le bout- hors retractable

hello tous , si on tape bout hors rétractable , on est surpris d'y voir des histoire de prepuces etc... comme quoi Moitessier n'avait pas vraiment tort en parlant du menbre viril de Joshua . Bon , comment ça marche ou fonctionne ce bout qui sort de l'etrave ?
comment c'est fixé , comment ça sort , comment ça rentre ???

L'équipage
11 fév. 2008
11 fév. 2008
0

Pour obtenie de réponses précices,
il faut poser des questions précises. Dans ton cas le maillon faibles est l'orthographe.
Tu peux dire "Bout dehors" comme on écrit maintenanr ou "boute-hors" (qui rejette vers l'extérieur) comme à l'orgine

11 fév. 2008
0

lire "obtenir"
le e est trop près du r

12 fév. 2008
0

et le "menbre"
ce serait plutot le "membre".
Comme le maillon "faibles" : si il n'y a qu'un maillon, il n'y a pas besoin de s à faible.
Etonnant non ?
Sans rancune

12 fév. 2008
0

drole de question!
le plus simple est un espar qui coulisse dans un tube creux. Tu pousses pur sortir l'engin, et tu tires pour le rentrer. Tu prevois une goupille pour le bloquer en position sorti, et picetout!

12 fév. 2008
0

J
Sur un J , ca rentre et ca sort,tu le pousses de l interieur, ou par un systeme de poulies, ou sinon et suivant la longueur du voilier , un mat de planche (bas) ,avec des cadénes de 4 sur l etrave et c est ok.Aprés tu peux mettre differentes voiles comme un asy, un geenaker, et donc tu augmentes la longueur du bateau ainsi que la surface velique.Cordialement

12 fév. 2008
0

assez solide ?
kikabarjot,
ta solution avec le bas d'un mat de planche à voile m'intéresse car assez facile à mettre en oeuvre. A tu testé ? et pour quelle taille de voile ?

Avec un spi asymétrique de 120m² je crains fort que les forces latérale soit trop importantes.

12 fév. 2008
0

là d'accord
c'est bien ce qui me semblait

12 fév. 2008
0

120
120, pour un mat de planche , c est beaucoup trop.Moi , mon asy fait 35, et le voilier est un micro, donc pour moi ca marche, mais pour toi , mieux vaut trouver un tangon.Cordialement

12 fév. 2008
0

Sites constructeurs accastillages
Bonjour,

Sur les sites des fabricants d'accastillage (harken par exemple mais il y en a d'autres) il y a des manuels très bien faits présentant beaucoup de solutions (palan d'écoute, spi standard, avec tangon rétractable etc ...) Une vraie mine. En cherchant bien on trouve les versions en français aussi.

Si vous ne trouvez pas je peux vous faire passer, par mail un document en pdf en français.

Cordialement

JJB

12 fév. 2008
0

Et la sous-barbe ?...
Y avez vous pensé ???

Avant que mon trimaran day-boat ne se voit transformé en tri habitable par l'adjonction d'un rouf, mon tangon en alu sortait de l'étrave par un autre tube en alu...qui encaissait ( pas toujours très bien ...mais je ne l'ai jamais "définitivement" cintré...)les contraintes de flexion engendrées par la traction de mon asymétrique...

Maintenant, WINNIE a un pont situé 45 cm plus haut, j'ai donc posé le tangon à plat pont en usinant deux paliers dans une plaque de delrin, dans lesquels le tangon coulisse( en copiant ce qui a été fait sur l'A40, à moins que ce ne soit sur le Pogo 40...à vérifier...)...
Comme je ne veux pas faire encaisser à ce nouveau tangon tous les efforts de traction du spi, j'ai posé un pontet en bout et sous le tangon,et j'ai fait réaliser chez A.D. ( aujourd'hui même ! j'en sors ...) une sous-barbe constituée d'un câble inox de diamètre 4 mm comportant une chape sertie à chaque extrémité.

La sous barbe reprend les efforts en extrémité de tangon par une des chapes frappée sur le pontet, tandis que l'autre chape est liée par un mousqueton forgé Wichard à un boulon à oeil traversant l'épaisseur de l'étrave, un peu au dessus de la flotaison.

