La quille a-t-elle touché ? - dégats ? voir photos

Bonjour
Voici les photos du fond d'un bateau que j'envisage d'acheter.
La rouille remonte au travers du stratifié sur des lignes du fond
Est ce inquiétant ?
J'aimerais votre avis afin de savoir si j'investis dans une sortie d'eau dans les sangles
merci
il s'agit des boulons arrière de la quille

L'équipage
21 juin 2016
21 juin 2016
0

AMHA c'est pas top !!! Mais les varangues ont l'air intactes ?
Bernard

21 juin 201621 juin 2016
5

Que c'est dur de donner un avis juste sur des photos ...
les varangues ne semblent pas cassées, décolées, fissurées.
l'espèce de fissure marque probablement uniquement un décollement de la strat qui protège les boulons de quille.
rien ne permet de dire que ce bateau ai talonné, cependant ce n'est pas normal que les boulons pissent la rouille ainsi.
.
joint de quille défaillant ou boulon rouillé par de l'eau stagnant dans les fonds recouvert dans un second temps par une strat ?
Juste une rondelle qui pourrie et fait gonfler / décoller la strat ?

dur de dire faut mettre a nu.

21 juin 201621 juin 2016
0

bonjour
un gel coat faiencé à ce point ;ça veux dire une contrainte importante

à un moment donné ! les varangues n'ont pas l'air fendues ..mais ca n’empêche pas le délaminage du tissu !
perso ;je laisse tomber ....
apres sortie d'eau ;gratte l'antifouling si le faencage apparait sur le gel coat c'est direct chantier ......

21 juin 2016
0

Ttux3132 et Sailoturn22, merci pour vos q/r qui me semblent très pertinentes
- les varangues ne semblent pas être cassées, décollées, fissurées, sans quoi j'aurais tourné la page de cette coquille de 9.50m.
- il y a de l'eau stagnante dans ces fonds, et du sel.
on me dit que cela viendrait d'un passe coque ou autre qui aurait été réparé depuis. (vendeur étranger, difficile de se comprendre)
- La rouille semble dégorger assez loin des boulons.
- La rouille en temps normal pourrait elle traverser une coque non fissurée ?

21 juin 2016
0

Si je comprends bien, le faïençage du gelcoat veut dire gonflement donc déstructuration de la résine, osmose ?
Et accélération du passage d'eau dans la coque par le failles-ençage

21 juin 201621 juin 2016
1

Quand on construit un bateau, on fait d'abord, une coque.
a un moment donné on pose une quille
seulement ensuite, éventuellement, on strat sur les boulons de quilles. Ils ne le sont pas forcément d'origine. Ce n'est qu'un capot "cosmétique" n'ayant aucun role structurelle.

je doute que cette fissure puisse avoir une origine structurelle car varangues intactes, et qui plus est, elle est positionnée a cheval sur le lest.
Une déformation sur cette zone suffisante pour faiencer le gel coat et fissurer, ne peut se faire sans trace sur la varangue derrière et sans dommages importante sur le fond de coque en bout de lest.
Rien ne permet de dire ou d'imaginer que la coque en elle même ai le moindre dommage.
Je pense - mais encore une fois - dur d'être certains sur 3 photos que ce n'est que la rouille qui en gonflant décole cette strat "superflus" de protection des boulons.
Il y a (eu) un problème d'étanchéité a résoudre.

disquer le fond permettrait de mettre a jour les différentes couches et de comprendre l'origine du problème, et de savoir si les boulons doivent être changé, le joint de quille refait, etc ...

Pour répondre a ta question sur le faïençage, le gel coat faience soit :
en cas de choc/déformation si il passe sa limite élastique - je n'envisage pas ce cas de figure (a cheval sur le lest et varangue OK)
en cas d'application merdique, de bain prolongé et d'application merdique, ... etc .. je vois plutôt cela

21 juin 2016
0

Avoir l'état de la manette de la vanne, oui il y a eu de l'eau de mer ! Longtemps.

Enfin, j'y connais rien, moi, c'est juste ce que m'inspire la première photo.

21 juin 2016
0

il s'agit d'un GTE a quille fonte a bulbe.
Quelqu'en soit la raison, je crois comprendre que la coque serait infiltrée depuis belle lurette, l'osmose en travail et les boulons de quille en bain corrosion,
Pour les causes : joint de quille ou osmose de coque (bulles percées ?)

Les grandes failles juteuses : choc quille ou poussée osmotique ?

