Laisser son cata sur la plage (5m)

Bonsoir !
Avec cette fin de saison je viens une question très importante

Je navigue actuellement sur un hobie cat 17 dans la baie de Quiberon

1) Puis je laisser mon cata sur la plage en ne m'en servant qu'une fois/moi ?
Je m'explique après 4 ans passé dans un club rempli de personnes peu sympathiques, avec une cale inutilisable et l'eau coupée hors saison, pleine de trous et avec une marche à marée basse, un emplacement plein de terre et de sable et très loin d'être donnée ! Avec évidemment les 3/4 des catas qui ne bougent jamais, je commençais à en avoir marre. Alors cette été, je me suis mis sur la plage juste en face de chez moi. Je n'ai eu aucun problème (0 vol contrairement au club) alors que je laissais écoutes et drisses sur la plage, je récupérais juste la GV et le palan de GV. Mon cata sortait tout les jours il restait donc "écouché la nuit" dans les règles de l'échouage.
Je pensais le rentrer hors saison dans la résidence, mais il y a 2 arbres à l'entrée d'un écartement d'environ 2m50. Le cata passe, la mise à l'eau non... Et devoir démonter et remonter entièrement le cata à chaque sortie...
Je me demandais donc si c'était possible de laisser mon cata sur la plage à l'année car si je ne me trompe pas, le littoral appartient à tout le monde et du moment que je respecte la faune et la flore j'y suis autorisé. Malgré mes heures de recherche sur ce sujet, je n'ai trouvé aucun texte de loi qui interdise ou autorise de laisser son cata sur la plage.
J'ai tenté en vain d'appeler la Mairie, je tombe toujours sur le répondeur.

Qu'en pensez vous ?

Merci d'avance !

Navicalement, Emile

L'équipage
25 août 2020
25 août 2020
1

Ta mairie doit avoir un contact via internet (obligatoire) ,pose leur la question ou prend ton velo


25 août 2020
0

Je suppose que c’est interdit
Tu penses bien que sinon tout le monde le ferait Mais je peux me tromper

L’occupation du dpm est réglementée il y a une différence entre une occupation transitoire et une occupation à l’année

Peut être que tu peux modifier ta mise à l’eau


25 août 2020
0

Des boudins ou des défenses sur le sol pour passer entre les arbres en poussant le cata dessus,et ça roule ma poule.
Dans plein de pays on remonte ainsi les bateaux...voire avec des troncs d'arbres...


25 août 2020
1

Indépendamment des aspects légal et sécurité, il y a des tempêtes l'hiver, et ton cata sur la plage va s'envoler ou être touché par les vagues.


25 août 2020
0

Meilmor Meric, j'essayerai en ligne

tiktak Je suppose également mais n'ayant rien trouvé... Pour ce qui est de la misea l'eau, c'est très dur car il en faudrait une avec des roues "à l'intérieur" et avec les racines des arbres, c'est la galère pour pousser

James c'est ce qu'on à fait, on a penché le cata sur le coté et on l'a soulevé de pneus en pneus, mais il faut être au moins 3, je navigue régulièrement seul et parfois avec mon père donc impossible...
Toutefois en le faisant rouler sur des boudins, cela pourrait fonctionner, à condition d'enlever les ailes, ce qui est long et laborieux, surtout seul

FredericL j'ai bien évidemment pensé à ca et la plage que je souhaite "utiliser" est très grande, même en coeff 120, il restait 20m de plage sur un dénivelé d'1 bon mètre
J'ai également un corps-mort et un solide bout pour sécurisé entièrement le cata

Merci à tous pour vos suggestions et remarques, je vais continuer à chercher


26 août 2020
0

Les deriveurs et autres annexes sont de moins en moins tolérés sur les plages morbihananaises . Les municipalités font plus ou moins de zéles pour appliquer des textes stupides qui vont nous compliquer sérieusement la vie pour avoir une activité nautique en bord de mer en dehors des ports gérés par la société des ports du Morbihan.
Ton cata doit être immatriculé et tu dois payer une taxe pour éventuellement le laisser sur la plage.
Si, comme la très grande majorité des bateaux sur les plages tu ne peux pas l' immatriculer, faudra te résoudre à le porter à la dechetterie.
C'est consternant. La ou je suis les représailles ont commencées.


