le rêve va peut-être se concrétiser fin du mois ...

depuis tout jeune je rêve d avoir mon bateau et de partir a l aventure
me voila a 50 ans prête financièrement a sauter le pas et pourtant les doutes sont bien la ...

serait je capable de m en sortir
serait je capable de géré le bateau
serait je capable de bien naviguer
ai je bien choisi le bon bateau
comment m y prendre pour que le rêve ne deviennent pas cauchemars

une réelle envie de vivre l aventure et en même temps une trouille que je ne me connaissait pas

vous qui avez pris la décision un jour qu en passez vous quel conseil nous donner

financièrement ça va pour le bateau nous avons l expert qu il faut pour espéré ne pas ce tromper mais après....

dom

L'équipage
08 mai 2013
08 mai 2013
1

Après, tu te démerdes, comme tt le monde. Si c'est pour poluer la mer, please, reste au port.

08 mai 2013
0

Rabat joie ou bien ?

20 mai 2013
4

Je ne crois pas qu'il y ait plus désagréable comme premier post à un fil...merci pour eux!!! :lavache: :non:

08 mai 2013
1

Si ton rêves, c'etst la Polynésie, j'y suis, donc on échange et comme cela tu auras réalisé ton rêve sans bouger. Tu économises les 1/4 de nuit, les soucis au mouillage, les fils sur hisse " ho, pour reparer des trucs qui servent a rien, les problèmes d'assurance, les coups de soleil, les amis a invités. Puis les 500 w de pano sol, avec un régulateur monochrome a induction, que quand tu mets le mirco-onde, ça démarre le moteur babord!!! Que des soucis, pour finir en page MRCC, porté disparu, a la mode en ce moment (ok, au 3ème degré).

08 mai 2013
0

Toujours aussi négatif je vois !

20 mai 2013
0

De la même veine...4ème degré!!!

08 mai 2013
2

Je vous souhaite tout le bonheur possible sur l'eau.

Mais peut-être cette appréhension qui ternit un peu votre joie vient-elle de cette "première fois", avec une unité déjà importante ? (un catamaran si j'ai bien suivi)

J'espère pour vous que vous avez quand même auparavant gravi quelques échelons, soit par des stages, soit à bord de bateaux amis, et que vous ne partirez pas dans l'inconnu complet.

De toutes façons, la meilleure manière de savoir si vous êtes faits pour cette vie de nomades marins est de vous lançer.

Mieux vaut des remords de l'avoir tenté que les regrets de n'être pas partis.

un dernier conseil : prenez la mer et le temps de vivre à votre rythme. Ne vous fixez pas d'objectifs trop ambitieux (dans un premier temps tout au moins). Vous n'avez rien à prouver à personne...

Belles navigations heureuses :alavotre:

08 mai 2013
0

Le souci est de savoir comment et où tu veux naviguer...
Si c'est en solitaire, avec un ou deux passagers, c'est juste TA motivation qui te tiendra, la technique, cela s'apprend (même sur les forums d'H&O).
Si c'est en équipage, c'est plus compliqué car ce qui te fait agir n'est pas forcément ce qui fait bouger tes complices et, du coup, dans le temps, tu risques de te retrouver en solitaire ou avec des équipages de "fortune"...
De toute façon, le choix du bateau est LE gros dilemme car tel celui qui sera super dans un cas peut devenir minable dans l'autre.
J'ai un ami qui s'est payé un 32" pour faire des petites croisières en famille et qui s'en sert comme day-boat pour des nav's de 2 à 4 heures en solitaire... pas exactement le bateau qu'il faut mais du rêve tout de même!

En fait, c'est juste un problème de réflexion à terme sur la conception de ta vie.
AMHA, ce n'est pas dans ces forums que tu auras la réponse...

0

je vais toujours au bout de ce que j entreprend juste que cette fois c est un changement de vie radical
pour nos début nous ne sommes pas fou nous ne partirons pas tout seul
soit nous trouverons un navigateur accompli sinon nous engagerons un skipper pour les premiers temps
oui le but finale est les îles de la Polynésie mais dans un premier temps de la navigation plus raisonnable afin d avoir le bateau bien en main
et il est hors de question de polluer les ports ce n est pas un achat pour les wk ou vacances mais pour un départ qui nous l espérons dureras des années

dom

08 mai 2013
0

A vous lire, c'est dommage (AMHA) qu'il vous faille quelqu'un MAINTENANT pour vous accompagner. Il eut mieux valut apprendre avant, éventuellement avec un plus petit bateau, des croisières modestes, que de se lançer dans un projet qui, justement, vous crée cette trouille (vos propres mots). Parce que vous vous sentez dépassé et par le changement de vie radical, et par l'ampleur d'un domaine que vous ne maitrisez pas.

A mon avis, vous avez mis la charrue avant les bœufs...

Ce qui ne m'empêche pas de vous renouveler mes souhaits de bon voyage. :goodbye:

08 mai 2013
0

Je sorts demain sur un cata de 40 pieds ( facturé ) les gens vont partir un an ,le proprio prends un skipper de temps en temps , manoeuvres divers , réflexion sur panne moteur et divers .
Le voyage est pas mal question du skipper , certain se noie dans un verre d eau d autre sont hyper demerde

08 mai 2013
1

J'ignore ce qui a fait votre "vie d'avant" mais un changement "radical" à 50 ans ressemble souvent à une fuite et partir pour les îles de la Polynésie à un mirage, une folie... (quand elles ne deviennent pas une prison)
Cela me semble antinomique avec la navigation "raisonnable" que vous évoquez et trouver un navigateur "accompli" pour vous accompagner une béquille.

08 mai 2013
1

Oui mais pour un bigorno rester accrocher à son rocher , c'est logique ! :heu:

08 mai 2013
2

la folie est de rester , pas de partir pour vivre sa vie

08 mai 2013
0

Ne confondons pas le bigorneau, charmant gastéropode marin avec une bernique, mollusque spécialiste de l'incruste...
Question d'ethique:-p

08 mai 2013
0

Grosse erreur, il est plus facile de traversé le Pacifique (surtout au portant), que de faire du cotier, attention au mirage de la transat.

08 mai 2013
0

En effet. Après le large vient le côtier, quand on arrive quelque part, et étant justement le plus difficile, c'est bel et bien cela qu'il faut savoir maîtriser. Et ça ne vient pas en deux jours !

08 mai 2013
2

Chaque histoire est unique. La tienne est unique. Prends plein de renseignements, mais suis ta propre voie.
Nous avons appris la mer (avec mon épouse) à 50 ans, comme beaucoup de monde. L'essentiel est de toujours respecter la mer, car c'est toujours elle qui gagne. N'hésite pas à lire quelques blogues, il y a des mines d'or de renseignements. Et pour commencer, voici le mien...
sorchenn.com[...]
Bon vent!

08 mai 2013
2

bon vent et ne vous inquiétez pas trop,c'est moins dangereux que le perif,en appliquant quelques regles dont la meteo est évidement la premiere,cote vie en bateau vous verrez,on peut pas savoir avant d'essayer,j'aime bien la phrase de c'est emma:Mieux vaut des remords de l'avoir tenté que les regrets de n'être pas partis

08 mai 2013
2

Vis ta vie , et assume tes choix .
La vie est trop courte n'ecoutes pas les briseurs de rêve, souvent des jaloux qui n'oseront jamais se lancer comme toi .
Pour le skipper que tu projette de prendre , la attention de faire le bon choix...

