le raz blanchard

pour remonter vers Cherbourg quelle est la meilleurs façon de negocier le raz Blanchard?
merci d avance et super bonne années sur les flots bleus!!!
:-) :-) :-)

L'équipage
31 déc. 2010
31 déc. 2010
0

Le Blanchard
La meilleure façon : suivre exactement ce qui figure dans les instructions nautiques.
Et naturellement, choisir une période de vent d'ouest ou de sud-ouest, et plutôt petits coeff.

31 déc. 2010
0

Pour être plus précis...
remonter sur Cherbourg en venant d'où, cela peut avoir son importance.

31 déc. 2010
0

justement
le point de depart pas encore fice...les anglo normande mais la probleme de chient a bord a moins de pas le debarquer...
autrement st malo

31 déc. 2010
0

pour faire simple
de st malo tu montes à Dielette par la deroute en t arrangeant pour arriver de jour parce que l entrée est truffée de casier et que les autorités du port s en foutent , et tu repars de Dielette a l ouverture de la porte basculante et tu auras le courant jusqu a Cherbourg!

mais au fait n as tu pas un bloc ou un almanach avec les cartes des courants dedans ????

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

31 déc. 2010
0

informations
Bonjour,
Ce serait sympa si tu indiquais ton bateau et ta localisation sur ta fiche.
merci d'avance.
JJ

31 déc. 2010
0

De Saint Malo
De Saint Malo, c'est difficile de passer le Raz Blanchard dans la même marée (sauf bateau à moteur qui tourne à 20 N).
Moi, je me cale à Dielette et j'attends pile poil le bon moment pour passer.
Comme dit precedemment, respecter les instructions et choisir un petit coëf et du petit temps.
Le Raz, c'est vrai que çà ''pousse'' beaucoup (environ 10N de courant) mais c'est large et si on respecte ce qui est dit plus haut c'est sans problème.

31 déc. 2010
1

euh
10N tu prend pas le raz, c'est VE

31 déc. 2010
0

De St Peter,
il n'y a quasiment pas de Raz Blanchard, juste le traverser. Par contre, il faut se "faire" Le Singe. Par bonne météo, aucun pb, et c'est très beau..

RV

31 déc. 2010
0

N'oublies pas...
que la présence du chien à bord interdit toute escale aux anglos..... tu en sais quelque chose ;-)
Dans ce cas la seule solution est l'escale à Dielette.

31 déc. 2010
0

rv ,
pour une première , je ne conseillerai pas le singe , amha !!!

31 déc. 2010
1

de st Peter a Cherbourg
passer par le singe n est certainement pas la route la plus courte ni la plus rapide !
bon le raz blanchard peut etre dur mais en respectant deux regles simple , il n y a pas de problemes
1ere regle :eviter au dessus de 25 nds de vent
2eme regle :toujours vent et courant dans le meme sens, c est primordial pour ne pas se faire secouer .

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

31 déc. 2010
0

si respect rigoureux des instructions nautiques, aucun problème...
le plus simple, depuis Dielette comme indiqué plus haut,
si départ de Saint Peter port, partir avec la marée (de toute façon régle impérative de n'importe où) éviter impèrativement le banc de la Schole (de préférence par l'ouest) ça peut être brutal, longer le sud d'Aurigny (nord de la schole, donc assez loin)et couper le raz en diagonale, pas de problèmes majeur si métèo corecte naturellement.
Ne surtout pas aller chercher le Singe: ça ralonge et le passage est extremement dangereux,(quoi que tres beau c'est vrai)à n'utiliser que pour le le "fun"
voila comment franchir le "cap Horn du pauvre"
j'ai entendu aussi à la télè le"cap Horn Français"
bonne nav...

31 déc. 2010
31 déc. 2010
0

Le Singe, pour une petite halte à Aurigny,
ce serait dommage de passer devant et de ne pas y faire un petit stop, et y boire une bonne bière...

