Le prix des bateaux ?

Pas facile en ce moment de se faire une idée sur la valeur d'un voilier.
Pour ceux qui ont acheté ou vendu récemment, pourriez vous donner le modèle et le montant de la transaction ...

L'équipage
19 nov. 2016
19 nov. 2016
0

consulte l'argus il y a le prix moyen de vente par modèle et âge
alain

19 nov. 2016
0

Je crois que l'argus est basé sur les prix des annonces, pas sur les prix de vente.

19 nov. 201619 nov. 2016
1

j'ai l'info de deux vendeurs de Gib Sea 31 DL, un parti à 12000€ (moteur origine, coque avec quelques cloques, je n'ai pas vu le bateau), l'autre dès la première visite, j'ignore le montant exact mais annonce dans les 20000€ (moteur récent, plutôt en bon état, je l'ai vu sur ponton)

pour info la côte sur ce modèle est 17000-23000.

19 nov. 201619 nov. 2016
13

le prix d'achat n'est rien , c'est après .....
quand on achète un bato surtout cash,à crédit c'est l'échec assuré à moins que ce soit pour récuperer la tva mais c'est un autre problème et surtout une autre catégorie de plaisanciers ..il faut en garder sous le pied
pour les frais fixes à venir .10% du prix du bato neuf ce n'a rien d'exagéré . surtout si on ne fait rien soi même .
c'est comme ça que l'on voit des voiliers se balader avec des voiles en état déplorable ,des moteurs à bout de souffle.
sur la plupart des forums
souvent on demande si on peut garder l'antifouling 2 saisons sans grutter
si une vidange par an est indispensable ?quand on en est là il vaut mieux arrêter ,car naviguer avec un voilier mal entretenu c'est comme rouler avec des pneus lisses par verglas .
alain

19 nov. 2016
3

Je viens de vendre un Sun Odyssey 42 de 2007 pour 100 000€, bateau toujours très bien entretenu et amélioré au fil de l'eau (AIS, Portique, Voiles...).
Pour le budget, je ne partage pas l'avis général des 10% du prix neuf par an, désolé.
De part mon expérience, le facteur n°1 du prix est l'état du bateau (ce qui va induire des frais rapides pour le mettre au niveau) et le n°2 sa taille (frais fixes incompressibles : place de port, assurance, entretien annuel (vidange, antifouling...).
Pour ma part le budget moyen annuel sur ces dernières années a été d'environ 10 000 € par an repartis comme suit :
- frais fixes liés à la taille : Port 3500, assurance et taxe francisation : 1200, entretien annuel (grutage, antifouling, vidange, anodes, joint tournant etc..) : 1200.
- Frais d'amélioration, équipements et réparations diverses : entre 3000 et 4000.
Bien plus proche des 5% du prix du neuf d’aujourd’hui que d'une règle absolue qui voudrait que cela soit 10%.
Quand à savoir s'il faut payer cash ou à crédit, encore une fois tout dépend car un bateau neuf à crédit (LOA) coûte moins cher (entre 6 et 7% en ce moment) que de le payer cash.
Pour un achat d'occasion, cela n'est en général pas le cas, et il faut dans ce cas effectivement être prudent.
Car ce qui est sûr c'est qu'il faut prévoir un budget minimum annuel, même si on a rien à changer au début, car il faut anticiper les futurs remplacements inévitables et je rejoins là l'avis de Fritz, il vaut mieux arrêter que de se mettre soit et les autres en danger

19 nov. 2016
0

Tu as raison, mais cette dépréciation ne fait pas parti des frais annuels, c'est le prix à payer pour tout achat (hors biens de collection et immobilier), et cette décote n'est pas linéaire (idem pour les voitures, un bateau perd beaucoup au début (d'après les argus j'estime cela à environ 10% par an les 5 premières années), et moins ensuite (tout dépendant alors de l'entretien et du soin apporté).
Si on regarde de plus près, un voilier acheté neuf et revendu quelques années après (5 ans par exemple), n'a pas eu a supporter 3 ou 4 mille euros par an de travaux, donc les coûts annuels sont moindres, mais une fois revendu il aura effectivement couté plus cher à son propriétaire que 10% par an (décote + entretien soit environ 13 % par an).

Peut être que du point de vue purement financier, le mieux est d'acheter un bateau de quelques années (4 / 5 ans) qui décôte de 40% environ à l'argus, et de le garder le plus longtemps possible.
Mais là on est dans une approche rationnelle et je ne pense pas qu'avoir un bateau et aimer naviguer soit du domaine du rationnel, cela à plus à voir avec la passion et là .......

19 nov. 2016
3

il y a un oubli de taille ,la dépréciation du capital investi .
un voilier acheté 200000€ neuf revendu 100000€ 10 ans après
il faut ajouter 10000€ par an aux frais d'usage .et là le compte est bon
alain

19 nov. 2016
4

Bonjour Alain,

pour une fois je ne suis pas d' accord avec toi, car si je suis ton raisonnement jusqu' au bout, les smicards et autres RSAistes n' ont rien à foutre sur l' eau!
Hors de nos jours, il est bien plus facile qu' il y a trente ans de naviguer à "pas cher":
-il y a sur leboncoin nombre de bons bateaux (certes un peu ancien) à prix bradé
-on y trouve également des voiles-accastillage-moteur-électronique à des prix défiant toute concurrence
-si on accepte d' avoir son bateau hors marina (peut-être pas facile en Med)
-que l' on fait tout soi-même.

Maintenant, il ne faut pas tomber dans le piège d' acheter à pas cher une unité trop grande (pour ses moyens), et une fois payé les frais fixes (port-assurance) incompressibles (çà se vend pas sur leboncoin), ne plus pouvoir entretenir convenablement sa barque.

Gorlann

20 nov. 2016
4

Ce que j'aime avec toi Alain, c'est que tes messages sont pratiquement toujours "positifs", sans jugement et surtout sans jamais etre donneur de leçons - un vrai yachtman quoi -

:pouce: :acheval: :mdr: :mdr: :mdr:

20 nov. 2016
0

a priori c'est ta réponse mais c'était pas la question !!!

19 nov. 2016
6

si tu connais des rmistes ou smicards qui peuvent sortir 500€ tous les mois hormis ,l'achat du bato avec un seul salaire ,à moins de vivre à bord et ne manger que des nouilles ou des patates .je voudrais qu'ils m'expliquent comment ils font .
perso je suis retraité j'ai un voilier de 9m ,je fais tout moi même avec des prix remisés (ancien pro de la plaisance) ,j'e n'ai aucun crédit
une voiture neuve je ne sais pas ce que c'est ..et pourtant je suis loin d'être au smic ..
alain

19 nov. 2016
21

Bonsoir Alain,
puis-ce que tu veux des exemples, je vais te citer le miens:
mon bateau est un Brise de mer 31 de 73 acheté 6000 euros il y a 5 ans avec moteur rc11 bloqué, jeu de voile pourri et présentation assez lamentable, mais coque hyper saine et gréement OK
La réfection du moteur d' origine m' est revenue à moins de 500 euros avec démontage total et contrôle métrologique de TOUTES ses pièces.
Sur le coincoin, j' ai trouvé:
-un jeux de voiles en très bon état pour 800 euros
-un enmagasinneur de trinquette à 10 euros
-un winch lewmar 40 à 20 euros
-un Navtex à 60 euros
-une hélice tripale en cupronickel à 15 euros
-une VHF fixe à 30 euros
-un moteur johnson 3 cv à 30 euros
Dans les annonces Héo:
-un radar à 20 euros (pas d' erreur de zero) et qui fonctionne très bien en plus!
-un loch et un sondeur Nasa neuf à 160 euros les deux
-un Aquagén 4 avec régulateur à 300 euros
-un panneau solaire 100 w à 10 euros
Ma taxe portuaire s' élève à 422 euros et l' assurance à 70 euros
Je ne mets pas d' antifouling sous mon canote (port à échouage en eau saumâtre)
Et en plus mon bateau est celui de mon port qui navigue le plus (5500 miles en 4 ans)
A au fait, je vis avec 800 euros par mois, faut-il que je me débarrasse de mon bateau pour aller planter des choux (Je mange 100% bio)?
J' attend avec hate ta réponse!
Sans rencune
Gorlann

.

20 nov. 2016
0

on trouve en occasion pas cher des équipements qui ne sont pas de dernière génération (ni de l'avant dernière, et éventuellement en panne), pour connaître -un peu- l'ami Gorlann, je sais qu'il ne recherche pas nécessairement la nouveauté, et qu'il est très bricoleur.

Tout le monde n'est pas capable de désosser complément un moteur bloqué et de le refaire fonctionner, lui il le fait, et pas que sur les moteurs de bateau! ;-)

20 nov. 2016
6

Salut "littlewind",
le matos que je trouve à "prix canon" est neuf fois sur dix du matériel "dit" obsolète, plus assez "moderne" pour le plaisancier moyen.
Certes on ne peut jamais être sur à 100%, mais je ne pense pas qu' un voleur irais prendre des risques à voler un vieux Lewmar d' au moins 30 ans pour le revendre 20 euros alors que pour le même "travail" et le même risque, il pourrait s' "offrir" un Harken self tailing à au moins 500 le bout!
Idem pour l' électronique, dont le radar avec notice, câble (certes coupé mais complet).
Tu connais beaucoup de voleurs qui iraient se faire chier à démonter (relativement proprement) un radôme dans un mat pour revendre un radar d' une trentaine d' années au prix de 20 euros?
Les loch et sondeurs Nasa étaient effectivement neufs et dans leurs boites d' origine, matériel de démonstration que j' ai réglé par paypal. Je ne pense sincèrement pas qu' il y ai beaucoup de voleurs qui acceptent ce type de règlement laissant des traces!
Gorlann

21 nov. 2016
0

"félicitations ,mais en med le port à 400€c'est pas possible" .... faux en cherchant bien loin des immeubles et des marina on trouve des zones pour moins de 500 euros à l'année. Pour ma part je suis en Bretagne pour moins de 200 euros à l'année pour un canote de plus de 9 m.

