Le point de tire.

Bonjour,

Nous avons a de nombreuses reprises validé la nécessité d'un étai largable sur un voilier, du moins majoritairement, équipé d'un génois sur enrouleur.

Attentif aux conseils avisés de cette docte assemblée j'ai donc équipé mon navire de ce gréement supplémentaire.

Cet équipement a poste, reste la question du positionnement du point de tire et de la necessité ou non d'adjoindre un accessoire, trés certainement un rail, pour modifier modifier sa position.

En effet la ou les voiles greer étant d'une utilisation plus retsreinte la question se pose de la necessité de la variation de la position du point de tire sur le pont.

Je vous remercie par avance de vos contributions.

Bonne journée.

L'équipage
24 jan. 2008
24 jan. 2008
0

re _ reponse
j' etais largué , pourtant je ne me suis pas fait un rail ...
Donc non , le rail n' est pas utile .

24 jan. 2008
0

point de tire
De toute façon , ce sont les marseillais qui vont te repondre . Car depuis toujours ils se demandent s' ils doivent tirer ou pointer !
Alors , coté point de tire , ils en connaissent un rayon !
Mais , au train ou vont les choses , il serait bon de mettre des rails , au moins après , on sait ou on va !
Je trouve curieux de parler de rail un jour de grève ...C' est mechant !
"Le rail de la plage (avant)" Je trouve que ce nom sonne bon le petit train touristique.
Si madame aime se bronzer sur la plage avant , es tu sur qu' elle appreciera ce rails sous son dos ?
:-D :-D

24 jan. 2008
0

ca dépends...
Le rail n'est pas nécessaire sauf en cas de trinquette à ris (ce que je suis en train de poser). Dans ce cas un rail de 50 cm suffit (un profil standard se trouve en 1 m à couper)

24 jan. 2008
0

Merci nautilus......
......je ne sais pas encore si il y aura prise de ris ou pas, 10m² au total ou moins de voile.
Tes propos semblent logique et j'aurais du y penser.
En toute logique une prise de ris devrait engendrer une nécéssité de réglage et donc un rail.
Merci.

Je pourrais, bien sur, faire un commentaire sur les deux histrions, mais est ce utile ?

24 jan. 2008
0

serieusement
en fait , au depart , il te faut choisir un point de tire .
Si jamais tu te louppe , que pour une raison inavouable tu as mal centré le trou du point de tire , alors là , tu decides de mettre un rail pour cacher la misère .
Et en plus , avec ça tu passeras pour un vrai pro du tuning naval !

24 jan. 2008
0

Un barber hauler
c'est-à-dire un bout muni d'une poulie ouvrante me semble être une solution plus simple et meilleur marché.
En cherchant "barber hauler" sur google tu devrais trouver un tas d'exemples.

24 jan. 2008
0

Alors ça c'est pas c.....
je vais explorer la piste.

24 jan. 2008
0

Barber hauler
Moins il y a de trous dans un voilier, mieux ça vaut.
Donc le barber hauler est une solution interessante surtout si elle permet de régler non pas l'angle de tire, mais LES angles de tire. Explication : une poulie court sur l'écoute. A cette poulie sonf fixés DEUX bouts, l'un passe dans un filoir situé assez en avant et qui te permet le réglage de l'angle habituel de tire (celui qui ferme ou fait déverser la chute, comme pour un rail). L'autre passe dans un autre filoir situé plus vers l'extérieur : il te permet de régler l'ouverture du plan de voile, par rapport à l'axe longitudinal du bateau. Même avec prise de ris, le système marche et est bien plus simple à installer qu'un rail qui sera toujours plus ou moins bien placé.

