Le bois

je suis très intéressé par l'achat d'un bateau d'occasion en bois L'entretien est il aussi important qu'on le dit ? Un bateau en bois ne vieillit-il pas mieux qu'un bateau en plastique (osmose) .? j'attends l'avis de propriétaire éclairé

L'équipage
28 sept. 2004
28 sept. 200416 juin 2020
0

nous, très contents !
JOY est en kaori, 3 couches de lattes croisées, noyées dans la résine epoxy et fibré à l'extérieur. Entretien coque : peinture bi-composants refaite au bout de 15 ans.
Pont : bois, fibré, peinture bi-composants, TBS enlevé partiellement car il a cloqué et dessus peinture anti-dérapante de cours de tennis
Le plus de boulot est de surveiller l'étanchéité de tout accastillasge de pont : la moindre trace de passe d'eau le long des vis et hop, on démonte tout, on ponde, on étanchéise , on peint et on remonte.
Intérieur : coque directe, pas de vaigrage pour surveiller partout ( et c'est tellement plus beau) - le constructeur (amateur) a passé 11 couches de vernis bi-composant, que nous entretenons maintenant. Les fonds sont accessibles partout et eux aussi vernis, nous vidons et nettoyons les fonds dés que besoin, sans attendre.
Sinon, aucun pb d'électrolyse, de masse électrique, d'osmose, etc.
très bon comportement en mer même bien formée (on vient de tester !), nous sommes super contents d'avoir acheté ce voilier en bois (15 ans à l'achat).
Voilà les infos dont nous disposons !

28 sept. 2004
0

pareil que joy
nous c est du bois, mais primitif, je veux dire les premiers CP sans epoxy, apres un gros boulot de 7 mois seul, Takari est en pleine forme, en ce moment il a juste besoin d un antiderrapant efficace.

Il a trente ans, peinture epoxy puis peinture bi composante partout et tout va bien

28 sept. 2004
0

L'amour du bois et le bois de l'amour!

Les bateaux en bois sont un autre monde que le plastique; Ils ont une naissance ,un enfance, une adolescence quelquefois difficile .
Pour adopter un bateau en bois il vaut mieux connaitre les parents , la maternité qui à permis la naissance et les soins dont il à bénéficié au long de sa vie.
Le bois n'aime pas l'eau douce mais alors vraiment pas! Alors délaissé par les parents du moment, quelquefois ils font des tentatives de
suicides à l'eau douce , c'est pour attirer desespérement l'attention sur eux ils ont besoins d'amour, de caresses, de soins de beautées et de protections contre le temps qui passe,si vous êtes des parents aimants alors c'est une belle histoire d'amour qui commence !
Chut!!.. Laissons les !

28 sept. 2004
0

Expert
Avant d'acheter un bateau en bois,il est plus que souhaitable de faire appel à un expert ou à un ami très qualifié (vraiment très qualifié).
Cette précaution permet de connaître l'état 'réel' du bateau et de faire un achat en connaissance de cause ; chose que j'ai appris à mes dépend lors d'un achat coup de coeur, un peu trop rapide.
Certains sont très doués pour recouvrir la "misère" par une peinture adhoc, mastiquer par-ci par là,etc...
De plus, il faut estimer le rapport "temps -&gtproximité"
Un bateau "plastique" peut-être laissé de côté un temps :un peu de mousse verte et quelques algues.
Un bateau en bois, normalement non :vernis,peintures,tarets, bois pourrit,...
Donc habiter à proximité et savoir "bricoler" et un minimum(si l'on n'a pas d'argent offcourse).
Ce qui vous évitera comme moi de passer la moitié de mes vacances à le remettre en état (pourtant sorti chaque année de l'eau, bâché,..)en voyant les copains (mais est-ce vraiment des copains?)qui sortent après avoir juste passé un coup de Karcher sur leurs tupperware ;)
Par contre, c'est un réel plaisir que la marine en bois. Ce type de bateau à quelque chose que les autres non-pas (un proprio masochiste).
Quoiqu'il en soit, Le bois reste une matière noble(pour riche?)et vivante même sur l'eau et peut-être surtout sur l'eau ;).A part les marins,c'est fou le nombre de bestioles qui aiment le bois !.

28 sept. 2004
0

Oui laissons les!

30ans de navigation 3eme bateau en bois (Cognac,Armagnac,)et maintement bordé jointif classique.Rien à voir avec le plastique , c'est beau ,ça vie , une ame quoi.Je n'ai jamais passé ma vie à entretenir , je m'en occupe seulement.Je navigue de Mai à fin Octobre et l'hiver lorsque le temps le permet souvent mars avril je peint , disons 15jours , penard.je dois preciser que Calyso2 à 35ans et il vivra encore 35ans.Et partout ou je vais tout le monde le trouve beau , il fait l'orgueil de son serviteur.
mais laissons les dire.
José
Ps .et c'est pas cher

28 sept. 2004
0

cout d'unbateau bois
hello,
le plus gros poste te diront certain c'est la peinture. c'est sur que les speciales marine son chere mais je peux t'affirmer que les glycero, voir les respirantes du grand commerce (casto par ex) sont ideales pour du bois classique et trois a quatre fois moin cher.
le bois c'est un autre monde.
amicalement
jpierre

28 sept. 2004
0

Photo Calypso2
Legende Calypso 2 durant la Semaine du Golfe du Morbihan

28 sept. 2004
0

Photo Calypso2
Legende Calypso 2 durant la Semaine du Golfe du Morbihan

28 sept. 2004
0

Pourquoi ma photo ne passe pas
je reessais

28 sept. 2004
0

Elle fait combien d'octets
Ta photos ?