08 mai 2013
8

Je suis assez stupéfait de lire autant de messages négatifs envers ton projet alors que visiblement tu es contente de partager ta vision du monde et moi, je trouve ça plutôt enthousismant et plein de bon sens !! les questions, c'est normal, les mises en garde sûrement mais la passion est la chose la plus importante :) fonce !

08 mai 2013
1

Non. Tu dois être très jeune !
Au fur et à mesure que l'avenir se raccourcit, on a de moins en moins droit à l'erreur. Il serait inconscient de ne pas se poser les questions que pose Dom. La passion, ça ne dure jamais (c'est comme la jeunesse !) ; mais ça devient autre chose, mieux ou pire, suivant la façon dont on l'a vécue et gérée.
Personne ne peut lui répondre, en ce sens que personne ne peut lui prédire l'avenir, ni lui dire ce qui convient le mieux pour eux personnellement.
Chacun de nous peut lui donner son sentiment, et ils feront le tri.
Perso, je trouve toutes ces réponses intéressantes, et suis d'accord avec beaucoup.

08 mai 2013
0

Salut tout le monde, je me demande qu’elle est ton lien avec l’eau ou le vent, est tu nageur ? Est tu surfeur ? windsurfer ? Pêcheur ? …. Je te conseille de t’acheter en parallèle un petit engin à voile et t amuser avec pendant qui tu prépare s l’achat et la préparation ton navire .

08 mai 2013
4

Bravo Dominique et Susy.

Prenez votre temps pour apprendre tranquillement la manœuvre de votre bateau et la confiance viendra.

Pour les premières sorties et escales embarquez éventuellement un connaisseur, mais inutile de partir ensuite avec, vivez intensément votre projet à vous deux.

Et laissez tomber les remarques caustiques et négatives.

Bonnes navigations futures

08 mai 2013
0

Bien dit! :pouce:

3

et bien heureusement qu il y a quelques commentaires positif lol

z êtes grave pour certains moi qui voulait qu ont nous remonte le moral un peu ....

nous avons déjà voyager avec des catamarans j en ai même piloté un et j ai eu des félicitations pour ma facilité d apprendre

maintenant nous aurions surement du faire plus de navigation mais ce n est pas évidant de s absenté de son boulot comme ça et aussi de trouver place comme novice

ce qui m amuse quand même c est que toute ma vie l on m a dit t est pas capable de ceci t est pas capable de cela j ai la fierté de leurs avoir prouver le contraire

on peux tout faire dans la vie ci l on en a la volonté donc me dire ça iras pas me motive a réussir lol

mais honnêtement j espérait sinon un peu de soutient sur ce site un minimum d échange de vécu

nous suivons plusieurs blog sur des familles qui sont parti comme nous voulons le faire mais peu parle réellement des difficultés du pré-départ hors c est plus ça qui nous fait flipper que LE départ proprement dit

pourquoi partir a 50 ans pourquoi ne pas avoir naviguer plus tôt .....tout simplement parce que la vie fait qu il faut bosser pour pouvoir réalisé ces rêves et qu il n étais pas possible de faire tout en même temps

pendant de nombreuses années j ai eu deux boulots car je voulait construire maintenant que c est fait je veux en profité tout simplement

en plus étant belge c est encore un peu plus difficile car chez nous lorsque vous parler de partir faire un long voyage avec un bateau vous passer pour un extra terrestre lol

la Belgique n a pas la tradition de la mer comme la France

quoi qu il en soit positif ou négatif je vous remercie de votre participation

dom

08 mai 2013
0

Retour d'expérience : j'ai acheté mon bateau il y a deux ans, à 65 ans. Depuis, je ne navigue pas : je fais des ronds dans l'eau, et je bricole (bateau d'occasion, beaucoup de travail, pas assez de temps... ni d'argent).

Heureusement que je l'ai acheté ! Je sais qu'arriverai à le faire naviguer, dans plus très longtemps... et j'aurais trop regretté de ne pas le faire.

Mais je n'ai pas mis tous mes oeufs dans le bateau. Le seul avis que je puisse te donner, c'est de te garder des billes à terre pour qu'un retour, si nécessaire, soit possible et ne soit pas une catastrophe ; mais si tu as eu deux boulots pendant des années, tu sais gérer ce côté là, donc...

... vas-y, et bon vent !

Ca te paraît plus positif ?

08 mai 2013
4

Bonjour

Dis toi que sur ce site il y a 30 % de vieux c.. qui pensent que si tu n'est pas né sur un bateau tu n'as pas le droit de naviguer.
Ecoute les autres, ceux qui sont positifs et qui ont fait la même démarche que toi, il y en a aussi pas mal sur ce site.
En fait le mieux c'est de ne pas venir sur HEO pour faire part de tes doutes ou de tes sentiments mais uniquement pour chercher des réponses à des problèmes techniques.

Bon vent

08 mai 2013
1

Dom, vous venez de m'apprendre que l'on "PILOTE" un catamaran, merci moi j'avais toujours employé le terme BARRER..... je me coucherai moins bete ce soir ! mdr: :mdr:

08 mai 2013
0

il y même des pilotes et des bateaux pilotes, comme quoi le terme de pilote n'est pas totalements etranger au monde de la mer. :mdr:

08 mai 201308 mai 2013
2

Bonjour Dom,
Pour moi la réponse aux 3 premieres questions est non. Comme dit c'est Emma, vous mettez la charrue avant les boeufs.
Une véritable passion est elle liée à l'argent ? est ce vraiment une passion de tout jeune ? De nos jours et meme depuis des dizaines d'années il est possible a peu de frais d'assouvir sa passion meme tout jeune. En club de voile par exemple. Tout jeune avec un petit deriveur sur un lac parvenir à se rendre d'un point à un autre, seulement grace à la force du vent suffisait à assouvir ma passion de naviguer, de l'aventure et déja du voyage. En grandissant je me suis forgé une expérience qui me permet de naviguer "sereinement" (avec parfois encore un peu de stress) tout en connaissant mes limites.
Je ne donne pas de leçons je fais seulement part de mon sentiment. Vous en ferez ce que vous voudrez.
Il faut rester humble devant la mer.
Bonnes futures navigations
Serge

08 mai 2013
0

Se poser des questions est bon signe ; oser sans oublier la prudence. Voila pour la philosophie. En termes pratiques, on évalue une courbe d’apprentissage dans l’ordre des deux ans ; pour passer du néophyte à celui qui sait de quoi il parle, même si ce n’est pas encore tout à fait un «expert». Ceci en général. Evidemment, tout dépend aussi de la personne et de ses expériences antérieures ; expériences susceptibles d’être « versées-mobilisées» au profit de la nouvelle pratique (études, sports pratiqués, voyages, lectures, expérience(s) professionnelle(s)…) Si l’on est disponible plein temps (sans prendre en compte la variable financière, disons, par hypothèse, que l’on peut) je me suis amusé à calculer (tenter de rationnaliser) le temps nécessaire pour atteindre un niveau minimum «d’expertise», en enchainant tous les stages* qui vont bien, plus une «longue » nav d’application (accompagnée , par exemple) bon mal an, en 12 mois plein temps on doit quand même être au point. Evidemment, ce n’est pas tout à fait comparable à un apprentissage long, année après année, qui forge le corps et l’esprit dans la durée. Mais, pour mettre un bémol à l’expérience, la plupart des gens ne peuvent naviguer qu’un mois ou deux mois max dans l’année, et, pour la plupart, ils ne sont pas en mer avec la même «intensité» que celle recherchée dans les stages.

