Le Four et Sein

Voyons, quand on descend de la Bretagne nord vers la Bretagne sud, il faut bien passer le Four à marée montante et Sein à marée descendante, c'est logique, non ? Je pense à l'air qui s'engouffre dans la gueule (Brest-Camaret-Audierne), et l'air que cette meme gueule restitue.

Merci de vos réponses.

L'équipage
05 juil. 2011
05 juil. 2011
0

tu ne devrais pas penser , mais etudier la carte des courants , et tu aurais ta reponse

:pouce: :pouce: :pouce:

05 juil. 2011
0

Je crains de ne pas comprendre ta logique... moi je dirais les deux à marée descendante, mais il existe des cartes de courant qui te donneront la bonne réponse, ou d'autres Héossiens bretons ?

06 juil. 2011
0

Voyons... Je crains qu'il faille envisager une autre logique : quand la mer descend, la Manche se vide, donc les courants portent globalement à l'W, avec une composante SW puis Sud quand on arrive dans le Four.

Moralité : en venant du nord,le Four se passe au jusant, poil aux dents !

08 juil. 2011
0

et le raz de sein aussi, poil au...

09 juil. 201109 juil. 2011
0

Au mois d'août camarade ! Là je reviens des Scilly : Toujours autant de lieus, c'est même pas drôle de pêcher, trop rapide.

09 juil. 2011
0

Salut JP ! Je pensais que tu étais à faire le thon dans le golfe avec tes cocotes-minute :pecheur:

06 juil. 201106 juil. 2011
0

Il est impératif de descendre dans le four avec le flot (qui vient du sud) et le vent qui vient du nord, parce que ça fait de belles vagues, et l’ensemble refroidira le four qui est très chaud. Tous ceux qui l’ont passé dans de mauvaises conditions te confirmeront que c’est chaud. :reflechi:
Pour le raz de sein, il faut l’éviter quand le vent et le courant sont dans le même sens, c’est très dangereux. Il faut préférer la passe du trouziard, avec si possible le vent dans le sens contraire du courant, c’est beaucoup plus tranquille, surtout par gros coefficients. :lavache:

Nb – il existe d’excellents ouvrages de navigation qui te confirmeront tout cela
:acheval:

06 juil. 2011
0

Il me semblait que vent contre courant, lèvent un sale clapot ? :oups:

06 juil. 2011
0

c'est la meilleur réponse a une question assez saugrenue de denis-g !!!

06 juil. 201106 juil. 2011
0

bonjour,

Il faut accepter l'humour de boatlover, qui décrit exactement ce qu'il ne faut pas faire, Denis j'espère que tu as compris.
Denis, si ce n'est pas fait, achètes l'almanach du marin breton et potasses le, il y a les cartes de courants qui te mettrons en évidence qu'il faut passer ces passages à niveau dans de bonnes conditions, à savoir courant et vent portants. pour le four: un sud ouest doit commencer à être désagréable selon sa force.
Cdt
bonne nav à tous
Joël

07 juil. 2011
0

Merci...Nous sommes bloqués à Perros sur le bateau, car, apres le carenage qui s'est bien passé, en partie grâce aux conseils des héossiens, Nautibreiz commande un filtre gazole pour le farymann, et va inspecter les feux de route qui ont quelques defaillances...Passez nous voir, ca nous fera plaisir.
Amicalement
denis et Lise.

06 juil. 2011
0

Le mieux reste de se présenter à l'entrée de ces coins avec un restant de courant dans le nez puis la demi heure d'étale et courant dans les fesses . Ainsi tu passes au moment ou le courant est le plus faible entrainant une mer moins hachée . D'où des escales stratégiques et obligatoires aux abers et à camaret ou morgat en descendant, et Audierne et Camaret en montant .
Evite aussi vent fort contre courant de vives eaux .
bonne nav

06 juil. 2011
0

Ben j'en sors de ces coins là ! Evite les en ce moment, ça craint un max et en plus il pleut et il fait froid. Quand on descend il faut profiter du courant descendant, comme la mer descendante mais gaffe ! le Raz de sein tu le passes à l'étale pas comme nous (par erreur ! je me croyais encore en méditerranée !) Avec le temps qu'il fait je te conseille un maillot de bain en polaire triple épaisseur.

07 juil. 2011
0

Denis,

Ca me démange depuis un moment, avec les fils que tu lances, en toute, apparente, naiveté (cf le fil GPSn un must), mais là ça devient sérieux. Ta question sur le sens de passage du Four et du Raz de Sein, me laisse bouche bée.