RV

31 déc. 2010
0

pas avec le chien...
hervé t'as pas tout lu

31 déc. 2010
0

Le plus sûr
c'est sans doute effectivement de faire une étape à Diélette. Mon chien sera content de voir un pote.
Ensuite départ dès l'ouverture de la porte basculante ou un peu avant même si tu boule un peu de jus au départ, Tu longe la baie de Vauville. Attention au Huquets à la sortie, deux récifs non indiqués. Tu prends le courant arrière et pas de problème.
Choisit cependant une météo sud à ouest et petit coeffiscient. C'est plus confortable surtout pour basculer à l'est vers Cherbourg. Passe assez au large du cap, cela évite d'éventuels aléas.
Sinon dans ces conditions cela passe très vite. Cela fait un peu "catapulte".
Si tu es un peu tard sur la marée au niveau d'Omonville tu prends la côte pour bénéficier de contre courants.
Voilà bonne nav. Ceux qui s'en font une montagne n'ont par tort mais dans des bonnes conditions c'est effectivement très beau.

31 déc. 2010
0

si je peux
me permettre...

"10N de courant tu prend pas le raz, c'est VE"
C'est tout à fait possible de passer le raz Blanchard en VE, c'est même super, mais dans ce cas c'est vent avec courant et ça va vite...

"éviter au dessus de 25 nds de vent"
Pareil que ci-dessus, pas de problème si vent avec courant

"Si tu es un peu tard sur la marée au niveau d'Omonville tu prends la côte pour bénéficier de contre courants. "
Non , il faut justement ne pas coller à la côte et à partir de la Basse Bréfort, rester sur la latitude de CH1 et l'arrondir pour rentrer par la passe de l'Ouest

Pour une première, je ne conseillerai pas le swinge, surtout pour aller direct à Cherbourg.

à dispo pour + d'info si besoin
Michel

31 déc. 2010
0

D'accord avec toi
si on est un peu en retard après le raz pour arriver à Cherbourg, il vaut mieux ne pas coller la côte, le courant est encore portant au large alors que la renverse est déja faite à terre.

0

vent fort
bonjour
le Raz par 25 noeuds c'est possible ... mais c'est quand même plus dur en Mousquetaire qu'en RM !
Et plus il y a de vent plus il y a d'endroits où il ne faut pas passer : ainsi par SW soutenu la sortie vesrs Cherbourg en passant près du phare de Goury risque de réserver des surprises, d'autant plus qu'au flot par SW plus on s'approche de la sortie plus la mer s'applatit ... jusqu'à tomber sur la barre. On passe de la mer plate à un mur de deux mètres sans transition. On peut y casser un bateau car sur l'eau plate au prtant on va vite, trop vite pour négocier la barre sur laquelle le bateau décolle.

Bonne soirée et bonne annèe, je retourne cuver cette foutue grippe !

Hubert, de Cherbourg

31 déc. 2010
0

Une belle expérience en vue!!!
Je vais ajouter mon grain de sel!!!

Tout d'abord, le chien : si les règlements n'ont pas changé, il est interdit d'escale dans les anglos.
A St Peter Port, tout au mieux, tu pourras mouiller sur ancre dans Havelet Bay, à l'extérieur et le chien devra être confiné à l'intérieur du bateau.
Documents : il est impératif d'avoir à bord le fascicule du SHOM des courants de marées du Golfe Normand-Breton (562-UJA). C'est le seul outil permettant de comprendre ce qui se passe avec les courants. L'échelle des cartes du Marin Breton ou du Bloc Marine ne donne pas assez de détails.

Je ne suis pas très chaud pour une escale à Diélette. L'entrée peut être délicate par vent de secteur ouest un peu vif (peu de fond). De plus, si on est confronté à du NW pour repartir, c'est juste dans le nez. De surcroit, sauf par grand beau temps, il faut aller arrondir assez dans l'ouest pour éviter le Gros du Raz avant de virer vers Cherbourg.

Le Singe : je suis d'accord, c'est très beau et une escale à Aurigny serait un must. Mais le passage est étroit (0,8M), bordé de cailloux de chaque côté, d'où un courant assez torrentueux et surtout fort agité avec souvent des déferlantes désordonnées, même avec vent et courant dans le même sens. Et jamais de nuit (pas de balisage qui ajoute au reste) ni sans visi (je l'ai fait une fois car une brume épaisse nous est tombé dessus juste après la sortie de Port Braye et pas assez de CV pour remonter le 1/2 mille pour revenir! Sueurs froides garanties jusqu'à la sortie!
Attention à la Pierre au Vraic, roche découvrante non balisée au SW d'Aurigny.

