Le permis voile, c'est fait !

Suite à un sujet ouvert à la taverne d'en face, j'ai interrogé Google, ce qui m'a amené à écrire cela:

Oh là là, c'est grave ! Parce que ce bidule existe bel et bien et que l'administration Française n'en parle pas du tout. Craignent-ils une fronde ou une manif à deux pas des élections ?

Voici un lien vers la Belgique : www.belgi.net[...]fos.htm
Où l'on remarquera que le certificat de conducteur de voilier s'obtient grâce à une déclaration sur l'honneur !

  • J'adore "conducteur de voilier" pas vous ? Ah, non... vous n'êtes pas technocrate alors !!

Un lien vers la Suisse :www.ccsleman.ch[...]CC.html

Un autre vers Sunsail : www.sunsail.fr[...]e-voile
Quand on voit comment manœuvrent les locs Sunsail en Grèce, c'est à se taper le derrière sur le banc de quart. Si ce sont eux les formateurs, on ne va pas relever le niveau de la marine française !! Ni la sécurité.

J'ai seulement tapé certificat ICC (ça veut dire aussi certificat de compétence en cuisine !!) sur Google, allez faire un tour, vous verrez que nous ne sommes absolument pas informés.

Autre ânerie, cela concerne les eaux intérieures et côtières.
1) Rien ne défini les eaux côtières.
2) Au large rien n'est prévu, alors plus de permis au-delà de combien de milles au large !!??
3) Ici sur le canal du Rhône à Sète, je vois passer en permanence des bateaux jusqu'à 15m nolisés, donc sans permis.
4) Ce permis limite la longueur à 24m, ce qui n'est pas le cas de mes permis moteur, ni de mon "non" permis voile.

Mes amis voileux, (dont j’ai été 45 ans et suis encore), je crains qu’il ne soit trop tard pour lutter contre un permis voile, c’est fait avec la vaseline.
Pour tempérer, je suppose qu’il sera attribué « sur l’honneur » aux propriétaires actuels, les suivants passeront l’examen et à la caisse.
Dérogation sera accordée aux loueurs.

Alexandre

L'équipage
28 juin 2011
28 juin 2011
0

Déjà un sujet sur ce ...sujet : www.hisse-et-oh.com[...]petence

...aucune info sur le site du Ministère... :reflechi:

28 juin 201128 juin 2011
0

Tout ça me parait une histoire belge, mais quand on voit les décisions prises à Bruxelles, il y a effectivement de quoi s'inquiéter.

RV

28 juin 201128 juin 2011
0

Bon, moi je lis le titre "30 MAI 2011. - Arrêté royal relatif au certificat international de conducteur de bateau
de plaisance et modifiant l'arrêté royal du 2 juin 1993 relatif au brevet de conduite
exigé pour la navigation sur les voies navigables du Royaume en ce qui concerne
certaines catégories de bateaux de plaisance"

..."voies navigables du Royaume", je ne me sens pas concerné :Fluvial et Belge.

Ensuite, le lien de l'école de voile... Certaines écoles de voile seraient fichues de proposer des formations et les pseudo diplômes adéquat pour nous apprendre à gratter de l'antifouling (oui, y'a des gens sérieux, majoritairement, mais ya aussi de sacré businessman...)

...d'ailleurs, si quelqu'un cherche une formation sur ce dernier sujet, je propose un cours, pas de panique, c'est assez abordable :-p

28 juin 2011
0

Au mois de decembre, un vendredi , aux Baléares je me suis fais controler à Espalmador exactement . Comme evidemment je n'avais pas de permis , j'ai été convoqué aux affaires maritime d'Ibiza . Bloqué au port jusquau lundi matin .....Je me suis rendu à la convocation et la ......Sur une simple declaration comme quoi en france , pour ce genre de bateau, il ne faut pas de permis , je suis repartis poursuivre mon voyage . Ni plus ni moins . Tout ça dans une tres bonne humeur et avec courtoisie .Si ça interresse quelqu un je lui envoie par mail les documents .

28 juin 2011
0

Permettez ? (je ne défends pas l'Administration belge, loin de là), mais :

Capt3A : "il suffit d'une déclaration sur l'honneur". Non, il faut lire jusqu'au bout : il faut aussi un brevet ou certif de l'Art 4

capitainherve : "histoire belge" Non : application d'une résolution d'une commission de l'ONU pour l'Europe.
"les décisions prises à Bruxelles" le sont par la Commission européenne dans laquelle il y a aussi des français.

Maintenant, à quoi ça va servir, je n'en sais rien, en tout cas, rien d'obligatoire pour l'instant.

Je trouve le titre "le permis voile, c'est fait" excessif et digne d'un torchon à sensation.

28 juin 2011
0

A propos du permis voile, il fut un temps ou celui-ci aurait été inutile. Pourquoi ?
Parce que la pratique de la voile en croisière nécessitait un niveau de connaissances minimum.

Par exemple, il n’y avait pas d’enrouleur, et pour réduire la toile, il fallait aller à l’avant se coltiner les changements de focs.

Pour se situer sur la mer jolie, il fallait avoir appris à faire le point (estime, relèvements ,astro, courants etc.), car il n’y avait pas de gps.

Les voiliers étaient souvent sous-motorisés, voire pas du tout, il fallait donc être capable de manœuvrer à la voile et savoir godiller.

Et je ne parle pas des éléments de conforts divers et variés qui facilitent bien la vie.

La pratique de la voile était donc réservée à ceux qui avaient vraiment envie de s’investir et d’acquérir les compétences nécessaires.

Attention hein, je ne suis pas passéiste et je trouve toutes ces innovations formidables, mais elles ont eu comme effet d’amener vers cette pratique une population différente (ceci en parallèle avec le développement de la location), avec laquelle il faut agir différemment.

Donc je pense que le permis, on y viendra, et on retrouvera peut-être un niveau de difficulté d’accès à la plaisance, que seuls les vrais passionnés auront envie de franchir, ce qui sera, à mon avis très sain, à condition toutefois qu’il s’agisse d’un vrai permis, sanctionnant des connaissances, et non une simple formalité.

29 juin 2011
0

Quelle que soit l'époque, il n'est pas insensé de savoir prendre une météo, de savoir lire une carte, GPS ou pas, numérique ou papier et d'avoir un minimum de connaissance sur le voilier, les règles de navigation, les marées, les courants et tout ce qui fait le charme de la voile et la compétence du skipper. Certains déplorent le manque de sens marin mais ne croient qu'en l'expérience sur le tas. Je crois en un socle d'apprentissage pourvu qu'il soit bien conçu, avant de mettre en pratique et pisser au vent. Que ce socle soit validé par un permis ne me choque pas. Il y a de plus en plus de gens attirés par la voile. Autant qu'ils soient avertis et responsabilisés. C'est un peu le double effet d'une institutionnalisation : moins d'intervention en mer, plus de responsabilités. Il serait d'ailleurs juste que les assureurs en tiennent compte. Mais là, on peut rêver.

