le skipper Philippe Massu retrouvé mort au large de Belle-Ile [13.06.2013]

Décidément, en ce moment :-(

www.lemonde.fr[...]42.html

L'équipage
13 juin 2013
13 juin 2013
0

Cela ne change rien au drame, mais il reste à déterminer si son naufrage est la conséquence d'être passé à l'eau ou d'un échouement. Cela ne sera surement pas facile.

"le skipper Philippe Massu, qui participait à la Course des Iles 2013 (La Trinité, Belle-Ile, l'Herbaudière, Port Haliguen, Ile aux Moines, comptant 61 inscrits), avait été retrouvé sans vie aujourd'hui jeudi, vers 14 heures.

Selon le CNH, Philippe Massu a violemment heurté une roche près de Port Cotton, à l'Ouest de Belle-Ile, vers 2 heures du matin, la nuit dernière.

Son bateau (un First 30 S) a été entièrement détruit par la forte mer formée sur la Côte sauvage. Le corps de Philippe Massu a été retrouvé à un mille de l'épave, devant la pointe du Talut. La Course des Iles 2013 est bien entendu terminée, la manche de demain vendredi est annulée."

13 juin 2013
0

d'accord avec toi...c'est arrivé hélas...j'avais discuté avec lui à Lrochelle sur le first JFK d'"usine" il courait pour si possible l'améliorer et le faire mieux marcher.....
s'il s'averait que c'est suite à homme à la mer...la triste série continuerait...(4/5 HLM en qqes semaines!!)

13 juin 2013
0

.

Et chapeau au quart du sémaphore du Talut qui a pu repérer son corps à une telle distance.

13 juin 2013
0

Merdum! :-( J'ai navigué avec lui ... il était sympa ce mec là !

13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 201316 juin 2020
0

Terrible...
Sans doute la basse Cot(t)on...

13 juin 2013
0

oui...mais me semble t il ,qu'aurait il fait si prés de la cote?d'autant que d'aprés les sauveteurs ça brassait fort coté cote sauvage....

14 juin 2013
0

certes..toutefois si les donnéés des sauveteurs sont exactes il y avait vent W f4...donc les concurrents "longeaient" belle ile cote W travers/bon plein?si oui qu'y a t il à gagner à gratter trés trés prés de cette cote?A moins que le vent se soit recalé plus NW?voire N....??au final,vu la cote et son orientation,je vois mal à quel endroit "prendre un virage" plus sérré que les copains?

13 juin 2013
0

"qu'aurait il fait si prés de la cote?"?
Couper au plus court et gagner quelques longueurs sur les copains...

14 juin 2013
0

"Le recoupement des positions semble indiquer que le
naufrage s'est produit vers 2 h du matin, dans une mer agitée 3 à
4, avec un vent de secteur ouest force 4 (20 à 28 km/h). « C'était une
nuit très noire, il y avait de la pluie et de la brume », ajoute Mico Bol
o." Le Télégramme

"qu'y a t il à gagner à gratter trés trés prés de cette cote?"
Réponse : quelques longueurs sur les copains qui s'écartent un peu plus...

17 juin 2013
0

Basse de Cotton, si c'est le cas, cela n'a pas pu être volontaire. Je n'ai jamais vu un voilier s'approcher de cette zone, c'est incohérent au vu des nombreuses îles avant et après la basse qui se trouvent dans la trajectoire. Il n'y avait rien à gagner à se trouver là. J'ai parcouru la zone depuis l'accident pour essayer de comprendre comment le bateau à pu se retrouver là.

13 juin 2013
0

Triste nouvelle, un vrai pro, fort sympa

13 juin 2013
13 juin 2013
0

.

Quelques terribles photos ici :
www.letelegramme.com[...]948.php

13 juin 2013
0

Il y a bien longtemps, quand j'étais jeune et fou...(Edhec 1974 par 30/35 nds) :
"nous doublons la pointe des Poulains vers deux heures du matin et, abattant au largue, retrouvons les creux de 3 à 4 m formés par la houle du large. Nous apercevons les brisants sur les falaises à 2 ou 300 m sous le vent, sur bâbord. '

13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
0

la Rochelle en deuil :-(

13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
0

paix à son ame...

13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
0

...
J'avais navigué avec lui il y a quelques années... sacré marin

13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
0

... .

13 juin 2013
13 juin 2013
0

....

13 juin 2013
13 juin 2013
1

Toutes mes condoléances à ses proches !
Difficile de comprendre et d'admettre, c'était un navigateur très expérimenté !