21 nov. 2016
0

Sur L'aude ... mais on est loin des standing méditerranéen. :pecheur:

21 nov. 2016
0

Si tu es curieux et que tu regarde une carte tu trouveras l'endroit.

19 nov. 2016
0

Voila un témoignage qui fait vraiment plaisir à lire, bravo et bon vent !

19 nov. 2016
6

Désolé mais il s agit surement en partie de pièces volées
:acheval: :non: :policier:

20 nov. 2016
1

Ok bonnes explications, désolé

20 nov. 2016
3

félicitations ,mais en med le port à 400€c'est pas possible ,en passager
en été c'est 50€ mini partout ,en espagne ils te font même payer à l'heure
une bouée c'est 25€ la nuit en restant dans tes tailles ,et le stationnement à terre
c'est 3000€ par an
maintenant ,que tu as tout essaie de chiffrer le coût d'usage .....
mais c'est du travail d'équilibriste ..
alain

21 nov. 2016
0

Je recherche depuis deux ans une place en Méditerranée et au prix que tu indiques moins de 400€ je suis preneur immédiatement, Où est-ce?

21 nov. 2016
0

où sur l'Aude as tu un n° de téléphone?
Merci,
alain

21 nov. 2016
0

merci pour la précision de ta réponse, Alain

21 nov. 2016
0

C'était bien une de tes questions, non:

<>

20 nov. 2016
0

Pour moi , la place au ponton est à 700 euro par an pour un gib sea 26, mais le port n'est ouvert que deux heures avant et deux heures après la pleine mer, l'assurance au tiers est un peu inférieure à 70 euro.

Le bateau ,en bon état , mis à part le moteur , on me l'a donné, avec une vhf, un jeu de voiles en bon état également.

Par contre où il est difficile de passer au travers c'est pour la survie qui vraiment coute cher.

Après , c'est un mode de vie .

j'avais roulé pendant des années en saab 9000 achetée 100 euro parce que la commande d'embrayage , hydraulique , fuyait et qu'il fallait déposer la boîte de vitesse pour changer les joints de cette commande ( quelques euro), mais à part ça , elle était en parfait état.

19 nov. 2016
0

Exemple : Notre Bavaria 32 de 2004
Achat : 86.000 €(options : grand voile full lattée,hale-bas rigide etc ..60 M2de toile)
Après 10 ans et Options futures , radar ,bimini , capote , guindeau,pilote automatique in-board,GPS carto etc......... = Prix de Revient = 110.000€
On le revend 53.000 sur ce site !
3.000€/an place de port Le Barcarès sud France.
Bateau hyper entretenu !

Chacun fait son lit comme ................

19 nov. 2016
1

C'est le prix proposé mais pas le prix de la vente ...

19 nov. 2016
0

J'aurai préféré que l'on en reste aux prix de vente réels ... pas aux prix proposés et pas au cout d'entretien !
Il y a un très bon fil ouvert dans la taverne sur le cout d'entretien des bateaux.

19 nov. 2016
0

Bonjour.
Je me mets dans ce fil car j'appréhende justement l'achat d'une occasion (au montant bien entendu beaucoup moins élevé des suscités) et je voudrais savoir combien, en général, faut-il se laisser de marge pour être relativement tranquille.
C'est-à-dire : par prudence, quel pourcentage du prix d'achat doit-il me rester en poche, une fois serrée la main du vendeur?
Merci pour vos avis éclairés.

19 nov. 2016
0

Ben c'est pas dans ce fil que tu aurai du te mettre !

19 nov. 2016
0

Justement c'est l'inverse, la somme à prévoir en post achat est inversement proportionnelle au prix d'achat. Enfin en principe...

20 nov. 2016
1

Bonjour,Tu connais la règle des 20 patates?
Je te l'explique car elle est universelle et vérifiée par moi meme et plein de mes amis plaisanciers :
Quand tu achetes un bateau neuf ou d'accasion (valable dans les 2 cas) et quand tu as serré la main du vendeur il te faudra 20 patates (20000 euros ) pour le mettre à ton niveau d'exigence:materiel de securité,annexe, electronique ,reparations diverses etc etc faites votre calcul avec du recul et vous verrez ça tient la route!
Henri

20 nov. 2016
0

Merci pour cette règle des 20 patates, mais j'espère fortement que dans mon cas et pour le petit canot que je compte acquérir cela devienne plutôt la règle des 2 patates (2000€) à tout casser.

20 nov. 2016
0

@ nivolet : pas d'accord, il y a des exceptions, il suffit de chercher...
Par exemple, celui qui achètera mon bateau aura 0 patate à ajouter, et pourra partir tout de suite, les pleins sont faits ;-)

19 nov. 2016
0

10 voiliers de même marques même type , tu peu avoir 10 prix différents !!

équippement entretien moteur voile électricité et voir tout

19 nov. 2016
0

Et le plus cher n'est pas forcément le meilleur , le moins cher le plus mauvais; il n'y a en général aucun lien entre le prix et l'état.

19 nov. 2016
0

Je pourrais même dire a 10 voiliers identique en tout points 10 prix différents !!!

19 nov. 2016
0

Mouais !!!!
C'est vrai que aujourd'hui on trouve en occasion des bateaux et du matos à des prix très abordables !!!!
Cependant les frais de maintenance , le prix des ports , les avaries ,et tout ce que j oublie reste élevés !
On peut rêver mais garder les pieds sur mer !

19 nov. 2016
1

Port, assurance et gros déboires devraient être des options.

20 nov. 2016
1

@nicoco
en 2011 un first 24 acheté 13000 nickel (avec annexe-moteur) vendu
en 2015 6000 dans son jus ( coque moteur entretenu)
en 2015 un first 285 acheté 17000 nickel ( avec annexe-moteur-geenaker) vendu 17000 en 2016

le premier plein pot car j'etais pressé
le deuxieme largement sous argus car le proprio achetait un 35pds et à negocié lui aussi ....

20 nov. 201620 nov. 2016
0

Merci beaucoup à ceux qui ont compris le sens de cette file !
On sait qu'un bateau ça coute cher en entretient et que les places de port sont pas données, mais ici on veut juste le prix de vente (ou d'achat) avec si possible un petit commentaire sur l'état et l'équipement !
Merci à ceux qui feront vivre cette file !

20 nov. 2016
0

pour le moment je n'en suis qu'au balbutiement mon souci n'est pas que faire avec le bateau c'est surtout bien choisir mon bateau alors un max d'infos serais bienvenue des annonces j'en consulte tous les jours y a t-il quelqu'un qui a deja acheté son voilier au pays bas ou encore en gréce

20 nov. 2016
1

Tu sais que des voitures sans moteur(donc plein d'essence inutile), se vendent par chez toi pour faire des logements !!!

20 nov. 2016
1

comme je te comprends ,il faut foncer dans le brouillard ou plutôt la brume ,puisqu'il n'y a pas de brouillard en mer .une fois le bato acheté ,on en fait quoi ?et surtout avec quoi? ,ça ne sert à rien d'acheter une voiture si on ne peut pas mettre du carburant dedans .
le prix de vente tout le monde t'as expliqué que c'était fluctuant et comme tu parais novice ,nous préférons te prévenir ....
pour te faire une idée ,il y a plein de journaux d'annonces ,et après la balle est dans ton camp pour la négociation .....
alain

20 nov. 201620 nov. 2016
0

@ Baroudeur, désolé, l'étoile, c'est un spasme incontrôlé de mon index droit... je la retire. Sur le fond, je serais assez d'accord avec Fritz, je vois autour de moi de plus en plus de bateaux qui manquent cruellement d'entretien, faute de la méconnaissance des moyens financiers nécessaires après l'achat.
Et qui font des ronds dans l'eau devant le port, car même une bouée en Espagne met en péril le budget vacances.

20 nov. 2016
0

Bonjour messieurs je suis tout juste nouveau sur le site je suis en train de faire des démarches pour acheter un voilier qui me permettrais de vivre avec 3 a 4 personnes je suis bien évidemment a la recherche d'un max d'infos aux sujet de l'achat de l'entretient, de la marque du voilier, du lieu parce que j'ai vu de nombreuses annonce de voilier en Grèce au pays bas en France enfin le choix est multiple j'ai un budget de max 100000 bien compressé enfin de nombreuses questions me turlupine , je voudrais déja savoir quel type de voilier me conseillez vous je souhaite surtout navigue dans les antilles merci pour vos conseils

20 nov. 201620 nov. 2016
1

Le premier conseil que l'on peut te donner, si tu veux obtenir des réponses, serait de poser les bonnes questions au bon endroit !

20 nov. 2016
0

merci quand meme!