Poser des questions c'est bien, mais le sens marin, l'expérience réelle de la navigation, des conditions meteo, de la logique des courants de marée, etc. ça ne peut s'apprendre sur internet, même sur un site aussi convivial qu'Héo. Surtout quand on ambitionne de descendre jusqu'à Gibraltar avant de basculer en Méditerranée. Crois moi,en attente à Camaret pour trouver la bonne fenêtre MTO pour traverser le golfe de Gascogne, fait réfléchir (et on est loin de la baston, simplement on essaye raison garder, en comparant avec des expériences antérieures). une fois en mer tu pourras toujours taper Heo sur google, y aura personne pour répondre à tes questions un brin, comment dire, excentrique.

Surtout si tu projettes d'emmener ta ptite famille. Epargne la, épargne toi. Une ptite croisière estivale entre Perros et l'Aber Wrach t'en apprendra déjà pas mal, avant de te lancer.

Peut être dans quelques semaines tu pourras avec bravache relancer un fil, en clamant, je l'ai fait (y en a eu bcp d'autre avant toi, et certainement aussi des plus inconscients)... mais peut être aussi...

Voilà

Hervé

07 juil. 2011
0

Oui-oui, RV, t'inquiètes, c'est mon style un peu casse-pied-ecentrique-bizarre, etc....... Pas bricolo, mais meilleur en nav et à la barre, quand je suis en situation...Je prends seulement des infos !

08 juil. 2011
0

Tu es certainement meilleur dans l'action, certainement un bon équipier.
Mais être skipper (chef de bord) commence bien en amont de l'action ...
C'est prévoir la route, la météo, les points de chute en cas de dégradation de la météo.
C'est ne pas faire confiance dans le matériel (tu as indiqué avoir fait réviser le moteur ... C'est bien. Mais c'est un voilier ... qu'en est il du grément ? l'as tu fais révisé, quel age a t il ? Qu'en est il des voiles ? les as tu fait réviser ? Une tétière de grand voile qui craque ne le fait rarement dans la pétole ... qu'as tu prévu en pâreil cas ?)

Dans ton projet, personne pour te donner un conseil à bord en cas de problème non prévu, étudié etc ...
Personne au moins à priori pour tenir la barre pendant que tu dois aller à l'avant pour batailler avec l'enrouleur qui a surpaté ...

Ta femme, tes filles ont elles le mal de mer ? Que fera tu si tu les vois blanche, blaffarde te dire qu'elle préfère mourir que de continuer et que si tu ne les dépose pas à terre elle sautent à l'eau ?

Avoir les cartes (dans un autre msg) des coins ou l'on va est obligatoire ... Gros budget pour la route que tu envisages, grosse organisation, beaucoup de place à bord ... A moins de passer a un système électronique de cartographie ... Mais là commence d'autres problèmes : autonomie électrique donc production ...

Bref, etre équipier et ce même si l'on est le meilleur n'est en aucun cas garant que l'on sera un skipper "correcte" ...

07 juil. 2011
0

Je n'ai surtout aucun amour propre, mon père m'a appris cela...A t-il mal fait ?

07 juil. 2011
0

Merci Rv pour tes réponses plus que pertinente ! Mais il me semble que ce forum s'appelle le média collaboratif avec les amoureux de la mer ! Serait il possible avec bcp plus d'humilité d'obtenir des réponses sans aucune critique, c'est tout de même phénoménal, me faire traiter de naïf parce que je pose une question qui dérange...Il faut bien commencer par quelquechose non ? J'ai vécu presque 30 ans à la Réunion et ne connait plus très bien la France ! Si vous étiez à la Réunion,ne connaissant pas l'Océan Indien je me serais fait un plaisir de vous répondre sans vous juger ! Est-ce encore possible de poser des questions ou vais je me faire traiter de crétin ! Dis moi Hervé n'as tu jamais été novice ? Ne t'es tu jamais poser de question sur la Nav? Tu as sans doute appris par les autres sur ce forum ou ailleurs ! Merci de me respecter puisque moi je te respecte...

Denis

07 juil. 2011
0

Denis , j'explique :
tu t'installe sur un trottoir un jour de grande pluie (habille toi en marin : sapolette et veste de quart ou de tiers pour l'ambiance )
deux poignées de cailloux que tu dispose dans le caniveau a un ou deux mètres de distance pour respecter l'échelle , le premier , on va l'appeler "four" , le deuxième" sein "(la semaine prochaine , on ajoutera en haut de la rue, deux autres tas de cailloux que l'on nommera "blanchard" et" barfleur".....
pour ce soir juste deux ; tu auras au préalable fabriqué deux petit bateaux en papier , l'eau (on l'appelle "la mer") court dans le caniveau, le sens ou elle coule est "le courant"
tu lance ton premier navire en haut du courant (coté ou la rue est plus haut) : il va voguer fièrement du four vers sein sans problème (si il n'y a pas un méchant courant d'air entre concorde /étoile , dans ce cas la , le canote va subir un chambardement terrible et partir en tout sens , comme fou !) ...... tu suis ?

