L'anti-fouling ... une légende ?

N'avez-vous pas l'impression que le conseil des constructeurs d'anti-fouling, soit en mettre chaque année est une énorme arnaque (cher en plus) ?

C'est en tous cas mon sentiment..

Quelle est votre expérience ? sortez-vous votre bateau chaque année pour lui mettre de la pommade ?

  • Non seulement l'osmose est plutôt rare,

  • c'est un phénomène contrôlé depuis les années 70 et en plus,

  • s'il y a de l'osmose où est le problème ? la bateau ne va pas couler quand même ?

Voilà, quelques pistes de réflexion..

L'équipage
21 fév. 2005
21 fév. 2005
0

anti fouling et osmose
l'anti fouling ne fait rien à l'affaire de l'osmose rien à voir
Par contre pourquoi allé acheté de l'anti fouling là ou c'est cher.Question pensez vous que le peche paie l'anti fouling 200f le petit pot.
Chacun fait comme il veut mais pour ma part je vais chez un grossite en peinture ( là ou vont les pro)et l'achete un pot de 5l pour le prix qu'une petite boite et j'ajouterais que ce n'est pas de la m...
josé

21 fév. 2005
0

et tu trouve
sa meme chez les grossistes qui vendent de la peinture batiments?? ou juste bateaux??
merci

17 oct. 2005
0

quel dosage
Bonjour maraudeur,
Pourrais-tu m'indiquer les doses de glicéro et de bouillie pour réaliser cet antifouling.
J'aimerais bien essayer ça.
Merci d'avance.
gilou85

22 oct. 2005
0

cocktail maison
bonjour maraudeur, même question que gilou ( proportions du mélange ) tu obtiens de l'érodable ou de la matrice dure ? suis un peu vicelard pardon ...

21 fév. 2005
0

en principe
toute peinture evidement tu ne trouveras pas de l'anti fouling à Clermont Ferrant ou tout au moins je ne pense pas mais le lon de la cote oui.Ces grossiste approvisionnent les entreprises qui vaut du carenage sur les gros bateaux

21 fév. 2005
0

c'est la chance des non métalliques :
de la glycéro (résines alkydes -c'est pareil) dans laquelle on mélange de la bouillie bordelaise.

12 oct. 2005
0

je suis d'accord
avec toi , je me fourni via l'intermediaire d'un copain qui bosse sur les "marie-salope " et j'ai un anti-fouling de tres bonne qualite a pas cher et de plus mon voilier est un mois sur 2 en eau douce , donc plus de merde . a+ yann

21 fév. 2005
0

GEO
Tu fais un petit tour a Ostende ou a Anvers.
Catherine devrait pouvoir te renseigner

21 fév. 2005
0

merci
msieur mais j'ai des amis qui on une deuxieme reisidence ici et viennent de boom vais leurs demander sa m'evite le deplacement, suis pas tout pres moi de la mer ou d'anvers pftttttttttt

21 fév. 2005
0

En parlant d'anti fouling,
Combien tu en mettrais pour le mien ??
Cette annee, cela sera la premiere fois et je voudrais avoir au moins une idee de la quantite
r.d.

21 fév. 2005
0

pour une premiere
deux couches ,prends de l'erodable ainsi tu n'auras pas l'inconvenient d'avoir apres bien des années une multitudes de couches à enlever au gratage.
A Loreint il faut allé chez Guilloteau sur le port de peche
josé

23 fév. 2005
0

matrice dure...
AMHA, avant de mettre des couches d'érodable, pensez à mettre UNE couche à matrice dure si possible d'une autre couleur... :-)
on voir quand l'érosion est totale tout en gardant une coque propre :-) :-)

21 fév. 2005
0

je dois reconnaitre mon inculture
mais meme si j'en ai deja entendu parler, c'est quoi au juste la bouillie bordelaise ?

21 fév. 2005
0

c'est tres bon pour les arbres
pour eviter des maladies :-D
josé

21 fév. 2005
0

bouillie bordelaise =
sulfate de cuivre (soufre + cuivre) ... ;-)

21 fév. 2005
0

tarif
bonnjour ce que je peux en dire aujourd'hui puisque je viens de finir le carénage du mien un voilier de 10m et de 1.70 de tirant d'eau, 1/2 journée de nettoyage avec eau sous pression mais pas trop près, 1 journée de boulot deux couches, anodes ... et remise à l'eau. Coût 50 euros les 5 kg soit 3 l d'antifooling semi érodable. Je sais cela n'existe pas mais c'est entre l'érodable et la matrice dure. Le tout à Sète. et on recommence dans un an et vive la vie.

21 fév. 2005
0

Pourquoi un anti-fouling?

