La pêche au thon à la voile

Comme chaque année, j’ai réuni une poignée d’amis à la recherche du thon Germon.

Cinq septembre 2006, c’est un mardi, beau temps belle mer, Horus met le cap sur les acores, longeant la côte de Groix pour aller saluer la chapelle de Quelhuit, clin d’œil à la tradition.

L'équipage
16 déc. 2006
16 déc. 2006
0

on en mangerait...
le thon c'est bon
ca m'a rappellé des souvenirs
trés poétique, trés bien :-D

16 déc. 2006
0

superbe article
merci beaucoup

en méditerranée et entre port camargue et minorque, il est préférable de n'avoir que deux lignes très courtes ( 5 m maxi ) le poisson s'attrapant au cul du bateau, dans le remous de l'hélice

un petit truc pour faire suivre le poisson:

prendre une perf d'hopital et la remplir d'huile de sardine

l'amarrer au balcon arrière et laisser pendre le tuyau dans l'eau derrière le bateau

ensuite il ne reste plus qu'à régler le débit avec le bidule prévu pour

avantage c'est très propre, pas cher et très efficace

on peut aussi faire un teaser avec de la très petite chainette ou si le bateau n'est pas très rapide avec de la guirlande de noël qu'il suffit de laisser trainer derrière

amicalement

16 déc. 2006
0

Encore , encore...
Si tu en as d'autres comme cela , n'hesites surtout pas , moi j'aime :-)

16 déc. 2006
0

Ca donne envie
de partir tout de suite t'imiter

16 déc. 2006
0

il me semble
que la peche (pro) aux thons est une spécialité basque, dakar était leur port d'hivernage (39 thoniers)???

16 déc. 2006
16 déc. 2006
0

Le problème...
Le problème avec le thon, c'est que quand on en a pris un, on a deux jours de bouffe. Alors il est très frustrant de devoir attendre autant de temps alors que çà mord ! Sur le trajet des Açores en Juin, çà mord sûr!!!!

16 déc. 2006
0

Quéffélec
Merci pour ce bel article qui me fait penser aussi au superbe "Ils étaient six marins de Groix... et la tempête" de Henri Quéffélec à lire absolument pour ceux qui ne le connaissent pas. Bravo les grecs pour perdurer la tradition de l'île.

16 déc. 200616 juin 2020
0

Merci
Bonsoir.
C'est un réel plaisir de lecture. On aurait envie d'y être... Merci beaucoup pour ce texte, ça c'est du partage.
Y

16 déc. 2006
0

c'est avec beaucoup de plaisir
que je reconnais la "pate" d'Alex!
C'est là que l'on regrette de ne pas y avoir été!
Merci Alex de continuer à nous faire rêver!
Amicalement,jacquot

17 déc. 2006
0

pour ceux
qui sont interresses, je conseillerais vivement la lecture de :
"Le temps des thoniers" de Dominique Duviard paru il y a bien longtemps chez Voiles Gallimard.

C'est tres tres instructif et permetra a certain (je ne parle pas d'Aroc bien evidement)d'eviter de dire des betises.
Ici, on parle de GERMON qui est une variete bien specifique et qui plus est, la plus prisee et la plus chere de tous les thonides.
Voila, voila, sinon Bravo Aroc

PS: je conseille egalement a tous la lecture ou la relecture de AR VAG et de GROIX, L'ile des thoniers.

24 déc. 2006
0

Il y a aussi
Groix, L'île de Thoniers, de Domnique Duviard, édition Alpha Bleue, disponible auprés de l'association des Amis du Biche
Un joli cadeau de fin d'année
Alex

25 déc. 2006
0

Dis moi Alex
c'est pas ce que je disais sur la ligne juste au dessus ?
Cyrano, Otes moi d'un doute??

20 déc. 2006
0

Comment vous faisiez la nuit sur la zone de pêche ?

Vous faisiez des quart ?

20 déc. 200616 juin 2020
0

Bel article en effet
:pecheur:
un leurre avec une octopuss et une couenne de porc (voir sur la photo) ca marche pas mal aussi ... et c'est vrai le thon c'est bon !

