Le Mercator 105

Voici le nouveau biquille de 10.50 du chantier Mercator présenté en avant première sur Hisse et oh.

L'équipage
22 mar. 2005
22 mar. 2005
0

avant-première ?
que nous vaut cet honneur ?

0

j'aime bien HEO
Il y regne l'esprit voile qui me plait même si il y quelques fois des vagues.... Donc pourquoi pas présenter le fruit de mon tavail. C'est évidament une présentation à deux niveaux de lecture et tout le monde en est bien conscient :
1) c'est un information
2) c'est une démarche commerciale.
Cela dit le terme avant première provient du fait que Loisirs Nautiques nous publie prochainement.

22 mar. 2005
0

si on me l'offre...
Je l'accepte immédiatement! Quel beau bateau!
Bravo Jean Claude!

Alain

22 mar. 2005
0

La timonerie intérieure...
...est bien trop confortable pour mes 27 ans mais dans 40 ans sans doûte aurai-je un tout autre point de vue :-D

Voilà un joli canot de voyage Jean-Claude, ça sent le robuste et fonctionnel. Bravo!

22 mar. 2005
0

Quelle difference ...
avec le Mercator 10.50 , dessiné par Julien Marin ?
La coque est-elle identique ?
Merci!

22 mar. 2005
0

ouiai
un de plus , pas grande nouveauté , bateau de voyage certe , ou est l extraordinaire

29 avr. 200616 juin 2020
0

Zelda à Anvers
L'outre Mer 33 "classique" 10,80m de M. Joubert/ Meta.

0

surtout pas l'extraordinaire
Des solutions simples un matériau solide du classique dans le genre. Mr carron ne voulait sutout pas donner dans le sensationnel mais voulait offrir une alternative, la possiblité d'un choix.

0

c'est un bateau différent
La coque est différente selon ce que je sais du plan de Julien Marin.

22 mar. 2005
0

plutôt extra-ordinaire...

si les dessins présentés sont à l'échelle, cela donne une timonerie intérieure presque plus grande que le carré...

un cockpit ridiculement petit, peut-être pour que l'on ait moins à courir de la timonerie intérieure pour aller choquer l'écoute de GV si besoin.

et l'esthétique du rouf avant qui se termine presque à angle droit sur le pont...? ça doit recevoir de sacrées claques quand les vagues grimpent sur le bateau...

ça doit pas être pratique non plus de faire la vaisselle si ça bouge un peu trop.

23 mar. 2005
0

cockpit aussi grand que le Mercator 40 qui a toujours fait l'unanimité ...
Bonjour attalia,

Je suis le constructeur des Mercator 40, bateau reconnu pour son espace, ses volumes : vous auriez du passer à l'atelier et juger ...

Le roof est une volonté car il permet même dans la cuisine une veille sur l'avant, et une hauteur sous barrot dans tout le bateau, avec bonne ventilation (hublots). Il est étagé en deux parties : la hauteur avant reste très raisonnable.

Il en faut pour tous les goûts. Le chantier est aussi ouvert à toute réalisation à l'unité.

Salutations

Olivier CARON

0

Publication sur HEO ou non
En publiant sur HEO on prend le risque de la controverse. Une présentation sur une revue de voile ne permet pas au lecteur d'exprimer et diffuser son opinion donc de convaincre par là même les autres que le bateau a tel ou tel défaut. C'est en toute connaissance de cause j'ai demandé la publication de ce projet sur HEO sachant que ce bateau ne peut être consensuel parce qu'il représente quelques % du marché donc quelques % des souhaits. Les remarques d'Attalia correspondent donc à cette catégorie de gens que ce bateau ne peut interresser parcequ'il n'est pas dans son programme, dans son esthétique, dans son matériau etc... que sais-je encore et il le dit et il a raison de le dire, au fait Attalia c'est quoi votre bateau de prédilection?
Pour ce qui est du cockpit il mesure 1.70m de long depuis la face arrière du rouf jusqu'a la barre d'écoute il permet donc de s'assoire les jambes allongées sur le banc de cockpit.Si on veut s'allonger entièrement on peut le faire puisque la longueur totale du banc fait 1.95m La largeur de la baignoire fait 1.20m ce qui finalement n'est pas si petit que ça. Ce cockpit est fait pour accepter très confortablement 4 personnes mais on peut y tenir a 6. Le plan d'agencment présenté est une proposition puisque le bateau est vendu non aménagé. On peut envisager un autre plan d'agencement , par exemple: à babord en pieds de descente table a carte en suite carré barre intérieure dans l'axe sur tribord une cuisine. A la place du carré actuel une cabine double avec un sanitaire en face.

23 mar. 2005
0

Et le budget Jean Claude
C'est quoi approximativement ??

0

Le prix
Le mieux est de questionner Mr Caron au Chantier au 02 97 66 44 60 et "mercator56@yahoo.fr" pour avoir le prix de la coque et le niveau de fourniture ( motorisée ou non, matée ou non ect...)

23 mar. 2005
0

petite question...
Pourquoi ne voit-on jamais de couchettes superposées sur les "petits" bateaux (il me semble qu'on en voit a partir de 15/17m...)?
merci bien...

23 mar. 2005
0

pour les couchettes...
superposées...personne ne sait?

23 mar. 2005
0

c'est malin !
Maintenant que mon boat est presque fini tu me présentes ça !
t'aurais pas pu je faire avant ...
C'EST CA QUE JE CHERCHAIS....
Bravo J.C
Dan

23 mar. 2005
0

En tout cas,
je vais contacter le chantier pour avoir plus de renseignements.
Il me branche bien ce 4X4 la!!
Si il avait existe plus tot, j'aurais surement pas achete Piloto

Encore bravo Jean Claude

23 mar. 2005
0

En tout cas,
je vais contacter le chantier pour avoir plus de renseignements.
Il me branche bien ce 4X4 la!!
Si il avait existe plus tot, j'aurais surement pas achete Piloto

Encore bravo Jean Claude

23 mar. 2005
0

amha
voilà le boat parfait pour la navigation hauturière .
ni trop long ni trop court.
Cockpit sécurisant car pas trop grand.
espace vertical.
il semble pouvoir surfer sans problème,
Le panneau de descente incliné à 45° parfait ...
de plus il a l'air tres convivial.
autonomie importante.
en plus c'est un cotre...

je trouve ce modèle ideal... Pour la circumnavigation...
si j'avais eu l'argent et ce plan ... il serait sous mon hangar...
Dan

23 mar. 2005
0

il me plait
il est très proche de mon idéal du bateau de voyage, qui est le Sainte Marthe, dessiné par Joubert et construit chez méta.

Mais ce dernier, qui fait 1 mètre de plus, est beaucoup trop cher.

je vais appeler comme vous le proposez pour avoir des précisions là dessus.

question : quel est le type de montage des bulbes sur les voiles de quille ?
Son-ils protégés par une coquille en alu ?
j'ai vu plusieurs bateaux récents ayant des bulbes en plomb qui ont tendance à se désolidariser... or ce bateau est sensé poser dessus sans tendresse.

Guillemot

23 mar. 2005
0

rien n'est parfait, tout est perfectible...
Et comme disait Dali :
"Ne craignez pas la perfection, vous ne l'atteindrez jamais !"

