la patagonie en cata

on trouve pas mal de recit de nav en patagonie sur des nonocoques , connaissez vous des recits realisés sur des catamarans ??

L'équipage
24 mar. 2007
24 mar. 2007
0

Oui,
Catana 44, je dois justement scanner l'article pour des amis, je te le mail dès que c'est fait...

Et puis demande à Erik il y a peut etre un site pour le Brazapi qui a navigué dans la région

Il y en aura aussi un autre...si nous vendons Tamata ;-)

26 mar. 200716 juin 2020
0

Patagonie
Bonjour Seb,

Voici une autre photo, cette fois pour le mythe!
Le passage du Cap Horn par le Brazapi 40.
Avec un peu de cabotage dans le coin cela ne pose pas non plus de problème en choisissant sa météo.
Là où cela se complique, c'est ensuite la remontée du Chili avec pas mal de prés. Il ne faut pas traîner dans le coin...

Il ne faut pas jouer à la roulette russe dans ce coin, certains ont eu beaucoup de chance.
Il vaut mieux effectivement vendre Tamata que de le bricoler si on a ce genre de rève...

Erik

26 mar. 2007
0

Nous
sommes bien d'accord Erik ;-)

Séb

24 mar. 2007
0

J'ai lu
mais quand ? 10 ans, 15 ans, et où ? V&V je crois.
Un article sur chilien qui naviguait sur un Catana dans ces coins là. Je vais tenter une opération spéléo dans mes archives, mais ne sois pas trop pressé.

24 mar. 2007
0

T'ennuis
pas Récidive, c'est de celui là dont je parle.

Séb

24 mar. 2007
0

Ouf,
Merci. ;-)

24 mar. 2007
0

un lien

parlant du Catana 44 "Brumas Patagonia" de Bruno NICOLETTI...

pero tienes que hablar español :-)

members.tripod.com[...]mas.htm

24 mar. 2007
0

c est une envie
depuis longtemps c est une destination ou j aimerais bien aller , mais des que ca caille je reve que de lagon et quant je creve de chaud d un voyage en patagonie . mais en cata peut de voyageur , danger? ou les utilisateurs de cata aiment revent que de lagons

24 mar. 2007
0

C'est
peut etre une question à poser à Erik ;-)

Nous nous y pensons depuis très longtemps et je pense que nous le ferons un jour ou l'autre. Je pense qu'un cata à tout à fait sa place dans ces endroits si tu choisis bien sur la bonne saison et le bon bateau.

D'ailleur notre ami Baami a un peu ce projet là, et c'est d'ailleur en le lisant à ce sujet sur STW et en comparant son programme avec le notre que je l'avais contacté la premiere fois.

Séb

24 mar. 2007
0

catas
un lagoon de 15 m se baladait dans les canaux . il appartenait à un bresilien qui a passé panama puis tiré des bords le long du l'equateur et chili . il a relaché à valdivia pour problemes de structure puis est descendu plusieur fois jusqu'en terre de feu. pour l'info un chantier construit des catas Crowther en vinylester à valdivia ( chili). le prix est au m2 .
quand il filait au moteur par beau temps sa vitesse était conséquente. Au bresil: 2 catas s'appretait à descendre dont un wharams avec poele à bois dans chaque cabine -greement de jonque sur chaque coque . un cata style hobbie cat de 16 m est bien descendu ( moteur HB)jusqu'à la lagune san raphael.
il y a beaucoup à dire sur la patagonie en cata.
Tant que l'on reste à l'intérieur des canaux c'est OK . les hautes latitudes en multicoques c'est une super connerie( a mon avis) on peut passer sans gros coup de vent 5 fois mais la
6 eme c'est le capotage et là... Publier ses exploits au sud des 55 ° n'est pas tres intelligent non plus . il se trouve que je suis 1 fois par semaine un cours en informatique ( création site web ) . comme je n'ai rien à vendre j'ai choisi la patagonie comme theme . je galere pour trouver un hebergeur gratoche sans pop up . si vs avez des tuyaux ? je pourrais vous passer ce site ( quand il sera fait !)
A part cela , c'est un super voyage pour navigateur .