jusque la , tout va bien ........ mais pas de pot au moment ou le navire se trouve entre "four" et "sein"; ,un con de géant japonais que l'on nommera "tsunami " soulève très haut la place de la concorde et la flotte du caniveau repart vers la place du porte avion , on est mal .......le yot repart dans l'autre sens et emplafonne les cailloux "four" et la , tu te démerde avec le deuxième bateau en papier que tu peux baptiser : "SNSM"

demain: contrôle et si tu as bien assimilé on attaque Cherbourg /belle île par la rue de rivoli
bonne nuit

08 juil. 2011
0

Bonjour Denis-g
Le trajet que tu envisages, avec ton équipage cumul presque les plus grosses difficultés connues :
Manche : courant, marée, cailloux, "circulation" (rail), brume etc ...
Gascogne ...
Alizé portugais
gibraltar

Tu as dit dans un autre message ne jamais etre malade ... Mais qu'en est il de ta femme et de tes 2 filles ? Sais tu que personne ne peut prétendre etre immunisé au mal de mer ?

Tu indique un problème de fonctionnement de tes feux de navigation : t'es tu demandé combien ils consomment de courant ? Combien de temps vas tu pouvoir les allumer avant que ta baterie ne soit totalement vide au point de ne plus pouvoir démarrer ton moteur ?

Qu'as tu prévu comme médicament au cas ou tu te blesse ? Si blessure sévère, ta femme et/ou tes filles sont elles capable de te remplacer dans la conduite du bateau ?

ouessant : le four et le sein, ça peut être ça si on se trompe :

www.flickr.com[...]054896/

kerprich-ar-mor.pagesperso-orange.fr[...]r1b.jpg

www.djibnet.com[...]87.html

www.routard.com[...]ant.htm

www.camping-village-loisirs-3cures.com[...]atz.jpg

ushant.unblog.fr[...]0x0.jpg

Certes ce n'est pas toujours comme ça ...
Mais ces images peuvent "facilement" correspondre à ta vision des choses :
"il faut bien passer le Four à marée montante et Sein à marée descendante, c'est logique, non ?"

Tu ne t'inquiète "que" de l'air, alors que les personnes qui ont fréquenté le coin savent que c'est surtout la mer qu'il faut "craindre" ...

Il est donc logique que certains aient peut pour toi et essaye de te faire prendre conscience de certaines choses ...

Pourquoi ne pas descendre ton bateau en méditéranée avec un "autre" équipage, dont un skipper pro ou un "amateur" très éclairé ?
Dans plaisance, il y a la racine de plaisir ...
Et j'ai bien peur, que si tu réussis ton périple, tu n'ai dégouté définitivement ta femme et ta fes filles du bateau ...

La mer c'est aussi apprendre à renoncer ou à changer ses plans ;)

08 juil. 2011
0

Hervé et STP (s'il te plait ?), je plains vos femme et enfants, si vous leur faites la leçon ainsi...Je préfere Shamane qui pose les bonnes questions. Mais bon, il y a des "méchants" partout...Heureusement qu'il y a des "mecs sympas" sur ce site...Je pensais que les marins étaient plus philosophes que les terriens. J'ai vu en réel un heossien, je pense qu'il a légerement changé d'avis sur moi a mon contact....Mais on n'est pas là pour étaler nos états d'âmes, n'est ce pas, et vous n'etes pas mes parents ou des gendarmes pour m'empecher de faire une connerie. Vous etes hors sujet, là ! On est là pour poser des questions (c'est ce que je fais) et essayer de résoudre celles des autres (j'ai répondu à une question sur les assurances).

08 juil. 2011
0

Il ne s'agit pas forcément d'être "méchants" ou sympa ...
Juger l'autre c'est accepter d'être jugé ...
Il ne faut pas oublier qu'il y a des personnes plus douées avec une écoute, une drisse dans les mains qu'avec les mots ...
D'autre part, les intervenants sur le forum le font à titre "gracieux", ce sont donc des passionnés qui à priori parlent avec leur trippe et essaye de dire des choses "positives" avec efficacité ou pas ...
Bien entendu il y aura toujours d'autres interventions entrant dans d'autres catégories et qui ne valent peut être pas la peine d'être relevée ...
Intervenir sur un forum, c'est prendre le risque de s'exposer à la "vindicte populaire" ... Et je dis ça pour l'avoir appris à mes dépends ...
En gros et en résumé :
Tu n'as pas d'autre choix que :
1) en tant que "chez de bord ou skipper" tu trie l'information pour te faire ton avis et prendre ta décision, sans perdre de temps, sans t'arréter sur les information dans la forme ou le fond qui ne te semblent pas pertinente.
2) EN tant que chef de bord/skipper tu choisis en autonomie comme tu sera obligé de le faire une fois en mer ...

