Le mal de mer...

Bonjour,
Nous sommes avec mon conjoint très motives pour partir faire le tour du monde. Mais mon souci est le mal de mer... Je suis allée faire une thérapie contre le mal de mer a l’hôpital de l’armée de Brest il y a 1 an mais malheureusement j'ai toujours le mal de mer... Malgré tout, je ne baisse pas les bras et je me dis que forcement a un moment donne je vais m'amariner! Mais je ne voudrais pas non plus mettre ma sante en danger... Est-ce que quelqu'un a une expérience similaire a la mienne? Est-ce que certains ont teste les bracelets avec les points d'acupuncture, les patchs de scopoderm ou autres traitements anti-mal de transport? Merci.

L'équipage
13 juin 2013
13 juin 2013
1

Surtout ne rien prendre contre, ca contribue a faire monter l'angoisse.
Simplement le premier jour prevoir une toute petite nav et passer la nuit au mouillage.

13 juin 2013
0

Salut,

Ma femme à le mal de mer, la seule chose qui fonctionne à peut prêt c'est le scopoderm, patch à mettre derrière l'oreille (jusqu’à 2 en même temps). Sur ordonnance et plutôt cher. Quelque effet secondaire: difficile de lire de près, assèchement de la bouche mais pas d'envie de dormir.
Elle à tout essayé: médocs, bracelets, lunettes. On navigue depuis 10 ans et on gère avec, elle doit s'allonger pour que ça aille mieux. J'ai équipé le bateau pour pouvoir l'utiliser facilement seul.
La plupart des gens s'amarine mais pas tous, courage...

13 juin 2013
0

Merci pour ces informations!
Je n'ai pas essaye encore le patch de scopoderm. L'avantage est l'absence de somnolence. Vous avez le prix? C'est remboursé?
Je n'ai encore jamais navigue plus de 1s consécutive donc je ne sais pas encore si je fais parti des gens qui ne s'amarineront jamais...

13 juin 2013
0

Oui il y à beaucoup de bon retour sur le Stugeron. J'avais commandé sur le net du Sturepsil, qui est la même chose que le stugeron. Ca n'a pas fonctionné, j'ai préféré jeter la boite suite à cet essai peu concluant, ma femme n'a pas confiance au médocs acheté à l'étranger. Je pense que chaque personne est différente mais il y a surement une solution pour chacun.

13 juin 2013
0

Ces 2 articles sont très intéressants, merci!
J'ai effectivement déjà entendu parler de la cinnarizine, il faut que j'essaye! Il n'y a plus qu'a aller en Espagne.

13 juin 2013
0

Le Docteur Chauve, LE grand spécialiste des pathologies rencontrées en mer a écrit ces 2 articles intéressants:
www.stw.fr[...]_dt.cfm
www.stw.fr[...]_dt.cfm

La cinnarizine (Stugeron), en vente libre dans toutes les pharmacies (sauf en France!) donne effectivement de très bons résultats.

13 juin 2013
0

Pour le prix de mémoire c'est environ 40€ les 5 patchs (pas trop sûr de moi quand même). Un patch peut rester en place 3 jours. Ce n'est pas remboursé car c'est du confort.

13 juin 2013
0

40€ les 4

13 juin 2013
0

Effectivement, c'est assez mais si ça me permet de ne pas être malade!

13 juin 2013
0

le mal de mer on peut s'en passer par "la force de l'esprit".
je n'ai plus le mal de mer depuis environ 15 ans un jour ou j'en avais marre de me cogner partout dans le bateau, j'ai opter pour une attitude de mepris et de total detachement, sans meme essayer de tenir debout correctement..
accompagner les mouvement sans checher a initier sa propre position dans l'espace...
qaund je dit plus le mal de mer , en fait je ne suis pas trop bien les 2-3 premiers jours de traversée , mais la je m'abstiends de toute action "dangeureuses" = pasne pas trifouiller le moteur , regarder la nav au minimum, ne pas faire la cuisine ( tout est pret pour 48 h), allongé si ca bouge..
J'ai decrit cete methode (approximative) a un equipier occasionnel japonais entre les tongas et la NZ, qui a bien capté l'affaire et qui a " chasser le demon du mal" dans la nuit..
.
je ne suis pas sur que ca marche pour tout le monde..
et cela n'interdit pas de prendre un drogue les 3 premiers jours

13 juin 2013
2

Barrer est pour le moment mon arme favorite; la concentration sur l'horizon et la bonne marche du rafiot fonctionne à merveille.