24 déc. 2006
0

la nuit
oui on fait des quarts, même si on reste sur zone à la cape, car il y a du monde dans le secteur. Dans le temps, même au mouillage on faisait le quart.
Alex

20 déc. 2006
0

Une providence pour la cambuse
Je ne sais c'est si c'est du Germon, tout au moins de la catégorie bonite, ça se pêche partout.

La technique la plus simple est d'avoir une bonne canne avec moulinet Penn (de base) et un Rapala (petit maquereau plongeant). Après quelques fausses bonnes alertes mais qui n'étaient dûes qu'à des sacs plastiques accrochés par le Rapala, vous finissez par accrocher une de ces satanées bestioles.

Coupez tout (le moteur, les voiles) et amenez progressivement votre proie vers le tableau arrière. Tout se passe bien jusqu'au moment où, près du rafiot, le thon fait des manières pour monter à bord.

Il va falloir utiliser des moyens contraire à la non-violence, mais la faim justifie les moyens. Crochez-le avec un croc à phynances (dirait le père Ubu), en fait un bête rond d'inox de 6-8 plié en crochet, affuté et monté sur un manche, sous l'opercule en montant doucement la bête hors de l'eau à la force de la canne (ne cherchez pas à trop le sortir, il risque de se débatre, et de vous expédier le Rapala dans le doigt, ce qui occasionnera des sueurs froides à votre moussaillon, en fait plus à lui qu'à vous, pour l'extraire avec un cutter). Crochez le sous l'opercule. Ceci va provoquer une hémorrhagie fatale. Là vous pouvez le monter.

Mais, de grâce, ne l'amenez pas dans votre cockpit (excepté celui des Lagoon où il y a une espèce de petite cuvette bien pratique pour tous les rinçages), car il y aura du sang partout. En marin thonophage futé vous avez mis à proximité une petite drisse préparée en noeud de pendu que vous aller passer autour de la queue de la bête et bien serrer. Plus de risque de perte à ce stade. Récupérez votre précieux Rapala, dégagez le croc, et laisser pendre votre trophée le plus loin possible de votre tableau arrière.

Ainsi vous pourrez rentrer triomphalement au mouillage en jouant à "la gloire de mon père".

PS : Pour la découpe, outre le vidage de base, utilisez un couteau à pain à petites dents et débitez le thon en simples tranches. Là aussi les lagooneux seront vernis avec leur petit évier de fond de cockpit (surtout s'ils ont installé une pompe à eau de mer pour faciliter le rinçage), les pobrecitos en monos pas bien grands (comme moi) ont généralement bricolé une plate-forme arrière qui sera l'endroit idéal pour la découpe.

PS2 : Variez les menus, avec un thon de taille correcte vous en avez pour 3 jours.

20 déc. 200616 juin 2020
0

J'oubliais la photo
Moussaillon avec le 2e thon (c'est le premier qui s'était échappé et c'est ce jouvenceau qui a dû tailler mon doigt pour extraire l'hameçon du Rapala mêem qu'il avait l'air de souffrir plus que moi).

21 déc. 200616 juin 2020
0

le germon c'est ça
...