Mais comme dit dans mon autre message, devant la difficulté que tu envisage, ce forum serait peuplé d'inconscient si personne n'essayais de te mettre en garde ... Adroitement ou pas, mais on est pas tous adroit dans tous les domaines ...

08 juil. 2011
0

Oui, tout à fait.

08 juil. 2011
0

J'oubliais ... Pour te faire une idée du traffic dans le coin :

www.marinetraffic.com[...]/ais/

Et affiche la pointe bretagne ... Chaque point est un "gros navire commercial" ...

08 juil. 2011
0

Bon quand le vin est tiré, ...

Vois-tu Denis, bavarder sur internet n'a aucune conséquence autre que parfois un peu d'énervement et il suffit alors de se déconnecter et aller prendre l'air pour que tout rentre dans l'ordre.

Mais, ici les choses sont d'une autre nature.

Il n'y a évidemment aucune question stupide à poser et personne ne viendra t'en faire le reproche. Le pb, c'est que ces questions nourrissent un projet bien réel qui est de monter sur un voilier et se taper une traversée qui, comme dit plus haut, te fera traverser plusieurs grosses difficultés... et les questions dont il s'agit montre une très grande inexpérience, non pas géographique des lieux que tu vas traverser, mais du simple raisonnement marin. Voilà ce qui nous inquiète quelques uns sur le site. Et le premier devoir d'un marin (c'est d'ailleurs la même chose en montagne) c'est d'avertir des risques, sans chercher à les grossir exagérément ; parce que justement c'est la contrepartie de la grande liberté dont dispose ensuite chacun pour faire ses choix (personne ne viendra t'interdire de prendre la mer).

Tu me demandes si je n'ai jamais été novice ? Evidemment que je l'ai été (et le suis encore en bien des domaines). A l'époque internet n'existait pas et donc l'apprentissage s'est fait par la pratique, en école de croisière, avec des amis plus expérimentés, etc. Et je crois, qu'internet n'y change strictement rien aujourd'hui. C'est un super media pour apprendre et confronter, mais au bout du compte, la mer, ça n'a rien de virtuel et mieux vaut avoir progressé par la pratique, y aller pas à pas.

Voilà, il n'y a aucun mépris dans ces propos. A toi de voir et décider. Et en mer comme en montagne, il n'y aucun déshonneur à renoncer.

Cordialement

08 juil. 2011
0

A la bonne heure !

08 juil. 2011
0

Il me semble qu'il serait sage d'acheter ou/et lire les Instructions Nautique de ces zones et tu auras une reponse circonstencier à tes questions .IN est d'ailleurs obligatoire à bord

Le Four et Sein ne sont pas des coins ou il faut rigoler ,ça peut etre tres beau, tres plaisant ou un vrai cauchemar m^me pas beau temps .et je parle d'experience

josé

08 juil. 2011
0

Le bloc marine....

08 juil. 2011
0

Ben mon pauvre denis !! j’espère que tu va quand même passer ces coins ,
mais ne t'inquiète pas, y a moyen de les passer dans de bonnes conditions .
Prends note des conseils positifs. Et ignore les donneurs de leçon .
Bonne navigation
jabadao

08 juil. 2011
0

Oui, je trie...Merci, Jabadao...Ca vient d'ou, ce nom ? Il y a à la Réunion, un bon groupe d'origine malgache qui s'appelle Jaboticaba.

08 juil. 2011
0

bonjour à tous, bonjour Denis,

je suis bloqué juasqu'à 11H puis je passe te voir,
Je suis en accord avec la pluspart des réactions qui ont été faites sur ce fils et sur les autres que tu as ouverts. Ne vois pas en leur messages de l'agressivité ni de la frime.
pour ma part dans l'immédiat je te conseillerai de faire quelques sorties vers Treb ou Bréhat. Même au niveau des 7 îles on trouve des difficultés où la mer peut être dure (Dervinis, Bar Ar gall avec les peignes, les Héaux, les Sirlos). pour ton périple prépare des solutions de replis et ne compte pas ton temps.
N'oublie pas non plus qu'il ne faut pas dégouter l'équipage en attaquant par une étape trop longue.
Je l'évite encore aujourd'hui bien que je navigue sur mon propre bateau dans le coin depuis 1980.
Question expériences, nous en découvrons tous les jours et dans tous les domaines.
A+
Joël

08 juil. 2011
0

Sympa d'être passé, merci !

08 juil. 2011
0

itou, un [i]conseil amical mais ferme[/i]de prudence et de rappel à la (dure) réalité des choses ne me semble pas devoir être pris comme "méchant".
On apprend toujours de ses erreurs...
Le "média collaboratif" peut t'aider à apprendre avant de les faire... :heu:

amicalement

08 juil. 201108 juil. 2011
0

J'ai été à bonne école pour cela.