26 août 2020
0

J ai laissé le mien 2ans à Damgan sans aucun problème


26 août 2020
0

Leoncey; pour info sur la commune de damgan qui englobe kervoyal et penerf, toutes les annexes qui ne sont pas immatriculées et rangées dans les racks( en quantité insuffisantes) sont embarquées par la municipalité, les deriveurs devront quitter très prochainement la plage et tu trouves devant tous les accès au zones de moulliages un panneau interdisant la navigation du 15 juin au 15 septembre....a kervoyal le seul chenal t'autorisant à accéder sur ton bateau au mouillage est innaccesible pour 2 racks sur 3 dans lesquels tu es censé poser ton annexe.
Pêcheurs pro, club de voile, loueurs de paddles, plaisanciers et utilisateurs de deriveurs sont devenus des problèmes pour cette municipalité de bord de mer morbihannaise.


26 août 2020
0

Sur les plages de ma région le stationnement des dériveurs et catas est réglementé et payant, en échange d'un autocollant à arborer sur la coque ou le mat. Des zones délimitées y sont réservées, les autres interdites.


26 août 2020
0

Très bien mais nous on a une directrice générale des services qui veut appliquer la loi, rien que la loi... Et la loi t'oblige à immatriculer le bateau pour payer la redevance alors que pour leur grande majorité ils ne sont pas immatriculables....


26 août 2020
0

Un des problèmes des dériveurs ou catas c'est leur comportement au mouillage sur ancre. J'ai un Wharram Hitia 17 qui est prévu pour et se comporte vraiment très bien, mieux que bien des voiliers beaucoup plus gros. Bas sur l'eau, peu de fardage, il reste en ligne. J'ai au début surveillé quand du vent fort était annoncé, nickel. Je le mouille dans les zones échouables avec une Fortress de 1,7 kg, 4 m de chaîne de 6 et un V en aussieres de 8 de 2x4 m. Tout reste à bord dans les coffres, avec la GV à posté dans un sac genre lazy bag bricolé.


26 août 2020
0

la baie de quiberon, c'est vague....

a St jacques, sarzeau, le crouesty, arzon, port navalo, st philibert, la trinité, Carnac, le Po, plouarnel, Penthièvre, Kerostin, Saintpierre, Kerbourgnec, le Rohu, saint Julien, Port haliguen, Fort Neuf et j'en oublie.... il y a nombre de terre plein qui ne sont pas sur la plage pour laisser un hobbie 17

voir avec les clubs, il y en a de sympath et avec les mairies

Nous dire où tu es serait plus efficace pour trouver une solution.

En individuel sur la plage, ce n'est pas autorisé sauf à avoir une AOT (service de l'équipement à Vannes)


26 août 2020
0

Bonjour,

Payer une redevance, ca ne me poserait aucun problème, mais effectivement mon cata de 74 n'est pas immatriculé...

Pour ce qui est du mouillage, j'y ai pensé mais je n'ose même pas imaginer a quel point les poutres prenderaient du jeu avec les vagues...

Je suis a Carnac, enfin ma cave avec les voiles et tout l'accastillage est la-bas.
Je suis resté donc 4 ans au Yacht Club de Carnac, très décevant
Un terre plein pourquoi pas, mais un club non, a moins que le prix soit raisonnable et l'équipement à la hauteur...

Merci à tous


cowboy bebop :slt ealtek,désolé d'entendre ça. Avant l'ambiance au club était chouette et l'entretien des infrastructures OK/ beaucoup de monde naviguait également. ·le 27 août 2020 11:51
FredericL:Je suis à Carnac depuis une douzaine d'années. Les places sont chères mais l'emplacement est idéal pour la voile légère. Pas mal d'évolutions positives avec la nouvelle présidente depuis 2017, mais dont on ne peut pas profiter cette année à cause des dispositions COVID-19.·le 28 août 2020 12:12
26 août 2020
0

Une jurisprudence:
Un suisse avait acheté un des premiers Tornado.
Impossible de gagner l'eau du lac de Genève à cause de l'espacement des arbres sur la berge.
Un coup de tronçonneuse (sans autorisation) à solutionner le problème.

