Le Croisic.........dur dur....?

L'année derniere suite à un temps d'hiver au mois d'aout l'escapade de prévue, direction Les Glénans, a tourné au rond dans l'eau dans le golfe du Morbihan et la baie de Quiberon.L'occasion faisant le larron nous sommes allés au village de disney ......Piriac sur Mer.....super....en plus nous avons mangé chez le joueur de biniou qui était....survolté...
Bref escale ou tout l'équipage était content.Cette année rebelotte 3 semaines au départ du Crouesty.....si la météo est correcte ...direction...Glénans...Sein...Si la météo est décevante on est bon à rester dans le même circuit,golfe du Morbihan et la baie de Quiberon.Je commence à préparer ces ronds et je regarde Pilote cotier avec le Croisic comme étape possible et j'ai l'impression que cela ne doit pas être évident la 1er fois ou alors c'est le bouquin qui fait resortir de la complexcité.
A ceux qui ont fait cette étape... le Croisic facile ou compliqué....?

L'équipage
08 mar. 2008
08 mar. 2008
0

cela dépend
de l'heure de la marée....avec de la sauce, il faut freiner au bon moment pour ne pas rater la chambre ;-)

une fois dans le bassin, l'accueil est super sympa et on t'aide pour t'amarrer (cul sur bouée et étrave à quai)

08 mar. 2008
0

Le Croisic...
Jolie escale, mais quel tirant d'eau as-tu ?
Ton bateau peut échouer ? (s'envaser...), amha, le problème n'est pas l'accès, mais le mouillage... ;-)

08 mar. 2008
0

deriveur
sun 29.2...

08 mar. 2008
0

alors
Vas-y ! :pouce:

08 mar. 2008
0

vas-y......vas-y......
Ce n'est pas l'envie qui me manque c'est quand je regarde le cotier ca n'a pas l'air simple avec tout les alignements.....ou alors la réalité est plus simple....?

08 mar. 2008
0

à ne pas manquer!
C'est une très belle escale et pr peu que ton bateau ne soit pas trop grand, tu pouras t'ammarer dans la chambre des vases (le bassin visiteurs) et savourer un port au coeur de la ville.
L'accès est sans soucis et sans danger.
Selon ton TE d'eau il suffit d'attendre d'avoir assez d'eau, éviter la mi-marée surtout pas grand coef (le jusant est plus fort que le flot) et surtout bien respecter les trois alignements d'entrée.
Le premier tu le repères de loin avec les deux feux blancs superposés puis avec ses deux panneaux, le second tu le découvres dans le coude de la jetée entre les arbres (des paneaux à superposer)et ne le suit que pour arondir le chenal et le troisième sur le toit de la criée est très visible.

Ensuite en passant près des quais tu continues jusqu'à la chambre des vases (bassin à échouage).

Dans celles-ci il y a seulement 6 ou 8 places visiteurs et si pas de places tu peux échouer juste avant de rentrer contre le quai.
Si ton bateau est gros et/ou qu'il n'y a plus de place, il en reste joujours sur le Poul avec de l'eau sur coffre.
Enfin l'équpe de la capitainerie est très compétante, hyper accueillante. Il faut y aller!!

08 mar. 2008
0

et pr éviter
de la casse ou des galères, comme on s'ammarre cul sur bouée et étrave à quai (ponton) il faut prévoir absolument un vas-et vient pr que le bateau ne s'approche pas du ponton quand l'eau remonte.
Beaucoup (dont moi) en on fais la malheureuse expérience (sciage de balcon en pleine nuit pr éviter un démâtage!!)
Avec cette pette précaution, même si c'est un peu moins simple de débarquer, alors c'est sans souci.
Si le coeff est grand le bassin se vide complètement et des béquilles sont indispensables (sauf si DI).
Le fond est confortable, bien envasé.

08 mar. 2008
0

avec un dériveur lesté
pas de problème d'échouage non plus ;-)

à noter aussi , à peine plus haut, la Turballe avec sa zone d'amarrage à couple pour les visiteurs....c'est très convivial :-)

08 mar. 2008
0

oui...peut être
moins bien en aout qu'en juillet ;-)

08 mar. 2008
0

convivial....
peut-être pr ton hachélème ;-) puisque c'est la même ambiance..
Je dirais plutôt souvent rodéo quand tout l'espace est plein, que ça souffle dehors et que des bateaux arrivent encore...
Et surtout ne pas rater le ponton gag au beau milieu! annexe obligatoire sauf quand tout est archi plein!
et la grasse matinée à éviter quand tout le monde commence à bouger ;-)

08 mar. 2008
0

aucune difficulté
comme dit plus haut, l'équipe est sympa

comme le port n'est pas équipé de catway, cela eloigne les équipages éléphantesques

la ville est belle et il y a de belles balades à faire autour

08 mar. 2008
0

Eric m'a devancé...
Le chenal d'accès est simple et bien balisé, moins effrayant que le croquis sur le pilote côtier...La première fois que j'y suis allé, j'avais la même appréhension à consulter le pilote côtier; arrivé sur place, rien à voir, l'accès est relativement clair et facile.

Amicalement

08 mar. 2008
0

mon seul soucis
j'avais un moteur qui ne tenait pas le ralenti....et avec le courant montant, j'avais tendance à rattraper et depasser tout le monde (un peu d'affluence vers 17h si la marée correspond ;-) ) et parfois cela était mal pris par les autres bateaux qui pensait que je voulais piquer la place :-(

08 mar. 200816 juin 2020
0

quelques petits conseils
Bonjour,

  • éviter de trop serrer le phare du Trehic si grand tirant d'eau et proche de la BM (roche des Médecins). Ensuite ne pas trop s'éloigner de la jetée (lol !), roches des Picresses.
  • mais pas de panique : les alignements comme dit plus haut sont faciles à voir. Dans le chenal, laisser la place aux pêcheurs, et largement.
  • après les alignements, ne pas trop s'écarter des quais. Les voiliers sur coffres dans le "poul" signalent qu'il y a du fond. Mais avant, ne pas essayer de passer vers Pen Bron (au nord) : banc de sable. Une simple étude de la carte vous le fera éviter.

Au-delà de 10-11m, il devient délicat de s'amarrer au ponton visiteurs dans la chambre des vases: la bouée ne tire pas beaucoup vers l'arrière. En août dernier, l'étrave d'un Kelt de 11m a cassé en deux le ponton en bois à marée basse. Trop long...
Pareil pour le tirant d'eau : béquillage obligatoire ET à couple. Attention au bon sens entre voisins...

Dans le chenal, en repartant, cela peut être délicat pour un petit voilier avec HB, marée descendante (courant portant) et avec un bon NW établi (de face). Il se lève un fort clapot dans le chenal le long de la jetée, et il peut être délicat de partir si le HB tient pas le voilier face au vent (le fort courant fait que la vitesse-surface est quasi-nulle).
Mais à faire. Sur place, c'est plus facile qu'en lisant un guide...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un éléphant ça trombe

Après la pluie...

  • 4.5 (60)

un éléphant ça trombe

mars 2021