25 mar. 2007
0

j ai
lu dans V/V un periple en cata de sport , je me suis demandé comment ils ont fait pour la bouffe ?

25 mar. 2007
0

ollie
tu as plus d infos sur les catas crowther construit au chili ??(mon cata est un plan crowther)

25 mar. 2007
0

mr rolle
bien content que tu ai connu marc ginisty .
le chantier naval qui les construit est :
Alwoplast valdivia chili

25 mar. 2007
0

Lewis
La patagonie en cata: "Les filles du vent" de David Lewis. Ed maritimes d'outre mer. Ca date, mais c'est instructif.
Je vois qu'on parle de marc Genisty. Je l'ai connu au Havre en 79 ou 80 (ça date aussi) alors qu'il partait avec "Kalim". On a échangé quelques lettres et c'est comme ça que j'ai su qu'il avait construit un tri puis un cata mais ça fait des annéees que je n'ai plus de nouvelles. Quelqu'un sait-il où je peux le joindre?

25 mar. 2007
0

si tu as
connu marc j etais aussi au havre , au bassin de la citadelle avec mon boat un 9.30 "Romano"
pour le joindre m-g-m.fr

25 mar. 2007
0

Hop
C'etait le nom de mon wharram, un Hinemoa construit avec un copain.
Je me rappelle de ton kit marine et de son double étai à la noix. On a fait les essais ensemble dans la baie du Havre.
Salut Pascal, ça me fait quelque chose de te retrouver. Faut dire qu'avec tous ces alias, on croise sûrement des connaissances sans le savoir.
hervé.

25 mar. 2007
0

bonjour les navigateurs
c'est rigolo de lire que vous y étiez au havre en 79 - 80 . j'y étais en 79 pour préparer la mini . souvenirs - souvenirs

26 mar. 200716 juin 2020
0

Patagonie
Salut Pascal,

Tu parle de mes destinations futures!
Pour casser le mythe voilà une photo du Brazapi 40 arrivant du côté de Beagle. Comme tu peux le voir, on a encore quelques bonnes années devant nous!
Les canaux ne posent pas spécialement de problèmes. Les plus grosses difficultés sont pour y descendre le long de l'Argentine avec des Williwaws qui peuvent être trés violents. Carpediem a du s'abriter dans un village de pècheur pour laisser passer du trés gros temps.
Je ne suis pas descendu aussi Sud mais je me souviens que dans ce coin là il n'y avait pas de marine tous les 10 milles...
Le cata avait été soigneusement préparé, pas de fardage inutile. Outre le besoin de faire du prés par gros temps, les mouillages se font souvent avec beaucoup de vent. Curieusement, la motorisation n'avait rien d'extraordinaire, juste un moteur central avec embase relevable.

erik

26 mar. 2007
0

merci Erik
pour les belles anees encore a venir , a qq mois de mes 50 ans, tu dois te souvenir de mon depart de soubise avec femme enfants chien , en 88 !! bref je prepare ma futur vie maritine et bien sur la destination des endroits fort en nav donne envie , a voir par rapport au courrage du froid qui n est pas terrible pour patricia et moi .le plus dangereux sont les coup de vent brutaux ,mais un TAMATA ou TROPICAT est plus capable qu un lagoom a aller par la bas , quel critere pour un multi sur des zones hard

27 mar. 2007
0

Patagonie
Bonjour Pascal,

Oui il a plus de 70 printemps. Pas de site, j'ai juste quelques photos.

Pour te faire une idée de ce qui t'attend avant de rèver à la Patagonie, je te conseille ainsi qu'à tous les Méditerranéens, une bonne croisière style Irlande, Ecosse, Angleterre. C'est magnifique et pas loin.
Si tu n'est pas dégouté, tu pourra songer à la Patagonie.
Si tu est dégouté, les Antilles et le Pacifique t'attendent et c'est moins loin pour faire demi-tour qu'Ushuaïa.

