Le catamaran de Regis Guillemot

28 déc. 2020
28 déc. 2020
0

J'ai vu passer ça la semaine dernière, je n'avais pas fait le lien...


28 déc. 2020
0

On sera peut être la raison du retournement ?


28 déc. 202028 déc. 2020
4

La relation initiale de cet accident mentionnait que le cata avait touché un OFNI et était sur le point de couler. Il n’en est rien donc. Les photos de cet article donnent une idée de la ligne de flottaison quand ce cata flotte inversé. Moi ça me donne l’impression que ce cata n’a pas touché un OFNI mais a tout simplement chaviré. Ou peut-être sanci.


28 déc. 202029 déc. 2020
0

peut être , il disait vent moins de 20 nds et sous 2 ris , peu toilé donc .... bizarre


juliusse:Il a été retrouvé près de Malpica. La zone peut être dégueu avec une mer pas du tout en rapport avec le vent. Quoiqu'il se soit passé, ça n'arrange pas les choses.·le 29 déc. 2020 00:04
28 déc. 2020
0

Hello,
Il avait gagné l'ARC en 2019, à + de 13noeuds de moyenne, si mes souvenirs sont exacts...


28 déc. 2020
1

Ce qui étonne aussi c'est que d'après le recit du naufrage, le cata était en train de couler rapidement par l'arrière lorsqu'ils l'ont abandonné. Sur les photos, la coque a l'air plutot en bon état hormis l'avant (sans que cela soit dramatique). Pas de safran ou de saildrive arraché... Etonnant...


Micmarin:En même temps on voit la ligne de flottaison du cata à l'envers, l'arrière est sous l'eau et les étraves tout-à-fait hors de l'eau.·le 28 déc. 2020 22:02
29 déc. 2020
0

L’équipage qui dormait à l’intérieur a relaté un choc brutal. Pourquoi pas une baleine ?

Hervé


29 déc. 2020
2

peut être mais pourquoi le chavirage ?


29 déc. 2020
0

Pas de traces de choc sur la carène. Mais une des dérives semble avoir disparu. Collision avec un OFNI sur la dérive qui provoque à la fois une voie d’eau et un chavirage?


29 déc. 2020
0

Et une fois sur le toit, elle peut aussi remonter par gravité.


first300:En principe, sur ce type de cata, les dérives sont contrôlées par deux bouts. Un pour la descente et un pour la montée. En navigation on bloque les dérives à la hauteur voulue en mettant au taquet ces deux bouts. Il me parait donc peu probable que la dérive soit partie par simple gravité. ·le 30 déc. 2020 16:28
matelot@62903:Pas faux. J'ai effectivement ce système avec 2 bouts sur mon tri.·le 30 déc. 2020 16:41
29 déc. 2020
1