J'ai oublié de dire que j'étais impatient de lire Loisirs Nautique pour infirmer (ou confirmer) mon point de vue...

Et il s'agit bien d'un point de vue, celui d'un schéma en 3D de l'intérieur qui semble donner de grands espaces par rapport à d'autres trop petits, ainsi que du plan d'aménagement où tout semble "ramassé" sur lui-même dans le carré.

Quand à la vue 3D de l'extérieur, on a l'impression que les bancs de cockpit sont "ouverts" sur l'extérieur avec des iloires très courts.
Les winchs de génois semblent être très reculés aussi...

Mais ce ne sont que des points de vues, d'après des vues données...

23 mar. 2005
0

et j'ai oublié de dire que l'on avait déjà vu ce genre
du côté de Tarare, chez Meta...

23 mar. 2005
0

du deja vu
oui deja vu mais trés bien fait. Mercator nous a deja habitué à des options rationnelles et qui collent au marcher. Ceci dit du deja vu car en coque epaisses les choix se recoupent tous encore plus sur cette dimension charniére. En effet l'alu passe juste dans cette dimension au niveau économique( trop de piéces entre les couples et les lisses.... donc bilan économique difficile) donc on supprime des piéces. Vives le sytéme coque épaisse. Deuxieme solution le composite almous alu + mousse+toile résine. Vous aurez bientot la réponse au mercator 10.5 dans cette comception. Economique LEGER résistant a suivre. bravo JC

23 mar. 2005
0

et oui attalia
moi aussi j'ai vu une simca mille en 1960 qui ressemble à une voiture.. 4 roues, un cokpit, un volant, un pot d'echappement et des siege..
rien de changer en fait...
sauf plein de transformation et améliorations.
Pour ce voilier c'est pareil...
cordialement
Dan

23 mar. 2005
0

une question Jean claude...
j'ai le même capot de descente. hyper étanche
Quel systeme préconises-tu pour l'ouverture ?
j'ai pensé au verin de voiture mais...
merci
Dan

23 mar. 2005
0

ça fait pas un peu gros...
un verin pour (soulever une) voiture... :-D

Et pis, la simca 1000 est pas si lourde que ça, à deux on arrive sans problème à la soulever. :-D

23 mar. 2005
0

Mahousse...
La 1000 faisait environ 800kg...

0

Le capot
Il est prévu transparent en plexi dans un cadre alu qui circule sur une glissière. la glissière continu dans un capot ( non représenté) sur le toit du rouf ce qui dégage l'entrée et range le dit capot. On peut en visager un sytème de béquille type capot de de "SIMCA1000!) pour maintenir le capot. Je n'aime pas les vérins à gaz ou a huile pour ce programe. Cela fait très joli et confortable puis un jour quelques part dans le pacifique cela ce coince.
Mois on a de bidules techniques plus on a de temps et d'argent pour soi et le voyage. Entre un réservoir d'eau suffisant et un dessal+groupe électrogène+réservoir à GO qu'est-ce qui reviendra le mons cher et qui ne tombera pas en panne?
Dan je sais que je m'étend hors sujet mais quand on prépare un bateau de voyage en Europe on prépare un bateau en fonction d'un standard de vie Européen qui n'aura plus rien avoir au bout de 2 ans de zigzagodromie ou l'essentiel sera d'un tout autre ordre.

29 avr. 200616 juin 2020
0

Capote 45°

Et la pluit.Sur mon triplan META/M. Joubert sulement 3° et je regrete. On peut pas la gardé ouvert.

23 mar. 200516 juin 2020
0

Moi,

j'aime bien le concept, taille limite mais raisonnable, quelques adaptation perso comme ne garder qu'une couchette double (pas besoin de trouble faite à bord...)

En mer une toile à roulis sur la banquette du poste de pilotage doit être très bien... avoir un local technique sérieux pour le cocoon dont on n'a pas besoin (on n'est pas des boeufs pas vrais)
Et bien sur voir son comportement

Reste a voir le prix... Car logiquement les acheteurs potentiels seront budget serré

Pfffzzzz

23 mar. 2005
0

alu epais
c est pas l avis de beaucoup d architecte car inertie initile aux extrénités , le poids sur l etrave , aie aie , sur l arriere un peu moins grave

23 mar. 2005
0

C'est vrai que

je n'aime pas la ferraille et surtout pas l'alu mais personne n'est parfait...

Ce que j'apprécie, c'est qu'il est possible de faire un vrai truc pour vivre à bord et allez vraiment partout cela n'est déjà pas si mal...

pfffzzzz

23 mar. 2005
0

concept
depuis plusieurs années et qq transats sur des voiliers rapides , je suis surpris suite a beaucoup de discutions aupres d autres navigateurs qui s ennuient ferme a la barre de leurs voilier , trop lent trop lourd pas de stabilité de route etc , pourquoi lorsque l on montre un voilier qui a plus tendance a etre lourdaut que rapide , presque tout le monde s emballe , vous n ainez pas barrer ?? faire une jolie moyenne , un bon reglage , bref un bateau vivant , en gros un voilier ?????

0

paneau à 45°
par simple curiosité, quel avantage cela présente-t-il?

Il me semble qu'un descente classique peut rester partiellement ouverte quand il pleut, le panneau supérieur n'a pas besoin de rangement, ça facilite la ventilation par mauvais temps, et permet aussi un "bridge" amovible..

alors?

23 mar. 2005
0

il regroupe toutes les bonnes idées
pour moi, ce bateau regroupe toutes les bonnes idées

si loisirs nautiques va faire un papier dessus, c'est qu'il existe déjà un exemplaire terminé ?

23 mar. 2005
0

l'avocat du diable....

Spontanement je me suis dit encore un.
Mais pourquoi diable les bateaux metallique doivent-ils etre tous à bouchain,la construction est-elle "amateur" un chantier ne sait-il pas former une pauvre petite tole.Et en plus 9 fois sur 10 les bouchains ne sont pas joli ou mal tracé.
D'autre part pourquoi utilisé un materiaux leger et finalement faire un bateau lourd donc cher.
Et biensur comme d'habitude sur la presentation tres peu de chose sur les qualités nautique et rien sur les performances,est-il donc destiné à rester au ponton?Quelle est sa vitesse au pret et quelle gite par exemple? le moteur permet de faire quelle vitesse?etc etc..
Supreme question les performences et les qualités nautiques,car il doit bien en avoir sont-elles quaranties et contactuelles ou bien annoncé seulement pour vendre et ensuite l'on se debrouille avec et on decouvre au fur et à mesure.

aujourd'hui esprit critique

josé

23 mar. 2005
0

josé
josé

tu as raison mais le constructeur explique que c'est le début de la construction, laisse le vivre

si LN fait un papier, ils vont bien l'avoir essayer ? ou alors, c'est magouille aussi dans ce milieu ?

rires

cordialement

laurent

23 mar. 2005
0

Bravo Jean-Claude...
Très différent de Minimôme, rien à voir avec une jonque. Décidément, quel talent !!!!
bili

0

Merci
Mais c'est un travail collégial avec le chantier. Si tu veux voir un autre aspect de mes créations achete Moteur Boat de ce mois spécial Miami Boat Show on y voit page 55 Le SQUALT de chez Squaltec de 9m en comosite carbone kevlar époxy etc....très proche d'un tender wally. Ce bateau est en cours de construction au Vietnamp d'ou je reviens pour mettre en route la fabrication. J'ai vu quelques jonques au vietnam mais hélas toutes au moteur il n'y plus de voiles.