21 déc. 2006
0

desole
mais ça c'est pas du germon, loin s'en faut

24 déc. 2006
0

bons et mauvais
souvenirs , c'etait en 1984 , je suis paris faire la campagne du germon avec un vieux chalutier en bois de St Malo et transforme pour le forme en tonnier a Concarneau , nous avions 2 tangons sur les cotes avec 16 lignes plus 3 lignes a l'arriere du bateau . premiere campagne de 4 szmaines , route vers les açores , peche nule , retour de peche apres un mois de mer : 60 frc!!!!! he oui ça existe . ensuite nous suivions la migration du germon vers le golf du Lion pour terminer fin octobre dans surroit de l'Irlande . et plein le cul !!!! la deuxiemme maree , le cuistot avait oublie d'embarquer de la viande , conclusion : thon le matin , thon le midi et thon le soir !!!! aussi je pechais des Dindins , genre de mouette du large que nous depieautons et que l'on mettait a boucaner au soleil apres avoir saler et poivrer , ensuite apres 2 jours de bonne exposition au soleil , nous les cuisinions en ragout avec du cidre et cela etait exellent . tres bonne experience mais tres dure quand tu as une famille a faire vivre . Maintenant je le referais volontier car j'ai assez d'experience sur ce sujet , fabriquer les leurs , la thecnique des lignes a ramener a bord et surtout quand tu as un germon qui pese dans les 30 kg . nous fabriquions des gants avec de la chambre a air de voiture afin de ne pas se blaisser les mains avec les lignes . En fin je pourais en raconter des pages sur mes campgnes . les monges et les ouies du germon en casse croute !!!! toute une philosophie de la peche et de la bouffe a bord , le rationnement de la flote ect ... maintenant je suis dans le large du Congo et il n'arrete pas de pleuvoir , les fetes de fin d'annee pour moi ce sera une journee normale boulot , dodo et rebelote et a la flotte !!! plein le cul quand meme , retour prevue en France 30 janvier !!! c'est long !
Yann

24 déc. 2006
0

Le thon c'est bon mais quel thon ?
:reflechi:
pour notre éducation, Grincheux peut-il nous dire quelles sont les variétés de thon des 2 photos ci-dessus et pourquoi ?

25 déc. 200616 juin 2020
0

et ça c'est bon aussi ...
on en trouve pas si loin de chez nous.

25 déc. 2006
0

bon demande aussi gentilment et poliment....
j'ai pas bien le temps d'ecrire mais j'ai trouve ça. C'est assez complet c'est un CC bien evidement

bonne lecture

16.06.2004 - HISTOIRE
Le thon

On trouve le thon de la Norvège aux Açores, en bancs dans la mer, sur des chaises dans les boîtes de nuit. C'est au premier que nous allons nous consacrer ici, car il est plus commestible. C'est un gros poisson qui a longtemps assuré des revenus conséquents aux pêcheurs, qui est toujours beaucoup consommé, principalement aux Japon. Le bathyscaphe est avancé, à vos appareils photos !

Pour tous les ichtyophages, aujourd’hui, une chronique marine en attendant de se baigner dans la grande bleue.

Les habitants de Cnossos pratiquaient les pêches hauturières comme celle du thon. Vers le 5 ème siècle avant J. C, les grecs décidèrent de se mettre à la pêche : à la ligne, au filet, au harpon, au trident, à la madrague qui est une sorte de grand parc en bordure de mer, consistant en une sorte de labyrinthe de filets retenus par des pieux et vers lesquels les pêcheurs rabattaient les poissons.

Le thon était très intéressant pour les pêcheurs car ils avaient en une seule prise beaucoup de chairs à vendre. Ils le consommaient frais, mais aussi coupé en tranches et salé ou mariné pour le conserver. Les techniques de pêche et l’intérêt alimentaire du poisson sont attestés par Elien et Strabon.

Pour de nombreux ports méditerranéens la principale ressource économique était la pêche, le thon y avait une part importante comme le prouvent des monnaies à l’effigie du thon de certaines villes comme Cadix par exemple.

Le thon est un poisson pélagique de grande taille, il appartient à la famille des scombridés espèces des thunidés, caractérisés par de vives couleurs, un corps fuselé recouvert de petites écailles. Les nageoires dorsales sont encadrées de petites « pinules », la queue est large et fourchue. Les thons migrent chaque année, ils se déplacent en bancs. Bien qu'il se manifeste rarement en surface, sa présence peut être décelée par l'affolement de son garde manger ou la présence d'oiseaux. Après la période de reproduction, il est très amaigri et va chercher sa nourriture jusqu'en Norvège. Vers Septembre, il quitte les mers du nord pour aller dans les parages des Açores

Les thons blancs (germo alalunga) de l’Atlantique appelé aussi thon germon est plus petit et a une chair blanche. Ils occupent en hiver les eaux situées au niveau des Açores et des Canaries qui sont leur aire de reproduction, la période de frai dure de mai à juin, ils peuvent pondre jusqu’à 3 à 4 millions d’œufs. Puis ils vont passer l’été dans les eaux plus froides jusqu’en Islande, car ils aiment les eaux à 15°.

