Le skrowl navigue depuis un moment deja !

felicitation a son architecte constructeur :pouce:

plus.google.com[...]3094881

L'équipage
27 sept. 2014
27 sept. 2014
0

oui en effet super !!!
plan sympa et original
une belle construction
et un resultat tres reussit
bravo :bravo: :bravo: :bravo: :pouce: :pouce:

27 sept. 2014
0

et pour mémoire le site : www.boat-et-koad.com[...]cow.php

Vraiment sympa comme petit bateau!

0

je suis surpris du peu d'interet que suscite ce bateau ultranovateur :-)

28 sept. 2014
2

Perso, je trouve ce bateau vraiment pas beau!

28 sept. 2014
1

Attention pierre,on va t'imposer d'aller passer une nuit à bord (pas sûr que la couchette soit assez longue).
Bon le gars s'est fait plaisir à construire son rêve,il n'aura pas besoin de pièces de rechange à prendre chez Bénéteau ou autres . On ne connait pas son programme de navigation,on voit taper l'avant de la voile sur le mât et à force 5 ça fera quoi ? Cette carène a t elle était testée ? C'est un peu petit, jusqu'à 5.50m de long c'était encore facilement transportable, avec 8000 euros il pouvait trouver une bonne occasion... Là même tout neuf assez dur de le revendre...bon ce n'est pas dans son optique. Désolé d'avoir un peu cassé le rêve... :lavache:

28 sept. 201428 sept. 2014
0

On connait très bien son programme de navigation, qui est plutôt gonflé : vers l'ouest, le plus loin possible...
On connait aussi ses motivations : 1/ "essayer un scow", après les succès des bateaux de David Raison... pas facile d'en trouver d'occase, et 2/ "pas besoin d'un gros bateau".
En plus avec un scow, toutes les notions de longueur / stabilité / volume sont à revoir. La question de la revente d'occase ne se pose pas pour le moment (!), et la question d'esthétique des scows sera vite résolue, quand leur efficacité sera prouvée aux yeux de tous. J'ai bien écrit "quand", pas "si" : moi je suis déjà convaincu, et je lui trouve une bonne bouille, au cageot. Sauf que pour moi aussi les couchettes sont trop courtes.

On est clairement dans un trip genre Yrvind, avec une très forte personnalité au départ du projet : nos commentaires ne risquent vraiment pas de le décourager ni de casser le rêve, pas de pb.

Pour le moment, les essais sont plutôt satisfaisants (stabilité & stabilité de route parfaites, par ex), il subsiste des pb techniques, comme effectivement le réglage de la voile (et sa forme à mon avis), et la météo n'a pas encore permis de tester le bateau dans toutes les conditions. Il lui reste plusieurs mois de mise au point avant le grand départ, et là, question "solutions techniques innovantes", le bonhomme a de la ressource (on est plus près d'une idée à l'heure que d'1/jour !)

En attendant, Yann a lancé sa boutique en ligne (pas sur qu'il fasse fortune avec ça, mais c'était compris dans le "projet personnel" de financement, avec en plus la vente d'une maison...), et continue à pondre des plans originaux à un rythme effréné (j'essaye de l'influencer pour avoir un truc à mon goût, mais le breton est têtu).

Donc effectivement c'est une histoire à suivre, trop originale pour attirer l'intérêt des foules (et en particulier des navigateurs sur "bateaux normaux"), mais le bonhomme est solide, et commence à être connu un peu partout (voir par exemple les commentaires de Dave Zeiger au sujet du Skrowl, et ceux de R. Wise). J'espère qu'il passera un jour à un blog, avec plus d'infos que sur sa page Google images (bon moi je m'en tape, les commentaires je les ai par mails persos, et en général c'est pas triste : ça serait moins rigolo une fois "lissé pour tous publics").