14 juin 2013
0

Souvent dans les commentaires nous trouvons la formule "navigateur expérimenté" cependant il faut se rappeler que la mer, elle, ne le sait pas.
RIP

13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
13 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
0

je partage le chagrin de ses proches

14 juin 2013
14 juin 201316 juin 2020
14 juin 2013
0

force 3/4 . peut être un ennui de santé brutal ? il était non attaché. R I P

14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
14 juin 2013
15 juin 2013
0

Il est possible qu'il ait voulu passer si près de la côte pour éviter le courant qui est relativement fort par là jusqu'après la pointe du Talut.

A vérifier si ça peut coller avec les marées de cette nuit là. Pour ma part je longe souvent la côte par ici contre le courant mais les cailloux qui sortent de l'eau en écumant surprennent car par ailleurs sauf un peu plus loin, la côte est acore
Enfin il faut savoir que quand on vieillit, même quand on est expérimenté, on peut s'endormir sans s'en apercevoir. C'est pourquoi je ne roule plus de nuit alors je ne dois pas être le seul.
Dommage pour lui il avait l'air bien sympa et dommage aussi pour Bollo

15 juin 2013
16 juin 2013
21

JE SUIS ALEX LE PROPRIETAIRE D'UN BEPOX 990 ROSE TEAM2CHOC, JE PARTICIPAIS AVEC PHILIPPE A CETTE REGATE, TOUT D ABORD JE PREFERE NE PAS COMMENTER CERTAINS POSTS (comme Philippe est mon ami, avec lequel je devais faire la Duo Atlantique dans une dizaine de jours) JE SERAIS SUREMENT DESAGREABLE.........

1ER POINT, IL Y AVAIT ENTRE 19KTS ET 25KTS DE VENT (allez faire un tour sur votre échelle beaufort)

2EME POINT LA MER ETAIT ASSEZ VIOLENTE MAIS LARGEMENT JOUABLE, PAR CONTRE RESSAC DE LA COTE

3EME POINT AU VU DES CONDITIONS TOUS LES SKIPPERS ETAIENT AU TAQUET, et je vois pas qq comme Philippe faire la "sieste"...

JUSTE APRES LA POINTE DU TALUT JE SUIS ALLE PREPARER MON SPI, ET EN REGARDANT DERRIERE, J'AVAIS UN SILLAGE MAGIQUE TOUT "PLANCTONNE" PLUS LA MER BLANCHE.
A PRIORI, NOUS AURIONS ETAIENT QUE 2 CONCURRENTS A ENVOYER LE SPI, PUIS EMPANNAGE, PUIS AFFALAGE, A LA BOUEE DES GALERES, SACHANT QU'IL FALLAIT LE RENVOYER DANS LE PASSAGE DE LA TEIGNOUSE.

CONNAISSANT MON COPAIN PHILIPPE, ON AURAIT DONC ETAIENT 3 A L'ENVOYER.

NAVIGUANT DEPUIS MA PLUS TENDRE ENFANCE, JE SUIS SURPRIS QUE LES SUPERS NAVIGATEURS ULTRA EXPERIMENTES D'HISSE ET OH NE VOIENT PAS PLUS LOIN QUE LE BOUT DE LEUR MINUSCULE PETIT NEZ : UNE CERTAINE LOGIQUE INDIQUANT UN PASSAGE TROP PRES DES CAILLOUX, ET BLABLABLA ET BLABLABLA, POURQUOI PAS MAIS LA COURBE N'EST PAS FORCEMENT LOGIQUE ET AUX VUES DES CONDITIONS IL N'Y AVAIT RIEN A GAGNER, IL VALLAIT MIEUX ENVOYER LE SPI LE PREMIER,
IL AURAIT TRES BIEN PU AVOIR UN SOUCIS D'ORDI DE GPS, UN PROBLEME DE PILOTE, UNE HALE BAS QUI CASSE, UNE DRISSE, UNE ECOUTE, UN CASIER DE PECHEUR ET OUI, POURQUOI PAS TOUTE LA NUIT, J'AI EU LA HANTISE DE ME CHOPER UN CASIER....ENFIN LE BATEAU QUI JE LE RAPPELLE ETAIT NEUF AURAIT PU AVOIR UN PROBLEME, AH NON SUR UN BATEAU NEUF JAMAIS DE PROBLEME !!!