20 nov. 201620 nov. 2016
0

Le prix des bateaux,??? Vaste sujet qui demanderai à être précisé et circonscrit. Les cas individuels sont des arbres qui cachent la forêt et n'ont aucun intérêt sinon de montrer qu'il n'y a plus de "prix de marché" qui permettrait de calculer un argus de l'occasion.

Le télégramme (et d'autres supports) se sont penchés sur le sujet, ci-joint un article de 2013. Depuis hélas la situation ne s'est pas modifiée elle s'est même aggravée.

"C'est quoi le juste prix ?

Sans ressortir ses cours d'éco de terminale, c'est directement au coeur de la loi de l'offre et de la demande qu'il faut chercher l'explication. Les prix de l'occasion n'ont plus aucun rapport avec la valeur réelle des bateaux. À l'exception des unités les plus récentes et les plus rares, il n'existe plus de prix de marché. C'est l'acheteur désormais qui fixe le tarif. D'où un marché en constante dégringolade".. «Des bateaux que l'on vendait en deux ou trois mois, il y a quelques années, partent aujourd'hui entre six mois et un an, voire 18mois». «Et à condition d'être en parfait état et que le prix a été ajusté au plus près!», s'accordent à commenter les professionnels."

Énorme concurrence

"La plupart du temps, les vendeurs qui ont du mal à accepter l'effondrement des prix perdent plusieurs mois avant de réajuster leur offre ou renoncer à la mise envente. Et, si on s'est résigné ou si on n'a plus le choix, on a intérêt de coller au mieux aux prix environnants. «Actuellement, le bateau que vous vendez sera en concurrence avec 15 autres dans le secteur, résume le courtier Michel Fily. Lorsqu'un "visiteur" se présente, vous avez intérêt à ne pas le laisser partir». Enfin, les modèles vieillissants, les coques démodées et anciennes configurations ont encore plus de mal à trouver l'«acheteur providentiel». Du coup, l'effondrement des prix de l'occasion est loin de rassurer les quelques candidats au neuf. La boucle est bouclée"

© Le Télégrammehttp://

20 nov. 2016
4

Je suis toujours surpris de lire une phrase comme celle ci:

Les prix de l'occasion n'ont plus aucun rapport avec la valeur réelle des bateaux.

La "valeur réelle"n'a aucun sens, il n'y a que le prix auquel on arrive à le vendre.

Ancien éleveur , j'ai pendant des années emmené des animaux à la foire pour les vendre .......au prix que les acheteurs voulaient bien les acheter en fonction du marché, ce jour la, qui n'avait aucun rapport avec le prix de revient.

Pour un agneau , le prix pouvait varier du simple au double selon qu'on était un peur avant Pâques , ou un peu après , pourtant le coût d'élevage était le même dans les deux cas.

Pour les bateaux les vendeurs et les acheteurs sont dans la même situation.

Pour illustrer la notion de valeur de marché, un acheteur s'approche d'un vendeur et lui demande combien il en demande pour son veau.

le vendeur, histoire de rigoler un peu lui annonce un prix du double de celui pratiqué ce jour la.

T'es pas bien dit l'acheteur, c'est le double de ce que ça vaut.

Oui , mais , il est né un dimanche , par césarienne , le véto m'a pris le double du prix habituel , je ne vois pas pourquoi je n'en ferais pas autant.

Le prix de l'escalope de veau n'a effectivement aucun rapport avec le coût d'élevage du veau dont il est issu.

20 nov. 2016
2

Pas si simple, la valeur "réelle" d'un bien existe bel et bien. Il pourrait s'agir des coûts de production nécessaire pour produire ce bien, (y compris la rémunération du capital). Le prix du marché étant une mesure à l'instant t d'un équilibre partiel entre l'offre et la demande.
C'est un vieux débat qui remonte à Aristote! Et qui a toujours été au centre des réflexions des économiste.

Pour plus d'éclairage, un résumé de la pensée de l'économiste Walras qui arrive à réconcilier les deux concepts (source Wikipédia) :
La question de la valeur économique est une question qui occupait les théoriciens depuis très longtemps, puisque dès le Ve siècle, saint Augustin s'interrogeait sur la notion de juste prix.

Avant Marshall, les deux grandes théories de la valeur étaient celles :

des économistes classiques britanniques qui privilégiaient une approche macro-économique, avaient analysé les phénomènes de production et avaient mis en avant la « valeur-travail », avec :
Adam Smith, pour qui le prix d'un bien dépend de la rémunération du travail fourni par l'ouvrier qui le fabrique,
David Ricardo, qui avait affiné cette analyse en développant la notion de travail incorporé, qui englobait non seulement le travail de l'ouvrier, mais également le travail nécessaire pour produire les machines et les outils qu'il utilise ;
de Léon Walras, plus novatrice, et de l'école marginaliste qui initiaient une approche micro-économique et se plaçaient résolument au niveau des consommateurs en parlant de « valeur-utilité », car pour eux seule comptait la satisfaction du consommateur, le prix du bien dépendant de son degré d'utilité :
Si un bien (ou un service) est rare mais jugé très utile par les consommateurs, ceux-ci sont prêts à acquitter un prix élevé, mais ce degré d'utilité décroît au fur et à mesure que le degré de satisfaction du consommateur augmente ;
Parallèlement, le prix qu'un consommateur est prêt à payer baisse au fur et à mesure que son besoin est satisfait, ce qui signifie que plus un bien est produit en grandes quantités, ou quand un service est accessible au plus grand nombre, l'individu y attache de moins en moins d'importance, et il est de moins en moins prêt à payer le prix fort.

Ce sont ces deux théories en apparence opposées et inconciliables qu'il a réussi à fondre en une synthèse, car ces deux approches ne sont contradictoires qu'en apparence, et elles sont en fait complémentaires :

Les classiques proposent une analyse objective de la valeur en se fondant sur les coûts de production ;
Les marginalistes privilégient une approche plus subjective en mettant l'accent sur les goûts et les besoins des individus.

Pour Alfred Marshall, le prix d'un bien dépend du coût des facteurs de production et de la valeur que le consommateur est prêt à lui accorder, et il ne faut pas privilégier une approche plutôt qu'une autre. Pour résoudre ce dilemme, il a introduit la notion de temps dans l'analyse des mécanismes économiques :

Sur le court terme, l'utilité l'emporte dans le phénomène de fixation du prix, par la recherche de l'équilibre entre l'offre et la demande, lequel s'établit à un prix qui exprime la « valeur-utilité ». Lors de l'introduction d'un produit sur le marché, l'entreprise adapte ses prix en fonction de la demande.
Mais, sur le long terme, les coûts de production deviennent déterminants, car l'entreprise est obligée d'en tenir compte, et un prix d'équilibre qui se situe entre ce que le marché est prêt à payer au maximum et le prix auquel l'entreprise doit vendre son produit au minimum, va correspondre au « prix naturel » tel qu'il a été défini par les économistes classiques en se fondant sur la valeur-travail.

Les critiques avaient souligné que le concept d'utilité n'était guère opérationnel en entreprise, beaucoup moins que celui de la « valeur-travail », car la satisfaction du consommateur était difficile à mesurer. Mais, selon Alfred Marshall, ce n'est pas parce que les outils d'analyse n'existent pas qu'il faut faire l'impasse sur la « valeur-utilité », car dans la réalité une entreprise ne se lance pas dans la production d'un bien, si elle ne pense pas raisonnablement qu'il ne trouvera pas preneur, soit parce qu'il est trop cher, soit parce qu'il ne correspond pas à un besoin exprimé ou latent.

23 nov. 2016
2

J'ai toujours pensé que la fameuse loi du marché pouvait se traduire simplement dans le sens montant par "Ils en veulent, on va se gaver !" et dans le sens descendant par "Personne n'en veut, on va l'éreinter !". Et dire que l'on se vante de construire là dessus des sociétés humaines...C'est simplement l'état universel et violent de Nature, à peine maquillé.

23 nov. 2016
0

@Domde : Je n'ai pas dit que j'avais une autre solution et certainement pas celles là. ..Juste qu'on n'échappe pas à la sauvagerie naturelle. ..

23 nov. 2016
1

Sur que c'était mieux sous les régimes de la planification du marché avec Staline, Mao, Castro ou encore de la démocratie athénienne avec l'esclavage comme fondement économique; pas de problème de marché, pas de sales capitalistes exploiteurs, pas de finances débridées, un société non violente, humaine, ouverte sur les différences, attentive au droits de l'homme et pas belliqueuse pour un sou. Le bonheur sur terre en somme. Il reste encore la Corée du Nord pour les nostalgiques mais je suis pas certain que les immigrés y soient bien vus.

20 nov. 2016
0

Si "on" veut faire remonter la valeur de nos canots, il nous faut convaincre des centaines de 'terriens' de se mettre à la voile. La demande remontera et les prix de vente aussi. Les autres coûts (ports, main d'oeuvre 'nautique', ...) suivront aussi la même courbe (on peut pas tout avoir).
Par contre, si on est acheteur, il faut dissuader le plus grand nombre de s'y mettre et dégouter ceux qui ont déjà un bateau.
Les acheteurs peuvent aussi attendre un peu le vieillissement sensible de l'âge moyen des plaisanciers à voile. Cette évolution inexorable fait aussi chuter les prix.