21 juin 2016
1

C'est un vendeur pro, il a pris soin de
- ne pas ramasser le sel (cristaux jusqu'à 5mm d'épais)
- ne pas assécher le fond
- ne pas nettoyer au dérouillant
ce qui pourrait transformer l'affaire en vice caché

je pense que c'est une reprise sur vente de bateau neuf. Il est invendu depuis longtemps.

21 juin 2016
0

c'est quoi comme modèle ?

21 juin 2016
0

Jeanneau sun fast 31

21 juin 2016
0

( vous pouvez voir les photos en plein écran en cliquant sur les vignettes, puis sur la vue format moyen écran, alors elles s'ouvrent en grand)

21 juin 2016
1

Le meilleur moyen de faire Rouiller de l'inox, c'est de le peindre ou de le plastifier, je pense que c'est le cas sur ce bateau
La question est de savoir pourquoi ces boulons on été plastifié, est-ce comme cela sur tous les Sun Fast 31? Si non, pourquoi ont ils été plastifié?, cela fait un peu cache misère....

21 juin 2016
0

normalement les vis, tiges filetées et écrous de fixation de quille ne sont pas en inox d'après ce que je sais . ?

21 juin 2016
0

J'ai un Sun Fast 31 GTE comme celui là.
Le montage est le même que celui de la photo.

21 juin 2016
0

ça dépend des bateaux ... sur le SF31 je ne pense pas.

21 juin 2016
0

Sur la 2 ème photo on voit un fissure dans le liston (?).
Il faut trouver la cause.
Voir surtout à l'extérieur à la jonction quille / coque.
Si c'est fissuré ou pire mastiqué, aïe...

21 juin 2016
0

le point de rouille en bas de la varangue qui est en haut sur la photo 2 ?

21 juin 201616 juin 2020
0

voici à la loupe l'endroit qui inquiète
les écrous de quille ne sont pas les derniers car il y en a encore 1 derrière. (l'arrière du bateau est en haut de la photo)
on voit les cubes de sel

21 juin 2016
0

Bj,

Cela montre aussi la qualité d'entretien du propriétaire. Donc du reste......

A+

Joël

21 juin 2016
0

Bonjour, difficile de faire un état des lieux, d'après photos....on peut faire seulement des suppositions.....personnellement , je laisserais tomber, pour moi, présenter à la vente un bateau aussi crade, c'est inadmissible de la part d'un vendeur , quel qu'il soit....imaginez l'état du bateau , en " temps normal"...

21 juin 201621 juin 2016
2

Comme dit plus haut, il est difficile d'identifier le problème sans se planter sur de simples photos.

Mais ayant depuis longtemps un problème analogue de rouille sur mon biquille, j'avance une hypothèse. Ce n'est pas un problème de talonnage, mais de joint de quille défectueux.
.
Sur ce bateau, les boulons de quille ont été stratifiés, d'origine, ou pas.
Or , on voit clairement que le gelcoat a sauté au niveau de leur tête.
.
Ceci fait pencher pour une fuite au niveau de boulons (comme sur mon bateau), ce qui a eu pour effet à la longue de faire rouiller l'acier, et sauter le gelcoat, mais également de s’infiltrer entre la coque, et la strate des boulons, probablement réalisée sans préparation de surface suffisante.
.
On voit d'ailleurs que la ligne de rouille se situe à mi chemin entre les boulons, là où la strate s'arrête sans doute, ayant fait facilement sauter le gelcoat.
.
Le bilan est simple : déquillage, remplacement des boulons et réalisation d'un joint neuf.
Concernant mon bateau, ayant en plus talonné, j'ai cassé une varangue. Il est temps d'agir...

21 juin 201616 juin 2020
1

Pour finir, ce qui ne me plait pas du tout, c'est la strat surcouchée sur la capture d'écran ci-dessous.
Je pense ne pas me tromper en disant que c'est la dernière varangue au droit de l'arrière de la quille (un seul boulon dans l'axe).
ce surcouchage grossier fait penser au masquage d'une varangue fêlée...
.
Bof-bof...............

21 juin 201621 juin 2016
0

En effet c'est sur cette photo la dernière vis arrière de quille.
BIEN VU :
Je n'avais pas remarqué ce renfort de strat sur la varangue.
Aucune raison que ce soit d'origine.

C'est une quille tirant 1.80m, en cas de talonnement ça fait mal.

Si la varangue a souffert, l'arrière de la quille remontée dans la coque, la rouille ressort par une ligne de fracture du stratifié
Bien sur la strat craque a l'étirement donc la couche supérieure, interne à la coque. ... ???
Ou peut être seulement la sur-strat. qui chapeaute les écrous

21 juin 2016
0

A la vue de cette photo je ne pense pas qu'il y eu une réparation à cette endroit, j'ai la même chose sur mon Sun Fast 31.
Ce que tu nous présentes peut aussi provenir de la présence d'eau de mer pendant longtemps dans les fonds.
Les conséquences sont l'oxydation de la vanne et l'oxydation des têtes de boulons de quille.
Une seule solution : mettre le bateau au sec pour voir l'état du joint de quille et d'éventuelles traces de talonnage sur le lest.

