le détroit de le maire

ce texte est OK pour vous ?

L'équipage
11 août 2019
12 août 2019
3

Merci pour ce récit et RESPECT pour cette navigation !

12 août 2019
0

Met-le en pdf, tu auras plus de lecteurs.

12 août 2019
0

Qu'est-ce que tu entends par OK ?

Tu as besoin d'un correcteur ou tu veux un avis plus général ?
Comme c'est long, je le lirai plus tard, avec plaisir.

12 août 2019
0

Version pdf

12 août 2019
1

Mon récit est un extrait de mon livre publié sur kobo. Je ne suis pas sûr qu'il m'appartient toujours une fois publié en e-book. Il a sucité bien peu d'intérêt de ce côté de l'Atlantique. On est à l'ère des vidéos... J'essaierai en pdf.
De New York à New York par la Terre de Feu ISBN 978 2 9816573 0 5

12 août 2019
0

Sûrement un excellent souvenir pour vous.
Beau récit, merci. :pouce:

22 août 201922 août 2019
0

C'est cela ton bouquin, n'est-ce pas ?

www.kobo.com[...]-de-feu

13 août 2019
0

Je ne suis pas critique littéraire, je suis un mécano à la retraite, mais je me suis toujours, et encore, intéressé aux livres. J'ai lu ce chapitre 8, donc pris hors contexte, ce qui rend plus difficile l'immersion, mais j'ai tout de suite été intéressé au point de de le terminer d'une traite. Ton récit est concis, direct, et tient le lecteur en haleine, on n'a pas envie de te lâcher… Le style est dépouillé, léger, facile à lire, et en très bon français, ce qui n'est pas si courant (bien que je crois avoir vu passer un participe à la place d'un infinitif, ou l'inverse, mais je n'ai pas su le retrouver !), c'est agréable. Cependant, comme la plupart des gens qui te liront sur ce forum, je suis un voileux, ce qui veux dire que je te comprends à demi-mot, que je saisis tes allusions, que par exemple tes réticences vis à vis du moteur me parlent, que tu vis une aventure à laquelle je peux participer par procuration, mais ce n'est sans doute pas le cas d'un lectorat plus étendu. Si je puis me permettre, puisque tu sembles regretter le manque d'intérêt que ton texte a suscité, il faudrait peut-être écrire une version plus "grand public", avec davantage de descriptions, davantage d'explications sur les aspects techniques ou tactiques de ta navigation, et sans doute aussi plus de transparence sur ton ressenti, sur tes sentiments du moment, et sur tes motivations. Il faudrait que tu associes davantage le lecteur à ton vécu. Mais je sais que c'est un cap peut-être difficile à franchir, même pour un marin !
Ceci dit en toute bienveillance, ton texte reste une expérience très agréable et enrichissante de littérature marine. Surtout, continue !

13 août 2019
0

Je suis globalement d'accord avec ce qui dit Ebraball.

Ce qui rend ton texte pénible à lire, c'est sa présentation. On comprend que tu ne maîtrises pas le traitement de texte, ça s'apprend.

Il faut :
- justifier à droite (aligner à droite comme à gauche)
- faire des paragraphes en sautant une ligne
- respecter les règles de ponctuation : un espace avant et après les signes : ;

J'aimerais bien lire le livre en entier... on le trouve où ?

23 août 2019
0

Bien d accord. Bcp plus agréable sur e-pub tel qu exigé par Kobo pour les livres électroniques. Ils sont tout de même casse-pieds. Les notes en bas de page sont refusées ou il y aura un saut de page. Le saut de ligne au paragraphe, les espaces de ponctuation sont à l'anglaise etc
Sorry
RM

23 août 2019
0

Eh non, dans les écrits anglo-saxons, il n'y a pas d'espace devant les doubles ponctuations. Les règles typographiques sont loin d'être universelles.

23 août 2019
0

à l'anglaise ? à ma connaissance, ces règles sont universelles.
:-)

23 août 2019
0

En espagnol non plus d'ailleurs.

13 août 2019
0

Tres belle écriture, plaisant à lire. Ou et comment se procurer ton livre ou e-book ?

23 août 2019
0

Merci

23 août 2019
0

kobo.com.fr
de New York à New York par la Terre de Feu
ISBN 978 2 9816573 0 5

23 août 2019
0

« Mes calculs refaits plusieurs fois le confirment, il est trop tard pour profiter du baissant. »

Ne comptais-tu pas profiter plutôt du jusant ?

Voir www.shom.fr[...]-maree/ :
« De même que l'on distingue le montant et le perdant dans l'oscillation verticale du niveau de l'eau, on distingue généralement le courant de flot ou "flot" et le courant de jusant ou "jusant", dans les oscillations horizontales des particules d'eau. »
Ton baissant, c'est le perdant ? ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Encore la pluie...

Après la pluie...

  • 4.5 (108)

Encore la pluie...

mars 2021