23 mar. 200516 juin 2020
0

projet similaire
mais en composite

roof permettant une vision panoramique réelle (carré surélevé)
petit tirant d'eau (mais j'ai opté pour lest court + dérives assymétriques faisant office de béquilles)

30 mar. 200516 juin 2020
0

plans d'aménagement
;-)

24 mar. 2005
0

questions a l architecte...
il paraitrait que les biquilles et leurs profiles actuels soient devenus performants. Donc aucune raison pour ne pas l adopter pour une circumnavigation puisquon reduit le TE sans etre un deriveur qui a de la peine a remonter au vent. Ou je te pose la question JC, que se passe t-il lors d un echouage ou len sort en faisant giter le bateau, que se passe t-il quand tu grimpes sur le corail, plante par tes 2 quilles je te vois incapable de t en sortir sans une aide exterieure?
Il ne faut pas croire que ceux sont des evenements rares, des que l on se balade outside of the beaten tracks...Pour le reste, c est un amalgame de petit-monde et voyage de meta, ce qui est plutot un bon signe...

0

Reponse de l'archi
Oui les profil de quille sont performant puisque issue des tables des profils aviation comme n’importe quelle quille correcte ainsi que les saumons . Sur le Mercator les quilles sont en fonte et identiques pour des raison d’économie de moule. Elles sont boulonnées classiquement sur le bordé avec interposition d’un joint ertalon cette zone renforcé dans le zone par une sur épaisseur de matière et des varangages.
Si tu es échoué avec la nécessité de faire gîter le bateau c’est que tu as un quillard classique et que tu crains pour le bordé lors de la marée basse. La question ne se pose pas pour un biquille d’abord parce que tu ne peut pas faire gîter ensuite parce que tu est planté bien droit sur tes trois points : les deux quilles et l’aileron de safran. Si l’une des quille est sur le dur l’autre ( un affleurement rocheux) et l’autre le mou ( de la vase) et qu’inexorablement tu bascules tu devra faire un peut de peinture sur le bordé qui fait 10 mm minimum un bateau en alu épais pardonne beaucoup.
Grimper sur le corail ramène le problème au même niveau qu’un quillard. A moins que le cas soit désespéré alors moi je n’hésite pas je sort la clé à cliquet et je déboulonne mes quilles pour m’en sortir. Patrick Van GOD à laissé son Josuha sur le platier de corail de Rangiroa dépalé par le courant de marée qui aspire depuis le large une masse d’eau énorme qui s’engouffre dans les passes. J’ai aussi participé au déséchouement d’un ferry (étude de flottabilité) posé aussi sur le corail d’un atoll et l’équipage est du coin!.
C’est donc effectivement une possibilité. Donc prudence dans les atolls. Veille obligatoire et point fréquent. Les îles sont tellement basses qu’on ne vois que la cime des cocotiers qui ne dépassent pas 15 à 20 m, on donc vite fait se faire prendre insidieusement par les courants et on va droit à la cata sans rendre compte.

24 mar. 2005
0

idéal
bonjour,

si ce bateau est rapide à toutes les allures,et le barrer est un plaisir, alors à mon avis il frise l'idéal. j'attends les essais !

24 mar. 2005
0

Mister JC
je te remercie et te felicite pour la franchise de ta reponse.
Alain Gerbaut aussi avait deboulonne sa quille pour sortir Firecrest je ne sais plus ou.
C est de la prehistoire, on a maintenant des aides a la nav qui sont inestimables...
N empeche et tu le reconnais que le biquille aura ds ces conditions RARES un sacre probleme a regler. Bravo de n avoir pas essayer d invemter des reponses fausses.
Quand a la premiere qualite pour moi de ce genre de bateau, c est d ancrer ds une riviere bretonne sans bequiller...E$t si en plus il marche aussi bien qu un quillard, ...

24 mar. 2005
0

Ma religion
m'interdit l'alu et j'ai pas besoin d'un biquille en Med ! Donc à priori pas du tout client pour ce bateau ...
Cependant il ressemble(un peu) à un bateau que j'aime bien, et qui marche : Le Moody 33 Eclipse.

Donc ma question à l'architecte: Quid des perfs par rapport au Moody ?

24 mar. 2005
0

a priori, il me plait bien ce bateau
juste une petite critique sur le coté EVASION 32 Bénéteau avec une enfilade de 4 cabines pour une longueur pas très importante, donc peut etre une sensation de manque de volume unitaire

mais ce n'est que la lecture du plan...

amicalement

0

large quand même
pour un projet TDM, en cas de chavirage...
tu nous met la courbe GZ en ligne siouplé?

bon, c'est vrai qu'avec son rouf, il devrait être mieux qu'un plat à barbe.

0

Ta courbe est là
Bonjour Kiwi je te mets la courbe de stabilité. Stab positive maxi à 130°, voilà.

27 mar. 200516 juin 2020
0

l' aménagement intérieur...
Bonjour,
Puisque l'occasion nous est donnée de faire part de nos remarques questions et suggestion j'en profite:
Difficile de juger la réalité de ce qui est annoncé pour les facilités de maneuvres en solitaire mais je trouve les rails d'écoute de foc tres sur l'arrière..?
S'il est possible de s'allonger totalement sur les bans de cockpit c'est tres bien.Tres bien pour le retour à la timonerie intérieur, un peu delaisée à mon avis en faveur des barres à roue extérieures un peu trop systematiques sur des longueurs de bateaux qui peuvent encore profiter avantageusement d'une barre franche.(Et puis quand on a pris la grèle à la barre on voit les choses différement...)
Bien pour la couchette de veille à coté de la timonerie intérieure mais il y a quelque chose qui me chagrine car cela fait beaucoup de volume utilisé pour un usage identique. Comme deux carrés en quelque sorte alors que plus de rangements surtout en penderie et place pour chauffage semblent manquer et seraient plus dans l'esprit grand voyage que salon+salle à manger. Mais je vois qu'il y a déjà eu d'autres plans intérieurs envisagés.; toutefois je ne vois pas bien la place pour le carré à babord avec la timonerie et la cuisine en face...quid des toilettes ?
Dans l'hypotese ou carre et cuisine seraient "en haut (la marche) je verrais bien une "chambre" fermée double à babord et rangement-chauffage-fourbi-etagere-penderie sur tribord. Si 2 cabines doubles suffisent alors cela permet de reloger si besoin les toilettes à l'avant avec un coin atelier ?(Hauteur sous barreau ?).Il y a aussi la solution d'un carré en U ou en deux banquettes face à face sur tribord (un coté de la table touchant le bordé)avec la cuisine en long sur tribord l'étage en-dessous..?( il existe des bateaux comme cela).
Pour les voyages du rangement,du rangement svp.
Je pense que l'architecte devrait penser à proposer deux ou trois aménagements bien cotés aux amateurs suivant leurs projets de navigation.
Tres bien aussi pour le safran précédé d'un aileron sur la hauteur totale. Cela donne souvent de tres bons résultats en stabilité de route et en douceur de barre(j'en bénéficie sur mon bateau)et évite des accrochages de filets trop difficiles...
J' aurais bien fait certaines observations sur avantages et inconvénient des biquilles mais c'est déja fait.(Faudrait pouvoir en remonter une quand on est bien planté...;o) ).
Prolonger un peu l'hiloire sur l'arriere et placer le winch dessus à peine plus en avant d'apres la position du barreur. Cela permettrait à celui-ci de manier ses ecoutes depuis sa place de barre mais aussi de faire travailler un équipier eventuel sans se gêner.
Encore tres bien pour l'accès moteur et les quantités de liqides prévues.
Questions:
Où sont les réservoirs d'eau et G.O.?
Sous le couchage avant ?
Coque en alu et quille en fonte..?
Au fait quelle est la charge utile prevue une fois les pleins faits ? Quelles hauteurs sous barreau dans chaque endroit ?
Excuses j'ai été un peu long (mais c'est que je porte interet...;o) )et merci pour l'attention.

