Le préfet du Finistère dit stop aux carénages sauvages ...

"La préfecture du Finistère veut sensibiliser les plaisanciers aux conséquences que les carénages ont sur l’environnement. Les coques et surtout leurs peintures biocides, les fameux antifouling appliqués pour lutter contre la prolifération de salissures, ne peuvent pas être nettoyés n’importe où.

C’est la période du grand nettoyage pour les plaisanciers, à voile ou à moteur. Et le Finistère n’est pas loin de détenir le record avec 84?500 immatriculations réparties sur 29?000 points de mouillage.

Ce sont donc plusieurs centaines de tonnes d’antifouling, chargée en métaux lourds, qui sont appliquées chaque année. Mais qui sont aussi décapées. Mais pas n’importe où, et surtout pas sur l’estran ... "

article de Ouest France :
www.ouest-france.fr[...]5749452

L'équipage
10 mai 2018
10 mai 2018
7

On montre du doigt les plaisanciers et les "quelques centaines de tonnes" d'antifouling achetés et donc autant(?) de biocides rejetés dans la nature, mais il serait intéressant de connaître les quantités de biocides contenues dans les antifoulings des cargos, navires de pêche et marine nationale qui eux, n'ont pas autant besoin de caréner.
Evidemment que les plaisanciers doivent faire un effort, mais cet effort restera bien insignifiant tant que les pollueurs pro resteront protégés.

10 mai 2018
0

Pas sûr que le Charles de Gaulle carène sur la plage... ! ! ! Et quand bien même... MM

11 mai 2018
0

le clemenceau avait commencé sur la presqu'île de giens ,mais ils l'on remorqué tellement fort qu'il a fait le tour du cap de bonne espérance jusqu'à brest .
alain

10 mai 201816 juin 2020
0

Certes, les efforts doivent être partagés .
En l'occurence, il s'agit d'une campagne de sensibilisation au respect de la règlementation en matière d'emploi des antifouling et des bonnes pratiques en termes de carénage .
Tant que la puissance publique se limitera à ce type d'injonction, nous ne pouvons, AMHA, qu'adhérer .

finistere.gouv.fr[...]fouling

10 mai 2018
0

Bonjour à toutes et tous,

Un modèle de prévention et d'information cette page de la Préfeccture du finistère avec les documents en ligne (cartographie des câles et aires, y compris en zmel.

Chapeau.

Philippe

10 mai 2018
0

En même temps, il faut être lucide.

Les gouvernements au pouvoir ces 20 dernières années se sont-ils préoccupés d'intervenir légalement ou auprès des entreprises pour limiter la dangerosité des "antifouling"? Quelle différence entre l'antifouling sauvage et celui qui est fait dans les ports sur les aires de carénage? J'avoue avoir quelques doutes....
Maintenant 84000 multiplié par 30 kg (j'exagère) cela fait 2 tonnes et pas des centaines de tonnes.....

10 mai 201810 mai 2018
6

@ force10, une petite révision sur les diverses unités de masse s'impose !

11 mai 2018
0

Toi aussi tu ne comprends pas ce que tu écris :goodbye:

10 mai 2018
1

oups....

11 mai 2018
0

1500€ ,c'est la base des amendes en plaisance
cochons de riches ,et les cochons ils connaissent en bretagne ..
alain

10 mai 2018
0

il faudrait qu'on m'explique comment un carénage sur une aire réglementaire ne polue pas,faire tourner des pompes pour la récupération avec le retraitement et tout le reste j'ai un gros doute

10 mai 2018
5

c'est bien le probleme : les aire de carénage c'est bidon ,bidon , j'en connais une qui a "oublié" d'installer la pompe mais elle est quand m^me aggrée

c'est de l'arnaque pure et simple ..je passe mon temps à le denoncer aupres des autorités qui s'en foutent complement ...