20 nov. 2016
0

La situation globale se reprend malgré tout depuis 3 ans environ. On trouve sur le site du ministère les chiffres de ventes de bateaux neufs, mais aussi le nombre de mutations.
Globalement depuis 3 ans il se vend chaque année un peu plus de voiliers d'occasions.

www.developpement-durable.gouv.fr[...]la.html

On peu noter les chiffres suivants :
Ventes de bateaux d'occasion de 12-15 m :
2006 : 628
2007 : 593
2008 : 685
2009 : 797
2010 : 674
2011 : 687
2012 : 656
2013 : 773
2014 : 777
2015 : 813

Grosso modo après un pic en 2009 le point bas était vers 2011-2012.

Le marché étant par nature ce qu'il est cela veut dire que s'il y a plus de vente c'est que les prix affichés sont les bons (ils permettent de mettre en relation acheteurs et vendeurs), et de par mon expérience personnelle récente, la marge de négociation entre le prix affiché et le montant de la transaction est en fait assez limitée (5 à 10% max) en tout cas pour un bateau en bon état.

20 nov. 2016
0

ou que depuis 2015 .... les acheteurs ont le budget qui va bien .
C est faire l impasse sur les annes difficiles qui sont derriere nous (ou pas...)

20 nov. 2016
0

Pour un achat entre particulier, ne peut-on pas se baser sur le prix des courtiers -30 % comme référence ?
Un bon état et un entretien suivi n'est pas une plus valus, c'est normal.
Pour l'équipement , à part le récent, c'est plus une élément de mise en avant que de prix.

20 nov. 2016
1

Les points de vue de fritz et de gorlann sont particulièrement intéressants, même si je pense que celui de fritz est plus réaliste.
En effet ce qu’à réalisé gorlann mérite le respect, mais c’est l’exception et il n’est pas représentatif de l’acheteur moyen d’un vieux bateau, qui la plupart du temps, est peu expérimenté. D’autre part pour faire ce qu’il a fait, il faut :
-être patient et accepter de passer beaucoup de temps à travailler sur son bateau au lieu de naviguer.
-avoir l’infrastructure nécessaire. Par exemple moi j’habite en appartement et je me vois mal désosser mon moteur dans ma cuisine, et je ne peux pas mettre mon bateau dans mon jardin !
-par ailleurs, ce qu’il a fait avec du matos de récup n’augmenteras pas la valeur de son bateau, mais bon c’est un détail.
Quoi qu’il en soit bravo !
Mais je le répète, la vision de fritz est plus réaliste et plus représentative de la plupart des acheteurs, parce même si on fait un maximum de choses soi-même (ce qui est dans tous les cas préférable), remettre un vieux bateau à niveau coûte horriblement cher (je sais de quoi je parle, je l’ai fait). Cela dit, c’est vrai que ça dépend énormément du niveau d’exigence de chacun. Perso je ne vois pas naviguer avec un bateau fait de bric et de broc. Il faut que mon bateau soit impeccable pour tout ce qui concerne ses éléments constitutifs, et pas seulement la cosmétique (c’est le moins important).
Alors maintenant, pour répondre plus précisément à nicoco, il est difficile de donner une valeur moyenne pour un vieux bateau (J’entends par vieux bateau une ancienneté entre 30 et 40 ans), parce qu’il n’y a rien de commun entre un bateau de 40 ans dans son jus et le même ou tout à été refait ou remplacé avec un niveau d’exigence élevé. Par exemple tu trouve des firsts 30 à 6000 € et d’autres à 25000€, les deux n’ont vraiment rien à voir.

20 nov. 201620 nov. 2016
0

Je ne crois pas avoir demandé de valeur moyenne pour un vieux bateau ni si ça coute cher à entretenir ou si il est difficile de trouver une place de port !!!
Juste que les gens qui viennent de vendre ou d'acheter nous donne le prix de la transaction avec un petit commentaire sur l'état du bateau !
Mais visiblement il y en a trois qui ont compris la question.

20 nov. 201620 nov. 2016
0

merci toualenver ça fait 4 :-) :bravo:

20 nov. 2016
1

'fin2014, je sais pas si c'est assez récent, prix de vente de départ à 7K, j'ai visité avec une annonce baissée à 6, finalisé à 4, pour un Poker re-motorisé, génois récent, spi impeccable, le reste est un peu à revoir

20 nov. 2016
0

ah, et petit détail, qui as son importance, pour que j'ai fait une offre 30% plus bas que le prix demandé, j'ai signé le compromis le 18/10, la place était payée jusqu'en décembre et l'ancien propriétaire quittais le territoire métropolitain en décembre… et il m'avait indiqué dans nos conversations téléphonique avant que je fasse le déplacement, qu'il était près à faire un très gros effort sur le prix pour boucler la vente rapidement (ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd, et encore, j'ai été gentil, un gars au caractère de maquignon comme mon beau-père, tu lui dit ça, il te divise le prix par 3 pour te faire une offre, et si ça se trouve, ça serait passé, mais c'est pas mon caractère, et acheter 4K un bateau de 8M, dont le moteur à lui seul en neuf vaut plus que ça, même si j'ai du taf pour en refaire un très joli canot, j'estime ne pas m'être trop fait eu)

et un tel écart en pourcentage n'est amha possible que sur des bateaux à petit prix comme c'est mon cas, sur un canot à 15/20K, plus de 20% d'écart me semble irréaliste, 15% au délà, et guère plus de 10% sur des plus gros bateaux ou des bateaux récents, mais tout dépends des cas, un proprio d'un canot qui vaut 80K mais est pendu ou coincé pour différentes raison acceptera peut-être une proposition à -30%, celui qui as le temps, n'est pas pressé et n'attends pas après cet argent pour vivre ou continuer ses projets t'enverras peut-être sur les roses avec une offre à -5%, la négociation est une grosse part de psychologie

20 nov. 2016
2

Salut "boatlover",
j' adore bricoler (surtout les trucs théoriquement infaisables) mais quand j' ai acheté ce bateau, il n' était pas question de le mettre immédiatement en chantier pour une rénovation totale.
Le convoyage après achat s' est effectué sans moteur, en deux fois. D' abord du Havre jusqu' à Lézardrieux, avec avarie sur avarie, surtout au niveau des voiles (sortant théoriquement de révision en voilerie Havraise): un 1 er arrêt de quelques heures à Cherbourg pour réparer la chute du génois déchirée, puis à Guernesey pour même chose, puis à Lézardrieux pour bordure déchirée + tous les goussets de lattes de GV!
Là, raz-le-bol cette galère, j' ai débarqué la totalité des voiles et laissé le bateau une quin zaine de jours sur corp-mort afin de les faire réviser sérieusement par un ami voilier.
Puis, nouveau départ toujours sans moteur jusqu' à Pont-Aven avec un plaisir immense, sans le moindre problème.
La première chose faite après l' arrivée au port d' attache a été le moteur (malheureusement indispensable pour remonter ou descendre l' Aven) puis le coté fonctionnel du bateau (accastillage et modifs diverses), il était pour moi hors de question de le désarmer et de l' immobiliser.
C' était toujours la barque la plus moche du port mais de loin celle qui navigait le plus, toute l' année et avec le moins d' avarie.
Mon terrain de jeu n' étant pas la Med aux ports hyper cher mais l' Irlande aux mouillages gratos.
Comme tu l' as très bien dis, je me suis très bien outillé (petit à petit depuis l' age de 10 ans (j' en ai 55)) Pour la mécanique, je le suis plus que 95% des pros Français, mais çà n' est pas venu du jours au lendemain (merci internet qui a multiplié par je ne sais pas combien mon pouvoir d' achat!)
Depuis mon retour d' Irlande en Octobre 2015, ma barque est "à quai" en cours de restauration extérieure totale du point de vue cosmétique, mais même quand on aime bricoler et faire soit-même, çà commence vraiment à faire long car d' habitude, je sors au minimum une fois toutes les deux semaine 12 mois par an (question de marée)
Tout çà pour dire qu' on peut très bien naviguer avec un bateau "qui ne présente pas bien" mais qui est parfaitement fonctionnel et sûr par tout temps et que sur une coque alu, la peinture n' est là que pour l' esthétique.
Cette rénovation extérieure, je la fait par plaisir et pour moi, en aucun cas à cause des réflexions que j' ai pu entendre à propos de "l' état" de mon bateau mais j' ai hâte de reprendre la mer car "j' ai du mal avec les bateaux ventouses".
Côté coût, environ 500 euros de produits de peinture.
Excusez-moi pour la longueur du post!
Bonne nuit
Gorlann

21 nov. 2016
2

Salut Gorlann29,

je partage assez bien ton point de vue: "on peut très bien naviguer avec un bateau "qui ne présente pas bien" mais qui est parfaitement fonctionnel" :pouce:

C'est un peu comme le monde des "camping-caristes": il y ceux qui ont le gros "truck-à-papa" bien lustré de dernière génération, qui dort sous l'abri de jardin en attendant le grand rassemblement estival "Oh Georges, t'as vu comme il envoie mon château roulant !".
Et ceux qui ont un vieux vw t3 de 300000 bornes, qu'ils entretiennent eux même à coût raisonné pour continuer de bourlinguer loin et surtout hors des sentiers battus.
A chacun son bonheur.
:goodbye:

20 nov. 2016
3

bonjour, tu vas sans doute trouver cela hors sujet mais si je lis la premiere phrase de ta question, je pense que connaitre des séries de chiffres, prix d'achat réel/prix de vente ne suffise pas pour "se faire une idée sur la valeur d'un voilier"
Amicalement

20 nov. 201620 nov. 2016
0

On le sait bien, mais il se trouve que c'est bêtement le prix qui m’intéresse pour l'instant ...
Des brokers avaient mis en ligne un tableau avec les prix des bateaux mis en vente et le prix de la transaction pour 2013, 2014 et 2015 mais je crois qu'ils ont jeté l'éponge.