Le banc de la Schôle : lorsque l'on va de St Peter à Cherbourg, on passe assez à l'ouest, donc pas de problème. par contre, à surveiller et éviter (fonds de 2,70m en plein milieu!) si on vient de Sercq.

Au départ de St Peter, il faut sortir à PM St Malo - 3h (ou Cherbourg - 5), voire un peu avant pour être déja engagé dans le Petit Russel au moment de la renverse.
Après la sortie du Petit Russel, le courant porte d'abord vers l'est jusqu'à PM St Malo -1 (on se laisse dépaler vers l'est, ce qui rapproche de la route idéale vers la Hague) et ensuite, c'est le tapis roulant.
Pour faire simple, il faut assurer au minimum 5N sur l'eau pour ne pas se faire avoir par la renverse avant Cherbourg.
Les principes de passage du Raz ont déjà été largement développés par mes petits camarades.
Pour être sur de ne pas se faire trop secouer, mieux vaut viser une sortie à quelques milles à l'ouest de la Hague. C'est vers le milieu du raz que c'est le moins agité.
Avec du vent de secteur est, il m'est arrivé de devoir d'abord viser la pointe SW d'Aurigny (on monte alors en crabe en fait et un longe la côte SW) avant de virer le nez du bateau au SE pour une sortie en crabe. Il faut bien anticiper la sortie car on fait couramment route au 80 pour une route compas de 120°.
Après avoir largement paré la Hague avec la tourelle de la Platte et la bouée de la Basse Bréfort, il faut arrondir pour éviter de se faire piéger par le contre courant au ras de la côte, bien pratique par contre quand on fait la route inverse.
Le Blanchard est à éviter de nuit car on ne voit pas les vagues désordonnées. Par contre, pas de problème par brume car le passage est large et sain.
La circulation : à part les plaisanciers qui suivent tous à peu près le même cap, on peut rencontrer quelques navires de commerce, mais surtout les ferries en NGV qui assurent la liaison avec les côtes britanniques.

31 déc. 2010
0

Je confirme
Comme à son habitude, Ecumeur a presque tout dit et je partage à 100 % ses conseils.

Si j'interviens, c'est parce que je souscris aussi au fait que Diélette ne doit être réservé qu'à une période de beau temps. Ne pas oublier qu'a marée basse, il n'y a pas d'eau entre les jetées.

Depuis St Malo, passer par St Peter Port est un meilleur choix. J'ai déjà observé des voiliers avec un chien dans l'avant-port.

Quand au Singe et Aurigny, c'est l'endroit le plus délicat que je connaisse...

31 déc. 2010
0

Carteret
1 c est pas tres accessible , 5h00 par marée , et encore faut avoir 2m de tirant d eau
2 c est cher
3 c est loin de cherbourg , pas certain en partant a l ouverture d arriver a cherbourg sans bouler de courant
4 à eviter avec du sud ouest fort
5 accueil moyen
6 ponton visiteur a couple

vous l aurez compris , je n aime pas beaucoup ce port !

en plus pour faire des courses c est tres loin (champion) ou trestres cher ( la superette de centre ville), le seul point positif , c est qu il y a quelques bons , voire tres bons restos

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

31 déc. 2010
0

bonjour et bonne année à tous
à gribou, la fiche de grillonrêveur est relativement renseignée par une mauvaise photo:c'est un "aurore 23" des chantiers Moinards.

sinon, tout à été dit en omettant toutefois Carteret.

31 déc. 2010
0

merci
merci de tous vos conseils c est une petite ballade prévu pour juillet août au départ de la Rochelle et jusqu' a honfleur et retour :-) :-p

31 déc. 2010
0

Tu auras du monde dans le coin!
Si tu veux aller tout de même à Aurigny, il existe une solution de rechange qui permet d'éviter le Singe qui est, à mon avis, le plus mauvais coin du secteur malgré son attrait touristique car c'est tout de même spectaculaire de remonter vers Aurigny à vive allure, généralement au milieu d'un certain bouillonnement et de marmites!

Cette solution est de remonter avec le courant le long de la côte SE d'Aurigny pour se trouver au nord de l'île au moment de la renverse puis redescendre de l'autre côté.