28 sept. 2004
0

Reponse à Jean-Claude
ma photo fait 412Ko sans doute beaucoup trop

28 sept. 2004
0

t'as droit à 50ko
c'est tout.... alors t'a beau cliquer et cliquer et cliquer etc...
Si non question bois un bateau c'est en bois, bon d'accord y a en alu, en plastique, en ciment, en charbon, en rotomoulé plastique à cuvettes, acier, en fer, en bambou tressé avec bouse de vache ( si si), en cuir, en granit; bon si y sont beaux faut voir, mais un bteau c'est d'abord en bois.

28 sept. 2004
0

se connaitre soi-même....!
Vaste débat que le choix entre un bateau en polyester et un bateau bois qu'il soit en construction classique ou fait appel à des techniques plus "récentes" telles que le CP/epoxy et autres techniques diverses.

Dans un premier temps il faut étudier l'état du bateau que l'on va acheter en n'hésitant pas à se faire épauler par un pro ou autre personne avertie pour avoir plusieurs avis.

Ensuite, si on décide d'acheter le voilier de ses rêves, connaître ses limites (temps à consacrer, expériences manuelles, outillages disponibles, endroit ou l'on pourra réparer, entretenir, restaurer et les finances que l'on pourra y conscracrer sans trop rogner au budget personnel...)

La partie familiale est à considerer également car l'entretien d'un bateau, notamment en bois exige du temps pour faire quelque chose de bien donc en moins pour le petite famille chérie.

Enfin, un bateau en bois est avant tout une affaire affective qui peut procurer un réel plaisir, du contentement lorsque l'on navigue sur son fier navire....

Beaucoup d'expériences vécues par des matelots sur ce site...Des échecs mais aussi beaucoup de réussites.....

D'autres éléments interviendront dans ton choix mais qui te seront plus personnels...

CORDIALEMENT

Un constructeur/réparateur passionné par le bois et qui te veut du bien....

Patrick

01 oct. 2004
0

gnoti cehotone
traduction phonétique, en direct d'aristote

PS connais-toi toi-même

28 sept. 2004
0

Leheran

Je ne savais pas que le samba était bon pour une coque, je l'aurais cru trop fragile. Ca doit être facile à ployer.

Etonnant ton bateau, la 1ère photo n&b ne lui rend guère justice.

28 sept. 200416 juin 2020
0

Cette foie ci c'est la bonne
Semaine du Golfe du Morbihan

28 sept. 200416 juin 2020
0

entretien ???
Quand j'ai acheté mon bateau en CP (pas époxy), j'ai mis la coque à nu (bois apparant), et j'ai fait un traitement époxy avec la couche de peinture qui va bien.
Ce faisant, j'ai découvert la vie passée de mon bateau, et constaté avec soulagement que tout cela avait été réparé par des pros (la fameuse tempête de 89 = assurances qui marchent = réparations confiées aux chantiers ad hoc).
Maintenant, je suis certain d'avoir jeté un oeil critique sur chaque cm² de mon bateau.
Je pense que l'entretien n'est une galère que quand il s'agit de réparer des choses qui cassent de manière IMPREVUE.
Comme dit mon voisin (qui n'est pas marin), il n'y a pas de mauvaises herbes, il n'y a que des herbes inconnues.

29 sept. 2004
0

Pour chebec
Moi non plus j'savais pas pour le samba mais surpris de voir que ces plis ont tenu dans le temps (de 1962 quand même) mais faut dire que le pli intérieur est en acajou et les deux autres vers l'extérieur sont effectivement en samba (confirmé par d'autre propriétaires). Par contre, bateau léger : 450 kg de coque pour un 8m par 2m de bau maxi.

La coque, bien protégé par des couches de peintures ont permis une préservation de ce bois.
Etonnant d'ailleurs...

Personnellement, et pour plus de sécurité, j'ai résiné le dernier pli à l'époxy puis appliqué un tissu de 300g avec tissu d'arrachage. Ensuite enduit epoxy, ponçage, 3 couche de brai époxy puis 2 couche de poluyréthane pour finition.......Ca tiendra bien quelques années nom d'un bougre....

29 sept. 200416 juin 2020
0

rezkebil
ta photo me rappelle des souvenirs, tu vois ce que je veux dire ?