06 juil. 201106 juil. 2011
0

Faut arrêter avec la mauvaise foi. Le permis de conduire ne t'apporte pas d'expérience sur la conduite sur autoroute de nuit par pluie ou brouillard, ou sur les cols de montagne,etc. Mais les bases cela existe et les écoles les enseignent. Etre un peu moins branque avec un bateau, voile ou moteur, c'est toujours mieux quand tu te fais pièger dans les situations que tu envisages.
Le problème, c'est quand on ramène le sujet au timbre fiscal. Le permis serait gratuit, tout le monde trouverait cela génial.

06 juil. 2011
0

Pour le permis de conduire, si, quand même un peu. Mal, mais un peu. Mais les autres...

06 juil. 2011
0

Ztri
...et à le faire "intelligemment" et dans le respect des autres, de la faune, voire la flore...
Mais quand on veut voir midi à sa porte, tous les contr'arguments sont bons. De toutes façons, le caractère légal n'est pas un mal. Vu le nombre croissant d'usagers, outre quelques vies sauvées, si on peut avoir moins de sorties en mer des moyens de sauvetage, c'est toujours cela de gagné pour l'économie du pays.
Je suis d'accord qu'il faut y mettre les moyens pour un permis utile plutôt qu'un "droit à la répression".

29 juin 2011
0

Faudra inventer un nouvel examen du permis, alors. Parce qu'aujourd'hui, j'ai presque l'impression d'en savoir moins depuis que j'ai passé le côtier, tellement les questions importantes sont totalement éludées au profit de questions bêtement éliminantes. Quant à l'apprentissage de la carte, ça va faire grimper en flèche les coûts de la formation...

Non, franchement, un permis voile efficace et utile est totalement utopique. Ca restera un simple moyen de vendre du timbre fiscal, en aucun cas un élément de sécurité. Ce sera même plutôt le contraire, vu le niveau de certains candidats en fin de formation, qui connaissent par coeur les questions et les réponses mais ne se sont jamais retrouvés au vent de cailloux, au près serré et qui s'aperçoivent trop tard que le courant va plus vite qu'eux...

06 juil. 2011
0

S'il y a une épreuve pratique équivalente en importance à celle du permis de conduire, alors ok. Bon courage à ceux qui vont mettre ça en place.

06 juil. 2011
0

le permis auto ou camion ou bateau ou le permis de peche ou de chasse n'apprennent pas a conduire, piloter, pecher ou chasser mais seulement le droit de le faire legalement...
eric :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

28 juin 2011
0

Une raison de plus........De ne pas aimer "L'Europe"...et ses technocrates!!! grassement payés a mon gout!!!

28 juin 2011
0

Bonjour Boatlover

Pas tout à fait d' accord,ce n'est pas l'impression que me donne les proprio autour de moi. Maintenant je crois aussi que l' administration est au courant de la breche dans le systeme.Tu te trouves un voilier bien motorisé et hop pour la balade au moteur sans voile car le gars ne veux pas s'embêter avec le permis "bateau moteur",et il y aussi le prix du gas oil qui monte et là je peu entendre la reconversion de certain vers un voilier.
Bref une vrai mane a venir.

Le Moko

28 juin 2011
0

Moi, je ne sais pas lire entre les lignes, donc je n'ai pas saisi le sujet du propos...

28 juin 2011
0

Et même en admettant...c'est grave?

28 juin 2011
0

Evaluer des connaissances : c'est bien là le problème :
"qu’il s’agisse d’un vrai permis, sanctionnant des connaissances". C"est bien là le problème : on va passer des QCM pour vérifier si on sait différencier les feux du dragueur de mines pas manœuvrant d'un chalutier qui relève ses filets. On aura ainsi évalué des connaissances plus ou moins utiles (comme pour le permis moteur). Quand aux compétences nécessaires pour skipper en toute sécurité, il est absolument illusoire de vouloir les évaluer simplement et à moindre coût pour l"ensemble des plaisanciers...

D'autre part, combien y a-t-il eu de morts en plaisance cette année ? combien qu'un examen, même bien fait, aurait permis d'éviter ? D'un autre côté, combien de morts par accident domestique ? Alors peut-être serait-il plus urgent de créer un permis "faire des frites" ou un permis "monter sur un escabeau" ou encore un diplôme "changer une ampoule" ?
On peut aimer la mer et avoir les pieds sur terre...

28 juin 2011
0

Ce n'est pas un problème de sécurité, mais de timbre fiscal, si j'ai tout bien compris.

28 juin 2011
0

Ben écoute, la formation a un cout, l’examen a un cout...
Si ce sont mes petits copains qui font l'un et l'autre,
j'ai intérêt au nom de la sacro-sainte-sécurité
de mettre en place l'un et l'autre...

29 juin 2011
0

formation , je suis pour , qui a déja tiré une fusée de détresse , utilisé un extincteur , fait la manoeuvre d homme a la mer , utilisé correctement une vhf pour un pan pan ou un may day , soins d urgence , etc etc ....

29 juin 2011
0

INUTILE C'est vrai qu'il est inutile de connaître le moindre début de la queue d'une idée de la réglementation pour sortir avec un voilier. C'est totalement inutile car ça n'a été inventé que pour emmerder les plaisanciers. Il serait même intéressant d'obliger ceux qui savent à oublier leur connaissances. Ainsi, les loueurs ne se poseraient plus de questions, les nageurs hachés par des HB seraient zigouillés légalement, les voiliers qui dérapent, ne sachant ni tribord ni bâbord (expérience vécue) ne seraient plus en tort etc etc... D'ailleurs, nos frères à moteur sont bien enquiquinés. Ce serait pure charité de leur rendre le service de supprimer le permis moteur. Il faudrait même supprimer le permis voiture. Avant la création du bac, l'accès à l'université était libre. Je propose qu'on revienne à cette organisation. Plus d'angoisse en fin de term, la liberté pour tous. Abrogeons également le permis de chasse tant qu'à faire. Tout le monde aurait le droit de servir d'un fusil, même sans rien savoir. Tous ces examens n'ont qu'un seul bute en fait : valider la connaissance qu'il existe des interdits. Or , "il est interdit d'interdire". Il faut donc supprimer les exams, tous. CQFD

29 juin 2011
0

:pouce:

29 juin 2011
0

Bonjour à tous,

je n'ai pas de permis, mes frangins et mon fils ont le cotier ,quand j 'ai vu le contenu du cotier où on ne demande pas de savoir lire une carte, de faire une estime ou calculer la hauteur d'eau, là je me pose des questions.
Quand je suis en mer et que je vois des bateaux à moteur, petits péchoux ou autre jetski: je me pose des questions.
sur terre aussi on voit beaucoup qui ont leur permis mais je me pose aussi des questions.

voilà, je ne suis pas pour un permis, mais plutot pour la responsabilité de chacun, de nombreuse asso donnent des formations dépassant même le contenu des permis, c'est celà qu'il faut encourager, sans oublier le partage des expériences de chacun, comme sur notre site
Et de toute manière nous en apprenons tous les jours, mais je répète je suis effrayé de voir le nombre de plaisanciers qui ont leur permis et qui naviguent n'importe comment.

