Le près à deux ou trois coques

Salut !
Je m'interesse au comportements des catamarans et trimarans pour les allures de près et "près serré"; et aux catamarans wharrams et trimarans en cp entre autre
Je connais peu de choses sur leurs différences à ce niveau;
Mais il me semble que les trimarans ont de meilleures performances en général pour remonter au vent, comparé à la plupart des catamarans; du genre 10 à 20 degré plus proche du vent pour un trimaran;
Tout dépends aussi des formes de carène et de la présence de dérives sabres ou autres, entre les coques ou sous chacune;Mais il me parait logique qu'une coque centrale et deux flotteurs permet un plan anti dérive plus efficace sur cette coque, plutot que réparti sur deux coques

Est-ce certains auraient des infos, retours d'experiences, style polaires de vitesse, des angles de remontée au près ou autres?
Merci d'avance si réponses

L'équipage
23 déc. 2012
23 déc. 2012
0

ave derives, sans derives ?
parceque comparer un wharram et un tri avec derive (même sans derive d'ailleurs)... pas évident

23 déc. 2012
0

Disons que je cherche les "estimations" globales, entre les deux;
Du genre: quelles différences d'allures entre un tri et un cata (les deux sans dérives), puis les deux avec dérives

0

celui la etait reputé pour faire un bon pres il a une grande derive centrale

www.sailingnetworks.com[...]illeto-

27-catamaran

23 déc. 2012
0

Wharram c'est du près à 60° du vent réel

24 déc. 2012
0

Euh....ma courte expérience (5 semaines) de débutant sur mon Pahi 31 m'a permis de constater plutôt 50 °, sachant que je n'en ai pas encore exploré toutes les possibilités et que je n'ai pas eu l’occasion d'expérimenter dans des conditions dures encore.

24 déc. 2012
0

Merci pour les infos,
Apparemment donc la qualité du plan anti dérive est plus important que le fait avoir deux ou trois coques
Je m'étais renseigné mais difficile d'avoir des "polaires comparatives" d'un cata et d'un tri, pour les allures près du vent
Sea you

24 déc. 2012
2

En règle générale, un tri donnera un près plus ou moins comparable en cap à un mono, un cata performant légèrement moins en cap, et un cata confortable sera au mieux comparable à un fifty mono.

Par contre la vitesse est quasiment toujours plus forte, si le vent le permet

24 déc. 2012
1

on ne peut pas comparer le près entre un monocoque à deplacement et un multicoque ,par rapport au vent apparent
plus le bato va vite plus le vent apparent refuse donc il est obligé d'abattre et doit trouver un compromis entre la vitesse et le cap ,c'est la meme chose avec un monocoque mais la variation est beaucoup moins sensible .
si on compare au vent reel un monocoque remontera toujours mieux qu'un multicoque qui lui priligiera la vitesse par rapport
au cap et s'il n'a pas trop de mer de face à taille égale il arrivera avant le monocoque ,mais pas toujours ,comme il n'a pas d'inertie s'il à une mer de face courte il sera freine et sera obligé d'abattre pour trouver de la puissance .
je ne compare pas le confort car la le monocoque est gagnant

aux autres allures c'est un autre probleme .
alain

0

bonne annalyse alain ,mais wildlife s'interesse que au pres des multis ! :-)

24 déc. 2012
0

En fait, bien que ne m'etant jamais essayé à la construction navale, j'avais pour projet plus jeune de me construire une sorte de "pirogue à voile" à l'arrache : D, peut-être habitable d'ailleurs;
Car les multicoques me semblent plus facile à construire qu'un monocoque au niveau "équilibre de carène", flottaison, plus besoin de lest, de quille en plomb etc..., poids répartis sur plusieurs flotteurs démontables plutot qu'en une seule coque, et plus rapide et léger

M'étant interessé aux wharrams (dont certains avait je crois une dérive centrale amovible assez grande), et aussi aux bancas traditionnels, pirogues à balanciers d'asie du sud est (dont je suis revenu plus tot ou que prévu pour l'instant), je me demandais donc ce qu'il serait le plus facile et performant à construire en contre plaqué, entre un tri et un cata, sans avoir un bateau qui ne remonte pas au près et reste sur la plancher des vaches ;-)

24 déc. 2012
0

Je parlais en vent réel. Le vent apparent ne veut rien dire dans une telle comparaison

24 déc. 2012
0

Quant à dire qu'un mono remontera toujours mieux qu'un multi en cap, c'est faux. Le toujours est de trop!
Je me permet de remettre quelques petites vidéos pour expliquer:





24 déc. 201224 déc. 2012
0

Il me semble que le sujet de ce fil est cata contre tri, pas cata contre mono.