13 juin 2013
0

C'est vrai qu’être "actif" sur le bateau et ne pas "subir" est parfois un bon moyen de ne pas être malade.

13 juin 2013
0

J'ai toujours été terriblement sujette au mal des transports, même encore maintenant en voiture à l'avant, je suis toujours "brassée".
Je n'ai jamais fait de longue navigation, ni rencontré des conditions terribles, mais voici mon expérience:

mes toutes premières fois le fait même du bateau qui bougeait au port me donnait la nausée, les premières navigation avec pas mal de houle: malade à plusieurs reprises, même pas imaginable d'aller à l'intérieur...

après une nouvelle semaine, dont deux journées assez agitées, durant lesquelles j'ai été malade une fois, (au portant c'est toujours un peu plus compliqué): la route du retour en voiture s'est passée sans nausée!!!

Nous sommes repartis 1 semaine (pas de grosse mer) et je n'ai rien ressenti, au retour: pour la première fois de ma vie j'ai pu lire en auto sans mal au coeur...

J'ai l'impression de m'amariner peu à peu... Pourvu que cela dure... mais certainement moins d'appréhension à chaque fois également
La suite au prochain numéro...

:alavotre:

13 juin 2013
1

Je pense que tu as raison de parler d’appréhension car je pense que c'est un des facteurs déclenchant du mal des mers. Dans mon cas, je crois que j'ai tellement peur d’être de nouveau malade et ce avant même de mettre le pied sur le bateau que forcement je suis malade...
J’espère que de ton cote tu vas progressivement t'amariner!

13 juin 2013
0

Je crois être très sujet au mal des transports, et il n'y a que 3 choses qui me calment radicalement :
- debout à coté du mat, accroché à un hauban, face au vent et à la houle (le seul truc qui me "calme"). Plus je prends de hauteur, plus ca marche.
- vomir (pause de 30 minutes)
- dormir (pause d'une nuit)

J'ai l'impression que l'on ne s'amarine pas pendant les périodes nauséeuses, on ne s'amarine que lorsqu'on supporte les mouvements sans problème, du coup, je reste des navigations entières accroché au haubans :)

13 juin 2013
0

Le mal de mer ? connais pas, J'en connais qui sont malade dès qu'ils voient un bateau mais je crois que je dois avoir de la chance, toujours d'attaque pour naviguer.

13 juin 2013
2

Et bien tu as bien de la chance!!!

13 juin 2013
0

Ma femme a le mal de mer de temps en temps, cela ne dépasse jamais 3 jours.
Pour l'éviter, je l'occupe MAIS sans lui demander de fixer son attention sur un truc fixe car ça empire le mal de mer.

Quant à moi, j'ai un autre mal, le mal de terre mais je n'ai pas trouvé de remède :(

13 juin 2013
1

Je pense que cela depend aussi du bateau. Sur un bateau ancien, etroit et rond de coque, dans peu de vent avec de la houle je peux etre malade comme un chien. Sur des bateaux plus modernes, dans 25 kints de vent et 3 metres de creux, je suis a l aise.

13 juin 2013
0

Je suis (parfois très) sensible au mal de mer, et si je me laisse un peu aller, sur le bateau des autres par exemple, cela peut prendre des proportions assez dramatiques, jusqu'à l'incapacité totale (et je vous passe les détails). En revanche, sur mon bateau où je suis en solitaire, je suis malade, mais reste opérationnel. Je ne pars que pour de courtes traversées style Arcachon/ San Vicente de la Barquera, je suis souvent bien malade le premier jour (ou nuit), je me permets de vomir autant que nécessaire mais je reste actif, par force... Je ne peux absorber que de l'eau (en quantité parce que vomir déshydrate !) du gâteau de riz au caramel (Y'abon en conserve) ou des bananes, parfois quelques sablés bretons. Puis ça se calme peu à peu, d'autant plus vite que les conditions météo sont favorables. Généralement à l'arrivée, après 2 jours, je suis éreinté, mais après une nuit au mouillage, ça va. Après ça, je suis d'attaque pour affronter des conditions "musclées" sans trop de problèmes. Je ne prends aucun produit, mais je crois que nos amis d'Hendaye connaissent un produit espagnol très efficace, interdit en France. De cela je déduis que le mal de mer est un mal opportuniste, qui s'installe si on veut bien le laisser faire : moralité, prendre des responsabilités à bord, être totalement impliqué (forcément en solitaire !), ne pas rester inactif, et surtout ne pas s'angoisser... Bon vent !