Un tronçon de mât de planche à voile me semble être une très bonne idée, même sur un gros bateau...à la condition que sa flexion soit soulagée par ce type de reprise d'efforts...

Je ne sais pas si j'ai été très clair...là...

Une photo résumerait tout ça d'un coup...

PHIL

12 fév. 2008
0

Plus simple que la sous barbe
Il suffit de fabriquer une solide courroie qui passe sur le bout dehors et qui est fixée sur le davier d'étrave . La fixation est composée de 2 mousquetons ouvrants qui viennent se frapper sur deux anneaux inox fixés de part et d'autre du davier. Le bout dehors ne peut plus lever sous la tension du spi.
J'ai fait ce système sur mon bateau et ça va au poil.

13 fév. 2008
0

Je vais faire
une photo quand je serai sur place pour te l'envoyer.
bernard

17 fév. 200816 juin 2020
0

ci joint la photo de mon systeme
Si celle ci veut bien passer.
Une courroie passe autour du bout dehors, laquelle est cousue sur une autre courroie qui se fixe par un mousqueton asymétrique frappé sur un écrou à oeil vissé sur la joue du davier. Sur la photo il n'y a pas de tension puisque le spi n'est pas hissé. Ce système marche trés bien sur un bateau de 8 m. Je ne suis pas sur de sa fiabllité sur un gros voilier à cause de la puissance du spi. A voir.
Quant au bout dehors, il est fixé sur le pont par un petit rail d'écoute de 50 cms posé dans le sens longitudinal de la coque + une cloche de
tangon. Avantages : bout dehors réglable et il s'enlève trés facilement pour éviter d'avoir des surprises avec une vérification intempestive de la longueur du bateau dans le port.

12 fév. 2008
0

sous barbe
Bonjour à tous
Ce système a été utilisé et décrit dans la rénovation du syphe de la revue Voile Mag.
Il existe un hors série sur cette rénovation, le tout très intéressant.

12 fév. 2008
0

sous barbe
Bonjour à tous
Ce système a été utilisé et décrit dans la rénovation du syphe de la revue Voile Mag.
Il existe un hors série sur cette rénovation, le tout très intéressant.

12 fév. 2008
0

Peux-tu
Nous montrer une photo ?

Marc

13 fév. 2008
0

Ben si tu pouvais.................
....plutot la mettre sur le site ce serait sympa.....ça m'interresse aussi et je dois pas etre le seul.......

17 fév. 2008
0

pas mal
j'aime bien ton systeme. Avec un rail transversal , peut etre peut-on l'orienter en latéral ???

12 fév. 200816 juin 2020
0

J 120
bonjour tous . Bon nous avons un nouveau prof d'orthographe qui lui aussi a un "maillon faible" : ne se relit pas !!
J'ai eu du mal à trouver le systeme d'Harken . Par contre , j'ai pu avoir des photos du J 120 .
Je ne sais pas comment c'est bloqué en position sorti et comment est réalisé l'étancheité because à cet endroit on a vite fait d'avoir la couchette mouillée (!) j'ai aussi l'impression que l'on a pas besoin d'avoir un espar aussi long.
Si ça pouvait etre orientable et simple, ce serait TOP . A vous ....

12 fév. 2008
0

comment ca marche sur un j
à ollie, sur la photo

tu peux voir un bout a l'intérieur, celui la sert à sortir l'espar,pris sur un taquet il l'empêche de rentrer tout seul.

Pour le rentrer, on libère le bout du taquet et on tire sur l'écoute du point d'amure.

A+
seb

17 fév. 2008
0

un peu de culture maritime...
en restant dans le sujet, quelle est la différence entre un bout-dehors et un beauprés ?
c'est un détail qui fait la difference entre les deux...

17 fév. 2008
0

Différence
Le boute-hors est un appendice, donc démontable ou escamotable selon les cas.
Le Beaupré est un mat. Il fait partie intégrante du navire et n'est donc pas démontable.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (55)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021