10 mai 2018
0

le petit chantier naval ou j'ai caréné mon ancien bateau est équipé comme il se doit, je suppose que les autres le sont aussi, en tous cas ils devraient l'être, quand je mange des moules ou des huitres affinées dans l'Aven ou le Belon, je n'ai pas envie qu'elles soient polluées...

www.nevez-marine-service.com[...]ur-180/

10 mai 2018
1

A Rochefort, que je sache, il y a un bac de décantation des eaux de carénage avant le relargage .
Mais quel est la fréquence de son curage ?

10 mai 2018
12

Encore un préfet qui agite un mouchoir rouge sur une population sans défense , pour détourner le regard des vrais pollueurs que sont les éleveurs de porcs et autres agricultures intensives .
Un rapide calcul : 20 000 bateaux qui utilisent 10 kg d'antifouling = 10 tonnes de biocide par année , qui se diluent doucement dans des milliards de m3 d'eau .
Un porc rejette 10 kg / jour de lisier , multiplié par la population porcine cela représente des millions de tonnes de polluants contenant matière fécales + antibiotiques + traitements divers et variés .
Je ne nie pas l'impact et notre part de la pollution de notre activité , mais va falloir commencer à rugir pour que l'on arrête de nous taper dessus .
Ici dans les Caraibes , il y a une invasion sévère de sargasses , nos brillants politiques lachent qq millions d'euros pour calmer la population , mais que font ils pour stopper la déforestation de l'Amazone par le Brésil ( développement de la culture des palmiers à huile avec force engrais ? ) idem en Afrique . Pendant ce temps on nous tape dessus , comme les automobilistes , tous coupables .......

10 mai 2018
3

et parce que certains font des co...ries plus grosses que les miennes, faut que je continue à en faire ?

AMHA, si "on" veut être crédible dans la juste critique de pratiques polluantes (et pas que), faut être soit même irréprochable.

Philippe - ancien représentant d'une asso de consommateurs (CDAFAL29) au sein du "plan bleu" de la Rade de Brest

P-S : c'est sans doute bien tardif mais depuis quelques années, il existe un plan d'incitation forte à la diminution de la consommation d'antiobiotiques et d'aliments médicatenteux en élevage.

11 mai 2018
0

incitez ,incitez ,tant que l'on obligera pas ils s'en battent l'oeil des incitations ..
la plupart des bato utilsent plutôt une moyenne de de 2kgs d'antifouling par an il faut prendre la taille moyenne avec 10kgs on fait deux couches sur un 13m
alain

10 mai 2018
0

le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt.....

10 mai 2018
0

Faut peut être commencer par savoir de quoi l'on parle. Et le préfet du Finistère, en l'occurence, il n'interdit rien du tout. Il informe et rapelle les règles édictées par d'autres. Moi, je trouve que c'est un très bon point pour lui et ses services. Sensibiliser les administrés à leurs droits et devoirs au moment le plus opportun, jde trouve ça chouette.

Nous pouvons peut être aussi imaginer vivre sans antifouling comme le fait Gorlann29 avant d'imaginer réduire la production des chantiers nautique. Pas plus co., non ?

Philippe
P-S : le dichlone, je sais pas ce que c'est si ce n'est le symptôme du "je crois savoir alors, je l'ouvre" trop fréquent ici (FWI) à ce sujet. Pour ta culture, l'insecticide utilisé jadis pour la lutte contre le charançon du bananier, c'est le chlordécone qui était, avant tout prévu pour la lutte contre le doryphore dans les grands pays producteurs de PdT y compris en Europe de l'Est (pas en France)