Plus modestement, je vais aller naviguer avec Guillaume dimanche.

Erik

27 mar. 2007
0

Patagonie
Avec l'âge il navigue quand même avec un équipier...

C'était le Brazapi 40 n°1 à la longueur d'origine de 12m. C'est celui dont j'ai envoyé le plan de voile, cotre moderne avec roof plus bas pour réduire le fardage. Il avait déjà cela en tête le bougre mais il ne me l'avait pas dit!

En occase, je prendrais sans hésiter le Ville Audrain pour ce programme. Il étale vraiment bien.
Par contre, je lui ferais une préparation rigoureuse pour le garder léger et conserver un bon franc-bord avant. La plupart des catas prennent du poids avec l'age. Equipements inutiles, modifications, reprises d'eau dans la mousse d'insub, vaigrages imbibés, boiseries, etc...
La meilleure solution est de faire un vrai refit comme un multi de course. Mettre à poil le bateau, faire juste un enduit intérieur propre, virer ce qui ne sert plus à rien, tout remonter simplement et proprement.

Erik

29 mar. 2007
0

il y a un ville audrain
a vendre , grand citron vert

30 mar. 2007
0

Ville Audrain
2m de plus de long qu'un Azuli et 1m de large, cela compte dans ces parages, surtout au prés.
En plus, les premiers Ville Audrain n'avaient que 20cm de plus de hauteur, ils sont donc proportionnellement avec encore moins de fardage et un centre de gravité trés bas.

Le gréement de cotre est plutot bas et léger. Pas de rond de chute de grand-voile pour se faire surprendre.
La manoeuvre est hyper facile, le yankee s'enroule bien, la trinquette est autovireuse, bref pas fatigant pour l'équipage.

Erik

26 mar. 2007
0

il a un site
ce brave navigateur , il a je crois 70 printemps , navigue a combien ??quel est sont programe a venir??

27 mar. 2007
0

Un Fastnet
Mais oui Pascal viens donc avec ton cousin en Irlande histoire de te chauffer (ou refroidir) !!! Tu continueras aux Shetlands et je rentrerai aux Glénans...
Et puis Spirit face à ton Cataca..... il a sa chance !!! (blague)
Il faudrait que je te montre quelques photos de Kerguelen par 75 noeuds (en été), cela te plairait bien je pense. Ambiance fjords et falaises où il te faut un bon (et long) mouillage.

26 mar. 2007
0

Oui Pascal
c'est la bonne question, car je pensais entre autre que la motorisation était importante pour les canaux, mais c'est peut etre pas le cas...

Erik ce Brazapi a t il été rallongé ?

Et lequel de ces bateaux serai le mieux pour la patagonie ( nous envisageons aussi Amerique du nord Est et Ouest ainsi que l'Europe du nord ), Ville Audrain, Soubise 40, Azuli, le tout en faisant une préparation bien sur.

Séb

29 mar. 2007
0

Erik
Le Ville Audrain par ce qu'il a le greement qu'il va bien où par ce que le bateau en lui meme étale mieux le mauvais temps ?
Est ce une raison de longueur par exemple ?

Merci, Séb

29 mar. 2007
0

Eh
pascal, tu crois que nos discutions avec Erik sont innocentes ;-)

Séb

26 mar. 2007
0

femmes ...
un des catas rencontré au bresil est un 38" allongé à 42 . construit au canada , mais plan français . Ce couple avait déjà un tour du monde d'expérience sur un mono 10 m .
Ce cata descendait patagonie argentine puis cap Horn .mais il avait été décidé que seuls le pere et le fils accompliraient le dernier tronçon ; madame restant à terre .

0

dites moi
ces histoires d'aller en patagonie c'est un effet de mode ?ou c'est vraiment chouette?en ce moment tout le monde veut aller en patagonie ,bientot il y aura plus de monde la bas que a porquerolles ;-)je dis pas ca pour me moquer hein !! mais comme j'ai passé mon enfance a me geler dans des pays froids je serai plutot et surement attiré par la chaleur ,mais continuez a descendre il y aura plus de place sous les tropiques!!!au fait :est ce que cet engouement pour la patagonie existe aussi chez nos voisins ou c'est franco francais ?