27 mar. 2005
0

aménagement intérieur / réponse du constructeur
Bonjour,

Nous vous remercions de vos remarques pertinentes au sujet de l'intérieur du mercator 105.

La timonerie intérieure en effet est un point intéressant du bateau, et rappelons surtout cette veille sur presque 360° si l'on compte le panneau de decente. Nous avons déjà envisagé d'autres plans qui peuvent être intéressants et à chacun de laisser courir son imagination. mais pour expliquer le plan présenté, l'objet de la timonerie et du couchage de mer est de favoriser la navigation hauturière, par conséquent en solitaire l'on pourra coucher à côté de la table à cartes et se lever rapidement pour aller soit vers le cockpit ou tout simplement de l'intérieur vérifier si tout va bien. La table salon n'est qu'un plus, et n'a pas la vocation de réaliser deux carrés. Elle permet également de se caler dans cet espace particulièrement grand.On peut aussi y loger un poêle type Réflex ou à défaut un chauffage type Eberpascher trouvera sa place dans la soute.
Autre point intéressant : les réservoirs sont situés sous les planchers timonerie/salon, ce qui les situent au centre du bateau. Ils sont faciles d'accès comme sur le mercator 40.

Sous le couchage avant, que du rangement.

Coque alu/quille en fonte : aucun problème ; une bonne isolation doit être réalisée entre ces deux matériaux : avantage par rapport au plomb : pas d'écrasement des bulbes lors des échouages à long terme. Hauteur sous barrot : 1.90m dans presque tout le bateau.

La volonté dans le choix d'une carène en V plutôt qu'à fond plat est de laisser circuler plus librement les eaux d'écoulement ou les eaux de ruissellement, et ainsi faciliter donc le pompage et le nettoyage.De plus, plus de confort à la mer.

Sur le plan de pont, il est vrai que les rails de yankee sont peut-être un peu trop en arrière, mais le choix du winch posé à plat pont plutôt que sur hiloire permet de gérer plus facilement les renvois d'écoute (yankee + spi), et sera le bienvenu pour reprendrer le cablot du mouillage arrière.

cordialement,

Olivier Caron

27 mar. 2005
0

Franchement, le prix est important ...
Alors, pourquoi ne pas le donner ?

Sinon, c est tres bien de communiquer via HEO.

28 mar. 2005
0

coût Mercator 105
Bonjour,

Le coût d'une coque nue en aluminium épais, pontée, LESTEE, réservoir eau, support moteur : 56.025 Euros TTC.

Cordialement,

Olivier Caron

04 avr. 2005
0

quel intéret ?
une fois que l'on connais le prix de la coque , on imagine ce qu'il va falloir débourser pour le finir et l'équiper pour voyager ; puisque tel est sa vocation- Tout cet argent pourrait etre utilisé un peu mieux avec un voilier d'occase et permettrait plusieurs années de voyages-
je remarque que les amenagements sont hors bon sens marin ;ce qui me donne une idée du sens marin du dessinateur et des qualités marines de la carene. on peut se poser des questions sur la stabilité en cas de de mise au tapis par une vague erratique :beaucoup de poids dans le pont et rouf (alu epais) mat assez haut (75 m° ) faible tirant d'eau donnant peu de rappel de lest
( non indiqué). L'argument du biquille me laisse tjrs dubitatif sur l'interet en voyage à part de carener plus facilement -serait-ce un argument de vente ?

04 avr. 2005
0

je partage ton avis

sachant que la coque represente environ 40% du prix du bateau soit au total 140 000€ pour arrondir avec un pieds de pilote prix de revient 1millon de franc.

il est bien certain que l'on trouve d'occas à moitié prix un bateau similaire sur le marché.

et je dirais sans surprise car l'on peut au moins l'essayer et apprecier ses performences et son sens marin par contre là c'est l'aventure car rien n'est garantie.

josé

04 avr. 200516 juin 2020
0

Le programme des uns n'est pas le programme des autres
Quelques exemples d’agencement à timonerie similaire ou du même esprit (mais modifiable à volonté je le rappel) :
-ESPACE1000/1100 plan Briand Chantier Jeanneau (difficile à trouver sur le marché de l’occasion)
-Atlantis 400 Caroff-Duflos Chantier Dujardin
-Haliotis JP Brouns Chantier YES
-Nauticat 39
-Maracuja PH Harlé Chantier Garcia
-Sun Odyssey 40 DS D Andrieu
(Que des mauvais…..)

Alu épais : Sans commentaires
(Histoire : un platier de corail du courant, moteur HS pas de vent et un bateau en alu épais et un bateau en polyester …… je vous laisse le soin de conclure)

Faible TE : le te est supérieur à un dériveur intégral et égal toutes proportions gardé aux :
Biloup (dont un rencontré à Tahiti qui s’en trouvait fort bien) Wrigton
RM10.5 Lombard
Fantasia (plan Harlé)
Hermine 36
Haka 105 Lerouge
Django ( GL composite) site glcomp.net
(Que des mauvais aussi …..)

Carène voir ci-joint le plan de forme : Carènes du même type 1 bouchain fonds en V que les corsaires, mousquetaires, Fréquence jazz, etc…
(Encore que des mauvais ...)

Budget : Combien coûte un bateau d’occasion métallique à l’achat, combien coûte la réfection de la coque, des agencements et la remise à niveau du plan de pont la révision des voiles qui restent d’occasion ainsi que le moteur ? Combien de temps pour faire cela ? Un bateau coûte deux fois de l’argent : à l’achat et à l’entretien. Plus le bateau est vétuste plus la part maintenance ou réhabilitation est importante. Un budget bateau ne doit pas se calculer à un instant T mais dans la durée. Je ne pense pas qu’une occasion métallique soit moins chère. Soit on achète un bateau en parfait état et il coûtera cher, soit on achète un bateau à refaire (plus ou moins) et finalement il coûtera le même prix à la sortie. C’est simplement un problème de répartition dans le temps.