Si tu navigues un mois/an, et laisse ton bateau au sec le reste du temps,
il est clair qu'une couche de sousmarine à matrice dure, de temps en temps,
devrait suffire.

Par contre, si ton esquif est à l'eau en permanence, un carénage annuel
est un minimum. On reconnait d'ailleurs les mauvais marins et les
amiraux d'opérette à la longueur des barbules qui pendent le long
de la LF, et aussi au nombre de coquillages qui prennent des vacances
prolongées sur le safran.

Accessoirement, pour l'osmose, tu te goures à 100%
Outre le fait que l'AF et l'osmose ne sont pas liés, ce phénomène
d'invasion aqueuse du composite par capillarité n'est pas "contrôlé
depuis les années 70 et plus." A moins que tu ne parles des piscines? :-)

D'abord, le "et plus". En fait, on ne fabrique des bateaux plastoc
que depuis la fin des 60', début 70', et encore à l'époque la production
était-elle confidentielle. La grande série en 70,71 c'est le CP!

Ensuite, de 1970 à 1985 grosso modo, quelques chantiers utilisaient
l'époxy, les autres des résines isophtaliques ou à caractéristiques
similaires. Avec des échantillonages tels, y compris les gels, que
l'osmose demeurait un phénomène rare.

Enfin, à partir de 1985, certains chantiers utilisent à leur insu de
leur plein gré, des résines orthophtaliques, de basse qualité de surcroît,
afin d'accroître leurs marges ou occuper des segments du marché à
bon compte. Parallélement, les échantillonnages diminuent notablement,
et les ébullages de rovings croisés faits main sont remplacés par des
projections de mats à la machine.

On commence à parler d'épidémie d'osmose (et non d'osmose phénomène
effectvement connu depuis les années 50) en 1985, 86.
Au salon 1987, certains bateaux neufs ont des pustules mal dissimulées!
Mais la crainte de procès pour dénigrement imposera la loi du silence.
Jusqu'à ce qu'au printemps 1987, un magazine généraliste l'"Express"
jette le pavé dans la mare, libérant la presse nautique de ses pudeurs
de jouvencelle.

--
christian.navis.free.fr[...]/

21 fév. 2005
0

J'arrive à tenir
2 saisons en faisant l'antifouling assez tard (avril).

Par contre gros boulot de nettoyage à la fin de la 2ème saison.

Pour la bouillie bordelaise, c'est une préparation à base de cuivre destinée à combattre les maladies végétale d'origine fongique comme le mildiou. Très utilisée pour traiter la vigne et les arbres fruitiers.

Pae contre, le cuivre est un métaux lourd à haut pouvoir toxique et polluant, il est criminel de continuer à en appliquer sur les carènes (même si la marmar et les bateaux en nuc ont (encore pour longtemps ?) le droit, je sais)

21 fév. 2005
0

et tu proposes quoi pour remplacer le cuivre?
amicalement

21 fév. 2005
0

et oui, peut etre
mais lesquels?

moi j'en connais pas

amicalement

15 oct. 2005
0

j'ai un exemplaire de Vet V depuis 4 ans et effectivement
pas une seule moule dessus ( c'est pas comme certaines revues que je ne citerai pas)

sauf qu'on aun seul témoignage sur le site concernant ce produit miracle et c'est pour dire qu'il n'y a pas de résultat

c'est un peu maigre pour se lancer dans l'aventure BIOMERITT, d'autant qu'un intervenant sur ce site, connaisseur des bio nous dit que ça le fait doucement rigoler( pour ne pas dire +)

avec ce produit, il est urgent d'attendre des résultats convaincants qui ne sont toujours pas publics ( comme le moteur à eau)

d'ailleurs le site est très très discret sur les essais et les résultats réels enregistrés

amicalement

21 fév. 2005
0

Moi ?
Rien.

Par contre, sur le marché les produits ne manquent pas.

15 oct. 2005
0

sans cuivre
il existe un anti fouling bio qui n'est pas toxique et qui a été testé par voiles et voiliers.Appelle la rédaction ils te diront le résultat du test. La marque biomerrit ils seront aux mille sabords.

21 fév. 2005
0

On s'organise
Chez nous on va s'organiser à plusieurs pour le faire le même jour. On les met tous sur le plan incliné du port, le peintre qui peint les chalutiers arrive avec sont karcher et son anti-fouling puis il fait comme à l'usine.
Tarif pour un 8.50M : 400 francs.(60roro)
@+, Yann.

21 fév. 2005
0

un peu de crépi fera l'affaire
utiliser un rouleau qui reléve les pointes pour que les moules se fassent mal et n'u reviennet plus .

Il y a aussi certains papiers peint qui ne sont pas mal et mettraient un peu de gaité pour nos amis à nageoires .

