La balade d'Ar-men dans les Caraïbes

Bonjour,
Nous devions terminer notre transat au Marin en Martinique pour la réparation de notre dessalinisateur. en effet, la seule entreprise de la Caraïbe qui possède la carte Spectra se trouve là. Mais comme chacun sait, en voilier, entre l'endroit où on veut aller et le vent qui nous pousse, on n'est pas toujours d'accord... Plutôt que de passer son temps à empanner dans la houle, nous avons préféré atterrir à Marie Galante au mouillage de St Louis. La dernière nuit, nous avons eu une grosse frayeur après avoir accroché un DCP (dispositif de concentration de poissons). Pour résumer, c'est une grosse bouée à laquelle sont accrochés des bouts qui attirent les petits poissons, qui attirent des moyens, ETC... Certainement très efficace pour les pêcheurs, mais un vrai piège pour les plaisanciers. Le dispositif a dû se prendre dans la quille. Le bateau s'est arrêté, la houle de 2 m venait taper dans le tableau arrière avec un fracas épouvantable, le cockpit inondé et 20 noeuds de vent. je ne voyais que la solution de plonger et m'apprêtai à le faire quand tout s'est libéré d'un coup, sans aucune casse, la houle a dû aider la libération.
Aucune indication sur OpenCPN ni Navionnics et bien sûr aucun éclairage!
Marie-Galante est l'ile du rhum. Au moins 4 distilleries vous ouvrent leur porte pour une dégustation et améliorer le lest liquide du bateau. Au dire de mon équipier, qui connait parfaitement la région, le rhum Bielle est le meilleur. Mais déguster un petit verre de 59° à 9h30, il faut avoir l'habitude.
Le mouillage est sympa, la baie assez grande pour ne pas se coller, pas trop rouleur. Le ponton pour annexe peut être parfois encombré. L'ile mérite la visite en voiture. Le seul vrai souci est l'eau douce. Seul le restaurant "la baleine rouge" accepte d'en vendre (50 cts les 100 litres). Cela reste quand même une corvée.
Nous nous sommes ensuite rendu sur Pointe à Pitre en Guadeloupe. 20 nautiques avec quelques claques de vent semble-t-il habituelles entre les iles. Nous avons pris une bouée à gauche du port en rentrant dans la rade, au-dessus du banc des couillons (12€/jour pour un 15 m). On pensait passer quelques jours au port ayant des équipages amis sur place. La capitainerie nous a répondu que le port était plein alors que 5/6 places ont été libres le temps de notre présence. Leur gestion est très approximative...
Poursuivant notre progression vers l'est, nous avons mis la pioche au mouillage du Gosier parmi la soixantaine de bateaux présents. L'endroit est joli vu de la mer, c'est tout... Le ponton fait 5 mètres de long, hyper encombré en permanence. Le maire a fait retirer les taquets: les plaisanciers le dérange. Le village n'est pas beau et l'ilet au Gosier ressemble à la Côte d'Azur au 15 aout. Dommage.
Nous ne nous sommes pas attardé et l'anse de Ste Anne à 7 nautiques de là nous a vraiment plu. La passe est assez étroite entre 2 platiers affleurants qui déferlent: assez impressionnant. Mais nous sommes dans un espèce de lagon spacieux, où évolue des planches à voiles et autres. J'ai mouillé avec un mètre d'eau sous la quille, mais les marées ici sous ridicules. A l'intérieur du petit port de pêche, possibilité d'attacher son annexe. Au bout de ce ponton, un robinet d'eau caché sous les planches permet de bidonner. Les filets de pêche sèchent. Tout est simple, comme on aime. Facilité de s'approvisionner avec le marché sur la place et les supérettes.
Demain matin, direction du port de St François.
Bonne journée,
Patrice

L'équipage
17 fév. 2023
17 fév. 2023

Merci beaucoup! Super de suivre les plus et les moins au jour le jour


17 fév. 202317 fév. 2023

Bonsoir Patrice et Bernadette

De petits soucis techniques et des incidents de navigation. Ceci en échange du plaisir des Caraïbes !!!

Dès que tu seras revenu en Bretagne on pourrait partir de Lorient pour aller à Ouessant en faisant le tour du phare d'Ar Men

Dans tes objectifs initiaux il y a avait limiter au maximum les pannes ou pouvoir les réparer

Tu devrais mettre le lien vers le blog de ta croisière

A bientôt, en virtuel pour l'instant


17 fév. 202317 fév. 2023

De temps en temps je regarde où est ton bateau. J'utilise plutôt Marine Traffic et Fleetmon car j'ai les licences pour te suivre par les SAT-AIS.

Je regarde juste ton sillage se tracer sur l'Océan.

Là on peut bien voir que tu as bien négocié l'entrée au milieu des beaux cailloux

Ton transpondeur AIS B100 est capté d'une façon raisonnable par les SAT-AIS malgré son grand âge.
De Madère aux Canarie, là il n'y as eu aucun point AIS.

Il faudra un jour que tu remplaces ton B100 AIS de classe B avec 2 watts de puissance en sortie par un XYZ Classe B+ de 5 watts.


bonzi:Hello Courtox,Comment fais tu pour le suivre, Marine traffic ne suit pas Armen, par contre le suivi du mien fonctionne·le 20 fév. 2023 10:09
courtox56:Bonjour, j'ai un compte Premium ce qui me donne accès aux positions reçues par les SAT-AIS . Je peux suivre 10 MMSI au maximum, mais je peux les changer . ·le 20 fév. 2023 11:24
17 fév. 2023

Tu avais un équipier parfait : il connait les bons rhums de Marie Galante 😄😜


Ar-men (anciennement Tan’oz):Je ne l’avais pas choisi par hasard 👍👍·le 17 fév. 2023 21:57
Ligerien:Bonjour, le 59 du Père Labat est ébouriffant, du 45 à coté c'est sans relief😂, ma Belle Mère m'a maudit après un apéro au ti punch, elle voulait gouter ☠, la pauvre 😁.·le 22 mars 2023 18:39
17 fév. 2023

attends de goûter ceux de martinique , ce sont les seuls aoc au monde..
cela dit le bielle et le pere labat, ca dechausse les dents, te les fait briller,debouche toutes canalisations, te sert de start pilote,sert de gel alcoolique et est je croit le plus fort en degres d'alcool.


Sailortoun:Il y a un 62 chez longueteau qui est pas mauvais du tout ·le 17 fév. 2023 23:08
Jeff76 (VCC):Le canne grise de chez Bielle est succulent : très parfumé et doux malgré ses 59°. Juste du citron vert et c'est top !·le 18 fév. 2023 00:55
ED850:On va monter en Martinique faire le plein. Ici, a St Vincent, on n'a que du 85 deg. Ça décoiffe.·le 18 fév. 2023 01:01
DND:Je confirme: la canne grise n’a pas d’équivalent, résultat de nombreuses dégustations comparatives…..·le 18 fév. 2023 10:32
Jeff76 (VCC):En dehors des Antilles françaises, le rhum est certes très fort en degrés mais n'a pas de goût. À Madère et au Cap Vert, ça se laisse boire. Ils sont goûteux.·le 18 fév. 2023 11:41
18 fév. 2023

J'espère que les conditions seront favorables pour la visite à Petite-Terre.


Jeff76 (VCC):Petite Terre est superbe. Il faut penser à réserver sa bouée sur le site. Je ne sais pas si Ar-Men pourra y accéder avec ses 2,20 m de TE. Sauf à y accéder par mer d'huile. Mais ça vaut le coup d'y passer 24h. ·le 18 fév. 2023 11:39
mitch58:c’est a ca que sert le bielle :une rasade,et tu passe l’entree de petite terre en surf..fingers in the nose·le 20 fév. 2023 20:31
Jeff76 (VCC):🤣🤣🤣🤣·le 20 fév. 2023 21:09
18 fév. 202318 fév. 2023

Naviguer de nuit autour de la Guadeloupe c'est risqué vu le nombre de filets sans pavillons.Déjà de jour c'est c'est miné à certains endroits mais il suffit de s'écarter un peu.Après ça traîne encore partout même au large sur les accords ou dérivant et parfois abandonné


Bonjour,
Nous sommes arrivés ce matin à la marina de St François. Un avis de grand frais en cours, force 7 rafale à 8 et la mer qui allait bien avec...
Peu d’eau dans le chenal et une bosse à l’entrée du port a fait chuter le sondeur à ...rien! Je pense avoir fait une traînée dans la vase avec mon 2,20 m de TE.
Bon accueil par le marineros de service, aide à l’amarrage. Le port est entouré de restaurant pas donné. Pas grave, Madame cuisine bien et ravi mes papilles.
Nous n’avions pas fréquenté les ports depuis Mindelo et ça fait quand même du bien de ne pas bouger.
Bonne soirée,
Patrice


Flora :):Suggestion : la navette rapide pour la Désirade part du vieux port de St François. Très sympa pour un A/R dans la journée et voir cette île à part "confortablement"... ·le 19 fév. 2023 09:09
Jeff76 (VCC):Flora, tu n'as que des bonnes idées ! Je confirme, La Desirade est à visiter. Le mieux serait de pouvoir y passer 24h. Le ferry est pratique car l'entrée y est mal pavée et le mouillage compliqué. Sauf accord avec le maître de bord et amarrage en longside.·le 19 fév. 2023 13:25
19 fév. 2023

Hello,
Ça vaut le coup de louer une voiture et de parcourir ce côté de l'île, très différent de Basse terre.
Et bien sûr de faire un saut à la pointe des Chateaux.😎


Bonjour,
Merci à tous pour vos conseils...
Nous attendons des amis qui arrivent mardi.
Je pense que nous irons ensemble sur la Désirade avec la navette.
D’ici là, nous profitons de la facilité d’un port pour nettoyer le bateau, les lessives,les vérifications d’usage, les petites bricoles. Je me suis rendu compte que la bande anti UV n’a pas apprécié la transat. Le génois, partiellement roulé a usé cette toile. Rien de bien méchant. Elle était quand même neuve au départ....
Bonne soirée,
Patrice


Pat45:Quelques soucis d'insécurité autour de la marina, une fois la nuit tombée...info juste transmise par un copain sur place...?·le 21 fév. 2023 00:59

À Pat 45,
L’insécurité peut être partout...
Ici le carnaval a démarré hier soir.
Le maître du port m’a dit dit qu’il fallait éviter les preuves de richesse ostentatoire mais depuis 14 ans qu’il était à son poste, aucune dégradation connue sur les bateaux.
Et je doit dire que la soirée/nuit à été très calme.
Peut-être arrêter de colporter des ragots qui n’apportent pas grand chose.
La réalité est souvent tout autre.
Bonne journée à toi,
Patrice


Pat45:Oui oui, je sais bien, j'ai passé 5 saisons complètes aux Antilles...c'était juste une info relayée par un copain qui est sur place depuis quelques années (Jean, sur Joho).Aucune volonté de ma part de colporter quoique ce soit, bien désolé que tu le prennes de cette manière !Bon séjour à toi...🙂·le 21 fév. 2023 14:47
ED850:+1, pat👍·le 21 fév. 2023 15:35

Bonjour,
Je ne le prends pas mal, je dis juste que l’insécurité n’est pas plus là qu’ailleurs. Il faut juste être vigilant.
Patrice


Bonjour,
Hier, la température s’est élevée à 32 à St François....
Petite pensée aux amis de métropole!
Pour les vacances de février, pas mal de monde ici.
Mais calme et bon enfant
Bonne journée,
Patrice