Autre variante : après la sortie du Petit Russel, viser le passage de l'Ortac, entre Burhou et les Casquets. Ensuite, on fait route à l'est (je n'ai pas le cap en tête!) en laissant Burhou au sud de la route et on vise le premier alignement d'entrée dans la rade de Port Braye avant de redescendre au 215° dans le mouillage sur bouées.
Pour repartir vers Cherbourg, on sort de la rade à PM St Malo - 3 et on prend le tapis roulant.
A Aurigny, il faut visiter Ste Anne, bien sur, mais la plus belle balade est de longer la crête des falaise de la côte SE, derrière l'aéroport. Magnifique!

IL faut également avoir les cartes de détail du SHOM et se mettre dans l'idée qu'il n'est pas question d'aller contre courant qui sera généralement plus rapide que la vitesse maxi de ton yote!

Après Cherbourg, l'escale de St Vaast est également obligatoire et te permettra de déguster nos huîtres de Normandie, plus goûteuses que les Marennes Oléron : huîtres de pleine mer, plus iodées et salées avec un petit goût de noisette!

31 déc. 2010
0

ha la st wast
je la connais et je l aime!!!!! j ai tire mes premier bord sur le canal de ouistreham!!!! il y a...longtemps

31 déc. 2010
0

aventure
Et bien dites donc ! Quand on est habitué aux pertuis charentais et à la côte vendéenne, voire plus nord...
On dirait les quarantièmes votre coin de navigation.
Brrrr.
A minuit, moi ce sera Lanson !

31 déc. 2010
0

Meuh non !!!!
il suffit de prendre les courants dans le bon sens et non pas à rebrousse poil.
Il est sûr que quand la météo ne veut pas, tu peut rester bloqué une semaine à Cherbourg en attendant de meilleures conditions pour continuer vers l'Ouest, cela m'est arrivé 2 fois :-(

31 déc. 201016 juin 2020
0

mais non, mais non,
c'était hier dans un momment de calme :-) avec écumeur aux trousses....pardon écumeur, je voulais dire un EDM... :-).

il est vrai que nous somment bien dans les qurantièmmes :-) 49°et quelque chose.

pour la petite histoire, l'EDM m'a repris dans la passe de l'ouest mais avant, de beaux surfs à 9noeuds.

31 déc. 2010
0

blanchard
Votre discussion a piqué ma curiosité. Mais de quel "singe" parlent-ils ?
J'ai affiché la carte du coin, cherché, cherché...
J'ai trouvé , mais difficilement. Aurigny a un nom anglais sur ma carte !
C'est toujours sympa d'apprendre quelque chose.
Chez nous, c'est Fort Boyard.
beaucoup plus praticable.

31 déc. 2010
0

ah ah ...
ça, c'est local comme appellation:

le singe, c'est Swinge en fait
Aurigny c'est Alderney

of course !!!

13 avr. 2013
0

swinge! déformation de to swing qui signifie danser, remuer !

31 déc. 201016 juin 2020
0

...
...

31 déc. 2010
0

Pour faire le savant...
La terminaison des mots en "ey" en anglais est une déformation do "O" avec un quelconque signe dessus, qui se prononce "oeu" dans les langues scandinaves et qui vient du norrois (encore une fois). Cette désinence signifie île.
On la retrouve donc logiquement dans les noms d'îles de la Manche, latinisée en français en "-gny".
En anglais, c'est aussi la désinence "-ea", que l'on retrouve à Londres avec Chelsea, Battersea, etc... qui furent autrefois des îles sur la Tamise.

J'ignore totalement quelle est l'origine du nom "The Swinge" pour ce lieu à la fois fort beau et intéressant à naviguer, mais aussi dangereux, et encore moins pourquoi c'est devenu "Le Singe" en français. Peut être une francisation hasardeuse du nom d'origine???

31 déc. 2010
0

swinge
Et bien , j'enn apprends encore...
J'ai mis le grossissement maxi sur la carte. C'est quand même mal pavé le coin !
Il vaut mieux avoir la carte en tête que la tête en l'air !
Les "marmites" j'en ai vu seulement dans le golf du Morbihan.