Amicaleent

21 fév. 2005
0

de préference à motif "licorne"
l'antifouling sera réellement une légende.

d'autres sujets de réflexion?

faut il payer sa place de port? (les capitaineries ne seraient que des mirages)

faut il tenir compte des individus en uniformes?
(selon certaines sources , ils seraient purement virtuels)

faut il répondre à n'importe quel fil sérieusement? ( certains intervenants auraient un nom générique tout droit sorti de l'imaginaire collectif)

21 fév. 2005
0

la bouillie bordelaise ???
C'est ce qu'on met sur la vigne, les arbres fruitiers, les rosiers. que tu as sans doute déjà utilisée sans le savoir quand tu as traité ton jardin. C'est du sulfate de cuivre avec de la chaux. donc du soufre, du cuivre et du calcium.

Freja n'en fais pas une maladie (sic) quand tu penses aux tonnes de TBT encore dispersées par les pros et sans états d'âme, dans les immensités océaniques, ce ne sont pas quelques kilos de sulfate de cuivre qui vont faire beaucoup de mal à la planète, en tout cas beaucoup moins que les tonnes de CO2 que toi comme les copains continuons à rejeter dans l'atmosphère sous prétexte qu'on ne peut pas faire autrement (chauffage, bagnole.....et la bourique du canote sans oublier la recharge de la batterie pour faire fonctionner l'électronique "indispensable ?"), alors ne soyons pas plus royaliste que le roi.

En effet, la majorité continuera d'aller chez le ship acheter à prix d'or, des prosuits dont beaucoup ne valent pas mieux que l'eau du robinet

21 fév. 2005
0

T'inquiètes pas
Pour ce qui nous concerne, la forme sulfate convient tout autant que la forme oxyde. D'ailleurs, le sulfate de cuivre, c'est ce qu'on met dans les piscines pour combatre les algues...alors.

Il combat les formes végétales et fongiques. Il faudrait simplement vérifier son action sur les formes animales. Je pense a priori qu'il doit tout autant être actif.

21 fév. 2005
0

Effectivement
Et j'en profite également pour répondre à JP, j'ai confondu avec le TBT, j'ai écrit un peu trop vite.

Cela dit, n'allez pas mettre de la bouillie bordelaise dans vos antifouling, ce n'est pas la même forme de cuivre (sulfate pour la bouillie et oxyde pour l'antifouling).

Pour les alternatives au cuivre, il semble que cela pourrait bientôt arriver avec des nouveaux biocides, certains travaillent là dessus, dont eux:

www.gazettelabo.fr[...]eau.htm

Enfin, une solution pour faire baisser le prix de l'antifouling peut être de se grouper dans chaque port et d'acheter en gros conditionnements (ce sera rigolo en avril, de voir tout le monde repartir avec son pot !)

21 fév. 2005
0

sauf que la forme sulfate est parfaitement hydrosoluble
ce qui n'est pas bon du tout pour la longévité de notre traitement alors que la forme oxyde cuivreux n'est pas hydrosoluble donc résiste + longtemps

enfin je crois bien qu'il me semble que peut etre quec'est vrai...

amicalement

06 fév. 2013
0

d'accord avec toi maraudeur
je met sa depuis plusieurs années et je n'ai q'un duvet dessous au carénage d'après.
toute l'agriculture française en met partout et sa part en terre et a l'eau , de plus mélangé à la peinture il n'y a que ce qui entre en contact avec qui meurt, pas les poissons, juste les algues et moules et chapeaux ne s'accrochent plus
le jour ou il nous feront des prix corrects et arreteront de nous arnaquer avec leurs anti fouling aussi efficace que l'eau du robinet
alors peu être que j'en racheterai
mais pour l'instant je met peinture glycéro et bouillie bordelaise j'ai un anti fouling matrice dure et intact l'année d'après a mon avis pas grand chose vas ce perdre dans l'eau puisque les deux couches que je met sont encore la chaque année.
si on ecoute ses détracteurs comme d'habitude on sera le seul pays la france à avoir des loies pour toujours tout interdire , alors que tout les autres pays s'en foutent,
un peu comme dans l'agriculture , nous on fait des efforts qui coûtent chers ,pendant que les autres nous vendent tout à moitié prix et 10 fois plus toxique .
de plus ce qu'ils nous vendent à prix d'or c'est quoi qu'ils mettent dedans ? et rien ne s'accroche pendant 4 ans ?
je suis mort de rire, ils nous prennent vraiment pour des cons
et dans 20 ans comme les médicaments ils nous diront faut plus mettre parce que sa détruit tout ou sa donne le cancer aux poissons ?
je respecte la nature et la mer mais franchement , faut arreter les conneries, et pendant que nous on vas payer cher les produits soit disant non nocifs , les cargos et marine de guerre de tout pays ce baladent encore avec des anti fouling au plomb et comme dab on vas etre les seuls a porter le chapeau payer et réglementer encore et encore