20 nov. 2016
1

La valeur d'un voilier étant le prix que quelqu'un est prêt à y mettre, ce file n'est pas forcement inintéressant, vaste surement.

2

"Pas facile en ce moment de se faire une idée sur la valeur d'un voilier.
Pour ceux qui ont acheté ou vendu récemment, pourriez vous donner le modèle et le montant de la transaction ..."
:oups:
Il y a tellement de variables dans le prix d'un bateau...
La valeur moyenne (Argus), l'état du gréement, des voiles, du moteur, de l'armement, etc.
Prends 2 voiliers identiques (même âge, même modèle et même marque) tu peux trouver un prix réaliste (ou pas, selon l'affecte du vendeur pour sa chère embarcation) allant du simple au double dûment justifier par l'entretien, la qualité des produits utilisés, le renouvellement régulier de son armement...
Alors se faire une idée... :pecheur:

20 nov. 2016
3

Bonjour,
concernant les achats de bateaux d' occasion, il faut avant tout déterminer ses objectifs, son programme, son budget, son temps disponible et son niveau de compétence pour une éventuelle remise à niveau.
Après, selon les critères qui sont propre à chacun, il y a toujours de très bonnes occases, que ce soit en bateau en état nickel, bien équipé et près à partir de suite à l' autre bout de la planète, mais forcément cher pour les gens comme moi qui ai toujours acheté (que ce soit motos, voitures ou bateaux) des trucs avec beaucoup de boulot à faire dessus mais pas cher.
L' inconvénient étant que çà prend beaucoup de temps, mais l' on dispose après d' un engin (bateau, moto ou bagnole) que l' on connaît de A à Z, que l' on a pu personnalisé et amélioré à sa sauce.
J' ai toujours revendu mes "biens" bien plus cher que je les avaient acheté, après bien sûr une remise en état, et souvent (mais pas tout le temps) une utilisation intensive.
Les deux seules exceptions à çà sont le seul véhicule que j' ai acheté neuf de ma vie (une Honda cb400n) pour laquelle je m' étais endetté(la SEULE fois de ma vie aussi) et avec laquelle j' ai eu plein d' emmerdes, et une BX achetée d' occase cache dans un garage(je n' ai jamais fais une aussi mauvaise affaire en matière de bagnole).
Maintenant, il est aussi évident que quelqu’un qui a des ronds, n' est pas bricoleur, n' a pas l' envie ou le temps de passer des journées entières sur LBC ou autre ou est pressé de partir a tout-à-fait intérêt à acheter un truc nickel, même si c' est cher pour certain, le tout étant d' en assumer les conséquences.
Gorlann

1

Une Bx :lavache: c'était pour s'habituer au mal de mer... ;-)

20 nov. 2016
0

Bon je préfère arrêter de commenter les commentaires ...
Merci à ceux qui ont donné et donneront des chiffres.

20 nov. 2016
4

Pour info,
j' ai trouvé au mois de juin pour un ami un Aquila en très bon état, très bien équipé, avec GV et GSE (moyens pour un régatier mais pouvant faire encore des années sans soucis pour un plaisancier moyen), spi assy neuf avec enmagasinneur Harken et moteur Nanni 14 cv de 200 heures à 6000 euros (avec des factures de moins de 3 ans d' un montant total supérieur à 13000 euros).
Pour avoir convoyé son bateau de Granville à Vannes, je peux vous assurer qu' il était en parfait état, même s' il n' avait pas navigué depuis plus de deux ans suite au décès de l' ancien proprio.
Depuis, le copain a juste eu à changer la bague hydrolube et a rafraichir les vaigrages pour avoir un bateau nickel.
Gorlann

20 nov. 201616 juin 2020
0

pas encore vendu mais bon espoir: First 325 fin 1988 équipé hauturier survie 6 pl de 01/2015, annexe, HB, radar, Navtex, GPS, centrale ST60, girouette anémo, sondeur, VHF fixe neuve avec Ais GPS, VHF portable neuve, guindeau électrique,étai largable, moteur impeccable Volvo 19cv.
Le moins cher des F325 en Europe 22000€ équipé, 20000€ sans sécurité axe HB.
C'est précis?

21 nov. 2016
0

Si t'en tire 10000 ça sera bien.

21 nov. 2016
0

Tu sors ca d ou ...un tel,truc !!!

20 nov. 2016
1

J'ai fais le tour de Navy service et port Napoléon à pied avec mon chien... vu la quantité des bateau non entretenu sur les bers à mon avis il y a des grosses affaires a faire!! Il dois avoir un paquet de propriétaires qui n'arrive pas à se débarrasser de leurs voiliers.

Nicoco>> une voilier est une histoire de passion difficilement chiffrable en termes comptable. J'ai acheter un centurion 32 pour un petit prix à restorer. 22000€ plus tard et j'ai pas tout fini.... si je veut la vends et rentrer dans mes frais il faut que je me trouve une riche américaine....

20 nov. 2016
0

Tu veux dire celui qui est proposé au prix le plus bas actuellement. Ceux qui se sont vendu , tu ne les vois pas , ils se sont vendu, ils ne sont plus sur les annonces.

20 nov. 2016
1

J'ai vendu 7000€ mon DI de 24 pieds de 1980 trois semaines après sa mise en vente .
Les 3 derniers mois 3 bateaux identiques au mien se sont vendu au même prix rapidement .

20 nov. 2016
0

merci

20 nov. 2016
1

@nicoco

Août 2013 : Sun Fast 32i de 2002, acheté 38 000 € - bateau de propriétaire très bon état sauf "Fonds renforcés" et voiles rincées. Revendu en mai 2014, en 3 semaines, 40 000 € avec un jeu de voiles neuf en DCX (4200 €) - Si je l'avais conservé et que je souhaiterais le vendre en moins de 6 mois, j'en demanderais 32 000 € aujourd'hui.

Juin 2014 : Dufour 34 perf de 2005, acheté 59 000 € au Portugal - bateau en bon état avec 1 jeu de voiles Dacron (GV+ GSE + 1 asy) + 1 jeu de voiles régate (North panneaux, 1 léger, 1 médium,1 solent, 1 orc pentex, 1 spi sym) + annexe + moteur + radar, balise. BIB en fin de vie.

20 000 € de mise à niveau en 2 ans : BIB neuf, gréement + enrouleur neuf (4000 €), vernis intérieurs, sellerie, 1 GV + Solent (hybrid Contender, 6500 €), polish coque et pont etc...

Si je devais le revendre aujourd'hui en moins de 6 mois, j'en demanderais 63 000 €

20 nov. 2016
0

merci

20 nov. 2016
0

les prix des annonces c'est souvent du n'importe quoi; il y a dix jours j'envoie à un ami un lien sur une annonce d'un voilier à 10000€; aujourd'hui elle est supprimée, une autre arrive, cette fois à 15000€ ! :-D :-D :-D

entre temps le vendeur a oublié de quel modèle de voilier il s'agit! ainsi que sa taille et son tirant d'eau, il vend désormais un voilier! à vot'bon coeur m'sieurs dames! :-D :-D :-D

20 nov. 2016
1

@"les prix des annonces c'est souvent du n'importe quoi"
Le vendeur annonce le prix qu'il VEUT.
Certains vendeurs annoncent un prix pour "voir", pour tester, et s'ils n'ont pas d'appels, soit ils ajustent le prix, soit ils renoncent à vendre, et je ne vois pas là de quoi critiquer.
Perso c'est toujours comme ça que j'ai procédé.

0

A 10.000€, il ne le vendait pas.
Pas assez cher, qu'il s'est dit.
Alors à 15.000€, il l'a annoncé !
(Pas sûr que ça marche beaucoup plus, mais bon, l'espoir fait vivre...)

21 nov. 2016
0

Le vrai prix d un bateau d occasion c'est ce que l acheteur t en donne !!¡!
Le milieu de la plaisance à toujours été un univers de fric !!!
Des que tu bouges tu raques chers !!!!!

6

@ caromari
"Le milieu de la plaisance à toujours été un univers de fric !!! "
c'est complètement faux, il y a bien plus de personnes gagnants mensuellement de 800 à 2500€ dans les possesseurs de bateaux...
Actif ou retraité.
C'est une fausse image qui est véhiculée pour mieux la taxer et diviser le peuple pour mieux régner.
Mon voilier coute moins cher que la plus petite des Merco ou Béhème, et pourtant il y en a plein les routes (ou dans les quartiers HLM) de ces voitures.
:litjournal:

21 nov. 201621 nov. 2016
1

C'est une façon de jeter l'opprobre sur une partie de la population.
Dommage que ça ait écho, même parmi certains "plaisanciers".
:oups: :-( :jelaferme:
A moins que ce ne soit la frustration de "n'avoir qu'un 25 pieds" ?!?