10 mai 2018
4

Le probleme de la pollution est un probleme mondial , et s'y attaquer par les plus petites parcelles est un leurre . @phil972 , la plaisance s'est développée dans les Caraibes et le lagon du Marin n'est plus qu'un vaste dépotoir , est ce que l'on doit réduire le nombre de plaisancier et oublier le Dichlone arrosé par centaines de tonnes sur les cultures bananières ?
La modialisation de la pollution , si elle n'exonère pas l'exemplarité de l'individu , doit être le chemin de la totalité des habitants de cette planète ( des plus riches aux plus pauvres ) et comme la pollution est la conséquence de l'activité humaine , il n'y a pas tant de solutions . Soit on diminue l'activité ( cela s'appelle la décroissance et je suis pour ) , soit on diminue le nombre d'êtres humains sur la planète et cela nous dépasse .
Nous pouvons trés bien vivre avec des antifouling , mais encore faudrait il que chacun prenne sa part , les chantiers Beneteau , Bavaria ( champion de la croissance de sa production par industrialisation poussée ) diminuent leur production ( je te laisse annoncer cela à Annette Roux ou a Jean François Fountaine ) , que le nombre de bateaux ventouses diminue , que le développement du tourisme sur la mer (croisiéristes ) se modère etc .... Que les navires de marine marchande soient propre ( emissions de gaz a effets de serre + pollution marine ) , et ainsi de suite .
Bref , si ce préfet pense qu'il va rendre la cote bretonne plus propre en empéchant les quelques plaisanciers de nettoyer leur coque pendant la marée , il se fout le doigt dans l'oeuil et je crois plutôt à l'acrtion d'un certain nombre de lobbyistes derrière tout cela ( j'ai des preuves écrites ) .
Peut être que Ho Hisse et Ho serait pertinent de former un contre pouvoir , je dis ça , je dis rien ......

10 mai 2018
0

Je dichlone , mon clavier à fourché

0

Entre Force10 et toi, vous devriez quand même vérifier vos calculs ; c'est assez consternant de voir que vos arguments tiennent sur des chiffres aussi sous-estimés...
20000 x 10kg = 10 tonnes ça c'est la meilleure !
on apprend en primaire les règles de multiplication, je crois ?
On dirait des politiciens avec des chiffres bidons, arrêtez de publier n'importe quoi : tout l'intérêt du discours s'effondre, dommage.

11 mai 2018
3

@poisson rouge , je te rassure , je sais parfaitement calculer et si tu lis bien mon post , je ne donne pas le pourcentage de biocide , volontairement , car ce n'est pas le seul polluant .
En gros , un antifouling sous forme de livraison c'est : 20% de solvants organiques , 15 à 20 % de résine solide + 45% de pigments et charges dont pour certains de l'oxyde de cuivre qui participe à l'effet biocide , et enfin 5% de biocide sous forme de poudre ou huile .
Mon calcul aboutit seulement sur les 5% de biocide actif d'où les 10 tonnes .
Vérifiez et attribuez moi une note les profs ....

11 mai 2018
1

Bonjour, de mon côté j'ai lu
"20 000 bateaux qui utilisent 10 kg d'antifouling = 10 tonnes de biocide "
Il serait peut-être intéressant de demander à Safioran la quantité de biocide dans 1 kg de barbouille. .