CDT

29 juin 2011
0

Le permis voile, je suis pour.
A une condition, c'est qu'il s'agisse de valider des connaissances pratiques réelles.

Dans l'esprit de ce que font les Suisses, à savoir, avoir naviguer 1000 milles en mer avec une école de croisière agréée ou mieux, comme pour le Yacht Master anglais valider ses connaissances en situation, de nuit comme de jour durant une semaine dans une mer à marée.

29 juin 201129 juin 2011
0

tb13, tu n'as pas tort, mais tu raisonnes par l'absurde si je puis me permettre...
J'ai fait de l'école de croisière durant une dizaine d'année, j'ai le permis, mais uniquement parce que j'ai souhaité le passer !
Il serait totalement faux de faire croire aux gens qu'un permis correspond à un savoir inébranlable...
Je préfère un voileux qui a fait un apprentissage progressif et qui peu à peu arrive à la croisière hauturière (ou pas), qu'un pékin qui parce qu'il a un permis se croit capable de et appelle la S.N.S.M. en plaine mer dès qu'il rencontre un force 6 !

29 juin 2011
0

Anarchasis: Tu peux bien sur te permettre et d'ailleurs nous partageons les mêmes idées. Pour être plus explicite, je pense qu'un titulaire du Yacht Master qui a cumulé plusieurs milliers de milles avant de passer une validation de ses connaissances n'appellera pas la SNSM parce que ses équipiers sont malades et qu'il y a 40 noeuds de vent; il saura aussi qu'un radeau de survie est loin d'être une sécurité.
De plus, je suis dans ton cas, je ne possède aucun diplôme, ce qui ne m'a pas empêché de faire aussi de l'Ecole de croisière il y a 35 ans.

29 juin 2011
0

Il ne s'agit pas débattre du contenu d'un éventuel permis, ou de la méthode d'acquisition des connaissances, ni même des moyens de contrôle de ces connaissances ou de leur maintien. Ce qui nous est proposé par capt3A est l'existence même d'un permis.

29 juin 2011
0

Oui, mais pour que le permis existe, il faut qu'il remplisse son rôle de formation. Et ça, ça dépend de son contenu éventuel.

Parce qu'un permis pour le simple plaisir d'avoir un permis, ça ne sert à rien. Il n'est envisagé aucun permis d'escalade pour les montagnards, aucun permis de voler pour les parapentistes, aucun permis de pédaler pour les cyclistes... Autant d'activité potentiellement dangereuses et qui coûtent cher à la collectivité.

29 juin 2011
0

Rien ne définit les eaux côtières?

Ah bon!

sachez qu'il ya d'abord les eaux territoriales (12 NM) et la Zone Economique Exclusive des 200 nautiques (ZEE) où les pays ont un certain droit d'intervention, et notamment, pourquoi pas, le contrôle des plaisanciers...

Je ne suis pas contre un permis quelconque, même si je n'en ai pas non plus, navigant sous pavillon belge et avec un port d'attache en Belgique, ce n'est pas obligatoire, mais comme déjà dit par d'autres intervenants ci-dessus, c'est pas parce que on a un "papier" en poche qu'on sait naviguer. Quand je vois comment certains gaziers quittent leur emplacement et ne savent pas dans quel sens tourner leur barre à roue pour aller sur la gauche, on est en droit de se poser des questions. Faut dire que quelques heures après être revenu de mer, et surtout après avoir joué aux autos tamponneuses en rentrant dans leur emplacement, les hectolitres de jajas éclusés font que ça va mieux, on se sent plus "marin"...

Sur les fleuves et rivières, en Belgique, il faut dans certains cas passer en principe un brevet capacitaire, mais celui-ci n'est obligatoire que dans certaines conditions (longueur du bac, navigation de commerce, puissance du moteur, je ne m'avance pas trop, je n'ai jamais vraiment étudié la question).

Alors, permis ou pas? Le jour où je serai obligé d'en avoir un pour naviguer, j'irai le passer, sinon j'irai pas. La mer est encore la seule liberté qui me reste...

Laurent

29 juin 2011
0

Le plus grand danger c est la personne qui pratique une fois dans l année de la plaisance,et qui à passer son permis pendant weekend,le faite de pratiquer et avoir un apprentissage et le meilleur permis ,
J ai dans mon entourage de personnes qui on l hauturier et qui on oublier les règles par manque de pratique.

29 juin 2011
0

A JC22:
Le permis côtier te permet au minimum de reconnaître les bouées et balises, de modifier ta route en vue d'une cardinale,... Si tu veux connaître les marées, le positionnement par relèvements ou autre, le calcul d'une route-fond ou d'une route surface, ça, c'est le contenu du permis hauturier!

29 juin 201129 juin 2011
0

C'est d'ailleurs totalement idiot, parce que le positionnement relèvements, par exemple, c'est uniquement (essentiellement, en fait, parce que j'avais oublié le cas du relèvement d'un cailloux ou d'une balise tout seuls au milieu de l'océan) en nav côtière... C'est pas la seule idiotie des permis bateau tels qu'ils sont actuellement pratiqués...

29 juin 2011
0

Bonjour à tous,

Apparemment, comme moi il y a peu, personne ne connaît l’existence de ce permis.
Par ex. Proteus dit que les eaux côtières sont définies et qu'il n'y a pas de permis obligatoire en Belgique.
Eh bien regardez là, vous changerez peut-être d'avis :
www.belgi.net[...]-30.pdf
Les coastal waters ne sont pas celles des 6 nm ni des 12 nm.

Piscarre a dit que mon titre était digne d'un torchon, c'est comme on veut, mais c'est simplement la vérité.

Quant à ce que devrait être le contenu intelligent de ce permis, ne vous fatiguez pas, on a pensé pour vous car le programme est là :
www.ccsleman.ch[...]CC.html
C’est un exemple Suisse, on trouve le même au Royaume-Uni et dans d’autres pays. Il ressemble fort aux permis moteurs français. Pour les voiliers un triangle olympique à la voile est ajouté, les autres manœuvres se font au moteur.

Voilà ! Mais je ne trouve aucune info émanent des autorités françaises, quelqu’un en saurait-il plus ?

Alexandre

29 juin 2011
0

.be .ch C'est pas des .fr tout ça. Alors, troll ou info ?

29 juin 2011
0

Et bien moi, je ne suis pas contre un permis voile et...serai meme ok pour le passer. Vous seriez surpris par le niveau de plus en plus faible ( et encore le mot est...faible) des connaissances et compétences de personnes qui achètent un bateau, et souvent des gros. Certains s'aventurent meme pour le large...ca m'inquiète souvent.
On pourrait y inclure un chapitre sur la courtoisie maritime et sur le respect de son environnement dans le meme temps.

29 juin 2011
0

Alexandre,

en français "belge", les voies navigables veulent dire les eaux intérieures (rivières et fleuves).

Dès qu'on est en mer, la réglementation change, plus de permis nécessaire. Je devrais le savoir, je suis belge navigant sous pavillon belge. Il existe un brevet de "yachtman", qui reprend les "basics" (navigation cotière, calcul des marées, RIPAM, mécanique de base, météo, etc...) mais ce brevet n'est pas encore obligatoire chez nous.