Tout ce baratin, c’était pour dire que je trouve super d’oser, que ce soit à vingt, cinquante, soixante, et qu’il (me parait) possible, avec un minimum de rationalité, d’acquérir d’une manière relativement rapide, les bases et la capacité à naviguer.

Je vous souhaite des super nav et des beaux voyages.

*(pour visualiser, prendre comme référence le passeport mille nautiques (que proposent certains centres de formation) et/ou le cycle d’apprentissage du type Glenans ; plus tout un tas de stages, moteur, électricité, sécurité, météo, matelotage –voilerie, astro- nav, etc)

08 mai 201308 mai 2013
0

Salut,
Entre le rêve et la réalité (surtout ce genre de rêve) il y a souvent une grande marge,avec parfois des récompenses, parfois des déceptions; Mais "essayer" c'est toujours le mieux à faire, que le résultat soit positif ou négatif;
Un voyage de mille lieux commence par un pas disait Lao tseu !
Alors, même si le rêve parait encore un peu lointain, trop grand, ou inaccessible, le mieux est d'y aller petit à petit, en appréciant le chemin lui même (le but est le chemin !, et non un rêve illusoire)
Commencer modeste, des sorties grace à des plaisanciers sympas ou en stages de voile etc;
Une parole d'Alexandra david néel (voyageuse au tibet entre autre et décédée à plus de 100 ans, t'as de la marge !) illustre assez bien mon avis là dessus :

"Négliger les petites choses sous prétexte qu'on voudrait en faire des grandes, c'est l'excuse des lâches."

Bons rêves, bons essais, bonnes réalisations

08 mai 2013
0

Passer brutalement du rêve à la réalité, c'est s'exposer à de belles désillusions. A mon très modeste avis.

Il ne te reste plus qu'à cumuler les stages de voile, cumuler les miles, cumuler les expériences avant d'acheter car ça, c'est la chose la plus facile à faire (je ne parle pas des années d'épargne, juste de l'achat).

Je pense que dans un délai assez court (2 ans ?), dans la mesure où tu t'y consacres pleinement avec plusieurs semaines de stage dans l'année complétées par quelques semaines de location, tu peux avoir les compétences qui semblent te manquer.

Mais il faut se réveiller et organiser ta formation d'une façon sérieuse. Une fois tout ceci absorbé tu répondras seul à tes questions, tu sauras trouver le bateau adapté et plus encore, tu auras la possibilité de regarder ton projet avec circonspection et pragmatisme.

La charrue n'est pas encore attelée avant les boeufs ;-)

08 mai 2013
1

Moi, ce qui m'inquiète ce sont les gens qui ont besoin d'un public pour entreprendre quelquechose....
"Attention , je vais m'acheter un voilier et partir!!!"

Dans le même cas il me semble que je posterai plutôt :
" Je compte acheter tel modèle de voilier pour partir, ceux qui ont le même ils en pensent quoi?"

Mais on me reproche souvent d'être trop mer à mer!

Foin de schtroumpf grognon!
Bonne chance pour le projet!

08 mai 2013
2

Bienvenue au club !

Je trouve finalement très sain de se poser des questions à la veille de faire de genre de « grand saut » ; d’autant que si c’est un rêve de longue date il porte de gros enjeux…

La navigation sur un bateau de plaisance aujourd’hui n’est pas très compliquée en soi. L’électronique aide bien ; (encore faut-il savoir continuer la route si le matériel faisait défaut).

Sur nos bateaux modernes, il y a des rudiments à apprendre auprès d’autres navigateurs (si possible bien informés ou bien formés)- A mon avis c’est 20 % de l’expérience à acquérir.

Le reste, les 80 %, c’est l’apprentissage du milieu marin, et de toutes ses conséquences sur la vie à bord, et là nous sommes à peu près tous des apprentis à différents niveaux… (je sens que je vais me faire des copains)…

Il y a tellement de situations spécifiques, particulières, locales, tellement d’imprévus, qu’il faut acquérir petit à petit la confiance en soi pour faire face à tout ce qui se présente. Et on a jamais fini ce genre d’apprentissage…

Il n’y a que les heures de navigations en autonomie qui renforceront votre confiance en vous, jusqu’à être suffisante pour vous sentir prêt à partir… Il faut s’écouter soi sur ce point (pas les autres). Et ensuite rester prudent...

Le risque Zéro n’existe pas.

Les stages, les cours sont importants mais la pratique en « live », petit à petit, en accroissant la difficulté à mesure que vos possibilités le permettent, est la seule qui se posera au fond de vous en réponse à toutes ces questions.

En dehors du flip de la nav en général, il y a le changement de vie à initier, et là sur c’est sur d’autres plans que çà va se jouer. Se voir hésiter, se remettre en questions. S’avouer les peurs qui nous habitent, les écouter, les comprendre, les affronter… C’est déjà le voyage !

Vous êtes déjà partis… Vous êtes engagés sur un chemin extraordinaire de découverte de vous-même.

Le bateau, les îles, la polynésie c’est sûrement génial (je rêve d’y aller aussi) mais ce n’est pas grand-chose par rapport à ce que vous apportera personnellement de vivre cette expérience… Surtout en l’abordant comme vous le faites…

Comme vous je suis dans la phase préparatoire au départ, et plus le départ se dessine concrètement, et plus les questions en tous genres surgissent comme pour faire douter…

Oui c’est un « gros gateau », oui c’est impressionnant, oui c’est important pour vous, et c’est pour çà que çà frétille au fond…

Imaginez juste que ce soit aussi banal que de prendre le bus, ou... disons l'avion… Ca vous tenterait autant ???

Belle continuation, belle aventure !

J’écris ma progression dans ce labyrinthe ici : ciaociao33.over-blog.com[...]

08 mai 2013
0

une page de ton blog est particulièrement intéressante, pour le sujet en question : ciaociao33.over-blog.com[...]65.html

le reste est d'une lecture agréable, bravo ! :pouce:

09 mai 2013
0

ciaociao, presspuree a raison, voici un résumé extra extra pour définir le projet !

08 mai 2013
0

Merci !

08 mai 2013
0

j'ai 35 ans, le même rêve.. mais c'est les moyens financiers qui me manque !
je me contente de louer (monocoque, cata, atlantique, med, et caraïbes)
si j'ai un conseil, forme toi a la météo, a la mécanique, chose pour moi essentiel..
le reste, navigue avec ton bateau (avec skipper au début, très bonne solution) apprends a le connaitre. une journée, puis 2, puis 3 etc ...
et bien sur quelques nav de nuit.
au fur et a mensure tu comprendras comment il réagit, vous vous connaitrez tout les deux!
Au cours de tes haltes aux ports, tu rencontreras beaucoup de personnes qui sont dans le même cas que toi, qui ont tout plaquer pour vivre leur rêve. Tu te nourriras de leurs conseils.. Tu navigueras quelques jours avec eux surement (je l'ai fais)
vie ton rêve..