21 nov. 2016
1

Ha mais pas du tout !!!!
J'ai aujourd'hui un 25 pieds qui correspond à mes besoins ! J ai vendu ou plutôt brader mon feeling 10.40
Et c'est très bien ainsi !
Je ne juge pas pas plaisance et surtout pas les plaisanciers, dont je fais partie
Il y a de tout et c'est tant mieux !!!
Mais naviguer revient plus cher que de jouer à la pétanque !!!!
D'autre part je comprends mal l'évolution peu courtoise de ce fil !!!!

0

"Le milieu de la plaisance à toujours été un univers de fric !!! "
:tesur:
C'est pourtant ton affirmation, non ?

22 nov. 2016
0

Ce qui serait bien pour cadrer avec la question c'est que tu nous dise combien tu as vendu ton 10.40 ... :pouce:

21 nov. 2016
0

Bonjour,
Le coût de nos barques se mesure sur une échelle entre les vecteurs sécurité et passion... avec qqs points paraboliques incontournables...
Le prix du port pour un 13m en méd entre 3 et 12000 euros suivant la situation géographique... L'assurance entre 800 et 1500€ la francisation annuelle qui décroit relativement vite. L'entretien annuel et son lot d'emmerdement exponentiel... (1500 minimum à ....) l'usure le remplacement et les améliorations (...) Le temps durée purement mathématique ou concept intellectuel que l'on peut consacrer aux travaux à défaut il faut missionner un professionnel ce qui présente un coût différent... Le programme de nav... entre mouillages forains, organisés et marina... là encore cela tient de l'équilibre délicat sur une main l'autre étant relié directement à la carte de crédit... Moyenne entre 60 et 80€ la nuit mais avec bcp de prudence Certaine marina présente un coût inversement proportionnel aux prestations attendues (de 115 à 300€ la nuit) La date de péremption des équipements équivalent au sommes à débourser pour la conformité...
( pour les puristes intellectuels du secours et de la sécurité...)
Le marché instable au regard d'une conjoncture économique peu favorable... Le regard à confronter sur les différents marchés ou s'oppose le neuf et l'occasion, curieusement faussé par une qualité de fabrication qui sidère certain et flatte les autres ou inversement...
Un espace de liberté qui diminue trop rapidement... La mer doit appartenir à ceux à qui elle rapporte.

21 nov. 2016
1

Je viens d'acheter un Oceanis 321 de 98, électronique Raymarine sous garantie pour 33.000. L'avenir me dira si c'est bien. A court terme, les hublots Lewmar, c'est pas top au niveau des joints...
Je vends mon First 30 de 78 avec régulateur Aries :-) et moteur d'origine :-( pour 10.000 et il ne part pas...
Acheter avant de vendre... Encore un histoire belge, ça :-)

21 nov. 2016
2

Tu pensais vraiment pouvoir vendre un first 30 avec moteur d'origine pour 10000 euro?

21 nov. 2016
1

savez vous que selon les statistiques le temps moyen de sortie des bateaux de plaisance a l'année est de 6H !maintenant la plaisance n'est certainement pas une activité de riche ! autour de moi je connais plus de personnes gagnant 2000€ par mois que de personnes a 5 ou 6000€ ! moi par exemple j'ai 2 bateaux et une voiture de merde je suis a la retraite et pas a 6000€ ! le problème c'est de savoir quelles sont les priorités ! après mes enfants c'est les bateaux !! chacun sont truc

1

Suivant ton chiffre, les stats seraient passées de 7 jours à 6 heures par an ?!?
Je veux bien croire que le nombre de bateaux en vente fasse raccourcir les temps de navigation annuel, mais quand même, il est bizarre ce chiffre.
Tu as une référence sur cette statistique ?

21 nov. 2016
2

Remarque sur une réflexion datant de plus d un siècle entre deux gentlemen,combien coûte un yacht et son entretien ??
Si vous posez la question c'est que vous en avez pas les moyens répond le second !!!!
Toujours d actualité ??????

21 nov. 2016
0

Caromani, a l'époque c'était du yachting, aujourd'hui c'est de la voile avec un marché sursaturé de voiliers quasi en état et quasi indestructible, tu trouves des voiliers, en état(je c de quoi je parle), je pense pas qu'a l'époque un plan Fife de 30 ml on te le filé, en parfait état avec l'équipage qui va bien, autre temps, autre moeurs.

Pour info, quand nous arrivions a la Corogne, un canot a rame du Réal Club Nautico venait nous chercher, essaye aujourd'hui, au dernière nouvelles (quelques années), tu te faisais jeter du mouillage, pour remplir la dernier marina...vide.

21 nov. 2016
1

Même si je ne comprends pas trop comment ça peut t'être utile, j'ai vendu mon ovni 39 de 94 il y a moins d'un an 1280000 euros. État: refait à neuf. Vu l'offre en ce moment sur ce type de bateau, je ne le vendrais sans doute pas à ce prix.
Aujourd'hui, on cherche un nouveau bateau. Bien plus qu'un bon prix, on cherche surtout à ne pas se tromper.

22 nov. 2016
0

Merci pour ta réponse, je m'intéresse au prix des bateaux, faut-il que cela soit utile ?

22 nov. 2016
0

Tu as raison je suis un peu sur la défensive, mais il faut dire que ce file est pollué depuis trois jours, alors qu'il serait si simple pour les gens qui trouvent ma question stupide de passer à autre chose. Merci pour ta réponse.

22 nov. 2016
0

Non, non, il ne le faut pas. Je te sens sur la défensive. Cool, c'était juste une interrogation, pas un jugement, d'ailleurs j'ai volontiers répondu à ta question. Je pensais, à tort sans doute, que tu voulais te faire une idée de prix sur un voilier en particulier. Lors de la vente de notre ovni il y a un an, je m'étais positionné par rapport à l'offre du moment pour avoir une chance de vente rapide. Depuis 1 an, par curiosité, et surtout pour un ami qui s'intéresse aux voiliers de voyage en aluminium, je continue à regarder ce qui se vend. Alors c'est peut être le hasard d'une offre conséquente, mais je trouve que les prix sont particulièrement bas en ce moment sur ce type de bateau.

22 nov. 2016
1

Une infime minorité la trouve stupide. Tu aurais sans doute dû mieux préciser au départ que tu ne souhaitais pas qu'on discute autour de ça. C'est vrai qu'en général on échange ici comme dans la vie de tous les jours. Bref... On s'éloigne de ta question.
Je suis en train d'acheter un bateau, et j'espère bien pouvoir contribuer à nouveau à ta file bientôt.

22 nov. 2016
2

il n'y aurait pas un 0 de trop, ou deux, ou la virgule qui manque ?

21 nov. 2016
0

Oui je sais ! L e yaching c'est démocratisé !et c'est tant mieux !la voile n est plus élitiste
Par ailleurs, je me demande ce que va devenir dans le temps tous ces milliers de bateaux indestructibles avec les nouvelles normes environnementales en gestation !

21 nov. 2016
0

ça se bouscule dur ,moi qui suis agoraphobe j' n'y mettrais pas les pieds
alain

21 nov. 2016
0

@Bernard... Oui, mais je commence à comprendre pourquoi j'ai des offres à 5000 :-)

22 nov. 2016
0

@renaud

Pour info une amie avait mis en vente il y a trois ans son tarentelle et bon état , sauf le moteur d'origine à 10000 euro.

Un autre ami , vu l'age du moteur en a proposé à la même époque 6500 euro, offre repoussée avec dédain par la propriétaire qui avait ressenti cette proposition humiliante.

Elle a remis ce bateau en vente à 2500 euro ce printemps , il s'est effectivement vendu un peu avant l'été à un prix égal ou inférieur à ce prix.

Tes offres à 5000, si elles sont sérieuses ne sont pas forcément mauvaises pour toi.

21 nov. 2016
0

Hug les spécialistes
notre projet et d'acheter un bateau en avril 2018 pour partir en avril 2019 pendant 6 mois je cible un bateau du type habitable 35 à 39 pieds pas trop sport mais bon marcheur et pouvoir me débrouiller sans trop d'effort avec ma femme plutôt novice lors des moments à équipage mini... je pensais à des voiliers type bavaria 37 sun odyssey36i ou autres oceanis 351.
pour quelqu'un qui n'a jamais possédé de bateau ça n'est simple mais pour préciser le contexte je pense pouvoir mettre autour de 45 k€ dans l'achat et chercher le bateau avec le moins à faire du point de vue moteur voilerie et accastillage .....en attendant j'observe et j'écoute...
merci pour vos avis conseils

21 nov. 201621 nov. 2016
3

Je vois vraiment pas l'interêt de ce fil...Imaginez la même question avec tout autre objet d'occasion...

Difficile de se faire une idée sur le prix d'une voiture d'occasion, citez les dernières ventes et prix :
renault clio 2000€, mercedes slk 40000€ , 2CV 1€, maserati 300.000€

Difficile de se faire une idée sur le prix d'une télé d'occasion, citez les dernières ventes et prix :
samsung led 200€, nec plasma 4k 5000€, grundig cathodique 2€

Pour les maisons ce serait encore plus marrant...Entre la cabane à bois en ardèche et le chateau privé le long de la Loire...

Sans préciser au moins le modèle qu'on veut étudier et éventuellement l'année, je comprend vraiment pas.....Il s'agit de réinventer l'argus ?