21 fév. 2005
0

pour le crépi, tu choisis quelle marque?
le Hubert je suppose :-D

amicalement

21 fév. 2005
0

rapport ???
quel rapport y a-t-il entre antifouling et osmose ? à mon avis, tu confonds les problèmes

tu peux sortir ton bateau de l'eau pour assecher le tout, le remettre à l'eau uniquement au moment de naviguer : tu limiteras les risques d'osmose, mais sans antifouling il se salira

tu peux refaire ton antifouling toutes les semaines, ça n'empechera en rien l'osmose

21 fév. 2005
0

aucun rapport effectivement.
Pour quelques explication sur le sulfate de cuivre, on lira avec intérêt les normes canadiennes :
www.pmra-arla.gc.ca[...]-f.html

a priori, nos cousins sont plutôt du bon côté en matière de pollution !!!

17 fév. 2013
0

pas tout à fait vrai mais pas faux
ayant entrainé des nageurs de compétition ils avaient tendance à les blonds avaient tendance à prendre des couleurs vert, je les appelais les orphies
c'est surtout la réaction des stérélisants un peu trop dosés chlore ou brome qui agissent sur les pigments du cheveu comme le soleil décolore les tignasses brunes
mais il n'en reste pas moins que de fines particules de cuivre dans une eau de baignade provoquent une réaction chimique qui se traduit par des cheveux verts

21 fév. 2005
0

effets secondaires du sulfate de cuivre..
Enfantn après une saison de baignade dans une piscine traitée ainsi mes cheveux qui alors avaient une couleur naturelle plus blanche que blonde prennaient une teinte vert d'eau que je gardais pendant plus de 2 mois... j'espère que ça n'a pas atteind les neurones :heu:

21 fév. 2005
0

comment faire alors ?
Si la coque du bateau est sale, ce n'est pas très grave.

Et pour l'osmose, il n'y a rien à faire alors ? juste le mettre au sec de temps en temps ?

Je ne comprends effectivment pas grand chose..

21 fév. 2005
0

Pas très grave, pas très grave .....
quand on parle de salissure, on parle de toutes ces algues et coquillages qui poussent sur la coque, et qui font qu'au bout d'un moment on avance plus.
Alors bon pas très grave ....

Contre l'osmose, si le process n'est pas engagé, il parait qu'on peut utiliser un epoxy pour rendre le gel coat étanche. Mais attention, cela ne servira à rien si la coque n'a pas convenablement séché auparavant, et c'est très long, plusieurs mois voire une bonne année. Sinon, c'est encore pire puisque l'on emprisonne l'humidité dans le gel coat.

21 fév. 2005
0

remplacement du cuivre
pour remplacer le sulfate de cuivre, certains mettent du styrène. Mon père mettait du desherbant total; ca marchait plutôt bien vu qu'il faisait son carénage que tous les 3 ans. Par contre pour le dosage, il n'est pas très bavard.

21 fév. 2005
0

chez Total à toulouse
Ils maniaient bien le deserbant "TOTAL"

C'est pas triste vos discutions .....

21 fév. 2005
0

Il faut distinguer
Il y a les problèmes d'antifouling d'un côté, c'est le sujet. Le désherbant, je n'y avais pas pensé.

et d'un autre côté le problème de l'osmose des coques en polyester. Ce n'est pas le sujet. Il mérite un débat à lui tout seul. Les remèdes sont aujourd'hui bien cernés et c'est un gros chantier à mettre en oeuvre. La cause essentielle tient au vieillissement prématuré dû lui même à une mise en oeuvre de mauvaise facture avec des matériaux au rabais. donc rien à voir avec l'antifouling

Il n'y a aucune liaison entre les deux au départ.

Ceux que çà intéresse y verront plus clair dans :

perso.wanadoo.fr[...]se.html

Çà n'a aucun intérêt de faire un copier coller d'un article fort bien documenté et il vaut mieux le consulter en direct dans sa totalité.

0

le mieux
c'est ça.
USS constitution.

mais beaucoup de fifes sont aussi encore couverts de cuivre

:litjournal:

21 fév. 200516 juin 2020
0

Oh ? ! ? ! ?
l'est où la tof?