13 juin 2013
0

Et bien, vous êtes courageux de naviguer en solitaire et d’être malade! Vous n'avez pas le choix que de rester actif car vous êtes seul. Félicitations!

13 juin 2013
0

ce sont de mauvais moments à passer. Mais normalement chez la plupart des personnes, le mal de mer s'estompe puis disparaît au bout de 2 à 3 jours de mer, en grande traversée, le temps que le corps (oreille interne) s'habitue aux mouvements du bateau.

:goodbye:

13 juin 2013
0

Avec le temps j'ai plus ou moins appris a gérer je me connais mieux sur ce point.
Ma technique manger ne surtout pas avoir faim (c'est con pour le régime) :p
Si on a un peu de temps pour s'amariner, avant de faire une traversé ou une météo sportive, je passe pas mal de temps a l'intérieur a bouquiner, cuisiner, faire la nav pour forcer l'oreille a s'habituer quand ça fait un petit moment que je n'ai pas navigué.

Mais il m'arrive encore de l'avoir si les conditions sont chaude et que l'on est au large du coup on est obligé de continuer à vivre et rester dans le bateau. Se qui est fatal pour moi c'est toute la partie intérieur devant la quille et quand les vague commence a donner des grands coup d’ascenseur. Si je suis de quart je me force à rester a mon poste. Déjà c'est plus cool pour les autres et faire de la résistance ça aide en général. Après 24/36h de mer en général ça passe.

Par contre maintenant je suis plus souvent malade en voiture sur les petites route de montagne :p
Enfant j'étais très sensible au mal de mer, genre limite coma pendant 12h ( c'est pas de bol quand tu habites 3 mois de l'année sur un bateau :p) avec le temps je ne sais pas si c'est le cerveau qui s'habitue ou apprend mais ça va de mieux en mieux.

Je ne sais pas depuis quand vous naviguez mais le seul conseil que je donne en général pour ça c'est d’apprendre a se connaitre. Se tester quand c'est possible, chercher les petit trucs, tenter de comprendre ce qui a fait que ça l'a fait ou pas.

14 juin 2013
0

"Surtout ne pas avoir faim". Oui c'est vrai que l'on me dit souvent, surtout ne pars pas le ventre vide mais facile a dire quand on a le ventre noue avant le départ...La peur d’être malade me coupe l’appétit... Et ensuite, en navigation, si j'ai la nausée alors la c'est même pas la peine de me proposer a manger!
Je navigue en mer ponctuellement depuis 3 ans et quasi tous les mois sur un lac. Sur le lac, ça bouge moins mais ça bouge quand même! Heureusement, je ne suis pas malade mais du coup j'apprends a gérer la navigation.

27 août 2013
0

Il paraitrait surtout que en vieillissant le sens de l'équilibre devient moins efficace et donc moins sensible...pendant près de 10 ans j'ai cru être devenu assez vieux pour ne plus être sensible au mal de mer...et bien non !!! Donc je suis encore jeune !!(il faut positiver) je suis sensible aux routes sinueuses si je ne suis pas le conducteur et gamin même à la ....balançoire.
Sinon des que je me couche je ne suis plus malade ( pour moi qui suis fainéant c'est le pied !)
D'un autre coté je n'ai pas pris de médicaments depuis au moins ...30 ans , suis je maso :heu: :non:
Pour la prochaine croisière je vais quand même investir dans du Scopoderm ,au cas ou cela dure.
Par contre je m'inquiète pour mon chien qui n'a quasiment pas navigué en mer, il faudrait pas que lui non plus (en plus de ma femme !) ne soit jamais malade , mon ego en prendrait un sacré coup :jelaferme: :acheval:

14 juin 2013
0

ma compagne est sujette au mal des transports.
Le bateau devenait un cauchemard... les seules nav qui se passaient bien pour elle, c'était sur mer d'huile avec une grosse pétole.
On a acheté "pour voir" les bracelets avec les points d'acupuncture.
Je ne sais pas s'il s'agit d'un effet placébo, d'une force d'esprit, ou juste d'un coup de chance, mais le lendemain elle pouvait même être active à l'intérieur sans ressentir de gène.

