Le pire des scenarios...le feu a bord

Au port un court circuit electrique sur une lampe exterieure...Par chance...il en faut aussi un peu...la fumee est arrivee a 10 heures du matin et des personnes sur le pont on donne l alerte...jusque quelques minuscules flamme que je me suis precipitee non pas sur l extincteur mais sur ma couverture anti feu....plaquee sur le feu elle a tout etoufee en quelques secondes...le temps de tout disjoncter a bord...gros stress mais pas de panique...
Moralite...j avais achete ce boitier avec couverture anti feu au cas ou....il est facile d acces dans la cuisine bien en evidence...et ces 45 e investit on peu etre sauve non seulement mon voilier mais aussi...je n ose imaginer.....bref cela ne fait pas partie du matos obligatoire de bord mais tout marin devrait en avoir une...
Je ne poste pas pour des polemiques sterile juste pour l experience et l informatif..bonne journee a tous

L'équipage
27 avr. 2018
27 avr. 2018
0

en électricité toutes les connexions pas vis de serrage doivent être vérifiées au moins une fois par an.
les vis se desserrent ,les contacts deviennent mauvais et ça charbonne
donc ça chauffe et en basse tension comme il y a beaucoup d'ampérage ,le feu se déclare très vite ..
il vaut mieux ,quand c'est possible, faire des connexions par cosse faston ou souder à l'étain avec gaine thermo et graisse silicone .
alain

27 avr. 2018
1

graisse silicone pour ?

27 avr. 2018
0

Merci.

27 avr. 2018
0

@f the c
"bestagain"...????

27 avr. 2018
0

celle de Staadt?

27 avr. 2018
1

mettre sur les soudures avant de mettre la gaine ..
bestagain ......
alain

27 avr. 2018
0

encore mieux... je pense

27 avr. 2018
0

Il s'adresse à Berthe !

27 avr. 2018
0

... y a de fortes chances ! :)

27 avr. 2018
0

En examinant l'électricité du bateau que j'ai acheté d'okaze, j'ai constaté qu'aucun des cables électriques n'était dans une gaine.
Pourtant en electricité batiment, c'est la base...
même si un court-jus se déclenche, chauffe, le démarrage d'un feu est limité (peu d'oxygène dans la gaine).
...sans parler des gaines ignifugées.
(et en plus sans gaine, c'est la galère pour refaire un circuit...)

27 avr. 2018
0

En pavillon suisse, elle fait partie de l'inventaire obligatoire, c'est vraiment ce qu'il y a de plus rapide pour un début de feu.

27 avr. 201827 avr. 2018
27 avr. 2018
2

pour moi tous les appareils lampes etc sont branchès sur des dijoncteurs magnetos thermiques

27 avr. 2018
0

Pour qu'il déclenche faut-il encore que le courant de surcharge ou de court circuit soit supérieur au calibre du disjoncteur.

Pour les couvertures coupe feu, visiblement elles ne sont pas toutes de ma m^me qualité/efficacité. Je compte bien en mettre une à bord dés que je saurais laquelle :-)

27 avr. 201827 avr. 2018
4

Un disjoncteur magnéto thermique est totalement inefficace pour détecter une anomalie de connexion sur un des consommateurs de la ligne ce qui, pourtant est la cause la plus fréquente d'échauffement.

27 avr. 2018
0

le fusible fait le boulot du magnéto thermique.

L'interêt d'un fusbile est qu'il existe une quantité importante de calibres permettant d'avoir une protection très proche du nominal de ton consommateur.

le différentiel,lui voit les fuites de courant.

27 avr. 201827 avr. 2018
0

C'est exactement la même chose.

Ce type d'anomalie ne pourrait être protégée que par une protection thermique à l'endroit même de l'échauffement ce qui est est matériellement impossible.

27 avr. 2018
0

Mais un mauvais contact générateur d'échauffement potentiellement dangereux peu très bien ne pas dépasser l'intensité requise pour faire disjoncter la sécurité quel qu'en soit le système, non ?

27 avr. 201827 avr. 2018
0

Ok, donc si j'ai bien suivi et dans le cas de Lady Bamboo, avec un fusible bien calibré ce dernier aurait "sauté" avant la fumée?

27 avr. 2018
0

Bon! En premier merci pour les réponses.
Maintenant la dernière qui peut vous paraître très con mais....

