lazy-jacks

bonjour,

Les lazy-jacks sont bien pratiques à l'affalage de la grand'voile.

Mais souvent pour la hisser, les lattes se prennent dedans. Il faut alors rendre du mou à la drisse, faire passer la latte, rehisser, etc..

En solo pas toujours facile.

C'est pour cette raison que je n'avais pas de lazy-jacks sur mon bateau.

Pour en installer, je pensais à une solution : mettre des sandows pris entre le centre des lazy-jacks et le vit de mulet. (photo - sandows en rouge)

  • Quand on hisse ceux-ci ramènent les lazys vers le mât après leur avoir donné du mou.

  • quand on affale, après avoir retendu les lazys ils se tendent aussi.

Ceci suppose des lazys réglables du pied de mât.

solution plausible ? (à moins que je n'enfonçe une porte ouverte ! :heu:)

L'équipage
12 juin 2012
12 juin 2012
0

Je ne vois pas à quoi servent les sandows.

Avant de hisser tu donnes du mou dans le ou les lazy-jacks (normalement du mou dans un seul des deux suffit), tu hisses et tu retends le ou les lazy-jacks.

De toutes façons il est bon d'avoir des lazy-jacks réglables, afin de donner du mou ou reprendre en fonction de la position de la bôme et du creux de la voile (pour ne par l'user).

12 juin 2012
0

Et pour le lazy-bag c'est le même combat!

12 juin 2012
0

Pour un ignare comme moi, c'est quoi la diférence entre lazy bag et lazy jacks?
Avantanges et inconveinients de l'un et de l'autre?
Merci

12 juin 201212 juin 2012
0
  • les lazy-jacks sont les fins cordages fixés sur la bôme et le long du mât (ou sous les barres de flèche) entre lesquels la GV se hisse et s'affale

  • le lazy-bag est le fourreau en toile fixé le long de la bôme dans laquelle elle vient s'affaler, souvent muni d'un zip pour servir de housse.

12 juin 2012
0

En anglais "lazy" veut dire "paresseux"... ça résume toute la philosophie de ce montage. Donc non ça ne s'enlève pas, non ça ne gène pas (trop) et oui c'est super pratique surtout si avec fermeture éclair pour s'en servir comme d'un tau de GV (ce qui est alors plus pratique qu'un tau). Par contre tu verras jamais ça en régate ou chez ceux qui chassent le centième de noeud... lol

12 juin 2012
0

le lazy-bag se laisse à poste en navigation. Normalement les lazy-jacks sont pris dessus.

A l'affalage c'est super pratique, je reconnais. La GV glisse entre les lazys et vient se ranger quasiment seule dans le lasy-bag.

Si ce n'était ce problème - que j'ai souvent constaté - quand on veut hisser, surtout en solo, et si le bateau n'est pas bien bout' au vent. D'où mon idée des sandows

12 juin 2012
0

Merci Fouras.
Le lazy bag n'est-il pas génant en nav? (ou faut-il l'enlever?)
Le lazy-jack semble autoriser l'utilisation d'un taud (à voir la photo que tu as posté.)
N'est-ce pas un meilleur compromis?

12 juin 2012
0

Merci pour vos réponses. Tentant!

12 juin 2012
0

si tu laisses du mou dans les lazy-jacks, ca n'empêche pas les lattes de se prendre dedans ?

12 juin 2012
0

Je faisais ça "avant", jusqu'à ce qu'un jour je ne puisse plus hisser la GV car le lazy-jacks s'était entortillé autour du mât.
Je suis rentré au port, j'ai désentortillé tout ça et viré définitivement les lazy-jacks. C'est plus chiant à affaler, mais je n'ai plus d'emmerdes lorsque je hisse.

12 juin 2012
0

bonjour,

les sandows serviraient à ramener automatiquement les lazys le long du mât.

Même avec du mou, il faut très (trop) souvent mettre le bateau pile bout' au vent pour hisser, sans quoi les lattes se prennent dedans.

En solo il suffit que le bateau abatte un peu, la voile faseye de côté et le problème arrive vite.

Enfin c'est ce que j'ai constaté sur des bateaux de copains sur lesquels j'ai pu naviguer.

12 juin 2012
0

Je trouve pas, quand tu donnes du mou, les garcettes se rapprochent du mât, suffisamment pour que les lattes ne s'y prennent pas.