27 mar. 2007
0

Oui
Chez nous elle est sous le cockpit accessible par une trappe des 2 cotes (endroit, envers)

28 mar. 2007
0

Patagonie
Pourquoi la Patagonie? Parce que c'est sublime, j'adore l'Amerique du Sud, et que ces endroits difficiles d'accés sont ceux où on est encore le plus tranquille.
Pour moi je prévois un rodage vers Sptizberg, Islande, Groenland.

On peut rêver sur les cartes postales des Antilles, il faut quand même y aller une fois, mais on se lasse trés vite de l'ambiance.

Sur tous mes plans les survies sont prévus dans des coffres de cockpit ou poutre arrière avec accés dessus dessous bien sur.
Si on les retrouve parfois à l'avant c'est que certains constructeurs/clients ont trouvé malin d'utiliser ce coffre pour autre chose et qu'il faut bien mettre la survie quelque part pour rétablir l'équilibre!

Quand je dis alléger l'avant, c'est centrer les poids et mettre le bateau dans ces lignes, pas de le mettre sur le cul.

Erik

29 mar. 2007
0

Patagonie
Pour l'instant les hangars sont occupés par le Choucas et je n'y construirais rien dedans avant que j'aie volé avec!
J'aurais d'ailleurs quelques problèmes à transporter à la mer un cata par mes petites routes de campagne.

Futur bateau dépend de quand et pourquoi. J'ai quatre options:

1) Faire un bateau tout de suite pour m'amuser avec Aubert, lui apprendre la course au large car il commence à déborder de son Opti. C'est un suicide financier mais quand on aime, on ne compte pas.
Je suis tout de suite trés excité par la nouvelle Class 9.50 concoctée par Jean-Marie Vidal. Voir www.lerouge-yachts.com[...]ing.htm Cela va faire des petits bateaux trés fun et trés marins avec un super programme. Comme le confort m'importe peu, je suis capable d'aller assez loin avec cela.
Juste le tirant d'eau de 2,40m me gène quelque peu, pas trop envie de diminuer son potentiel avec une quille relevable ni de m'emB. avec cela.
La grand-voile à corne de 50m², les bastaques et les focs à ris risquent d'être un peu hards dans quelques années...

2) Faire un bateau de voyage pour mon projet du Spitzberg à la Patagonie. Le plus raisonnable mais il risque d'être le plus long à concrétiser car il faut du temps pour un tel périple et je n'en ai pas encore.
C'est le bateau des discussions "bateau de retraité" de la ligne mono et celui qui correspond à la Patagonie.
A moins que j'aie l'occasion de partager des outillages avec un éventuel client, il y a de fortes chances qu'il se fasse à La Touche.
Chose certaine, construction en sandwich époxy AIREX sous vide sur moules mâles. Cloisons sandwich, renforts Kevlar dans les fonds. Probablement insubmersible.
Je veux le bateau qui me pose le moins de soucis possible, le moins d'entretien, que je puisse laisser quelque part en hivernage sans états d'âmes, qui ne soit pas une insulte dans certains pays traversés, à nettoyer au jet d'eau.
Donc un monocoque entre 9 et 10m, le plus petit pouvant être en catégorie A et permettre mon périple.
Peut-être un gros Haka 86, voir www.lerouge-yachts.com[...]o_9.htm , si j'arrive à avoir une disposition intérieure compatible avec le système de dérive que je veux.
Peut-être quelque un petit frère au Haka 100, voir www.lerouge-yachts.com[...]_10.htm ,je n'ai pas encore tranché.
Une chose est également certaine, je veux qu'il soit le plus autonome possible. Donc le moins de gaspi possible. LED, instruments TACKTICK.
Moteur électrique, pour le peu qu'il me sert.
Pour l'énergie: éolienne, hydroalternateur,
Gréement slutter: foc sur enrouleur et trinquette à ris, mât carbone, barres de flèches dans l'axe.
Autre chose de sure c'est qu'il s'apellerait Brattahlid. C'est la ferme qu'avait Erik Lerouge au Groenland dont je me suis promis d'aller voir les vestiges avec Aubert!