"Si la cause de l'incendie est un CC : oui
Si la cause de l'incendie est une anomalie de contact : non"

Une anomalie de contact ne fait pas obligatoirement un CC?

Promis je ne fait pas exprès, le seul truc que j'ai branché est un autoradio que... j'ai cramé.

27 avr. 2018
0

Bon c'est simple, je digère (les infos) et reviens. :-)

1

La question était : est-ce qu'un fusible est mieux ou moins bien qu'un magnéto-thermique pour protéger d'une résistance additionnelle consécutive à un mauvais contact.

La réponse est sans aucune hésitation : non, tout simplement parce qu'un mauvais contact n'augmentera pas la consommation de courant et que, par conséquent, ni un fusible ni un disjoncteur n'auront une quelconque utilité.

27 avr. 2018
0

Des statistiques seraient intéressantes mais a mon avis, il y a :
Les incendies du au circuit 220V qui doivent être très majoritairement provoqués par des rallonges en bobine non entièrement déroulée : aucune protection efficace à mon avis. Il ne faut pas le faire, c'est tout.
Les incendies causé par la gazinière : La couverture est la meilleure solution
Les incendies causé par les batterie : la déconnexion par les sectionneurs me semble la prévention la plus efficace
Les incendies causé par le circuit 12V doivent être rare
Les incendies causé par le moteur diesel doivent être rare

27 avr. 2018
0

Le fusible est mieux?

27 avr. 201827 avr. 2018
0

La je ne te suis pas némo. Un disjoncteur magnétothermique ou fusible protège la ligne en aval et le consommateur si le calibre est adapté.

le magnétique réagit très rapidement (court circuit)

le thermique déclenche en cas de surcharge. Donc si par ex ton consommateur a un In de 9,2A et que le calibre de ton disjoncteur est de 10A, le disjoncteur déclenchera a moins de 11A au bout de quelques secondes. Il y a donc de bonnes chances que celà disjoncte avant le départ de feu....

27 avr. 2018
0

exact.

C'est pour cela que l'on calibre la protection au plus proche de l'intensité normale de fonctionnement du consommateur pour diminuer cette possibilité.

27 avr. 2018
0

Pas forcement.... Mais plus tu es proche plus tu as de chances que ca saute.

Il peut toujours avoir dans ton consommateur un échauffement capable de créer un départ de feu sans que tu dépasses l'intensité de déclenchement du disjoncteur....

Rien n'est parfait.

2

Si la cause de l'incendie est un CC : oui
Si la cause de l'incendie est une anomalie de contact : non
Si la cause de l'incendie est un échauffement fonctionnel : non plus (ampoule allumée sur plastique par exemple)

2

C'est sans aucun rapport.
Une anomalie de contact crée une résistance électrique au niveau de ce contact.

Un CC crée une résistance électrique en parallèle avec le circuit normal (d'où le nom : COURT-circuit) une résistance de contact crée une résistance en série avec le circuit normal.

Dans le premier cas, tu augmentes la puissance et donc le courant. Dans le second, tu diminues cette puissance et donc le courant.

Voili voilu.

27 avr. 2018
0

Ok j'ai compris "l'anomalie de contact" n'est pas deux fils qui se touchent.

0

Un mauvais contact n'est rien d'autre qu'une résistance additionnelle ajoutée en série à la résistance du consommateur.

Or, sous une tension constante, plus tu augmentes la résistance du consommateur, moins il est puissant et, par conséquent, moins il consomme de courant.
U=RI, P=UI => P=(U²I)/R

Si R augmente U²I diminue.

Une protection sur la valeur du courant ne protège pas d'une résistance additionnelle. C'est pour cette raison que les armoires électriques, y compris les plus sophistiquées, sont contrôlées en mesurant la température des connexions.
La seule solution pour surveiller les connexions serait une mesure continue de la résistance de la ligne et ça : c'est pas de la tarte...

03 mai 2018
0

Sauf si on prend en compte les extra courants de rupture.

27 avr. 2018
0

Merci à vous.

0

Tu n'auras,au mieux, que des stats des causes "convenues" et jamais les stats des causes réelles.

Dans ta liste je remonterais en première place les causes circuit 12v au meme rang que le 220v.
J'y rajouterais second rang les echauffements fonctionnels et les feux chimiques.