25 jan. 2008
0

eclaircissements...
Le barber-hauler est un dispositif simple qui permet de donner à la voile d'avant pratiquement la forme que l'on veut, et même, une fois cette forme déterminée, on peut la "figer" en installant un rail d'écoute classique...au bon endroit !
Donc, tu enfiles sur ton écoute de trinquette, foc etc, une poulie qui va en quelque sorte 'rouler' sur cette écoute.
Au point d'attache de cette poulie sont fixés 2 bouts: l'un passe par un filoir placé grosso-modo au point le plus en avant qu'il serait possible de mettre l'avale-tout d'un rail. Ce premier bout te permet de régler la tension de la chute de la voile : tu l'étarques et la chute se ferme, tu le relâches et la chute s'ouvre dans le haut (elle déverse).
L'autre bout permet de régler l'écartement de la voile vers le côté du bateau. Passé dans un filoir situé plus "à l'extérieur" il te permet de ne pas avoir un angle de tire trop "rentré" et d'empêcher la voile d'avant de déventer la grand-voile près du mat et de plus aplatit la voile dans le bas.
En jouant sur les 2 manoeuvres, tu détermines la meilleure poistion des angles de tire.
Bien sûr pour les deux bouts, il te faut un taquet ou un bloqueur sur le roof.

24 jan. 2008
0

Peux tu developper PLIC stp je suis "largué"..........
"l'un passe dans un filoir situé assez en avant et qui te permet le réglage.........."
"L'autre passe dans un autre filoir situé plus vers l'extérieur ............"

NB; j'espére que ce trait d'humour avec le jeu de mots "largué" me sera pardonné.........

24 jan. 2008
0

Rail ou rails ?
Cette trinquette (ou ce solent) sera-t-elle auto-vireuse ou non ?

Si oui, il te faudra un rail transversal de préférence courbe.

Si non, et dans le cas d'une bande de ris, tu peux avoir besoin d'un rail de chaque bord.

Encore que, dans ce dernier cas, tu peu jouer sur l'inclinaison de ta bande de ris (pas parallèle à la bordure) pour conserver le même point de tire.

24 jan. 2008
0

Point de tire fixe
En ce qui me concerne, j'ai un point de tire fixe pour le TMT gréé sur étai larguable.

J'entend par "point de tire" la position de la poulie de renvoi de l'écoute (j'étais persuadé depuis le début du fil qu'on parlait de faire varier le point de tire de l'étai au niveau du pont).

Coup de bol, ce point de tire correspond à l'emplacement d'une cadène, ça simplifie les choses...

24 jan. 2008
0

j'ai fait la bêtise
de monter l'étai largable après avoir acheté la toile et pour 10 m² j'ai un point d'écoute tellement haut que mon point de tire amène quasiment aux poulies de spi mais après tout pourqoi pas? je pense que je vais faire tailler par le voilier un foc de telle manière que le rail de génois puisse être utilisé à son extrémité avant avec un second avaleur car je ne vois pas bien un encombrement supplémentaire à peu près à la hateur du pieds de mat où l'on a besoin de pouvoir travailler à l'aise sans se prendre les pieds dans des obstacles. et en fait ça déterminera sa taille.

PS: pardonne la bêtise du premier post, la perche était trop bien tendue!

24 jan. 2008
0

PS: pardonne la bêtise du premier post, la perche était trop bien tendue!
Mais faut pas croire qu'on peut sortir de ses addictions si facilement.
J'avais prévenu.
Tu es sur la voie de la rédemption c'est déja bien.
Va en paix.

24 jan. 2008
0

Non, sauf si
ta trinquette sera auto vireuse, dans ce cas, un rail transversal est nécessaire.

J'ai un solent comme cela sur Erendil. Le rail est droit, assez long (genre 4 mètres). Plus je choque l'écoute( palan 6 brins avec coinceur), plus le chariot s'éloigne de l'axe médian. Cela marche trés bien. Je ne bloque pas le chariot, sauf dans les cas de forte houle, où j'ajoute un bout pour le bloquer.

Tu pousse la barre et tu vires sans rien toucher.

Maintenant, si ta trinquette n'est pas autovireuse, tu peux effectivement te contenter d'un point de tire fixe. Il doit être positionné pour que ta voile soit impeccablement bordée au prés, et tu t'arranges avec un barber pour les autres allures (cela ne sera peut être pas nécessaire, les dériveurs ont tous un point de tire du foc fixe et s'en sortent trés bien).