Laurent

29 juin 2011
0

Bah, ce qui est le plus contestable, dans l'ensemble, c'est que l'on nous retire(rait) une liberté. Une de plus en moins, quoi. Dans l'absolue, s'il faut faire preuve de son aptitude à manœuvrer un voilier et comprendre le balisage et les règles de barre et de route, ça ne devrait poser de problème à personne. Je suppose...

29 juin 2011
0

Non, tu as raison sauf si ceux qui l'obtiennent se croit du fait capables de faire la grande traversée au prix des secours qui viendront les sauver lorsque qu'ils baisseront les bras devant des conditions non conformes à celle de leur passage de permis...

29 juin 201129 juin 2011
0

Après lecture approfondie...

Je lis qu'il faudra payer 25€ (Art.11 par. 1) pour obtenir ce ICC, après avoir déclaré sur l'honneur que blablabli-blablablah (Art. 2 par.2). On s'en fout de la capacité à conduire un yacht, du moment qu'on paie 25€. Preuve une fois de plus que le législateur est encore plus c*n que le yachtman moyen...

De plus, ceci est un Arrêté Royal, qui reste une coquille vide tant que l'arrêté d'exécution n'est pas sorti.

J'attendrai qu'on m'appelle pour me dire où je dois aller chercher ce papelard.

Laurent

29 juin 2011
0

Hypothèse de départ.

[i]"Monsieur X.... vous êtes convoqué le ../../.... à 9h30 au port de .... pour l'épreuve pratique du permis voile. Prière de vous présenter muni de cette convocation et d'un document d'identité".[/i]
Mais voilà ce jour-là c'est calme plat ou tempête force 10 et la météo ne prévoit aucun changement dans les heures qui viennent. Alors, pas de permis délivré ?
Il est probable que c'est le point qui bloque les législateurs, sinon nous y aurions déjà eu droit.

Une formation de base, même si elle est contestable comme peut l'être le permis côtier, plus une attestation d'une école de voile, ou la validation de l'expérience (Livre de bord), pourrait-être une solution.

Comme beaucoup d'entre nous, j'ai passé le permis côtier (l'ancien) et ai été abasourdi d'en voir le niveau.
Je reconnais cependant que, forcé de potasser un peu, certains points négligés couramment, sont quand même bons à savoir.

29 juin 2011
0

tout à fait d'accord Koala, il est absolument impossible de faire passer la moindre épreuve pratique de voile dans des conditions identiques.pour autant un minimum de connaissances sur le balisages te la règlementation ne semblent pas superflues. Seul une validation de cumul d'heure de nav est possible, et pas que par petit temps. Fin des années 80, il avait déjà été question de mettre en place un livret consignant cette expérience nautique, et puis plus rien. Après avoir navigué pendant une grosse décennie, j'ai passé les permis S et Hauturier. A l'époque (1993) j'avais été aussi surpris de voir le niveau pour la carte mer (une vraie supercherie) et le côtier. Le seul valable est le hauturier. En effet c'est dans la bande des 6 miles que sont concentrés tous les dangers : cailloux, courants, autres usagers etc... et c'est pour cette zone que l'on demande les plus faibles connaissances. Une aberration de plus de technocrates irresponsables.

Quand on est sur l'eau avec un voilier de plusieurs tonnes et quelques personnes à bord, un minimum de connaissances validées, ça ne me semblerait pas trop déconnant.
Dans l'absolu, il est vrai que la majorité d'entre-nous avons eu une formation "sur le tas" selon l'expression bien connue de tous; par expériences cumulées en navigant avec des copains et ensuite, on se lance dans l'aventure.
C'est certainement la meilleure façon de se familiariser avec les subtilités de la navigation à voile et d'acquérir les bons réflexes et l'anticipation nécessaire pour éviter les pépins.
Je suis assez sidéré de voir des équipages sur des bateaux d'une bonne trentaine de pieds et plus, arriver dans les ports sans pare-battages ni aussières à poste pour se mettre à couple. Ils doivent compter sur ceux qui sont déjà au ponton pour s'amarrer.
Si tel est le cas, je renvoie le skipper aux fondamentaux et il revient quand tout est en ordre à son bord ou il va ailleurs.
Quand ces règles élémentaires ne sont pas respectées, qu'en est-il du reste?

29 juin 201116 juin 2020
0

Bien vu Aliguen.

J'ai eu moins de chance que toi avec les manœuvres de ces skippers de ...
Je me suis fait casser un aviron, par ce bateau qui voulait s'amarrer à côté de moi dans une calanque, sans mettre de pare-battage, ni même bouger son annexe, et m'a percuté.

"Excusez-moi !" m'a dit le skipper avant de mettre en avant et de prendre la poudre d'escampette!

Aaahh la courtoisie maritime, comme le dit Patern !

29 juin 2011
0

A Capt3A

Mes excuses pour le torchon.
J'ai été quelque peu irrité par "le permis voile, c'est fait", ce qui n'est pas le cas.
Pour ma part, je navigue en Hollande sous pavillon belge et si un jour je passe un brevet, ce serait pour pouvoir louer ailleurs plus facilement. Cela étant, je ne vois pas ce que cet ICC peut apporter à la sécurité ou à la qualité des plaisanciers qui s'en procureraient. J'ai appris sur dériveur il y a 40 ans jusqu'à devenir moniteur et j'apprivoise mon croiseur depuis 4 ans.
Je pense que le prudence et la modestie sont les plus grandes des sécurités mais comment les inculquer au grand public ? A mon humble avis, pas par un brevet où l'on apprend le ripam par coeur.
Je connais, suffisamment je pense, le ripam, les marées, les courants, le tracé de route (sans gps), etc... pour pouvoir passer un brevet, et pourtant l'Angleterre me parait encore au bout du monde.
J'attends de me sentir prêt, moi-même, je n'attends pas qu'une Administration me le dise.

29 juin 2011
0

Après relecture approfondie...

Capt3A a donc raison, les gars navigant sous pavillon belge devront être en possession d'un ICC pour pouvoir continuer à naviguer.

Comme j'ai écrit ci-dessus, l'arrêté ministériel d'exécution doit encore sortir, et vu qu'on n'a pas encore de gouvernement de plein droit, et que ça va durer encore quelque temps avant qu'on en ait un, on aura la paix pour un certain temps.

Cet ICC est international, tout citoyen européen qui voudra un jour naviguer ou continuer à naviguer devra aller le "passer", le "comment" restera une appréciation nationale. En Belgique une déclaration sur l'honneur (temporairement, j'imagine) , en France un examen?

Avantage de la situation, à mes yeux, est qu'une fois en poche, cet ICC nous ouvre les portes de n'importe quel pavillon au monde, le gars qui habite Marseille et navigue sous pavillon belge ne devra pas monter en Belgique pour obtenir cet ICC. Même chose pour la location, ICC en poche, tu loues où tu veux dans le monde...

Laurent

29 juin 2011
0

si demain il y a vraiment besoin d un permis vous pouvez dire a dieu a votre futur vente de votre bateau car les ventes vont chuter.

