L'avenir d'Argos, peut-être.

"Là où on suivait un renne et quelques bateaux de course, on va pouvoir suivre des troupeaux entiers et équiper tous les plaisanciers qui le souhaitent"

www.sciencesetavenir.fr[...]_141115

Un concurrent pour YB, Inreach et autres ?

L'équipage
03 fév. 2020
03 fév. 2020
0

Je remarque une évolution "fulgurante" des communications spaciales :
- 42 000 satellites de Space X dont déjà 180 en orbite fr.wikipedia.org[...]tarlink
- Projet Kuiper » d’Amazon www.industrie-techno.com[...]n.56650
- Constellation OneWeb www.industrie-techno.com[...]n.55290
On n'a pas fini d'en parler : internet démocratisé en tout point de notre vieille terre

03 fév. 2020
0

Oui, ce sont ceux qui calculent les trajectoires des futurs satellites qui vont avoir des migraines, et vu le nombre prévu, au premier petit incident, ce sera la réaction en chaine.
J'ai vu un article très sérieux sur ce problème à venir.

03 fév. 2020
0

@philgé, c'est déjà le cas, deux vieux satellites ont failli se rentrer dedans il y a peu.

03 fév. 2020
0

d'autant plus que depuis 1968 il faut prendre en compte tous les cons qui ont été envoyés sur orbite et qui ne sont pas retombés !
il va falloir établir des règles de circulation là-haut,
en tout cas il n'est pas question que je me connecte avec ceux en orbite, j'ai déjà un bon réseau à terre !

04 fév. 2020
0

Tant qu'on considérera qu'on peut polluer les différentes orbites en laissant n'importe qui y lancer n'importe quoi. Après avoir sa...er les océans, on pollue l'espace et ça ne date pas d'hier.

04 fév. 2020
0

Normalement il y a une règle internationale qui a été mise en place pour désorbiter les satellites en fin de vie. Ceux en orbite basse sont propulsés vers le bas pour une rentrée dans l'athmosphère en moins d'une trentaine d'années, et ceux en orbite géostationnaire (36000 km) sont propulsés vers le haut. C'est comme çà que l'on faisait au CNES quand j'étais encore en activité.
Je pense que le système Argos est plutôt destiné à la localisation de balises, ce qui pour le navigateur moyen représente peu d'intérets vu les systèmes GPS Américain et européen qui ont une application directe sur la navigation en général.
Argos et clS ont surtout pour application la localisation de flotte de véhicules, et la transmission de données. La démocratisation de ce système permettra sans doute à de petites entreprises de transport par exemple d'avoir une vu générale du positionnement de leur flotte.

04 fév. 2020
0

Bonjour
A la lecture de l'article j'ai eu l'impression que CLS/Kineis voulaient entrer sur le marché un peu connu ici par les contributions de ceux qui utilisent Garmin-inreach ou YB, (par exemple Nautigirl, Vitali, La vagabonde). Mais j'ai peut-être mal décodé le projet.

Que l'espace très proche soit comme le périph à 18h est un autre sujet..

04 fév. 202004 fév. 2020
0

Je pense effectivement que tu as mal décodé.

Il y a 30 ans que CLS (filiale de l'IFREMER et du CNES) est sur le coup de la sécurité maritime internationale puisque c'est lui qui collecte toutes les données liées au trafic international transmises via LRIT, bien loin des préoccupations très secondaires de Nautigirl ou de la Vagabonde. :)

CLS ne cherche donc pas à "entrer sur le marché" mais conforte sa position en prévision de l'arrivée d'Argos.

Il y a 8 ans, sur PPT (alors que j'étais encore une vache et avant de devenir un lapin !) j'avais fait un dossier récapitulatif sur le sujet.
(Certains liens ne sont plus actifs.)

www.plaisance-pratique.com[...]-l-AESM

fr.wikipedia.org[...]ellites

04 fév. 202004 fév. 2020
0

Oui, je sais que CLS, Argos et COSPAS/SARSAT LRIT sont très proches.
Mais la phrase du gars de Kineis (filiale de CLS ) "nous pourrons suivre tous les plaisanciers s'ils le veulent" m'a fait penser qu'il visait autre chose , pas seulement les plaisanciers en mer d'ailleurs, tous ceux qui à titre privé ou pas veulent bénéficier toujours et partout de l'équivalent du texto.
Wet&Sea!

04 fév. 202004 fév. 2020
0

Rien à voir avec les textos :)

Il s'agit du développement à grande échelle du LRIT (AIS satellitaire) jusque là réservé à la marine de commerce car très cher (envoi d'un signal toutes les 3 minutes) mais qui pourrait voir ses coups baisser considérablement et serait du coup rendu accessible à tous et donc à la plaisance.

04 fév. 202004 fév. 2020
0

Noté, donc ils viseraient l'obligation d'un LRIT aux bateaux de plaisance en nav hauturière ? Dans un avenir plus ou moins lointain et à la place ou en complément de L'EPIRB ?

04 fév. 202004 fév. 2020
0

Non.
L'EPIRB, tu ne l'utilises qu'une fois, quand tout va mal. :)

Aujourd'hui, quand tu utilises l'AIS, ta position est transmise par VHF. Ce qui pose un problème dès que tu t'éloignes des côtes.
Avec le LRIT, tu envoies ta position via la communication satellitaire. On peut donc savoir où tu es même si tu es au milieu de l'Atlantique.
On peut donc dire que c'est une implémentation de l'AIS.

Pour l'instant, il n'est pas question que ce soit obligatoire tout comme l'AIS n'est pas obligatoire en plaisance.
Mais il y a des chances (ou des malchances) pour que ce le soit un jour.

Le marin, seul au milieu de l'océan, c'est bientôt fini !

04 fév. 2020
0

Pour raisons pro je connais AIS EPIRB LRIT, je m'interroge sur l'évolution réglementaire (+- lointaine) concernant les plaisanciers.
Donc restons en veille.

04 fév. 2020
0

Les astronomes sont inquiets pour l’observation du ciel...

www.tomsguide.fr[...]onomes/

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (188)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021