Les thons rouges (Thunnus thynnus) ou thon de Méditerranée est le plus gros, il peut peser jusqu’à 900 kg, sa chair est rouge. Ils se reproduisent en mai-juin en Méditerranée occidentale et s’en vont ensuite en été nager entre l’Atlantique et les mers arctiques. Ils peuvent se permettre des voyages très longs puisqu’ils sont capables de pointes de 80 Km/heure.

Les thons sont, comme nous venons de le voir des poissons du large, mais ils peuvent côtoyer les rivages ainsi que le fait le thon rouge d’Europe. Les thons peuplent essentiellement les eaux chaudes de tous les océans même si certaines espèces remontent assez haut en latitude l’été.

Nourriture

Les thons sont de grands prédateurs, ils parcourent les mers à la recherche de "poisson fourrage", en particulier les bancs de poissons bleus tels que : anchois, sardines, maquereaux, chinchards et harengs, ils mangent aussi des crevettes et des crustacées du macroplancton. A l'occasion, quelques calamars peuvent composer leur repas.

Les variétés

Le thon, consommé en France en quantité industrielle, plus de 120 000 tonnes par an.

La gamme des thons est très variée

Le thon blanc ou thon germon, consommé frais ou en conserve est le plus fin. En conserve, il se présente sous forme de belles tranches (au naturel) ou en morceaux (quand il est préparé à l'huile d'olive); on ne le trouve jamais en miettes.

Le thon blanc est un poisson qui ne dépasse que rarement les 70-80 Kg, il est pêché surtout dans les mers tropicales ou le golfe de Gascogne, très rarement en Méditerranée.

Le thon albacore, consommé uniquement en conserve est un poisson des mers tropicales qui peut atteindre 250 Kg, un peu moins fin que le précédent il reste néanmoins très correct.

Le listao ou bonite des mers tropicales est un thon utilisé également uniquement pour la conserve, essentiellement pour la présentation en miette.

Enfin le grand thon rouge, péché à peu près partout et pouvant atteindre 3 à 4 m de long et 700 Kg, est réservé à la conserve, mais également utilisé frais tout particulièrement dans la cuisine japonaise, puisque c'est avec lui que l'on confectionne sashimi et sushi.

La chair des thons se consomme fraîche ou salée, marinés dans l’huile ou en conserve. Elle est riche en phosphore. Sur le plan nutritionnel, le thon est un poisson gras riche en bons acides gras (les acides gras polyinsaturés à chaîne longue). Il contient environ 20 g de protéine pour 100 g, 15 g de lipides, pas de glucide et sa valeur calorique est d'environ 135 calories pour 100 grammes de thon frais ou cuisiné au naturel.

Le thon se cuisine comme du boeuf : en salade, en tranche épaisse grillée comme un steak et accompagné d'un coulis de tomates, basquaise, ou cru à la japonaise.

25 déc. 2006
0

oui mais ca c'est facile à identifier et...
mes filles en ayant marre de la coryphène (la tienne est un beau specimen) j'ai du essayer de me :litjournal: dans le thon . Pour l'ami grincheux nous avons rencontré le thon obèse (une variété du rouge ??), le thon jaune, le thon blanc et puis bien sur certains tonidés comme la bonite mais pas aussi bon au BBQ qu'une grosse tranche bien épaisse de thon rouge ... en voyage ca remplace la cote de boeuf ! Je continue à :pecheur: des infos sur les thons car c'est tjrs le plat préféré à bord de Leilani (madame détient le secret des sauces ... jamais sec chez nous!)

25 déc. 2006
0

pas si loin !!!
de chez qui ???

si t'habitude au cap vert ....

tu la pèche comment la coriphène ????