08 mai 2013
0

Pourquoi poser la question ici?
C'est un projet personnel, peu importe les raisons.
Il n'est pas nécessaire de passer demander l'avis des autres pour savoir si on est apte. La lecture des bouquins, des forums, des blogs, la visite des pontons et du milieu en général permet de savoir si intellectuellement ou physiquement on a le niveau.

Il y a ici une mine de conseils techniques, une somme d'expérience extraordinaire. ceci étant, chacun a son parcours, sa volonté et untel aura son prisme sur une situation, son voisin verra complètement autrement. Le blasé cotoie le bleu, l'aigri l'optimiste invétéré, le fou le raisonnable, Au final, c'est zéro pointé objectivement.

Se rassurer ? pourquoi pas ! mais preuve est faite que l'inverse est possible également. On sait tous qu'au final on ne prend que ce qui nous arrange, donc bon ...

Bref, je rejoins complètement l'avis de Uchafu. Demandez l'aide technique et les avis sur des choses concrètes, pas sur un choix de vie et de projet.

Pour info, juste pour l'anecdote, ma femme a barré, viré de bord, tracé une route simple, seule sur un 50 pieds, par f7 et après seulement ses 4 premiers jours (nous étions deux à la soutenir au cas ou). aux Glénans il faut atteindre le stage3 voile pour commencer cela (et encore, ca dépend). Meilleure méthode ou moins bonne ? aucune idée, et peu importe, l'essentiel est de trouver son équilibre...

08 mai 2013
0

après....
Après? Comme vous avez fait jusqu’à présent pour le meilleur et pour le pire. Je vous souhaite tous le meilleure pour une nouvelle aventure.

0

je vous remercie de tout ces commentaires qui m enrichisse

pour les cours nous avons étudier et passer nos permis bateaux et radio l équivalant de l hauturier pour les français et avec succès tout les deux

au niveau navigation nous en avons fait trois jusqu’à présent c est peu mais suffisant pour nous prouvez que nous ne nous trompions pas sur notre choix car nous avons adorer naviguer

pour les cours du glénant cela fait quand même trois ans que nous prenons conseille que ce soit ici ou sur les pontons ou nous avons souvent été et dans plusieurs pays les avis sont assez partager pour ne pas dire négatif la plupart des marins que nous avons connus nous ont dit n avoir même pas de permis et aucune école de voiles et qui ne s en portais pas plus mal ..

donc l option que nous avons choisi et qui nous a étée conseillée très souvent c est de prendre un bon marin ou un skipper avec nous quelques mois que ce serait la meilleur école ..c est ce que nous comptons faire

ci je ne site pas le bateau choisi ici c est pour évité les polémiques pour moi un homme qui possède un bateau grand ou petit.. multicoque ou mono cela reste un marin digne de respect et d attention

et oui moi aussi je trouve très sain de ce poser des questions et aussi d avoir des crainte pour ne pas dire des peurs car bien gérée ce sont les meilleurs conseillé a la prudence

et prudent je l ai toujours été donc ce seras le même avec le bateau (j ai pas les moyens d en acheter un deuxième lol)

pour revenir sur le fait que je n ai pas fait de voile plus tôt c est parce que justement avec deux boulot de 12h a 16h par jour ça vous laisse peu de temps pour les loisirs

lorsque l on commence sa vie sans argent et que l on a un but il faut faire des choix

merci encore a tous pour vos commentaires

dom

08 mai 201308 mai 2013
0

Perso ce que je ferai si je ne savais pas naviguer en ayant acheté un gros boat c'est de commencer à maîtriser les manœuvres de port pour éviter les côtés je défonce tout....
Ensuite après avoir pris la météo je commencerai à sortir par F2/F3 faire des ronds dans l'eau et me familiariser à la manœuvre et connaître mon bateau.
Ensuite on irait croissant en beaufort et en distance après.

Ensuite la navigation c'est juste de savoir ou on va et ou on est et si le voyage sera confortable ou tape-dur.

Après je pense que l'un des aspects les plus importants est de connaître son bateau et de savoir le dépanner tout seul le cas échéant.
Je suis assez glénansien dans la vision de la voile :pouce: :-D

08 mai 201308 mai 2013
0

"Je suis assez glénansien." Moi aussi! mais bon après trois ans de conseil on doit pas avoir tous juste

"pour les cours du glénant cela fait quand même trois ans que nous prenons conseille que ce soit ici ou sur les pontons ou nous avons souvent été et dans plusieurs pays les avis sont assez partager pour ne pas dire négatif"

"donc l option que nous avons choisi et qui nous a étée conseillée très souvent c est de prendre un bon marin ou un skipper"

C'est le gentil mono qui vous a conseillé tellement il était abattu de voir vos progrès. Là je suis en peu taquin.

"pour les cours nous avons étudier et passer nos permis bateaux et radio l équivalant de l hauturier"

Pour les cours de voiture j'ai passé la théorie car je veux traverser le désert en 4x4. ReTaquin

En fait le plus dur c'est de sortir du port après c'est tout droit.
Et encore tous mes vœux de bonheur pour la suite

0

c est bien comme ça qu on fait hein ....

fbcdn-sphotos-f-a.akamaihd.net[...]0_n.jpg

lol

dom

08 mai 2013
0

Félicitation!

Vous voilà prêts a faire vos premiers ronds dans l'eau sur votre propre voilier!

vous verrez ça va très vite!!! les premiers vous mènent au port le soir, les suivants pour certains, font le tour de l'anticyclone des Açores, pour d'autres font le tour des bouées, et dans un cas comme dans l'autre, si persévérance, finissent éventuellement par faire le tour de la planète ....

des ronds vous dis-je!

PS: des fois il arrive qu'on tourne en bourrique... là c'est signe en général de venir demander conseil sur le forum ;)

08 mai 2013
0

c est bien comme ça qu on fait hein ....

j adore ta reponse :pouce:

et ne t inquiete pas , si pendant toutes ces années de dur labeur tu gardait le cap sur ton reve ...alors tu aura la tenacité de le vivre pleinement

0

je n y manquerez pas c est sure

dom

08 mai 2013
0

Le jour de mon mariage mon frère m'a dit:"c'est payer bien cher le droit de b....". Après l'achât de votre bateau, qui est hélàs une véritable catastrophe financière, vous pourrez dire "c'était bien cher payer le droit de rêver".