31 déc. 2010
0

Il y a quelques années...
Nous remontions de Guernesey avec un Mélody.
Naturellement, avant d'entrer dans le Singe, j'ai demandé à chacun de s'attacher car je ne vois pas comment récupérer un équipier tombé à l'eau dans ce coin!
Le barreur qui ne connaissait pas le coin m'a dit avoir vu tout à coup le pont du bateau qui nous précédait, puis son hélice!!!

Quant à nous, avec vent (environ 4B) et courant dans le même sens, nous avons plongé dans une vague qui a balayé tout le pont.

A la descente, il faut se méfier de la roche Nannel, puis de la Pierre au Vraic (Vraic = algues , encore du norrois, d'où varech!) sur lesquelles porte le courant. J'ai également écrasé les crabes de la Pierre au Vraic, à 13N fond. Heureusement le Mélody est un de ces bateaux en béton et seul le safran y est passé!

01 jan. 2011
0

Et ceux qui en parlent
ici avec beaucoup de bonheur et une certaine émotion l'ont fait pour la plupart sans GPS avec cartes papier et des relèvements quasi permanents. Même le Satnav donnait des positions pas assez fréquentes. Et quand je lis 2 avec le mal de mer, il y a parfois un bon Dieu pour les marins.
Mais quelle école..

RV

31 déc. 2010
0

souvenirs-souvenirs ....
y'a un paquet d'années, avec des ptits cousins, venant de St Peter, bonne brise d'ONO, tout dessus sur un Mallard Start7,
2 malades à bord, la seule solution, les 2, chacun d'un côté, à tenir la barre,
on a déboulé le Singe à un train d'enfer !!!

maintenant qu'ils sont parents à leur tour,
ils s'en souviennent encore comme un sacré souvenir !!

y'a un moment que je suis pas repassé par là, mais c'est vrai qu'il faut pas bien s'écarter de la route ...

01 jan. 2011
0

Dans le Singe....
guère la possibilité ni le temps de faire des relèvements.
On reste bien au milieu, à égale distance des deux rives, si l'on peut dire et on maintient le cap dans l'axe!

C'est pourquoi la descente faite dans une brume épaisse et au GPS était stressante. Quand la marge est de quelques encablures seulement de chaque côté...

01 jan. 2011
0

navigation
C'est vrai que le vécu et l'émotion se ressentent.
C'est vrai aussi que je me demande parfois comment c'était "avant le GPS". Faire des relèvements au compas en visant des amers dans une mer pas toujours facile, des cailloux partout et du courant...
Quand on lit aussi les récits du passage du Horn dans le "mauvais sens" pour remonter vers San Francisco avec des navires sans moteur qui tiraient des bords carrés.
Et j'en oublie... Le Pérouse, Terre neuve et bien d'autres.
Mais c'est quand même sympa d'être sur l'eau même si c'est moins épique !

0

alignements
bonjour
dans ces coins on se donne des alignements à suivre ou des alignements de sécurité à ne pas dépasser.
C'est extraordinairement précis et beaucoup plus rapide à interpréter en termes de dérive que la position sur un plotter.
Le plotter, pour le Singe, sera par contre très apprécié pour une approche par le sud avec une visi médiocre pour être sur par exemple de se positionner dans l'axe sans taper dans Ortac ou râcler la Pierre au Vraic.
Mais ce que j'ai du mal à croire c'est comment on pouvait passer le Singe en venant de guernesey : attérrissage sur Ortac, traversée du Singe dans la brume, arrivée sur le bout de la jetée d'Aurigny, on tourne à droite et il n'y a plus qu'à gonfler l'annexe pour aller boire une bière; le tout avec un sondeur un compas de route un lock, un compas de relèvement pour estimer la dérive en quittant Ortac et une Gonio pour l'approche.
Pourtant je l'ai fait plusieurs fois et je suis loin d'être le seul.
Inconscience ou chance ?
Je pense que je n'oserai plus le faire
Pourtant le Petit Russel sans RIEN voir, même pas la capitainerie du port de Saint Pierre avant de trouver la jetée sud et plein d'autres exemples c'atait courant.
Oui, en effet, comment faisions-nous ?

Hubert, de Cherbourg

0

Un souvenir très fort, mais était-ce bien raisonnable?
il faut croire que oui, parce que la plupart des cherbourgeois ont joué à cela en général avec succés.