Pour bien situer l'absurdité de la question (c'est pas méchant, ni personnel nicoco, c'est juste que je vois pas où ça va mener) :

  • vous prenez le nombre de modèles de voilier sur ce site (qui n'est pas exhaustif, il ne montre que les modèles dont au moins 1 est en vente sur le site):
    www.annoncesbateau.com[...]ier.php
    (2500 à la louche)

  • on va dire grosso merdo qu'en moyenne chaque modèle a été fabriqué à 50 exemplaires...

ca fait déjà 125000 prix 'de base' possibles...

  • vous multipliez ça par les options ajoutés, les avaries réparées, l'âge du capitaine, la taille de sa tante et le score de Jean Francois Copé aux primaires et vous obtenez à peu prêt le nombre de réponses possibles à cette question...

Amusez-vous bien.

22 nov. 2016
0

Tout à fait d'accord ;-)
Ler prix d'un bateau c'est en général le prix affiché moins la négo (10% à -30% en ce moment). Si le bateau reste plus de 6 mois en annonce c'est que le prix de départ est trop élevé. Voilà tu sais tout !

22 nov. 2016
0

T'as entendu parler d'une cote argus sur les voitures ?

22 nov. 2016
1

waouh, quelle façon de répondre, faut rester zen mon gars !
tiens, pour répondre à ta flèche, cadeau : www.argusdubateau.fr[...]/cote :heu:

22 nov. 2016
0

Faux, mon fils a acheté un bateau avec,, 75% de remise, tel autre en annonce ici passe de 2000€ a...1€!!!

23 nov. 2016
0

Super mais ce n'est en rien en contradiction avec ce que je dis, premièrement parce qu'il y a des exceptions ("généralement"...") et on ne sait pas combien de temps ses deux bateaux étaient restés en annonce, si plus de 6 mois il n'y a aucune contradiction.

22 nov. 2016
4

Il y a beaucoup de vieux voiliers à la vente en théorie indestructibles mais avec potentiellement des frais considérables de remise en état, soit peu ou prou, gréement à changer, voiles en forme de sac, moteur en fin de vie, osmose avéré, accastillage vintage sous dimensionné, électronique hors d'âge, électricité dangereuse, intérieur délabré, parfois joint de quille à refaire, réservoir à GO à changer. Si toutes les cases sont cochés, même à 1€ c'est une très très mauvaise affaire. Le prix de ce genre d'épave devrait même être négatif (entre 0 et le prix de la destruction de l'épave).

A l'inverse on trouve de vieilles unités très bien entretenues avec les défauts et avantages de leur conception datée et plus du tout à la mode mais qui peuvent encore intéresser des plaisanciers qui veulent naviguer et pour qui la priorité n'est pas d’afficher leur réussite sociale en s'exhibant en restaquai confortablement installé dans le dernier bavjanben.
C'est souvent sur ces unités qu'il y a des bonnes affaires, les prix étant bradés par rapport à ce qu'à couté leur maintien en état.

Enfin, le prix des bateaux neufs, adaptés aux pratiques et souhaits des nouveaux acheteurs, à beaucoup baissé, les locations se sont banalisées et les tarifs ont baissé parallèlement qui permettent au plus grand nombre de naviguer partout dans le monde sans avoir les frais fixes de la détention d'un voilier à payer tous les ans et une transat à faire pour profiter du soleil sous les palmiers.

A cela s'est rajouté la crise économique et ses incertitudes et la raréfaction des places de ports et l'augmentation des prix de location des places à quai.

Parler de prix ponctuellement n'a vraiment aucun sens, c'est purement anecdotique et je ne comprends pas à quoi cela peut servir.

22 nov. 2016
2

l'interet est de comprendre pourquoi apres avoir ciblé un modele precis , certaines annonces sont dans la fourchette de prix ou farfelues ....
Le vendeur a t-il eté cet acheteur compulsif ayant compris qu'il n'avait plus une minute à perdre afin de realiser son reve , car le reve n'a pas de prix , et qui va sur son annonce , avoir la reelle volonté de recuperer sa faiblesse passé , pour sauver l'honneur .....
et puis dans l'absolue , plus les prix iront vers le bas , plus d'acheteurs passeront à l'acte ( des jeunes surtout) pour posseder ou changer de bateaux ou de categories .....

22 nov. 2016
0

Effectivement, la chute des prix laissent la possibilité aux jeunes d'y venir.

2

Mon bateau c'est ma maîtresse, et en amour on ne compte pas ...........

22 nov. 2016
1

Mon Hallberg Rassy 34 de 2003 en parfait état ,voiles moins de 4 ans,électronique renouvelée,carène parfaite sans 12 couches d'antifouling accumulées, gréement courant neuf,état de propreté parfait,hiverné tous les ans sous taud,dossier complet de factures,prix de départ 130000 E ( je m'étais basé sur prix en UK) au bout de 3 mois pas un appel j'ai baissé à 120000 E et vendu à un prix négocié de 107500E

22 nov. 2016
0

Nicoco@ !!!
Chacun ici exprimé un point de vue vue peut-être hors sujet ! mais force est de contacter que les vieux bateaux posent désormais problèmes !et pas que à la vente .
D'ailleurs les dons sont de plus en plus nombreux et il nous faudra payer cher un jour pour sans débarrasser !
Et je ne parle même pas des bateaux poubelles qui squatent les ports !!!
Donc outre un certain argus , l'observation du marché d l'occasion et payer ce que estime en l occurrence ( le meilleur prix) est une règle.

22 nov. 201622 nov. 2016
0

Oui tu as raison mais il y a déjà de très bonnes files ouvertes récemment sur le cout d’entretien d'un bateau ou sur l'avenir des vieilles coques devenues inutilisables mais je ne vois pas le rapport avec ma question de départ.
Je me demande si ceux qui essaient de vendre des vieux coucous hors de prix sont pas excédés par l'ouverture de cette file :mdr:

22 nov. 2016
0

Le rapport est qu'un bateau qui demande un entretien démesuré par rapport à sa valeur fini par avoir une valeur négative (il faudrait payer pour s'en débarrasser).
Seulement, il y a tellement de naïfs en plaisance que que tu pourrais vendre un vieux Sangria avec un moteur bloqué, l'électronique qui est aussi humide que la coque, un mat flambé, une batterie de 10 ans d'âge et le circuit électrique de 40 ans avec des draps défoncés en guise de voile et une grosse couche verdâtre sur le pont. Il suffit de mettre dans l'annonce un prix attractif et un truc du genre "super état, préparé tour du monde" et il se trouvera bien un doux rêveur pour le croire en s'imaginant déjà au mouillage aux Antilles un punch à la main.
Or, les bateaux, c'est un peu comme les voitures. Il vient un moment où le coût d'entretien/réparation dépasse largement la valeur (sans parler de l'aspect pratique ou sécuritaire) et qu'il vaut mieux le détruire et passer à autre chose.

22 nov. 2016
0

Et ta question n est pas stupide !
Le marché de l'occasion est saturé et les vendeurs qu nous sommes ont du mal affectivement de brader à un vil prix leur bébé !
Cependant le côté positif est qu il est très ouvert au plus grand nombre pour redonner vie à nos chérubins !!!!

22 nov. 2016
1

peut-être que la bonne démarche serait de choisir le voilier, après de demander des conseils "avisés".
A ce moment là, la question avancera…

22 nov. 2016
0

Puisque on compare toujours les bateaux et les voitures , imaginons un monde ou les parkings gratuits ou payants soient saturés de 203 et autres à renover si "bricoleur ou passionné" ..........ok , je plaisante !!!!!!

22 nov. 2016
2

y en a quand même sur ce site quelques un qui ont pas inventés la machine a cintrer les bananes !!!

23 nov. 2016
0

je la connaissais pas...elle est bonne !

22 nov. 2016
0

Il n'y aucun rapport avec la voiture, si ce n'est le temps d'utilisation, n'en déplaise (étude blablacar).

22 nov. 201622 nov. 2016
0

Faut-il s'étonner que ceux qui sont le plus virulents sur cette file sont les mêmes qui essaient de vendre des antiquités à 60 000 euros tout en expliquant que le sien est plus mieux bien que les autres ....
Je me demandais aussi pourquoi tant d'agressivité !

:mdr:

22 nov. 201622 nov. 2016
0

Je n'ai pas vu beaucoup d’agressivité dans cette discussion, à part la tienne...
Par ailleurs je suis moi aussi vendeur d'une "antiquité"beaucoup plus cher que la moyenne, et alors? C'est mon problème!Personne n'est obligé de donner suite à ma proposition, et comme je l'ai écrit plus haut, si je n'arrive pas à vendre, soit j'ajuste mon prix, soit je conserve (probable) ladite antiquité pour en profiter encore quelques années. et je ne vois pas en quoi ma position puisse justifier TON agressivité.

22 nov. 201622 nov. 2016
1

Merci d'apporter de l'eau à mon moulin .... ;-)
C'est bien pour cette raison que je préférais m'en tenir aux transactions réelles.
Savoir que tu veux vendre ton bateau trop cher mais qu'en fait tu t'en moque parce que tu n'est pas vraiment vendeur .... franchement et sans agressivité, ça m'intéresse pas beaucoup.