04 avr. 2005
0

Bonjour
Bonjour ,

Niveau budget ,
je suis d accord avec Jean claude par mon experience ,
J ai achete un bateau de 20 ans et j ai englouti pas mal d argent pour le reabiliter , si c etait a refaire j aurais achete un bateau recent.
Faire et defaire coute cher .

Pour le reste , attendons l essai en mer qui doit etre realise par Loisirs nautiques .

A+
Jean marc

0

Essai Loisirs Nautiques
Attention il n'est pas prévu d'essai dans cet article de Loisirs Nautiques, ils intervienda plus tard ( dès que possible j'espère) Loisirs Nautiques va simplement présenter le bateau et je ne connais pas exactement la teneur de l'article qui est fonction de la place qu'ils voudrons bien réserver a ce bateau. Il ne faudrait pas qu'il y ai de confusion ou d'attente déçue.

0

Essai Loisirs Nautiques
Attention il n'est pas prévu d'essai dans cet article de Loisirs Nautiques, ils intervienda plus tard ( dès que possible j'espère) Loisirs Nautiques va simplement présenter le bateau et je ne connais pas exactement la teneur de l'article qui est fonction de la place qu'ils voudrons bien réserver a ce bateau. Il ne faudrait pas qu'il y ai de confusion ou d'attente déçue.

04 avr. 2005
0

sans commentaires ?
je suis désolé Jean-Claude, je ne veux pas relancer de polémique sur les matériaux, mais je ne peux pas te laisser sous-entendre que l'alu épais est un matériaux indestructible à l'épreuve des coraux.

Attention, le but de mon proprs n'est pas de prétendre que le plastique, c'est mieux, parce que j'en ai vu des bien explosés, mais simplement que LE POIDS du bateau rentre en ligne de compte

j'ai pour cela mon expérience de naufrage, d'un an et demi de travail acharné et de plus de 100 000 euros de dépenses pour remettre en ordre de marche un magnifique Maracuja garcia dont le fond de 10 mm s'est ouvert comme une vulgaire boite de conserve à moins de 4 noeuds sur une patate...

Le problème, plus que le matériau, c'est le POIDS du bateau.
Un maracuja ( 42 ) chargé, ça fait 13 tonnes, et il en faut moins pour déchirer 10 ou même 15 mm d'alu.

j'ai aussi l'expérience d'un petit prince en acier, lamentablement déchiré sur trois mètres après un échouage sur des galets.
Encore une fois, ce n'est pas le matériaux qui fait, mais le poids excessif du bateau

j'ai enfin l'expérience ( décidément, je suis un naufrageur !! ) d'un vaillant vieux Snow gouse 37, qui, lancé à 8 noeuds de nuit sur une patate émergeante ( une belle erreur de nav... ) a profondément entallé de polyester sur plusieurs mètres, sans que le bateau perce.
le bateau était lège soit environ 4 tonnes
Les travaux ont été fait sans urgence un mois plus tard.

voila ma petite expérience

06 avr. 2005
0

Et en DL?
Bien le bateau.
Est ce que ça changerai beaucoup de faire un Dériveur Lesté?
C'est à mon expérience (modeste) la formule la plus confortable à la mer, notion que je trouve primordiale pour un bateau au long cour.
Et j'ajouterai (bonjour la note?) des dérives latérales plutot qu'une centrale avec son puit inaccessible sous l'eau, et l'axe de rotation vulnérable.
Ah, pas de bateau parfait.

06 avr. 200516 juin 2020
0

Il faut demander au chantier
Une formule DL est compatible avec la carene existante. Il fudra simplement adapter le poids du lest et le tirant d'eau dérive haute au moment de redressement actuel.
La solution DL à dérives latérales est à mon avis la meilleure. C'est une des propositions de configuration de mini-môme et des mes jonques ( le tout encore en cours d'étude) J'ai même supprimé les puits et positionné les dérives à l'extérieur du bateau en applique sur le bordé. Le prix et les performances s'en trouvent améliorées. La dérive est courbe et suit le profil de la coque ( vue de dessus) en utilisation cela donne un effet foil ( poussée verticale) améliorant un peut le moment de redressement. Mais ce n'était pas le but principal. L'objectif avec ces dérives latérales est d'améliorer le près,d' éviter les remous dans le puits, éliminer les risques en bas du puits en cas d'impacte sur la dérive,simplifier la construction et donc le cout du bateau. Puisque je cite minimôme et les jonques j'en profite pour donner quelques infos. Mini-môme : j'ai revu entièrement le bateau et tous les plans sont en ré-étude. Les jonques idem. Je suis allé passer 15 jours au Vietnam pour mettre en fabrication un bateau à moteur en composite ( voir Moteur Boat de ce mois ci page 56) j'y ai rencontré Philippe MARCOVICH le patron de SICOMIN avec qui nous avons des conversations fructueuses ce qui m'a conduit à revoir entièrement les plans des jonques et de leurs échantillonnages. Les prix en Asie même s'ils sont fondés sur des achats de matière première au prix Européens n'ont rien à voir avec ceux pratiqués ici. En bois classique c'est encore pire on m' a parlé de coques de 12m ( jonques de transport) non mâté ni voilé hélas mais avec moteur à 12000$... cela reste à contrôler mais ne m'étonne que modérement après avoir vu comment cela fonctionne là bas.

07 avr. 2005
0

Dérives
Choix entre dérives pivotantes extéieures et dérives sabres en puit
Je préfère la simplicité de la dérive sabre, et j'y vois un petit avantage complémentaire:
Il arrive que beaucoup de bateaux à faible tirant d'eau, passent sur leur barre au portant.
Jean François André corrigeait ce défaut en ajoutant des dérives sabres en puits à l'arrière, c'est trés efficace et modulable suivant la force du vent.
D'autre ont préféré bidouiller le safran: on peut imaginer une 3e dérive sabre identique qui se glisse dans le safran fourreau, en contrepartie la jupe est ouverte. Ce qui me plait, c'est que c'est simple et apparent.

06 avr. 200516 juin 2020
0

Comparer
Je joints l'image de la solution dérive centrale vous constaterez un léger plus ne faveure de la dérive latérale. Poussé latérale mieux placée par rapport à l'axe de navigation pour la solution derive extrieure par rapport à la dérive centrale.
En vue de dessus la dérive est plus près de l'axe du flux d'eau dans la solution dérive latérale.

07 avr. 2005
0

Super JC, tu a pensé DL
Dans le cas dérives latérales sur bateau métal, je ne pense pas qu'il y ait un problème de puit lors d'un choc de la dérive. Le puit est repris sur 4 faces en bas et en haut. Et de toute façon, la partie basse du puit est audessus de la flotaison. Par contre, je trouve risqué la fixation extérieure de la dérive sur le bordé: l'axe de pivotement encaisse un effort à l'arrachage qui ne peut pas être correctement repris; quelle soluce?