14 juin 201314 juin 2013
0

Pour ma compagne qui était malade et que rien ne guérissait , on a essayés (sur les conseils de basques avisés :bravo:)

La biodramine ou biodramina Caféina vendu dans toutes bonne pharmacie espagnole

(Avec caféine c'est nettement mieux...)

14 juin 2013
0

Bien sûr, la loi des "4F", ça ne marche pas à tous les coups, mais souvent quand même...

Dans le cas de mimifly, l'appréhension qu'elle ressent avant même de monter à bord peut s'apparenter au F de Frousse.

Le problème, c'est qu'une fois qu'on en a chopé un, les autres arrivent insidieusement.

Lors d'une traversée pourtant pas longue ni agitée, je commence à avoir vraiment Froid. Je me couvre, je lutte, et ça me bouffe de l'énergie, donc je me Fatigue plus vite. Je sais pertinemment que je devrais manger, mais évidemment, j'ai tout sauf Faim... Et ça s'enchaîne.

Je suis descendu pioncer 20 mn, bien emballé dans mon sac de couchage, et je me suis réveillé frais comme un gardon, j'ai avalé 2 chocolatines et un demi-litre de flotte, et je me suis remis à la barre en sifflotant.

14 juin 2013
0

Votre loi des "4F" me parle bien!
Il faut que je maitrise ma "Frousse", que je me couvre bien pour éviter d'avoir "Froid", que j’appréhende une navigation après avoir fait une bonne nuit pour ne pas être "Fatiguée" et enfin que je fasse un repas roboratif pour ne pas avoir "Faim". Y'a plus qu'a!
Merci!

14 juin 2013
0

Il y a pas mal de physcologique dans le mal de mer. Y penser c'est déjà le début des ennuis! C'est pourquoi l'appréhension est plutot un facteur aggravant et s'occuper (barrer, regler les voiles, penser à autre chose...) permet de limiter les effets.
Moi j'ai quelque fois des problèmes avec les mouvement de roulis désordonnés qu'on peut rencontrer au mouillage ou lorsque le bateau n'est pas suffismeent appuyé sur l'eau (pétole + houle).

14 juin 2013
0

Oui, c'est sur qu'avoir peur d'avoir le mal de mer ne fait qu'augmenter la probabilite d'avoir le mal de mer... Mais plus facile a dire qu'a faire...

14 juin 2013
0

Peut être si logique que personne n'en parle... mais contre le mal de mer... Ne pas rester le ventre vide ! :-D

14 juin 2013
0

La tête en bas dans la baille à mouillage à démêler un sac de noeuds chaine/cablot est aussi à déconseillée ... (situtation vécu)

14 juin 2013
0

J'ai un ami qui était marin professionnel de la marine marchande, jamais malade en mer mais c'était l'horreur si il montait sur un voilier au lac. L'explication est très facile, sur le lac le rythme des vagues et de la houle est très différents de la mer, la longueur du bateau est aussi à prendre en compte.

0

Pour les + jeunes en vieillissant on l'a de moins en moins
il faut bien gagner quelques choses on en perd tellement .mais les odeurs de Gas oil ou la tête dans un coffre Boum....
Banane et ça repart.

14 juin 2013
0

Bliss14 a cité le médicament espagnol dont j'avais oublié le nom : biodramina caféina. Il paraît que c'est très efficace, mais je n'ai jamais essayé...

26 août 2013
0

Les 4 F
FAIM, FROID, FROUSSE, FATIGUE.

En cas de mal de mer qui pointe :
- Se Couvrir chaudement .
- Manger et boire moderement.
- Eviter l'alcool

SURTOUT : Visage à l'exterieur , regardez la mer, puis inspirez quand le bateau monte et expirez quand il descend.
Cette synchronisation du corps avec les mouvements de la mer et du bateau est primordiale.

Dormir dans un hamac double direction suprime tangage et roulis. ( un hamac en porte un autre en travers) C'est dur à amménager et de trouver la stabilité ,dommage que ce ne soit vendu tout pret.

Pour le mal de terre, vous pouvez aller au bistrot du port.

