Le portable dans les urgences/secours

J'ai fait une petite croisière en Bretagne la semaine dernière,: j'ai remarqué que très souvent le CROSS demande aux plaisanciers un numéro de téléphone portable, et cela même dans des conditions de communication radio très bonnes 5-9.
J'ai entendu souvent le CROSS annoncer "je vous contacte sur votre mobile" même quand la communication était déjà dégagée sur 67-68... et compagnie.
Une fois pour une communication de routine, mais au moins 3-4 fois pour des panpan ou équivalent; je n'ai pas entendu de mayday par contre.

Y a-t-il une raison particulière de cette nouvelle tendance ? de mémoire il y a quelques années on n'entendait jamais de telles requêtes

L'équipage
04 sept. 2012
04 sept. 2012
0

Déjà sans doute une question de confidentialité.

Ensuite une avarie peut entrainer une panne de courant à bord et ...plus de VHF. Il restera donc le portable.

04 sept. 2012
0

.
Pourquoi se priver d'un moyen supplémentaire de communiquer ?

L'autre intérêt est sans doute de pouvoir identifier la personne qui est en demande ce que ne permet pas la VHF.
.

04 sept. 2012
0

Et de communiquer en duplex !

04 sept. 2012
0

La question est intéressante, mais sans en connaitre la réponse telle qu'elle serait formulée par les personnels d'un CROSS, je serai tenté comme Gadloo de dire "pourquoi s'en priver?"

Quelques uns des intérêts; mais il en existent d'autres :

1) laisser la liberté de mouvements à bord à celui qui demande de l'aide, ce qui ne serait possible qu'avec une vhf portable, moins puissante.

2) pouvoir mettre directement en relation les secours désignés avec la personne.

En solitaire lorsque ça capte, prenez soin de protéger votre téléphone portable dans un sac plastique étanche à zip et vérifiez que vous pouvez communiquer sans le sortir du sac et gardez le sur vous.

Programmer le 112 ou le numéro du CROSS en accès rapide.

Notez régulièrement et conservez dans votre poche : heure, position, cap et vitesse en caractères assez gros pour être sûr de pouvoir les lire et les communiquer.

04 sept. 2012
0

Peut-être que la personne qu'ils voulaient appeler était toubib et qu'ils avaient besoin d'un peu de confidentialité, dans un sens ou dans l'autre.
Ou peut-être aussi des gens qui cherchent à contacter quelqu'un de leur leur de leur famille à cause d'un problème grave????
:reflechi:

04 sept. 2012
0

Les raisons sont effectivement:
- confidentialité (la SNSM demande un maximum de renseignements sur le bateau, l'équipage, l'état de santé des éventuelles victimes)
- communication duplex
- et dégagement des canaux 16/67/68.
Par contre, une fois arrivée sur zone, la communication se fait habituellement par VHF, en basse puissance.

04 sept. 2012
0

Par contre le n° de tel a été balancé sur les ondes. Perso je n'aimerais pas trop!!

04 sept. 2012
0

Bien sûr Bitkine.
Mais on peut aussi les appeler avec le téléphone, pour leur communiquer le N°.

04 sept. 2012
0

le portable est aussi "pratique" en cas de probleme electrique ou de perte du mat avec son antenne vhf... j'ai déja vécu... on grille l'étage de puissance de la vhf.

04 sept. 201204 sept. 2012
0

Le n° de portable c'est pour te localiser .... par triangulation .... peut-être que cela n'existe que dans les films.
Gilles

04 sept. 2012
0

.
Et le goniomètre ? T'en penses quoi ?
.

04 sept. 2012
0

dans les cas que j'ai entendu, c'était:

  1. Avarie de moteur et bateau encalminé, le bateau cherchait de contacter des autres bateaux proches, puis le CROSS est intervenu, demande de détails, entre autre téléphone portable.
    Finalement le CROSS a lancé un panpan, a reçu la réponse d'une vedette à proximité, le cross a recontacté le voilier en avarie par téléphone, en lui indiquant de se mettre en contact par radio avec le potentiel secoureur.

  2. PANPAN lancé par le cross pour un cata (ou planche à voile) en difficulté, un bateau se signale étant proche du cata, le cross lui demande son numéro de portable (avec toute sorte d'autres renseignements bien sûr).

Dans d'autres cas à l'apparence identiques par contre le CROSS n'a pas demandé de numéro.