Mais, pour te répondre, je serais bcp moins catégorique. Au près, d'une façon générale, un cata de croisière type Lagoon ou FP aura un VMG au moins équivalent à celui d'un mono type de croisière type SO ou Océanis.

Quant au confort, il suffit de voir le nombre de nos équipières qui ne veulent plus entendre parler de mono à cause de la gite pour répondre à la question du confort, notion d'ailleurs fort relative.

CaptainRV

24 déc. 2012
0

trés dur comparaison , un wharram contre un lerouge , un tri piver contre un neels etc ...
pour le confort , multicoque le fait d être a plat

24 déc. 2012
0

Le KL 28 faisait un très bon près, dérives sabres, 1,40 m de TE, coques très fine, plan de voilure élancé. Egalement très, très, très humide à cette allure. La capacité de remontée au vent c'est une chose, dans la pratique la capacité de l'équipage à se faire karcheriser peut limiter l'exercice.

24 déc. 2012
0

J'ai eu un Tornado, et je pense qu'il remonte mieux au près que mon tri astus 20.1. Par contre, pour emmener la famille, c'est une autre histoire...

24 déc. 2012
0

bsr,
le tri est plus confortable au près que le cata à taille égale et remonte mieux et surtout plus vite ,mais au niveau de la place ça n'a rien a voir
ne ne connais aucun cata à nacelle qui ne tape pas entre les coques au près par mer formée evidement le warram à l'eau qui passe au travers des planchers . sur les très gros cata qui ont la nacelle a 3M de l'eau c'est un peu plus tard mais a un moment ou a un autre ça tape et plus il va vite plus c'est fort .
alain

24 déc. 2012
0

Non, il y a quelques catas qui ne tapent que très très rarement et pas forcément au près

24 déc. 2012
0

Alain, désolé de t'apporter la contradiction. Mon Bélize n'a jamais vu sa nacelle taper dans la mer.

Dans une mer très courte, le pb n'est pas là. Comme tout bateau sans quille, ce sont les étraves qui plongent et je dois avouer que je n'aime pas faire souffrir mon bateau, donc j'abats un peu.
De tels bateaux n'ont pas l'inertie d'un mono quillard et on ne peut pas passer en force, il faut privilégier la souplesse.
Mais, ayant pratiqué le mono dériveur, je rencontrais exactement les mêmes pbs.

CaptainRV

24 déc. 2012
0

Sur un cata de petite taille point de salut sans dérives, sur les grand (+ de 10/11m) même avec des ailerons on peut faire un près convenable si bien toilé et poids/fardage modéré.
C'est du moins le ressenti que j'ai après quelques petites années d'expériences maintenant sur plusieurs coques.
Connaît rien au tri, les "modernes" ont tout de même l'air de faire un meilleur cap que les plus pointus des catas.

24 déc. 2012
0

au prés serré , mer formé et vent dans les 20 nds , le bateau tape sous la nacelle , celle çi est basse , 55 cm , le bateau est trop lourd , outillages , appros , matériels de rechanges ( pas mal ) groupe , panneaux solaires , éolienne etc , alors au prés l inertie est importante

24 déc. 2012
0

Je passe en annexe sans pb sous ma nacelle.

CaptainRV

24 déc. 201224 déc. 2012
2

Ce n'est pas tout de pointer, mais à quelle vitesse?
Celui qui fait le meilleur cap n'est pas forcément celui qui arrive le premier au bistrot au vent, pour peu qu'il soit un peu éloigné.
Pour moi c'est un faux débat, le juge de paix c'est le VMG!
(mais vrai marronnier me semble-t'il).
Bon Noël
J-C

0

ok j.c mais faire du cap ça aide quand meme en regate !

25 déc. 2012
0

Tout à fait d'accord Pierre, mais j'avais bien précisé qu'il fallait que le bistrot au vent soit un peu éloigné. Entre 3 bouées, un moins bon cap même avec une meilleure vitesse ça doit donner plus de virements donc perte de temps. Sur un parcours côtier, pas certain que ce se soit la même.