27 fév. 2010
0

Du CU partout
Gouttiéres de toit en CU ,tuyauteries d'eau ,pieces d'accastillage en alliage ,doublage des coques de l'étoile et de la belle poule,c'est un élément naturel à érosion lente dans la mer,c'est infime en regard des millions de M3 d'eau de mer ce mêtal peut être bénéfique comme antifongicide pour soigner les maladies des annimaux vivant en mer ,le Cu est un élément indispensable à la vie cet acharnement contre le CU et t'il entretenu par des industriels vendant du perlinpinpin éphémére

22 fév. 2005
0

antifouling bio avec des bactéries !
présenté au dernier salon nautique de Paris, le produit s'appelle BIOMERRIT, vendu par Jean-Richard Tirlo Tél 33.1.64.72.15.90

Quelqu'un peut-il avoir des infos là-dessus ? pour l'instant je n'ai pas de réponse de ce monsieur, mais il semble qu'en europe, cela tienne au moins 1 an !

29 sept. 2005
0

re
bonjour,
De nombreux bateaux ont déjà été réalisés cette saison avec biomerrit: normandie,bretagne,méditerrannée,antilles,floride,italie,guyane etc...
Nous organisons une conférence a BREST début octobre.
Je m'excuse de ne pas avoir répondu à votre demande, mais nous avons étés réellement débordés de demandes.
envoyez moi vos coordonnées et je vous ferai parvenir un dossier.

29 sept. 2005
0

Antifouling BIOMERRIT
BRIG MARINE est une jeune societé de vente directe aux plaisanciers.Nous commercialisons l'Antifouling BIOMERRIT.Allez visiter notre site:
vous y trouverez tous les renseignements sur ce produit.
Mon bateau sort de l'eau en Octobre.Je vous ferai passer des photos

08 oct. 2005
0

antifouling Biomerrit
salut
moi j'ai essayé l'antifouling bio marque biomerrit coloris noir j'ai passé deux couches en avril 2005. le résultat est parfait et je n'ai aucune traces à ce jour. mon bateau est visible en guadeloupe.

22 fév. 2005
0

et a mi chemin
entre erodable et matrice dure, c est le semi erodable.

Mon experience jusqu à maintenant entre les deux produits :

Matrice dure : carene qui commence à se salir au bout de un mois ( mousse ), puis au bout de qq temps des moustaches sont apparues, puis plus il a fait chaud, plus j ai brosse regulierement, au bout de sept mois, j ai ressortit le bateau, des coquillage arrivaient a pousser en une semaine.....

Depuis, semi erodable ( ca fait maintenant 5 mois ), juste une petite mousse sur le safran ( qui se nettoie un peu quand on navigue ) pas de moustache sur la carene, quille nette.

Precision : je navigue regulierement, 1 fois par semaine mini, vacance d un mois, et pas de soucis

22 fév. 2005
0

même observation que Takari.....
j'utilise un semi érodable,il est pas cher(15 e les 0.75l,et correspond aux caractéristiques du Nautix A3)mais demande de sortir assez régulièrement,pour s'auto-nettoyer,si on attend de trop,ça part nettement moins bien.
Quand à la qualité des anti-fooling,un pro en production de peinture m'a effectivement confirmé que les nouveaux produits son de moins en moins efficaces(entre autre à cause des nouvelles normes)et que la plaisance étant malgré tout pour eux un marché restrictif,c'est pas là ou ils font le plus d'études.......
AH oui,l'osmose,pour moi,une belle fumisterie :-(,et un bon plan pour les chantiers,qui,d'ailleurs ne garantissent leurs traitements de moins en moins longtemps(on est passé de 8 à 10 de garantie à 4 pour les plus longues,cherchez l'erreur :-()
Cordialement,jacquot.

22 fév. 2005
0

il y a aussi ...
un antifouling (anglais ) genre résine chargée en métaux cuivreux et autres à faire passer par un pro et qui d'aprés eux dure plusieurs années.(en eaux chaudes ???) Qqun l'a t'il essayé ?

22 fév. 2005
0

Pas d'antifouling, mais grattage sous l'eau
Tout est dans le titre :-)

Personnellement en 4 ans je n'ai mis qu'une fois de l'antifouling.

En contre partie je le gratte avant chaque grosse sortie ... et cette solution me va tres bien, vu que j'aime bien barbote dans l'eau :-D

Plus souvent l'ete car c'est la que ca pousse le plus vite, mais comme c'est justement en cette saison que l'eau est bonne ca ne gene pas.

Pour info je suis en bretagne.

22 fév. 2005
0

meme soluce ..
pourquoi s'embeter à toutes ces manips ?
une belle petite baignade, un racloir, et c'est reparti !
le seul truc qui a encore de l'antifouling, c'est l'hélice du loch :-D :-D

23 fév. 2005
0

Antifooling = ne sert à rien
Bonjour,

Pour ma part (situé en guadeloupe), j'ai bien l'impression que l'antifooling s'occupe plus de notre prote monnaie que des organismes marins...