29 juin 201129 juin 2011
0

@ tonyv

j'ai pensé la même chose que toi...

Laurent

29 juin 2011
0

Novice dans le monde de la plaisance, j'avoue que je rejoins Aliguen. Lorsque j'ai passé le côtier, j'ai trouvé que c'était un peu léger. La chance que j'ai eu, devant être deux lors d'un cours pratique, je me suis retrouvé seul, le moniteur me proposa de poursuivre, je lui ai demandé de faire des manœuvres de port plutôt que de ramasser une bouée (même si c'est important). J'espère que ce projet aboutira rapidement.

29 juin 201129 juin 2011
0

Nous ne sommes que des enfants irresponsables et nous devons louer le législateur qui donne son temps pour assurer notre sécurité...

06 juil. 201116 juin 2020
0

Vivement ce permis voile pour pouvoir faire comme les bateaux à moteur sur la photo prise dimanche dernier sur une belle plage de Bretagne sud. La plage est grande et mon appareil photo trop petit car j'en ai compté 14 à ce moment là. ( +1 voilier tout de même..)
Pour la petite histoire, sur la bouée du premier plan, il a été écrit au gros feutre noir: BALISAGE AMARRAGE INTERDIT

:policier: :policier: :policier:

06 juil. 2011
0

@margot.
amha pas d'erreur de la part des 15 bateaux .La bouée est peut etre réservée aux phares et balises et personne n'y est amarré,mais à l'ancre.

06 juil. 2011
0

Bonjour
Le permis de conduire les navires de plaisance a le merite d'exister. Il est vrai que la formation chute apres chaque reforme. Le fait de mettre le nez dans le code Vagnon ou similaire permet au moins une approche basique.
Il n'empeche que les lois europeennes sont deja dans le tuyau et nous devons les suivre.
Crier ne suffit pas, car les francais ont votes ces lois AVEC notre benediction car ces braves gens sont nos representants quoi que vous puissiez dire ou commenter.

Admettons que demain, nous fassions fi du permis et presenter une declaration sur l'honneur.....
Faisant pareil pour les vehicules terrestres de -3,5 tonnes pour les memes raisons...
C'est absurde, je le reconnais,

Bien sur, on critique le systeme francais, mais allez regarder aux USA et ailleurs....
Doit on supprimer le passage du permis en province sous pretexte que l'air n'est pas salin et de fait que notre ego en ramasse une claque et le faire passer en Bretagne, je ne le pense pas.

Les affaires maritimes commencent a deserter le quai depuis l'arrivee de l'Europe et cela ressemble a un remake de COURAGE FUYONS
Les gens qui aiment se faire plaisir se formeront par la suite sur le tas et l'affaire se tassera doucement avec le temps.

Cordialement

06 juil. 2011
0

avec tous ça, le voileu plaisancier, une espece en voie de disparition car trop de reglementation comme d'autre secteur, on va devenir des totis devant tele et ordi car on ne pourra plus bougé car faut pas faire ci faut pas faire ca!

06 juil. 201106 juil. 2011
0

Le permis ...

Un bien vaste débat ...

Auquel j'aimerais aborder, apporter 2/3 points ...

1) Un examen pratique doit être "reproductible" au niveau des "fondamentaux" même s'il comporte quelques "aléas" ... Or la météo en voilier fait partie des fondamentaux et pas des aléas ...

2) LE permis doit correspondre à une réalité :
Ex dans certains pays du nord, il existe un permis été et un permis hyver, il faut donc 2 permis de conduire une voiture pour circuler toute l'année (conduite sur bitume et sur neige).
En france la neige est un aléa suffisamment rare pour qu'un permis spécifique ne soit pas exigé ... Et pourtant ceux ayant essayé la neige peuvent se poser des questions ...
Faudrait il alors un permis méditéranée et un autre atlantique et encore un autre pour la manche ?

3) Tout permis, n'est qu'une mise en situation permettant d'estimer que des connaissances et des compétences sont bien en place, mais en aucun cas de leurs mise en application après l'examen ...
Il n'y a qu'à regarder ce qui se passe en voiture ...

4) Dans l'idée même d'examen est forcément associé l'idée de formation ...
Que penser de nos écoles de voiles connues et "réputées" ?
Quand les 2 plus connues, interrogées lors du salon nautique de paris m'ont répondue :"les perfectionnements que vous demandez n'éxistent pas, skipper est multidisciplinaire, et aucune formation à ce jour n'éxiste en france".
L'une d'entre elle ou j'ai été en stage "intensif" selon le descriptif aux antilles pour la modique somme de 1800€/15j, ou 8 stagiaire à bord n'ont vue qu'une seule et unique fois l'utilisationnde la règle cras (et encore sur demande appuyée des stagiaires)...

5) en dehors de l'aspect "qualitatif", il y a l'aspect économique ... Toute structure de formation devra trouver le meilleur rapport "qualité/cout" acceptable par d'éventueles "clients" ...

6) Je crois personnellement plus, pour une formation de qualité, au "compagnonage".
Alors motard, et membre très actif au sein d'une association, j'avais en son temps proposé un "parainage". Des parains seraient nommés et identifiés, et les jeunes permis qui le souhaitent, rouleraient régulièrement avec un parain afin que celui-ci puisse expliquer certaines choses, en corriger d'autre etc ...
La mer étant à priori, un monde de solidarité et d'entraide ...
Dans le principe, cette solution là me semblerait d'autant plus efficace ...
Mais à lire certaines contribution, certaines réactions et certains comportements, je doute de la faisabilité dans la réalité ...

7) Ayant été formateur de conducteur de véhicule automobile ...
Formation de 20h minimum après le code de la route.
Disons 20 à 30h de formation pour etre laché seul dans une des activité les plus difficiles et les plus dangeureuses ...
En voyant l'option prise par la sécurité routière et les prefectures de donner le permis à presque tous les candidats pour éviter la grogne des délais d'attente pour des candidats qui en sont au 5eme voir 10 eme passage de l'examen, en partant du principe qu'on leur donne lme permis et les sanctionnera plus tard ça rapportera de l'argent à l'état ....
En voyant de jeunes adultes après l'obtention du code de la route, arriver en leçon pratique en voiture ne pas s'arréter au stop mais les glisser comme ils ont vue faire tant de fois ...

...

Pleins d'autres points a soulever, mais je ne vais pas "monopoliser" ...

En conclusion je ne suis pas contre un permis si bien fait, mais j'en doute tellement que sauf preuve du contraire je suis plutôt contre ...
Par contre je suis convaincu que si l'on ne s'organise pas par nous même, alors le permis deviendra obligatoire ...
Mais en regardant "nos" comportements (par exemple le consumérisme affiché par les membres dans les association loi 1901 ...) je doute de cette possibilité ...

06 juil. 2011
0

Oui mais

a lire et entendre les uns et les autres ,on peut en deduire que ceux n'ayant suivi aucun court ni pris aucune leçon sont infiniment plus competent et sûr d'eux que ceux qui se possent des questions essaie d'apprendre et doute.

Donc conclusion mieux vaut pas de permis

josé

06 juil. 2011
0

C'est pourtant simple... et je l'ai déjà écrit. Valider des connaissances pratiques réelles est moins compliqué à mettre en place que les permis actuels.