25 déc. 201225 déc. 2012
0

Pour nourir un peu la question initiale, Richard Woods sur le forum de son site, dit qu'en régate avec son catamaran Wizard de 22' greé course (32,5m²) il n'a jamais été battu par un F 24. Un bon cata à dérives ça peut donc remonter aussi bien qu'un bon tri.
www.freeforum101.com[...]pic.php

25 déc. 2012
0

Paix sur terre aux multicoquistes de bonne volonté!
J-C :-)

0

et aux autres aussi! :-)

25 déc. 2012
1

Bonjour Wildlife,
J'ai pas mal navigué sur un Tiki 26 et voici ce que je peux te dire à propos de tes interrogations. Dans l'absolue le près va dépendre du plan anti dérive et même chez Wharram il y a de grandes différences en fonction des modèles (les dits modèles correspondant par ailleurs à des époques dans son dessin!) Ne parlons pas des différences entre un Wharram et un Irens, car là il y a un monde (ce qui n'empêche pas ces deux architectes d'avoir un profond respect l'un pour l'autre) Donc pour en revenir aux pirogues, un Tiki 30 fera un près nettement plus favorable qu'un Pahi 26 ou qu'un Tangaroa. Maintenant si on compare avec les monocoques, la vrai différence c'est le petit temps vs le vent fort: avec le Tiki 26 par force 2, je me fais gratter par tous les monocoques, mais à partir de force 6 je rigole, car si ils restent effectivement plus près du vent je vais carrément plus vite (mais les Surprises avec de bons barreurs continue d'arriver avant !)
Petite expérience en Croatie avec la Bora dans le nez, force 7 établis et méchant clapot: ben on a gratté tous les croiseurs rencontrés car un Wharram avec ses coques en V, ça passe admirablement bien dans la mer formée par contre c'est humide (tu est au raz de l'eau) J'ai laissé de coté mon Tiki car trop volumineux pour un transportable et j'en peux plus de sa remise en état (je le cède pour une poignée de roupis !) mais j'ai pris un malin plaisirs avec ce bateau fait de quelques planches et de bouts de ficelles. La pirogue c'est un état d'esprit loin des VMG et des polaires, et ça n'a pas empêché les Mélanésiens de conquérir le plus grand océan de la terre :-)

25 déc. 201225 déc. 2012
0

Salut Babar, merci pour ton retour d'expérience et aux autres pour les points de vue et infos
J'avais bien en point de base que le meilleur compromis entre vitesse plus élévée ou près plus serré, était toujours le même,en mono ou multi,
le mono privilégiant plus le près et les multi la vitesse;

Le niveau de confort est aussi à prendre en compte; d'ailleurs on peut faire le parallèle avec un montagnard qui grimpe direct à flan abrupt de montagne, et celui qui slalome dans les sentiers en S pour arriver au même sommet; Le premier peut arriver en premier, mais il a peut-être moins profité du trajet que le second et arrivé plus cuit en haut ;-)

25 déc. 2012
1

de mon expérience avec mon tri...

sur lac, sans clapot, en jouant sur l'assiette (en allant sur la coque au vent) on remonte super bien.

en mer avec du clapot, ce n'est pas la même mélodie... le clapot en fait tape deux fois.. la même vague tape la coque centrale et le flotteur sous le vent... donc le près s'écroule
je me suis aperçu de cette "évidence" un jour en essayant de comprendre pourquoi j'avais du mal à "remonter" un jour de fort clapot.

autre phénomène défavorable : le flotteur sous le vent lui, créé un couple de "freinage" qui tend à te faire abattre. d'où l’intérêt à essayer de le sortir de l'eau en jouant sur les poids au vents.

le tri devrait mieux s'en sortir qu'un cata pour deux raisons:
- la coque du flotteur qui "freine" est plus petite (moins de trainée) sur le tri que sur le cata
- le coupe du à la longueur du bras est sans doute plus faible sur le tri.

26 déc. 201226 déc. 2012
0

Entre mon tri de 7m et mon cata de 8m, y a pas photo; même si je ne peux les mettre en concurrence sur un même bord (Peux pas être partout), le Tricat (Dérives) est meilleur à toutes les allures et met un wagon au Corneel sport (Ailerons). Au près, en cap et en vitesse; au portant, peut être que par bon vent (+20nds) et avec le spi symétrique, le cata peut tirer son épingle du jeu en filant plein vent arrière alors que le tri tirera des bords sans son gennaker.
Côté confort, y a pas photo; avec son franc bord et sa nacelle assez haute, le cata maintient son équipage au sec et à l'horizontal.

