Le gazole dans nos réservoirs.....beware, beware!

Bonjour,
Je constate depuis quelques jours une recrudescence de sujets sur des doutes, des constats ou de vrais problèmes liés à des contamination de GO dans des réservoirs de voiliers ou motoryachts.
Je sors d'une pénible épreuve de plusieurs mois avec ce genre de souci: du gazole non utilisé stocké pendant plusieurs années dans des tanks en acier et de surcroît de piètre qualité ( le Go que l'on achète en Hollande, bas niveau de souffre anti pollution mais tueur de pompe à injection...)
Sur mon bateau transocéanique ( à moteur heavy duty M1, déplacement lourd), 8300 Litres embarqués dans trois tanks avec une centrale de fuelpolishing qui n'avait jamais été utilisée par les brokers -propriétaires de ce demo boat ( des vrais cons...)
Nous découvrons lors de l'expertise préachat la contamination. Nous sous estimons les conséquences possibles et nous nous contentons, si l'on peut dire de:
- 1 vider les tanks
- 2 les nettoyer au karcher ( deux personnes avec combi mais sans masque....!!!, çca se passe en Hollande)
- on refuel en blanc, normalement propre
- 3 on change quelques flexibles, on se congratule, on fait son chèque et l'on s'en va.
- 4 quelques mois plus tard, la cata: le moteur tousse et cale... L'ordinateur du John deere indique des problèmes d'alimentation du "rail pressure system". Diagnostic: pompe HS, circuits sans doute endommagés, injecteurs à remplacer....
Inutile d'évoquer le coût du "voyage" et la prise de chou pour déterminer la responsabilité des uns et des autres, et la mienne pourtant "expérimenté" ( transat en voilier, 7 bateaux neufs, pleins dans des pays "exotiques" etc...)

Les leçons - à partager - de cette funeste expérience:
- le gazole que nous utilisions dans nos bateaux il y a vingt ans avec des moteurs "à l'ancienne" n'a plus rien à voir avec le produit plus ou moins taxé, plus ou moins écologiquement correct qu'on nous sert dans les pompes des marinas ou des supermarketracket... IL NE SE CONSERVE PAS. Ok pour un agriculteur ou un pêcheur qui tourne tous les jours, mais un pas un "plaisance" qui au mouillage ou au port relâche plus souvent qu'il ne tourne.Et encore, les experts interrogés avouent que les agriculteurs commencent à en avoir assez du GNR qu'ils balancent dans leurs tracteurs. La différence, c'est qu'ils les achètent en leasing et qu'ils ne les gardent pas suffisamment longtemps pour essuyer les plâtres.
Un expert maritime me confiait récemment qu'on ne compte plus les motoryachts en rade au redémarrage de la saison avoir avoir hiverné avec du gazole de l'an dernier acheté à Malte ou ailleurs...
- les mécaniciens qui ont (bien) travaillé à mon bord me confiaient que je serais moins ennuyé avec du fuel domestique qu'avec ce "blanc" qui pollue moins mais qui fait de l'eau et ne se conserve pas. Mais bon, forbidden sauf pour le groupe ou le chauffage...
- les antibactériens: je repars moi aussi avec du grotamar mais il faudrait aussi prévoir des dissipateurs d'eau etc!!! Il va falloir retrouver la boite de petit chimiste de son enfance pour faire les pleins!!!
- les centrifugeuses: la première fois que j'ai parlé de ça à des mécaniciens après avoir fait venir des US une centrale 12V pour mon ancien trawler, ils se sont demandé ce que j'avais encore inventé...Sur mon nouveau canote, montage d'origine avec gulf coast filter et alarme présence d'eau. Mais prévenir suffit-il à guérir??
- les points bas de vidange sur les réservoirs: sur mon ancien trawler bénéteau, j'avais découvert un bouchon en position basse du réservoir. J'ai la même sur mon North sea Trawler 57'. Je vais dans les prochains jours installer une vanne avec un bouchon pour pouvoir de temps en temps purger le fond des réservoirs où s'accumule le pire..
- les préfiltres décanteurs: initialement, mon bateau était équipé de pérfiltres Gulf coast balèze filtrant à 1 micron. On m'a expliqué que c'était trop et que cela pouvait freiner l'alimentation en GO.Les Hollandais ont donc refitté tout cela avec des Separs bypass avec bocal ( on voit la misère comme ils disent chez moi) filtration 30 microns avant de nous livrer le bateau. Est ce une bonne idée, je n'en sais rien.
- pour le reste, je suis preneur de toute nouvelle idée.

Je connais un couple charmant qui racontait être tombé en rade avec un voilier Beneteau très récent entre la Tunisie et Malte, sans vent... Ca arrive à tout le monde et pas seulement aux méchants "huileux"!