27 avr. 201816 juin 2020
0

C'était il y a 1 an....et pourtant j'avais , couverture , extincteurs et deux alarme incendie à bord.........mais je n'étais pas à bord.

30 avr. 2018
0

Vous avez su d'où venait le départ du feu?

03 mai 2018
0

D'après les experts un court circuit entre le câble de Batterie +12V et la masse du moteur, avant le coupe circuit.
Après les "on dit" vont bon chemin.

27 avr. 2018
0

C'est le charme des (très) vieux bateaux....

27 avr. 2018
1

Une dizaine d'euros chez IKEA. Indispensable à bord ... et à la maison.

27 avr. 2018
0

J'ai fixé à bord, bien en vue, la même que skollouarn

27 avr. 2018
0

Bonjour,

j' ai à bord trois extincteurs à eau+additif, et une couverture anti-feu, + quatre extincteurs à poudre(pour si tout le reste ne suffit pas).

Faut dire que j' ai eu trois départs de feu sur des bateaux différents, dont un incendie de cale-moteur sur ma Corvette (in-board essence). J' avais à bord 2 jolis extincteurs tout neuf à l' intérieur, mais inaccessible de les atteindre.

Depuis, j' ai toujours un extincteur ACCESSIBLE DE L' EXTERIEUR.

Gorlann

27 avr. 2018
0

Et si un disjoncteur saute après été réarmé, il est très sage de chercher la cause plutôt que de tenter de le bloquer en position circuit fermé.

27 avr. 2018
0

Un disjoncteur normalement construit ne peut pas être maintenu en position armé par une action sur l'organe de manœuvre, non ?

27 avr. 2018
0

J'avoue que je contrôle de temps en temps les connexions des batteries, mais pas vraiment plus.
Par contre, j'ai bien une couverture antifeu, en plus que les extincteurs bien sur.
Par ailleurs je me demande, Lady Bamboo, c'était quel type de lampe extérieur?

27 avr. 2018
0

acheté cette semaine deux extincteurs à eau 6L un pour le bateau et un pour la maison.
33€ pièce ils vont remplacer les M**** à poudre à n'utiliser qu'en ultime recours.
Par contre je n'ai pas remplacé la couv que j'avais sur mon ancien bateau.

27 avr. 2018
0

Il serait intéressant d’assister à une extinction de feu électrique à l’aide d’un extincteur à eau????
Nul doute que l’eau viendra refroidir le disjoncteur magnéto thermique et lui permettra de se réenclencher
Ainsi que de voir une projection d’eau sur un feux d’hydrocarbures dans la cale moteur ????.....

28 avr. 2018
3

Il semblerait que vous ayiez eu un semblant de formation mais que vous n'ayiez pas tout compris.

28 avr. 2018
0

:pecheur:

28 avr. 2018
2

Je n'emploie pas la courtoisie sur les sujets aussi sensible que la vie d'autrui et plus précisément l'électricité, la lutte incendie et le sauvetage, domaines dans lesquels j'ai été formé et acteur.
Que monsieur étale sa science au bout du comptoir m'importe peu, mais être lu par des milliers de personne qui pour certaines sont entièrement néophytes, je ne laisse pas passer.

0

"Sur ce genre de sujet, c'est une attitude criminelle"
:oups: :tesur:
Que de GROS MOTS, quand on a rien d'autre à dire mais que l'on veut faire part publiquement de son avis sans apporter plus de précisions ou de réponses sur ledit sujet...
:jelaferme:

29 avr. 2018
2

"Sur ce genre de sujet, c'est une attitude criminelle."

Si ça ne venait pas d'un modérateur, on pourrait en rire............

28 avr. 2018
0

et un semblant de diplomatie et de courtoisie, c'est possible?

28 avr. 201828 avr. 2018
2

Je ne sais pas à qui tu t'adresses, mais ce qu'on peut encore moins laisser passer, c'est celui qui sait mais se contente de relever ceux qui ne savent pas et s'abstient sciemment de dire pourquoi ils ont tort. Sur ce genre de sujet, c'est une attitude criminelle.

28 avr. 2018
0

:-( :-(

28 avr. 2018
0

Avec plaisir pour la suite.

