lave-linge

Que pensez-vous de l'idée d'avoir un lave-linge à bord

L'équipage
02 sept. 2011
02 sept. 2011
0

c'est une bonne idée, problème de modèle et d'alimentation

02 sept. 2011
0

lave linge, TV...et pourquoi pas le 4X4...la chaine stéréo..internet....et le tout i quanti....NON ! pour moi la voile c'est l'AVENTURE !..pas emmener avec soi l'abrutissement quotidien....enfin chacun sa route chacun son chemin...!

0

De tous les livres de grand voyage que j'ai lu, il semble que la grosse galère soit la lessive avec les sac à transporter au lavomatique en annexe...
Moi je me suis dit : pourquoi pas emporter ce type de lave linge : www.priceminister.com[...]ge.html

Après, si c'est pour de la croisière l'été, c'est clair qu'il n'y aucune nécessité!

02 sept. 201102 sept. 2011
0

Moi, perso, je verrais bien un ascenseur. J'en ai marre de descendre et remonter quand j'ai oublié la télécommande du pilote à la table à carte.

Jacques

02 sept. 2011
02 sept. 2011
0

Sur les AMEL on trouve souvent: lave-linge, lave-vaisselle, micro-ondes, climatisation reversible, dessalinisateur, évidemment il y a aussi un groupe électrogène de plusieurs KW. Tous les manœuvres sont aussi "motorisées". Personnellement c'est pas trop dans mes goûts ni dans mon budget mais pourquoi pas si ça plait à certains qui ont les moyens.

02 sept. 2011
0

Il fut un temps ou à la plage...le prochain voisin ne se trouvait qu'à 5OOm pour le moins....les bouteilles dans le baquet emplis de blocs de glace tenait lieu de frigo....et la vaiselle se faisait à l'eau de mer...avec pour grattoir :..le sable....et pourtant je suis toujours VIVANT !..les microbes ne m'ont pas bouffé..!...alors pourquoi pas le lave vaisselle à bord ?....

02 sept. 2011
0

les microbes ne m'ont pas bouffé..
Ca vient, ça vient.
Pour moi aussi ! :doc:

02 sept. 2011
0

Bizarre, cette agressivité des "contres" ...

Vous ne préféreriez pas, vous, prendre l'apéro pendant que vos calbutes se lavent tout seuls ?

Moi, si j'avais un bateau suffisamment grand, oui.

02 sept. 2011
0

NIET !...Il n'y a aucune agressivité...mais l'expression d'un ras'l'bol contre le 'TOUT MODERNISME....Certes il faut vivre avec son temps...à l'ère ou l'on parle de "décroissance"..sans pour autant devenir un "extremiste", loin de là...,..il serait temps de réveiller ses méninges...et d'areter de scier la branche sur laquelle nous sommes TOUS, assis....alors laissons le lave linge là ou il se doit.... HYPER CONSUMMERISME !

02 sept. 2011
0

bonsoir … par curiosité, à bord de quoi ? ;-)

02 sept. 2011
0

les critiques du lave-linge, ok, mais vous lavez comment, avec femme et enfants. Moi en solo, avec la douche, sinon lavomatic, mais parfois loin, voir onéreux et pendant que la machine tourne, toi c'est tes pouce...

05 sept. 2011
0

Avec femme et enfant??? Il n'y a pas de problème, tu n'as qu'à envoyer la femme faire la lessive.

C'est en solitaire que c'est plus emmerdant. :heu:

02 sept. 2011
0

Je ne pensai pas soulever une polémique (en fait si un peut) pour moi un lave linge à bord sur un 12,5m avec une autonomie d'eau suffisante et un petit groupe avec la machine branchée directement dessus c'est l'assurance de voir l'équipage adhérer au projet de partir un peut longtemps sur la belle bleue sans se faire ch....dans les marinas et d'avoir des serviettes de bains des draps à peut prêt propre et frais au bout de quelques mois mais bon c'est vrais qu'il y a plus important à bord comme la tv par exemple (humour)

02 sept. 2011
0

effectivement le but n'est pas de polémiquer...bien que cette dernière, s'installe de fait...Il faudrait peut-etre et simplement y voir d'autres alternatives....après chacun fait comme il veut.........................