Dans l'esprit de ce que font les Suisses, à savoir, avoir naviguer 1000 milles en mer avec une école de croisière agréée ou mieux, comme pour le Yacht Master anglais valider ses connaissances en situation, de nuit comme de jour durant une semaine dans une mer à marée après avoir effectué plusieurs milliers de milles dans des mers à marée."

Les grands perdants seraient les "acheteurs" de permis de faire n'importe quoi dans des "boites à permis".

06 juil. 2011
0

Non, non, pas besoin d'écoles de croisière agrée pour la validation du permis mer suisse, faut juste faire 1000 milles avec un skipper agrée selon les lois du pays. C'est à dire qu'en France n'importe qui peut signer une attestation de milles pour un permis mer suisse, puisqu'il ne faut pas de permis pour être skipper d'un voilier. Sur un voilier sous pavillon suisse, seul un skipper avec permis mer suisse peut valider les milles... Mais je confirmes que le cours permis mer suisse est très bien fait et abordes pas mal de sujets. Pour valider le permis mer suisse, il faut avant ça avoir passé le permis lac (théorie+pratique), avoir fait un cours de samaritain dans les deux années précédentes et présenter un examen de la vue et de l'ouïe datant de moins de six mois !

06 juil. 201116 juin 2020
0

Pour ruzven, :non:

Ce n'est pas une bouée des phares et balises, s'il y a cette inscriptionn c'est que certains se sont amarrées dessus. Les 15 bateaux sont en infraction car l'accès est interdit à tout bateau à moteur( même les annexes)

06 juil. 201106 juil. 2011
0

1000 miles en mer avec une école ...
Dépend de l'école, de critères "rentabilité", rapport qualité/prix
Dépend aussi beaucoup du formateur ...
Mer à marée : pourquoi imposer cela aux personnes qui ne vont naviguer que en méditéranée ?
1000 miles, disons 120m/j = 9j de mer. Donc en 2 stage de 5j (à 8 dans un bateau de 10m) ?

06 juil. 2011
0

Un permis lac, cela existe?

On peut aussi envisager un permis lac, pour les zones où les marées et le balisage sont quasi-inexistants. Cela existe en Suisse d'ailleurs.

Quand à la qualité des écoles de croisière, elles dépendent effectivement du chef de bord mais les écoles privées ne demanderaient qu'à se développer si la clientèle existait, comme c'était le cas il y a une trentaine d'années...

06 juil. 2011
0

Daniel, mon impression est qu'il n'y a pas de renouvellement des plaisanciers, que des cheveux gris ou blancs (comme moi ...), quelques couples avec enfants ou jeunes ados, quasi aucun bateau modeste surchargé de mecs et de nanas comme on faisait en muscadet ou en cognac dans les seventies
bénéteau l 'a bien compris et met le paquet sur le marché chinois.
en france c'est fini, dans 10 ans les ports commenceront à se vider

06 juil. 2011
0

ah bon, c'est déjà étudié, on pourrait aussi gagner 20 % de places en dégageant les bateaux poubelles, et ceux qui ne sortent jamais et ne sont même jamais visités !!!!!!!!!!!!
etre vidé après l'hivernage ça fout les boules quand tu vois tout cela et qu'en plus il y a pleins de places de 30 pieds occupés par des trucs à moteur de 20 pieds
l'effet tabarly est passé, terminé, c'était une parenthèse de l'histoire de france

06 juil. 2011
0

Jacques, il y aura peut etre un pci dans 10 ans puis les papy boomers pleins d'€ vont devenir plus âgé, non ?
sans renouvellement ou quasi pas, la machine s 'arrete
et ça me rend triste

06 juil. 2011
0

à jeanlittlewing

il y a dejà des études et des interogations sur l'avenir des ports car effectivement il y a tout lieu a penser que la releve est absente pour de multiple causes (crise,mode,vocation,compliqué aussi..)et que bientot les marinas se videront ...

06 juil. 2011
0

Un chouia plus réservé, Jean.

C'est vrai qu'il manque de jeunes plaisanciers à la voile. Par contre, dans le Var, les mouillages en journée sont remplis d'ados en bateau à moteur. Des gars de 16 - 20 ans avec leur bande.

Non, plus personne ne part sur un petit voilier.

Un des problèmes, c'est le prix des bateaux. Il n'y a plus de petits bateaux. Les chantiers visent tous le même marché, le quinqua à pognon. Tu as forcément vécu ça. Un 10 m il y a trente ans faisait tourner les têtes comme un Wally aujourd'hui.

Je me suis fait traité de bourge à 20 ans dans le port de Hyères parce que l'on était sur un sun fizz (pour la petite histoire, le First 35 qu'on avait réservé avait été pillé juste avant et le loueur nous avait proposé le Sun Fizz en remplacement pour notre plus grande joie).

Qui connait une nana aujourd'hui qui accepterait de partir trois semaine en mousquetaire ? Pareil d'ailleurs pour les mecs. Perso, je ne le ferais plus.

Je pense que dans dix ans les ports seront remplis de voiliers de 15 mètres et plus, et de bateaux à moteur.

Jacques

06 juil. 2011
0

J'en suis triste aussi. Ici, dans le Var, la plaisance était réellement un loisir populaire. Il y avait partout des petits "péche-promenade", chaque famille avait son bateau, et les solutions de stationnement gratuites ou quasi-gratuites ne manquaient pas.

J'ai le sentiment que ce qui a tué ça, c'est la disparition progressive de ces solutions de stationnement.

Tu vois, j'ai devant moi un Tip à signer pour mon corps mort. 371 €.

371 € pour avoir le droit d'avoir un corps mort, dont j'ai payé le béton, l'aussière et la pose, à moi dans la baie de Bandol.

C'est pas du foutage complet de gueule, çà ? Ca paie quoi ? Il n'y a pas l'ombre d'un début de service derrière.

Les petits ports se privatisent et la première décision c'est toujours de virer tous les petits bateaux pour accueuillir ces fameuses vedettes à moteur de 8,9 ou 10 mètres qui sont maintenant le standard.

Sur l'évolution de la demande, ce que je voulais dire c'est que les ports resteront remplis. Avec des bateaux de moins en moins nombreux, mais de plus en plus gigantesque.

Jacques

Jacques

06 juil. 2011
0

Le permis eau interieur existe bel et bien pour les bateau a moteur

06 juil. 2011
0

Si les ports se vide ben comme ca y aura plus de places pour ceux qui resteront...

06 juil. 2011
0

bojour juste ma reaction sur le sujet, en espagne(ou je suis) il est obligatoire de passer le permis y compris pour les voiliers prix 1100€(P.E.R) alors je trouve que vous vous plaignez trop. nous avons voulu l'europe alors la generalisation va s'appliquer avec l'excuse de dire" les autres passe a la caisse pourquoi pas vous? "

06 juil. 2011
0

Bonjour. Soyons réalistes et posons-nous des questions de fond :
Permis voile : pour qui, pourquoi, comment ?