Eponge tous les 2 à 4 semaines (l'eau est bone par ici...) et mon bateau ne fait que 32 pieds...
Pour info, nous avons effectués les carénages de 7 bateaux ayant juste un an en mal préparés (antifooling non passé à la place du ber) Donc, on a eu des endroit avec le gel coat nu, des endroits avec l'appret et des endroits avec un super antoifooling super régate (érodable) : moralité : supr accrochage des bêtes sur l'appret (fait pour ça à priori...). entre le gel coat nu et l'antifooling super bien, Ancune différence, ni de poussée d'algues et de coquillage ni de difficultée pour les enlever ... Ca laisse à réfléchir...

Vive l'apnée ...

23 fév. 2005
0

antilles
sur le gel goat il devait rester de la cire de demoulage, avant de quitter les antilles vers l europe , l antifouling avait 8 mois , on devait brosser tous les 3 jours!!!!!!! l antifouling est quand meme efficasse aux antilles

23 fév. 2005
0

Un peu de mal à suivre....
...les affirmations péremptoires des uns et des autres sur ces deux sujets...
Mon bateau est à l'eau toute l'année et j'ai commencé avec de l'antifouling auto-érodable qui me donnait une satisfaction moyenne.
J'ai profité d'une opération de reprise de traitement anti-osmose sous garantie (5 ans qui est la garantie généralement proposée) pour passer à la couche mince au téflon après observation des autres bateaux locaux (Deauville). C'est certes plus coûteux que les autres, mais mon carénage annuel se limite à un coup de nettoyeur haute pression (1 heure) puis 2 couches d'antifouling sec en 40mn (VC17M extra).
Après un an, la carène est impeccable (juste une petite pellicule grasse qui part sans effort). Un peu de végétation à la limite de l'AF à l'avant et l'arrière sur quelques cm2 et c'est tout.
Alors cessez de raconter que l'AF ne sert à rien!
Quant à l'osmose, rien à voir avec une prétendue réalisation du stratifié à l'économie. Le phénomène n'a pas commencé dans les années 80 (c'est là qu'a explosé l'affaire Banéteau, mais aussi Wauquiez qui n'avait pas la réputation de mal travailler, et quelques autres). Les bateaux du début des années 70 y ont eu aussi droit (mon Edel 4 de 1972, bon chantier également), mon Ecume de Mer de 76, deux Melodys de 76 et 77 et quelques autres que j'ai connus. L'osmose est un phénomène normal de vieillissement des matériaux.
Actuellement, à ma connaissance, seuls les stratifiés à base de résines isophtaliques semblent y échapper, utilisés par très peu de constructeurs.

19 oct. 2005
0

Antifoulng à base de cuivre
J'ai utilisé ce produit il y a une douzaine d'années sur un First 38.
Je n'ai pas eu à refaire de peinture pendant les six ans qui ont suivi.Un nettoyage léger au karcher et un ponçage rapide pour réactiver le cuivre.
Ayant vendu le bateau à ce moment ,je ne peux pas dire si le traitement a tenu les dix ans annoncés ,mais je le pense.
Un seul bémol le revêtement ne tenait pas sur le lest en fonte malgré le primaire recommandé,et le lest a du être traité avec un antifouling classique.
Sur le coté financier ,le traitement initial complet m'était revenu à un peu moins de deux années d'un antifouling de bonne qualité.
Le produit s'est appellé Copperboat,Coppercoat
et je crois qu'on le trouve encore sous d'autres noms.C'est une résine epoxy solvable à l'eau dans laquelle on mélange avant usage de la poudre de cuivre .Il se passe au pinceau ,au rouleau ,et au pistolet.

15 oct. 2005
0

nettoyeur automatique a brosse
ca n'existe pas un truc avec des rouleaux qui gratouille la coque comme on le fait pour les voitures ?
en tout ca, ca serait utile, un ticket et le bateau qui rentre dans le bassin, les brossesse mettent en mouvement et un quart d''heure arès le bateau est propre !
celui qui l'invente me devra un brevet !

17 oct. 2005
0

j'avais pensé à un "Boat wash"
ya qqes années mais je pensais plutôt à un portique qui laverait l'extérieur (pour yachtmen faignants).

17 oct. 2005
0

Quelqu'un m'a parlé un jour
de ce procédé, associé à une peinture silicone, mais je ne me souviens plus si c'était un projet ou une technique existante...

Je me renseigne dans la semaine. :-)

_/)

17 oct. 2005
0

Ca existe !
Bonjour,

J'ai vu ce genre de machine "à nettoyer les coques" à Yerseke (sud de la Hollande), mais je ne l'ai pas vu fonctionner...
Telle que je l'ai vue, c'était plutôt prévu pour nettoyer les coques de bateaux sans quille...