les dérives sont pas léstées


tikipat:Sur quel cata ? ·le 29 déc. 2020 18:20
tang-nard:Comme tikipat, je suis curieux de savoir quel cata a des derives lestées?Les catas à derives sont orientés performance, je vois mal un chantier rajouter du poids et quel serait l'intérêt.·le 29 déc. 2020 19:33
yl75:Surtout que plus les dérives sont légères, plus elle sont faciles à relever sans mâtereau pour tirer, aucune dérive ne sont lestées, bien au contraire.·le 30 déc. 2020 10:12
Powhatan:Sur mon précédent Catana, les dérives étaient creuses, ce qui choquait beaucoup certains grutiers lors des sorties d'eau, voyant un écoulement d'eau par un trou en bas de la dérive. De cette façon, les dérives sont légères relevées, et lestées (d'eau) en position basse.·le 30 déc. 2020 10:31
viking35:Vent Debout a raison ! Il a existé un catamaran muni de quilles lestées... Mais c'était lors de la Transat 1964 ! Depuis, je suis moi aussi curieux d'avoir les lumières de Vent Debout sur les catas munis de dérives lestées.·le 30 déc. 2020 11:10
tang-nard:Viking35, tu manques de précision pour une fois. C'était un cata à ailerons et non pas à dérives. Il avait une grosse soucoupe en tête de mat pour ne pas faire chapeau (retournement complet) et les lests étaient là pour remettre la cata sur ces deux flotteurs en cas de chavirage. Mais le bateau tenait plus du rockingchair que du bateau et était dangereux.UN cata avec des ailerons lestés ne veut pas dire que les dérives des catas sont souvent lestées comme nous l'a expliqué "vent debout".Et si un chantier faisait ça, je voudrais comprendre pourquoi. On a toujours à apprendre et pour l'instant je ne vois absolument pas d’intérêt à lester des dérives de cata.·le 30 déc. 2020 14:57
tang-nard:C'est rigolo, un internaute a publié cette semaine la vidéo à laquelle je pensais en écrivant ces lignes :www.hisse-et-oh.com[...]ncetres ·le 30 déc. 2020 15:00
viking35:Et bien Tangnard, on lit en travers? J'avais bien écrit "Il a existé un catamaran muni de quilles lestées" Heureusement que sur cette vidéo, que j'avais totalement oubliée, montre bien qu'il s'agit de quilles sur le cata Misty Miller de M.Butterfield. (Lest 750 Kg) L : 8.84 m Page 269 d'un livre que j'ai lu une dizaine de fois depuis 1965. "Victoire en solitaire" Bonne fin d'année. ·le 30 déc. 2020 16:24
tang-nard:Non Viking, je n'ai pas lu de travers. J'ai bien lu que tu donnais raison à ventdebout qui explique que les dérives sont parfois lestées. Et ensuite tu nous parles d'un seul cata avec des ailerons. On est bien loin de parler de la même chose. Je te connais plus précis que cela, et je sais que tu fais bien la différence entre dérives et ailerons.Passe de bonne fête aussi. ·le 31 déc. 2020 11:00
29 déc. 2020
0

Pour ce qui est des traces de choc, on ne peut présumer de rien. J'ai percuté à 6 ou 7 nds une très grosse poutre (genre énorme traverse de chemin de fer) la coque droite est montée dessus et a glissé dessus, la dérive pivotante s'est effacée, le safran n'a pris que l'extrémité de la poutre, en biais, et n'a pas trop souffert. Si j'avais eu une dérive sabre, elle aurait éclaté, et sans doute le puits de dérive avec, ce qui aurait occasionné une voie d'eau fatale. Mon premier soin a été de m'échouer sur un banc de sable pour constater les dégâts : à part une rayure de l'antifouling le long de la coque, il n'y avait rien de visible. Après visite approfondie, je n'avais réellement aucun dégâts. Je pense qu'avec cata moderne et léger, on peut "monter" sur un container, éclater les deux puits de dérive sans qu'il y ait de dégâts trop visibles à l'extérieur. Quand au chavirage, on peut très bien imaginer qu'un cata plein d'eau et à peine flottant ait été retourné par les vagues en arrivant sur les premiers rochers, avant de s'échouer…


yl75:Le cata s'est retourné au moment de l'accident.·le 30 déc. 2020 10:14
29 déc. 2020
3

Perso, je trouve triste de voir un bateau rejeté par la mer.
Qu'il soit mono ou cata, ca ne change rien.
et, a tous les expert en herbes (qui s'occupent certainement aussi du covid-19), bravo pour vos conclusions hâtives sur trois photos pour diagnostiquer les causes du naufrages.
Vous devriez postuler dans les compagnies d'assurances comme expert, c'est sur, elles vont gagner du pognon.

de toute façon, vive le cata.
et si cela ne plait pas a tous le monde, tant pis pour eux, on continuera a s'amuser avec nos jouets.