08 juil. 2011
0

Vu le temps qu'il fait en ce moment, reste à Perros et bois un bon grog au café du port. Qui trop écoute la météo fait sa marée au bistrot dit un dicton Breton. Et bien il a pas tort et fais en autant. Allez, bonnes navs.

08 juil. 2011
0

Oui, surtout que j'attends le mécano pour la révision du farymann.

08 juil. 2011
0

c'est clair qu'il reste pas mal de choses à apprendre pour entreprendre des nav' de 300 milles et je partage les doutes qui sont évoqués. Cependant, Denis écrit qu'il va y aller doucement et descendre en Charentes depuis Perros sans être particulièrement pressé et celà me semble être la chose la plus raisonnable. Denis auras le temps de fiabilisé son bateau et son équipage avec des nav' à la journée.

08 juil. 2011
0

En Charente OK mais si c'est pour dégolfer ensuite, il ne vaudrait mieux pas.
AMHA

08 juil. 2011
0

Bien lu, Papat !

08 juil. 201108 juil. 2011
0

Alors s'il fait cool à la journée, la première sera Aber Vrac'h Camaret, el la deuxième Camaret (Audierne ou Loctudy)

08 juil. 2011
0

Si tu passes au Raz demain on y sera en descente 2 h avant la BM. Si on attend juste l'étale le courant tournera et sera contraire avant. Bonne nav ! Et j'espère beau temps ! Ca changerait !

08 juil. 201108 juil. 2011
0

oui ca changerait ! Ce serait sympa de se rencontrer en "live", je connais deja deux heossiens, .... Mais tu n'as pas lu mes posts : j'attends le motorman-mécano, qui attend lui-même un filtre à gazole et une pompe à eau pour mon Farymann. Je vais naviguer à l'ancienne (petit foc), car pour l'instant, l'émerillon de mon enrouleur est coincé.

08 juil. 201108 juil. 2011
0

Décidément je n’arrive pas à comprendre ton fonctionnement.

D’abord bien sûr que tout le monde a été novice un jour, et il n’y a aucune honte à avouer son ignorance ou son incompétence dans un domaine.

Tu prend l’exemple de la Réunion et de l’océan indien que tu dis connaitre, et que tu n’hésiterai pas à partager ta connaissance de la région sur le forum.
Ben moi je ne connais pas l’océan indien, mais si je devais y aller , je ne réagirai pas comme toi tu le fais pour le raz de sein et le four.
Je commencerai par étudier les documents nautiques, les pilots-charts, les particularités de la météo, un petit coup de google aussi. En résumé je ferais en sorte d’acquérir une « culture » de l’endroit, et ensuite seulement, si j’avais besoin d’une info particulière, je poserai peut-être la question sur le forum.

Mais comme dit plus haut, on n'apprend pas à naviguer sur internet, d’autant que dans les forums, et héo n’échappe pas à la règle, les compétences sont très inégales (ce n’est pas péjoratif), et je pense qu’il est préférable de faire confiance aux documents nautiques dans ce domaine.

08 juil. 2011
0

C'est une définition un peu longue pour le mot "humilité".

...mais ? C'est de l'humour ?! :tesur:

09 juil. 201109 juil. 2011
0

Non, c'est pas ça ! Je résumais ce que je retiens de ton post à 1 seul mot, avec un clin d'oeil à ta première réponse, simplement. Sous entendu que je suis on ne peut plus d'accord : Pour avoir "fait peur" à ma famille une fois (alors que la situation était surtout inconfortable), je préfère partir maintenant avec des marges sur la météo, l'etat de la mer, le vent, les horaires et surtout mes competences...

08 juil. 2011
0

Je ne suis pas sûr d’avoir compris le sens de ton post guss, mais pour le cas ou tu me soupçonnerais de manquer d’humilité, sache que ce n’est pas le cas, bien au contraire, je suis d’ailleurs d’une incompétence totale dans certain domaine du nautisme.

Mais c’est vrai que je suis de plus en plus agacé par cette tendance qu’ont certains débutants de vouloir tout apprendre (ou plutôt faire semblant d’apprendre…) sur internet, sans même faire l’effort d’ouvrir un bouquin et de réfléchir .Un forum ne devrait pas servir à pallier ces carences, et si un jour un permis voit le jour, il aura au moins pour effet d’obliger à faire l’effort de se former, ce que certains répugne aujourd’hui à faire.

09 juil. 2011
0

No comment !