08 mai 2013
1

Comme dans toute activité nouvelle, il faut monter en gamme sans brûler d'étapes. Ronds dans l'eau, mouillages aux îles d'en face, petites traversées, sorties par F2, F4, F6. Mise à jour de l'accastillage, révisions des manoeuvres, mise en place des procédures par écrit au port et répétées à haute voix avant la manoeuvre, lecture et intégration des guides de navigation. Je connaissais le Buffet, le Chéret, le Gliskman et le Glénan par coeur quand j'avais 20 ans. Apprentissage de la météo, des procédures de sécurité. Les stages peuvent aider: école de voile, stage ISAF.
Chaque nouvelle étape est source de plaisir et de fierté de l'avoir franchie. Vous sentirez le jour où vous serez prêts pour le grand saut.
Partant de zéro, je dirais qu'il faut compter 2 saisons pleines en grand côtier avant d'aller faire un aller-retour aux Açores. Ensuite bon vent et vogue la galère.

08 mai 2013
0

Naviguer de concert avec un autre bateau est intéressant aussi.

On reste à vue...
Cela permet d'être en totale autonomie, de gérer sa navigation, et d'avoir quelqu'un de bienveillant pas loin pour souffler un mot lorsqu'une option louche est prise... où lorsqu'on se demande laquelle prendre...

Je me souviens d'une de mes premières navs... et entendre sur la VHF "Michel si tu continues comme-çà tu va te mettre sur le banc de sable" -
ben oui, j'avais le nez dans les réglages de voiles, et pas sur la carte (papier à l'époque)...
Dans les environs de Niewport en Belgique justement !

0

ha ça je les ai vu les banc de sable diju je pensait pas qu il y en avait autant lol

dom

08 mai 2013
0

bonsoir
vous êtes au moins consciente de vos incertitudes et de votre inquiétude. C'est déjà une autoprotection et il faut la garder. Garder l'angoisse de bien faire, mais ne pas la transmettre aux autres membres de l'équipée. avoir le coeur qui bat plus vite à l'approche du départ vous rend plus forte. Ouvrez la voie, je pars l' année prochaine...
Pascal

09 mai 2013
0

inalteroloco l'exprime très bien,
saine autoprotection, mais grand enthousiasme à aller au bout de ses rèves,
tt à fait conforme aux essentielles modestie et humilité nécessaires à la réalisation du bonheur en mer !

encore une tite chose que j'ai apprise depuis peu,
rèver de grands voyages donne la force de se lancer dans l'aventure de la propriété (ittationelle et déraisonable mais tellement bonne !),
une fois l'achat effectué, naviguer sur la zone (d'achat) permet de découvrir ce qu'il y a (systématiquement) à améliorer/rénover en fonction de ses propres besoins (à court terme) liés à sa propre personalité et manière de vivre,
On se rend alors très vite compte de tt ce que l'on a à apprendre encore et encore, et qu'il faut naviguer pour apprendre à se connaitre soi-mm en mer à la voile (extraordinaire découverte !),
et aussi que pour les "petits" voyages" de ces années "apprentissage", un équipement minimum suffit,
ensuite, au fil du temps, des ballades de plus en plus longues, on s'équippe, encore une fois, en fonction de ses besoins propres ...

Bon voyage !

09 mai 2013
0

moscatel, c pas con, s'équiper en fonction de ces navs, donc au port, rien, même les voiles c une option.

09 mai 2013
0

17724, ben oui, comme tu le dis si bien, c'est tellement con qu'on l'oublie,
surtout si on passe sa vie sur les forums plutot qu'en mer ...

suffit de voir la quantité de bateau-ventouses super équippés grand voyage ...

faudrait en effet pas oublier que la coque et les voiles seules permettent de naviguer, apprendre et se faire plaisir sur nos jolies cotes avant de penser à aller plus loin ...

09 mai 201309 mai 2013
3

Avoir un rêve, le poursuivre, le rattraper puis le mettre en oeuvre est une chose qui n'est pas donnée à tout le monde. Et qui mérite de l'estime.
A partir de là, avec de la prudence, il ne vous arrivera rien de fâcheux, que le bonheur d'avoir décidé et réalisé.
Le reste est affaire de patience de choix raisonnable en matière de barcasse ( rester à l'intérieur de ses compétences pour ne pas gâcher du rêve à la première sortie musclée)
Un bateau n'est pas un gouffre financier. Je n'en peux plus de lire ça. Nous vivons à bord de notre voilier depuis 7 ans avec plus de deux fois moins de sous que dans notre vie d'avant avec maison, voiture, moto, boulot, dodo.
Nous partageons notre expérience via notre site internet justement pour montrer que deux personnes, ni sportives, ni aventurières, pouvaient parfaitement faire autre chose que des ronds dans l'eau devant un port.
Nous n'avons pas fait les Glénans, nous n'avons pas le permis hauturier. Mais nous naviguons depuis longtemps (1994), avec, au départ, de très bons profs/copains. Le reste de l'expérience augmente chaque jour. Les erreurs font aussi partie du voyage. JAMAIS vous ne maitriserez tout! Jamais.
C'est, du reste, vrai dans tous les domaines. et ça n'a pas d'importance.

Notre rêve est réalisé. Il dure et durera.

Faites ce que vous croyez. Faites confiance à vos envies. Prenez des précautions, un pas après l'autre, et ne vous laissez pas décourager par les initiés qui risquent, en voulant vous aider, de vous inoculer l'incertitude, le "Alors, naviguer loin, c'est si difficile que ça?"

Si nous avons pu le faire, madame et moi, alors vous pouvez le faire.

Bon voyage.

Thierry, sur Troll

NB : Nous sommes partis l'année de mes 50 ans.

09 mai 2013
0

juste une petite question à Thierry/Troll/Grietick :

Vous verriez-vous revenir, maintenant, dans votre vie d'avant ?

En bref, en avez-vous assez, ou en redemandez-vous encore ? :-)

09 mai 201309 mai 2013
0

Salut "C'est tes mats?":-p

Aucune, absolument aucune envie de retour en arrière !
Nous mesurons chaque jour la chance que nous nous sommes donnée.
En fait, c'est lors de nos 6 semaines à terre que nous sentons mal, désormais. Remarque, c'était déjà un peu le cas avant, sinon, nous ne serions pas partis!

:mdr:

Non, pas une seule seconde de regret. Pourtant, j'avais un joli métier (metteur en scène, au théâtre et directeur de compagnie), mais, vraiment, revenir en arrière, non. Il n'y a pas si longtemps, on m'a proposé une mise en scène. J'ai refusé. il faut savoir ce que l'on veut.
Et ce que nous voulons, c'est continuer à glisser sur l'eau, ô pas forcément vite, pas forcément loin, à nous arrêter autant que bon nous semble, à nous lever chaque matin devant un paysage différent, à ré-apprendre à ne pas consommer d'électricité, d'eau, de gadgets, à rencontrer toujours plus de gens, si différents, si intéressants...A terre, on a plus de mal à élargir le champ de ses relations.
Les rencontres en voyage sont rarement futiles. Sans doute, leur brièveté les rend-t-elle plus essentielles, plus profondes..Ou c'est une illusion! Qu'importe: Retourner dans un mouillage et y être accueillis avec des bisous par la marchande de légumes qui vous a vendu des tomates il y a deux ans est un bonheur que je souhaite à tout le monde.
Ca va être plus dur à la caisse d'Auchan, et puis le caddie y sera bien plus rempli de choses inutiles et dispendieuses ! :-D

09 mai 201309 mai 2013
1

Connaissant un peu ton parcours, j'ai joué les faux naïfs en posant la question, car j'étais pratiquement sûr de la réponse :heu:

étant parti en voyage de longue période trois fois, je suis aussi revenu trois fois, et chaque retour a été très mal vécu.