17 juin 2018
0

C'est pas moi c'est les autres... Hélas les amis, actuellement TOUTES les activités humaines sont énormément pollueuses. A commencer par ce que l'on largue tous, tous les matins dans de l'eau potable. Donc oui les éleveurs de porcs polluent, et oui les carénages polluent, même avoir un ordinateur en marche pollue : vous qui lisez êtes en train de polluer. Salement.
.
Oui, il y a des activités plus productrices que d'autres, mais que je sache, le porc, il est bien élevé pour quelqu'un ; et le cargo amène bien des marchandises pour quelqu'un, non ? Ce quelqu'un c'est vous, c'est moi. A moins que vous ne vous déplaciez qu'à pied, que vous produisiez vous même de manière bio votre nourriture, vos vêtements et tout ce que vous possédez, vous polluez. Même le Vegan qui grignotte des graines bio en fustigeant les autres a un impact désastreux sur l'environnement. Et même si l'on croit faire les choses bien : collecter et trier ses déchets, acheter bio, etc. Nous avons un impact négatif sur l'environnement. Individuellement, cela ne semble pas grand chose sauf que nous sommes bientôt 8 milliards d'individus sur terre, et que même si nous réduisions l'impact sur l'environnement de nos activités de 90%, ce sera toujours trop pour l'environnement. Ce qu'il faut, c'est changer l'ensemble de nos activités pour qu'elles aient non pas un effet nul sur l'environnement, mais qu'elles aient un effet positif sur l'environnement. Car nous avons plus de 100 ans de passif à rattraper, et la population continue de croître à un rythme effréné.
.
Ce changement, c'est précisément ce que l'on nomme le développement durable. Ce n'est pas une diminution ou une optimisation, mais bien la transformation de toutes les activités humaines de manière positive, pour l'environnement, la société et l'économie, pour pouvoir continuer à nous développer, mais durablement.
.
Est-ce que la réglementation du préfet est du développement durable ? Non, en rien. C'est de la dépollution. Il tente de mettre une rustine en place qui évite (peut-être) de déverser des polluants dans la nature, ou tout du moins qui tend à limiter le phénomène. Mais le problème reste identique. Les antifoulings actuels sont des déchets très problématiques, collectés ou non, d'autant plus qu'on continue de les poncer donc quoi qu'on fasse, on produit une quantité importante de particules fines qui polluent durablement notre air et tout ce qui est en contact avec. On devrait utiliser non pas une ponceuse, mais un rabot lequel ne produit pas de particules fines et est beaucoup plus rapide. Mais l'urgence est avant tout de ne plus utiliser de produit périssable non assimilable et/ou non recyclable. Aujourd'hui nous n'avons hélas pas de solution dans le commerce, cependant, il est probable qu'elle existe sans que nous le sachions.
.
Pour ma part, je crois au film. Car il protège, est enlevable en peu de temps et avec peu d'énergie et est recyclable. Actuellement il existe du film anti graffiti conformable (MAC TAC) et j'en ai commandé pour mon annexe. Rien n'adhère dessus théoriquement, pas même l'encre ou l'essence. J'en ai posé sur ma boîte aux lettres qui a tendance à se couvrir de mousse et moisissures diverses, ça ne les évite pas, mais ça part en un coup d'éponge. J'imagine que nos crustacés et algues trouveront bien un moyen de s'accrocher, mais comme l'antifouling il faut admettre que ça ne sera pas éternel. Je ferai un retour d'expérience là dessus si cette solution a un intérêt.

10 mai 2018
0

et moi qui , naîvement, pensait qu'on pouvait "grattouiller" mais pas peindre....changer ses anodes c'est toujours possible??? :non: :non: :non:

10 mai 201816 juin 2020
0

Bonjour,
de toutes manières, le problème va être bientôt réglé: dans les tuyaux, l'interdiction à tout non-professionnel de procéder à l'application de peinture anti-salissure sur les coques de bateaux de plaisance. Il y a déjà des fabricants qui ont anticipé en faisant figurer sur les pots la mention "réservé aux utilisateurs professionnels". Comme ça, ils n'auront pas à modifier leurs pots en catastrophe pour être en conformité quand la loi sortira.
Moi, je m'en fous, mon fils est pro, il m'embauchera 2 jours par an en CDD.

10 mai 2018
0

va falloir se trouver des ti coins peinards , isolés de tout , pour faire nos besoins tranquilles.... ILS M'AURONT PAS VIVANT !!!!! :mdr: :mdr: :mdr:

10 mai 2018
0

Elle grossissent sans pb mais accumulent les toxines; et qui les mangent?? , les dorades et nous qui mangeons aussi les dorades; même pb pour les thons , espadons qui sont en bout de la chaine alimentaire et accumulent le mercure et autres à des pourcentages fabuleux; KIKI les mangent???? et les accumulent.

10 mai 2018
0

Les moules ne sont mangées que par les goélands qui nous laissent que les coquilles sur les pontons et je ne pense pas que nous les mangions .