08 juil. 2011
0

Une étoile virtuelle à boatlover dont je partage l'analyse.
Pour préparer une croisière, j'ai plutôt l'habitude d'essayer d'assimiler, de comprendre par moi-même, en me documentant, en faisant de la recherche personnelle (cartes, instructions nautiques, guides, ...). Puis, ensuite, je m'efforce éventuellement de valider, de recouper mon approche par des conseils, des expériences, des témoignages, etc.
Ensuite, il reste à faire le principal: passer aux actes, en sachant que rien ne se passe jamais exactement comme c'est prévu ou écrit. Mais le fait d'avoir bien travaillé sa navigation permet de mieux appréhender les variables, les risques, les impondérables.
J'ai un peu l'impression que l'expérience donne à la fois une très grande modestie, peu de certitudes, mais heureusement quelques principes sur lesquels le sens marin peut se développer.
Il faut donc bien sûr larguer les amarres, naviguer, développer ses compétences et acquérir de l'expérience, tant en préparation, que pendant, et même après la croisière (debriefing).

09 juil. 2011
0

Boatlover et Steredenn, bien vu!
Chercher, se documenter, s'imprégner du parcours, en un mot : préparer sa navigation, anticiper : que du bon sens qui a une grande tendance à disparaître au profit du questionnement pas toujours opportun.
Vouloir apprendre des autres avant d'avoir fait soi-même l'effort de trouver les bonnes infos, c'est un nouveau mode de fonctionnement des individus (au regard du très grand nombre de questions "simplistes", avec une démarche identique, posées sur ce forum).
Au travail, la navigation à voile est presque le seul espace de liberté qui nous reste, c'est en cumulant les expériences personnelles que l'on tire le maximum de plaisir, de satisfaction et que l'on redécouvre la liberté de s'assumer.
Sans vécu, comment faire le tri dans toutes les réponses quelques fois opposées, recueillies en lisant les forums?
Bon courage
:heu: :heu:

09 juil. 2011
0

CQFD :topla:

09 juil. 201116 juin 2020
0

Salut Denis,

Jabadao est une danse bretonne, c'était le nom de mon premier bateau, une construction amateur de 9.15 en bois moulé que j'avais acheté à Binic . un superbe bateau très marin .
jel'ai vendu à un gars d'hossegor dans les landes en 1980 ou 1981. j'aurais bien voulu savoir ce qu'il est devenu d'ailleurs . si quelqu'un en a connaissance .je joins une photo

Bonne navigation
jabadao

09 juil. 2011
0

Merci de ta reponse !

22 oct. 201122 oct. 2011
0

je reconnais la photo ! j'ai possédé Jabadao en copropriété avec un ami de décembre 1982 à 1986 (nous avions rencontré et navigué avec le constructeur), après avoir refait l'intérieur et le gréement, acheté à Sète, remonté le canal du midi, navigué en Bretagne sud, être redescendu en Méditérannée par Gibraltar. J'y ai ensuite navigué quelque temps ; Jabadao est remonté en semi remorque en Bretagne, a séjourné dans un champ puis a été vendu ; le propriétaire suivant l'a retapé pour partir aux Antilles d'où Jabadao n'est jamais revenu.
Jabadao4

09 juil. 2011
0

Bon, voilà, on est passé et on n'a vu personne sauf quelques Anglais comme nous au moteur et à la voile par manque de vent, il n'y avait presque pas de courant et évidemment un gros bouchon de brouillard crachineux sur le raz. Si tu n'as pas une carto électronique avec un GPS tu auras un peu plus de mal dans le brouillard mais ça le fait quand même avec prudence Tu ne serais pas le premier à faire demi-tour, ça nous est arrivé plusieurs fois.C'est ça la nav !

09 juil. 2011
0

Merci de l'info. Vous etes où, actuellement, Kaj ?

10 juil. 2011
0

Je suis toujours bloqué a Perros. Demain, un pote installe le feu avant...Puis on part vers l'aber wrach...

10 juil. 2011
0

Ben on descend tout doucettement, hier soir à St Evette, ce soir à Loctudy et probablement demain soir à l'île aux moînes. La famille nous attend ! tu es ôù ? (on est dimpanche soir !)