Serait-ce applicable en France?


Tupperware :Pour le suisse je demande à voir même à l'époque. :-)·le 27 août 2020 13:47
27 août 2020
2

C'est curieux ton raisonnement, car c'est justement parce que la plage appartient à tout le monde que tu ne peux théoriquement pas t'en approprier un bout pour y laisser à demeure quelque chose qui t'appartient.
Maintenant ça se fait ailleurs et du moment que ça ne gêne personne... Le risque est de tomber sur un jaloux, un ronchon ou un agent municipal zélé (si, si ça existe).
Peut être laisser ton numéro de téléphone sur ton cata au cas où ?


27 août 202028 août 2020
1

Le principe consacré par la loi dite littoral c'est : "L’accès des piétons aux plages est libre (...). L’usage libre et gratuit par le public constitue la destination fondamentale des plages au même titre que leur affectation aux activités de pêche et de cultures marines."

C'est parce que son usage est libre et gratuit que la plage ne peut faire l'objet d'une occupation privative (sauf exceptions sous forme d'une concession ou d'une autorisation d'occupation temporaire).

Et si la plage "appartient à tout le monde" - comme tu le dis -, c'est que chacun ne peut donc l'occuper de manière privative (ce qui a été rappelé au-dessus par un intervenant).

Cependant, l'occupation est une question de fait soumise à l'appréciation du juge.
On peut légitimement se demander si la présence sur la plage d'un dériveur léger, en dehors de toute structure, constitue une occupation ? Il se peut que la réponse dépende alors de la fréquence des sorties en mers et de la durée du stationnement.

Enfin, ne pas oublier que l'utilisation de la plage et les activités peuvent être réglementées par les communes. On songera, par exemple, aux communes qui auront fixé un espace réservé au stationnement des dériveurs devant les bouées jaunes du chenal, à l'exclusion de tout autre lieu.


29 août 202029 août 2020
0

Bonjour, merci pour toutes vos propositions

Polmar, c'est une idée effectivement, mais un pin d'une trentaine de mètres ca risque d'être compliqué :o

Yapadélisse, ceperou Je comptais le laisser sur la plage pour une utilisation tout de même assez régulière 1/2 fois par mois, avec bien évidemment mon numéro de téléphone pour me joindre
Mais effectivement il y'a un risque entre les ronchons, les jaloux etc...

Pour le moment, je me tourne vers la solution du démontage qui serait presque aussi rapide que les boudins pour pousser le cata entre les arbres

Emile


tiktak:démonter c'est long.il te suffit de trouver (bricoler) une mise à l'eau dont les roues sont entre les coques, ou de t'intéresser à la solution des défenses mises au sol...·le 29 août 2020 17:24
29 août 2020
2

ealtek@ a écrit:
"après 4 ans passé dans un club rempli de personnes peu sympathiques, avec une cale inutilisable et l'eau coupée hors saison, pleine de trous et avec une marche à marée basse, un emplacement plein de terre et de sable et très loin d'être donnée ! Avec évidemment les 3/4 des catas qui ne bougent jamais, je commençais à en avoir marre. Alors cette été, je me suis mis sur la plage juste en face de chez moi".

Manifestement, ealtek@ est exigeant et très critique. Pourquoi ne s'investit-il pas au niveau du club pour en faire changer l'ambiance, améliorer les équipements et y apporter l'animation qui semble faire défaut? Ne demandera-t-il pas bientôt à ce que les parcs à huitres et leurs filières soient déplacés?

S'est-il posé la question de ce qu'il pourrait apporter à la collectivité en s'investissant auprès du club plutôt que de vouloir tirer un usage exclusif de l'espace public?


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (177)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021