26 août 2013
1

tu as oublié le cinquieme f, la foif......

26 août 2013
0

Ou le Fuel (odeur à l'intérieur)

27 août 2013
0

" ma femme qui est malade "
"mon épouse est sujette au mal des transports"

bien sur les "hommes" ne sont jamais malade ... :oups: :lavache: :jelaferme: :acheval:

27 août 2013
0

de temps en temps, quand les cacahuetes sont périmées......

27 août 2013
0

L'équipage de mon fils (Gabier_III) a utilisé avec succès les patchs de scopoderm (adultes) ou les bracelets points d’acuponcture (enfants).

Tu pourrais lui demander les détails en MP

16 sept. 2013
2

Je voulais encore remercier tous les "marins" qui m’ont donné leurs "trucs"!
Je suis partie une semaine, naviguer en Bretagne, avec mon conjoint et je n'ai pas été malade, ni nauséeuse une seule fois!
D'une part, j'ai bien respecté les 4F.
Et mon "truc" a moi et bien c'est le patch de scopoderm. Je n'ai eu aucun effets indésirables suite a la pause de ce patch. Je pense que ce patch m'a permis de dépasser le stade de la "Frousse". J'avais peur d'avoir le mal de mer avant même de monter sur le bateau car je n'avais jamais eu d’expérience positive. Dorénavant, je prends du plaisir a naviguer et je n'ai plus peur d’être malade.

01 oct. 2013
0

Je conseillerais juste, vu la "grande" experience de ma femme en maux de transport, meme si aujourd'hui elle a trouvé son bonheur (l'equivalent du stugeron en Angletere, toute la panoplie citée au dessus n'a rien améliorer pour elle), que manger ou plutot grignoter tres regulierement pour ne jamais avoir l'estomac au repos l'aide beaucoup et que en cas de defaillance, afin de ne pas tomber en faiblesse (genre plus de 24h a refaire surface...) du Coramine glucose en dragée a sucer ainsi que du primpéran en supositoire (bin oui ca ne passe pas par la bouche...) aideront parfaitement les souffrants.

01 oct. 2013
0

récemment, on m'a parlé d'hypnose...

01 oct. 201301 oct. 2013
0

Point de vue perso:
Le mal de mer, cela s'apprivoise. Il faut savoir en reconnaitre les signes avant coureur tant sur soi que sur les autres. Le tout premier, celui qui doit faire sonner toutes les alarmes: un baillement. Puis deux...
Si on agit dès ce stade, il est possible de ne pas être malade. La seule façon de l'enrailler (et ce quelque soit le stade) est de manger qqchose de très énérgétique, mais surtout pas acide ou agressif pour l'estomac. Ni écoeurant (pas de chocolat). Mon arme favorite: la banane. c'est très energetique, mais surtout, elle dispose d'une particularité qui fait toute sa valeur: elle à le même goût à régurgiter qu'a manger. Cela vous fait sourire, ok. Mais quand on est malade à vomir, c'est une bénédiction des Dieux.
Et même si on la vomit, une partie reste dans l'estomac. donc en re-manger et ainsi de suite...
Rester à l'air et regarder l'horizon pour aider le cerveau à se recaler. Le mal de mer résulte de la non concordance lors du traitement par le cerveau des signaux proprioceptifs (oreille interne) et de ceux donnés par la vue (sens externe).
.
Si la personne ne reprends pas pied, la coucher, lui donner une bouteille d'eau, un seau et se mettre au mouillage ou dans un abri. Elle reprendra pieds assez vite.
Avant de commencer sa croisière, si on peut passer une nuit au mouillage (pas au port), cela aide car même en dormant, le cerveau analyse les mouvements du corps dans ce drôle de lit qui bouge...
Olivier

01 oct. 2013
0

Hello,
Perso, après avoir arrêté la Nautamine, j'essaye la Cocculine(homéopathie)...ça marche, mais pas à chaque fois...!
Comme le dit Olivier, en restant dehors, ça va...
Pour la banane, j'ai peur de ne pas la garder bien longtemps, donc je préfère ne rien avaler.
En même temps, on ne navigue jamais bien longtemps, et j'ai quelques réserves!
Et le soir en arrivant, j'ai un appétit féroce! :mdr:

01 oct. 2013
0

A voir : www.boardingring.com[...]

j'ai 2 paires de ces lunettes à bord et depuis deux ans mes enfants acceptent de revenir sur le bateau, moi-même je m'en sers quand je sens que ça vient et ça passe!