Il faudrait leur demander en direct mais j'ai un peu peur de jouer le charlot :mdr:

Sur la confidentialité, un canal VHF duplex pourrait suffire ?: autretemps quand il y avait le trafic de correspondance publique, la liaison était effectué avec des canaux duplex; ce que disait le marin était entendu seulement par les stations de terre (des professionnels qui connaissent bien l'obligation de secret dans les communications) qui le relayaient à son interlocuteur, par contre tout le monde pouvait entendre la bonne femme à terre annoncer au mari en mer qu'elle n'en pouvait plus et le quittait. On ne savait pas qui était quitté.

Cela dit, historiquement au moins il y a eu toujours des positions "officielles" sur le danger de faire confiance au portable en mer, et qu'on entend mal, et que il se mouille etc...

04 sept. 201204 sept. 2012
0

Trop tard le message de Roberto n'était pas encore affiché lorsque j'ai "envoyé"

Une VHF ASN balance le MMSI et la position du boat et tous les renseignements nécessaires y sont ...sauf le nb de personnes à bord et la description détaillée de la situation.

Me semble que la SNSM pestait y'a pas si longtemps contre les gens armés avec une VHF et qui utilisaient malgré tout leur portable. Il est évident que si c'est le seul moyen de communiquer à bord (c'est un tort) et que l'on est pas à 30 Milles au large...

La triangulation du GSM en mer !!! à part le golfe du Morbihan ça va pas le faire.

Enfin pour ce qui est de la confidentialité, c'est normalement une situation d'urgence pour sauvegarder des vies et/ou parer à un péril; donc l'anonymat on s'en fout.

Lorsque St Lys relayait encore les appels téléphoniques du large, tout un chacun pouvait écouter ces conversations très privées avec souvent des drames sous-jacents et je n'ai jamais eu connaissance qu'un abruti aurait divulgué le divorce en direct du marin M ou la mort d'une épouse resté à terre etc. Tous les travers de la vie courante.

Ne pas oublier que vous avez tous (possesseurs de VHF) juré, craché de ne pas divulguer d'informations confidentielles que vous auriez interceptées de manière volontaire (participant à une manoeuvre de sauvetage) ou fortuite (en veille, à l'écoute). Cette infraction étant sévèrement réprimée par la loi.

04 sept. 2012
0

je vois qu'on a les même références historiques :)

04 sept. 201204 sept. 2012
0

Ah que d'heures passées à l'écoute et une fois un contact avec Mme Autissier dans les mer du sud lors d'un vendée globe
Que de bons souvenirs .... ah nostalgie quand tu nous tiens, BLu, rateau de 25 m2 sur le toit et un bon casque.....
Gilles (pirate des ondes)

04 sept. 2012
0

Eh oui Roberto, j'ai pratiqué ce type d'écoute dans ma jeunesse, un simple récepteur radio avec la bande marine suffisait. Après il y a eu la BLU avec ces voix particulières...on avait vraiment l'impression que les gars étaient loin, on vivait avec leurs angoisses. Maintenant t'appelles du pôle sud en satellitaire et la voix (robotisée) est comme si tu étais dans la pièce voisine...aucune sensation.

04 sept. 2012
0

On ne sait jamais avec la loi de Murphy, surtout sur un bateau... alors le portable en plus, pourquoi pas. Florence Artaud devait etre bien contente de l'avoir!...

04 sept. 2012
0

c'est bien ce doublon demandé par le Cross,une sécurité supplémentaire pour eux,
reste qu'avec un portable en mer on risque pas de te localiser facilement, ce que feront les sémaphores rapidement en VHF...

04 sept. 2012
0

Pour avoir eu besoin du CROSS à plusieurs reprises, effectivement il m'ont demandé mon n° de portable. Du coup, divulgué sur les ondes, audible à tous.

perso, je prèfère la VHF qui, elle , est étanche.

04 sept. 2012
0

avec votre licence de VHF, divers renseignements sont demandés (personnes à contacter ... etc)
personne ne vous empêche d'y noter votre numéro de portable qui sera directement accessible au CROSS donc en toute confidentialité

D'autre part, pour avoir suivi à la VHF une intervention du CROSS sur une "mise au cailloux" il semblait assez évident que l'appelant un peu paniqué ne savait pas se servir de sa VHF, et c'est avec insistance que le CROSS lui a demandé sont numéro de portable
Sans doute une autre raison de cette requête des CROSS
(quid du CRR et de sa pratique ?)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (14)

un éléphant ça trombe

mars 2021