02 sept. 2011
0

Voilà, definir la raison et le pourquoi, cela evite bien des choses.
Luxounette devrait te répondre car si je me souvient bien elle a traité ce problème.

02 sept. 201102 sept. 2011
0

Moi j'ai des super souvenirs de lessives exotiques dans des endroits loin de la civilisation, une occasion d'approcher simplement les femmes du coin. Je parle de lessive à la main à un point d'eau (rivière, fontaine, etc...), chaque fois ça me coûtait mon paquet de poudre à laver parce qu'elles voulaient toutes l'essayer, mais bon ! Oui je sais c'est pas écolo, mais c'était en tan lontan...

A part ça, dans les coins civilisés, ça fait partie des corvées de porter son linge dans une laverie, mais c'est pas la mort non plus. J'ai eu un temps une petite machine en plastique cylindrique qu'on tournait manuellement avec une manivelle, achetée sur la catalogue de Manufrance, si mes souvenirs sont bons. C'était pas mal pour le petit linge.
L'inconvénient, c'était le manque d'essorage.

Avec un grand bateau, un dessal et de l'énergie à gogo, pourquoi pas une machine à laver à bord ? Personnellement, c'est pas ça qui me convaincrait de partir naviguer si je n'en avais pas trop envie...

02 sept. 2011
0

perso, avec deux enfants en bas age, c'est la chose qui nous a le plus manquée dans le 1.5 ans en bateau

nous n'avons ni dessal ni autres trucs pareils, bateau assez simple, nous avons une machine à laver à la main (le tambour qui tourne) qui... disons fonctionne, bof, mais on a ressenti de plus en plus le besoin de la machine à laver

bidonner pour l'eau pas de problemes, rester au ponton ou acheter un petit groupe juste pour la machine on le refaira sans doute dans le prochain voyage

3 mois de senegal et gambie, lavage à la main "local" parfois ok, mais plus souvent peaux toutes irritées quand on a rhabillé les filles (insectes ? lessive ?)

brésil deux laveries -deux- correctes, tout le reste (et en six mois de séjour on en a essayées) il aurait valu mieux garder les vêtements sales...

et si un enfant de 2.5 ans fait pipi au lit, qu'est-ce que vous faites ? "Ce n'est pas grave mon petit, les Vrais Marins -avec exhibition de muscles et poilure qui va avec- les Vrais Marin n'ont pas peur de dormir dans leur pipi? "

en ce qui nous concerne, ce sera machine à laver à 100% (et toujours pas de dessal :-D ) , mais bon, chacun fait comme il le sent :-)

02 sept. 2011
0

merci très intéressant
et pourquoi pas de dessal

02 sept. 2011
0

J'avais un seul enfant, à bord entre 2 ans et demi et 12 ans... je connais le problème !

Je sais pas si c'est à moi que tu t'adressais roberto : ni trop de muscles ni trop de poils en ce qui me concerne ! :heu:

02 sept. 2011
0

Moustic
non :-) , à personne en particulier en fait, c'était juste une opinion personnelle sur ces pseudo "véritésgravéesdanslebronze" qu'on entend souvent dans le nautisme, plus dans les forums que dans les pontons à vrai dire

"ça c'est bien"... "ça c'est nul"
on ne va pas en bateau pour (...essayer de..) faire ce qu'on a le plus envie de faire, de la façon que nous plaît le plus ?

bien cordialement :-)

r

02 sept. 2011
0

Y a longtemps que j'ai résolu le problème, je suis pour le partage des tâches.
Je fais les tâches, elle les nettoie…;-)

02 sept. 2011
0

et la mousse ça tâche

02 sept. 2011
0

cool ! :bravo:

02 sept. 2011
0

Ca fait bien 7 ans qu'on utilise un lave linge à bord, c'est très pratique surtout dans les pays où il n'existe pas ou peu de laveries. Nous avons une petite machine qui ne nécessite que 150 W en 220 V et qui ne pèse pas lourd, 3 kg, ce qui nous a permis de la transporter par avion. Elle fait ses 3 kg de linge ce qui n'est pas mal, c'est une machine à tambour ce qui est beaucoup mieux qu'avec une hélice (lave mal !) l'encombrement est vraiment très petit. Elle a trois inconvénients, elle consomme 60 l d'eau pour avoir un résultat idéal (mais avec 30 c'est déjà pas mal (c'est vrai que le dessal est bien pratique dans ce cas) le second inconvénient est qu'elle ne fait pas l'essorage et le troisième est qu'elle ne chauffe pas l'eau ce qui m'a obligé à porter une conduite eau chaude du chauffe eau jusqu'à l'arrière du cockpit pour alimenter en eau chaude (j'en ai profité d'ailleurs pour mettre l'eau chaude sur la douchette de sortie de bain).
On sait qu'elle a été fabriquée en Grèce, qu'on l'a achetée au Géant/ Casino de St Nazaire pour 90 euros. La marque est Team International c'est la mini Wash MW 100

Il y a en a qui préfèrent enrichir les laveries, d'autres qui préfèrent la crasse et d'autres le moyen âge. Chacun fait bien ce qu'il veut du moment qu'il ne dérange pas.

Il existe aussi des petites machines en 220 beaucoup plus puissantes dans le commerce mais je ne les connais pas. :-)

02 sept. 2011
0

Moi j'en ai une tout inox à bord, mais on habitait sur le bateau !
Elle y est encore, et chaque fois que je suis sur le bateau je me demande " je la débarque ou je la garde ?"...
Sachant qu'aujourd'hui je ne pourrai plus l'utiliser comme nous le faisions à l'époque...

02 sept. 2011
0

une machine tout inox c'est une spéciale bateau ou c'est une normale ?

02 sept. 2011
0

3 kg.

02 sept. 2011
0

non c'est de l'Intox..hei..je voulais dire "Inox".. :-D

02 sept. 2011
0

Et pourquoi pas, si le bateau le permet?
C'est quand même bien pratique de pouvoir laver son linge.
L'argument consuméristes ne tient pas...
il y a bien un moment ou il faut laver ton linge, et donc t'as besoin d'eau et donc que tu t'arrêtes a la marina pour faire le plein et c'est a cette occasion que tu consommeras ce que tu n'aurais peut etre acheter si tu avais été autonome pour tes lessives.
Tout compte fait, on peut pas traiter ceux qui ont un lave linge de consuméristes, c a mon sens un peu reducteur.
En ce qui nous concerne, on vient meme de changer notre lave linge contre un lave linge, seche linge.
On vit à bord et avecune petite de 24 mois et un bébé qui arrive dans 10 jours, ca me semble etre une decision pleine de bon sens.

02 sept. 201102 sept. 2011
0

Oui Toupitte, comparer télé et lave-linge pour parler d'"hyper consumérisme" ça me semble également un peu trop poussé ! L'un étant complètement accessoire, l'autre plutôt nécessaire dira-t-on.

On vit aussi à bord et c'est vrai que ça manque un peu, surtout au début je crois.
On s'était interrogé sur l'achat d'une éventuelle petite machine à laver mais les contraintes poids, encombrement et consommation l'ont largement emporté.
Aujourd'hui, nous sommes adeptes des laveries, deux fois par mois c'est pas la mort et on en a pour 15 euros...
Est-ce que ça vaut vraiment le coup d'avoir un lave-linge à bord ? A deux et pour nous non.
Pas de déssal, pas de groupe, pas d'électricité en continu au ponton...
Après avec des enfants, surtout petits, c'est une autre histoire ! :heu:

02 sept. 2011
0

Pour la télé, bien pratique pour voir la simulation a l'échelle, mais a l'heure d'internet... Pour la machine, a 60 euro et 135 w

02 sept. 2011
0

certains ne partiront plus sans machine ( dont moi). ...
Je me souviens d'un plan reard dont la priorité était la fameuse machine à laver ( 43")
Plus tard , j'ai pu voir ce voilier sur le site de " kalim" avec le generateur ronronnant sur la jupe pendant que la machine tournait .
A partir de 2 + 1 enfant , c'est quasi obligatoire .