01 oct. 2013
0

perso le scopoderm je ne tolère pas, ca augmente l'envie de vomir

28 oct. 2013
0

En mer (ou en voiture comme passager), je suis malade comme un chien.
Le problème n'est pas la nausée (et tout ce qui l'accompagne, si vous voyez ce que je veux dire...), mais le mal de crane qui est conjugué aux nausées.
Et là, à part m'allonger dans le noir, rien d'autre à faire.
Si au moins je pouvais éviter les migraines....je suis preneur. Quelqu'un a-t-il une astuce?

28 oct. 201328 oct. 2013
0

@hectori

Mon fils réagit de la même manière. Pas ou peu de nausées, mais maux de tête. Je dois avouer que pour l'instant nous n'avons rien trouvé de mieux que de suivre les recommandations habituelles et ça marche moyennement. Quant aux médicaments nous en avons essayé plusieurs : Mercalm, Cocculine, etc. Zéro effet.

Je suis intéressé par les réponses que vous allez obtenir !

Tipatapon

28 oct. 2013
0

j ai des amis qui sont malades a chaques sorties et quelque soit le bateau, l un deux vient d essayer les fameuses lunettes et bien ça a marché et les a fait essayé aux autres les resultats sont positifs, ils peut leur arriver d etre un peu nauséeux quand ils les enlèvent mais des qu ils les remettrent tout rentre dans l ordre

28 oct. 2013
0

Merci à Christian et Tipatapon.
Concernant les lunettes: étant déjà porteur de lunettes de vue (privilège de l'age..), ces fameuses lunettes s'adaptent-elles facilement par dessus? Combien de temps faut-il les garder, car s'il faut en permanence mettre 2 paires de lunettes sur le nez, c'est pas top!!
Une idée du prix?

29 oct. 2013
0

bonjour, les lunettes sont assez large pour être portée par dessus une autre monture, pas de pb

28 oct. 2013
0

Bonjour,

je redonne le lien posté plus haut : www.boardingring.com[...]/
Il faut compter une soixantaine d'€.

Vu leur forme, à priori pas adaptées aux porteur de lunettes de vue.

28 oct. 2013
0

Il existe des clips pour les porteurs de lunettes. Lu / vu sur le site ci-dessus.

0

comme certains le savent j ai été vraiment très mal durant ma première navigation qui il faut le dire pour un novice étais musclée malgré le stugéron
après cette mésaventure j ai vidé le bateau et rentrer chez moi c étais fini mon rêve étais foutu
après une longue discutions ici sur le forum j ai repris mon courage a deux mains et je suis reparti naviguer
j y ai été petit a petit dans le golfe et ça va de mieux en mieux ci je sort du golfe pour une plus longue navigation je met un patch de scopoderm et cela va sans problèmes
donc je navigue le plus possible sans rien prendre pour m amariner et je doit dire qu a la longue ça porte ces fruits

maintenant je suis rentré pour 3 semaines il faudra voir ci tout est a recommencer ou ci cela continueras a s amélioré

nous sommes tous différant et évidement ce qui marche pour un ne marche pas forcément pour l autre mais je peux vous dire une chose ci vous avez la passion de la mer et de la détermination vous vaincrez le mal

bonne navigation a tous

dom

28 oct. 2013
0

Bonjour Dominique
Content de savoir que tu navigues de nouveau et que ça se passe bien.
Effectivement ton premier fil, était un peu inquiétant sur la suite possible de l'aventure.
Bonne continuation dans votre projet.

0

merci koala-5 il m arrive de croire que tout est perdu mais c est sans compter sur ma tête dur qui refuse de ce laisser dominer par les éléments lol

vous m avez tous bien aidez et je ne vous remercierez jamais assez

dom

28 oct. 2013
0

putain les mecs vous avez pas de bol d'avoir encore le mal de mer..mais je peux pas vous dire comment ne plus l'avoir , je ne m'en rappelle plus, trop vieux, ca date du siecle dernier

28 oct. 201328 oct. 2013
0

Peut-être la mal de mer confère-t-il une éternelle jeunesse ? :reflechi: Il date toujours de la dernière navigation...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

un éléphant ça trombe

mars 2021