29 sept. 2004
0

quelle est donc cette belle coque ?
cognac ? Armagnac ?
En tout cas une coque en CP c'est quand même beau ... surtout peut-être parce qu'il y a les bouchains vifs.

29 sept. 2004
0

gagné
c est un cognac, tu peux voir ma restauration sur : monsite.wanadoo.fr[...]/takari

et toi, c est comme ta belle coque à bouchain ?

29 sept. 2004
0

J'ai eu un bateau bois construction classique
J'ai eu un bateau bois construction classique pendant 10 ans.

Comme dit plus haut, il ne faut pas confondre le bois classique et les autres bases bois (CP, bois moulé, srip planking).

Contrairement au métal, ou au plastique, le bois ne tolère guère le retard dans l'entretien.

L'ennemi principal, c'est l'eau de pluie sur le pont et plus particulièrement les joints du roof, des panneaux et des jambettes de pavois.

Le mien était à bordés jointifs sans calfat et à 50 ans, le bordé ne faisait pas une goutte d'eau. Il a été construit par Bureau au Croisic la même année que Kurun.

Chaque année il faut une couche de peinture microporeuse et ne jamais mettre le bois complètement à nu. On ne peut pas utiliser les peintures raides comme les epoxys et polyuréthanes car le bois joue et la peinture trop raide pète, voire ne tient pas tout simplement parce que l'humidité des bordés est trop forte.

C'est donc une attention de tous les instants, mais une compensation de plaisir tellement forte que les plastiques ne sont que des tupperwares, les métalliques des boîtes de conserve et les autres formes de bois des ersatzs.....aujourd'hui, j'ai une boîte de conserve....plus tolérante, mais il faut s'en occuper quand même. Aucun matériau n'est parfait côté entretien, mais une belle unité en bois classique, c'est quelque chose d'inoubliable, surtout en côtre franc.

André

30 sept. 2004
0

du travail ?
non, juste de la maintenance de routine !

30 sept. 2004
0

la photos...
enfin plutôt le dessin.

30 sept. 200416 juin 2020
0

voilà
enfin jpeg oblige

30 sept. 200416 juin 2020
0

bateau CP en "grand"
Ben alors, Takari, T'as pas deviné ce que c'était que ma coque ?
C'est un Sauvignon de 8.60 m.
Je m'en sépare cette année ... le troisième mousse vient de naitre, il faut donc agir.
Les mauvaises langues disent que je mélange la cause et la conséquence :-D
Le problème, c'est qu'au dessus de 9/10 m il y a très peu de bateaux en CP.
Je ne connais en fait que l'Aquavit (encore un plan Harlé).

30 sept. 2004
0

HE BEN...
moije dis que lorsqu'on a la chance d'avoir son propre bateau,on le "chouchoute"!
Et ceci est valable pour tous les matériaux existants.
Personnellement,j'ai un Chassiron de 1962 (coque en bois classique)et je navigue constamment de mai à septembre lors de la "belle" saison et en moyenne 2 jours par semaine en hiver.Il est vrai que lorsque je suis au port,je passe environ 3 à 4 heures par jour à la maintenance générale mais aussi à effectuer certaines modifications qui se sont avérées nécessaires lors des navigations.
Tout celà pour dire que j'éprouve autant de plaisir à naviguer qu'à entretenir mon bateau.De plus,je pars ainsi,toujours serein.
Cette pratique me fait douter sur l'état(en terme de sécurité)de la multitude de bateaux qui ne voient leur propriétaires que 3 semaines par an!!!
Celà explique peut-être pourquoi si peu de bateaux sortent et encombrent de plus en plus les ports....

01 oct. 2004
0

PLans Villenave
Rezkebil, si tu veux plus grand dans la même philosophie, tu as les plans Villenave CP dériveur lesté comme le Navajo de 10 m 40, ou le Corto de 9 m 50.

Il y a un Navajo au bassin vauban à St Malo, tu peux faire un saut? Construction superbe en CP époxy .Il vient d'être vendu un prix raisonnable.

Corto à vendre également dans le 29, mais c'est très cher.

01 oct. 2004
0

Les plans Villenave
mais oui, bien sûr, je l'avais oublié !
J'ai même visité le Navajo d'un constructeur amateur lors du grand pavois. Effectivement, ce bateau correspondrait à ce que je recherche.
Mais c'est quoi un prix raisonnable ?

01 oct. 2004
0

oui je suis bete
je devinais les lignes de ce bateau, il a l air d etre magnfique !

01 oct. 2004
0

Navajo
rezkebil

de l'ordre de 45 000 euros d'après ce que m'avait dit l'ancien propriétaire.

le Corto à vendre est beaucoup plus cher, 69 000 euros.

bonnes recherches, tiens moi au courant !

01 oct. 2004
0

Plans Villenave
Il y a des annonces sur le site de l'association A Bouchains Vifs :

asso.abv.free.fr[...]/

MichelR

02 oct. 2004
0

J'AI MEME...
les plans du VENACO de JP Villenave à vendre...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (127)

novembre 2021