29 déc. 2020
-1

Hello,
Mon ancien petit cata était insubmersible, d'après son constructeur...mais il m'avait tout de même précisé qu'à son avis, en cas de voie d'eau dans l'arrière des coques, le poids des moteurs l'emmènerait au fond.
Etonnant donc que le TS, qui devait avoir 2 moteurs in board également, n'ait pas coulé, et se retrouve échoué quelques mois plus tard...?


gorlann29:Bonsoir Pat45,il me semble que depuis une quarantaine d' années, la réglementation Française impose aux multicoques neufs d' être insubmersible à l' envers, et d' avoir des trappes de survie permettant de sortir du bateau retourné.Donc il est tout-à-fait normal que ce cata n' ai pas coulé.De mon côté, mon tri Bucaneer 33 de 1974 n' a aucune insubmersibilité et pas de trappe de survie.Je n' ai vraiment pas du tout envie de jouer au con et de me mettre sur le toit avec!!!Gorlann·le 29 déc. 2020 18:50
Pat45:oui oui, je suis d'accord, mais c'était à priori la raison pour laquelle ils ont évacué "le cata coulait par l'arrière"??? donc comment est il passé de "en train de couler par l'arrière" à "flottant et dérivant sur le toit" mystère...quand à la trappe, le constructeur avait été obligé de la rajouter, dans le carré, en plein milieu de l'entrée...ce qui m'a valu quelques sueurs froides à l'époque!·le 29 déc. 2020 20:50
tang-nard:L'insubmersibilité, soit elle est théorique, (quand on voit le poids théorique et réel on peut se poser des questions) soit elle est testé en mode réel. Il me semble mais je ne suis pas sûr, que ce dépend de l'année de conception pour les tests en réel ou en théorique selon la réglementation de l'époque. Maintenant que l'insubmersibilité n'est plus reconnu, mais considéré comme incoulable, ces tests en réel ne sont plus obligatoires. Dommage.Sur le F27, mon cata et mon futur, ces trois sont passés par les tests en réel. Bateau rempli d'eau, équipage à bord, on voit s'il reste assez de franc bord pour pouvoir naviguer. Sur ces trois bateaux on est sûr que les calculs sont bon vu qu'ils ont été validés en pratique. Un cloisonnement important des resserves de flottabilité est un bon point aussi. Comme ca si un trou se fait dans un caisson d'insubmersibilité, l'eau reste contenue dans ce caisson et si par malheur on cumule deux trous, un dans un caisson et un autre dans une partie non étanche, on a plus de chance d'avoir encore assez de flottabilité pour rester au moins à fleur d'eau pour faire un abris.Les trimarans sont privilégiés de ce point de vu. Avec d'office trois caissons bien séparés.Le TS lui semble bien cloisonné vu qu'il n'a pas coulé. Mais Christophe Barreau (l'architecte) fait des bateaux marins et je suis sûr que ses bateaux sont au dessus des recommandations en terme de flottabilité (surtout qu'avec un cata léger, il y a moins besoin de volume d'insubmersibilité).·le 30 déc. 2020 08:14
30 déc. 2020
0

Une autre photo

vue sur Sailing Anarchy


tikipat:On a l impression que les coques sont nickel ? ·le 30 déc. 2020 08:08
Patxaran:oui, étonnant....·le 30 déc. 2020 08:56
30 déc. 2020
2

je vais être de mauvaise langue , peut être pour l assurance , cacher la vrai information de la part du skipper ou du chantier ??


30 déc. 2020
1

Déjà dit, mais les OFNI ont parfois bons dos ( surtout les baleines à bosse 😃)


30 déc. 2020
3

ce genre d info n est pas bon pour un chantier ...


31 déc. 2020
0

Il va avoir matière à renforcer la veille active.
www.meretmarine.com[...]u-japon


Patxaran:va falloir le débaptiser : ce n'est plus le "one apus", mais le "1816 apus"·le 31 déc. 2020 08:58
31 déc. 2020
2

donc la rencontre d'un OFNI par ce cata, c'est du pipeau ? aucunes traces de choc sous la flottaison, c'est quand même bizarre


31 déc. 2020
1

Si dans le rapport de mer il y a mensonge avec un équipier dcd , la justice va s en méler ...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021