Voici un petit texte que j'avais écrit juste après le dernier "sac à terre".

" Certains vont chercher leur île à l'autre bout du monde, alors que la vie permanente en bateau est déjà un monde à part entière, qui n'est comparable à rien d'autre. S'ils peuvent y ajouter les joies procurées par un grand voyage, nul doute qu'ils y trouvent leur bonheur.

Le monde des nomades nautiques ne peut être compris que par ceux-là mêmes qui le constituent. Un monde de grandes joies et de petits plaisirs quotidiens, de découvertes, non seulement une collection de cartes postales, mais bien celui riche et varié des rencontres humaines qu'il procure. Nous sommes tous alors reliés par la même passion, et surtout nous partageons le même mode de vie ; et c'est sans doute là le principal.

Oh! bien sur tout n'est pas toujours rose, il y a le prix à payer pour cette forme de liberté : les galères diverses, les emmerdes de moteurs, les nuits quasi blanches, et même parfois les petites prières pour que "ça tienne", ou que ça ne "s'énerve pas plus»

Mais quand ça s'arrête, quand on doit reposer le sac à terre, retrouver des modes de vie qui nous étaient devenus étrangers, des soucis dont nous n'avions plus idée, l'étrange agitation du monde qui nous entoure, alors là, qu'est-ce que ça fait mal ! C'est une amputation sans anesthésie. Un vide, un état de manque... Oui, le voyage sur la mer, la vie en bateau, est une drogue, une drogue dure.

Pour ma part, je n'attends que le moment où je pourrai repartir, afin de retrouver le monde marin. Je ne sais si c'est celui du bonheur, mais bien celui qui me convient le mieux."

Après les mises en garde et avertissements, voici qui devrait "positiver", et ôter un peu la trouille de notre ami Belge
:-p

09 mai 2013
0

:pouce:arfff m'en parle pas ! rentrer depuis 4 mois je ne pense qu'a une chose me rebarrer le plus vite possible!
Marre de voir des gens cons comme des balais , des abrutis a la télé, mes neveux qui tape une crise de nerf car la couleur de leur nouvel iphone leur plait pas, ect...

Au moins en mer t'est pas emm..dés quotidiennement comme ça , et même si parfois ça craint un peu ça en vaut largement le coup quand même! :goodbye:

09 mai 2013
0

ah génial, Thierry-Troll le retour de l'enthousiasme pragmatique et communicatif !!! magnifique ! merci !!
oufti, à 50 ans déjà , ça va pas le faire pour moi vu la tribu encore bien jeune, dommage mais pas grave, je les enmène dans, disons, 6 ans,
mais comme tu dis peu importe, on le fera quand on le fera, et ce sera le bonheur !
et je te rejoins, en réalité, c'est lorsque l'on vit à terre que le poids financier du bateau se fait sentir sur le budget global, à partir du moment ou on s'est séparé des frais terriens, on retrouve la relativité de ces frais bateaux ...

09 mai 2013
0

@c'est emma : Je souscris tout ce que tu racontes dans ton texte. je ne l'aurais pas mieux dit.

@moscatel : J'étais pas parti ! mais je ne m'exprime que rarement. ou plutôt, quand j'estime que cela peut avoir une forme d'utilité ! LOL !

0

merci merci merci vous pouvez pas savoir a quel point

ce que vous écrivez est exactement ce que je pense

acheter le bateau le mettre au port en profité tout les wk et congé durant un an apprendre a le connaitre faire des rencontres qui enrichiras nos connaissances pour le départ de 2014

amélioré le bateau au fur et a mesure et non pas directement comme je l avait prévus au départ bien ciblé nos besoins

emma vous nous donner vraiment envie de vous connaitre de vous rencontrer et de discuter a bâton rompus avec vous
ce n est pas la première fois que vous nous suivez et j apprécie beaucoup

cela n enlève rien aux autres personnes qui nous ont fait l honneur de partager leurs vécus sur ce fil de discutions ça nous fait vraiment du bien

pour nos détracteurs avoir des doutes est légitime changer radicalement de vie en ce disant je suis le meilleur et rien ne m arriveras est de l utopie ou de l inconscience donc partager ces doute avec des personne du milieux qui vivent ou ont vécus l expérience est une richesse et non un aveu de faiblesse

dom

09 mai 2013
0

t'en a envie de ton bateau? t'a les moyen de t'en occuper suffisament?
Alors fonce! t'aura tout le temps de t'en poser pleins de questions , quand t'aura l'occasion bientot de faire des quart de nuit sous la voie lactée.. :heu:

0

grietick je vous assure que vous nous êtes d une grande utilité et nous allons de ce pas profité de ce jour de congé pour allez lire votre blog

dom

09 mai 2013
0

Bonne idée ! D'autant qu'il est très sympa ce blog...

Du "grand sérieux" (budget, technique...etc) au "totalement délirant" (récits épiques des catastrophes en tous genres) en passant par "la poésie" des images en musique...

Il y a toute la gamme !
Bravo

09 mai 2013
0

Merci, Je rougis comme un puceau sous la charge de ces compliments (mais alors, putain, qu'est ce que ça me fait plaisir!) :mdr:

09 mai 2013
0

juste une petite intervention :

Longue vie à ce beau projet !

0

bon je vient de finir 2007 ouf lol

en faite vous commencez au moment de l achat du bateau un peu comme tout les autres c est très bien mais ....

personne sur les blog ne parle de l avant toute la préparation avant l achat du bateau

de la prise de décision de partir naviguer a l achat quoi

pour nous ce fut trois ans de préparation ...

dom

09 mai 2013
0

Si, si , on en parle !

Il faut lire ici :

www.lepetitmondedetroll.fr[...]ex.html

;-)

0

nous suivons ce blog ci aussi car il font exactement ce que nous espérons faire

www.levoyagedethetys.com[...]ws.html

10 mai 2013
0

Pas mal fait, des belles escales en perspective :)

20 mai 2013
0

Salut: FONCE ! et si tu as besoint d'un coup de main je suis a Ostende.durant ton périple tu en trouveras beaucoup autour du monde, les marins sont des gents près à aider, je n'ai pas tout lu, mais moi c'est la même envie de partir qui m'as pousser a ma profession actuelle, skipper profesionel, je rêve encore à 57 ans de pouvoir partir au gré du vent avec ma femme qui partage non amour pour la mer, j'ai eu pas mal de bateau mais a cause de la situation familiale et économique je n'ai pas encore pus réalisez le rêve, la préparation est importante, mais ne t'en fais pas, tu en as rêver pendant des années et donc inconsiament préparer toutes les éventualités. une fois à bord et le premierd voyage en cour tu t'en rendras compte, je te répaite que je suis capable et disposer a te former théorique et pratique ici si cela t'intéraisse. Guido.

0

nous fonçons vendredi en Bretagne sud essais et expertise

qui vivras verra lol

dom tout prés du rêve mais la tête froide lol

20 mai 2013
0

Ou en sud Bretagne ?