26 déc. 2012
0

@ Tribal,
Le problème c'est qu'il est difficile de trouver un tri et un cata comparables. Si au lieu du Tricat tu mettais un tri performant mais avec ailerons, comme le Santal de Philippe Rivière, en face d'un Corneel, je pense que le débat serait beaucoup plus ouvert.
Pour faire les choses bien, faudrait, par exemple, pouvoir opposer un KL 28 avec un Corsair F 27 ou R 28 qui doivent jouer à peu près dans la même cour.
Par contre, je suis étonné qand tu dis que le Corneel maintient son équipage au sec, ce n'est pas vraiment le souvenir que j'en ai.
C'est peut être parceque tu as la version grand roof! :mdr:

26 déc. 2012
0

Avant j'avais un 22 à aileron. Et sauf dans la calmasse où tu es obligé d'abattre et privilégier la vitesse (condition sine qua none, avec les ailerons; en dessous de 5nds de vitesse, tu marches en crabe), je pense qu'il allait en moyenne plus vite que le Corneel.
(Corneel qui ne mouille pas, par comparaison au Tricat ;-)

Il y a un cata qui m'a bluffé, c'est le Rackam 26; bon, il est tout de même plus long que mon tri, mais il m'a semblé très performant; on a fini une seule fois devant en temps réel sur 4 manches; à voir dans d'autres conditions que celles de la Multi-Malo 2012 : Du vent et beaucoup de mer.

26 déc. 2012
0

J'aimerais bien le rencontrer celui là

26 déc. 2012
0

En ce moment, dès que je le peux, je fais des comparaisons avec d'autres bateaux, la plupart du temps dans 15 à 25 nœuds avec mon magnum 21. Je me suis frotté récemment à des Surprises bien menés, à plusieurs reprises sur de bons bords de près, résultat sans appel, ils remontent 5 à 10° mieux que moi, du moins ils sont efficaces 5 à 10° plus tôt… mais dès que j'abat de cet angle je double quasiment ma vitesse, surtout avec du clapot, mon vgm devient alors nettement plus favorable, et je finis par être nettement devant. J'ai plus de mal contre un serpentaire qui fait un moins bon cap que le Surprise, mais qui par contre accélère au bon plein, franchement. J'ai repéré nombre de monos de régate avec qui m'amuser…

Comparé aux catas du coins, ça n'a que peu de sens… soit il s'agit de bons gros qui ne remontent pas davantage que 60° au mieux… soit ce sont des F18 (qui remontent assez bien, un peu comme le tri)… mais qui de toute façon me grattent dès qu'ils ouvrent un peu… j'espère tomber sur d'autres espères plus en rapport avec mon ti bateau

26 déc. 2012
0

Pierre, les bons gros te saluent bien et tu es bien content (surtout ton amirauté, je pense) de les trouver.....

CaptainRV

26 déc. 201226 déc. 2012
1

Ne te vexe pas Rv… aucune considération péjorative de ma part… on ne parle que de comparer la remontée au près. Ton bateau ainsi que les bateaux du même type ont des atouts bien entendu, mais pas celui-là, et qu'importe, ils ne sont pas achetés pour cela.
Donc je corrige : bons gros qui parviennent à remonter à 60° du vent dans le plus grand confort :alavotre:

26 déc. 2012
0

Moi, j'ai un frigo, na, bien content d'avoir des glaçons dans le pastis.

Et, j'oubliais pour madame, des toilettes.

Ah mais...

CaptainRV

26 déc. 201226 déc. 2012
0

Et moi la douche tiède intégrée, façon karcher ! surtout au près dans la brise et un bon clapot…
:mdr:
na

26 déc. 2012
0

Ta pudeur cache le plus important: la jouissance extrême! :oups:

26 déc. 201216 juin 2020
0

Il est bien difficile de comparer.

Quand j'ai put comparer mon tricat22 avec un F18 en général ça se valait. Dans le petit temps et la brise je passais devant, dans le médium c'était les F18.

La seule fois ou j'ai put tester le F27 en flotte, ça semblait remonter correctement. Au prés j'ai toujours remonté tout ce que je croisé sur l'eau, mais ils trainaient tous du plomb.

La seule fois ou Tribal m'a doublé avec Cabal, c'est quand j'étais au mouillage car je m'étais bloqué le dos et que je ne pouvais pas sortir, sinon on a jamais put comparer.

J'aurais tendance à dire que pour les programmes similaires si le cata peut naviguer sur un patin, le tri a dut mal suivre, sinon c'est le cata qui est à la traine.