0

merçi eric pour ce retour,perso l'estethique des scows ne me gene pas ,il n'y a qu'a voir comme on critiquait la Ds19 a ses debuts,et pourtant ! :-)

29 sept. 2014
0

"Acheter pour revendre", voilà bien une idée d'aujourd'hui .....l'argent toujours l'argent et toujours de plus en plus grand.
Le ptit gars ce fait plaisir avec ses idées et pour un projet bien précis .. CAP à l'OUEST.
Les perfs validées des mini de David RAISON n'ont apparemment pas séduit la clientèle croisière, l’esthétique passant en priorité à la performance ... ou serait ce peut être cette notion d'argent et de revente qui hante les esprits peut aventurier de certain !

A voir les prochains essais du canote dans de la brise à force 5 pour valider le concept, l'intelligence de cet architecte/constructeur sera palier au petit défaut de jeunesse.

Mais dite moi vue le blabla sur hisse et oh sur les ptits et grand soucis de nos canot béneteau machin truc ... la mise au point est aussi j'ai les gros constructeur.

A+ DIAMBA

29 sept. 2014
0

ca presente bien ce bateau mais la question deja posée; comment se comporte t il das une mer formée avec ce genre d'etrave?
en tout cas rien que pour faire beneteau j'aimerais bien que ce bateau ai du succes

29 sept. 2014
0

Le gréement m'interpelle un peu.
Pourquoi ne pas avoir adopté la voile de jonque qui aurait permis une simplicité encore plus grande pour un résultat à mon avis identique (voir supérieur).
Le marché des touts petits voiliers est des plus minimes.
alors le développement d'unités aussi hors-normes est forcément acrobatique et difficile.

29 sept. 2014
2

Je ne suis pas du tout convaincu de l'intérêt de cette forme qui tient autant de celle d'un scow que de celle d'une péniche.
Il ne suffit pas d'avoir une marotte pour être un scow. Un optimist, une caravelle ne sont pas des Scows.
Pour ce voilier là, le seul intérêt est de limiter la longueur sur l'avant. Quand à son gréement, il est simple c'est certain mais son rendement doit être déplorable.

29 sept. 201416 juin 2020
0

@Lorenzo : J'ai moi aussi des doutes sur la voile, mais plus sur sa forme que sur le principe : tu connais mon goût pour les voiles roulables !! ;-)
Plutôt que le principe Paradox, ce sont la forme plate et les lattes pleine longueur qui me gênent. Pour la voile de jonque (même "cambered", ce qui serait mieux AMHA), il y aurait un pb de place pour les écoutes...

@Viking : ta définition du scow, steup ? (plus avantages/inconvénients à ton avis, if possible)

Pour le passage dans un clapot formé, on attend tous le verdict. Pas de pb, pour ça la Manche est un excellent terrain d'essais (surtout vent contre courant), yapluka attendre que la bonne météo se présente.

29 sept. 2014
0

Les Scows existent depuis 1877 et des régates sont toujours courues.
Je me trompe peut être mais pour moi, l'intérêt du scow est d'augmenter sensiblement la raideur à la toile du fait du déplacement du centre de redressement. C'est la voie qu'à choisi D.Raison.
L'autre intérêt est de disposer d'un longueur de flottaison importante, gage de vitesse. Cela se paye par une surface mouillée rédhibitoire.
En eau plate, cela fonctionne très bien. Par mer formée, j'en doute.

29 sept. 2014
0

vu la gueule très provoc de la bête, je l'aurai vu également avec une voile moins conventionnelle, quitte a être un affreux jojo ....! en tout cas bravo pour cette construction menée à terme.... je te souhaite de superbe nav et faire plein de jaloux....SALUT LECELTE

29 sept. 201429 sept. 2014
0

Eric, je ne vois pourquoi l'écoute d'une voile de jonque poserait problème, quelque soit la taille du bateau.