10 mai 2018
1

Je parle des pieux qui retiennent nos pontons, pas de ceux des mytiliculteurs, ne pas confondre. Et puis merde aux donneurs de leçons, qu'ils commencent à balayer devant chez eux .

10 mai 2018
0

Bravos, chez moi , le mytiliculteur élèvent les moules que pour les goélands, étonnaant non!!!

10 mai 2018
2

la pollution finie dans notre assiette c'est évident

mais sur la question évoquée le probleme c'est que l'on interdit aux plaisanciers de caréner "sauvagement" sur les greves ..donc nous sommes contraint de mettre à terre nos bateaux mais 9 fois sur 10 les eaux de carénage vont direct à la mer ,on est là aussi sur du carenages "sauvage" mais on laisse faire ...là pas d'amende pour les chantiers ...

on a un prefet qui interdit (n'importe quel imbecile est capable de le faire) mais pour autant aucune installation n'est proposé pour resoudre la pollution .

il est utopique et totalement impossible de faire passer tous les bateaux sur le nombre d'aires de carénages agrées (sauvage) en quelques semaines ...

le pauvre prefet est a coté de la plaque ...

10 mai 2018
0

Ce n'est pas de venir râler ici qui fera avancer les choses. Pour arriver à contrer quoi que ce soit, et à condition que le gouvernement ou le préfet (môssieur (ou madame) doigt sur la couture de pantalon) veuille entendre les protestations vaines, il faut se réunir en association, et encore, quand le roi veut...
Et ce tant pour les carénages dits sauvages - lire non taxés puisque les aires de carénages des ports ne sont pas forcément correctement équipées - que pour les carénages autorisés mais sous condition.
J'en ai eu le cas à Crozon, soit-disant "Pavillon Bleu". Même des analyses d'eau, effectuées à grand frais n'ont servies à rien tant pour la mairie que pour le port.

10 mai 2018
1

le chat qui ce mort la queue , ces pas une raison pour caréner partout et n'importe comment . quand au pro, marine nationale ,cargo et autre a ce que sache il carène sur des terres plein prévue a cette effet et ces nettoyer et dépolluer a chaque fois . si on fait rien, que va ton laisser a nos enfants(déjà nos océans sont de belle poubelle) , sous prétexte que l autre pollue on doit le faire, ces un propos qui me désole . si chacun a sont niveau faisait un peut, ça limiterait déjà mes ces vrai aussi que les infrastructures manque . ce qui pollue aussi ces ce monde de consommation que vous nos ancien avez créer avec ces nouvelles technologie qui sont pas obligatoire mes que tous le monde s'arrache . quand vous achèterez votre nouveau mobile ou tablette et que vous avez une batterie litium aller faire un tour en bollivie pour voire la pollution engendrer pour sont extraction mes ça tous le monde sans fou .

10 mai 2018
0

Encore heureux que les pro et militaires carènent dans des cales "propres"!!!
Le problème ce n'est pas le carénage, c'est le taux de toxiques contenus dans leurs antifoulings 100 fois plus nocifs que les nôtres quand ils sont à flot!

10 mai 2018
1

Bonsoir,

sur l' Aven et le Belon, beaucoup, de bateaux vont à Pont-Aven pour caréner, payent pour se faire sortir de l' eau, mais aucune infrastructure pour dépolluer et tout repart dans la rivière à la première pluie!

Et tout le monde trouve çà "normal", ce n' est pas du "carénage sauvage"!

Et moi qui ai remis mon bateau à l' eau sans un gramme d' antifouling, je n' aurais pas le droit de nettoyer ma coque le long du quai?

Le préfet ou les flics-Mar qui m' 'en empêcheront ne sont pas encore né!

Gorlann

10 mai 2018
0

allons allons, si tu n'as pas d'AF, il n'est pas interdit de caréner !