Le soucis, c'est que souvent les propriétaire de tri font le choix de la performance par rapport au confort. Pour ma part, j'aurais put choisir un edel cat33 pour le même prix. Je n'ai aucun doute sur le résultat, le F27 tourne autour.

26 déc. 2012
0

sûr entre un edel 33 et un F27, aucun doute

27 déc. 2012
0

heu, t'en as beaucoup des photos de mon bateau???

c'es mon cadeau de Noël; merci ;-)

27 déc. 2012
1

En effet, pour faire avancer un tel char avec un réglage pareil je vois qu'on a recourt au moteur......

Encore un fil sur les fifties!

28 déc. 201216 juin 2020
0

Pas vraiment d'accord avec toi.

Avec l'Aquilon de mon père, je suis parti de Saint Malo en même temps qu'un First 31.7 avec un jolie jeu de voile et du mon au rappel. Entre Chausey et le minquiers (16 miles) nous nous sommes recroisés. Nous n'avions pas fait la même route, je faisais moins de cap et mais j'allais plus vite. Avec ce cata aux volumes important mais avec des ailerons biens dessinés et son mat ailes, nous faisions très souvent aussi bien que des monos de croisières.

Avec mon F27, pas trouvé de mono pour rivaliser. Si tu as un doute, tu peux regarder la vidéo si jointe à partir de la 7éme minute, je poursuit un mono de régate au prés dans le tout petit temps, soit ce que les multi aime le moins :

Sur la photo, appareil étalonné, 45° du vent 4.5 noeuds de vent, vitesse 4.5noeuds.

28 déc. 2012
1

Oups. Piégé qui croyait prendre!

Moins évolutifs, en particulier par petit temps aucun doute. Mais plus rapide tout le temps.
Par contre, je ne vois pas le souci de liberté du choix du cap????

Au pire, si un cata fait 50° du vent réel là où un bon mono fait 40°, et un tri 42°, les multis peuvent choisir mais devront juste tirer 1/10eme de bord de près supplémentaire....De toutes façons, ce sera rapide.

Quant au moteur, hors mis les multi dont parle Catapleiade (au confort incomparable), les autres n'en usent pratiquement jamais; 2 Kts de vent, un bon multi fait 3 Kts......quand il faut 5 Kts de vent à un mono, pour en faire autant. :mdr:

28 déc. 2012
0

et le Neel 45 marche pas trop mal

28 déc. 2012
0

"Donc le recours au moteur (vade retro !) me semble souvent plus justifié ou nécessaire sur un multi..."

ERREUR, l'un de mes bons souvenirs de croisière est d'avoir effectué 4 jours de croisière sur un Maldives, par pétole, quasiment totale.

Le Maldive n'est pas un foudre de guerre mais rien qu'en jouant avec le vent apparent créé par le courant et le fond de légère brise, nous avons effectué Granville -Chausey-Gorey-Serk-Herm- et retour par Chausey alors que tout les monocoques ont effectués 4 jours de moteur.

Mais il est vrai qu'entre un Lagoon et un Lerouge, il y a quelques différences...

27 déc. 201216 juin 2020
0

Ben oui pourquoi ?

Vu les réglages de guindant de la GV je n'avais pas osé les mettre. Finissant premier de la TSC2012 tu dois normalement garder une certaines stature mais comme tu me les demandes...

27 déc. 2012
0

Assez d'accord avec ton point de vue;
Je n'ai eu l'occas que "d'essayer des monocoques" pour l'instant, mais un des défauts principals que je vois aux multi, c'est qu'ils semblent moins évolutifs à toutes les allures, de près surtout logiquement; donc moins libres de choisir un cap voulu; Donc le recours au moteur (vade retro !) me semble souvent plus justifié ou necessaire sur un multi, à moins de ne suivre que les alizés ou d'attendre la brise enfin portante !

Au niveau des habitables, il y a aussi le fait qu'à taille égale, un monocoque sera à mon avis souvent plus vivable (interieurement) qu'un cata ou tri, à moins d'amenager un roof amovible entre les coques ou un équivalent

28 déc. 201228 déc. 2012
0

En fait, Wildlife ne précise pas de quels multis il parle. Sans être péjoratif, il y a autant de différence entre un multi léger à caractère sportif et un multi de croisière grand-confort qu'entre un one-tonner et un fifty.
Certains parmi les gros cata de croisière ont d'ailleurs du mal à faire mieux que 60° du vent réel, mais bon, c'est pas du kite-surf non plus : ils remontent tout de même au vent.