Bonsoir,
Je reviens vers vous après une longue absence de près d'un mois. J'ai un peu galéré pour obtenir une carte téléphonique locale (Digicel) qui me permet d'avoir accès à la téléphonie et internet presque comme en métropole à un prix correct.
Nous sommes donc resté à la marina de St François une quinzaine de jours.
Un bon nettoyage du bateau, dessaler le pont et entretien des inox. Vérification du gréement dormant et tout ce qui aurait pu s'user pendant la transat. Hormis une usure sur la bande anti-UV du génois (pourtant neuve avant de partir, RAS.
Un bateau ami était là aussi: quelques belles soirées.
Nous avons passé une journée à la Désirade et à Petite terre avec un prestataire de service situé sur le port.
A notre arrivée à la Désirade par le ferry, nous avons été pris en charge par Francis, une charmante personne native de l'ile qui connaît tout le monde et les coins sympa. Après un bon déjeuner dans un restaurant locale, il nous a emmené sur Petite Terre avec sa luge. Snorkling: tortues, raies, poissons multicolores, requins et sur l'ile, beaucoup iguanes.
Quand nous avons quitté St François, je trouvais que notre bateau n'avançait pas bien. Arrivé tardivement pour un mouillage d'une nuit aux Saintes. Repartis le lendemain pour Deshaies. Là, j'ai plongé pour me rendre compte que les oeuvres vives étaient couvertes de concrétions, parfois de 2 cms d'épaisseur. La lame à enduire m'a permis de retirer le plus gros, le reste au tampon à récurer sur poignée. C'est la première fois que je suis confronté à une telle prolifération si rapidement. 5 fois X 1 heure 30 en apnée. Evidement mon bel antifouling de juin dernier n'est plus qu'un lointain souvenir...
Nous sommes allé ensuite à Jolly Harbour Antigua. Cette ile avait été dévasté par le cyclone Irma en 2017: aucune trace, tout à été reconstruit. La clearance a duré 2 heures pour 35€. Avec toute la splendeur administrative que savent faire les anglais.
Le supermarché à 2 pas de la marina permet d'apprécier leurs gâteaux rose et vert, leur "pain" infect, etc...
Nous avons ensuite posé notre ancre devant une magnifique plage sur l'ile voisine de Barbuda.
De là, nous avons effectué une navigation de nuit pour arriver au petit matin à St Barth. Grand mouillage mais très encombré (au moins 300 bateaux)Pas de bouée, sur ancre mais quand même 22 €/jour pour un 15 m sans aucun service. Une grande course de voiliers réunissait une trentaine d'unités dont une seule voile permet l'achat d'un beau bateau. Là, on est dans la cour des grands (riches), vraiment.
L'ile aussi, parcouru en voiture, recèle des propriétés incroyables. Mais rien n'est ostentatoire, les gens restent abordables. Nous sommes allés dire un petit bonjour à notre ami Jojo, qui dort bien tranquillement dans un joli cimetière de Lorient, au nord de l'ile.
Depuis 2 jours, nous sommes à St Martin dans la superbe baie de Marigot. L'eau est turquoise et toujours à 28°... Nous avons rejoints d'autres amis. Les soirées vont encore être animées!
Bonne soirée,
Patrice


Shari:Pour être certain d'avoir bien compris: tu es au mouillage, à l'ancre, et tu payes? C'est quoi l'idée? Une privatisation de l'espace public? ·le 21 mars 2023 07:00
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour Sharki,À St Barth, tu mouilles sur ancre, aucun service et tu payes. Vu le nombre de bateaux, c’est une sacrée mane sur l’île. Et comme tu es obligé de faire ta clearance, tu n’as pas le choix.la clearance entrée/sortie est même obligatoire entre St Barth et St Martin car il existe des couloirs maritimes internationaux entre ces 2 îles ·le 21 mars 2023 10:53
Shari:Merci Ar-men. Bon, c'est St Barth, l'immense majorité des gens qui viennent ici doit se moquer comme d'une guigne de payer 30 balles par jour, mais le principe est indécent, voire suspect.. Bref, merci pour l'info!·le 22 mars 2023 06:40
21 mars 2023

Toujours plaisante ta prose, bonne continuation.


Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour TIRMerci, c’est sympa Bonne journée Patrice·le 21 mars 2023 12:55
21 mars 2023

Salut Patrice!
Je suis tes aventures depuis la métropole!
Bises à tous les deux !
Pour tes problèmes de cartes téléphoniques....
Il y a peut être un truc qui va t'intéresser !
L'offre STARLINK.
Maintenant ces 480 euros avec une petite antenne plate qui se pose sur un petit materau que tu peux acheter pour 60 euros. Abonnement ?
100 euros et illimité avec un débit à 150!
Abonnement révocable à tout moment.
La taille antenne est de la dimension d'un plateau.
Si tu veux je te donne plus d'informations ka dessus...


Ar-men (anciennement Tan’oz):Merci Philippe Je pense sauter le pas car l’offre est vraiment alléchante J’ai discuté avec plusieurs utilisateurs qui sont vraiment bluffés des prestations.Et un accident en plein Pacifique récent a démontré que Starlink fonctionne aussi dans cette zone, ce qui m’intéresse.Bonne journée à toi Patrice·le 21 mars 2023 11:00
Trimaran:Ne pas confondre l'intervention d'amis via starlink et des secours intervenus via starlink.·le 23 mars 2023 10:10
muge:300€ en ce moment et 50€ d'abonnement.·le 24 mars 2023 08:44
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour Muge,Cette offre m’intéresse Est-ce celle de la version « camping-car « ?Peux-tu donner le lien?Merci d’avance Bonne journée,Patrice ·le 24 mars 2023 11:47
tikipat:www.starlink.com[...]/ version ROANJ ai c est installé , en France ça fonctionne super bien ·le 24 mars 2023 12:37
muge:a priori c'est l'offre en résidentiel, donc probablement pas utile en bateau. Désolé, suis tombé la-dessus vite fait sans lire attentivement ....www.starlink.com[...]/ ·le 24 mars 2023 13:03
Ar-men (anciennement Tan’oz):Dommage 300€, c’était un super coup L’antenne CC a un moteur intégré, ce qui explique certainement la différence de prixMerci quand même pour l’infoBonne journée Patrice·le 24 mars 2023 17:32
muge:mais de rien, m'excuse encore. En fait ça m'avait semblé si cher que j'ai fouiné vite fait sans en avoir besoin, du coup j'ai survolé l'histoire, c'est mal :) .... En parlant d'histoires, merci pour les tiennes, simples sans fioritures mais authentiques c'est que l'on ressent, ça permet de se balader un peu par procuration pour ceux qui ne le peuvent pas encore et ça fait du bien par où ça passe.·le 24 mars 2023 20:06
Ar-men (anciennement Tan’oz):👍👍·le 24 mars 2023 23:25
ED850:Je pense qu'il ne faut pas trop se presser. D'ici 1 an, on y verra bien plus clair et on aura ce qu'il faut pour communiquer de partout. D'ici là, on garde notre Digicel qui marche dans toute la Caraïbe, et on verra après.·le 25 mars 2023 01:34
21 mars 2023

Pour information sur la couverture :

Live Starlink Satellite and Coverage Map
satellitemap.space[...]/


Bonjour,
Ce matin,petit tour à terre pour quelques emplettes et donner à boire à la nourrice de l’annexe.
1 ère surprise: ici le litre d’essence est à...1,30€ !
2 eme surprise: en allant faire quelques courses au SuperU local, j’ai découvert les tarifs ridiculement bas des alcools forts.
Par exemple 6 € le litre de Pastis.
Un coup à devenir alcoolique en peu de temps.
Nous sommes monté jusqu’au fort qui surplombe toute la rade. Bien sympa
Bonne soirée
Patrice


Spok29:Ca contre-balance le prix des yahourts des enfants ·le 21 mars 2023 21:21
apzo22:Tu ne dis pas combien de litres tu en as acheté.·le 22 mars 2023 01:30
ED850:Un conseil, si tu planes d'aller dans le pacifique. Remplis tes cales de rhum. Le prix en Polynésie, c'est X10. Nous on est en cours. On est à 30 litres et on n'a pas encore ceux de Marie Galante.·le 22 mars 2023 01:39
Ar-men (anciennement Tan’oz):À ED 850,Attention à la douane aux Marquises Ils connaissent le truc et il parait de source sûre que l’amende est salée.Déjà que j’ai pas mal de bouteilles de Bourgogne à bord...Mais bonBonne journée,Patrice·le 22 mars 2023 17:33
ED850:On part pour l'Alaska, cette fois.·le 22 mars 2023 22:33
nautonier:Alaska, ok, mais où en alaska ...et en passant par où aussi....?·le 22 mars 2023 23:21
ED850:Panama, mer de Cortez, et après on voit. Soit Hawaï Kodiak, soit tour de l'anticyclone et direct Vancouver, soit on prend 5 mois et on se fait la côte w des US.·le 23 mars 2023 02:19
nautonier:Ok, suis passé par là....mais dans l'autre sens polynesie, Asie, Japon,Bering, Kodak, Vancouver, Frisco, Cortes.....·le 27 mars 2023 04:38

Merci Tuppowere,
Toujours intéressant. Ces clearances sont la plaie pour le plaisancier nomade
Bonne soirée
Patrice


nautonier:Et remerciements publics pour l'aide efficace et éclairée de Patrice pour ce sreugneugneux tuyau d'échappement...merci .!·le 22 mars 2023 23:25
Ar-men (anciennement Tan’oz):Donner un coup de mains à un copain dans la misère fait parti de mon éthique.C’est dans l’ordre des choses. Et quand c’est fait dans la bonne humeur, on aurait tord de passer à côté...Patrice·le 23 mars 2023 11:11
23 mars 2023

Hello Armen.....
Pour répondre à tes problèmes de tecomunication tu as une vidéo récente d'un gars qui explique très bien son problème....(?presque au même endroit que toi!) Et il explique bien pourquoi Starlink est très bien.
Tu fais :
MAVISA communication téléphone et internet hanse 545
Le tout sur Google.
Bien à toi
Philou


23 mars 2023

Intéressant...Pourquoi vous ne faites pas un blog ou un vlog ?


24 mars 2023

Salut Pat et Bernadette
Vos vidéos sont super, en particulier le choix de la musique
Du travail de pro.
Belle façon de voyager par procuration pour nous!

Serge
Ton ancien voisin de ponton a st Catherine


Bonjour,
Aujourd’hui, dans l’anse de Marigot à St Martin, la météo est musclée: 20 noeuds en permanence et des rafales à plus de 35. (Je ne regrette pas mon choix d’une ancre Rocna de 33 kgs)
La pluie s’invite aussi.
C’est aussi ça les Caraïbes...
Bonne journée,
Patrice


26 mars 2023

Salut
Suite à ta panne de désal comment se passe tes pleins?
Bonne journée à toi.


Bonjour,
Je fais comme tous les bateaux qui n’ont pas de dessal: je bidonne !
Forcément, c’est une corvée et qui a un coût: essence de l’annexe et achat de l’eau.
Ici l’eau des îles est toujours (ou presque) de l’eau dessalée. Donc pas gratuite.
On compense avec le prix du litre de Ricard🤣🤣🤣
Bonne journée,
Patrice


tikipat:modifie ton dessal , vire l électronique ·le 26 mars 2023 16:59
tuperware:On retourne à la base :-) ·le 26 mars 2023 17:09
ED850:J'ai pas de dessal et pas de bidons. Mais un beau taud de 4m x 4m et les réservoirs sont pleins.C'est pourtant tellement simple.·le 26 mars 2023 21:30
Ar-men (anciennement Tan’oz):À ED Certainement efficace dans les contrées pluvieuses.Ici à St Martin, nous avons eu une pluie de 5 mn ce matin. Un peu juste pour rincer la bâche et remplir les réservoirs Les bonnes idées ne sont pas utiles partout....Patrice ·le 27 mars 2023 01:23
ED850:T'as de la chance, à La Dominique, on vient d'avoir 3 jours avec pas mal de pluie et un bon grain aujourd'hui a Marie Galante. Depuis qu'on est aux Antilles l'an passé, on a toujours réussi à remplir. La c'est plein de chez plein.·le 27 mars 2023 01:37
tikipat:tu dois pouvoir modifier ton dessal pour plus d électronique facilement , et tu auras une bonne eau a boire entre autre ·le 27 mars 2023 07:27
Patxaran:un dessal c'est un peu comme un moteur Volvo : cela marche beaucoup mieux sans électronique... ;-)·le 27 mars 2023 09:37

Bonsoir,
Honnêtement, je ne me vois pas retirer les cartes électroniques et voir après ce qu'il est possible de faire.
Le fait qui veut sur son dessal...
Le bidonnage est un peu chiant mais jusqu'à maintenant, nous avons réussi à trouver de l'eau. A un prix plus ou moins satisfaisant, mais c'est un autre débat.
Aujourd'hui, la météo a changé à St Martin: pas mal de vent et des rafales à plus de 35. Quelques bonnes averses.
Je devais plonger en apnée pour passer une gratouille sur mes oeuvres vives: ça va attendre un peu.
Sinon, même avec du vent le mouillage de Marigot est bien sympa. Plusieurs copains autour de nous agrémentent encore plus le séjour...
Retrouver des bateaux amis, c'est un des plus de la grande croisière!
Bonne soirée,
Patrice


Bonsoir,
Aujourd’hui malgré le vent bien soutenu,
je me suis quand même décidé à plonger en apnée gratouiller mes œuvres vives.
Assez épuisant car les vagues empêchent de reprendre facilement sa respiration.
Ce matin nous sommes allés à une brocante nautique à l’entrée du lagon.
3 iridiumGO était proposés à l’état neuf qui n’ont pas trouvé preneur...
Starlink monte vraiment en puissance!
Ici au mouillage, au moins une dizaine de bateaux en sont équipés. Personnellement, j’y pense sérieusement.
Bonne soirée,
Patrice


ED850:Oui, nos irridiums vont devenir obsolètes rapidement, je pense. Il y a tant de vent que ça à Marigot? Ici, à Deshayes, un petit 15 kn tranquille.·le 02 avr. 2023 02:20
02 avr. 2023

Sais pas si c'est pareil à Marigot, mais cette nuit est ventée. 35+ et les catas qui dérapent de partout. Je viens d'en éviter un de peu. METTEZ DE LA CHAÎNE, B....L.