Hubert, de Cherbourg

01 jan. 2011
0

La baraka du navigateur?
Je me souviens d'une entrée rock and roll à Aurigny!
Au début des années 80, j'avais RV à Cherbourg avec un ami arrivant de Calais avec son Sangria.
Nous décidons finalement de partir avec un seul bateau et j'embarque à son bord. "Comme tu as l'habitude de cette zone, peux tu prendre la nav?", ce qui fut fait.
Début sympathique et sans problèmes.
Alors que nous sommes à un ou deux milles de Quénard, on orage nous tombe dessus et nous nous retrouvons avec les changements de voiles acrobatiques et plus de visi.
A la table à carte, je me bats fébrilement avec mes vecteurs de courants, sur la carte de courants d'Alain Maupas, référence de l'époque.
Un petit coup de gonio ne ferait pas de mal, mais le soir et dans l'orage, le Super Navitech de service ne nous délivrait que des crachements désordonnés. Ah, si, j'arrivai à capter LE radiophare de l'aéroport d'Aurigny. Alors on va faire avec UN radiophare, plus bientôt les éclats de Quénard dans la brume.
Finalement, nous redescendons dans la rade de Port Braye, un peu trop à l'ouest lorsque nous apercevons l'extrémité de la jetés. Un coup de plein est, avec le moteur en plus, pour se recaler.
Finalement, nous nous amarrons à couple d'un bateau de 10-11m, dont l'équipage GB, 4 officiers supérieurs, voire généraux retraités, nous invitent une demie heure plus tard pour un gin tonic... prolongé, fort sympathique.
Un souvenir très fort, mais était-ce bien raisonnable?

01 jan. 2011
0

autrefois ...
j'ai pratiqué la gonio !

je me souviens d'un aterrissage sur Aurigny, port Braye, venant de Cherbourg, plein brouillard, visi 20m, très très stressant, le tout sans sondeur électronique, la gonio c'est tout, et l'ouie !
on entendait la corne de la pointe, à gauche, à droite, à gauche, à droite
jusqu'à l'entrée de Port Braye !

1/2h après, sur bouée dans le port, grand ciel clair juste avant le coucher du soleil

:-p

01 jan. 2011
0

2 raz à passer
Pour le Blanchard,pas trop de problème car pour le passage on réuni le plus conditions favorable pour s'engager surtout en famille.Mais faire attention au raz de Barfleur qui lui aussi peut vous secouer, et le passage plus long que le Blanchard qui lui ce passe très vite. Mais ces passages sont magique. Si tu vas manger des huitres a saint-vaast, n'oublie pas d'aller à l'épicerie fine Gosselin.
Bonne année à tous
pascal :-) :-)

14 avr. 2013
1

Barfleur est beaucoup plus authentique que le piège à touriste qu'est Saint Vaast La Hougue.

14 avr. 2013
1

Barfleur est effectivement un village resté plus "brut".
Mais de là à qualifier St Vaast de "piège à touristes"...
La rade de St Vaast est absolument magnifique, avec de très belles lumières, les fortifications de Vauban...j'adore!
Mais c'est aussi vrai que beaucoup plus de touristes fréquentent St Vaast.
Les deux ont chacun leur charme...

01 jan. 2011
0

BONNE ANNEE
Barfleur est facile à négocier.
Les problêmes d'état de la mer n'exixtent que par vents de secteur nord à Est; où le vent contrarira le courant que nous aurons portant.
La règle est simple.

Si on vient du Blanchard, il suffit de passer à 1/2 mile au large de la basse régnier.
Si on vient de cherbourg, rester à 1/2 mile au large de toutes les cardinales et pour arrondir le phare, le dépasser un peu et passer à 2 miles au moins au large sur son EST. de toute façon on ne serre jamais à la côte dans ce sens, il y a un contre courant.
Si par hazard on se fait prendre, c'est le checker garanti avec une possibilité d'avoir un bateau qui ne soit plus manoeuvrant.(expérience).
JJ

0

raz de Barfleur
bonjour
le raz de Barfleur est dangereux par Nord-Est fort dans le sens Barfleur Cherbourg pour un petit bateau : s'il est passé trop près de Gatteville il ne pourra ps éviter le banc de Saint Pierre qui dans ces conditions déferle.
En effet, tribord amures il dérive trop vers l'ouest avec le jusant, et babord amure il risque de passer à reculons sur le banc.
Un Mousquetaire de Cherbourg s'est perdu avec quatre jeunes dans ces conditions autrefois.