J'attends moi aussi de connaitre les performance in situ, du voilier, avant de prononcer un quelconque verdict.
Si le mini de Raison n'avait pas connu de tels résultats, bon nombre continuerait encore de descendre en flèche cette unité…

29 sept. 201429 sept. 2014
0

@Lorenzo : il faudrait un peu d'espace sur l'arrière pour que les écoutes aient un angle de tire correct, non ? Je lui avais suggéré une "queue de malet-porte-bagages arrière" style Yrvind10 pour ça, mais il préfère sa voile roulable.
En plus il n'a plus de sous pour acheter des poulies :-D

j'ai aussi tenté de la lancer vers les voiles épaisses, mais il attend de voir ce qui se passe sur ton site, pour le moment ça lui semble compliqué.

29 sept. 2014
0

Tout de même une question: pourquoi lui avoir fait un avant avec un partie droite (horizontale) et aussi large , au lieu de "copier" le scow en accentuant même l'arrondi, je crains que cela tape fort dans la houle !
mais est il fait pour le gros temps ? Mais des fois on ne choisi pas, surtout si tes nav t’emmènent loin.....SUPER je le répete, car il fallait oser, et maintenant on voit de moins en moins de gens qui osent.... salut

29 sept. 2014
0

Dans la forme actuelle de la voile, cela aurait poser problème.

La bordure pourrait être moins longue et un appendice arrière aurait pu améliorer en effet les choses.

C'est fou comme en France, on dénie tout ce qui n'est pas Marconi/bermudien.
Moi qui est testé pour la première fois une voile de jonque en juin dernier, j'ai du mettre au panier mes derniers a priori.

29 sept. 201429 sept. 2014
0

@Lecelte : Tu veux dire "verticale", je pense ?
Vu le volume avant, ça doit "soulager hénorme", il faudrait vraiment une houle verticale pour que la marotte tape (je lui ai fait hier soir la même remarque pour le prochain plan à sortir, et je continue à le titiller pour qu'il me fasse la même chose, mais avec un avant de Tjotter).
En fait c'est surtout le batillage sous la "voute avant" qui va être chiant, au mouillage, je pense : bôo, avec un peu de somnifère à base de canne à sucre ...

Mais j'attends moi aussi le verdict des éléments....

@ Lorenzo : TOI tu n'avais JAMAIS essayé la voile de jonque avant ??? Ah ben là tu m'ôtes quelques complexes, je ne serai pas venu ici pour rien !!

29 sept. 2014
0

Eric, je ne sais pas si tu as remarqué, mais les jonques en France, cela ne court pas vraiment les pontons ! ;-)
C'est presque comme de vouloir essayé une aile souple !
(je ne parle même pas des rigides, à moins d'avoir le bon badge…)

29 sept. 2014
0

"Vu le volume avant, ça doit "soulager hénorme", il faudrait vraiment une houle verticale pour que la marotte tape"
Le problème des volumes avant "hénaurmes"c'est qu'au portant dans la forte brise et cela commence rapidement quand l'on mesure 4.34m, l'avant plante et se bloque. C'est un des inconvénients du scow de David Raison, sans doute le seul.

29 sept. 2014
0

Désolé Eric, j'ai peut être écrit se plante mais il aurait été plus juste d'écrire se bloque. Et cela peut être dangereux. Evidemment, il faut de la mer et cela n'arrive pas à chaque vague.
Quand à ce que le Skrowl ne parte pas au planning, compte tenu de ses formes, il a au contraire toutes les chances de le faire. Le problème ne sera pas le planning mais l'arrivée dans le "talus" suivant...
Et comment fera t-il par seulement 50 nds à sec de toile? Je rajouterais contre le courant du coté des Héaux en vives eaux?

29 sept. 2014
0

Quand on part "loin dans l'ouest" on ne choisit pas sa météo...

0

en tant qu ancien fireballiste j y crois aussi :-)

29 sept. 201429 sept. 2014
0

Non, pas d'accord, ce sont les avant fins qui "partent en sous marin" et qui plantent. Sur tous les grands bateaux de course autour du monde (solo et équipages) ils ont augmenté et arrondi les volumes avant pour éviter ça, et pour que ça soulage mieux. Ce qui n'empêche pas les bateaux à étrave (en lame de couteau ou pas) de se prendre des claques terribles du 3/4 avant, sur leurs "joues" bien plates. Dans les mers du sud, faut dire ....