L'équipage
04 juin 2016
04 juin 2016
0

" forbidden sauf pour le groupe ou le chauffage."
Même pas!
Groupe ou chauffage fixe!

04 juin 2016
1

"Les Hollandais ont donc refitté tout cela avec des Separs bypass avec bocal ( on voit la misère comme ils disent chez moi) filtration 30 microns avant de nous livrer le bateau. Est ce une bonne idée, je n'en sais rien. " ==> ERREUR
Je filtre en 10 et 5 microns plus décanteurs d'eau sur le circuit fuel polishing.
5 et 1 microns plus décanteurs d'eau sur le circuit entre le réservoir journalier et le moteur.
..............
1- Pour l'antipollution on a diminué la quantité de souffre du gasoil... Or c'est ce qui permettait une certaine résistance au développement des bactéries dans le gasoil.
Depuis sa suppression les problèmes de bactéries qui se développent en présence d'eau sont en augmentation.
2- Une pompe d'injection "Common Rail" ne supporte pas la moindre présence d'eau dans le gasoil, idem pour les injecteurs très hautes pressions associés, c'est destructeur.
Ce qui "passait" avec des moteurs de technologies anciennes est insupportable pour les technologies ”Common Rail".
3- Pour que les bactéries puissent se développer il faut de l'eau dans le gasoil. Celle-ci arrive par condensation d’humidité de l'air majoritairement.
=== Les bactéries bouchent les filtres et les conduits d'alimentations et étouffent le moteur.
=== L'eau qui arrive dans une pompe d'injection "Common Rail" la détruit, de même pour les injecteurs. Si des bactéries passent dedans ce n'est guère mieux, une bactérie étant composé d'eau....
-------- La chasse à l'eau de condensation est primordiale pour empêcher, diminuer le développement des bactéries.
................................
Lire les articles :
www.plaisance-pratique.com[...]-gazole
et
www.plaisance-pratique.com[...]ique-du

Lire aussi les commentaires et la "bataille", le débat que l’on avait eu à l’époque, cela permettra de se faire une idée sur certaines solutions et astuces qui ne sont pas dans l’article.

04 juin 2016
0

monte des vieux bedouins genre DF6 ou DK4
ça fonctionne même à l'huile de vidange ...
alain

05 juin 2016
0

des vieux bédouins, en es tu sûr?

04 juin 2016
0

Le pire c'est qu'on est qu'au début des emmerdes avec les injecteurs pompes gérés par électronique, va y avoir du boulot et de la caillasse à sortir... :heu: :tesur:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

04 juin 2016
0

le GNR est aussi rouge que le FOD
le GOP des pêcheur et le DML (commerce) sont bleu
ils contiennent moins d'additifs (7%) que le blanc....

04 juin 2016
0

Délire fiscalo-administratif, paranoïa antipollution, comme l'écrit Shazzan, on "n'est qu'au début des emmerdes" et pas seulement à cause de l'électronique. Evidemment, à refaire, des bons vieux Baudouins... mais remonter l'histoire à l'envers n'est pas le plus simple. surtout si l'on imagine un petit chantier ou un constructeur amateur ( comme jadis..) devoir faire passer son bateau sous les fourches caudines de l'administration pour obtenir son homologation, donc sa liberté d'immatriculer, d'assurer, enfin de naviguer, c'est quand même l'essentiel...

05 juin 2016
0

En fait ton équipement d'origine était bon... Je ne comprends pas le chantier dans sa démarche de changer l'équipement de filtrage, à croire qu'ils ne connaissent pas les "common rail" et leurs impératifs...
Quand on installe un système de filtrage la première donnée à prendre en compte est le volume/débit que l'installation peut produire pour que cela soit en adéquation avec les besoins des utilisateurs (moteurs, groupes, chaudière, etc...), et bien sur il y a des marges de sécurité à prévoir.
De plus les filtres de bonne conception (air et GO) intègre des indicateurs de colmatage, et donc sauf mauvais concours de circonstance on voit venir le moment ou il faut les remplacer.
..........
C'est effectivement dans les fonds de réservoirs que la "samba des bactéries" se fait...
Tu as la chance d'y mettre des robinets, fait le, l'élimination de l'eau des fonds de réservoirs est une partie importante dans le process.
Car celle ci se remix avec le GO en navigation...
Moins tu en as au départ du port et mieux tu te porte.
Je n'ai pas de robinet en point bas mais des cannes d'aspirations qui sont dédié au fuel polishing et qui touchent le fond des réservoirs avec une coupe à 45° des tubes, les cannes d'aspirations normales étant situés 10 cm plus haut.
Apres chaque arrêt prolongé je sors 2-3 litre d'eau avant remise en route....
Climat tropical humide , cela n'aide pas...
............
Même à l'arrêt au port le réservoir fait un cycle d'expiration / inspiration par 24h... ;-)