02 avr. 2023

Et dire que vous passez en coup de vent à Mindelo.


Bjr ED,
De belles rafales ont émaillés la nuit, parfois plus de 35 n
Et les grains allaient avec..
J’ai 35 m de chaîne dans 3 m d’eau avec ma fidèle Rocna 35 au bout: rien a bougé.
Mon alarme de mouillage me le confirme.
Un tour d’horizon sur le plan d’eau m’informe que les voisins sont restés à leur place. Même les catas.
Ils sont peut-être mieux éduqués que les tiens 😂😂😂
Bonne journée,
Patrice


tikipat:sur les catas il y a un max de locations , du coup moins habitués aux mouillages , les monocoques se louent quasi plus ... ·le 02 avr. 2023 12:57
apzo22:Salut,J'étais entre vous deux à Barbuda et cette nuit on n'a pas eu plus de 25 noeuds et ce n'est pas la hauteur de l'île qui protège. Ce matin 17 noeuds, l'idéal pour une bonne session de wing.·le 02 avr. 2023 19:40

Bonjour,
C'est sûr, les catas de loc sont légion. Mais il y en a quand même de propriétaires. Rien qu'à l'équipement, on voit bien la différence.
Actuellement près de nous une unité d'au moins 60' est à l'ancre. Sa particularité: 2 mats dont celui du devant légèrement plus court. Le génois est endraillé.
Je n'en avais encore jamais vu.
Bonne journée,
Patrice


tuperware:Quelle couleur ? Noir ? ·le 02 avr. 2023 18:41
Ar-men (anciennement Tan’oz):Non, blancNormal comme aurait dit notre regretté Coluche ·le 02 avr. 2023 21:52
02 avr. 2023

.


tikipat:mouillage plus sur ... j ai quitté le champs de la construction pour le chantier final avant la mise a l eau en mai ... ·le 02 avr. 2023 19:05
tuperware:Bravo Pascal. Tu m'envoies des photos de l'intérieur ? ·le 02 avr. 2023 19:13
tikipat:demain ·le 02 avr. 2023 19:14
Juandelacruz:Canon !·le 02 avr. 2023 20:36
02 avr. 2023

Je suis en admiration devant tikipat, se remettre à construire un nouveau bateau après avoir perdu son dernier cata.
Je dis chapeau


roberto:oui +1, bravo Pascal·le 02 avr. 2023 20:00
tiki83120:Pour l’avoir connu grâce à hisse et ho, oui Bravo à lui, ainsi qu’à Patricia, tout d’eux fusionnel dans le même projet, un savoir faire et une envie de repartir commune. Un grand bonheur de les avoir rencontrés ·le 02 avr. 2023 20:25
02 avr. 2023

Je referais un fil , la c est celui d AR-men


Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonsoir Tikipat,Tout le monde peut venir s’exprimer sur mon fil, bien sûr !Bravo pour cette construction!!!Pour avoir beaucoup travaillé sur différents bateaux ( pas en construction), je mesure le travail titanesque.Véritablement impressionnant.Je vous souhaite beaucoup de bonheur à son bordBonne soirée,Patrice·le 02 avr. 2023 21:58

Bonjour,
Je reviens vers vous après une vingtaine de jours d'absence...
Nous avons enfin réussi à quitter St Martin. Ce n'était pas facile car plusieurs bateaux copains sont arrivés en mode échelonné. Retrouvailles, quelques soirées sympa à raconter nos anecdotes et traversées diverses.
Ayant 80 nautiques à faire pour rejoindre les BVI (iles Vierges britanniques), nous sommes partis vers 17 heures un samedi soir, afin d'arriver le lendemain de jour au mouillage.
La nuit a commencé très calme avec 15 n de vent. Puis le vent est monté à 25 n, la mer avec avec une houle autour de 2,5 m, et quelques bons grains pour finir le tableau. Autant dire que nous n'avons pas dormi!
Arrivés au port de Virgin Gorda vers 11 heures du matin.Clearence dans l'après-midi. Il faut savoir que ces formalités (obligatoires) coûtent plus chères le dimanche (+ 20€).
Le lendemain, nous sommes allés visiter les Baths à la pointe de l'ile: fabuleux endroit.
Nous nous sommes rendu ensuite dans l'anse de Savanna Bay à 4 nautiques plus au nord. Très jolie baie où il faut être en autonomie totale. Pas mal decpetits poissons dans une eau transparente qui ravissent les rétines... 4 jours plus tard, nous repartons pour le port de East end Bay sur Virgin Islands. 1 m d'eau sous la quille. Quand je dis port, je ne suis pas sûr que ce soit le bon terme. Pas de capitainerie, pas d'employés. Une pompe à essence éteinte. Par contre, pour une fois, possibilité de prendre de l'eau au ponton. On en a profité pour faire les lessives en retard.
On nous avait prévenu qu'il fallait faire le plein de la cambuse avant de venir aux BVI. Ce n'est pas une blague. Ici, TOUT est hors de prix. J'ai halluciné au supermarché. Le pamplemousse à 3 $, 2 litres de jus d'orange à 20 $, 6 bières à 16 $, etc, etc....
Donc, n'oubliez pas: FAITE LE PLEIN à St Martin. Le Super U près du port est bien achalandé avec des prix correct. La livraison au ponton annexe est offerte pour au moins 100€ d'achats.
Aujourd'hui, nous sommes arrivés dans la crique de Guana Islands. Joli coin bien tranquille. Quelques bouées qu'il vaut mieux éviter de prendre (40 $ la nuit...)
Mon ressenti actuel sur ces iles: les villes et villages n'ont pas d'intérêt, circulations parfois démentes avec de grosses cylindrées incongrues sur ces petites iles. Malheureusement pas mal de déchets sur les bords de routes et plages. La population jette par terre sans état d'âme. Beaucoup de bateaux à moteur surpuissants (+ de 1 000 cv ne sont pas rares) et la sono qui distribue ses watts à la ronde. Plus c'est fort, plus ils sont contents. Et je ne dirai pas ce que je pense ici de cette "musique" boum boum.
Bonne journée


Jeff76 (VCC):Patrice, tu progresses, tu parles quand même de musique 😉·le 26 avr. 2023 19:54
tikipat:escale a zapper ·le 26 avr. 2023 20:00

À kitipat,
Non, je ne dirai pas ça. Les balades entre les îles sont sympa. Certains mouillages comme celui de ce soir sont beaux.
Il faut juste être autonome en nourriture.
Je n’y resterai pas 2 mois(d’ailleurs je crois que c’est 3 semaines maximum), mais ça vaut le coup d’y passer
À VCC,
Ce soir j’écoute du jazz pour me refaire l’oreille 👏
Bonne nuit,
Patrice


Jeff76 (VCC):@Patrice 🤣👍👍👍·le 27 avr. 2023 01:55
jipol:Bonjour,Essayes d'aller a Anegada : deux mouillages proches l'un : Seting point souvent blindé avec bateaux de loc l'autre sur la cote Est au nord de Pomato point, de la grande balade sur la cote Nord très sauvage, attention pas de mouillage cote Nord·le 27 avr. 2023 14:07
Ar-men (anciennement Tan’oz):bonjour jipol,aujourd'hui, il est prévu d'aller au mouillage sur l'ilot de Sandy cay, à l'est de l'ile de Jost van dyke. on ne peut pas faire tous les mouillages. Mais je note quand on reviendra dans le coin en fin d'annéeMerci,Patrice·le 27 avr. 2023 14:30
ED850:Et c'est quoi, le futur programme?·le 28 avr. 2023 03:23
Ar-men (anciennement Tan’oz):Le futur programme ?Nous allons descendre tranquillement vers le sud. Martinique et plus bas. Imposé de toute façon par notre assurance.·le 28 avr. 2023 12:37
ED850:On a beaucoup plus apprécié les Grenadines , St Vincent jusqu'à Grenade et aussi la Dominique que les îles plus au nord. Bonne balade, alors.·le 28 avr. 2023 12:44
27 avr. 2023

Oui, il y a des coins chouettes dans les BVI. C'est un sacré beau terrain de jeux. En plus, maintenant, c'est fin de saison et hors des mouillages répertoriés par les locs, on est souvent bien seuls et tranquilles.
Concernant les prix, c'est vrai que St Martin était phénoménal de bas prix pour le vin et même le fromage. Mais c'était bien le seul intérêt de ce coin.
Aux BVI, il faut être autonome et on navigue dans des conditions superbes avec des mouillages idylliques. C'est déjà pas mal. Mais bon, l'ouest attire et on va vite partir vers Porto Rico.


27 avr. 2023

Nous sommes subjugués par les BVI, Le TOP 2 a été le mouillage à Salt Island et les plongées sur l'épave du HMS Le Rhône et le mouillage à Great Tobago mais il se mérite... mais la récompense est à la hauteur de la difficulté.
Comme ED, l'ouest nous attire et c'est demain le départ pour Cuba.


Bonjour,
Après notre très belle escale dans les BVI, nous sommes retourné à St Martin pour refaire l'avitaillement. Je le rappelle, les prix sont délirants là-bas. Il est impératif de faire un gros plein de courses AVANT.
Débriefing avec les copains dans la baie de Marigot autour d'un petit punch...
De là, nous avons fait une petite escale rouleuse sur l'ile de Tintamare. Mon épouse, adepte de snorkeling, a filmé de jolis poisson. L'ile suivante, St Eustache. Nous avons apprécié le petit village et nous sommes monté au fort.
A St Christophe, nous avons fait juste un stop pour la nuit à Frigate Bay. Mouillage tranquille pour la nuit.
Départ le lendemain matin pour Deshaies en Guadeloupe.
Mer pas gentille de minuit à 6 heures du matin. Un cargo nous a obligé à manoeuvrer. Nous avons pêché un thon de 55 cm sans la queue. J'ai bataillé un quart d'heure pour le remonter. 4 belles darnes cuites à l'huile d'olive et au citron vert, le reste en brandade: un vrai délice. Nos amis ont apprécié !
Malendure (réserve Cousteau) a été l'escale suivante, malheureusement très rouleuse: impossible d'y rester.
Du coup, nous avons poussé jusqu'à l'escale suivante de Bouillante. Qui porte bien son nom avec les sources chaudes souffrées. La rivière qui se jette dans la mer doit être à plus de 60 degrés. Difficile et dangereux de s'approcher.
L'escale suivante nous pousse aux Saintes où nous avons pris une bouée dans l'anse du village. Village assez "touristique" et un peu bruyant. Nous avons loué un scooter électrique qui nous a permis de visiter l'ile et de découvrir des paysages fabuleux.
Suite au prochain épisode.
bonne journée,
Patrice


joss 05:Salut Ar m’en actuellement sur une bouée aux Saintes d’où je te salues amicalement.José sur Victoreva…·le 21 mai 2023 16:18
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour Joss,Nous sommes au mouillage de Port Smouth à la Dominique.( le 1er en arrivant des Saintes. Malgré le vent soutenu, il est très confortable.Nous devrions y rester une dizaine de jours. Si tu veux nous rejoindre, l’ais est toujours en fonction...Bonne journée,Patrice·le 21 mai 2023 17:47
joss 05:Oui pas mal de vent j y étais là nuit de vendredi à samedi arrivé de nuit sous 20 knt de vent j ai failli me prendre le vieux péchou ancré à l entrée dans lumière!!!je suis sur le chemin du retour !!!Profitez bien de la Dominique..·le 21 mai 2023 18:28
Ar-men (anciennement Tan’oz):Eh bien bon retour à toi.Bon vent et sois prudent !Patrice·le 21 mai 2023 19:39
ED850:On avait bien aimé crapahuter à pieds dans la rain forest. Il est possible d'y aller en taxi co. On avait dormi dans des loges dont le "3 rivers lodge" ou on accède en tyrolienne. Bon, faut attendre quelques jours, la pluie qu'on a à Porto Rico semble vouloir se diriger vers vous.·le 21 mai 2023 20:18