3) Un compromis entre les deux, un vrai cruiser-racer.
Cet été je gambergeais sur un ULDB de voyage biquille que l'on peut faire courir en IRC. Juste moins de 12m, un Haka 122 un peu plus petit, voir www.lerouge-yachts.com[...]_13.htm , je l'adore et cela passe encore dans la grange! Sans aucun doute le meilleur compromis fun/voyage/prix.
Aujourd'hui, si j'arrive à sortir une petite série de Class 9.50, j'en extrapolerais bien une version cruiser-racer sans bastaques, avec enrouleur et biquille. Cela marcherait encore bien et repondrait aux plus gros de mes besoins.

4) Profiter d'une opportunité pour lancer une série de catamaran de croisière familiale qui m'intéresse, cela pour enmener toute la famille en ballade. Eventuellement, favoriser la location de ce type d'unité. Ce serait l'investissement le plus utile pour le boulot.
Voir Vik 80 www.lerouge-yachts.com[...]t_8.htm ou Vik 90 www.lerouge-yachts.com[...]t_9.htm pour le semi-hauturier si j'arrive à démarrer une série.
Voir Lady Hawke 33 www.lerouge-yachts.com[...]_10.htm déjà en construction en Italie.
Ou voir Ambercat 110 que j'aime bien pour le hauturier www.lerouge-yachts.com[...]_11.htm

Bref cela peut se décider dans les jours qui viennent, comme dans quelques années selon ce qui se présentera et si Aubert continue à se passionner pour la voile.
Si c'est la solution Brattahlid qui l'emporte, je lui ferais une part dédiée dans mon site pour expliquer en détails tous les choix.

Erik

31 mar. 2007
0

Barres de flèches
Je crois voir qui s'est, un cata que j'aime bien!

J'ai souvent utilisé des barres de flèches poussantes qui sont une excellente solution pour tenir un gréement fractionné sans bastaques ou avoir une grand-voile à rond de chute et des pataras largables.
En revanche, sur un programme plus baroudeur comme la Patagonie, sujet de cette ligne, où on privilégie la rusticité, la longévité, la fiabilité et la facilité de manoeuvre, je préfère les barres de flèches dans l'axe.
-Moins de ragage de la grand-voile.
-La tenue longitudinale du mât se fait par des haubans dédiés et ne mettent pas à contribution la fixation des barres de flèche pour bloquer le mât en longitudinal.
-Si l'on est contraint de réduire la grand-voile vent arrière, c'est plus facile.

J'ai pas mal courru en First 30 a sa sortie, il ne m'a pas laissé un souvenir impérissable vent arrière...
Sur les bateaux modernes, même typés Patagonie, on gagnera nettement en confort et un peu en vitesse en lofant de 10 à 20°. C'est aussi bien pour tenir un spi asymétrique et le travil d'un éventuel régulateur est facilité.

Erik Lerouge

31 mar. 2007
0

Montgolfière
Le volume d'âme est trés faible, typiquement 2500l pour un catamaran de 12m que la différence entre de l'hélium et l'air d'un nid d'abeille serait totalement insignifiante.

Plus sérieusement, le nid d'abeille est à déconseiller sur un bateau_ de croisière:
-A terme dans la vie du bateau, on finit toujours par avoir des infiltrations dans quelques alvéoles.
-Le Nomex est trés raide et n'a pas de résilience aux chocs. Sur les trimarans 60' il a été progressivement remplacé par de la mousse aprés le désastre de la Route du Rhum 2002.
-Sa raideur propage les vibrations, donc peu confortable.

Erik Lerouge

0

enterement d'accord avec vous
pour les barres de fleches en ligne j'ai toujours eu une apprehension a voir ces barres de fleches poussantes,pourquoi ca c'est tellement repandu ,c'est moins cher?