05 juin 2016
1

bonjour perso j'ai un gros nanni sans turbo 10 ans d'age jamais eu le moindre probleme sur ce moteur, il a pourtant bu une fois une bonne quantitè d'eau de mer(bateau couchè) mon montage= 600 litres de gasoil dans les fonds reservoirs en alu integrès à la coque+ reservoir journalier de 100 litres au dessus du moteur ! dans les reservoirs integrès à la coque un piquage à 5 cm au dessus du fond avec dessus un fitre de pistolet à peinture ; je remonte du reservoir integrè vers le reservoir en charge le gasoil à l'aide d'une pompe electrique tournant en permanançe quand le moteur tourne , un trop plein renvoi le surplus vers le reservoir en bas ,le retour de gasoil depuis les injecteurs retourne au reservoir en charge(gasoil toujours à bonne temperature dans les contrèes froides) une pompe à main est egalement intallèe en cas de defaillançe de la pompe electrique, le piquage dans le reservoir en charge est aussi à 5 cm au dessus du fond ! vers le moteur deux gros decanteurs (sans fitre) puis le filtre à gasoil sur le moteur !à chaque plein= grotamar, jamais de plein dans les marinas ou à la peniche mais bidons à la station du coin =prix ,gasoil reçent, vu le debit et controles dans les stations des grandes surfaçes! tous les deux ans j'ouvre la trappe du gros reservoir pour voir s'il ny a pas d'amalgames sur le fond(avec une lampe puissante on voit tres bien,! le reservoir en charge lui est nettoyè tous les ans!

en croisiere lointaine je prefere prendre un taxi ou louer un vehicule pour aller faire le plein avec mes bidons! jamais de plein au petit camion citerne qui vient vous livrer(pays exotiques) comme ils ne vous revoient jamais.......(lors d'un convoyage avec plein au camion citerne( espagne du sud) =3000 euros de remorquage dans le golf.........
avec l'age et l'experiençe on devient sans doute parano! ah aussi sur la mise à l'air une vanne etanche ça evite la condensation et les suintements d'eau! bien sur ce sont des contraintes mais avec ces choix depuis 10 ans =ras! avant j'etais insouciant et au fil des milles c'etait galeres et stress inutiles

05 juin 2016
0

Lorsqu'on fait le choix de moteurs "pointus", il fait s'astreindre à quelques règles de base:
- gros filtres décanteur
- décantation point bas sur caisse journalière
- centrifugeuse à GO
- caisse journalière pleine à l'arrêt du moteur
- retours Go au moteur ou caisse journalière

Pour ceux qui n'ont pas la chance d'avoir une caisse à Go dans les fonds à température constante, comme par exemple le réservoir dans un coffre de cockpit, faire le plein de ce réservoir, ne s'en servir qu'en appoint, et utiliser des nourrices.

05 juin 201605 juin 2016
0

Ce qui fout la caguade dans les GO "français" est l'ajout de dérivées d'huile d'origine végétale (EMAG) ces matières favorisent l'oxydation du go dans le temps, normalement pas de stockage > 6mois.
Les pétroliers sont obligés d'ajouter ces huiles sinon amendes.
Les go d'hiver sont de meilleure qualité.

www.developpement-durable.gouv.fr[...]ion.pdf

Gégé

05 juin 2016
0

Je suis en train de me bagarrer avec ce même problème sur un Euros 41 avec moteur Perkins Prima.

Celui ne voulant plus démarrer, j'ai découvert avec horreur cet espèce de goudron gluant qui a envahi mes réservoir.

Pour servir à qui veut, trois constats.

1 ) Le seul truc qui dissolve immédiatement ce goudron, c'est l'Acétone.

2 ) Le fond de mes réservoirs n'est pas plan

3 ) pour vider les réservoirs par le haut, (1m45 de tuyau avant d'être aux fonds) on m'a dit d'utiliser une pompe de bulleur de bocal à poissons rouges.

Par contre j'ai calculé qui qu'il me reste 33 Litres coté Tribord pour 7.5 cm de hauteur de GO au point bas et 55 Litres à Babord.

Alors maintenant, que fais je ????

Si je vide par la purge, je garde cette grosse M.....collée sur les plans inclinés.

Si je vide, et que je rempli de 80 Litres d'Acétone....Je fais quoi de L'acétone ?

D'où la question : Existe t-il un P....de produit que je peux mélanger au GO qui me reste et obtenir le même résultat que l'Acétone, quitte à purger après et jeter le GO ?

Nota : J'avais effectivement pensé à mettre une nourrice pour alimenter mon Prima. quid du retour GO. ???

Quelqu'un d'expérimenté pour répondre à ces questions ?