Bonjour,
Nous avons passé près de 3 semaines à la Dominique. C'est une ile (encore) très sauvage, dotée de paysages sublimes, avec ses 365 rivières. L'eau ne manque pas ici, au point que dans les rues, des robinets proposent l'eau gratuitement, ce qui est très rare dans les Caraïbes.
Arrivés en vue du mouillage de Portsmouth (NO de l'ile), nous avons été pris en charge par Albert sur sa barque. IL nous a expliqué le fonctionnement pratique de l'endroit (clearance, poubelles, eau...). il nous a aussi proposé la remontée de la rivière indienne, seule rivière pratiquable en barque à la rame (moteur interdit). Silence envoûtant, ponctué de cris d'oiseaux. un très bon moment.
Nous avons loué une voiture pour aller voir des cascades, un fabricant de chocolat artisanal pour les gourmands...
La cote au vent est aussi superbe avec ses rochers battus par les vagues.
Les "mama" vendent leurs fruits délicieux sur des petits étals: une merveille de saveurs!
Ensuite, nous avons opté pour le petit mouillage de Mero au centre de l'ile, devant le joli village de St Joseph. Juste une halte pour la nuit.
Repartis le lendemain matin pour la capitale de l'ile, Roseau. Pris en charge par Marcus, nous avons préféré prendre une bouée car les fonds sont assez profonds. 15€/jour pour notre 47'. Nous avons été surpris par la densité de circulation. Beaucoup de véhicules bruyants, des trottoirs carrément défoncés, beaucoup de maisons en ruine, des carcasses de véhicules abandonnées sur la voie publique. Le visage de la pauvreté. La population est avenante et polie.
Un taxi nous a emmené voir différentes cascades, dont une où on peut se baigner dans la rivière entre d'énormes rochers avant d'accéder à la chute d'eau. Difficile de rester en dessous car la force de l'eau s'apparente à de grands coups de poing! Une expérience plutôt musclée.
Départ hier matin à 5 h 15 pour l'anse de St Pierre à la Martinique. Le canal entre les 2 iles n'était pas trop agité. Mer formée mais pas de houle. Vent de travers à près bon plein, 18 à 24 n réel. 6 H 30 pour 37 nautiques.
Un aéroport international est en construction à la Dominique. Je souhaite que les autorités sauront prendre le virage du tourisme vert, seule vraie richesse de l'ile...
Bonne journée,
Patrice


10 juin 2023

"Aucune indication sur OpenCPN ni Navionnics" je prends note ... a lire ici les interventions concernant Navionnics ça semble "super fiable"


Bonjour,
Nous sommes arrivés au mouillage de St Pierre en Martinique après une navigation de 37 nautiques au près bon plein et travers dans une mer formée mais sans houle (pour une fois!). Comme souvent, la protection de l'ile nous a coupé le vent; c'est donc au moteur que nous avons rejoins le mouillage. Attention, des croix de St André balisent un espace important où il est interdit de mouiller (protection d'épaves). Il est possible de mouiller entre cette zone et la plage dans 4/5 m d'eau. Si cette zone est prise, il y a de la place au nord et au sud. Par contre les fonds descendent très vite autour de 25/30 mètres. Un mouillage en conséquence est indispensable. Pour les commodités, un ponton existe pour les annexes. Un SuperU à 50m est assez bien achalandé et à des prix corrects. Un marché de légumes, fruits et poissons tous les matins sauf le dimanche juste après le ponton.
Nous avons loué une voiture pour visiter le nord de l'!le: la montagne pelée, la route côtière qui mène jusqu'à l'anse Couleuvre.
Le lendemain, traversée de l'ile par Morne Rouge jusqu'à Macunba, puis descente par Basse Pointe, Le Lorrain, Marigot, Ste Marie et la Trinité.
A l'entrée de la presqu'ile de la Caravelle (qui est une réserve naturelle), nous avons eu la désagréable surprise de constater des dépôts d'ordures sur au moins 1 500 mètres de long. Affligeant, surtout pour une réserve naturelle.
La Martinique n'échappe pas à la règle générale de ce que nous avons pu voir depuis le début de notre voyage: des pépites naturelles magnifiques, entachées de dépôts d'ordures, d'épaves de voitures, de plastiques en tous genres. C'est vraiment dommage.
C'est fini pour aujourd'hui.
Bonne journée,
Patrice


tikipat:Mon 1 passage en voilier en 81 .c était déjà comme ça ....·le 16 juin 17:09
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour tikipar,C’est quand même incroyable que rien n’a évolué en 4 décennies. Aussi bien les autorités que la population ne prennent pas ce problème à bras le corps. Îles pauvres ou pas, même problème.Bonne journée,Patrice·le 16 juin 19:30
bonzi:effectivement, j'avais aussi été surpris des cadavres de voitures partout. Ceci dit, ils roulent en Martinique, le samedi soir c'est chaud.En Asie du sud est, j'ai été étonné des dépôts de plastique partout dans les fleuves et le long des routes·le 16 juin 20:02
Pat45:Enorme décharge à ciel ouvert sur Marie Galante, également, un chemin de randonnée y mène tout droit, au départ de Grand bourg.A Union(j'imagine ailleurs dans les Grenadines aussi), les boat boys demandaient 5EC pour vous "débarrasser" d'un sac poubelle, qu'ils balançaient aussi sec à 50m derrière de la plage...A Charlotteville, Tobago, les pêcheurs locaux balancent direct à l'eau les bidons d'huile moteur, une fois vides.Au Guatemala, les supermarchés fournissent encore et toujours des sacs plastiques pour emballer les courses...ouf, ils seraient biodégradables, on est sauvé!Un des coins les plus propre reste finalement Grenade, et ce malgré le niveau de vie bien plus bas que dans les Iles Françaises...mais ils y sont 4X moins nombreux également.En Martinique, la coutume voulait que les éboueurs se mettent en grève durant les vacances de Noel et l'arrivée des premiers touristes...histoire de...je me souviens d'un tas de sacs poubelle à Ste Anne qui faisait bien 15mX5mX3m, dommage, je ne retrouve plus la photo!La planète toute entière croule sous les plastiques et les couches pour adulte usagées, toujours inrecyclables pffff....·le 17 juin 08:47
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour,Triste reflet de notre société !Au train où vont les choses, dans 10 ans, les transats deviendront impossible à cause des sargasses. Le canal de Panama est déjà en restriction du fait de manque d’eau.pessimiste ? Je crois plutôt réaliste...Bonne journée,Patrice·le 17 juin 11:33
ldc123:Ce qui a évolué en 4 décennies c'est la sur fréquentation, les sur emballages de tout etc...Les iles, où qu'elles se trouvent n'ont jamais eu la capacité d'absorber ce flot de touristes et tout ce qui accompagne ces hordes ·le 18 juin 10:05
Trimaran:A noter que la Corse, a choisi une vallée pour y déverser les poubelles, l'avantage indéniable pour les touristes, ce n'est pas en bord de mer et donc personne au courant, elle est pas belle la vie des tropiques méditerranéenne...·le 23 sept. 15:10
rascal3:J'imagine que toi tu n'as aucune poubelle bien entendu Trimaran...·le 23 sept. 15:16
Jef-370:Trimaran n'a pas de poubelle, il mange ses déchets. C'est d'ailleurs pour ça qu'il a des aigreurs d'estomac. Aigreurs qu'il déverse sur le forum pour ne pas boucher ses chiottes... :-) ·le 23 sept. 15:27
Trimaran:C'est juste pour rappeler qu'il n'y a pas besoin d'être offusqué d'une situation dans une île antillaise, alors que la Corse a cette politique. Décidément, je suggère à Jef -3 et Rascal-370 de former un club(entre riche?).·le 24 sept. 09:39
rascal3:Tu te répètes Trimaran, en même temps quand on rien à dire le mépris et la bassesse sont bien utile 👏👍·le 24 sept. 10:00

Bonjour,
Ce matin, nous allons faire un tour au marché et SuperU. J’avais un stock de piles usagées. Je demande au responsable du magasin où se trouve la boîte à piles. Il me réponds qu’il y en a pas et je dois les jeter dans une poubelle. Le tout très aimable avec un grand sourire.....
Quand on connaît la pollution engendrée par les piles dans la nature, ça fait peur !
Bonne journée,
Patrice


tikipat:Lire le fil sur 'objectif Polynésie ·le 17 juin 17:39
Joesail:La Martinique est ainsi faite ....car quand bien meme il aurait sa boite a pile ...il n'y a pas de parcours pour Evacuer les dechets "dangereux" de la Martinique ·le 17 juin 17:50
carpe diem:A Pylos (Grèce) en 2006 j'ai demandé à un local qui pêchait sur un quai où se trouvaient les poubelles : il l'ignorait. Mais quand je suis revenue en juillet à La Rochelle j'ai trouvé que l'eau du port était plus sale qu'en Grèce...·le 23 juin 15:13

Bonjour,
Comme tout le monde dans l'arc antillais, j'ai suivi avec attention l'évolution du cyclone Bret avec les modèles de Windy et les commentaires avisés d'Olivier Tisserand. La trajectoire du phénomène était difficile à modéliser, même pour les experts. Etant en Martinique, au mouillage de St Pierre, je ne savais pas trop quoi faire, étant nouveau face à ces situations. Mon assurance me demandait d'être sous le 15 parallèle, de ce côté, j'étais paré.
Des bateaux copains partaient vers le sud, dans les Grenadines, d'autres restaient sur place.
Bref, après concertation avec nos amis sur leur catamaran, nous avons décidé d'aller dans la petite baie de Génipa, à l'est de la baie de Fort de France.
Nous avons mouillés dans 4 m d'eau et déroulés 80 m de chaine. Nous avons passé la journée à saisir et rangé le maximum de choses qui pouvaient faire une prise au vent.
Le vent a commencé à monter en rafale à partir de 17 heures, souvent accompagné de seaux d'eau. Pour nous, le point culminant a été vers minuit, avec des claques autour de 40 noeuds. J'ai veillé en permanence. Ma crainte était de déraper. L'alarme de mouillage était enclenchée sur mon téléphone, ce qui me permettait de vérifier la tenue de l'ancre. Premier vrai test pour ma Rocna 33 kgs. Je ne regrette pas mon choix. Quand j'entends parler des skippers qui veulent installer des ancres légères avec des bouts plombé, ça me fait bien rire...
La nuit a été longue, bruyante, mais bon, c'est comme ça!
Ce matin, en sortant dans le cockpit, j'ai eu l'agréable surprise de voir que mes compagnons d'infortune n'avait pas chassé: tout le monde était à sa place. Ouf!
La VHF m'a appris qu'un cata s'était retourné hier soir entre la Martinique et Ste Lucie: 4 personnes attendaient les secours dans leur bib. Pas mal de bateaux ont chassé également. Des dégâts à terre aussi.
Conclusion: pour mon premier coup de feu, je pense m'en être pas mal sorti. Un deuxième phénomème vient vers nous. Il "devrait" éviter l'arc antillais et monter nord. A voir. Il est nommé Cindy...
Bonne journée,
Patrice


matelot@19001:D'un autre côté, aucun bateau autour de toi n'avait chassé, et donc chacun d'eux doit chanter les louanges de son système comme d'habitude 😁·le 23 juin 16:00
Flora :):La deuxième fois, tu seras tout à fait serein... tu as fait ce qu'il faut. C'est un petit "trou" bien protégé de la mer, d'où qu'elle vienne. En cas de vrai fort cyclone à venir, on peut même s'enfoncer dans la mangrove. ·le 23 juin 16:28
tikipat:ouf , top pour toi ·le 23 juin 18:04
Little Wing:Je viens d entendre le préfet de la Martinique expliquant qu aucun secours n était possible, creux 6 mètres rafales 150 kms heures ·le 23 juin 20:46
Little Wing:Et curieux de savoir ce qu ils pouvaient faire en mer, c était un cata de quelle marque ?·le 23 juin 20:47
tikipat:il faut être inconscient de prendre la mer dans ses moment la , mono , cata , tri ... ·le 23 juin 21:04
Little Wing:Tout à fait des fadas a une deux ou trois coques ·le 23 juin 22:36
Flora :):C'est encore pire dans l'inconscience : ils terminaient leur transat, on ne sait pas d'où ils sont partis... mais manifestement sans aucune info, météo ou autre. ça fait quand même plusieurs jours qu'on en parle aux infos générales. Il suffisait d'avoir un poste radio ondes courtes pour être au courant. En plus fin juin, le risque n'est pas nul quand même !·le 24 juin 07:29

Bonjour,
Peut être de l'inconscience, peut être une succession de problèmes qui ont conduit à cet accident.
Heureusement, que de la perte matérielle.
Dès que l'on est pas à bord d'une embarcation, il est difficile, voir impossible de juger.
Depuis le passage de Bret, ici à FdF, le temps est très calme au niveau du vent. Le ciel est gris (on se croirait en Bretagne...) mais il pleut, parfois à seaux comme ce matin.
Cindy à l'air d'avoir infléchît sa course vers le nord, et donc nous épargner. A surveiller quand même: un retournement est toujours possible.
Je suis les analyses d'Olivier Tisserand et Windy assiduement.
Bonne journée,
Patrice


24 juin 2023

Le ciel est gris (on se croirait en Bretagne...

