lamellé-collé : technique?

Bonjour,

je désespère de trouver du bois tors pour mon étrave et mon marsoin, et je commence à me demander si je ne vais pas découper l'étrave dans du bois de droit fil (tant pis) et faire le marsoin en lamellé-collé, mais je ne connais rien à cette technique. Auriez-vous des connaissances sur le sujet? quel bois utiliser, de quelle épaisseur et où le trouver, faut-il l'étuver, quelle colle faut-il utiliser? etc.

merci,

Erwan

L'équipage
24 juil. 2006
24 juil. 200616 juin 2020
0

plan de charpente
Pour vous donner une idée de la courbure du bidule :

24 juil. 2006
0

pour la colle
il faut prendre une colle qualité marine !!!
Quant au bois, du chène ?
FM

24 juil. 2006
0

petit canot
Mon problème n'est pas le budget : le bois courbe, quand on en trouve, est souvent moins cher... mon problème c'est le temps. J'ai déjà restauré un côtre de 5m, et j'avais mis plus d'un an à trouver le bois pour les membrures, après avoir visité une par une toutes les scieries du Finistère. Je n'ai pas du tout envie de recommencer.

24 juil. 2006
0

Vu les questions
que tu poses, tu as bien des blancs en terme de technologie du bois. Ceci n'étant pas une appréciation péjorative, mais un état de fait.

Une étrave est une pièce importante de la charpente d'un navire. Donc à ta place, je questionnerais un chantier bois réputé comme celui du Guip à l'ile aux moines dans le golfe du Morbihan par exemple. (google et/ou pages jaunes)

Çà t'évitera un désastre potentiel. Un budget limité n'est pas un motif sérieux dans ce cas précis.

24 juil. 2006
0

Si j'en juge
par le plan que tu nous soumets, nous ne sommes plus dans la même classe qu'un canote de 5 mètres et j'y regarderais à 2 fois avant de m'embarquer dans un système composite alliant l'ancien et le moderne pour les pièces principales de charpente.

Il y a belle lurette que les chantiers en bois n'utilisent plus le bois tors que l'on faisait pratiquement pousser tel que pour les grands navires de la marine en bois.

Deux systèmes avaient cours, la membrure sciée et la membrure ployée, posée après coup en acacia passé à l'étuve et ployée en place sur les bordés pré-posés sur un "moule" en bois perdu.

Mais dans ton cas, il ne s'agit plus de la membrure, mais d'une pièce essentielle, l'étrave et je pense qu'à ta place, je demanderais d'abord conseil à des pros reconnus avant de m'embarquer dans l'inconnu.

25 juil. 2006
0

4,40m
Le canot que je veux construire est tout à fait modeste : 4,40m . Les membrures seront ployées, ainsi les seules pièces à découper dans du bois tors figurent sur le croquis ci-dessus.

25 juil. 2006
0

exemple
je pense que la solution du lamellé-collé est le plus judicieux, pour l'étrave la découper dans du droit fil de moindre épaisseur (3 ou 4 épaisseurs) et ensuite coller à l'époxy en contrariant le sens des fibres
voir l'exemple de la construction d'un ilur

www.construction-ilur.com[...]/

mais il y en à plein d'autre sur internet

25 juil. 2006
0

Si tu avais précisé d'entrée, l'objet
cela aurait évité de s'égarer. J'imaginais qu'il s'agissait d'une rénovation. Vu l'implantation du mat, il s'agit donc d'un petit misainier. A partir du moment où tu envisages le lamellé, c'est que tu ne tiens pas à une construction intégrale traditionnelle

Compte tenu de la taille du bateau, je crois que tu peux tailler ton étrave directement dans un plateau de l'épaisseur voulue. (Chene, iroko, ou orme si tu en trouves encore)

Si tu veux vraiment faire du lamellé, tu peux te renseigner au près du chasse marée (ils ont même des kits) à Douarnenez, du Centre technique du bois, et te procurer le hors série n°4 de 1978 de LN : connaissance de la construction moderne des bateaux en bois où tu trouveras quelques pages sur les bois , les colles et la mise en oeuvre.

25 juil. 2006
0

Quite à faire du lamellé
je crois que dans cette taille, je ne m'emmerderais pas à faire une étrave indépendante avec tous les pièges de la solution de continuité qui vont avec.

Je me ferais un moule quille plus étrave direct et j'aurais l'ensemble d'une seule pièce, donc le plus solide. Sans doute te faudra-t-il prévoir une étuve pour former les lattes, notamment au niveau du brion.

M'enfin, c'est toi qui voit.

25 juil. 2006
0

j'avais oublé
de dire que la construction envisagée bien que traditionnelle (voir ancienne) va entrainer des devis de bois (et de poids) qui ne sont plus de mise de nos jours

des architectes comme françois vivier réussissent à faire des bateau de style traditionnel (voir l'ilur) avec les techniques de construction d'aujourd'hui

autre exemple bien pas bordé à clin mais ...

www.dinghy.pl[...]ghy.htm

25 juil. 200616 juin 2020
0

autre methode

voici un croquis de realisation d'étrave de francois Vivier

josé

25 juil. 2006
0

merci
Je n'ai pas réussi à lire le texte, mais si je comprends bien il s'agit de la méthode que signalait JJD pour l'étrave de l'Ilur (ce qui n'est pas étonnant, puisque je crois savoir que c'est François Vivier qui en a fait les plans).

Apparemment, la quille est aussi en trois épaisseur collées, ce qui facilite la réalisation du puits de dérive, et de l'assemblage avec les autres pièces de charpente.

Pour mon canot, je viens d'acheter le bois pour la quille, je la ferai donc d'une seule pièce.

J'ai aussi rendu visite à un marchand de bois de chauffage, qui a plein de bois tordu, et chez qui je pense que j'ai trouvé de quoi faire l'étrave, le marsouin et le massif arrière. Le seul doute qui me reste, c'est la qualité de ce bois : c'est du chêne, certes, mais ce sont des branches : pleines d'aubier, et apparemment un peu gercées...on verra bien ! au pire j'en ferai du feu.

Bref, j'espère finalement pouvoir m'en tenir aux méthodes traditionnelles...

26 juil. 2006
0

aubier
Je sais !

;-)

A propos d'aubier, quand j'achetais un plateau de chêne chez Pinault à Brest il y a trois ans, il ne me comptait pas l'aubier dans le cubage.

Apparemment, ce n'est plus la coutume, ou bien c'est parce que je suis en région parisienne : toutes les scieries font payer l'aubier au prix du bois (l'argument choc : "pardi, je le paye, moi, l'aubier!")

26 juil. 2006
0

l'aubier
est toujours à retirer !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (92)

novembre 2021