Ah une info intéressante. Bricodépôt vends des caméra pour fonds à 79 € l'écran est super

Bien à vous
Dominique

05 juin 2016
0

@ Barbatruc,
Je ne sais pas si tu es l'auteur de ces pages que j'ai redécouvert avec le plus grand plaisir ( Plaisance pratique). Une vraie mine d'or d'infos et de vulgarisation intelligente. Bravo!
Je reviens sur mes Gulf coast filter ( US) à 1 micron: ces filtres équipent énormément de moteurs de camions, bateaux et autres aux US. Ils ont a priori une bonne réputation parce que les filtres d'origine peuvent être remplacés par des rouleaux de papier hygiénique ( modèle US...) et certains chauffeurs de Mack n'hésitent pas à les utiliser; Les dieselistes venus changer ma rampe d'injection, la pompe et les injecteurs estiment qu'à 1 micron, ça peut freiner le débit de GO... Je ne sais que penser..Leur argument, c'est qu'après ces filtres décanteurs, il y a encore les filtres du moteur.

05 juin 201605 juin 2016
0

Oui j'en suis l'auteur du premier article;
- Attention la mise à l'aire des réservoirs de cale sur le réservoir journalier, et la mise à l'air du réservoir journalier avec un filtre anti humidité...
La vanne que j'ai sur la mise à l'air principale (sur le réservoir journalier comme "captainwat", si on l'oubli le moteur s'étouffe rapidement), et qui n'a jamais déranger les gardes cotes US et CN qui ont visité le bateau (ABYC et l' ancienne Div. ne définissait pas les choses clairement ce qui avait donné le débat que tu as du lire sur PTP) n'est par contre clairement plus autorisé depuis la dernière révision de la Div. 240 en France.
Pour d'autres législations c'est à vérifier au cas par cas.
.................
Attention avec les camionneurs US qui utilisent des "rouleaux de papier hygiénique", en fait c'est un papier spécial, il y a des variantes pour les filtres à huile en filtration en parallèle et forcé, et des variante pour le GO... Ceux qui font n'importe quoi en remplacement peuvent le payer au prix fort (d'un moteur)...

.................
Normalement les filtres doivent justement être calculés pour permettre le débit nécessaire en litre heure pour le moteur. Ce qui veut dire que si tes filtres de 1 micron n'ont pas le débit suffisant, il faut mettre des filtres plus gros, avec plus de surface de filtrage, MAIS TOUJOURS en 1 MICRON.......... ou en mettre 2 en parallèle. (+1 jeu en réserve)
.........
Entre un moteur de 10 ch et un moteur de 500 ch le filtre change sérieusement de taille, mais il est toujours en 1 micron...
......
A partir d'une certaine taille on mets des filtres en parallèle.
.....
On peut également mettre des filtres doubles, un en service et un en réserve, et on bascule de l'un à l'autre avec deux robinets. = Un filtre boucher, on bascule, et on change le filtre HS sans aucun stress....
Cela parait un peu "usine à gaz", mais quel confort et tranquillité d'esprit.
...........
Par contre un filtre de 1 micron s'encrassera plus vite qu'un de 5 ou 10 micron........ Un vacuomètre par rampe de filtre est obligatoire pour les avoir "à l'œil"...

05 juin 2016
1

rebonjour; il ne faut pas non plus trop se prendre la tete et stresser! dans la majoritè des cas les problemes viennent de tres mauvais entretiens, ou de remplissage avec du gasoil douteux, il est tres rare dans nos pays europeens d'avoir des reservoirs completement polluès, en general ce sont des amalgames tres limitès ou des boues rougatres collèes au fond dans le pire des cas ! si à chaque plein vous rajoutez un additif genre grotamar, et que vous ne faites pas le plein avec un bidon au large par mer agitèe en laissant entrer des eclaboussures d'eau de mer (ne riez pas) le risque est pratiquement nul! perso j'ai des vieux tracteurs qui ont du gasoil de 6/7 ans et qui ne posent aucun probleme! apres bien sure si vous etes aux antilles que le bateau a ete inutilisè de longues annèes avec un gasoil provenant de la vieille peniche du coin le jour d'un fond de cuve tout est possible! les commonrails sont un progres indiscutable mais sont aussi beaucoup moins tolerant avec du gasoil douteux mais des milliers de camions et de voitures fonctionnent avec ce procedè qui a fait des progres considerable depuis sa creation! un bateau qui navigue regulierement a en general peu de problemes, comme pour les voitures c'est souvent les longues imobilisations qui posent des problemes

05 juin 2016
0

Taper "BAJA FILTER" sur vos moteurs de recherche...
C'est mon premier filtre à GO, avant que celui ci ne passe par la nable de remplissage...
A utiliser dans tous les cas de doute...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (8)

L'eau de l'Aude là

mars 2021