Bien cordialement,

18 oct. 2005
0

salut la capucine
si il existe uniquement pour les gros tankers et mineraliers voir tout bateaux n'ayant pas le temps d'aller en dry-dock un systeme pneumatique pour peindre la coque sous l'eau . c'est une grosse cloche aimentee avec pressurisation d'air pour le sechage et envoie de la peinture et cela se deplace automatiquement , c'est relie sur le pont du navire voir sur le navire d'assistance ( supply-boat ) je l'ai vue faire en afrique dans le golfe de guinee . mais cela est bien trop cher pour notre bourse , inabordable .

17 oct. 200516 juin 2020
0

Un antifooling miraculeux :
Il n'est pas plombé ! :lavache: :mdr: :tesur:

_/)

18 oct. 2005
0

il peut rejoindre, au panthéon des produits miraculeux
- la peinture sans colorant

  • la cigarette sans matière grasse

  • le beurre sans sucre

  • le camenbert sans nicotine

etc.... ;-)

au fait quelqu'un connait un antifooling au plomb?

amicalement

18 oct. 2005
0

oui, bien sur
par l'intermédiaire d'un bidet

18 oct. 2005
0

la preuve ...
que le plomb est un bon antifouling ... tu as déjà vu des moules fixées dans les tuyaux en plomb de nos vieilles conduites d'eau ;-) ?

18 oct. 2005
0

oops parti trop vite
ajouter:
:-D

amicalement

19 oct. 2005
0

En fait, c'est une pub
faite par une grosse entreprise américaine, que je soupçonne d'avoir eu trop confiance envers le traducteur maison... qui a de toute évidence confondu étain et plomb ! :-D

N'empêche qu'au prix de la pub couleur en pleine page, le responsable de la communication ne va pas se faire féliciter sur ce coup là... ;-)

_/)

18 oct. 2005
0

Carénes...
Bonjour à tous,

Le système qui permet de brosser une coque à flot est anglais et se nomme Boatscrubber voir le site
www.boatscrubber.com[...]/

Ayant oeuvré dans l'environnement des ports de plaisance, j'ai étudié de près ce système.
Cela demande une coque soit recouverte de matrice dure soit exempte de peinture car l'action des brosses est assez rugueuse.
Le système coutait à l'époque 1£5 / ft et demandait 2 ou 3 passages par annnée. Ce dans les eaux froides de l'Angleterre, je ne suis pas sur que le système soit viable plus au sud a cause de la repousse rapide de la végétation.

Autrement, il existe un système qui permet de recouvrir la caréne de cuivre mais c'est assez cher, il sont présents au grand pavois tous les ans depuis 2 ans.
Sinon, la brosse à la main et à l'eau.....
Quand elle est froide, je me sers de la brosse à laver les bagnoles fournie avec le nettoyeur haute pression, on rajoute une ralonge HP, un petit pare bat' ficelé dessous pour augmenter la pression sur la coque et depuis le catway on fait presque toute la 1/2 carène.
Ensuite on retourne le ship pour l'autre moitié.....
C'est pas aussi propre qu'a terre mais cela permet d'attendre un peu sans trainer trop d'eau.
Y'a aussi le morceau de moquette bien connu des régatiers.
Cordialement à tous.
Pierre

19 oct. 2005
0

si je suis très sceptique sur BIOMERITT
je crois pas mal en copperboat qui en + , étant en époxy, contribue à l'antiosmose

comme aloha est en cours de traitement anti-osmose, je vais zapper la dernière couche de gel shield et la remplacer par coppercoat, ce qui me fera un surcout différentiel nul

en conséquence, je vais approvisionner en UK les 10 l qu'il faut pour traiter mes 41 m² de surface mouillée

rendez-vous dans 10 ans (durée normale d'efficacité du traitement) pour les premiers résultats de cet essai in situ ;-)

amicalement

20 oct. 2005
0

Antifoulng à base de cuivre
J'ai utilisé du Copperboat il y a une douzaine d'années sur la coque d'un First 38.Comme je l'ai vendu six ans plus tard,je n'ai pu observer son état au bout de dix ans.
Un nettoyage au Karcher leger et un ponçage rapide tout les ans.
Bateau en Méditerranée.
Financièrement ,le cout du traitement etait en gros celui de deux ans d'un bon antifouling.
Le produit mélange d'epoxy diluable à l'eau, et de poudre de cuivre se passe au pinceau,au rouleau, ou au pistolet.
De plus étant de l'epoxy ,il procure une barrière anti-osmose.
Seul bemol,il ne tenait pas sur le lest en fonte qui nécessitait un antifouling classique.
Maintenant il s'appelle Coppercoat je crois.