Les scows surpuissants de D. Raison tapent dans le clapot, mais sans vraiment ralentir, ils passent au dessus (ça fait juste un barrouf terrible à l'intérieur, ce qui a beaucoup perturbé Davy Beaudart). C'est du moins ce que j'ai compris, mais les témoignages sont rares.
Le Rêvolution de Raison ne donne pas - d'après 3 ou 4 pauvres vidéos - l'impression de trop freiner quand il rentre dedans, malgré les éclaboussures. Pour les scows/dériveurs - ...là je ne connais que le Fireball - autant que je me souvienne ça passait bien aussi.

Le Skrowl risque beaucoup moins de partir au planing, déjà ça sera plus calme :-D :-D :-D

Donc je suis comme vous (et comme Yann), j'attends l'épreuve de la réalité...
Mais moi j'y crois ;-)

29 sept. 2014
0

il a beaucoup de surface mouillée et d'appendices, pas beaucoup de toile, et avec un système de réduction quasiment instantané : je ne vois pas trop Yann faire le kéké dans la piaule, mais sait-on jamais !

29 sept. 2014
0

Ben parce que pour toi sortir par 50 nœuds de vent avec le contre courant des Héaux en vive eaux ... cela ne s' appel pas choisir sa météo ??? Moi je dis météo à la con que beaucoup de plaisancier qui ont la tête sur les épaules s’abstiendront de choisir pour aller se foutre dans le trou du c... du diable.

Ben mon Merlin faut changer de grimoir.

Maintenant quand à ce projet CAP à l'OUEST .... un souriceau de 4.75m a bien fait une transat l'année dernière alors pourquoi pas.

A+ DIAMBA

29 sept. 2014
0

N'oublions pas que le Skrowl fait 4,34m de longueur de coque.
Autant dire que ce genre d'unité ne connaitra jamais un succès publique à l'ère de la recherche du mètre de plus.

C'est un bateau de forts partis pris, d'audaces, rien que cela mérite qu'on en parle. Et plutôt en louange: certains y ont pensé, Yann Quenet l'a fait.

C'est vrai qu'il a une esthétique de mini-trawler.
Tout cela est culturel, comme on dit, et ne tient donc qu'à nos bonnes vieilles habitudes.

29 sept. 2014
0

@Lorenzo : ... j'ai remarqué, hélas
Même constat pour les Pico-yachts (même à gréement marconi) : ~3 ventes par an en France....

Mais le diabolique "Métremplus", on finira par avoir sa peau, et toc !

29 sept. 2014
0

Le bateau plaît ou ne plaît pas. J'essaie simplement d'imaginer le bonheur que l'on peut avoir de mettre son bateau à l'eau. Car c'est "son bateau" et la récompense de beaucoup de souffrances, de sacrifices, de recherches et d'apprentissages. Félicitations et tu as le plus beau bateau!

29 sept. 201429 sept. 2014
0

Objection recevable, chacun ses mauvais goûts ;-)

Moi il m'a fallu 3 ans pour m'habituer aux étraves inversées des multis modernes, puis juste 1 ans pour les scows (la première fois où j'ai vu le Magnum à La Rochelle, j'ai pensé comme tout le monde "c'est quoi ce truc ??!!", et maintenant je trouve le Cultisol BEAU, si-si).
Bon, si je commence à vanter l'esthétique des Michalaks, je vous autorise à m'envoyer une ambulance avec 2 gros baraqués dedans et une camisole. Et pourtant leurs constructeurs les aiment (j'ai réussi à me fâcher avec le constructeur de D'Arcy Bryn, avec ce genre de remarque : dommage, le mec était sympa).

0

la fonction cree la beaute

30 sept. 2014
0

En tout cas au dela de toute technique, ce gars remplit bien sa vie et fait ce qu'il aime.. bravo. Le chemin est aussi important que le but, non?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (18)

Les caprices du ciel

mars 2021