28 avr. 2018
0

j'ai un co2 à l'extérieur et deux à poudre de 1kg dans le bato ,un dans la cabine avant et l autre pas loin du moteur ,pour pouvoir m'en servir
ou que je sois ..
et un seau à portée de main ,de l'eau ce n'est pas ce qui manque ..
j'ai eu un départ de feu sur le neptune 99 ,la mousse d'insonorisation alvéolée imbibée de vapeurs d'huile à pris feu avec la cosse du démarreur qui était désserrée et faisait des étincelles .
un seau d'eau dessus et terminé
je l'ai remplacée par de la mousse avec un film étanche ..
alain

28 avr. 2018
0

pourquoi un co2 à l'extérieur, et un poudre à l'intérieur?? j'aurais plutot fait l'inverse...

29 avr. 2018
0

le co2 à l'extérieur me permet d'intervenir de dehors ,ou alors si je veux l'utiliser dedans il me faut une fenzy en plus .
il y a aussi les gaz halogènes très efficaces mais c'est dangereux pour la santé on ne peut pas vivre sans oxygène .
ceux qui ont fait la salamandre et le lucifer me comprendront
alain

03 mai 2018
0

Je plussoie pour avoir à mes débuts été entrainé sur le Lucifer, aprés sauvetage avec le Sahel à Toulon avant qu'il ne finisse en bateau feu.
Aussi bien en extérieur qu'en intérieur on privilégie le C02.
1) On agit sur deux paramètres du feu: La température et le comburant.
2) Aucun risque d'agressivité sur les apparaux électriques et électroniques.
Le resserage des connections peut faire partie de la visite annuelle.
En effet de par son passage le courant électrique soumet le conducteur à des vibrations. (cf: Définition de l'ampère).

03 mai 2018
1

C'est la dilatation (courant, pas courant) dans le terminal qui a force fait que les vis se desserrent.
Le mieux : les bornes à ressort qui sont auto serrantes.

29 avr. 201829 avr. 2018
0

co2 et halogène sont différents.
tu peux utiliser le c02 en intérieur.
le halogène peut etre efficace installé dans la cale moteur avec déclencheur à l'extérieur (vu sur un catalina). Si la cale est étanche, tu peux déclencher le halogène (mais c'est quand même recommandé de sortir).

Perso, je pense que la bonne solution c'est effectivement d'avoir
dehors : un co2 qui te permet de descendre éteindre un feu qui se déclenche dedans, alors que toi tu es dehors.
à l'intérieur : un autre co2 et une couverture incendie. avec ça tu couvres quasiment tout, parce qu'à part un feu de cambuse, ou un feu électrique je vois pas trop ce qu'il peut arriver. (Je pars du pré-supposé qu'on ne fume pas sur le bateau)

29 avr. 2018
1

Je n'ai pas eu la chance d'avoir l'assistance du halon sur le Lucifer, halon qui d'ailleurs me semblait être interdit depuis une quinzaine d'année.
Pour moi, les meilleurs ratios efficacité/nuisance sur un voilier sont le CO2 et serpillière mouillée.
Si au bout de 10 secondes de CO2 le feu n'est pas éteint, il est temps d'appliquer le plan B.

03 mai 2018
1

Ah bon ! Le passage d'un courant continu provoque des vibration.
:tesur:

28 avr. 2018
0

pas de grandes connaissances en la matière mais 2 expériences, à ne pas reproduire.
Je prend la mer sur le bateau d'un ami. Son HB rame à démarrer, il bricole et change un câble. Le nouveau câble est sous dimensionné. Il fond en mer. Heureusement, la fumée nous alerte, mon ami coupe le contact mais le capot moteur fond en une seule seconde. J'avais percuté l'extincteur, au cas ou... Ca va très vite.
Même ami, autre bateau, toujours HB. Au port, il refait le plein du réservoir. De l'essence tombe à côté du réservoir, se faufile dans la carène juste dans le carré où trône le frigo trimixte.
La suite, c'est une explosion dans le bateau alors que nous sommes dans le cockpit. Je bondis sur l'extincteur (encore une fois). Je vois de la fumée, que ca! C'est angoissant parce qu'on ne sait pas ou viser. Et d'un coup, les flammes!!
La trouille m'a fait vider tout l'extincteur, le feu a été éteint, mais je ne raconte pas le ménage qu'il a fallu faire pour nettoyer toute cette poudre.

29 avr. 2018
0

d'où l'avantage des extincteurs co2 dans un espace confiné ou les risques majeurs sont les feux d'hydrocarbure ou électrique (cas typique d'un voilier avec moteur).