20 oct. 2005
0

antifooling coppercoat
pour info et pour 10 litres correspondant au traitement de 40 m² environ

délai de livraison france 4 jours

prix 937 € rendu, tva incluse

amicalement

ps: en + de la protection antifooling de 10 ans, ce produit peut remplacer deux couches de gelshield dans un traitement anti osmose curatif ou constituer un traitement préventif, à ce que dit le fabricant

20 oct. 2005
0

Si j'osais ...
je le testerais bien sur ma carène en alu :lavache:

20 oct. 2005
0

à ce propos
à quelle température doit-on considerer que l'on est en eau chaude ou en eau froide ?

merci

30 nov. 2005
0

Et toi Fred
Qui baigne en eaux chaudes toute l'année, quelle traitement fait tu subir à ta coque ?

Didier

30 nov. 2005
0

Antifouling japonais,
autorisé en plaisance, aussi efficace que les TBT's, mais sans les produits interdits.

Je n'ai plus le bidon, mais je peux demander à mon fournisseur.

_/)

30 nov. 2005
0

Ca fait un moment
que les fabricants d'antifoulings pour cargos anticipent l'interdiction totale des produits dangereux pour l'environnement, et produisent des peintures plus "softs".

J'ai eu un échantillon gratuit en test, que j'ai appliqué sur ma grosse annexe de travail. Un TBT bien gras qui tient ici 4 ans, ne tient pas six mois sur une annexe. Trop près de la surface ? Le produit japonais a été appliqué il y a deux ans, je commence à avoir de l'herbe et quelques coquillages depuis deux ou trois mois…

Mais bon, un produit qui marche bien quelque part, peut très bien être décevant quelques miles plus loin, la flore, la faune, la salinité et les températures pouvant être différentes d'un endroit à l'autre.

_/)

01 déc. 2005
0

Si si,
C'est vendu tout à fait légalement aux plaisanciers, mais en petits conditionnements ça revient beaucoup plus chers que les bidons pour cargos.

Je vais demander à mon fournisseur la référence exacte, et te la passe en direct.

_/)

02 déc. 2005
0

Coucou Didier...
J'ai l'impression que tu n'as pas reçu mes messages en direct...

J'ai les docs, tarifs, liens, et il me faut une adresse où te les envoyer. ;-)

J'ai appris une chose intéressante en discutant avec mon fournisseur : pourquoi une telle difference de prix entre l'AF cargos, et l'AF plaisance.

Ce que dont je me doutait déjà, les conditionnement plus petits, les belles étiquettes et le marketing.

Ce que je ne savait pas, c'est que l'AF cargo est conçu pour être appliqué au pistolet airless, il est très épais et il est difficile de l'appliquer au rouleau. La version plaisance est par consequent modifiée, et ça à un coût...

_/)

20 oct. 2005
0

En théorie
aucun problème si tu isoles la carène du produit !

Mais le hic, c'est que c'est quasiment irréalisable dans la pratique... ;-)

_/)

P.S. On sait depuis longtemps que le cuivre ou le cupronickel est efficace en eaux froides, mais que ça ne fonctionne plus en eaux chaudes.

21 oct. 2005
0

Ca dépend :
Si c'est pour se baigner, personnellement, je considère qu'en dessous de 26°C, c'est glacial ! ;-)

Pour les échangeurs statiques externes type keelcooling en cupronickel pour les frigos ou les moteurs, on commence à avoir des problèmes de salissures entre 25 et 27°C.

Dans ma zone, la température est plutôt entre 27 et 29°C, et là le cuivre seul n'a plus beaucoup d'effet antifouling, et on est obligé de tartiner les échangeurs de peintures plus classiques, mais avec modération car la peinture isole thermiquement l'échangeur.

Dans les échangeurs à circulation, on a beaucoup moins de problèmes à par la fixation du calcaire si l'échangeur est sous dimensionné et que ça chauffe.

_/)

30 nov. 2005
0

Si c'est du hollandais
çà doit être de l'acier la coque ?
Un conseil antifouling SVP en eaux chaudes.

Didier

30 nov. 2005
0

Attends Fred
Il existe un antifouling aussi efficace que les TBT,et sans les produits interdits.
Et tu nous le cachait ?
Gave nous de renseignements, on en veut .

Didier

30 nov. 2005
0

Donc
Si j'arrive à déchiffrer tes paroles , l'antifouling dont tu parles n'est pas vendu aux pauvres plaisanciers. Où est-ce prévu ? où déjà possible ?

Il existe donc des antifouling qui respectent les règlementations et qui durent au moins deux fois plus longtemps dans les conditions les plus contraignantes ( eaux très chaudes ).

Didier

01 déc. 2005
0

Oh oui
S'il te plait Fred.

Didier

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Mouillage devant la plage des Singing Sands, Ardnamurchan, Écosse.

Après la pluie...

  • 4.5 (197)

Mouillage devant la plage des Singing Sands, Ardnamurchan, Écosse.

mars 2021