25 déc. 2006
0

pas si loin ...
les premières coryphènes on les prends au large du portugal ... bon j'avoue que celle là c'était aux environs des abrolhos (environs 400 MN au nord de rio). comment je l'ai chopé celle là : une ligne de traine avec un leurre en plastoc rose fluot !! comme toutes les autres et comme les thons rouges, les thasards, barracudas etc ..
petite annecdote : j'ai même réussi à choper 2 bonites, on va dire de 5-6 kgs au crochet directos par dessus les filières !! un petit groupe imprudent s'était mis à me suivre sur le coté du bateau et à deux occasions l'une d'elle s'est un peu trop rapproché !! et hop ! dans la poêle !!

25 déc. 2006
0

sinon c'est vrai que la coryphène
c'est comme le maquereau on en pêche autant qu'on veut mais je trouve ça meilleur que le thon et j'arrive pas à m'en lasser ..

25 déc. 2006
0

je le
coupe en grosse tranche de 2 cm (germon)avec une bonne couche de chaque cote de gros sel , pique a l'ail comme un rosbeef . laisser dans un endroit frais pendant toute une nuit , ensuite, enlever le sel avec un sopalin couper des petits cubes , servir avec une vinaigrette moutardée a l'apero ! et voila le tour est joue !

25 déc. 2006
0

bonnard eole
ta recette .. le pb c'est quelque fois de trouver un coin frais ... mais la prochaine fois j'essaye ça .. top moumoute.

perso mes potes essayais de me faire faire des sushis de dorade, c'est vrai que c'est super bon mais c'est quand même gacher un peu la pêche.

25 déc. 2006
0

pour reprendre sur le thon ..
je sais pas comment vous faites pour les cuire mais perso j'ai trouvé un super plan : marinade dans le citron vert pendant une demi-heure avant de les saisir dans l'huile d'olive puis un bon bout de temps en mijotade (!!) dans un bon court bouillon ... le résultat c'est un bon steack tendre et fondant sous la bouche ... arghh !!!

25 déc. 2006
0

bin oui
c'est ce que je me disais........ merci pour les infosjavascript:WriteBinette(';-)')
clin d'oeil

26 déc. 2006
0

une comme ça en passant
grosse tranche de germon
piquee a l'ail dans chaque quart, une feuille de laurier dessus dessous dans chaque quart
une nuit enveloppe dans du papier d'alu au frigo

BBQ hyper chaud pour saisir et former la croute...
bon, vous finissez.....

26 déc. 2006
0

le thon à la cocotte
un morceau du thon frais
un bon morceau de beurre
un ou deux citrons préssés
qques pommes de terre découpées
cocotte-tchoutchou-10mn
à table ;-)

27 déc. 2006
0

Ah !! j'oubliais
on badigeonne avec un beurre d'escargot avant de servir

27 mai 2008
0

pour remonter le fil de ce bel article
C'est vrai que le thon c'est bon, et chez moi j'ai une sirène .. tout le monde sait ce qu'est une sirène ... moitiè femme, moitié thon .. j'ai la même à la maison

27 mai 200816 juin 2020
0

Mon...

...chat aime beaucoup le thon et j'ai beaucoup aimé ton article ...
Perso je fais mariner ds l'huile d'olive et herbes ds du papier alu , puis plaque en fonte mais sans sel .
Le sel ( fleur de sel de Guérande ) est servi à part pour tremper chaque morceau au dernier moment .

Merci .

27 mai 2008
1

le thon a ma façon.....
deux ou trois tranche de thon bien frais
vous salez des deux côtés
vous laissez reposer 2 a 3h
vous raclez le sel
coupez en dés
vous re salez légérement
vous poivrez la bête!
hachez ( a la main) des tomates un peu mûres
un oignon, du basilic, de l'ail, des capres,
vous rajoutez de l'huile d'olive et vous mélangez
le tout avec le thon ,un film plastic style albal
et au frigo une nuit
en apéro c'est une pure merveille!!!

Mav

27 mai 2008
0

Qui a dit ...

...qu'on mangeait que des sandwichs sur un bateau ? :alavotre:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (146)

Les caprices du ciel

mars 2021