21 avr. 2005
0

expérience alu épais + bidérives + bisafrans
mon bateau est équipé comme ça.
l'alu épais = peut être raisons marketing. On parle beaucoup du poids, mais c'est un faux problème (35 pieds, 6,5 t pour un bateau de voyage). Par contre, c'est une grosse contrainte pour l'architecte (bouchains). Pas de soucis de solidité. Si traitement oeuvres vives au Dox anode, prévoir carénage fréquent en plongée.
bidérives en puits = le pouliage doit être accessible (boitier relevable par le dessus). Bon rendement au près. Attention au budget. L'archi (encore lui!) doit essayer d'utiliser des profils déjà existants.
bisafrans = indispensable avec les culs larges. Très bon contrôle de la carène. Prévoir un axe "fusible" en cas de collision.

mon bateau : JPB35

08 avr. 2005
0

reflexion sur alu epais

Il me parait honnete de dire que le choix de l'alu epais est dictée par un soucis d'économie et non pour une raison de solidité et de securité.Le faite d'utiliser de l'alu épais evite de multiplier les raidisseurs entraiment ainsi une economie de main d'oeuvre , se qui se concoit trés bien.Celà evite egalement le redressage des deformations dû aux soudures interieur sur des toles plus fines ce qui n'est pas trés facile à faire et une coque marquée par ces soudures ce n'est pas joli.

Que l'on vente le faite que le bateau est en alu épais celà n'est donc que du marketing mais bon si certain se laisse prendre pourquoi pas.

Par contre il me semble que pour un bateau destiné aux grands voyages il aurait été bien preferable de tendre vers une vraie securité en ayant 2 cloisons étanches.Une à l'avant et une seconde au niveau de la cloison du cockpit.Cet été j'ai visité un bateau de 13m équipé de 2 portes etanches et celà ne poussait pas de pb d'amenagement au contraire car celà isolait l'espace vie des espaaces repos.

josé

15 avr. 2005
0

mmmmh
je suis tout a fait d'accord avec toi!

ce bateau est très très mauvais!!!!

il devrait pas etre en alu! du verre et du polyester c'est beaucoups mieux!

le mat est trops haut si je veut passer sous le pont de recouvrance!

le moteur est trops petit si je veu faire du ski nautique!

les aménagements sont pas pratiques si je veu me regarder un film sur grand écran!

et puis aussi, il est trops lourd ce bateau pour gagner le spi ouest france ou l'obélix!

et de l'alu c'est de la ferraille, qui nous dit que le constructeur ne fait pas son bateau avec de la tole ondulée récupérée dans une vieille casse?

et puis c'est vrai que mieux vaut acheter un bateau d'occase qu'un neuf!

prrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrt!

que de critiques!
et tout cela basé sur un povre plan déformé par l'incurvation des écrans catodiques!
il faut arréter de descendre un bateau qu'on vous présente en se basant sur trois fotos!
attendez de levoir sur l'eau!
il est présenté ici pour subir des critiques a la foi positives et négatives pas pour qu'on s'acharne sur des défauts possibles!
si on fait un bateau pour bourlinguer on ne fait pas un bateau de ski nautique ou de régate en baie!
encore que pour l'hédec un coffre fort c'est bien...

de plus pour qu'il y ait des bateaux d'occase il fo d'abor que certains les achètent neufs!!!

pour le prix, il faut aller voir dans le rayon des ovis qui eux aussi sont en alu...

pour ma part ce que j'en voit c'est que si j'avais un programme adapté a ce type de bateau j'essaierai d'aller plus loin pour voir ce qu'il vaut vraiment au lieu de dire que c'est lourd que ca marche pas ect!

bref!

chacun son type de bateua!
il faudrait en avoir dix différent pour rzemplir toutes les qualités demandées!
et il fiodrait arreter de casser la baraque a ceux qui nous font réver!
;-)

++

18 avr. 2005
0

tout a fait d'accord
d'ailleur je crois que le queen mary 2 est lui aussi en alu et ce ne doit pas etre par souci d'économie...

pour moi les plans en 2D donnent une idée générale mais pas la réalité. avec la 3D je pense que ca devient plus facile de se représenter un bateau avant sa construction.
ce que j'ai vu de celui ci ne permet pas a mon avis d'avoir une idée très précise du bateau. mais il est vrai que l'on peut peut etre anticiper.
ca sert toujours pour la construction d'un bateau

cordialement

19 avr. 2005
0

pour moi...
le matériaux que je préfère en légèreté, solidité esthétique ect pour un voilier c'est le bois moulé.

mais c'est vrai que ca coute cher a la réalisation.
et un voilier en acier serai beaucoup plus lourd qu'en alu. (toujours a mon avis).
il faut donc un compromis.
l'alu semble le bon meme si quand on se balade sur les pontons, les bateau en alu qui ont fait le tour du monde sont cabossés, tordus, déformés.
mieux vaut peut etre se déformer lorsque l'on prend une vague plutôt que de se casser. Hélas le carbone par ex très résistant, très léger et un peu plus cher n'a pas d'intermédiaire entre la rupture et l'ordre normal des choses.

de plus je ne sui pas sur que l'alu soit si économique que ca. et ce peut etre le matériau le plus adapté au type de navigation de ce bateau étant donné qu'il est destiné a la croisière hauturière. il peut se déformer et ne pas casser. la fibre de verre ou le carbone sont un peu plus limités dans la déformation.
la preuve pour la route du rhum d'il y a quelques années.

encore une fois la plupart des bateaux de croisière sont en alus.(ovnis, ect)

16 avr. 2005
0

il est tres bien ce bateau

mais je crois qu'il est possible d'avoir une opignon à travers des plans , et il est même preferable d'en avoir car s'il avait fallu construire le Quen Mary2 pour le presenter au client avant commande celà aurait surement poussé quelque problemes. :-D

josé

18 avr. 2005
0

Queen mary 2

est en acier.Mais le choix de l'alu ou autre se fait aussi souvent par economie car devant une realisation l'on prend le materiaux le plus adapté.

josé

19 avr. 2005
0

encore moi
plus de précisions sur ovnis

www.annoncesbateau.com[...]nce.php

un ovni d'occasion (alu évidemment) deux fois plus cher que le bateau présenté ici...

a réfléchir...

19 avr. 2005
0

Exact Ben
Quand on voit les prix des OVNI d occasions ; ils sont presque plus cher que les neufs
C est vrai que ce mercator une fois finie reviendra moins cher qu un OVNI de 10 ans et plus .

A+
Jean Marc

0

Courbe de stab
Quelqun avait demandé la courbe de stab. Je vais encore distribuer des bâtons pour me faire battre en plubliant cette courbe, qui sera recalculée avec les données du bateau définitif mais qui restera très semblable à celle-ci. Elle est à comparer avec les courbes des autre architectes dans la même taille et le même programe, enfin si vous les trouver ;-).

14 mai 200516 juin 2020
0

Les images uniquement en JPG
C'est bien marqué tout de même alors évidament si j'essaye en PDF ça ne le fait pas....
Bon voilà la fameuse courbe en JPG.