20 mai 2013
0

:pouce:

20 mai 201316 juin 2020
0

vas y fonce, j'espère bientôt te croiser sur l'eau! :pouce: :bravo: :bravo:
Bienvenue parminou :alavotre: :alavotre:

N'oublie pas que les rêves doivent etre grands et pourquoi pas démesurés, c'est le meileur moyen de ne pas les perdre de vue :reflechi: :bravo: :bravo: :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

20 mai 2013
0

Ce qui me surprend dans ces questions et dans les réponses apportées, c'est l'imprécision dans laquelle on reste. On sent les bonnes intentions des uns et des autres mais tout cela reste bien vague, à mon sens.

Je m'explique en reprenant les questions:

"serait je capable de m en sortir" : dans quelle(s) circonstance(s): lors des manoeuvres de port ? lors des navigations de jour ? de nuit ? pour tracer une route? etc...

"serait je capable de géré le bateau" : que veut dire gérer ? Est-ce le barrer ? Ou bien régler les voiles ? Est-il trop grand ? etc...

"serait je capable de bien naviguer" : tenir un cap ? faire la route ? réduire quand il le faut ? etc...

"ai je bien choisi le bon bateau " : Est-ce par rapport à la taille de celui-ci ? ou ses performances ? etc...

Je ne doute pas des motivations qui vous animent et qui animent les contributeurs de ce fil et que vous ayez les moyens de réussir mais ... les états d'âme ne sont que ce qu'ils sont. A mon avis, on ne les fait évoluer que par l'objectivité d'une analyse précise.

Bon vent. :-)

20 mai 2013
1

@mido

beaucoup d'entre nous ont commencé en achetant un bateau, puis l'on mis à l'eau et depuis naviguent (45 ans pour moi) a trop se poser de questions avant il n'y a pas d'après!

20 mai 2013
0

Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles (Sénèque)

20 mai 201320 mai 2013
0

D'accord avec toi Pascal. Mon intervention n'a pas pour but de poser davantage de questions mais d'intervenir sur la forme de celles-ci : si on souhaite des réponses précises, on se doit d'être précis dans ces questions. Mon sentiment est que beaucoup d'intervenants restent dans le vague à cause de questions vagues.
Personnellement, les grands principes, les citations de grands auteurs me font ni chaud ni froid. Mais chacun sa façon d'aborder les choses.
Ceci étant, si "le complice des mers" est satisfait des réponses tant mieux. Tout va bien... :alavotre:

20 mai 2013
0

Bj,

Lorsque tu pratiques la voile régulièrement après 1 an, tu connais 80% de ce qu'il faut après se sera avec le temps pour compléter le reste et encore vs apprendrez tout les jours.
Au début faire quelques stages et naviguer avec prudence (météo) et puis vs aurez votre lot d 'expériences.
Je suis aussi Belge et habite ds le sud de Bxl, tu peux me contacter en MP pour discuter de tout cela.
Mais vous avez un super projet et ne vous laissez pas abattre le moral par des avis négatifs (souvent sans projet)

a bientôt

Joël

20 mai 2013
0

Une seule chose à dire: lancez vous et, sans appréhension autre que la prudence raisonnable...

Le rêve d'une vie, quand on en a l'occasion, ça n'attend pas...et merde aux grincheux... :jelaferme:

:acheval: :acheval: :acheval:

0

ont ce forme doucement ont essaye de comprendre pas mal de choses et c est loin d être évidant

la difficulté est un busteur pour nous plus qu un frein

ce n est pas une raison pour ne pas ce poser un tas de questions

c est vrai que souvent nous ne sommes pas précis dans nos questions mais c est aussi du a notre manque d expérience maritime ..en tant que terrien nous avons une bonne culture générale ce qui est loin d être le cas au niveau marin

la pour l instant je cherche a étudier la météo pour moi pouvoir bien interprété les messages météo

j ai vu un fil de discutions sur la météo pour les nuls mais bon ils ce disputait plus que de donner de bon renseignements

pourtant malgré les cours que nous avons eu nous avons besoin de mieux comprendre afin de commettre le moins d erreurs possible et de rester prudent

pas question que nos débuts soit ci catastrophique que cela nous ferait renoncer de toute façon renoncer n est pas dans notre culture mais pour ça il faut bien ce préparé

donc ci vous avez un site ou un livre qui peut nous aidez je vous en remercie d avance

dom

21 mai 201321 mai 2013
0

Je trouve le cours des Glénans bien fait pour comprendre la météo mais il y a peut être mieux maintenant.
Pour prendre la météo, à part météo france, j'utilise météo consult : marine.meteoconsult.fr[...]ine.php pour la navigation côtière et les "petites" traversées (Manche, mer d'Irlande et Golfe de Gascogne). Pour la navigation hauturière : je ne connais pas...:-)

21 mai 2013
0

J'ai eu l'occasion d'avoir en mains le livre "La météo marine" /auteur : Dominique Le Brun. editions : Arthaud.
Je l'ai trouvé assez complet, accessible même si l'on manque de notions de base...
ca peut être une première approche...

Pour le reste : la pratique, la pratique, la pratique...
Crescendo en fonction des progrès et de l'assurance que l'on constate...
Faire des erreurs fait partie du jeu de l'apprentissage.

Belle découverte !

21 mai 2013
0

Il y a au moins 2 voies pour approfondir ...

La voie théorique : météo France édite des livres bien fait, de généraliste (phénomène météo mondial, météo générale) a spécifique météo marine par exemple.

La voie multimédia : v&v par ex à éditer 2 DVD concernant la météo pas mal fait pour celui qui veux connaître le principale "sans se prendre la tête"

21 mai 2013
0

un lien gratuit pour des previsions à 7 jours tres complet

www.grib.us[...]/

21 mai 2013
0

Tant qu'on est dans le domaine de "la littérature",
voici de bons recueils de tout ce qui est utile de savoir :

-mettre les voiles - auteur Antoine
-Histoires de partir - auteur Hervé Nieutin
-Le manuel du marin - auteur Dominique Lebrun

21 mai 2013
0

vas y fonce

vBIS REPETITA PLACENT

0

mido vous voyez notre niveau lol

je regarde le site que vous nous avez communiquer et j arrive pas a savoir ci nous pourrons naviguer samedi ou pas lol

merci au autres nous allons explorer

dom

21 mai 2013
1

Hé bé ça vaut le coup d'essayer d'aider...
A présent je vous donne des conseils à la "Pascal11" : "Vas -y fonce!!!"
Sans rancune mais on ne m'y reprendra plus.
:-D :-D :-D

21 mai 2013
0

Comme je l'ai dit plus haut : il faut poser les bonnes questions sinon on n'obtient que des réponses occluses. :-p

21 mai 2013
0

une étoile de ma part.... je compatis

21 mai 2013
0

Je ne dois pas tout comprendre :(

De mon côté je ne lis que remerciement de complice des mers et modestie (fausse ou pas).

Je ne comprend dans sa réponse qu'elle/il n'arrive pas à interpréter les fichiers grib afin de se faire une idée si son départ samedi sera possible.

Je dois donc mal ou carrément pas comprendre quelque chose.