10 mai 2018
0

tu penses mal, il est autorisé de nettoyer une coque sans AF, on en avait discuté avec le président de la CPM (ports du morbihan) en réunion portuaire

10 mai 2018
0

Je pense que si, car les algues et microorganismes que tu vas décoller de ta coque seront morts et constitueront une pollution organique.

10 mai 2018
0

Ben non, c'est du recyclage, cqqfd

11 mai 2018
0

Sur l'agrandissement du port de larochelle les huitres se developpent dans des proportions incroyable pourquoi ?

11 mai 2018
1

Je vois le mal partout, mais...ce ne serait pas comme le nouveau contrôle technique ou le 80 km/h un truc bien "politiquement correct" pour faire du flouze et de la TVA chez les pros ?

11 mai 2018
5

Ahhhhh... enfin! Ça faisait longtemps qu on avait pas eu un fil qui permette de râler contre les institutions, les éleveurs de porc, les pêchoux et la Marine marchande! Tout ça dans un même Topic! Monsieur le préfet, les retraités d hisse et oh vous remercient bien!

11 mai 2018
2

Il faudrait clarifier totalement les choses.
Discussion avec un gars des aff mar il y a quelques jours. Ne passez pas le karcher , la brosse si vous voulez , en tout cas pour moi il n'y a pas de problème.

D'un point de vue logique , il me semble que pour l'environnement , il est plus sain de ne pas mettre d'antifouling, passer la brosse sur la coque tous les mois à marée basse ; que de mettre de l'antifouling dans une aire dédiée , antifouling qui va s'éroder , et se disperser dans la mer.

11 mai 2018
0

Il peut bien dire ce qu'il veut ce "brave" homme. On fera ce qu'on pourra pour polluer le moins possible mais aussi pour échapper aux chantiers et aux flics dont on peut penser qu'ils pourraient s'occuper de choses plus urgentes. Notre pollution c'est de la rigolade. Où ce sera marrant c'est quand nos chères autorités voudront contrôler le respect des normes pour les antifoulings. On les enverra voir les sous marins, les bâtiments de la royale et je ne parle pas des pétroliers ou autres porte containers. QUoi ? La loi ne serait pas la même pour tous ? Vous n'êtes pas sérieux ! On ne serait plus en démocratie alors ? Bizarre.

11 mai 201811 mai 2018
2

Ce choix d'aller taper sur la tête des plaisanciers (vilains pollueurs) qui vont en mer pour s'amuser et pas pour travailler fait penser à Roland Barthe qui relevait dans le "degré zéro de l'écriture" ce tour de passe-passe dans l'imaginaire collectif à propos à l'époque du discours publicitaire sur la margarine Astra dont la consommation évitait de grossir...
Cette technique qu'il appelait la Vaccine consiste à immuniser l’imaginaire collectif par une petite inoculation de mal reconnu, défendant ainsi l’institution contre le risque d’une subversion généralisée.
Il en va ainsi de la plupart des actions de nos politiques contre la pollution et le réchauffement climatique, prendre des mesurettes qui n'impacte pas trop l'activité économique mais font grand bruit dans l'imaginaire collectif. Si en plus on peut créer de l'activité économique et prélever des taxes supplémentaires c'est le top!

Parfois même ces mesures (culture extensible du colza par exemple en France) vont à l'encontre du but poursuivi. Comme les chinois qui vont passer à grande échelle à la voiture électrique qui sera rechargée par de l’électricité produite par des centrales à charbon polluantes et contribuants largement au réchauffement climatique.