Quant aux tris, je n'en connais pas beaucoup dans la catégorie "croisière spacieuse et confortable", à part le Neel, donc de manière générale, on a plutôt des bateaux fins, légers et donc véloces; et si on ne compare que la longueur à la flottaison et non le nbre de couchettes ou de salles de bain, sans aucun doute plus performants que les monos.

Heureusement qu'on a le choix du cap avec nos bateaux! Je ne suis pas du genre à me laisser aller où le vent me pousse; parce qu'en régate, c'est pas top comme stratégie :langue2:

28 déc. 2012
0

la pas d'accord, j'ai piégé 3 catas de taille 30 a 34 pieds entre porquerolles et toulon parce qu'avec mon angle de remontée j ai mieux évité les cailloux du coin, l'angle a aussi cet avantage sauf en hauturier ce qui est pas le coeur de cette de cette discussion ...
c'est rare en plus que 3 catas de croisière jouent le jeu à ce point

28 déc. 201228 déc. 2012
0

oh, les gars, mollo tout de même; c'était pétole de chez pétole. Donc une belle journée comme celle-là, si on ne veut pas la manquer, c'est bouzin... Qd à la GV, elle est là pour faire de l'ombre, alors venez pas me prendre la tête :-D
Et pis quand on est pas en régate, on peut prendre le temps, non? (12 maquereaux à l'aller, et une jolie petite brise pour le retour)

@Clari : Les plans de la nouvelles tourelles sont arrêtés; y a plus qu'à attendre les températures ad-hoc pour mettre les mains dans le platique!

26 déc. 2012
0

Y a pas une pub de la PR qui disait : la vitesse, c'est dépassé..

CaptainRV :famille:

26 déc. 2012
1

la jouissance, non, en tous cas pour les djeun's :oups:

27 déc. 2012
2

ça, c'est le slogan de ceux qui navigue sur des .... , des.., Heu, des bateaux de croisière
(ouf, je trouvais plus les mots; j'avais sabot et tupperware en tête, mais croisière, c'est mieux, hein?)

27 déc. 201216 juin 2020
0

Il en faut pour tous les goûts, ça :

m.youtube.com[...]/

Ou ça, voir photo.

CaptainRV

0

je pense que wildlife s'interesse plutot a un multi rustique et abordable ,je lui conseillerai d'aller voir sur le site de richard wood design ,il y en a pour tous les gouts :-)

28 déc. 2012
0

J'ai ce qu'il lui faut, l'Iroquois.

Que du bonheur, mes premiëres sorties en cata habitable, dans les eaux autour de St Malo vers les Anglo et l'Irlande :

www.leboncoin.fr[...]541.htm

CaptainRV

28 déc. 201228 déc. 2012
0

Pas mal l'iroquoi, j'en avais vu quelques uns de ce style, comme l'hirondelle; Même si au niveau multi d'autant plus, je suis plus attiré par les catas ou tri en cp epoxy (pour des raisons de gout et aussi de reparation, maitrise du matériau);
Pour les wharrams, j'ai lu quelques avis sur eux, en bien et en mal;
Entre autre sur leurs coques en V, qui pourraient donc se passer de dérives parfois, mais dont le près n'est pas terrible d'apres pas mal !
Au niveau tailles, il me semble que pour avoir l'équivalent en "habitable sommaire" d'un mono de 28 pieds, il vaut mieux viser les 30 ou 32 pieds en cata au moins; et pour les tri dans ces eaux là coté habitabilité, je n'en sais rien !
Par contre je ne fantasme pas du tout sur les cata "de vacances" avec coques rondes comme des bélougas, genre lagoon ou nautitech; Je ne dois pas avoir l'esprit pour ;-)

29 déc. 201216 juin 2020
0

Ah bon...

28 déc. 2012
1

Je pense qu'il vaut mieux se poser la question :

Est ce que je préfère aller le plus vite possible d'un point A à un point B en prenant un max de plaisir sur l'eau, ou tant pis si le temps de nav et un peu plus long puisque j'ai un peu plus de confort, dernier choix, tant pis pour la vitesse je préfère le confort.

Une fois ce choix fait il sera plus simple d'établir un programme et donc un bateau adapté à celui ci. Pour ceux qui veulent les deux, ca existe, mais ça devient grand et cher, tout dépend ou l'on met les curseurs.

28 déc. 2012
0

tout y est :bravo:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie en Patagonie

Après la pluie...

  • 4.5 (104)

Après la pluie en Patagonie

mars 2021