14 mai 200516 juin 2020
0

JPG d'accord
mais palus de 50Ko et 250ko si non ça ne pass pas donc courbe à 44ko ( c'est petit tom on ne vois pas grand chose) bon voilà la courbe enfin peut-etre..... :-D

15 mai 2005
0

ça va JC
il suffit d'enregistrer la photo et de l'agrandir, on voit très bien.
Au faite, salut à toi depuis le temps qu'on ne s'est pas mailé.
Dan

28 mai 2005
0

Chantier Mercator
Bonjour ,
J ai fait une demande de renseignements par mail en ce qui concerne le mercartor 105 ,
Il a fallu que leur tire les vers du nez pour avoir des infos (uniquement par mail) et encore pas tout , j ai abandonne .
Dernierement , j ai fait une demande a Dujardin pour leur serie Atlantis , j ai recu un DOC a la maison avec tous les postes + options budgettes .
Le chantier Mercator devrait prendre exemple

A+
Jean Marc

0

je leur dit
Je fait une copié collé de ton fil et leur passe par e-mail.Manqerai plus que je loupe un client non mais!

31 mai 2005
0

Très courageux
Jean-Claude, d'avoir mis tes plans en pature, sur HEO...

Moi j'aime bien : il ressemble à ma Land Rover, qui m'emméne partout (sur terre...).
Si je n'étais pas en train de refaire une santé à mon bateau (30 ans), je crois bien que j'aurai approfondi l'étude de ce Mercator.
Il n'y aurait qu'un truc qui me génerait, c'est le matériau : je suis un anxieux (electrolyse)... et j'aurai peur de l'abandonner, dans un coin pour aller faire des grandes ballades à terre.

Est il prévu un gréement de jonque sur ce Mercator ;-)

Jacques
trismus.populus.ch[...]

07 sept. 2006
0

Plus d'un an, ouensometon?
Trés bien ce topic, je le renfloue , la démarche de JC et du chantier est sympa.

Mais sur l'eau cela donne quoi? combien de vendue?
des témoignages? ou fiasco commercial comme les hermines?

08 sept. 200616 juin 2020
0

Le Caddie
Pour avoir un bateau:
Solution 1) aller au super marché prendre un bateau en rayon le mettre dans son caddie.
Solution 2) Faire un projet, puis une étude technique pour chiffrage, puis aller vers la presse pour informer, puis chercher un client, trouver un client intéressé mais qui en ai parce que: je connais pas l'archi, ce bateau n'a jamais navigué etc... Quand il y a enfin un client faire l’étude, faire découper les tôles ( et ça c'est long pour cause de surbooking d'Almet). En fin livraison des tôles mardi 12 septembre 2006 (nous sommes le vendredi 8!) promis je vous mets de photos des tôles ou des premiers morceaux soudés.
Effectivement un an c'est long mais normal quand on conçoit et construit des bateaux.

Aller une petite image du projet et pour en savoir plus allez donc voir le site "Nautique expo" en recherchant Mercator ( si! si! c'est de la pub)

08 sept. 2006
0

Coque nue
La trame d'aménagement proposée par le chantier est ce qu'elle est et correspond à des demandes mais.....
Toute autre option d'agencement est possible sur demande avec par exemple une belle cabine double à l'avant, un carré cuisine dans la timonerie mais dans ce cas plus de très grande table à carte bureau mais en conservant quand même la barre intérieure. Bref l'interêt des petits chantier c'est leur souplesse, il suffit de poser la question.

Quand au client "qui en ai", je dis çà parceque souvent ils me les gonfles grave en me disant "Mais on vous connais pas Mr Michaud", je suis toujours tenté de répondre que moi non plus je le connais pas ce mec.Quest ce qui me prouve qui va pouvoir me payer mes honnoraies après un mois de travail sur son projet. Qand à moi je peux toujours lui monter les 30 bateaux en tous matéraux dessinnés et mis à l'eau mais ce sont des bateaux de peche, à passagers, pour des chantiers connus ou l'archi ne dois pas apparaitre ( je viens de livrer les plans d'une structure de cata de 67' avec les calcul qui vont avec et si j'avais été mauvais ils ne m'aurais commandé il y 3 jours un 105' excusé moi du peux !) Bref dans le terme " des clients qui en ai" il s'agit de fustiger les amateurs de bateaux qui achètent un look, un nom, une mode et qui en plus restent souvent scotché au port. Je me souviens avoir vu beaucoupe de caroff et Reve des Antilles à Tahiti fort peux de bidule en plastique a part un ou deux Kirié et des Amel....

08 sept. 2006
0

oubliettes

apparement ce bateau n'intérresse plus personne.....

08 sept. 2006
0

Luxe de détail ...
je vois sur la photo du projet que tu as même déjà choisi le modèle d'ancre sur le davier :mdr:

08 sept. 2006
0

Un client qui en ai.........

Bon je suis bien content que ce projet voit le jour,

J'aime bien le concept bien que la cuisne je la préfererai devant le mat, en mer, devantle mat c'est pas trés confortable parfois invivable.

Donc, en mer, je mange je pisse et+, je dors,je fait le point, je veille, derriere le mat.

au mouillage je profite de l'avant; par exemple d'une belle cabine la seule du bateau pour un 10M50.

Je veux bien en avoir mais faut pas me les vider :-D

Tiens nous au courrant

Merci

30 sept. 200616 juin 2020
0

Du virtuel au réel

Le premier Mercator 105 est en construction à Lorient comme vous pouvez le voir sur la photo. Un second bateau à livrer barre en main sera mis en chantier avant Noel après celui-ci livré coque nue. Des contactes très précis laissent penser que ces deux bateaux seront suivies de plusieurs autres.
La coque en soudure actuellement sera visible fin octobre et sera livrée en Haute Savoie pour être agencée par son propriétaire.
La gamme Mercator va s’étoffer prochainement d’un 40’ répondant au même programme grand voyage avec un bateau toujours hyper solide a l’esthétique un peut moins 4x4 jeep mais avec toujours la même approche de simplicité et d’efficacité.

30 sept. 2006
0

bravo

ça fait toujours plaisir de voir un projet aboutir .

l'on dit que maintenant les em... commencent :-D

en toute amitié

josé

30 sept. 2006
0

oui je comprends

c'est ainsi que j'operais : tout est defini ,calculé, traçer, developpé,preparé,decoupé ,et tout est pris en compte (coque,amménagement,passage tuyautage, electricté,renforts , etc etc )

reste que l'assemblage apres avoir mi au point la methodologie avec prevision des temps de fabrication.

Dans un premier temps c'est long mais lorsque le top est donné pour la fabrication c'est tres rapide et fini les "modif" ou alors devis , commande ecrite par le client..

Que d'économie

Mais a contrario fini l'interet du boulot à l'atelier car plus d'initiative ou de reflexion

josé

30 sept. 2006
0

Merci José
Non je ne crois avoir trop de problème : on a fait une étude d'industrialisation très fine en 3D volumique sur TOP SOLID qui est un logiciel majeur du marché, le bateau se monte donc très vite comme un mécano avec précision. Le tôles s’ajustent parfaitement et prennent sans difficulté leur forme et position et tout a été pré-percé ou même percé définitif comme le liston inclus au haut bordé dont l'arrête est fermée par un tube. Par exemple sur toute sa longueur le liston comporte, de découpe, une succession de trous oblongs suivit de trous ronds ou autre exemple: le trou patatoïde laissant passer l’étambot vient aussi de découpe ect… Bref on a fait une vraie étude technique et pas seulement des plans plus ou moins artistiques ou le chantier se débouille comme il peut. C’est vrai que c’est long au départ mais que de temps gagné donc d’argent ainsi qu’en qualité.
Au fur et a mesure de l’avancement je mettrais de photos sur le site (oui c’est aussi de la pub !) Mais au delà de la pub il y a la satisfaction du travail bien fait.