03 sept. 2011
0

Je me souviens de l'article de LN sur ce Réard 43.
Je me souviens aussi que Réard avait dû augmenter la longueur du bateau pour caser la fameuse machine à laver et son poids sans grever les performances. Au début le gars voulait un 40 pieds.
Donc si on inclut le coût de cette augmentation de longueur dans le "coût global de possession" de la machine à laver, on arrive sans doute à une ou deux décennies de rémunération de lavandières, sinon plus, non ?
Et dans ce cas précis il n'y avait pas d'enfant ...

03 sept. 2011
0

Ceux qui sont contre sont ceux qui laissent a madame le soin de laver le linge! :alavotre:
Moi je vote pour, mais je n'en ai pas, trop compliqué a installer dans un 11M.
J'en ai une de camping,qui n'essore pas, mais je ne m'en sert plus, je trouve ca plus vite fait de faire ma lessive dans des seaux.
Juste l'hivers c'est chiant, je vais a la laverie, ca caille trop!

03 sept. 2011
0

le lave linge en grande croisiére , presque plus utile que le gps ..
indispensable , j ai achété une en plastique au marin ça pése 3 kl , avec un systême qui fait tourbillonner l eau . on a un dessal a bord de 60 l . on lave les thee shirt , sous vétements , petit linge ( le plus utilisé , pour les draps , laverie a terre ,qui coute pour 5 kl 7 euros ....

03 sept. 201103 sept. 2011
0

Il y a toujours la bonne vieille méthode qui consiste à mettre le linge sale dans un filet attaché à un bout lui même frappé sur un taquet, et à le remorquer derrière le bateau à 5,8 noeuds pendant quarante trois minutes. Il faut que la température de l'eau de mer soit comprise entre 17 et 22° centigrades. A la fin du temps de lavage, remonter l'ensemble à bord, déssaler au moyen de la douche de cockpit et nouer entre elles les différentes pièces de linge avant de les envoyer sécher en tête de mât au moyen de la balancine de grand-voile. Efficace et pas cher, et peut à la rigueur servir de grand pavois pour la Fet Nat. :doc: :acheval: :acheval: :acheval:

03 sept. 2011
0

Un truc que j'avais vu : des rouleaux d'essoreuse tres d'époque en cahoutchouc installable dans les filieres .
c'est plus cool de siroter le ti punch pendant que la machine fait le boulot .

03 sept. 2011
0

ne plus descendre a terre son linge le faire quand tu veux le top

03 sept. 201103 sept. 2011
0

Oh ! c'est pas con ça ! je vais en parler à ma moitié, elle va adorer.Je parle des rouleaux d'essoreuse.

03 sept. 2011
0

ça me fait penser à un américain rencontré à la marina Gente de Mar à Puerto la Cruz (Venezuela) il y a.... ouh, je sais plus : superbe bateau avec tout à bord : lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, clim, machine à glaçons, congel, frigo évidemment, etc... On l'avait invité à l'apéro à bord avec nos glaçons achetés en sachet sur la plage.

Philosophe, il nous a avoué "plus rien ne marche, ma femme est partie... et je suis tranquille !" :jelaferme:

04 sept. 2011
0

c est lui qui avait du mettre en panne l ensemble pour un divorce plutot :tesur:

04 sept. 2011
1

Bonjour,
Je propose la création d'un aréopage de type "soviet suprème" qui dresserait une fois pour toutes, la liste de "ce qui est bien et de ce qui est mal à bord"... et ce, indépendemment du type de bateau, du programme de nav, des moyens, de l'âge ou de la forme physique de chacun ...ensuite, avant de poster, il suffirait de s'y référer ... pratique, non ?
Quelques pistes, en vrac :
-logiciel de nav > pas glop ! car on naviguait "sans" en 1965 !
-GV sur enrouleur > pas glop non plus car M dupont, célibataire trentenaire s'en passe très bien sur son 22 pieds transportable !
-Chauffage > ça rappelle trop la maison, surtout au fioul, ça encourage le consumérisme et enrichit les pétroliers ... mieux vaut s'équiper de polaires (décath-truc) fabriquées en Chine par des enfants de 7 ans ...c'est plus moral !