RESPECTONS L'HOMME QU'IL ETAIT, ET SURTOUT LE MARIN TRES TRES EXPERIMENTE, ET LE FIN REGATIER, ET SA FEMME ET SES ENFANTS PAR LA MEME OCCASION.........

MERCI POUR LUI ............... ALEX

16 juin 2013
1

merci alex.
et toutes mes condoleances pour votre ami.
jpierre

16 juin 2013
14

j'ai amaré Cheyenne cette nuit de retour de la course des Iles il était 1h 30
on est parti à 5 Rochelais/Rayonnais ,on est revenu à 4
C'est insupportable ….
Nous avons vécu ce drame en direct et je pense finalement que j'ai "préféré" être au plus près de l'action que de l'apprendre au loin .
cela nous a permis aussi d'entendre sa voie une dernière fois à la VHF lorsqu'il évita à un concurrent une possible galère .
Cela nous a permis de rester entre potes et de craquer ensemble ! Cela nous a permit , d'évacuer une partie de cette pression terrible qui nous noue les tripes, depuis pour ma part , les premières inquiétudes à son sujet sur la ligne d'arrivée .
Peut importe les circonstances …Philippe n'est plus là !
Mais s'il vous plait ,si vous ne savez pas (je rejoins Alex ) ne parlez pas ! vous n'en avez pas le droit !

je n'ai cessé en remontant le chenal de la Rochelle de penser à lui ,une route que tu as faite tellement de fois …
je n'ai pas pu m'empêcher non plus , de tourner la tête vers son appartement d'où il nous regardait parfois ..
Et de me remémorer entre larmes et sourires ses remarques instantanées du style : " Dis donc t'as encore une certaine marge de progrès pour l'affilage de ton Spi à la Bouée "
je l'aimais pour ça : Entier ,sans détour ,sans fioritures …mais au combien sincère ,sensible ,vrai, émouvant parfois , pour ceux qui avaient su pénétrer une partie de son coeur .
j'espère avoir été de ceux ci !
Bien sur nous pensons très fort à sa femme et à ses enfants
il peuvent compter sur nous pour les entourer de toute notre affection
Philippe on t'aime
Bon vent à toi et continue à jeter un oeil sur nos réglages et nos options de là ou tu te trouves

Stéphane

16 juin 2013
0

grand respect a vous tous Alex, et merci beaucoup. jclaude

16 juin 2013
17 juin 2013
0

C'est vrai qu'il y a beaucoup de bouées de casier par là, pas autant qu'à l'île d'Yeu mais beaucoup quand même surtout à longer la roche de pas trop loin. N'oublions-pas le bateau de pêcheurs qui s'est écrasé un peu plus bas à la pointe du Skeul (deux morts) et qui avait un orin de casier dans l'hélice.

17 juin 2013
17 juin 2013
17 juin 2013
17 juin 2013
3

Toutes mes condoléances à sa famille ; à ses amis...
Il est partis rejoindre d'autres amoureux de la mer, de la voile qui ont laissé leur vie pour leur passion...
Respect tout d'abord, aucun jugement ensuite ;ne parlons pas de ce que nous ne connaissons pas.
Courage à ses proches...

17 juin 2013
17 juin 2013
17 juin 2013
4

Philippe Massu était un Grand Marin, un amateur éclairé, un fin régatier, un homme de mer, un compétiteur hors pair.
Il est mort comme il a vécu, victime de sa passion, la plus belle des fins.
De là haut, il regrette sûrement de ne pas avoir claqué une dernière manche, comme un clin d'œil à un bateau difficile à faire marcher.
Alex Auzon est un grand marin, un amateur éclairé, un fin régatier, un homme de mer, un compétiteur hors pair.
Il était là, derrière Belle Île cette nuit ou Philippe affrontait son destin; partageons sa peine et respectons ces gars qui vivent leur passion sur l'eau et pas sur le net.
Si un jour vous croisez Alex sur son bepox rose, à fond sous spi, alors vous comprendrez.

17 juin 2013
18 juin 2013
0

Nous avons bavardé,il y a 15 jours pour la 1ère fois, Firsty a touche le fond dans le port pas assez d'eau ça n'a pas duré longtemps,il était fière d'avoir gagné une course,et des 900kg en moins sur son bateau.il m'a chambré sur mon PTE très gentiment. Aujourd'hui j'ai eu une pensée pour lui quand j'ai vu tout ces copains avec des fleurs sur le pont de leurs bateaux rejoindre un point précis

19 juin 2013
19 juin 2013

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (48)

Bol d'Or 2016

mars 2021