01 oct. 2006
0

prix

combien le mercator 105? il me parait tres bien pense mais quel prix?

0

Voir le chantier
Pour le prix il faut contacter le chantier il y a un site en cherchant sur Google à Mercator 105 on trouve

29 oct. 2006
0

Et le hâle-bas?
Bonjour,

Super ce forum et toutes ces remarques/questions/suggestions. Et merci à Jean-Claude pour ces réponses. J'ai une question toute bête: d'après ce que j'ai vu sur les schémas (et sur le pdf que le chantier m'a envoyé), je me demande comment est positionné le hâle-bas de grand voile.

J'attends encore une année avant de prendre ma décision, mais le Mercator 105 est pour le moment en tête de liste...

A+ et vivement l'essaie à l'eau.

Pierre

06 mar. 2008
0

Il me plait ce canot
Et les premiers devrait être bientôt mis à l'eau

17 mar. 2008
0

Nouveau site Mercator !
Bonjour à tous,

Vous pouvez aller visiter notre nouveau site , qui vous donnera les dernières nouvelles du chantier, comme par exemple de nouveaux plans de bateaux proposés. Lee Mercator 105 sont en bonne voie de finition.

Pour toute question, tél : 02.97.66.44.60

Bon vent à tous !

C. Perrier

17 mar. 2008
0

Nouveau site Mercator
Re-bonjour,

Suite à mon message précédent, je m'aperçois que l'on n'accède pas au site en cliquant sur l'adresse, merci de le taper manuellement dans votre barre de navigation : .

merci

C. Perrier

26 août 2008
0

mise à l'eau Mercator 105
Bonjour,

Pour votre information, le Mercator 105 a été mis à l'eau avec succès. Bientôt des nouvelles et des essais dans la presse spécialisée. Visible au grau du Roi.

Si questions : 02.97.66.44.60

cordialement,

O. Caron

25 fév. 202125 fév. 2021
0

Bonjour,
je remonte un peu ce fil de discussion autour du 105. Je n'ai vu nulle part les hauteurs sous barreaux (où sous le pont) aux différents endroits stratégiques.
Un skipper d'1,90m aimerait ne pas 'abimer la colonne vertebrale.

Ensuite si des propriétaires peuvent me raconter les projets qu'ils ont réalisés, et ce qu'ils pensent de leur 4x4 rapide et économique.

Les liens donnés ici ne fonctionnent plus on a le classique 404.
J'en ai trouvé un avec son blog.

Il semble que les premiers bateaux se sont construits à Lorient, puis au Maroc.

Voici une mauvaise aventure avec le chantier du Maroc

Qui a commencé sur H&O

Je ne sais pas si l'architecte Jean-Claude MICHAUD est toujours parmi nous.

Une partie de sa réponse sur le forum d'en face:

Sur les 3 Mercator 105 vendus on a le N° 1 (qui) est à peut prêt satisfait (voir le blog de Marc volumondu.over-blog.com[...]/ , le N°2 a été obligé de sortir du chantier de Kenitra au Maroc pour le faire terminer à la Rochelle, le N°3 n’est qu’un tas de tôle informe à Kenitra malgré un payement à 80% du prix du bateau.
Une procédure est en cours contre Mercator par ces derniers clients.

25 fév. 2021
0

La hauteur sous barrots est de 1.90m dans la timonerie.

25 fév. 202125 fév. 2021
0

C'est Marc qui vend son 105, construit à Lorient.
Un ami (d'1,90 m de haut) m'a contacté pour l'aider à choisir/vérifier/décider ... il est tombé amoureux, comme moi, de ce type de bateau.

J'ai eu un dériveur intégral, bi-dérive en aluminium classique un Grébe . Il était un peu lent au prés, mais très bien fini à l'intérieur avec une super isolation. Je m'en suis séparé à regret suite à une mutation dans une région où les logements étaient (sont toujours) très chers. J'ai même vendu les vélos et tout ce qui n'était pas indispensable.

Le grèbe 880 était un superbe plan Bernard Veys. Il y a eu 2 bateaux"réel" de construits sur 3 démarrés en théorie, le chantier XXXX à fait faillite aussi avant de finir le 2 et de commencer le 3???.
Le soudeur avait complètement loupé le premier bateau. Le constructeur a embauché un spécialiste qui a remis en état le premier, réalisé le mien le numéro 2.
Bien sûr le chantier a vendu le numéro 3, mais ne l'a jamais commencé, par contre il envoyait les photos de l'avancement des travaux du numéro 2 à celui qui payait le numéro 3. Une semaine avant la faillite, on a exfiltré le N°2 pour le finir à La Rochelle. Le prorio du numéro 3 a essayé de récupérer le bateau car avec les photos il pouvait prouver que c'était le sien...
Bref, le numéro de série était sur la facture de la coque finie, mais sur aucune photo, fin d'un soucis de 3 ans pour moi.

J'ai l'impression que ces petits chantiers ne peuvent pas vivre avec la construction d'une faible quantité de bateaux.

Tous ces chantiers me font peur maintenant.
J'ai visité META à Tarar qui a les finances solides, de super compétences et des compagnons de qualité, Le prix pour un petit bateau de 10,50m en strongal est très élevé. Trop pour ma pension de retraité. J'ai pris un classique tout plastique pour finir, un Feeling32DI.

Peut être mon dernier bateau?

25 fév. 2021
0

Bonsoir,

Jean-Claude Michaud a répondu pour le 105 qu'il a dessiné.

Le Mercator 105.2 par François Lucas ne diffère pas seulement par le rouf. Le concept est similaire au 105: alu, 10m50, biquille, rouf panoramique et gréé en cotre, mais pour le reste, c'est un bateau complètement redessiné.

Seules 2 unités ont été construites, Tux (dont je relate les difficultés de la construction avec Mercator International dans le lien listé dans votre poste) et une autre unité démarrée par Mercator International en Tunisie, mais dont le propriétaire a interrompu la construction par Mercator International au niveau de la coque nue et la fait aménagé par un autre chantier en France. Il me semble que ce chantier dernier n'existe plus non plus et je ne crois pas qu'il y ait encore une offre de construction pour cette version 105.2, mais l'architecte François Lucas pourra répondre mieux.

En ce qui concerne Tux, le chantier Olbia avait corrigé les problèmes structurels et je l'ai ensuite repassé au peigne fin avec une personne compétente pour corriger de nombreux petits défauts (l'électricité par exemple). L'intérieur souffre toujours de défaut de construction difficilement corrigible (isolation thermique assez mauvaise p.ex.), mais pour le reste, il navigue bien et se révèle très marin.

Pour ce qui est de la hauteur sous-barreau, comme je mesure 1m68, je ne me suis jamais vraiment posé la question, sauf peut-être dans l'autre sens: elle est presque trop grande pour moi... ;-)

Pierre

25 fév. 2021
0

Merci pour la photo. Le bateau est lumineux, l'espace est bien utilisé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

Après la pluie...

  • 4.5 (68)

Après la pluie...la houle dégonfle tranquillement...

mars 2021