Tu peux aussi imaginer un point de tire constitué d'une poulie sur mousquetons, et de mettre une collection de pad-eye sur ton pont, correspondant à différentes allures. Tu balladeras ton point de tire en fonction de la situation. Cela me paraît une bonne idée, genre trois pad eyes sur chaque bord, un pour le prés, un pour le largue, un pour le grand largue.

Un point de tire fixe n'empéche en rien la prise de ris, si ton voilier sait tailler correctement ta voile. C'est, encore une fois, mon cas avec mon solent. Il est équipé d'une prise de ris. Je me sert du même chariot (transversal, donc impossible à avancer) et du même palan, mais dans le nouveau point d'écoute situé plus haut sur la voile.

Allez, bosse...

Jacques

24 jan. 2008
0

"pad eyes "
C'est quoi ça Erendil?

24 jan. 2008
0

Trinquette
Si c'est pour une trinquette ou une voil sans recouvrement, l'option auto vireuse est très intéressante.

Suivant la position dans le mat du point de drisse et le type du profil, une paire de bastaques sera peut-être nécessaire.

24 jan. 2008
0

A priori Vasko............
....ça devrait le faire je suis 20 cm max sous la téte de mat.

24 jan. 2008
0

pardon
Bon allez Rachid , ne m' en veut pas , j' avais envi de taquiner !
Mon opignon , et là je suis serieux , est que je trouve inutile de compliquer l' etai largable .

Pour moi ,il ne sert qu' occasionnellement et dans des conditions difficiles .
Rien, ne doit le compliquer ou le fragiliser .

Dans la baston , surtout sur un 8 mètres , tu as d' autres problèmes à regler que la position de ton point de tire de ta voile d' avant !

Ce qui est vrai sur un 12/15 mètres ne l' ai pas forcement sur un 8 !!!

24 jan. 2008
0

Soit pepper...............
........mais je souhaite utiliser cet étai pour gréer une voile me permettant d'avancer (&gt20nds de vent) en gardant de la perf et un bateau a plat et relativement confort, pas que pour la baston (que j'évite en général) pour ça y a le tourmentin, le mien est neuf d'ailleurs.

Au sujet des taquineries, comment pourrais je t'en vouloir comme certain autre du site (et moi méme) tu es un grand malade.

24 jan. 2008
0

Un pad eye
C'est le nom savant pour faire cultivé d'un anneau qui se replie.

Comme ça, tu peux marcher dessus sans te faire mal aux papattes.

En vrai, ça peut ressembler à ça : www.accastillage-diffusion.com[...]gue.asp

Jacques

24 jan. 2008
0

rail d'écoute
Sur un bateau qui n'en dispose pas, comment déterminer la bonne position dudit rail ?

Dans le sens avant/arrière, et aussi son angle / à l'axe du bateau ?

ce serait dommage d'avoir posé le rail "trop court", non ? :reflechi:

24 jan. 2008
0

Position
Sans rentrer dans des considérations par trop philosophiques, visant à opposer la théorie dite "du missionnaire" à celle, plus complexe d'approche, dite du "69" ou même à envisager des développements accrobatiques (certains songent déja à "la vis tournante" et autres fantaisies), la position du rail de trinquette est simple.

Au plus prés du mat, pour gagner de la surface.

Le plus large possible, pour gagner de l'amplitude d'ouverture.

Mais on se rappelle quand même que j'ai dis plus haut qu'il n'était utile que si l'on voulait une trinquette autovireuse (ce qui est une bonne idée en soit). Mais que franchement, à cette taille, je me limiterais à une trinquette avec une bande de ris et un point de tire fixe sur chaque bord.

Jacques

24 jan. 2008
0

brouillé l'écoute
je ne pensais pas au vrai rail d'écoute pour lequel tu réponds, mais au rail de réglage du point de dire d'un foc, génois, solent... qui se trouve dans le passavant en général (à portée d'orteil...), est plus ou moins long, plus ou moins incliné (aurait dit M. Lapeyronie), etc...