09 juil. 2011
0

Ta question me laisse perplexe!
Ou bien c'est un humour second degré provocateur, ou bien cela reflète une ignorance abyssale des conditions de navigation en Manche où l'on doit toujours composer avec vent et courants. Jusqu'à présent, je n'ai jamais pratiqué le Four et le raz de Sein, mais je fréquente le Raz Blanchard, autre haut lieu parfois agité (jusqu'à plus de 10N devant la Foraine à mi marée en vives eaux) depuis plus de 30 ans, où les conditions sont tout à fait comparables.
Une première règle est que l'on aborde ces lieux avec humilité et toujours avec le courant portant. Jusque là, tout va bien. Encore faut il que le vent ne se mêle pas de souffler en opposition avec le courant. Dans ce cas, cela peut aller d'un gros clapot désagréable (peu de vent et petit coeff.) à des déferlantes abruptes, casse bateau et impossible à négocier, même avec un gros bateau.
Alors la première chose à faire est de se procurer les cartes de courants du SHOM (plus lisibles que leur reproduction dans le Marin Breton ou le Livre de Bord et les tables de marées afin de définir les meilleures horaires de passage. Rejoindre un point d'attente comme l'Aber Wrach ou Benoit et choisir le moment du passage avec la météo favorable.
Potasser les guides de navigation du secteur est également indispensable, plus des questions au pratiques de ces lieux, en se méfiant des navigateurs de ponton et risquent de t'envoyer au casse pipe.
La navigation dans ces coins, c'est du sérieux, avec de gros risques quand les conditions sont défavorables. Si le GPS est un outil fiable et peut aider, il faut également maîtriser l'estime traditionnelle pour savoir où on est en cas de brume et/ou de panne d'énergie.

Enfin, je suis encore plus inquiet lorsque tu annonces prévoir de naviguer "à l'ancienne" avec un petit foc car l'émerillon de ton enrouleur est coincé. On ne part que lorsque tout à bord est en état de fonctionner. Cela signifie donc de remettre l'enrouleur en état avant de quitter Perros, surtout avec la longue route que tu as devant toi.

09 juil. 2011
0

OK, Ecumeur, et tu as la solution pour cet émerillon ? Je pense qu'il faut que je desétarque les pataras, dont les ridoirs sont grippés, pour incliner le mat en avant afin de libérer l"étai pour enlever l'émerillon et en racheter un je ne sais où,....même sur AD je n'en vois pas à la vente en piece detachée...

10 juil. 2011
0

L'emerillon est une part de ton "kit enrouleur", donc voir avec les distributeurs de ton enrouleur. Mais pour le changer, je pense qu'il faudra tout démonter.

Sinon, pour y regarder, choquer la drisse de génois, si ça ne tourne toujours pas, déroule le génois "à la main", en le faisant tourner autour de l'enrouleur et affale le pour faire descendre l'émerillon et y regarder de près.

10 juil. 2011
0

Oui, Guss. Mais heureusement, le génois était déja affalé. Donc je vois l'émerillon à ma hauteur, il tournait en grinçant. J'ai mis du dégrippant. Il ne tourne plus. Emerillon Facnor C 38.

10 juil. 2011
0

sauf erreur,denis-g avait,il y a 1 mois environ,lançé une série de questions du meme tonneau!!A tel pont que l'on pouvait crore qu'il feignait l'ignorance pour déc.le
ncher des réactions.......il faut bien reconaitre qu'il y réussi!!
denis-g,tu as eu une "voléé de bois vert"(assez .justifiéé!)et des réponses sérieuses ...
pour ma part,.aprés avoir participé à t'aider ds ton précédent fil....cette fois je capitule d'embléé!

10 juil. 2011
0

04, oui, une volée de bois vert...Mais je trie, même si je réponds aux envoyeurs de bois vert !
Je ne suis pas vicieux comme tu le penses. Je pose réellement les questions pour m'informer. Je le fais aussi "en live", sur le ponton, (ils sont très sympas) et j'arrête quand je les gonfle trop....Mais c'est comme ça qu'on a économisé 400 euros, en apprenant qu'il y avait un "vidangeur" à Perros. Avec l'aide d'Alex le brésilien, on a aspiré l'huile par la jauge.

10 juil. 2011
0

L'usine facnor se trouve a saint vaast la hougue, non loin d'ou est denis-g ;)

10 juil. 2011
0

Merci, Ecumeur et Sham.

10 juil. 2011
0

:non: Du calme ! pour sortir l'émerillon point n'est besoin de démonter tous les éléments. Il faut enlever le tambour et....sortir l'émerillon par le bas. C'est tout ! :reflechi:

10 juil. 2011
0

Mais évidemment que si le vent est doux, je mets le génois et libère les ris en pleine mer, je sais faire cela.