22 nov. 2016
3

Je suis un ferme defenseur du juste prix . Celui qui se fait avoir à l'achat , se fait avoir à l'achat .....point . C'est l'experience , pas trop grave sur petites unités , pour se faire la main surtout au premier achat .
Je me rememore ce que j'ai failli acheter la premiere fois !!!!! Et ce qu'on me disais ......tourne comme une horloge , prends 10nds , pitain ...
Mais souvent le "primo accedant", qui reve et qui n'a pas de recul , est le pigeon parfait .......personnellement , j'aurai du mal à tringler quelqu'un en le regardant dans les yeux , en me disant j'espere qui a rien qui lache la premiere semaine .........
nb: souvenir avec mon ami fritz ou en convoyage tout ce qui pouvait merder avait merdé sur un nouvel achat d'un tiers .........dont on rendait service ......planté entre porquerolles et calvi.....j'en ris encore ....!!!

22 nov. 2016
0

Les vendeurs sur hissetho sont généralement comme vous, mais alors sur lbc et autres c'est la coure des miracles...
Mieux vaut être bien renseigné et/ou accompagné ...

22 nov. 2016
1

Je trouve personnellement le marché de l'occasion un peu fade avec des prix bien trop élevés en règle général pour des entretiens qui ne correspondent pas (il y en a quand même dans le juste prix puis j'imagine que c'est ce que disent tout les acheteurs...)
Certains vendeurs sont aussi bien désagréables, (pros ou particuliers), beaucoup essayent de prendre les gens pour des ***, quand je demande si traitement osmose et que le gars se vexe et me dit qu'il n'y a pas et n'y aura jamais d'osmose sur son bateau (polyester année 80 mais jamais testé et bateau à flot toute l'année, instruit toi mon gars t'as l'air con...)
Ou alors le gars qui vend un bateau à 5h de route chez moi et qui me dit "qu'est ce que vous voulez savoir de plus que sur l'annonce du site (il n'y a rien à part l'inventaire, 3 lignes descriptives et 4 photos, excusez moi de vouloir en savoir plus...), le bateau il n'y a rien à faire tout est ok vous le prenez, vous naviguez et c'est tout, l'osmose c'est bon testé l'année dernière, venez voir" je lui dit ok c'est super vous l'avez mis au sec longtemps et fait les relevés d'humidité ? aucune réponse précise... et puis finalement après courte discussion (désagréable), le pont est à repeindre etc... mais d'après lui ce n'est rien, le proprio étant breton tout est ok "l'entretient est suivi à la bretonne, dès qu'il y a un soucis il vient nous voir ou le répare lui même" ça veut dire quoi ça ? en paca on est des sagouins et on sait pas entretenir un bateau ? si un proprio est breton on achète sans réfléchir ? (et c'est un pro ! oO )

Je ne veux pas généraliser, certains sont très correct voir très amicaux mais il faut faire le tri (en général que des bonnes surprises avec hissetho ;) )
Bref pas facile d'être acheteur, je trouve la position de vendeur bien plus agréable si vous êtes au bon prix... (mon bateau n'a pas mis longtemps à partir)

22 nov. 2016
0

Merci d'Amsterdam .... et si tu nous donnes en plus le modèle et le prix de vente de ton bateau, t'es pile poil dans le sujet ;-)

22 nov. 2016
2

Tarentelle de 1976 (inboard neuf, refit récent, voiles tbe) 8000€
Certains vont me dire que j'aurai pus gratter 1000 à 2000€ mini, j'estime qu'a ce prix pour une vente rapide l'acheteur et moi même faisons une bonne affaire

22 nov. 2016
0

A noter que sur hisseo, les prix non rien a voir avec, souvent, les prix sur lbc!!! Chercher l'erreur?

22 nov. 2016
0

Dans quel sens ?

22 nov. 2016
0

Allez tiens nicococo, j'ai vendu il y a 4 ans mon pogo 1 24000€.
Ça t'avance à quoi?

22 nov. 2016
1

on trouve des bateaux a tous les prix ...de zero euro à des sommets ...

..J'ai passé quelques WE avec un ami a remettre en état un mousquetaire à 1000€ ...apres un hiver de boulot son bateau lui est revenu à 3000€ plus quelques apéro et repas ... et son bateau réponds parfaitement à son programme de nav autour de Brest avec ses 2 enfants ...et il faut la pige a qui veut se frotté à lui ...et par grand vent ..

22 nov. 2016
0

merci matelot@16765 pour ta phrase ( la machine a cintrer les bananes )
sa fait du bien !!
lacher vous sa nous fait plaisir !!

22 nov. 2016
1

À propos de ton pote et de son bateau dont je me souviens bien , il avait quand même la chance de connaitre quelqu'un de compétent pour la remise en état.

Il me semble que sa femme avait ressenti un certain effroi lorsque tu lui avait fait scier la moitié supérieure du bateau ou presque pour la reconstruire à neuf.

On peut aussi ajouter que si le gars ne roulait pas sur l'or , il était particulièrement démerde.

22 nov. 2016
0

oh oui !!! mais ça fait aussi partie du "truc" il faut etre démerde dans tout les sens du terme ,savoir demandé conseil, etc ...

un autre copain qui a fait deux bateaux et bien il allait dans les chantiers carrément discuter avec les pros

22 nov. 2016
0

Pour info j'ai faillis acheter un edel 5 avec sa remorque route pour :.
500€ !!!

22 nov. 201622 nov. 2016
0

j'ai acheté un karaté 4000€ et revendu 10 ans après 4000€

22 nov. 2016
0

Un bateau, c'est un trou dans l'eau dans lequel on jette des billets... il est sur qu'à la revente le prix du trou ne reflète pas la quantité de billets jetés, peut être même le contraire, ou réciproquement...

22 nov. 2016
2

et bien pour ma part j'ai toujours revendu mes bateaux au prix que je les avais acheté apres plusieurs années de nav ...

il suffit de savoir quoi acheté ..

22 nov. 2016
1

sur un symphonie donné sans mat , et avec un mari debrouillard , ma belle soeur arrive à Las Palmas , parti il y a 3 semaines de Toulon , et vont traverser vers les Antilles dans la foulée .....
Un eté à renover et à equiper à pas cher ......et voila ......
donc bateau acheté 0
3 mois au sec à Hyeres
moins de 10000e d'equipement ....car peu fortuné ...
Mais c'est assez atypique par rapport au sujet du fil :
prix de vente demandé , prix reel d'achat

22 nov. 2016
0

et oui ..les gens sont de moins en moins demerde ...le seule solution pour acquérir un bateau ou autre chose ;la planche à billets ...ou est l'interet ???

22 nov. 2016
2

Bon ok j'y vais,j'ai acheté mon boat 9000 balles en decembre 2015 moteur vetus neuf pose en 2010 jamais sortit du port depuis,Gv rincée,bon genois,courant a changer,pas d'electronique.J avoue avoir été aveuglé par moteur neuf,j ai eu une merde avec l'echangeur maladie des vetus now je connais cette marque!!!Apres bon premier achat j'aurai du le sortir ,j'ai trouvé une dizaine de bulles donc osmose legere rien d'alarmant apres conseils.J ai changé le courant et le dormant ,mis en place un panneau solaire ,une batterie une vhf,je cherche des selftailing d 'occase ,j'y vais pas a pas en fonction de mon budjet ;et je me regale!!!!!Bon j'y comprends pas grand chose mais je me soigne tout les jours!!!!
Super challenger MK3B annee 82.
Merci a tous pour ce forum qui est une mine pour moi,et j' en viens a regreter l'animosité de certains.
Bise a tous.

23 nov. 2016
0

selftailing bof, je ne changerai jamais les gros en bronze chromé Barlow de little wing qui fonctionnent parfaitement

22 nov. 2016
0

merci pour les infos joss

0

J'ai un copain qui a fait un mariage d'amour. Il a épousé une femme riche. Il aimait l'argent.

Coluche

C' est peut être LA solution pour s'offrir le bateau de ses rêves !!!!!!!!!

23 nov. 2016
1

Bonjour,
j' ai déjà le bateau de mes rêves, un Brise de mer 31 qui aura bientôt 44 ans!
Gorlann

23 nov. 2016
0

Moi pareil..... manque plus que le mariage d'amour! :heu:

23 nov. 2016
0

"J'ai un copain qui a fait un mariage d'amour. Il a épousé une femme riche. Il aimait l'argent."
La question du fil est; quel prix de vente, quel prix d'achat ?

A combien était annoncée la femme riche.
A combien elle est partie ?
:mdr:
:acheval:

23 nov. 2016
0

quand tu achetes un bateau , gardes une marge pour le budget divorce ........la encore on te donne rien au depart .......c'est aussi de la "valeur negative" !!!!!!!!!!!!

23 nov. 2016
0

Si on commence à "budgetiser" l'amour on a pas fini... ne parlons même pas des enfants...
Quand on dit que l'argent ne fait pas le bonheur ce n'est pas pour rien ;)

23 nov. 201623 nov. 2016
0

cher les bateaux ! regardez 75000€ à debattre

www.altair-ketch.fr[...]/
ça c'est un yacht !!!un vrai bateau

23 nov. 2016
2

La réussite pour un homme c'est de gagner plus que sa femme ne dépense !!!
Et le bateau ????????

0

Ca coute moins cher de changer de bateau que de changer de femme

24 nov. 2016
1

Centurion 45 de 1987 pour 60000€ il y a 8 mois. Cote 85000/95000

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (159)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021