Par Ouest NW la barre peut être cassante à Gatteville, mais si la marée a de l'âge, un petit espace se dégage à ras la jamette, bien connu des chalutiers locaux.

et n'oubliez pas par vent de terre le confort de la passe du pilote Hédouin à terre.

bonne année !

Hubert, de Cherbourg

01 jan. 2011
0

le singe :
/Users/alainbride/Desktop/le singe.jpg

si ça marche , en zoomant , on peut voir les homards !

01 jan. 2011
0

marche pas !
donc : google earth ,49°43' 22" 50 nord par 02°13' 52" 00

13 avr. 2013
0

Pour les connaisseurs, sur le trajet Roscoff-Cherbourg direct, pour être tranquille (on sera 2 et un peu crevé), pensez vous qu'il soit malin de prendre bien au large (contourner Casquets par le Nord) ou de passer au plus court en passant juste au Nord de Guernesey ?

Merci

13 avr. 2013
0

Quelle que soit la route suivie, même en contournant les Casquets par l'ouest (mais trafic), il faut gérer avec le courant.
Il me semble que je m'offrirai une petite escale à Guernesey, ne serait-ce que pour se recaler et ne pas avoir de difficultés à gagner Cherbourg. Il est très désagréable de se faire refouler à quelques milles de l'arrivée!

13 avr. 2013
1

Je viens justement de jeter un coup d'oeil sur un vieux Marin Breton, donc pas de détails.
Je vois aussi en fait trois jours pour faire ce périple.
Quelque chose du genre Roscoff Perros pour une première étape, puis Perrons St Peter (se fait dans la marée avec le flot à condition de partir de l'extérieur) et une dernière étape St Peter Cherbourg.
Le tout dans le calme et la sérénité, avec le courant. mais si c'est du NE alors cela devient un peu plus compliqué.
dans tous les cas, contourner les Casquets rallonge considérablement la route.

13 avr. 2013
0

115 milles a 6 nds ca fait 3 marees, il ne faut pas se rater au depart.
On a fait les deux depuis Brest en fonction de l'heure de passage, mais contourner les casquets est beaucoup, beaucoup plus long que le Raz Blanchard.
Comme ecumeur, je te conseilles si tu en as le temps, une pause reparatrice a St Peter et un passage a l'heure au raz Blanchard.

14 avr. 2013
0

j e l ai fait l été dernier en solo en partant de Brest chateau .
1ere etape brest -roscof
2eme etape roscof- st peter
3eme etape st peter - cherbourg

l escale a st peter est uasi obligatoire si tu arrives a guernesey en fin de flot et ça te permet de dormir 6 heures peinard plutot que de galerer a bouler du courant pour pas grand chose

apres a toi de voir

13 avr. 2013
0

Les courants très au large sont-ils aussi forts ?

13 avr. 2013
0

Certes non, mais tu peux te prendre un courant vigoureux aux approches de Cherbourg. J'ai le souvenir d'un équipage ami qui se fit refouler au nord d'Aurigny le temps d'une marée. Il est vrai qu'ils étaient en panne de moteur!

0

en vives eaux à certaines heures on frôle les 4 noeuds au milieu de la Manche ...

14 avr. 2013
0

Pour St Peter, c'est un port de pleine eau facile d'accès ou pas ?

Merci pour vos conseils

14 avr. 2013
0

St Peter est accessible à toute heure et par tous temps.
Ce n'est pas exactement le cas d'Aurigny qui est accessible à toute heure en terme de niveau d'eau, mais beaucoup plus compliqué en fonction des heures par rapport au courant. De plus, plus qu'inconfortable par vents fort de secteur NE à NW.

14 avr. 2013
2

tu sais il y a un moment ou le plus simple est de regarder sa carte et de se faire son opinion.
et ne pas nous dire que les cartes sont au bateau , il y en a plein sur le net gratos

st peter est un port en pleine eau et tres simple

14 avr. 2013
0

Merci pour ces infos, on fera donc une pause à St Peter au besoin.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Litiri

Souvenir d'été

  • 4.5 (85)

Litiri

novembre 2021