Tu sais, les temps changent ....... hélas, à mon gout en tout cas.:)

www.20minutes.fr[...]eux-mai


Bonjour,
Après avoir passé une nuit blanche de jeudi à vendredi, nous avons passé la journée suivante à essayer de nous reposer...
Depuis ce coup de tabac, le temps redevient très calme.
Dimanche matin, nous avons remonté la rivière "Cocotte" pendant un quart d'heure, moteur au ralenti. Entourés de la mangrove, l'impression est toujours un peu angoissante. Un petit port de pêcheurs nous attendait au détour d'un virage. Après autorisation, nous avons pu remplir nos bidons d'eau douce. Merci encore à eux.
Revenus au bateau, j'ai passé 40 mn à nettoyer la vase bien collante autour des 80 m de chaine. Le jet d'eau de mer dans la baille à mouillage m'a bien aidé dans cette opération !!!
Nous avons donc quitté cette petite baie de Génipa pour l'anse des 3 ilets où nous avons retrouvé nos amis.
C'était notre premier cyclone. J'ai préparé le bateau au mieux. Notre ancre performante, notre grande longueur de chaine et l'alarme de mouillage nous a rassuré.
Malgré tout, on ne peut pas être totalement serein devant ce genre de phénomène ...
Bonne journée,
Patrice


Flora :):Faut un début à tout... c'est bien, tu as commencé par un pas trop méchant.·le 26 juin 17:42

Bonjour Flora,
C’est vrai : il n’était pas trop puissant, au moins la partie qui nous est passé dessus.
Je pense que notre choix de repli n’était pas mal.
Le problème était les claques de vent, bien vigoureuses...
Bonne journée à toi,
Patrice


Flora :):C'était un clin d'oeil le "commencé par un pas trop méchant"... on peut passer des années dans le secteur sans en connaître de plus méchant ! Les 3 que j'ai vécus étaient du même ordre, mais j'ai vu les dégâts de l'ouragan Luis de cat 5 / St Martin quelques mois plus tard, rien n'avait été encore nettoyé... un cauchemar. Personne ne veut vivre ça.·le 26 juin 20:15
Ar-men (anciennement Tan’oz):Rassure toi, je n’ai pas du tout envie d’en connaître un bien méchant.C’est terrible, cette puissance destructrice. Pas grand chose n’y résiste.Patrice·le 27 juin 00:17
Trimaran:Et dire que le moteur de ce phénomène est une température d'eau de mer, sur une certaine profondeur et d'une certaine surface (j'ai oublié les chiffres), je pense donc, que logiquement l'élévation des températures devraient être un bon moteur ? ·le 27 juin 02:52

Bonjour,
Hier matin, à l’anse des 3 îlets, la météo n’était pas terrible: orages et grains réguliers.
Nos avons donc attendu l’après-midi pour faire un peu de sud jusqu’à l’anse à l’âne.
C’est très vert avec de jolies maisons nichées dans les arbres.
Mouillage un peu rouleur mais très supportable. Fonds de bonne tenue.
Une trentaine de bateaux: on ne se marche pas sur la quille !
Ponton à annexes aussi utilisé pour les navettes avec Fort de France. Carrefour market et pompe à essence à 100 m.
Voilà pour les dernières informations.
Bonne journée,
Patrice


tikipat:Pas grand monde allait à l anse à l âne il y a une quinzaine d année car rouleur maintenant une trentaine de bateaux.... ·le 28 juin 17:04
moana29s:Je me rappelle de l'Anse à l'Ane il y a une quarantaine d'années.... Il y avait un camping en retrait de la plage avec des petits bungalows, le Coubaril Camping, il a dû disparaître depuis longtemps.... Et aussi le petit "restau" sur la gauche de la plage en venant de la mer, on faisait des ventrées de lambis.... Souvenirs....·le 28 juin 17:22
tikipat:oui , j étais avec mon bateau a l anse Mitan en 82 , peu de monde a cette époque ·le 28 juin 17:27
Flora :):J'ai passé des mois d'hiver à l'anse à l'Âne dans les années 92-98 sans souci, c'était rouleur dans la journée à cause de la navette, mais on était une poignée de bateaux, le plus près possible du morne au nord du ponton, sauf le grand Schpountz dont j'ai j'ai oublié le nom qui faisait du charter avec l'hôtel sur la plage (pas Shenandoah, l'autre...). On bossait à terre, ceci expliquant cela. La nuit c'était tout à fait tranquille. Il y avait beaucoup plus de monde à l'anse Mitan.·le 28 juin 17:48
Flora :):Oui Patrice, c'est la saison des pluies en ce moment... c'est normal les orages et grains toute la journée, et la température descend très peu la nuit. Ce sera d'ailleurs de pire en pire jusqu'en septembre en principe...·le 28 juin 18:00
Ar-men (anciennement Tan’oz):À Flora,Bon, la pluie est chaude...Il faut ouvrir et fermer les hublots régulièrement...Patrice·le 28 juin 18:17

Bonjour,
De l'anse à l'âne, nous avons fait un saut de puce jusqu'à la grande anse d'Arlet jeudi dernier.
En venant du nord, il ne faut pas longer la partie gauche de cette baie: elle est truffée de casiers. 3 bouteilles de 1,5 litres reliées entre elles les indique. Très difficile à repérer dans le clapot... D'une manière générale, il est préférable de s'éloigner de la côte. Il vaut mieux naviguer dans des fonds supérieurs à 50 mètres.
J'ai appris après coup qu'un arrêté préfectoral interdisait le mouillage sur ancre aux anses d'Arlet.
Les bouées étaient majoritairement occupées par des bateaux vides d'occupants. Certainement des locaux...
Le lendemain, nous nous sommes rendus à pied à petite anse. Le village est sympa.
Vendredi, nous voulions faire une petite halte dans la baie du diamant. Malheureusement, cette baie est très ouverte et les conditions de mer ne permettaient pas un mouillage confortable.
Nous avons filé jusqu'au Marin. Le mouillage de Ste Anne est bien peuplé. Une forêt de mâts couvre la partie bouées au sud du port.
Nous avons trouvé une petite baie où nous sommes...2 bateaux, ce qui nous convient très bien!
Nous sommes en attente de la réparation de notre dessal. L'homme de l'art intervient mardi. On croise les doigts!!!
Bonne journée,
Patrice


Bonsoir,
Aujourd’hui est un grand jour pour nous: l’homme de l’art était pile poil à l’heure ce matin. Après plusieurs recherches, il s’avère que c’est le régulateur électronique de la pompe HP qui est en défaut.
Utile, mais pas indispensable, cette pièce a été shunté.
Notre dessal produit enfin de l’eau…
Nous bidonnons depuis Porto Santo. Outre la corvée, il n’a pas toujours été facile d’en trouver. Et suivant les endroits, le prix était parfois excessif.
Mais quand on a pas le choix…
Le nouveau régulateur venant de Miami, on espère que ce sera assez rapide.
Je vous vous souhaite une aussi bonne journée que la nôtre aujourd’hui,
Patrice


tikipat:pourquoi en reposer un si tu peux t en passer ? ·le 05 juil. 07:59
Christophe:C'est quoi comme désola ? merci·le 05 juil. 08:08
bonzi:enfin une douche !!!·le 05 juil. 09:07
Ar-men (anciennement Tan’oz):À tilipat:En fonction de la qualité de l’eau et sa salinité, ce régulateur permet de faire varier la vitesse de la pompe HP. Accessoirement, de diminuer la consommation de l’appareil, ce qui n’est pas négligeable.À Christophe:C’est un Spectra 12 volts 60 litres.À Bonzi,Heureusement que l’on a pas attendu ça pour se laver😂😂😂·le 05 juil. 17:33
tikipat:Quelle différence sur la console électrique ? Ça doit pas varier de beaucoup ·le 05 juil. 19:14
Christophe:Intéressant, j'ai le même sur mon bateau...·le 06 juil. 08:09
05 juil. 2023

bonjour Ar-men (anciennement Tan'oz).
Merci de nous faire vivre et suivre ta balade dans les Caraibes !
Derrière l'écran, c'est peu mais ... c'est vraiment bien !!!
merci et belle continuation. Denis et Democrite.


Merci Denis pour tes encouragements.
J’essaye de rester objectif.
En fonction des endroits, je renseigne en fonction des facilités ou pas des escales.
Si ça peut servir aux voyageurs dans mon sillage, tant mieux!
Bonne journée à toi,
Pateice


05 juil. 2023

mince alors,on s’est loupé…a anse à l’âne ou je vis a l’annee 😡.
si tu y repasses,envoies un MP.
Sea you


06 juil. 2023

Merci beaucoup pour ce récit plein de détails pour ceux qui envisagent d'aller faire un tour aux antilles. C'est d'autant plus intéressant que tu livres tes impressions à chaud et de manière objective. Même si c'est ton ressenti personnel ça permet d'avoir des infos et des descriptions en direct qui ne sont pas embellies par la nostalgie.
Vivement la suite !!


Bonjour,
D'autres nouvelles, pratiques et financières au Marin.
Pour un bateau de 15 m, le prix d'une place au port est de 800€/mois. A cela, l'eau et l'électricité est en sus (9€ le mètre cube d'eau) je n'ai pas bien compris pour l'électricité. Je crois une partie dans le contrat, le reste en sus.
Une bouée est facturée 110€/mois.
Actuellement, le port et les bouées sont quasiment pleins. Très peu de places. C'est la morte saison, donc les gens laissent leur bateau sur place et retournent en métropole. Idem pour les catas de location.
Nous sommes bien au mouillage.
Une pompe à essence se trouve à l'entrée du port, au bout du chenal venant du large. Elle délivre aussi de l'eau douce (2€ les 100 litres). Evitez de faire le plein de gasoil en Martinique, le produit est détaxé à Ste Lucie comme à St Martin où le litre était à 1,30 au lieu de 1,78 ici.
Je suis satisfait de l'entreprise YES marine qui s'occupe de mon dessal. Elle peut gérer tous les problèmes électriques de votre bord. Ils sont sérieux, compétents, ponctuels et de bons conseils.
Autour du port, beaucoup d'entreprises du nautisme assurent l'entretien et les réparations éventuels de votre embarcation. Une grue et les infrastructures conséquentes permettent une mise à terre, même pour de grosses unités.
TRES IMPORTANT: La rade du Marin est truffée de cayes (patates de corail parfois à fleur d'eau). Avoir la carte détaillée sous les yeux est essentiel. Quelques bateaux pourrissent, posés dessus. Triste. Bien suivre le balisage et se méfier des endroits exempts de bateaux: danger!!!!!!
Nous rentrons dans la saison des pluies. Nous subissons parfois d'énormes grains. Au point qu'il est parfois difficile de se parler l'intérieur sans hausser le ton.
Notre pont est bien dessalé!
Le mouillage de Ste Anne (anse située à l'entrée sud de la rade) est bien encombré actuellement: une centaine de bateaux y séjournent. Le maire de Ste Anne a fait enlever les taquets sur le ponton des annexes.
Il n'apprécie pas les plaisanciers. Ambiance...
A suivre.
Patrice


26 août 2023

Salut tout le monde,
Comme j'aime beaucoup ce fil, que je n'arrivais pas à retrouver, je passe le bonjour à tout le monde histoire de le remonter, afin que tout le monde puisse le consulter. (voilà que je me prend pour un dirigeant)
Bonne continuation à Ar-men et merci


Flora :):Ben oui t'as raison...T'as rien d'autre à raconter ? j'ai besoin qu'on me change les idées ! ;-)·le 26 août 18:49
26 août 2023

Ok,
L'ASM a gagné et le ST gagnera demain. Pour l'EdF, je suis moins serein.
Et pour avoir vraiment le sourire regarde le rugby sur Youtube.
Si ça ne marche pas, viens faire un casse-croûte sur Sisteron où je suis pour la semaine, je t'invite


Flora :):C'est gentil, y a que le rugby qui m'intéresse... je parlais de ce qui se passe dans le 972... ;-)Mais je reçois la lettre d'infos de MartiniqueLa1ère !·le 26 août 22:00
Pirate972:Oups Flora, pas de méprise hein, je ne drague pas, c'était une proposition qui englobait nos doudous respectifs.En parlant de nouvelles, tu as du lire que Georges le croco a été repéré dans la rivière Lézarde par l'hélico de la gendarmerie. Il n'y a plus de doute, il y a bien un crocodile au Lamentin. Attention Ar-men !!!·le 26 août 22:50
viper:Pas trop loin de Port Cohé aussi Georges n'est pas un cas isolé.Demande aux pêcheurs de crabes·le 26 août 23:02
Flora :):@Pirate, pas de souci, aucun malentendu ! moi non plus je drague pas. ;-)·le 27 août 07:42

Bonjour à tous,
Merci pour vos interventions. Ça fait plaisir de savoir que certains (nes) aiment bien mes récits.
Pour mémoire, nous sommes arrivés au Marin le....30 juin !
Depuis, Thierry de l’entreprise YES se bat avec mon dessal. Diagnostiqué quand même 5 pannes. En fait cet appareil, vendu avec le bateau, n’a jamais été entretenu correctement. Par négligence ou manque de connaissance.
Enfin, je vais récupérer un appareil remis à neuf, ce qui nous sera bien utile dans les petites îles du sud où l’eau se fait encore très rare.
Notre narguilé, commandé il y a 5 semaines,
n’est toujours pas arrivé chez le revendeur. Problème de Poste, apparemment.
En attendant, nous cuisons sous le soleil avec des températures autour de 33/34 degrés. On rêve de 20 degrés😩
L’eau à 32 favorise la pousse des coraux qui prennent ma coque pour un récif. Une vraie misère à retirer. La prolifération est assez incroyable dans la baie: je frotte tous les 4/5 jours pour en venir à bout.
Les antifouling ici ne fonctionnent pas. Tous les bateaux sont envahis.
La suite au prochain numéro.
Bonne soirée,
Patrice