11 mai 2018
3

On nous parle de pollution de l'eau dans les ports?? Ouai... faudrait arrêter de taper sur les plaisanciers. Je suis pas forcément d'accord avec les érodables. .. Pour la petite histoire (peut être que je ferais mieux de me taire ), il y a 3 semaines un plaisancier étranger me voyant débarquer du matériel de plongée, vient me demander dans un anglais compliqué à comprendre si je veux bien regarder sous son bateau, il vient de perdre son téléphone avec carte bleue. Pour rendre service j'accepte sans rien demandé car le gars me fait de la peine. Je passe donc 1/2 à brasser la vase au fond du port. Une station d'épuration se jette plus loin dans le port. Bienfait pour moi, 2 jours après chiasse sanglante avec beaucoup beaucoup de sang. J'ai passé plusieurs examens (dont je me serais bien passé pour certains ) sans compter les quelques sous que ça a coûté à la sécu (c'est pas encore trop souvent chez moi) = maladie de l'égoutier, une bactérie qui m'a pliée en deux pendant deux semaines. Belle leçon. .. J'y connais rien, peut être j'aurais préféré plonger dans une eau avec un peu d'antifouling (les quantité ingérer sont infime par rapport à un carénage ), plutôt que de choper cette bactérie. Bref il y a pas vraiment de rapport, mais avec la plage à la sortie du port??? Cherchons donc les vrais pollueurs ? ? Je pensais que l'eau des stations était traité avant rejet, enfin de là se baigner dedans j'avoue avoir chercher les ennuis.

11 mai 2018
0

et le téléphone ? et la carte bleue ? C'était encore un coup de la perfide Albion contre le brave peuple français !

11 mai 2018
1

pour ce genre d'eau chargée faut un masque intégral.
sinon j'ai plongé pas mal de fois au port sous mon bateau '(dérive ,anodes helice ) sans soucis de santé.loterie.

17 juin 201817 juin 2018
0

La pollution c’est uniquement pour les « touristes » pour les professionnels c’est de polluer avec le remerciement de nos administrants ;)
Ex bête
Restrictions d’eau, plaisanciers/citoyens interdiction etc...
Les pros ils lavent les bateaux et gaspille allègrement l’eau, je ne parlerai même pas des usines et autres consommateurs d’eau ;)
On veut t’interdire l’antifouling pour que tu payes un pro pour le faire a ta place pas moins polluant.
Les pros à force de travailler avec les pieds pour un tarifs exorbitant, ils pleurent pour que les clients reviennent et donc hop interdiction.
Y a qu’a voir le nombres d’aire de carénage ou ont t’impose le karcher (qui souvent es fait a la place de ton boat ou juste a 3m de la darse (tout dans la mer sans recyclage) donc arnaque pure.
Et aussi on maintenant on t’impose de faire appel aux pros sur place pour tout réparer...

Dans un antifouling, quand tu ponces la poussière avec le vent ne reste pas sur place et donc non traitée pour être efficace il faudrait faire cela en hangar fermé avec une legere brume humide ou de gros extracteur d’air filtré ;)

Mais l’écologie reste juste un bon argument de la taxe et ne sera jamais pris vraiment pour ce qu’elle devrait ;)

Pour être ecolo il faudrait faire comme dans le film le jour d’après.

17 juin 201817 juin 2018
12

Eh oui, encore un gros pipotage pour faire cracher les 20% de tva obligatoires à chaque activité des français :
L'antifouling, c'est cracra, on règlemente, c'est pour votre bien .... (et hop 20%)
80 km/h ? Le nouveau Ct ? C'est pour votre bien (et hop du radar, 20% sur les stages de récup de points, les réparations obligatoires immédiates de la voiture...)

Quoi le gliphosate, les abeilles qui crévent et l'huile de palme de chez Total ? Allons, allons, ne mélangeons pas tout...
Dormez bien braves gens, votez bien, et surtout...raquez !

17 juin 2018
2

Merci ;)
Je suis infiniment d’accord

17 juin 2018
0

EN fait c’est plus citoyens ou plaisanciers qu on devrait nous appeler mais vache a lait ;) (bio ou pas ?)

17 juin 2018
1

C'est vrai quoi ! Pour qui se prennent-ils ces empêcheurs de polluer à fond ? Sauf qu'en attendant de trouver des solutions non polluantes la réglementation, aussi pénible soit-elle, c'est tout ce qu'on a...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (181)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021