Dans des conditions extrêmes, (le bateau rue, les garcettes volent en tout sens), il m'arrive alors de donner du mou et de les passer derrière le croc servant aux ris. Pas de risques alors que les lattes se prennent dedans!

Je pense que les sandows seront plus une source d’emmerdes et de bruit, sifflements...

12 juin 2012
0

merci de ton avis. :topla:

12 juin 2012
0

l'idée m'intéresse parce que j'avais le même problème (avec les 2 lattes du bas) sur mon ancien cata et voile entièrement lattée.

12 juin 2012
0

En fait tout dépend d'où tu hisses ta GV. Si c'est du pied du mat, effectivement c'est jouable et pas trop contraignant. Par contre, si tu hisses du cockpit, c'est trop galère d'aller au pied du mat pour gérer tes lazy. Le mieux c'est des lazy pas trop tendus et pris sur le lazy bag, ce qui fait qu'avec les joncs en fibre ils ont tendance à s'ouvrir (s'écarter) et de se mettre le plus face au vent possible pour hisser la GV.

12 juin 201212 juin 2012
0

Fouras, Bonjour,

Si ça peut t'aider :
www.melody-in-blues.org[...]/
page "AntiDérapant de Pont"

Tout en bas "Le Lazy Jack" :litjournal:

12 juin 2012
0

Salut Melody,

lu le paragraphe sur les lazy-jacks. problème au hissage semble bien récurrent.

[au passage, bravo pour le beau blog, et en musique ]

:pouce:

12 juin 2012
0

Merci.

C'est pourquoi je peux les larguer (babord et tribord) à hauteur d'homme sur le mât. En nav, tout le bazar est le long de la bôme, passant par les crocs de ris, ce qui ne gêne pas puisque si je dois prendre un ris, je les enlève des crocs pour raidir le lazzy, j'affale ce qu'il faut, je prends mon ris et quand c'est reparti, je repasse les bouts dans les crocs et tout est clair.

Je n'aime pas avoir le lazzy en l'air, ça use la GV, ça siffle dans le vent, ça freine! (si, si, 1/1000 de noeud).

De plus comme c'est "rangé" en nav, on peut mettre du bout plus gros ( 8mm - 10 mm selon la taille du boat) ce qui est aussi efficace qu'une balancine.

12 juin 2012
0

On doit pouvoir assi faire ses lazy jack en élastique type sandow assez fin et les arimer contre le mat avant de monter la GV. Par contre je doute de la longévité et attention au risque de tout se prendre dans la G...... :mdr:

12 juin 201212 juin 2012
0

Solution : des lazy-jacks qui n'en font qu'un seul, en fait. Le bout de réglage part de la bôme vers le haut, passe dans une poulie (ou un anneau) au bout d'un bout frappé sous la BDF, file vers l'arrière de la bôme (enfin, à 1/3 de la loingueur en partant de l'arrière), passe dessous, remonte vers l'avant et passe dans le second bout frappé sous l'autre BDF, redescend vers une poulie à plat sur le côté de la bôme et fini dans un coinceur. Ca permet, d'une main, d'étarquer ou mollir les cargues sur les 2 bords en une fois, et si ça coince au hissage y a pas à se déplacer pour mollir, on est à peu près au même endroit que pour hisser.

EDIT : C'était en réponse au post de motard 34 posant la question de l'endroit d'où on hisse...

12 juin 2012
0

Un bon article à ce sujet:
www.plaisance-pratique.com[...]otables

J'ai des lazy-jacks escamotables. Mon installation est un mélange des premier et deuxième graphiques de cet article. Une fois qu'on a trouvé la bonne géométrie, ca marche très bien.

12 juin 2012
0

merci pour le lien, et pour l'article ! :topla:

Le "brin de rétraction" est l'application de ce que je pensais faire avec mes sandows !

y'a plus qu'à ! :pouce:

12 juin 2012
0

C'est mon voilier qui m'a donné cette solution que j'ai adopté immédiatement tellement elle est simple et astutieuse.
Les lazy sont donc ramenés au vit de mulet quand on hisse la GV et en nav, ce qui résoud aussi le probleme du raguage sur la voile.
Avant d'affaler je vais au pied de mat pour libérer les lazy, je les tends et les bloque sur au taquet coinceur et le tour est joué!