:litjournal:

24 jan. 2008
0

le bon reglage
c'est losque tu donne un coup de barre au lof le devantenment du guindant est simultané de haut en bas( tous les pennons decrochent en meme temps)

24 jan. 2008
0

Je me pose aussi cette question
Et je n'ai pas trouvé de réponse.

Comment positionner un rail ? L'extrémité arrière correspond au foc bordé plat. Ca, c'est donc facile pour le longitudinal. Mais pour le latéral ?

Et après, tu as intérêt à ce qu'il s'ouvre vers l'avant, pour accompagner l'ouverture du foc quand tu vas choquer. Et tu peux aller aussi loin que tu veux, dès lors que tu as la place. Ce problème est moins crucial.

La bonne question, c'est comment se détermine l'angle d'ouverture d'un foc bordé au prés ?

Jacques

24 jan. 2008
0

Merci a tous........
.....faut que je digére tout ça que je lise et relise .......
Compliqué quand méme la voile....je sais pas si la prochaine fois je prendrais pas jet ski.....a voir....

24 jan. 2008
0

compliqué
disons que certains la rende compliquée et que d' autres aime les simplifications .
La voile a des visages très variés qui vont du fifty à la bête de course .

Certains veulent un ou deux rails plage avant pendant que d' autres ne veulent même plus de rail d' ecoute !

et comme à l' ecole des fans , tout le monde à raison !

24 jan. 2008
0

journée
sans agressivités et sans bêtises et là tu viens de pêcher Rachid

25 jan. 2008
0

bonjour rachid
félicitation!
bas de bavures sur ton fil "sérieux"
comme quoi les matelots peuvent tenir 24 heures sans déconner
je vais engegistrer ce fil pour l'éplucher tranquille quant tom nous coupera pour bricoller sous le capot...

25 jan. 2008
0

Ce qui est vraiment impressionnant....................
.......c'est le niveau technique du site, j'ai appris aujourd'hui (et surtout compris) plus qu'en lisant des heures des bouquins de voiles, et ça sur un point (micro-point) précis d'équipement.
:bravo:
Cela dit cette capacité technique du site sans sa capacité de déconne et de dérision (car en fait tout ça n'est pas réellement important) n'est rien (demain mon généraliste peut me dire (te dire) que tout s'arréte dans six mois).

Pourvu que ça dure.......

Je vous embrasse (enfin surtout les filles...... ).

Vous aurez quand méme noté certains en difficultés de non déconne, c'est pas pour balancer mais certain B...L , Pep....., Po... enfin du moment qu'ils suivent leur traitement tous les espoirs sont permis.....
:jelaferme:

27 jan. 2008
0

Avant de tirer la Génoise
ou la suédoise, bien vérifier que le mat est rigide et bien emplanté, et ne pas oublier que le frottement contre les couilles de chat peut engendrer une usure prématurée de la garde robe.

27 jan. 2008
0

bien
le temps est passé, tu as ta réponses

mais il ne faudrait pas te laisser emporter par ce fil calme et circonstancier,

mais je suis quand même surpris qu'un grand garçon comme toi, avec ta prétendue expérience nous pose encore le point de tire de la Génoise,

en quoi la Génoise aurait un point de tire différent ??

elle se tire comme les autres la Génoise, non ???

faut la tirer bien dans l'axe pour pas la déformer,

il en va de la Génoise comme de la Suêdoise , faire sur un rail je veux bien être à l'écoute, mais n'est pas compliquer les choses ???

bon moi mon jeux de voiles est très classique, alors je ne vois pas trop ou est le soucis,

si, le fait d'avoir mis un était largable laisse penser que tu puisse la larguer la Génnoise...

et si tu la largue, adieu le point de tire , il se barre avec !! non ??

:reflechi:

27 jan. 2008
0

Vous êtes vraiment en forme aujourd'hui !
je me suis rarement autant marré que sur ce fil ! :mdr:

Et puis tu as 1000 fois raison Rachid, ce mélange de haute technicité et de délire, c'est ça qui fait tout le charme inimitable d'HEO !

Longue vie au site !
Vive notre grand timonier Tom !
:coucou:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Coque de bateau

Souvenir d'été

  • 4.5 (122)

Coque de bateau

novembre 2021