27 mar. 2007
0

peut etre
un effet de mode et aussi une recherche de mav au bout du monde
pour guillaume ok pour essayer spirit ,j espere en septembre apres la saison , mais pour les 75 nds de vent je prefere regarder a la télé
ok erik , oui j imagine une super prepa , quand je pense a mon copain , en momo sur un 8 m sans moteurs pendant un an , remarque depuis il se dore la pilule au soleil de tahiti
d ailleur tu dis erik de bien alleger les avants , pourquoi on trouve souvent les survies a l avant des catas , meme sur un Lerouge !!

27 mar. 2007
0

genial
c est ce que je voulais faire , mais la je fatigue coté travaux , l hiver prochain on vera car a ce jour un survie de 60 kl sous le filet je trouve ca pas terrible

28 mar. 2007
0

erik
je me souvient de tes trop grand hangars autour de la maison ;-), je trouve que ca manque d une belle construction de cata pour des navs hors sentier battu :-D
ca serait quoi ton futur canote ??
taille ,style , motorisation

30 mar. 2007
0

Barres de fleches dans l' axe
Merci Eric pour tous vos conseils et votre competence infinie. J' ai rencontre au Pays basque espagnol a elantxobe 3 bons sympas sur un tres joli cata de 8 metres sans cabine, un plan a vous. il y avait le constructeur et ils arrivaient de royan a 12 nds de moyenne avec un vent d' est 15 / 20 nds.
Mais c' est a bord de mon First 30 qu' ils sont venus prolonger la soiree et tater mon Txakuli et mon Rioja !
sinon je note avec plaisir que vous envisagez des BDF en ligne. C' est vrai que cela me fend le coeur de voir des GC deformees par les BDC. Et puis sur un deplacement moyen comme mon First 30, la ligne droite est souvent le chemin le plus court si le vent ar n' est pas inconfortable a ce moment la
merci encore pour vos interventions !

31 mar. 2007
0

legereté cata
bonjour M Lerouge.
la legereté etant visiblement imoprtante pour vous, pensez-vous qu'il soit enviseageable d'alleger un bateau des sa construction en utilisant comme ame du nomex (ou autre nid d'abeille, collé sous atmosphere saturée d'helium afin d'obtenir un "effet mongolfiere". le nomex pouvant tere plus epais que normal pour emprisonner plus de gaz?
c'est une ellucubration qui me trotte dans la tete depuis longtemps et je n'ai jamais ete capable de savoir si cela serait favorable ou non.
jpierre inventeur fou.

31 mar. 2007
0

merci Erik
c'etait donc bien une ellucubration.
j'ai enfin une reponse argumentée à cette question.
et encore bravo pour votre travail.
jpierre

31 mar. 2007
0

Barres de flèches
Les barres de flèches permettent de tenir en longitudinal un mât assez fin avec un minimum de haubannage. C'est donc un choix performant sur ce point précis en allégeant le gréement. C'est également un choix économique en réduisant le nombre de pièces.
Sur un gréement fractionné cela permet de raidir l'étai de foc sans nécessiter de bastaques. Sympa pour la facilité de manoeuvre sur un petit bateau.
Sur un mono de course Open muni d'une grand-voile à rond de chute c'est la seule façon de tenir un mât debout à l'empannage si l'on fait une faute de manoeuvre des pataras largables.
On peut même se passer totalement de pataras sur un petit bateau.

Cela marche donc bien sur un bateau moderne, qui utilise souvent son spi et dont- la grand-voile n'est jamais totalement débordée.

Pour vagabonder ce n'est pas la même chose.

En architecture navale, il n'y a pas de mauvaise solution, seulement de mauvais choix!

Erik Lerouge

28 mar. 2007
0

Bonjour Erik
C'est exactement ce que je disais en plus cru au sujet de la Patagonie sur un autre fil que Pascal a lancer.
D'ailleur maintenant que vous vous etes pris au jeu du forum nous esperons bien que vous allez faire un tour sur ce nouveau fil car nous avons besoin de vos lumiere !

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Séb

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (178)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021