12 juin 201216 juin 2020
0

j'ai un easy bag réglé une fois pour toute , lorsque je suis au port la bome est placée sur babord , le long de la capotte , pour dégager le cockpit , l'easy bag est tendu , lorsque je remet la bome a poste pour naviguer , elle remonte de 40 à 50cm , l'easy bag est détendu et permet le passage de la GV , bien sur bout au vent ,

12 juin 2012
0

A bord j'ai la famille lazy (Jack et bag), et j'en suis ravi.
Effectivement, quand on hisse il faut le faire en regardant sa voile (ce qui n'est pas forcement choquant :oups:)
Et 'passer" les lattes au bon moment...

Mais à choisir je ne reviendrais pas en arrière, même si ça n'a rien d'obligatoire c'est un réel confort ! :pecheur:

12 juin 2012
0

Avec des voiles entièrement lattéeset qui plus est cintrées c est une gajeure , effectivement, je fais à l ancienne et je hisse du pied du mat en laissant le pilote faire son boulot! Je vais réfléchir à la solution de Jlef qui me semble tout à fait simple et pertinente .
Allez salut en de Kost comme y disent par la !

12 juin 2012
0

mon meilleur pilote c'est ma femme quand je suis au pied du mat et j'attends que la voile faseye pour hisser sans accrocher les bouts de lattes. Il faut de temps en temps que je m'y reprenne mais rien de critique.

12 juin 2012
0

En fait, j'ai posé la question car je n'ai pas de lazy-jacks sur mon bateau, mais pensais m'équiper.

Je hisse à la volée du pied de mât, et termine au winch de drisse. En une minute la GV est envoyée, et ce pratiquement jusqu'au vent de travers (quasiment toujours en solo).

Et je ne me voyais pas embêté par des lattes qui coincent, redonner du mou à la drisse, décoincer, rehisser, etc..

J'ai ma réponse avec le "brin de traction", encore merci ;-)

12 juin 201216 juin 2020
0

Moi, j'utilisais le systême décrit dans le lien donné par Nuwaman pour les lazy. les pointillés rouges montrent la positions des bouts à l'envoi et en navigation.

12 juin 201216 juin 2020
0

Maintenant que je suis passé au lazy bag, j'utilise le systême sur la photo. On ne peut pas escamoter les bouts totalement car il faut soutenir le bag quand la voile est envoyée.

Le réglage de longueur se fait avec les crochets.

12 juin 201212 juin 2012
0

Boujour a tous

Il y a ça aussi qui est loin d'etre idiot

Impossible de passer le fichier;allez svp sur le site "Pratiques et techniques de la plaisance",dossierLazy-jacks escamotables

Milles excuses

12 juin 2012
0

Jacky, je m'étais justement arrêtée sur ton croquis !!
Le montage parait plus simple et plus économique, surtout pour un bateau de 7m40.
Des précisions s'il te plait :
Le turquoise passe d'un côté à l'autre ?
Et il y a un vert (et un jaune) de chaque côté, et donc un taquet de chaque côté ? Quand tu relâches, j'imagine que tu dois être attentive à le faire de façon équilibrée de chaque côté ?
Le brin de rétractation n'est donc pas indispensable ?

D'autre part, que pensez-vous de faire passer le bout autour du mat au-dessus des barres de flèches pour éviter de faire des trous ? Traction sur les barres de flèches ? Dégradation du bout à force de ragage ?

12 juin 2012
0

Sur un bateau de petite taille (6,10 m), ça rague déjà pas mal. C'est ce que fait mon bout de réglage sous la bome, c'est gérable parce le bout ne coulisse que contre la bôme (en passant dans un pontet), mais avec les BDF, ça va faire beaucoup...

12 juin 201216 juin 2020
0

Il y a 2 bouts tuquoises. Ce n'est pas visible sur le dessin, mais ils sont noués de chaque côté, avec un noeud de chaise, sur les pontets qui sont sous la bôme. Il n'y a donc pas à équilibrer la tension.

C'est le brin vert, de chaque côté, qui règle tout. Il faut juste le prévoir assez long. Pour escamoter, on prend l'ensemble des bouts et on les mets au taquet de chaque côté.( selon le pointillé rouge)
Pour la partie haute(brins verts) la fixation est faite sous les barres de flèches pour écater un peu et faciliter l'affalage.

Sur la photo, on voit l'ancien ancrage des lazys en vert et en rouge le nouveau sous les barres de flèches. Le guidage commence plus bas mais est plus large et guide mieux la GV qui s'échappe moins.