Pour qui : le gamin sur Optimist qui fera le TDM dans 20 ans ?, le lotogagnant qui fait 20 milles par an au moteur sur son 40' ? Le quinqua prudent autodidacte ? Le bouffeur d'écoute qui ne sort jamais en dessous de 6 Bft ???

Pourquoi : pour la sécurité de chacun ? pour faire rentrer du pognon à l'Etat ?

Comment : amha insoluble en tout cas pour les "anciens" (la déclaration sur l'honneur ou la notoriété ne sont pas si bêtes, ma foi...). Un permis théorique et un permis provisoire pendant X années sans accident ?

En fait, quelle serait la valeur ajoutée d'un permis voile pour la société en général et pour nous en particulier ? Soulager la SNSM ? Les assurances ? Tiens, tant que je pense aux assurances : ne pourrait-on pas avoir des primes proportionnelles aux sinistres passés et/ou aux brevets détenus ?

Je pense que la grosse question est : qu'est-ce qui ne vas pas bien pour l'instant et qu'un permis améliorera ?

Quand un terrien me demande "tiens ? il ne te faut pas de permis pour ton bateau ?" je réponds : "non, la navigation de plaisance à voile est encore un domaine pour lequel l'Administration fait confiance en la prudence des gens et pense que personne n'est assez suicidaire pour se lancer sans compétence". Je suis peut être naïf, mais bon...

06 juil. 2011
0

naif surement ...

depuis quelques années je dispense bien modestement des "cours " de navigation hauturiere et bien plus de la moitié des gens n'ont jamais utilisé une regle Cras et certain naviguent depuis plus de 10 ans voir bien plus ....qu'en a la lecture de la carte marine ,là il y a du boulot ...

Non il y a tres peu de competence ...sauf dans l'utilisation des Way points..

josé

07 juil. 2011
0

C'est quoi une règle CRAS???

06 juil. 2011
0

Il y a effectivement un problème de renouvellement d'amateur de la plaisance qui est facile à comprendre:
Dans la génération du PapyBoom beaucoup ont profités de retraites confortables et précoces, on ne compte plus le nombre de plaisanciers qui naviguent loin à partir de 55/60 ans, avec des revenus confortables et un bon patrimoine en + du bateau.
Quand on voit aujourd'hui la difficulté pour la nouvelle génération à trouver un contrat CDI, et à quel salaire. Souvent à 30 ans ils ne sont encore proprietaire de rien ou alors avec des crédits sur 25ans rien que pour se loger. Leurs retraites probablement pas avant 70 ans. C'est évident que ce ne sera pas un vivier de plaisanciers pour la releve.
Cela va redevenir très selectif et on peut penser qu'il y aura probablement moins de tension pour trouver une place au port.
Alain

06 juil. 2011
0

Que les dieux des ports vous entendent, PAMPUS. Jeune proprio d'un bateau, j'ai trouvé plus difficile de rentrer dans un club nautique que de réussir mes examens. J'ai passé 3 entretiens que je qualifierais d'interrogatoire.
En effet, beaucoup ont profité dans leur jeunesse de place de port et autres et aujourd'hui ils n'acceptent pas la relève. Ils souhaitent conserver leur privilège. Quand je vois 5 à 7 ans d'attente, cela démotive forcément. Surtout quand vous savez que sur 30 bateaux, seulement 10 sortent régulièrement.
Pour en revenir au permis, cela me semble une bonne idée sur la forme mais sur le fond c'est un prétexte supplémentaire de taxe et de revenu.
Bonne soirée
Christophe

06 juil. 2011
0

peut etre beaucoup de bruit pour pas grand choses non ? (oh la je ne vais pas me faire que des amis ....) :heu:

07 juil. 2011
0

:), certainement

07 juil. 2011
0

pour Yoruk , une régle CRAS est un objet a conserver bien précieusement , je ne sais plus si on en trouve encore , et qui sert , entre autre a calculer son cap , quand on connait sa position sur une carte et que l'on sait ou l'on va , sa date d'avant les traceurs ,

07 juil. 201116 juin 2020
0

Règle Cras et autres modèles. Pas encore au musée et encore utiles malgré le GPS

07 juil. 2011
0

Je crains que la question de Yoruk n'ait un petit côté provoc'... Il sait parfaitement qu'aujourd'hui plus personne n'utilise la règle Cras, cet objet éminemment fragile dont la principale fonction est de disparaître au fond des équipets, à l'intérieur des cartes pliées ou entre les pages du bloc Marine... :topla:

07 juil. 2011
0

Pas tout a fait d'accord sur le cote provoc.
Meme si c'est vrai que le GPS est roi et qu'en pratique on n'utilise que lui. La regle de Cras, je l'utilise toujours quand j'ai un nouveau matelot a bord. C'est tres amusant pour eux de tracer des routes, faire des relevements au compas etc. Et pour moi ca fait un bon exercice aussi, car l'electricite a bord c'est magnifique tant qu'il y en a.

07 juil. 2011
0

J'étais également dans la provoc... Quoique... Faut que je remette la main sur cette pu...in de règle crasse... :jelaferme:

07 juil. 2011
0

bien compris le petit coté provoc', je me suis fait plaisir en expliquant , y a peut être des jeunes qui ont appris quelque chose ,

07 juil. 2011
0

Moi j'utilise le rapporteur breton du sud(normal dans le Morbihan) car la règle Gras laissait des taches sur mes cartes

07 juil. 201107 juil. 2011
0

Je revendique la pure provocation… Pour deux raison : la première étant qu’effectivement le rapporteur breton, puisque breton… est obligatoirement bien supérieur à la règle Cras…
La deuxième raison étant qu’avec les moyens moderne de navigation, on ne se pose même plus la question ; et je vous encourage à vous connecter aux liens suivants, où l’on traite avec talent (j’en suis l’auteur…) des ces méthodes :
www.eauxturquoises.fr[...]cpn.htm
autrement.blogs.stw.fr[...]te.html

Modérateur adoré, merci de noter qu’il ne s’agit pas d’une publicité intempestive, pour un site technique ami venant de se mettre an ligne….
Portez vous bien tous
Cordialement
Michel

NB Il y aura bientôt un plus à toutes ces techniques avec l’arrivée des moyens d’aide à la navigation et les balises AIS… tant pis pour Cras… On vous tiendra bien sûr au courant

07 juil. 2011
0

Vous me faites froid dans le dos !!!
Perso, mon bateau est équipé d'un "SATNAV", je ne sais même pas s'il fonctionne encore...
Par contre, je ne prendrais jamais la mer sans avoir sorti ma règle CRAS, (bien que Breton, la rapporteur éponyme me plait moins du fait du risque de rotation involontaire de son disque venant fausser les calculs), l'avoir fait glisser le long de ma route et calculé mon Cap...
Vous pouvez me traiter de vieux tromblon, si c'est le nom attribué à ceux qui utilisent ma méthode, alors soit !