29 avr. 201829 avr. 2018
0

@ L'Hermine
Merci pour l'info et le lien pour la couverture anti feu ! A 10.02 € j'ai passé commande de la dernière en stock !

Je retiens de l'ensemble des commentaires que vérifier les contacts et les raccordements chaque année n'est pas superflus de même avoir à bord l'extincteur vérifié chaque année sont nécessaire.

Je viens de faire refaire l’électricité à bord circuits 12 et 220 v. par un prof. mais je prendrai malgré tout le soin d'effectuer ces contrôles.
J'ai acheté mon bateau pour "une bouchée de pain" et donc tout était à refaire de A à Z.
Laurent

29 avr. 2018
0

pas de co2 ni d'allogène dans le bato ,s'il y a un déclenchement accidentel tu te réveilles mort .
alain

29 avr. 201829 avr. 2018
0

c'est pas faux...ou alors faudrait prévoir des coffres extérieur dotés d'event et accès par porte étanche de l'intérieur. pas impossible, mais ça devient compliqué.

30 avr. 2018
0

Un extincteur CO2 de 2kg peut-il remplacer tout l'air de notre cabine ?

0

2 kg de CO² représentent de l'ordre de 1m3 à 20°C et à la pression atmosphérique.

04 mai 2018
1

De mes connaissances initiales, ce n'est pas la concentration d'oxygène qui force la respiration, mais la concentration de CO2.
En gros, on peut respirer sans trop de soucis dans une atmosphère totalement privée d'oxygène, on va simplement se sentir crever très, très vite, mais sans trop comprendre pourquoi.
A l'inverse, le CO2 fait SOUFFRIR, il force la ventilation, on se sent franchement étouffer. Bloqué dans une asmosphère chargée en CO2, vous avez une énorme envie d'arrêter, et de sortir. (dans la plupart des expériences volontaires sur les effets du CO2, les volontaires ont arrêté avant la fin)
C'est TRES différent de l'intoxication au monoxyde de carbone, qui prend insidieusement la place de l'O2 sans que l'on s'en rende compte.
 
Bon, alors, j'ai creusé un peu pour trouver les taux de toxicité mortelle du CO2.
Ils sont très élevés (au dessus de 25%).
En fait, ils ont même été utilisé médicalement comme anesthésiant (mais ils ont arrêté quand ils ont compris que c'était assez inhumain en fait)
Mais c'est peut-être le problème, au dessus de 15% (ce qui est déjà énorme !!), le CO2 génère une perte de connaissance (après être passé par la phase de suffocation)
 
Il y a bien des accidents d’asphyxie au CO2, mais ils sont exactement opposés aux intoxications au CO : tout le monde se plaint, personne n'est réellement blessé. (alors qu'avec le CO, c'est l'inverse : personne ne se plaint, tout le monde meurt)
 
Bref, pas d'accord avec le constat de la dangerosité d'un extincteur au CO2 à l’intérieur, sauf à avoir de base un sommeil de plomb, ou a oublier le bon sens : si on ne sent pas très bien à l'intérieur, on va prendre l'air.
 
Notez que l'histoire de la voiture qui tue si on laisse le moteur allumé, il s'agit d'intoxication au CO.
 
Après, s'il peut y avoir du CO dans un extincteur au CO2, c'est à rediscuter, mais ce serait à peu près aussi probable que de mettre de l'acide fluorhydrique dans le champomy (hoou, c'est vicieux ça)

30 avr. 2018
0

Si certains sont pros dans ce domaine, quels conseils sur le choix d'un extincteur sachant qu'on a déjà 1 (et même un autre périmé) à poudre, et qu'on hésite entre un CO2 et un eau pulvérisée avec additif.