21 juin 201616 juin 2020
0

si talonnage, dégats sous la coque à la pointe arrière de la quille

21 juin 201621 juin 2016
0

Oui c'est ça, mais aussi décollement de la liaison quille-coque à l'avant et éventuellement fissures sur les varangues si le choc a été fort, mais cela ne semble pas être le cas pour ce bateau.
La présence prolongée d'eau dans les fonds entraine aussi le pourrissement des bas de cloisons, détectable par la présence de taches noires au bas des cloisons.

21 juin 201621 juin 2016
0

Le mobilier ne descend pas plus bas que le plancher.
J'ai eu du noircissement et pourrissement de cloisons sur un de mes.anciens bateaux
Une fois par,une montée des eaux une année particulierement pluvieuse et des fuites pont roof et plexis : les cloisons se baignaient et buvaient les pieds dans l'eau
Une autre fois, fuites moins importantes et ruissellement par les coffres du carré

21 juin 201616 juin 2020
0

Personnellement ce qui m'intrigue ce sont ces deux zones encadrées,
Apparemment il n'y a aucun élément environnant susceptible de pouvoir polluer de rouille ces deux zones. Seul une remonté de rouille de la quille à travers des fissures traversantes dans la coque peut expliquer ces taches.

La quille et ses boulons baignant dans l'eau, la rouille sur les boulons en gonflant a fait éclater le gelcoat.
C'est ce que je retiens à travers les photos.

21 juin 201616 juin 2020
0

La rouille peut provenir de la fonte.
je pensais que par construction, le joint de quille s'intercalait entre coque et quille, pas seulement autour. Donc la rouille ne remonte,pas facilement a travers ce joint.
Sur la photo, on voit qu'il y a des plaques metalliques sous les écrous.
Un truc de plus qui peut rouiller, en plus des tiges filetées, rondelles, ecrous
La photo précédente et celle jointe montrent les plaques qui font remonter la strat. de couverture de fond.

21 juin 2016
0

Le joint de quille (joint en pâte) s'intercale entre coque et quille mais il y un cordon de joint congé autour de la quille.

21 juin 2016
0

Le faïencement du fond s'étend sur toute la surface entre ces 2 varangues, ce qui laisse supposer des eaux stagnantes depuis pas seulement hier.
( voir photos 2, 3 et 4 du début )
Il y a encore une flaque qui miroite.

21 juin 2016
0

Relax,
Mon père avait talonné bien comme il faut en 1998 avec l'ancien bateau construit de la même façon (5 noeuds sur une roche).
Avant comme après la réparation, les écrous stratés coulaient un peu à la rouille comme le montre la photo. Il faut dire que le presse étoupe classique qui laissait passer un peu d'eau envoyait toujours quelques cuillères d'eau de mer dans la région des boulons. Le soucis majeur est que l'âme des varangues qui baigne aussi dans la même eau fini par pourrir.
Tout cela pour écrire, on a encore navigué 13 ans avec (vendu en 2011) et remplacer 2 fois les varangues de l'arrière de la quille. Ce bateau navigue toujours dans le nord de la Hollande et l'Allemagne sans le moindre problème.
Bref, vu la manière dont c'est construit, ça n'a pas tué le bateau.
Ceci étant, il serait quand même bon de savoir s'il a talonné ou non.

21 juin 2016
0

c'est un vendeur professionnel ? que dit il ?

21 juin 2016
0

Bonsoir, j'ai les mêmes type de fuite de rouille provenant de fissures de strat sur boulon de quille, l'eau peut venir de la quille autour des boulons ou du fond, eau stagnante, la rouille gonfle et cela éclate en haut, la dans ton cas l'avantage et de pouvoir travailler aisément (j'ai un contre moule)

Mon petit voilier a 36ans a flots, et j'interviendrai peut être cette hiver.

Ce n'est pas un signe de talonnage et la construction et probablement d'origine.

21 juin 2016
0

Oui c'est un vendeur pro
Je lui ai mis les photos sur son ordinateur. Il les a vues, regardées, contemplées mais n'a rien dit.

21 juin 2016
0

comme dit par MP

Bonjour,
Si j'ai bien compris le bateau appartient à un pro,
si le bateau vous plait, a votre place je ferais une proposition faisant état du problème (trace de corrosion boulons de quilles a travers fibre / gelcoat et fissure) et sous conditions qu'ils résolvent le problème à leur charge.