Bonjour,
Je reviens vers vous après 3 semaines de silence.
Nous avons ENFIN quitté le Marin vendredi 15 septembre après 2 mois et demi...
Nous avons fait le plein de GO et d'essence pour l'annexe.
Un gros plein de nourriture est aussi à faire, car sur les iles du sud, anglaises, à part les fruits, légumes et poissons, il n'y a pas grand chose et c'est cher.
La veille, j'ai passé plus d'une heure à retirer les coraux et coquillages qui avaient poussé sur ma chaine. Il m'a fallu taper dessus à coups de marteau et brosser énergiquement sur 7 m de long. Epuisant.
Arrivés sur Ste Lucie à Rodney Bay après une traversée agréable de 25 nautiques.
Le cyclone Lee a malheureusement laissé dans son sillage une belle houle qui nous a bien impacté pendant les 4 jours de notre séjour. Même les catas dandinaient.
La laverie, à quelques encablures du port, permet de remplir les bouteilles de gaz. Pour nous, une 13 kgs de ménage française et une 5 kgs américaine. Très efficace: le temps d'aller chercher quelques billets au distributeur, les bouteilles étaient déjà pleines à nous attendre, le tout avec le sourire.
Nous avons sympathisé avec un jeune couple qui font à peu près même parcours que nous. C'est chouette de voir des jeunes tout quitter pour vivre plusieurs mois en marge de la société terrestre !
Nous sommes ensuite allés à Marigot Bay, au milieu de l'ile. Petit port enclavé dans une faille naturelle. Nous avons jeté l'ancre à gauche du chenal d'entrée large de 200 m. De gros cailloux n'aident pas à placer l'ancre facilement.
Le lendemain, départ pour l'anse des 2 pitons, au sud de l'ile. Là, il faut impérativement prendre une bouée car les fonds sont très profonds, même tout près du rivage (20/25 m). Un local vient nous aider à passer les amarres. Un billet de 20 EC (6,5 €) change de main... Vers 17 heures, les Rangers sont venus pour acquitter la taxe (20 €) car c'est un parc naturel. Le décor est assez impressionnant.
Nous avons apprécié Ste Lucie pour sa beauté et la gentillesse de ses habitants.
Nous avons décidé de ne pas nous arrêter à St Vincent. Les commentaires sur la sécurité de cette ile ne sont pas bon. A tort ou à raison, je ne sais pas.
Du coup, nous sommes allés directement à Béquia. Départ de nuit à 5 heures du matin pour un périple de 54 nautiques. Du vent sympas dans le canal nous propulsait bien jusqu'à près de 8 noeuds. Sous le vent de l'ile, le vent est devenu faible et ératique. De plus, des orages accompagnés de pluies nous entouraient. Nous avons mis le moteur. J'en ai profité pour démarrer le dessalinisateur.
Béquia semble être une petite ile assez authentique, où la douceur de vivre à l'air de primer sur tout le reste. Nous comptons rester là plusieurs jours.
A suivre...
bonne journée,
Patrice


joss 05:Dommage quand tu remonte fais une halte à Cumberland j y suis passé en mai nous étions 4 bateaux.Très sympa pittoresque mec sympa mouillage cul à la plage avec un bout à terre .Port Elizabeth à tribord en entrant devant la grande plage j’avais coincé la bulle 2 semaines !!Profitez bien .Jose.·le 23 sept. 15:45
ED850:Oui, depuis quelques années, c'est Ste Lucie (surtout au sud) qui détient la palme au niveau sécurité. Sur St Vincent, il y a bien longtemps qu'il n'y a plus de problèmes à Cumberland. En plus, les gens y sont sympas comme tout. safetyandsecuritynet.org[...]rbados/ .Quand on navigue dans les Caraibes, il peut être intéressant de s'inscrire sur ce site. Il permet de recevoir gratuitement toutes les infos sur ce qui se passe dans les différents pays (Il est intéressant par exemple de voir que le vol d'annexe avec 15 cv est le type d'incident premier) et que les coins qui creignent le plus, ce sont outre le Nicaragua et le Venezuela, les iles françaises. safetyandsecuritynet.org[...]alerts/ ·le 23 sept. 16:35
williwaw-ba:A Cumberland, j'y suis resté quelques jours en juillet, fait la connaissance de John un marseillais qui a sa maison au sud de la baie, il fait maison d'hôte, te sert les légumes de son jardin et les langoustes de la baie, vraiment trop cool Cumberland.,...·le 24 sept. 01:28
Flora :):Les gens de Cumberland ont toujours été "friendly" avec les bateaux de passage, c'était vrai dans les années 80-90, quand il y avait des "incidents" ailleurs.·le 24 sept. 07:47

Bonjour,
Merci à tous ceux qui font des commentaires sur la sécurité.
Ed, je ne connaissais pas ce site: je vais m’inscrire.
Sans être peureux, être informé des risques ne peut être qu’intéressant.
Nous sommes de retour d’une belle balade le long de la baie où nous sommes mouillé.
Une espèce de chemin des douaniers en fait le tour. La vue sur la baie est splendide et les maisons se noient bien dans le paysage. Une curiosité: à plusieurs endroits, les toits font le tour des arbres afin de ne pas les couper: plutôt pas mal !
Bonne journée,
Patrice


23 sept. 2023

2 ou 3 petit trucs sur Bequia, ile qu'on aime beaucoup. T'as un des meilleur et moins cher voilier des Caraibes si t'as besoin de réparation, faire un taud récupérateur d'eau ou une protection d'annexe. Grenadines Sails, coté nord de la baie.
Et puis aller dans la boutique de Doris. C'est cher, mais t'as tout. Des grands crus français ou du camembert. C'est une maison en bois tout vernis dans la rue derrière le bâtiment ou on fait les papiers.
Sinon, il y a une usine de poisson juste avant l'aéroport, sur la cote sud. Il faut prendre un taxico et tu peux y acheter du lambi pas cher tout préparé.
Bon séjour.


Bonjour,
Suite de notre périple.
Nous avons bien apprécié Béquia. Cette ile possède un côté authentique qui ne laisse pas indifférent. Je rejoins ED dans son appréciation.
Puis direction Canouan dans la baie de Rameau. Là, un pêcheur nous a proposé 3 magnifiques langoustes pour 220 EC (73 €). Elles nous ont fait 10 parts, cuisinées différemment par mon épouse préférée. Un régal que nous avons partagé avec nos amis Perrine et Hugo du voilier Mélopée. Puis nous nous sommes déplacés dans l'anse de Charlestown. Cette ile est toute simple, dans l'esprit ile du tout du monde.
Notre ile suivante, Mayreau, a depuis 20 ans une place à part dans mon coeur. Nous l'avions visité au cours d'une croisière sur un gros bateau. A cette époque, j'avais trouvé ce confetti adorable. Très peu de maisons, possédant toutes un réservoir d'eau sur leur toit. un groupe électrogène derrière leur maison leur permettait d'avoir un peu d'électricité. Une petite chapelle tout en haut de la colline avec une vue exceptionnelle sur le lagon (j'avais oublié que la côte était si raide), les cocotiers qui se penchent sur l'eau, le sable blanc à faire mal aux yeux et l'eau turquoise transparente. Bref, la vraie carte postale des Caraïbes...
J'avais promis à ma femme de revenir là avec notre bateau. C'est chose faite. Ce n'est donc pas sans une certaine émotion que nous avons à nouveau foulé ce sol.
Bien des choses ont changé. L'électricité est apparu avec son cortège de poteaux et fils aériens disgracieux. L'eau courante est maintenant aussi disponible. Un groupe électrogène et un dessal doit alimenter l'ile. Certains hôtels ont même des piscines!
2/3 "supermarchés" où on trouve que l'essentiel. Nous sommes en basse saison, donc ni fruits, ni légumes. Bien dommage.
Nous sommes aujourd'hui dans les Tabagos Cays depuis 2 jours. Nous avons mouillé dans un mètre d'eau sous la quille. Endroit magique avec ses barrières de corail. Malheureusement, la tempête Philippe nous apporté son lot de vent et de vagues. J'ai veillé toute la nuit. Des patates de coraux n'étaient pas très loin derrière nous. Notre ancre n'a pas dérapé. Merci Rocna!
Du coup nous nous sommes déplacés hier entre les ilets petit Rameau et Petit Bateau sur une bouée. La météo s'est calmée et j'ai pu récupéré de ma nuit blanche.
Nous sommes ici dans un parc naturel. Le droit d'y séjourner coûte pour 2 nuits (bateau et 2 personnes) 180 EC (soit 60 €). Interdiction de pêche, naturellement, mais le snorkeling vaut le coup d'oeil: poissons multicolores, tortues, raies, requins citron et dormeur enchantent la rétine.
Cet après midi, descente sur Union Island.
Bonne journée,
Patrice


ED850:Sur Union, privilégie Chatham bay, à l'W, plus sympa que Clifton, en plein vent (d'après nous, hein!).A Chatham, tu peux faire ta sortie pour aller à Carriacou au sunset beach bar, (tu demandes James). Il travaille à l'aéroport et fait la sortie comme l'entrée quand tu viens du sud. Tu donnes ce que tu veux. Il fait souvent gratos si ta tête lui revient ou si tu bouffes chez lui le soir.Un truc sympa à faire à Chatham, c'est monter jusqu'au col par le petit chemin derriere le sunset beach et arrivé en haut, prendre le petit chemin cvers la gauche (vers l'W, quoi), à l'inverse de la route. Quand t'arrives au bout, tu tournes encore vers la gauche et tu tombes sur un vieux fort avec canons, oublié là, avec une vue superbe sur la baie.·le 04 oct. 18:15
tiki83120:Et encore merci pour ce partage, nous traversons en janvier et tes récits retiennent toutes notre attention ·le 04 oct. 19:14

Bonjour,
En fait, nous avons mouillé derrière le petit îlot de Frégate Island.
Nous avons pu ainsi prendre un bus collectif qui nous a emmené à Clifton.
Là, nous avons pu nous réapprovisionner en fruits et légumes et même un peu de viande.
Les prix ne sont pas donné mais c’est encore acceptable.
Cet après-midi et demain devrait être venteux et pluvieux😩
Bonne journée,
Patrice


jusliensmt:Le mouillage de frigate est génial, on a passé deux semaines non stop à faire de la wing du pti dej a l’apéro ! De des bon moment avec les locaux !Il y a des bouées toute neuves et gratuites en plus !N’hésitez pas à aller boire un coup sur le bar flottant le proprio est tooop !A bientôt peut être ·le 06 oct. 03:08

Bonjour,
Hier après-midi, malgré de belles claques de vent à plus de 30 n, quelques voiles de WIND sillonnaient le mouillage avec plus ou moins de réussite...
Je suis ancré près du bord extérieur de l’anse (TE oblige), ce n’est pas l’endroit le plus confortable. Le vent et les courants me font marsouinés pas mal. L’alarme de mouillage veille...
Nous sommes 9 bateaux, dont 3 catas. Pratiquement que des français. Bonne ambiance!
On n’est pas là pour se faire du mal.😂
Bonne journée,
Patrice


ED850:Oui, c'est là ou vont les kiters et amateurs de Wing. On préfère le calme de Chatham, à s'approcher jusqu'à 2.50m de fond pour mouiller près de la plage.Mais ces coins, c'est beau partout.😁·le 06 oct. 12:56

Tu as raison, ED. Ces coins sont magiques. Et très calme. À part les ploufs des WIND, pas de bruits. Et surtout pas la musique boum boum qui est une vraie plaie des Caraïbes.
Bonne soirée,
Patrice


Bonjour,
Nous avons quitté Union Island Lundi après été faire notre clearance de sortie à Cliffton. Une vraie rigolade:
1er bureau, 2 personnes. Il étaient en train de jouer sur leur téléphone, son à fond mais pas le même jeu... Nous avions rempli le formulaire sur Sailclear. Il a fallu remplir à la main un formulaire en 3 exemplaires avec papier carbone! Sailclear ignoré. Ils n'ont pas arrêté leur jeu pour autant.
2ème bureau: l'employé était en grande conversation téléphonique. Il nous a rempli et tamponné nos passeports sans lâcher son précieux téléphone.
Après 9 nautiques à la voile, nous sommes arrivés à Tyrrel Bay à Carriacou. Un peu de houle comme souvent dans les canaux.
Les customs n'ouvrant que le matin, nous nous sommes rendus à leur bureau le lendemain. Là, pas question de jeux, l'amabilité ne devait pas être inscrit dans leur concours d'entrée!!! Ils n'acceptaient pas que l'on soit tous les deux dans le bureaux. Problème: je suis le skipper mais je ne parle pas anglais. Donc ma femme a fait un faux en signant à ma place. Une heure d'attente pour tout ça.
Ces clearances, ce sera pour moi un point (très) négatif de notre voyage.
Heureusement, l'ile est assez jolie, avec des plages somptueuses.
Nous sommes allés déjeuner avec des amis dans un restaurant au bord de l'eau dans la baie de L'esterre Bay. Il s'appelle Restaurant Paradise. On y mange très bien pour un prix correct. Les femmes ont été faire la planche dans l'eau en buvant leur bière bien fraiche. Si ce n'est pas çà le bonheur?
A suivre,
Patrice


ED850:C'est bien que vos copains vous aient emmené chez Allison au Paradise beach, c'est un des plus beaux coins de la région.Sinon, à Tyrell bay, il y a beaucoup de français installés là depuis longtemps (ils étaient déjà là du temps de Flora, c'est dire😁😉) Si t'as besoin de quoi que ce soit, la personne ressource est Pascal au Crasy beach corner. Il connait tout le monde et outre que sa cuisine est délicieuse, il peut t'indiquer toute personne qui pourra faire ce que tu veux.Le marché à Hillsborough vaut aussi le coup. Les poches de lambi de 5 kg permettent de faire de bonnes conserves pour plus tard. Profitez bien.·le 11 oct. 16:09
11 oct. 2023

Si tu as des soucis électriques ou électroniques, il y a Marco, un français qui vit sur son voilier au mouillage dans la baie. Très sympa.