12 juin 2012
0

Quand les lazy jacks se prennent dans les lattes de GV c´est generalement parcequ´ils sont frappes trop haut sur le mat.
Redescend le point de tire sur le mat, les L. J. seront aussi efficaces voile affalees, mais formant un angle plus ferme vers l´avant ils ne derangeront plus au hissage de la voile.

12 juin 2012
0

Merci !
Des petits pontets sous les BdeF et le tour est joué ? Mais ça ne tire pas trop sur les BdeF ?

12 juin 2012
0

Si on escamote les lazy trop tôt, la voile n'est plus tenue et a tendance à tomber sur le pont. Par contre, les relâcher un peu ouvre le lazy bag, ce qui écarte un peu les Jack. Il faut quand même que la bôme soit pratiquement dans l'axe du vent pour éviter que les lattes n'accrochent.
Mais je trouve que le lazy bag tendu vers le haut pendant la navigation est très moche (je ne parle pas des perturbations aérodynamiques, qui provoquent bruit, vibrations, usure...) Je préfère le rouler le long de la bôme; ça me prend 2 minute pour le rouler et 1 minute pour le dérouler et retendre les lazy jack. Je suis certain que c'est très bénéfique pour tout le matériel, y compris la voile.
Je suis toujours étonné de voir que vous utilisez le lazy bag pour prendre un ris. Je trouve au contraire que c'est gênant, car on ne voit pas ce qu'on fait. Je préfère le laisser roulé sur la bôme.

13 juin 201216 juin 2020
0

Bonjour! vital +1

Je suis un obsédé du fardage. Le chantier d'où sortira mon prochain bateau m'a convaincu de l'option lazy's.

Mais je m'arrangerai pour que ça s'escamote en navigation.
Pas question d'avoir le .... bag bailler comme une plante carnivore attendant sa mouche et d'avoir les bouts de .... jack me jouer la messe dans les infra sons. :non: :tesur:
Je pense opter pour le montage Selden avec des cht'it poulies dia 12mm dans le sens du vent; les anneaux à frictions se mettent en travers et coûtent le prix de deux poulies...
Photos à Perros: Yaka 6.50 (chantier Marée Haute). Schouffer le filet!...

13 juin 2012
0

Si tu es un obsédé du fardage, alors il convient d’utiliser du bout beaucoup plus fin que celui figurant sur la photo.
En effet je suis toujours étonné de voir ces lazy-jacks « monstrueux » et inesthétiques, alors que ce genre d’accessoire se devrait d’être fin et discret. Sur un bateau comme le yaka 6.50, une tresse dyneema épissée de 3 mm est largement suffisante, et même sur des bateaux plus grands ou on pourra aller jusqu’à 4 mm.

13 juin 201213 juin 2012
0

Sans vouloir m'approprier le fil de fouras...

Un bout fin peut entrer en résonnance plus facilement qu'un bout plus gros et alors le fardage devient plus important qu'un plus gros inerte. Connu sur les avions multiplans haubannés.
Mais comme de toutes façons les lazy's seront escamotés en navigation leur exposition ne sera que transitoire.
Reste à chiader le système avec retour accessible depuis le cockpit d'ici la livraison du Django.
Sur ce Yaka le lazy bag est en filet.

13 juin 2012
0

Aucun problème, mon fil roule maintenant tout seul et c'est tant mieux si ça peut amener d'autres réflexions :-)

Personnellement j'ai la réponse au problème que je me posais.

13 juin 2012
0

En résonance ????
Ben… les miens n’ont jamais résonnés !
Et je persiste à penser que cet accessoire est presque toujours inutilement surdimensionné, d’autant que les efforts ne sont pas très importants (d’ailleurs sur la photo, c’est du 4mm, et du 3mm aurait suffit).
Et puis tout de même nos bateaux ne sont pas des chalutiers !

13 juin 201216 juin 2020
0

Ah, j'ai oublié la photo.

13 juin 2012
0

J'avais vu sur le bateau d'un ami , un petit bout de sandow tendu entre les haubans et le lazy de chaque côté .çà écartait les 2 lazys en empêchant les lattes de se prendre dedans .ça ne marchait pas trop mal ...