Si le bateau est propriété d'un pro, avec une vrai proposition li sera enclin a investir les quelque heures nécessaires afin de régler cela afin de déstocker ce bateau.
De plus vous laissez une trace écrite attestant d'un problème et que le vendeur (professionnel) a résolu, ce qui engage sa responsabilité sur la qualité de la solution apportée.

Ne pas oublier que dans votre rédactionnel, vous n'êtes pas pro, vous n'êtes pas sachant - vous constatez seulement rouille fissure et souhaitez que cela soit résolu.
Que les fonds soit cassés est qu'il y ai 250 h de boulot (je ne crois vraiment pas), qu'il faille déquiller le bateau, ou juste mettre a nu ces boulons et repasser un coup de gel coat dans les fonds, c'est au pro d'établir le diagnostic, puis de faire le nécessaire - A l'extrême la cause et la méthode ne vous regarde pas.

21 juin 2016
0

J'ai aussi visité quelques voiliers et je ne me souviens pas avoir vu des fonds top nickel, il faut assécher pour voir si l'eau viens de l'extérieur.

22 juin 2016
0

pas d'achat sans réserves écrites avec demande de déquillage .
tu verras si le vendeur accepte.
s'il refuse cherche en un autre

22 juin 2016
0

Pourquoi se poser tant de questions.
Des bateaux il y en a plein d.occase et il faut trouver et partir sur un exemplaire en bon état, ce qui n'exclue pas les mauvaises surprises.
Mais celui ci promet déjà son lot d'emm... Et même en faisant baisser le prix au ras des pâquerettes tu sera tjrs trop cher au final et en plus tu aura un bateau douteux.
j'ai visité au début de mes recherches un D34 plein de défauts (vus par l.expert pas par moi) proposé à 55000 soit un peu en dessous du marché. Pour en faire une bonne affaire il aurait fallu baisser de 20000 ( le coût des travaux à la louche) et supporter des mois de travaux à l.issue incertaine.
En admettant que le vendeur ait accepté l.operation n'avait aucun intérêt. Le but c'est de naviguer, pas de gérer un chantier non ?

22 juin 201622 juin 2016
1

OK JE CHERCHE UN SUN FAST 31 GTE ou équivalent dans les 20 à 25 K€
Océanis 320 après 1998 etc.

Une coque, un moteur, des voiles,
avec des voiles correctes, spi, guindeau, protections solaires, moteur qui démarre bien
Les bonnes affaires se vendent vite sur le ponton
ce qui reste est trop cher ou pas bon

22 juin 2016
0

"l'operation n'avait aucun intérêt".
.
A budget égal entre un bateau bien entretenu et un bateau à requiller par exemple, je pense que ça vaut la peine de se poser la question.
.
En effet, on a un hiver de travaux à gérer, mais on repart avec du neuf, sur un poste capital.
Or un quillard de trente ans, même bien entretenu, est proche du déquillage à court ou moyen terme.

23 juin 2016
0

Le souci que j'avais, c'est que la réparation suite à talonnage avait été mal faite, restrat de l'AR de la quille mais contremoule décollé à l'avant et cloisons décollées, donc il fallait tout reprendre de A à Z.
Le vendeur n'aurait jamais baissé le prix du montant réel des travaux et je ne me voyais pas acheter un bateau dans cet état.
Dans le cas du SF 31 un chantier pour corriger les défauts supposés peut représenter 50% du budget d'achat, autant en voir d'autres.

22 juin 2016
2

A 20 / 25 kf on a un bateau ancien et dans ce cas on ne peut pas avoir quelques chose de nickel. Tous les bateaux ont plus ou moins talonné. Que celui qui n'a jamais touché me jette la première pierre. Les photos ne mettent pas en évidence une rupture des varangues, les fonds ne sont pas nickels mais dans un bateau il y a toujours plus ou moins le l'eau stagnante. Si j'étais à ta place je ferais au moins sortir le bateau et je le ferai mettre sur sa quille sur un ber.
Une fois sur sa quille s'il y a eu rupture de varangue çà se verra vite tu auras le plancher qui va remonter. D'autre part tu aura l'occasion de voir le coque en détail, l'arbre d'hélice, etc.... C'est un petit investissement de 2 à 300 euros mais çà peut être aussi l'occasion de négocier le prix.

23 juin 2016
0

Généralement la mise au sec est à la charge de l'acheteur, mais si le pro a ce bateau depuis longtemps sur les bras cela peut se négocier.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (111)

Piégeage des gouttes

mars 2021