Ar-men (anciennement Tan’oz):J’en parle plus bas et confirme: Marco est gentil et efficace. Mon groupe bien dépanné et prix correct 👍Patrice·le 09 déc. 22:45
11 oct. 2023

Bonjour à toutes et tous.
Un grand merci Ar-men pour nous faire voyager avec ton yacht dans ces coins qui semblent MAAAGIQUES !!!
Un grand salut à juliensmt qui a préparé son bateau sur le port d'Hyères en nous faisant rêver de ses futures navigations ...
Bonne continuation et ... continuez, s'il vous plait, à nous tenir au courant de vos navigations et balades !!! Merci encore. Cordialement. Denis et Democrite


Bonjour,
Merci à Ed et Tyzef pour vos conseils.
Je touche du bois d’arbre mais pour le moment, le bateau n’a aucune panne: Tout fonctionne correctement.
Je suis content de faire naviguer par procuration quelques personnes. Si ma modeste participation peut aider les prochains candidats au voyage, je n’écris pas pour rien...
Bonne journée à tous,
Patrice


melody5:je ne suis pas candidat pour un prochains depart , mais continus de me faire rêver ...Merci·le 19 oct. 17:54
epsilon:Et dire que je n' ai pas oser lui dire un petit bonjour au mouillage à Marie galante, j étais sur le bateau de mon fils.Continue de nous raconter ton voyage , que je n' ai pas pu faire.Bonne continuation ·le 20 oct. 11:52

Bonjour,
Nous sommes arrivés à Grenade dans la baie de St Georges. Elle est vaste. Des bouées au sud du chenal pas toujours très fiables: un copain est parti avec la sienne... (Heureusement, il était à bord !)
Nous préférons notre ancre. Nous avons mouillé dans 9 m d'eau. Depuis 24 heures, une petite houle nous berce. Pas toujours facile pour les activités du bord.
Pas de problème pour laisser son annexe derrière la station service. Un ponton adapté permet une approche aisée. Je dis çà car à certains endroit les pontons ne sont pas adaptés et les annexes passent dessous avec le ressac. Il faut mettre une petite ancre pour éviter la détérioration rapide des boudins.
Une aparté:
Protéger son annexe avec de la toile Sunbrella, rajouter des petits pare battages sur les côtés, un grand plat à l'avant n'est pas complètement idiot.
Certains vont même jusqu'à entourer de mousse le capot moteur.
Il n'y a pas de supermarché à proximité du port. Des lignes de bus officielles sillonnent l'ile. Ce sont des minibus dans lesquels on s'entasse à 15 avec la musique boum boum à fond. Il faut 10 à 20 minutes en fonction de la circulation pour atteindre un centre commercial.
Sinon quelques échoppes sur le bord de la route vendent un peu de fruits et légumes. Peu de choix en ce moment.
Bonne journée,
Patrice


ED850:A St Georges, t'as le marché, de l'autre côté de la petite colline, au nord du port qui est très achalandé. Le musée de la muscade est sympa aussi et prendre un taxi pour faire le tour de l'île vaut le coup.·le 20 oct. 09:16
BWV988:Et ensuite, cap sur les Roques j'imagine?·le 20 oct. 11:56
Ar-men (anciennement Tan’oz):Merci Ed pour ces infos.Le marché est la « mission » de ce matin.Nous sommes là pour une quinzaine de jours. On va avoir le temps de sillonner l’île.Patrice·le 20 oct. 12:53
Axelintheworld:A st george il y a foodland avec un ponton à annexe juste devantmaps.app.goo.gl[...]ziN84R7 ·le 20 oct. 22:50
20 oct. 202320 oct. 2023

Les Grenadines que des souvenirs.je n'ai pas osé te dire bonjour à Mindelo on était pas sur le même ponton! Dommage car maintenant ce fil est intéressant


tikipat:je remarque souvent que les gens se côtoient bien moins qu avant en voyage ·le 20 oct. 12:00
Flora :):Oui, deux dans le même fil ! je comprends pas... qu'est-ce qui vous retient ?·le 20 oct. 12:19

Bonjour,
Je suis très étonné, surpris et déçu que l’on ne vienne pas me voir.
Je suis d’un naturel ouvert et d’un abord facile.
Le nom du bateau est inscrit sur la bôme.
Notre AIS est ouvert en permanence: c’est donc très simple de nous repérer.
Nous n’avons pas encore mangé qui que ce soit, encore moins d’héonautes civilisés😂😂😂
Bonne journée,
Patrice


tikipat:comme je disais plus haut , on se parle plus ou bien moins ·le 20 oct. 13:00
tiki83120:Attends un peu Patrice, Tiki arrive! 😉 Dans 3 mois on boira des coups ensembles 😁·le 21 oct. 15:36
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour tiki83120,Honnêtement, je ne sais pas où nous serons dans 3 mois.Mais comme je le dis plus haut, il est facile de se retrouver avec l’AiS.Bonne transat,Patrice·le 21 oct. 16:47
LAKS:Comme il est facile de communiquer par HeO, les gens cherchent moins à se rencontrer.Tom, tout ce boulot pour ce résultat . . .·le 13 nov. 01:47
lilas blanc:Je t ai trouvé sur l ais , si on se croise je viendrai te dire bonjour. Je me la coule douce à Palmeira. Début transat depuis Mindelo après le départ de l ARC·le 13 nov. 10:33
22 oct. 2023

Bonjour Patrice,
c'est la marque/modèle de ton dessalinisateur ?


Bonjour Francis,
Mon dessal est un Spectra Newport 400.
C’est un excellent appareil qui a malheureusement pas été entretenu ou mal utilisé par son précédent propriétaire.
Depuis qu’il a été remis à neuf par Yes marine au Marin, il tourne comme une horloge.
60 litres en 12 v
Bonne journée à toi,
Patrice


tikipat:alors , dessal ou pas dessal ?·le 23 oct. 13:28
courtox56:MerciCelui qui est bon à jeter est un KATADYN Power Survivor 40E de 2007·le 23 oct. 15:35
LAKS:Ar-men, 60L/h pour quelle conso en 12V ?·le 13 nov. 01:48
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour laks,Consommation d’environ 25 À/heureBonne journée,Patrice·le 13 nov. 06:33

Bonjour,
Nous sommes depuis le 14 octobre dans la baie de St Georges à Grenade. L'escale ne devait pas être si longue, mais entre les bateaux copains qui arrivent, ceux qui repartent, le temps passe vite...
De toute façon, nous ne sommes pas pressé.
Pour les infos pratiques, au sud du chenal du port existe des bouées payantes (autour de 20€/nuit). Nous nous sommes mis à l'ancre derrière. Peu de sable. Les ancres ont parfois du mal à s'enfouir.
Pompes à essence dans le port à gauche en rentrant. Possibilité d'acheter de l'eau là aussi.
Au fond du port, un Schip assez bien achalandé mais pas donné. Un Budget marine au sud de l'ile, accessible par la ligne de bus N°1.
Le marché est tous les jours à St Georges mais plus fourni le samedi
Un supermarché à la marina et un plus grand au sud de l'ile, toujours accessible par la ligne n°1.
Des lignes de bus sillonnent l'ile. Ce sont en fait des minibus où on s'entasse à une quinzaine avec la plupart du temps la musique boum boum à fond. On ressort de là dedans la tête comme une valise. C'est leur façon de vivre. Assez compliqué pour moi...
Mercredi, avec 2 équipages, nous avions réservé un taxi privatif.
Bruno, notre chauffeur, connait toute l'ile comme sa poche. Avec une faconde bien à lui, il a une foule d'anecdotes très intéressantes à raconter. On a su par exemple pourquoi la vache Milka est violette. Nous sommes passé devant la maison des grands parents de Lewis Amilton, le champion de F1. Celle du champion du monde de hokey entres autres.
Nous avons visité une rhumerie où tout se fait à la main. Retour brutal 2 siècles en arrière! Germinal n'est pas loin. Dommage le rhum n'est pas bon.
Une chocolaterie, le musée de la muscade, des cascades.
Le midi, Bruno nous avait préparé des énormes sandwichs (avec boissons) que nous sommes allés mangé sur un piton qui découvrait une vue incroyable sur la mer. Sauf qu'il fallait monter sur 500 mètres une côte de ...24% en plein soleil et sans vent. On était bien rincé arrivé là-haut mais le jeu en valait la chandelle.
Cette journée commencée à 9 heures s'est finie à 18 heures dans une superbe ambiance (Prix: 90€/personne, entrées incluses) Bruno +1 473 406 5666.
Dans une huitaine de jours, nous descendons sur Trinidad pour remplacer notre moteur d'annexe.
A suivre,
Patrice


11 nov. 2023

Bonjour Patrice, ravi de suivre ton périple. La tempête Ciaran a mis un peu d’ambiance à Locmiquélic, les amarres et pas mal de génois s’en souviennent… ton moteur d’annexe est déjà HS? Tu l’avais achetė avant de partir, non? (Ivan, ton ancien voisin a Sté Catherine)


Bonsoir Ivan,
Rassures-toi, mon moteur d’annexe est en parfait état. Il était neuf à mon départ.
Seulement, nous ne déjaugeons pas avec ce petit 6cv. Et quand le vent et le clapot sont de face, on se traîne à 3 noeuds et on arrive trempé à quai. Il faut dire qu’il n’est pas rare d’avoir plus d’un nautique de route.
J’ai trouvé ici à Grenade le Yamaha 15cv que je convoitais.
Cela m’évite de descendre à Trinidad, d’autant que les vents et la météo ne sont pas favorables...
Je t’envoie un message en MP
Bonne nuit,
Patrice


tikipat:une annexe en long voyage d au moins 2.90 m a 3.10 m avec un 15 cv c est le top , tu peux ancrer loin d un ravitaillement ou d aller faire des balades , j ai acheté un Honda 4 T c est top conson. faible , peu bruyant et rapide sur mon annexe de 2.90 m ·le 13 nov. 08:09

Bonjour,
Toujours à Grenade, j'ai fait remplacé mes cristals de capote. Je tenais à mettre la même matière américaine que l'origine. L'avantage est double: durée dans le temps énorme (10 fois plus que la grosse me..de vendue en métropole) et visibilité sans déformation optique.
Le seul désavantage est qu'il ne faut pas plier la capote, ce que les américains ne font pas.
Suite à ces travaux, nous avons entamé notre remontée, Grenade étant l'ile la plus sud de notre parcours.
Nous sommes arrivés à Cariacou après une petite navigation d'une trentaine de nautiques. La mer dans le canal entre les iles était assez sage. Tyrell Bay est très calme, sans houle. Pas mal de bateaux au mouillage mais un silence apaisant. Pas de bateaux qui sillonnent la baie au coucher du soleil avec 50 excités qui boivent du rhum avec la musique boum boum à fond. Cà, c'est une véritable plaie dans les Caraïbes.
2 chantiers navals à disposition, 2 schips, postes à carburant (ici, on dit "Diesel" pour le gasoil et "Gasoline" pour l'essence). 3 petits supermarchés se suivent. Les anglais trouvent leur bonheur, pour nous, c'est plus compliqué...
Sinon, la période cyclonique étant théoriquement passée, nous rentrons doucement dans l'hiver. les journées deviennent plus courtes, la température baisse (30 le jour, 27 la nuit). Encore des grains mais moins violents.
Le retour des bateaux de loc est en marche. Avec le spectacle des mouillages d'ancres souvent folklo: ça occupe les yeux le soir à l'apéro. Mieux que Plus belle la vie....
Bonne journée,
Patrice


06 déc. 2023

Je descends lundi prochain sur tobago cays,on se croisera peut etre.