13 juin 2012
0

Bonjour,
J'ai un bateau de 9.60M et j'ai un système de lazy qui me donne entière satisfaction depuis plus de dix ans et sur deux bateaux. Tout est renvoyé dans le cokpit y compris la drisse de gv. L'astuce vient du fait que les deux lazys sont reliés entre eux devant le pied de mat, le noeud de jonction état fait à environ 1 m avant une petite poulie dont le réa coulisse sur la boucle faite par les deux lazys réunis. La poulie est reliée à une petite drisse de 4 mm renvoyée au cokpit. Avantage un seul réglage. On peut tendre et détendre sans pb, et sous le vent, avec le creux de la voile, le réglage se fait automatiquement puisque les deux lazy en boucle s'équilibrent en coulissant sur la poulie.

13 juin 2012
0

Je lis et relis... mais visualise difficilement !!
Si tu as 5mn, un petit croquis serait bien utile !!

13 juin 2012
0

J'ai le même système (du moins de ce que j'ai compris) et c'est effectivement très pratique.
Au lieu d'avoir un point fixe sur le mat et de faire les réglages sur l'un des bouts qui reviennent sur le lazy bag, j'ai installé une petite poulie de chaque côté du mat. le bout qui tend les lazy babord vers le haut passe dans la poulie babord, puis dans une poulie volante sur l'avant du mat, puis dans la poulie tribord et revient sur les lazy tribord. La poulie volante est tenue par un bout qui descend le long du mat vers un taquet. Quand je tire dessus, ça fait descendre la poulie qui tire les lazy vers le haut, et quand je le relâche, les lazy bags sont rabaissés et je peux les rouler le long de la bôme.
L'avantage, comme le dit Marauca, c'est que la tension s'équilibre entre les 2 côtés

13 juin 201213 juin 2012
0

j'en avait un peu marre de passer mon temps à les régler... il fallait les rerègler bien lâche pour bien ferler la GV, les reprendre en navigation pour pas que ça balotte trop... Je ne les pas remis depuis le remâtage du mois de mars et ben franchement ça ne me manque pas tant que ça même en solo. Par grosse baston, peut être.... le bateau n'est pas très gros aussi (8m50)

D'accord avec boatlover sur la taille. La tresse dyneema c'est top car facile de faire quelque chose de propre cela dit on a pas besoin d'autant de résistance et vu la longueur ça commence à chiffrer un petit peu.

13 juin 2012
0

Sur mes deux derniers bateaux, bien bout au vent, avec un peu d'attention au début pour attendre le bon moment, les cas de blocage sont rares.

16 juin 2012
0

Pour la fixation en haut les miens sont fixés par des poulies sur le mat. L'ennui c'est qu'au travers lorsque je veux affaler pour prendre un ris, le bout du lazy bag se coince dans les chariots à billes du la GV.

Je me demande si une fixation sur les barres de flèche ne serait pas mieux.

16 juin 2012
0

De toute façons, il est toujours préférable de fixer le point haut des lazys sous les barres de flèches, plutôt que collé au mât.

Ca permet d'écarter un peu, donc de gagner quelques degrés pour pouvoir hisser la GV.

16 juin 201216 juin 2020
0

Un petit croquis....

16 juin 2012
0

Surtout faire simple pour pas avoir à se compliquer la vie.
Mes lazzy(s) (bag et jack), je ne les touche jamais sauf à poser le taud de mouillage.

Evidemment faut pas cabler ça en bout de 6!!!
les miens sont en simple cordage synthétique, suffisamment élastique pour pas avoir à reprendre tout ça en fonction du réglage de GV.

Le lazzy bag que j'ai moi meme confectionné me donne entière satisfaction à poste lors de la nav. Il ne pend pas et ne gène pas la visi.

Quand j'entends qu'il faudrait crocher tout ça dans les crocs de ris :lavache: :lavache:

LA solution pour pas se faire suer est d'écarter les lazzy au niveau des barres de flèche. Regardez sur les bateaux récents!
Un simple trou dans la BDF avec un passe cable suffit pour écarter d'au moins un metre au niveau des BDF.

Biensur il faut lever la tete quand on hisse et pas regarder son winch :reflechi: :reflechi:

Un taquet genre clam en pied de mat permets de bien gérer le passage des lattes et de hisser à la volée avant de reprendre la drisse au cockpit....

Bref, pour tout l'or du monde je ne reviendrais pas en arrière avec la GV lamentablement affalée sur le pont en entrée de port.. au secours

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (128)

Le beau temps !

mars 2021