04 sept. 2011
0

Chacun sa voie, toutes les étraves sont belles.
Pour moi passé 45 ans, j'ai plus envie de me faire c... donc c'est clair : le lave-linge et le dessal sont des outils plus que bienvenue à bord. L’idéal est de pouvoir sacrifier une cabine pour l'aménager en atelier ; un générateur pour le petit outillage et faire tourner les zinzins.
Mais la télé (la boite à con) sur mon bateau ? même pas en rêve ! Comme quoi, chacun ses toc :)

05 sept. 2011
0

Sur mon bateau de 11m70 l'installation de la machine à laver est prévue pour le mois prochain. Je vais la caser dans une des deux douches. Après tout, une seule douche suffit. Mais il faut dire qu'on vit à bord, et aller passer deux heures par semaine à la laverie, c'est perdu sur les heures de loisirs, et pendant la lessive on pourra faire autre chose.

05 sept. 2011
0

Après 1 an de vie à bord, c'est OUIIIIIIIIII à la machine à laver.
C'est vrai qu'on trouve des laveries presque partout, de pas trop cher à vraiment excessif, de bien lavé et sent bon à vraiment crado qui sent le moisi,... Malgré tout, comme il faut sortir le linge, se rendre à la laverie (rarement tout près), on repousse rapidement de quelques jours la corvée. Résultats, les linges deviennent gris, difficiles à laver,...
On s'est très souvent dit les bienfaits qu'une petite machine apporterait en confort.
Sinon, il reste le seau, la technique du filet à traîner derrière le bateau, l'espèce de boule plastique que l'on tourne avec une manivelle (bof) et le sac étanche rempli d'eau, lessive et vêtements, refermé et laissé au soleil pendant la navigation (moyen aussi mais on ne se fatigue pas trop.
J'avais découvert une petite machine bien sympa, qui ne consommait pas beaucoup (eau et électricité)peu chère, peu lourde au CAP VERT.
J'essaye de retrouver la photo et je la poste.
Concernant un déssal, on trouve de l'eau partout (sur une transat atlantique) quitte à bidonner mais c'est plutôt rare.

05 sept. 2011
0

Pour régler ce problème de lessive, je me suis imposé un entrainement très sévère !
J'arrive maintenant a tenir presque un mois avec le même tee-shirt !
Record battu cet été !

Mais non, le tee shirt ne tient pas tout seul !!!
Juste une question de logistique...

Juste avant d'aller piquer une tête, sieste, cuisine ou apéro ou autre, il suffit de tremper énergetiquement le tee-shirt dans l'eau de mer, puis l'essorer entre les mains, lavage au savon comme quand on se lave les main, rinçage eau douce, puis séchage filière. ça prends 5mn. Entre le jean, les chaussettes, le caleçon et le tee-shirt y en a pas pour plus de 10mn par semaine, en tournant sur 2 tee-shirt, 3 caleçon 3 paires de chaussettes et deux djeans je tiens 3 mois large sans avoir l'impression de faire la lessive ni de porter des fringues qui tiennent toutes seules...

Ca marche bien surtout l'été en vacances...

05 sept. 2011
1

finalement fil interessant demontrant qu'il y a de tout sur terre et c'est tant mieux. entre ceux qui velent le goupe, dessal lavelinge conjo et lave vaisselle et celui qui lave son caleçon pendant qu'il prend l'apéro il y a l'humanité entière......
vive la liberté :pouce:

05 sept. 2011
0

Il faut surtout immaginer la conso d'eau douce rien que pour un lavage sans parler de l'energie necessaire .... a moins de rester camper les marina je vois pas l'intêret un bon sceau et une ventouse a WC ( dédiée au linge bien sûr !!!! ) et en 3 va viens c'est tout propre

06 sept. 2011
0

Une autre des techniques pourrait être le naturisme, mais la on trouveras surement plus d'adepte sous les tropiques qu'au spitzberg ;)

06 sept. 201106 sept. 2011
0

Heureux celui qui se pose le probléme du linge propre a bord.
Préférable au probléme; comment je peux trouver du temps pour aller salir tout mon linge bien propre a bord...........................
:tesur:

06 sept. 2011
0

T'as raison Rachid. Je suis aussi plutôt dans la 2ème catégorie...

Chris, j'adore ta solution.

Jacques

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (162)

Perdu à Paris

mars 2021