10 juil. 2011
0

Cette histoire de vidange confirme beaucoup de choses.
L'aspiration de l'huile par la jauge est le processus habituel pour vidanger le moteur, cela se fait avec une pompe qui ne coûte que quelques dizaines d'€.
Quant au problème de ton émerillon, il est tout d'abord impératif qu'il soit en état pour partir. Naviguer, comme tu dis "à l'anncienne" avec un petit foc irait très bien par forte brise (et pourquoi "à l'ancienne"?), mais dès que le vent redeviendrait, disons, moyen, le résultat serait un bateau qui se traîne. Avec le passage de la pointe de Bretagne que tu envisages, il faut pouvoir disposer de "tous les chevaux", idem pour la suite, c'est synonyme de sécurité.
Quant au démontage, je pense effectivement qu'il faut sortir l'émerillon par le haut de l'enrouleur si tu ne parviens pas à identifier la nature du blocage sans démonter.
Pour ce faire, il faut effectivement détendre les pataras (ah, oui, j'oubliais, les ridoirs sont grippés! Donc d'abord dégripper ces ridoirs, ton bateau ne me semble vraiment pas en état de naviguer, mais bon...), frapper la drisse de spi au balcon, libérer le bas de l'étai et sortir l'enrouleur par le bas de l'étai, élément par élément. Tu auras ainsi ton émerillon et pourras identifier le problème et/ou en rechercher un neuf. Il me semble tout à fait surprenant que tu ne puisses trouver de pièces Facnor. Au pire, ils
doivent bien avoir un site internet et tu les interroges.
J'ai l'impression qu'il reste encore beaucoup à faire avant que ton esquif soit en état de prendre la mer, comme son skipper, d'ailleurs, malgré tes affirmations de compétence exotique!

10 juil. 2011
0

Shamane95 GOUROU ou autre DISEUR DE BONNE AVENTURE
révises ta géographie

10 juil. 2011
0

Et pour compléter, ils ont un agent à Lézardrieux : Armor Gréement. C'est le plus proche de Perros. Il suffisait d'aller sur leur site

10 juil. 201110 juil. 2011
0

Margot, tu as raison.

10 juil. 2011
0

Ok, mais il fait détendre l'enrouleur.

10 juil. 2011
0

les pataras, dont les ridoirs sont grippés

Encore un point de plus à réviser avant de faire le grand trajet. :lavache: :lavache: :lavache:

10 juil. 201110 juil. 2011
0

Oui, tu as raison.

10 juil. 2011
0

Tu devrais nous dire, denis-g, en 30 ou 40 lignes :

Quoi c'est ton bateau, les matériaux, la construction, son âge...
Le gréement aujourd'hui, les voiles dispos à bord, les accessoires...
Les principaux aménagements à bord pour y dormir, faire la bouffe, aller à terre, mouiller...
les équipements pour la nav, l'électronique, le moteur...
Les zones de navigations des propriétaires précédents, l'histoire du bateau...
Dans quel état était le bateau lorsque tu l'as acheté, les révisions garanties par le vendeur avant l'achat, les révisions ou travaux par tes soins après l'achat...
Ton équipage, ses expériences, le nombre de semaines ou de mois en mer cumulés...
Le projet, le programme de nav...
D'autres choses que tu jugerais utiles...

Et après, peut-être se trouvera-t-il parmi les héossiens quelques personnes pour te suggérer ce que serait leur stratégie pour rallier la Grèce depuis la Manche ?
Je dis bien ce que serait la leur. Pas nécessairement ce que doit être la tienne.
C'est juste une idée.

Tu ouvres un nouveau fil que tu titres d'un truc comme :
"De Perros-Guirrec à la Crète avec un Karaté" (Karaté c'est indiqué dans ton profil), tu expliques le bateau comme proposé ci-dessus, et à voir ce que ça donne !
Non ?

10 juil. 2011
0

çà peut être la solution mais avec Alex il va apprendre plus en deux minutes qu'en 3/4jours avec la plupart d'entre vous.
denis-g apprends vite le portugais son accents est à couper à la scie
A lundi

10 juil. 2011
0

Chom, tu connais Alex ? Oui, c'est vrai que sur le taf avec lui, c'est super. Son accent ? je prends le mot principal et j'essaie de reprendre la phrase ! Demain : feux, pilote, VHF avec lui. Et je teste le 2,2 de l'annexe.

10 juil. 2011
0

Oui, oui, JP.... C'est une bonne idée, le CV...

26 juil. 2011
0

Deux semaines plus tard, Denis, je serais curieux de savoir si les réparations sont terminées et si le Four et Sein sont déjà derrière ?
Comment ça s'est passé ? Les conditions ? La mer ? Le vent ?
L'enchainement des deux passages ou pas ?
Bref.
Un debrief.

28 juil. 2011
0

moi aussi j'aimerais bien avoir la suite

22 oct. 2011
0

C'est vrai ça ! Il y a tout plein de guss qui posent plein de questions, les héossiens se décarcassent pour y répondre et pis après, plus rien ! Il s'est envolé noyé le gars ? Il a coulé ? Renoncé ? Il est passé ? Il est en méd ?
On vboudrait bien savoir une fois .

24 oct. 2011
0

C'est tout à fait vrai, et pas seulement sur les forums maritimes, ce sont généralement des personnes de passage sur les forums . ils s'en fichent royalement de votre ( notre ) intérêt de savoir comment s'est déroulé le passage ou la manip envisagée, selon les cas .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (72)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021