0

nieutin je l ai et je l ai dévorer j adore ce livre

dom

0

nous avons acheter aussi

route de grande croisière de jimmy cornell

21 mai 2013
0

Extra !
Je le cherche désespérement : totalement introuvable en France, que ce soit en librairie ou sur le net. (sauf un ou deux exemplaires sur un site où il est à 3x son prix de base).
Il y a parait-il un désaccord entre l'auteur et l'éditeur, ce qui fait que la commercialisation est interrompue...
Grrr...

21 mai 2013
0

petit livre pour une approche de la météo : avec des exemples très précis, et une compréhension facile :

"Quel temps va-t-il faire" d'Alan Watts (en français) - Edition Hatier.

0

allez question ....

nous savons qu une ligne bleu et cône bleu c est un courant d air froid ..

une ligne rouge avec des rond rouge c est un courant d air chaud

mais...

la ligne mauve avec un cône et un rond c est quoi???

21 mai 2013
0

On s'en fout!!! Je ne le sais pas et ça ne m'a jamais empêché de naviguer. P'tain je sens que je vais m'amuser là!!! :alavotre:

21 mai 2013
0

Hé ho Longcours : je ne vais pas répéter ce que j'ai dit à Shamane95!!! Lisez le fil et vous comprendrez, non mais hooooooooooooo!!!!!!!!! Je pense que je ferais mieux d'aller à la pêche cet après midi... :pecheur:

21 mai 2013
0

J'avais cru comprendre plus haut que tu voulais des questions precise pour etre à même de fournir des reponses precises ...
Et au moment ou "le complice des mers" te pose une question tres precise , tu lui repond :
"On s'en fout!!! sic :heu: :tesur: :lavache: :jelaferme:

21 mai 2013
0

Il s'agit d'un front occlus, mieux qu'un long discours :

fr.m.wikipedia.org[...]_trowal

Et que ceux qui s'en foutent n'empêchent ni ne jugent ceux que cela intéresse ...

21 mai 2013
1

Et n'oublier aucune lettre quand on parle d'un front occlus... :mdr: :acheval:

21 mai 2013
0

@ Shamane95 : va voir plus haut ce qu'on te répond quand tu tentes une aide et tu comprendras mieux ma réaction!!!
:litjournal:

21 mai 2013
0

Et comme on dit dans les manifs : "Occlus ... Occlus ... Occlunésitation!!!" :alavotre:

21 mai 2013
0

Salut,
Quand j'étais plus jeune et me préparant pour un examens nautique je fut busé en météo, mon proffeseur très déçut et faché me pris en charge et me donnat 4 ou 5 leçons de météo - le basique- j'ai passer mon examen et depuis on me demande toujour le temps qu'il fera et je parviend a le faire sans trop me tromper ! (c'est pour ça qu'ils me le demande à moi!).
un petit cour théorique au départ de météo mais égullement d'aceanographie te fera gagner du temps.

0

merci emma je prend note de tout ces livres nous allons chercher ou les trouver

dom

21 mai 2013
1

Hello,
Tu peux aussi venir là:
www.glenans.asso.fr[...]ne.html
ça fera l'occasion de se revoir...
Comme livre de chevet, il y a celui-là, également:
Météo et Stratégie de J.Y.Bernot...un peu trop technique par moment, mais interessant! :litjournal:

21 mai 201321 mai 2013
0

Un avis d'un gars plus jeune (37 ans), qui attends encore un peu, pour se décider niveau investissement-lancement, mais je pourrais (j'ai aussi encore quelques "dernier projet à terre" sur un ou deux ans maxi) : si c'est ton rêve de gamin : n'attends pas trop, pour ne pas te gacher le plaisir et "le rêve", qui a toujours une part de passion déraisonnable (mais la vie est-elle raisonnable ?)
On en a qu'une; et elle ne tient pas toujours à grand chose !
J'ai commencé à m'interesser vraiment au voyage à la voile, assez tard (tout est relatif), vers 20 ou 21 ans, par la connaissance (livresque et film thalassa, d'un ou deux marins au départ : Moitessier et Gerbault, et plus quelques autres ensuite), quelques essais d'embarquements en equipier pour voir si c'était conforme à mes rêves; entre temps j'ai aussi eu deux licences de pilote ulm (pendulaire entre autre), autre rêve !puis quelques voyages terrestres plus classique, et depuis j'essaye d'accelerer sur la voile, à ma façon

A ta place, je ferais quelques essais, BDA, voire quelques cours ou stages si tu veux te rassurer, te perfectionner sur les bases, mais sans trop perdre de temps, et si tu as les moyens, ne pas tarder à acheter le bateau de tes rêves (ou proche)
Je crois me souvenir que des marins comme Pidgeon, Slocum ou Bardiaux, sont venus sur le tard à la voile, et depuis il y a beaucoup plus de facilité de connaitre le milieu, apprendre de diverses façons, officielles ou non, donc
go and sea ! good winds

0

pat45 les glénans pour nous c est loin tsé ont continue a bosser jusqu au départ ou presque

wildlife nous avons déjà voyager un peu sur des catas et ont adore ça

quand a voyager en temps que terrien nous avons pas mal de pays a notre actif lol

nous allons faire mieux que des stages nous allons trouver un bon vieux marin a la retraite lol

dom

21 mai 2013
0

Vaut mieux le stress d'un grand départ...que celui de rester ! :pouce:

21 mai 2013
0

Bravo Kako. Je n'aurais pas dit mieux (pour faire avancer le ch'milblic)!!! :acheval: :acheval: :acheval:

0

ça c est sure kalo mais qu esse que c est longggggggggggggggggggggggg pour y arrivé

dom

0

j avait pas encore vu merci Shamane95

me voila moins bête lol

21 mai 2013
0

bonsoir un autre lien météo:
www.weatheronline.co.uk[...]weather

0

merci giro

bon ben vu le temps c est reporter de 15 jours espérons que d ici la ça iras mieux

dom

24 mai 2013
0

c'est domage ! sourtout que ce w.e. c'est "Oostende voor anker", mais c'est vrais il fais déguelasse et fraids! à bientôt.

30 mai 2013
0

Ulysse a complice des mers, Ma grand mere disait aide toi et le ciel t aidera, j ai applique en attendant tres peu de mes prochains, mais sans leur porter pour autant une evaluation negative, et pour ceux moins nombreux qui te rendent service et te soutiennent bienvenu au club " des aventuriers " dans un monde formaté dans la routine et la securité, bon vent tu peux parcourir mon blog ( 50 pays 10500 v) et t arreter sur les articles tour du monde et peu par contre sur la qualite de mon bateau ? sur le net inscrire hanse problemes voiliers la page est garnie ? Bon vent excellent choix de vie avec ton epouse et bonne chance Ulysse

30 mai 2013
0

la fin du mois c'est demain! alors ce choix est il fait, fais gaffe tu risques de ne pas être dans les délais que tu as toi m^me fixés :bravo: :bravo: :jelaferme: :acheval:

30 mai 201316 juin 2020
0

doublon

0

non pascal c est reporter de quelques jours c est de la faute a beaufort lol

dom

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Inishmore island

Après la pluie...

  • 4.5 (184)

Inishmore island

mars 2021