30 avr. 2018
0

mon co2 de2 kgs est dans le coffre pour les bouteilles de gaz avec évacuation par le bas .
le co2 étant plus lourd que l'air remplace celui ci et stoppe la combustion car on enlève un des cotés du triangle du feu .
les gaz halogénés absorbent l'oxygène .ce qui peut provoquer
une anoxie avec perte de connaissance immédiate .
il faut savoir l'utiliser ,généralement la snsm organise tous les ans des stages pour l'utilisation des extincteurs de tous types ..
alain

01 mai 2018
0

intervention d'un membre du forum dénommé "boujaron" en 2011 :

début de citation
"Concernant l'agent extincteur.
La poudre polyvalente a le trés gros inconvénient d'être agressive à retardement sur tous les composants electriques et électroniques.
Quelques mois aprés son utilisation des désordres énormes apparaissent inévitablement sur tous les appareils qui ont été touchés lors de la diffusion.
De plus elle est trés volatile et quasiment impossible à diriger lorsqu'il ya du vent.
Je ne parlerai même pas du nettoyage aprés utilisation qui n'est pas ,loin de là, une mince affaire.
C'est un inhibiteur dont les molécules contrarient la liaison entre les elements du fameux triangle du feu.
Le CO2 est un étouffeur qui ''empèche'' le contact entre comburant et combustible, son efficacité est trés réelle dans un volume fermé et beaucoup moins en volume ouvert.
Le choc thermique au moment de la libération (-70°C)est certes formidable pour refroidir les bières mais aussi pour provoquer des problèmes arrières et là encore sur tous les composants electriques (entre autre).
Reste l'eau pulvérisée avec additif devenue avec l'arrivée de nouveaux emulseurs tensio actifs un engin extremement performant bien que completement ignorée par la réglementation maritime.
A mon avis c'est une injustice flagrante qu'un jour ou l'autre nos énarques répareront.
La réactivité n'étant pas la qualité première de ces ''élites de la nation''il va peut être falloir attendre encore quelques decennies.
L'eau pulvérisée avec additif est maintenant utilisable sur tous types de feux y compris hydrocarbure avec des conséquences induites trés légères par rapport aux autres agents extincteurs.
Elle agit à la fois comme refroidisseur, inhibiteur et étouffeur, son utilisation est beaucoup plus efficace dans des conditions météo dégradées.
Là encore et comme pour bien d'autres objets la réglementation Française donne un faux sentiment de sécurité en se mélant de tout et en empèchant l'analyse personnelle en vertu du fait qu'on l'a respectée.
Il est vrai qu'il est bien agréable de mourrir en règle !!
Et enfin, oui c'est vrai que l'extincteur de 1Kg s'apparente beaucoup plus à un gadjet qu'a un outil de lutte contre le feu."

fin de citation

ça me parait très cohérent. Lisant cela, je placerais :
un extincteur 2kg à eau pulvérisée et additifs, à l'extérieur près de la descente.
un extincteur 2kg à eau pulvérisée et additifs et une couverture antifeu, à l'intérieur
Un extincteur co2 près du panneau électrique

ça doit couvrir 99% des cas de figure.

Toutefois il est probable que si ça commence à flamber, on ne sera peut être même pas sûr de l'origine du feu, et c'est pas là qu'on va commencer à réfléchir sur le pourquoi du comment ça crame et ça fume...et qu'il est fort probable que dans la panique on utilise c02 +eau pulvérisé+couverture + seau d'eau de mer... :mdr:

01 mai 2018
0

J'ai des extincteurs eau + additifs,
8A (feu sec) 70B (feu gras) 25F (huile)
avec la barre à roue,
Normes 0029/2018; MED 2014/90/EU

01 mai 201816 juin 2020
01 mai 2018
0

Bonjour à tous,
Mon voisin de ponton quasiment en face de moi (un bateau d'écart) dormait tranquillement lorsque son alarme incendie a sonné vers 2 h du matin (il paraît que c'est obligatoire dans les bateaux allemands, ce qu'il est). Il n'a eu que le temps de sortir par le panneau sans pouvoir rien emporter ...
Par "chance" le bateau était en alu et il n'y avait pas de vent.
Résultat des courses son bateau est irrémédiablement détruit (par endroit l'alu a fondu), dans le bateau il ne reste que le bloc moteur, la fumée a détruit le portique du voisin bâbord et le mât en tombant a aussi esquinté le bateau à tribord ... Et c'est tout, pas de propagation ! Si ma mémoire est bonne, lors de l'incendie à Macinaggio cet hiver, ce sont 7 bateaux qui ont été détruits ?
Le gars est moralement détruit, il faisait vraiment peine à voir, il nous a dit que c'était son radiateur soufflant qui avait pris feu.
Moralité : j'ai installé une alarme incendie comme à la maison (BricoMachin) et j'ai remplacé mon soufflant par un radiateur à bain d'huile (je ne sais pas si c'est mieux ? ) ! Quant à la couverture anti incendie je l'ai déjà !
Bon vent à tous.