07 juil. 201107 juil. 2011
0

il faut vraiment faire preuve d'une nullité Crasse pour ne pas savoir qu'une règle Crass est très utile et facile à utiliser lorsque tout le bazar électronique a rendu l'âme!! :reflechi: :reflechi: :reflechi:

07 juil. 201107 juil. 2011
0

ils sont devenus fou mon pauvre Aliguen.....J'ai au moins 4 regles cras .... Ma premiere achetée il y a peut etre plus de 35 ans maintenant dans son carton vert . On ne voit plus a travers . Quand tu penses qu'il y en a qui ose écrire que le raporteur breton est superieur a la regle Cras .....mais dans quel monde vit on ..!!!!

07 juil. 2011
0

en tant que breton, je ne vais pas dénigrer le rapporteur du même nom, mais l'avantage de la règle Cras c'est qu'elle est monobloc, aucune pièce tournante qui risque de se désolidariser du support.

07 juil. 201107 juil. 2011
0

Personnellement, je reste un fervent partisan de la règle Cras et de la carte papier.

Peut-être suis-je vieux jeu, mais je regrette même que les émetteurs Gonio aient disparu.
En Méditerranée sur la traversée vers les Baléares cela donnait un charme certain. en plus de l'estime, ou même DUe point astro fait pour s'amuser et pour obtenir l'admiration de l'équipage, qui d'ailleurs s'en fout...!

Bonnes navigations à tous.

07 juil. 2011
0

Ben disons que ça te laissait ton libre arbitre...
Tu prenais tes responsabilités !

07 juil. 2011
0

Bon d'accord, j'avoue, j'ai dit que j'avais un rapporteur breton, c'était par esprit de clocher mais c'est faux, je n'en ai pas. Par contre, j'ai 2 règles Cras et il n'y a pas de danger que je m'en sépare car j'ai un GPS(ben oui) sans carto mais avec un répétiteur extérieur qui permet des descendre moins souvent à la TAC surtout en solo :langue2:

07 juil. 2011
0

deux regles Cras , deux rapporteurs bretons (je préfère) trois gps pas le temps de s'ennuyer !
mon plaisir et ma fierté : ma petite fille (11 ans , en cinquième à la rentrée) qui s'éclate a me donner le cap compas qu'elle a calculé sur la carte sans se gourer ! dans quelques années , elle en saura autant que moi qui ai appris avec mon père qui a appris avec mon grand père caphornier à la voile .....alors le permis ...........
(je la fait barrer avec un bandeau sur les yeux pour sentir le vent sur son visage , sentir la gite qui correspont à l'allure , entendre le bruissement de la coque et communier avec le bateau deux doigs sur la barre ......l'année prochaine , elle attaque la vidange du moteur après avoir carené et changé les anodes .......)

07 juil. 2011
0

Cest interdit de faire travailler les enfants en France,...... en Bretagne peut être???? :acheval: :acheval: :-D :-D :-D
A+

08 juil. 2011
0

En effet dans le meme ordre d'idée, il est inadmissible que les enfants Mongols montent à cheval dés l'age de cinq ans et soient devenus vers l'age de 10ans maitre en la matière -ce sans avoir déboursés le sou- et sans etre passés par une école d'équitation...ni avoir souscris une assurance...Bien entendu "Nous, Européen" sommes bien plus "intelligents".......pour user et usiter en matière de ponction............!..Il va donc nous falloir nous établir en Mongolie....afin de rétablir la chose....!

08 juil. 2011
0

Et tirer des bords dans la steppe...

09 juil. 201109 juil. 2011
0

Pourquoi pas ! Les chameaux (ou dromadaires et méharis en Afrique Arabie) ne sont-ils pas les vaisseaux du désert !

09 juil. 2011
0

Cet été, examen pour tout le monde !!!
D'abord repassons notre BAC (Barbecue,Apéro,Cuite)
Aprés repassons notre BTS (Bronzage,Transat,Sieste)
Et enfin RICARD (Repas Imprévu,Cuite Assurée,Retour Difficile)
Ensuite le permis mer.......!!!!

09 juil. 201116 juin 2020
0

Programme épuisant, certes,
mais ô combien agréable
et de circonstance...

09 juil. 2011
0

je vois que monsieur est en pleine révision ...... :alavotre:

09 juil. 2011
0

ben moi ,
j'ai tout redoublé dix fois !

09 juil. 2011
0

et bien tu vois ça ne m'étonne meme pas ........ Allez révise encore .!!!!

10 juil. 2011
0

Un permis n'a jamais empêché les fous de faire des bêtises. Et il ne faut pas oublier que les conducteurs d'automobiles qui conduisent sans permis ont moins d'accident que les autres, car ils ont peur de se faire prendre ! alors vivement les permis pour tout à conditions qu'ils ne soient pas obligatoires !

11 juil. 2011
0

J'ai tiré des bords hier dans la ria de Vigo avec un peu d'appréhension : beaucoup de voiliers pour la sortie du dimanche, ferries et vedettes de promenade dans tous les sens, etc...Mais à mon grand étonnement c'était bien moins stressant qu'à La Rochelle car tout le monde respectait la règlementation. Le permis voile existe ici avec peu de pratique parait-il mais on apprend visiblement les règles de barre - contrairement à un skipper rochelais qui a répondu un jour à mes protestations (j'étais au près serré tribord amures): "mais Madame, vous veniez sur moi"....

Il y aura toujours des fous qui grilleront les stop, mais apprendre le code de la route limite tout de même les risques pour la plupart des conducteurs.

11 juil. 2011
0

J'aime bien la réglementation de mon pays.
Avec mon bateau (petit), pour faire le canal, il me faut le permis rivière. Je loue une pénichette, il ne m'en faut pas.
Le permis voile sera-t-i bâti sur le même modèle ?
Vive les technocrates!

14 juil. 2011
0

Les pénichettes sans permis ont un périmètre limité aux voies navigables "faciles" et un moteur bridé.

15 juil. 2011
0

c'est quand on "pied" ce qui fait que l'on peut descendre en marche pour pousser , tirer , orienter le bateau dans tout les sens .........
ne pas oublier de s'équiper d'une bouée canard , là , les VNF ne plaisantent pas .....

15 juil. 2011
0

C'est quoi des voies navigables faciles ?

12 juil. 2011
0

"Naitre" est bien particulièrement plus dangereux...l'on y risque sa vie chaque seconde...à quand un permis ?.....

12 juil. 2011
0

Et ..en plus, on est SUR de mourir....... :-( :-( :-(

13 juil. 201113 juil. 2011
0

Pas plus tard qu'avant-hier, je quitte Zeebrugge en direction de Nieuport, sous voiles, tribord amures, 5 noeuds au près, et vlatille pÔ qu'à hauteur du casino de Blankenberge, un bidet à moteur style "Bayliner" qui me fonce dessus en venant de face, se met à faire aller son klaxon pour que je me déporte.

Tu penses bien que je n'ai pas bougé, c'est lui qui a bougé, pas rigoler non plus.

Par contre, en sortant du port, il y a un gros machin de 250 mètres de long, plein de boites sur le pont, qui m'a fait "tôôôôt", j'ai senti le souffle de sa corne de brume jusqu'au fond de mes bronches, j'ai un peu dévié de ma course quand-même, s'arrêterait même pÔ, çui-là...

Laurent

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (4)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021