01 mai 2018
0

à part les radiateurs céramique soufflants pour sdb
qui sont protèges pas une sonde de température .ceux à résistance ou à quartz sont bons pour mettre le feu
si jamais le ventilateur s'arrête ils ne mettent pas longtemps à fondre
alain

02 mai 2018
1

Bonjour à tous,
Possesseur d'une vedette avec 280 litres d'essence sous la couchette ...
Passant pas mal de temps sur l'eau avec me femme,
je fais très attention aux risques d'incendie.

Ancien ingé dans l'aéronautique, j'ai appliqué simplement des règles strictes:
- un mode de connexion adapté au courant qui passe dans la liaison
(pas de cosse fast-on sion passe 20 A ou 50 !!!)
- chasse systématique aux faux contacts (cosses fast-on déserrées, boulons sur cosses a oeuil mal serrées ou contacts oxydés ...)
- un coupe circuit magnéto thermique du bon calibre pour chaque ligne de départ
- des cables en état impeccable, ni usés, ni secs, ni pincés, et correctement dimensionnés
- un toronnage correct avec fils non tendus (laisser suffisamment de jeu) tenu par des colliers rilsan
- toronnage fixé avec des passe câbles pour le maintenir en place
- passage de cloisons avec presse étoupes en rilsan (pour éviter l'usure due aux vibrations et étancher le passage dans cloison)
- jamais d'a peu près, rigueur pour tout ajout ou modification (comme si votre vie en dépendait .... ce qui n'est pas loin de la vérité).
Juste chercher systématiquement comment ca pourrait merder (cable qui tire, vibrations, usure par frottement, faux contact ...)

Je n'ai jamais eu de problème électrique.
Et je fais de même avec le circuit essence !!!
J'imagine même pas ce que donneraient 280 l de super qui s'embrasent ou qui explosent.

03 mai 2018
0

ton post est très intéressant et me conduit à quelques questions supplémentaires.
Avec des cosses Faston, on peut aller jusqu'à 24 amp en continu, ou je me trompe?
quel est le but du torronnage?
Je présume que les presse étoupes ne sont necessaires que pour les cloisons étanches?

03 mai 2018
0

Tu décrits juste un travail normal.
Le reste étant du bricolage

04 mai 2018
0

Tout à fait d'accord avec les conseils de Cyrion (comment peut -il en être autrement ce sont les règles de l'art) mais je plussois sur les protections " un coupe circuit magnéto thermique du bon calibre pour chaque ligne de départ " ...
Je rajoute un fusible. Le magnéto-thermique est OK pour les circuits "grossiers" non électroniques. J'ai eu le cas sur mon bateau où le magnéto n'a pas détecté un CC car courant pas assez important lors d'un CC du à de l'eau de mer.
Le CC peut ne pas être franc mais suffire pour provoquer un échauffement.

02 mai 2018
0

Et pour le chauffage, pour réponre à tux3132, nus avons opté pour un petit radiateur a bain d'huile de 1000w de très bonne qualité.
L'avantage par rapport a un radiateur électrique classique à ventilo, c'est qu'il n'y a pas de point "rougeoyant" car la résistance, basse température, est a l'intérieur du radiateur.
Comme protection la sécurité thermique à l'intérieur du radiateur + un disjoncteur 6 ou 10 A en tête de circuit, des prises et des cables en bon état.
1000W dans un bateau de 9 ou 10 m ca suffit amplement si le carré est fermé.

03 mai 2018
0

Pour détecter les mauvaises connexions, il peut être utile de faire une inspection à la caméra thermique infrarouge ... Encore faut il connaitre quelqu'un qui en a une ... et savoir interpréter les images ! Sinon, pourquoi ne pas faire appel à un professionnel, le rapport entre le coût et le risque peut valoir le coût surtout si on est pas sûr de la qualité du circuit électrique du bord !

03 mai 2018
0

Pour savoir si une connexion (TBTS), un conducteur ou un appareil est chaud, je mets le doigt dessus.
:reflechi:

03 mai 2018
0

"il peut être utile de faire une inspection à la caméra thermique infrarouge ... Encore faut il connaitre quelqu'un qui en a une ... et savoir interpréter les images"
La c'est les pompiers qui en sont équipés :reflechi:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (73)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021