Avec grand plaisir Mitch.
Tu descends, je remonte. Forcément on va se croiser...
Je t’envoie mon numéro Digicel en MP.
À bientôt,
Patrice


Bonsoir,
Toujours à Cariacou depuis plus d'une semaine. Nous devrions rentrer dans la saison sèche: que nenni ! Il ne se passe guère de jours sans essuyer des grains, parfois violents avec du vent à près de 40 noeuds. Et quand il ne pleut pas, le temps est bien gris. J'oserai dire un temps de Bretagne. L'avantage est qu'il fait moins chaud, le revers de la médaille est que les panneaux ne rechargent pas les batteries. De fait, le groupe rentre en service.
Et ce fameux groupe a décidé de tomber en panne lundi dernier. Pas de bol !
Le mouillage est vaste à Tyrell Bay mais pas mal de bateaux. Certains partent mais reviennent car nous n'avons pas de houle. Je repère un rare bateau français devant nous (beaucoup d'américains et de canadiens). Je décide d'aller dire bonjour et là j'apprends que le monsieur est électricien. Il est venu dépanner notre groupe: quelle chance. Problème de câblage et de relai. A toute fin utile, je vous transmet ses coordonnées: Marco, voilier "Gandalf",
+596 696 17 08 58. mark41@gmail.com.
Nous avons eu aussi le plaisir d'avoir comme voisin de mouillage Philippe Poupon et son très beau "Fleur australe". Ainsi que le sister Schip de Joshua de Moitessier avec à bord la petite fille du fondateur du chantier Méta à Tarrare et son mari.
Que de belles rencontres...
Notre voyage se révèle plein de surprises.
Bonne soirée,
Patrice


tikipat:le voyage est fait pour les rencontres ... bonne balade ·le 09 déc. 08:03
tikipat:Tiki qui est a 270 milles de la Martinique je l ai eue au tel ce matin ( merci starlink ) il me dit beaucoup de nuage et de houle ·le 09 déc. 13:13
Ar-men (anciennement Tan’oz):Il devrait arriver dans 2 jours au max s’il y a peu de ventBon courage à luiPatrice·le 09 déc. 18:31
tikipat:aujourd hui il avait jusqu a 26 nds ENE ·le 09 déc. 18:43

Bonjour,
Nous avons quitté Tyrell Bay mercredi 27 novembre après avoir fait un complément de gasoil avec des bidons. Calant 2,20m, je n'avais pas assez d'eau pour y aller directement avec le bateau.
Pour info, ici on dit "Diesel" pour le gasoil et "Gasoline" pour l'essence.
Nous avons été mouillé à l'ouest de l'ile devant un petit ilot très joli: Sandy Islands. Les fonds sont assez abimés: coraux morts, peu de végétables. Dommage. cet endroit pâtit de son succès.
Le lendemain, nous sommes allé dans la baie de Chattam à Union Island. Le vent étant absent, le Yanmar a pris le relais.
Le lendemain, je lance le groupe électrogène pour recharger les batteries. Monsieur refuse de s'arrêter par la procédure normale. Me voilà à faire de l"électricité pour installer un interrupteur à l'extérieur du cocon. Une demi-journée de boulot...
Les fêtes du nouvel an se sont passées à Mayreau à l'anse des salines avec un équipage ami. Nous nous sommes régalés de langoustes proposées par des pêcheurs locaux.
Le 2 janvier, départ pour Béquia dans l'anse Elizabeth.
Pour les commodités, une pompe à essence en ville (près des pontons), quelques petites supérettes, des vendeurs de fruits et légumes.
Pour qui voudrait faire recouvrir son annexe, une dame tient une boutique ici. Le travail est bien fait, rapide et les prix sont très raisonnables.
Depuis début décembre, il y a beaucoup plus de monde dans les mouillages. On voit bien que la saison a recommencé. Mais le calme est omniprésent.
Bonne année à tous,
Patrice


tikipat:Tu remontes sur la Martinique ? ·le 05 jan. 20:10

Bonjour Kitipat,
Nous devrions être au Marin pour la fin de la semaine prochaine.
On a quelques trucs à faite, notamment changer les batteries de servitudes.
Je vends également un moteur d’annexe.
Tu es sur place?
Bonne journée,
Patrice


lilas blanc:Bonne année à toi, la prochaine fois j espère que j aurai plus de temps qu à Chantal ;-)·le 06 jan. 18:10
tikipat:Non , je suis dans mon canapé dans le sud France , le cata est en Tunisie , c est Adrien ( Tiki ) mon ami qui est en Martinique a FDF en ce moment , il doit être vers le 12 / 15 sur le marin , vous allez vois rencontrer .. ·le 06 jan. 20:29
lilas blanc:Qu a Chattam, pas Chantal mdr·le 06 jan. 21:30

À lilas blanc,
Dommage que nous nous sommes vu sur le fil l’autre jour.
Nous sommes depuis hier matin à Rodney bay à Ste Lucie.
Départ pour le Marin certainement samedi.
Si tu es dans le coin, c’est avec plaisir que l’on papotera ensemble...
À bientôt peut-être,
Bonne année,
Patrice


Bonjour,
La remontée continue: nous sommes arrivés au Marin vendredi dernier, le 12.
Petite traversée de 25 nautiques de Rodney bay à Ste Lucie.
Autour de 20 n de vent au près et une mer bien agitée, surtout au début du parcours. Une belle houle de 2,5 à 3 m nous a un peu secouée. Une vague s'est même invitée dans le cockpit, ce qui est rare sur Ar-men.
Après 4 mois à arpenter les iles du sud, toutes anglaises, nous avons avec plaisir re découvert le parler français dans la rue. C'est bête, mais lire des affiches facilement sans essayer de traduire laborieusement est agréable.
J'ai arpenté les allées du Leader Price avec des yeux de gamins dans un magasin de jouets. Beaucoup de produits, à profusion, alors que dans le sud les "supermarchés" sont peu achalandés et chers.
Quel bonheur de manger des vrais fromages alors que l'on ne trouvait que du cheddar, espèce de pale copie de notre gruyère.
Au niveau viande, à part le poulet, les saucisses et la viande hachée, il est presque impossible de trouver autre chose.
Les locaux vendent des poissons sur les marchés ou viennent les proposer à bord. Ce sont pour la plupart des poissons de roche potentiellement infectés par la Ciguaterra (communément appelée la gratte). C'est une bactérie que les poissons ingurgitent en broutant les coraux ou les rochers. Cette bactérie n'est ni sensible à la congélation, ni à la cuisson. Elle s'accumule dans notre organisme. Cela se traduit par des démangeaisons le reste de notre vie. Pas de remède contre ça....
Vous l'aurez compris, j'ai du mal avec la nourriture anglaise.
Heureusement que mon épouse cuisine bien, ce qui permettait de varier les plaisirs avec des aliments de base.
Sinon, nos batteries nous seront livrées à bord en début de semaine prochaine.
De toute façon, le temps est médiocre et pour une bonne semaine au moins.
Dans la rade du Marin, même s'il y a du clapot et de bonnes rafales, il n'y a pas de houle. Ce qui est un avantage certain sur le confort à bord.
A suivre...
Patrice


tikipat:Tu mets dû lithium ?·le 17 jan. 16:59
Ar-men (anciennement Tan’oz):Non, je reste sur de l'AGM.Celles que je change ont 9 ans. Le lithium coûte x2,5 plus cher.Je verrai çà la prochaine fois...·le 17 jan. 16:56
ED850:La ciguaterra est très rare au sud des Antilles Françaises. Du temps où ma fille faisait sa thèse d'ichtyologie en Martinique, ils en denombraient une dizaine de cas par an, essentiellement dus à l'ingestion de gros prédateurs, genre barracudas de plus d'1.20 m.Dans les Grenadines, on a toujours mangé toute notre pêche, traine, filet, casier.·le 17 jan. 17:44
Ar-men (anciennement Tan’oz):Je t’entends bien, Ed. Seulement, même avec un risque de 1%, je me refuse à le prendre.Pour moi, une piqure de moustique, et je me gratte pendant 8 jours.Tous les organismes ne se défendent pas de la même manière. Ta fille a dû t’en parler.Bonne journée,Patrice·le 17 jan. 18:14
ED850:👍 et en plus, ça en fait plus pour les autres😋·le 17 jan. 19:34
moana29s:Il me semble que tu étais au moteur entre Sainte Lucie et le Marin. Problème avec tes winchs électriques ?·le 17 jan. 20:40
Ar-men (anciennement Tan’oz):Bonjour Moana,Mes winchs électriques se portent bien.Mes batteries sont en fin de vie. J’avais mis un coup de moteur pour ne pas les perdre totalement. Les neuves seront à bord en début de semaine prochaine.Tu es arrivé où ?Patrice·le 17 jan. 22:48
moana29s:Je suis remonté de Ste Lucie après avoir récupéré en douane mon génois neuf.Retour à Ste Anne pour quelques travaux et finitions en vue de la transat retour en mai. ·le 18 jan. 02:23
Ar-men (anciennement Tan’oz):Je suis mouillé au nord de l’îlet Duquesnay. Je vais être obligé de me déplacer à cause de la cours de yoles dimanche.·le 18 jan. 10:00

bonjour,
Nous devions rester qu'une petite dizaine de jours au Marin. Une dépression passant par là nous a contraint d'ajourner notre départ. Le vent assez fort (25 à 30 en rafale) et les grains puissants qui allaient avec ne nous incitaient pas à naviguer...
Cette halte technique nous a permis de changer les 3 batteries de servitude et celle de démarrage du groupe électrogène.
Merci encore à Yes Marine pour avoir répondu présent pour les servitudes.
Un magasin de pièces détachées automobile derrière le Leader Price pour celle du groupe.
Un petit tour chez le médecin et la pharmacie pour prolonger mon traitement d'hypertension.
Le marchand de lunettes pour mon épouse.
Par contre, comme à chaque fois dans cette baie, le fouling est toujours très présent. Au bout de 2 semaines, ma coque ressemblait furieusement à un récif.
7 heures en apnée et à l'aide du narguilé ont été nécessaire pour évacuer tout ça. Bien fatigué et bras douloureux pendant quelques jours par la suite !
Même la chaine commençait a être garnie.
Vous avons enfin pu quitter le Marin, direction l'anse Chaudière aux anges d'Arlet. Une quinzaine de nautiques au moteur car le vent était inexistant.
Malheureusement une alerte météo grosse houle et vagues submersion nous est tombée dessus. On s'est bien fait secouer pendant 48 h.
Repartis de là hier dimanche vers l'anse à l'âne, dans la rade de Fort de France. Plus de houle, enfin! Quelques vagues de temps en temps au passage de la navette vers Fort de France (7 € A/R qui permet d'arriver directement dans la ville). Vraiment très pratique.
Mon épouse, ancienne enseignante, a décidé de donner un coup de pouce à une petite école de l'ile de la Dominique. Cette ile est très pauvre. Nous récoltons des fonds pour acheter des cahiers, stylos, crayons, gomme etc...
Si cela vous intéresse, allez voir notre chaine Youtube "le voyage d'Ar-men", une des dernières vidéos vous dira tout. Chaque euro est le bienvenu.
IL vous reste 5 jours pour donner. Merci d'avance.
Bonne journée,
Patrice


Bonjour,
Je suis surpris et quelque peu déçu de n’avoir eu aucun retour pour cette école où des bouts de choux apprennent avec vraiment pas grand-chose.
Heureusement que le cercle amis/famille ont été plus généreux.
D’autre part, je me pose la question si je vais continuer à faire vivre ce fil, qui visiblement n’intéresse pas grand monde.
Le but étant de défricher un peu le terrain et d’aider les navigateurs novices dans la région.
Bonne journée,
Patrice


epsilon:Detrompes toi ,nous sommes un certain nombre à suivre ton parcours .Continue, je voyage avec toi par procuration après avoir arrêté de naviguer et je t envie.Marc·le 13 fév. 17:38
Peace And Love:261 suiveurs, je lis sans intervenir car je n’ai rien à dire ne connaissant pas la zone, non non continue !·le 13 fév. 17:50
Tizef29:Pareil, ça me rappelle mon tour de l'année dernière !·le 13 fév. 19:11
Fripouilles:moi aussi ca me rappelle mon tour 22-23 , avec Tizef en copain d'apéro d'ailleurs :)·le 14 fév. 13:26
13 fév. 202413 fév. 2024

J avais pas vu que tu étais sur Youtube , je regarde très rarement les voyages , que sur la construction et les matériaux pour fabriquer des bateaux , donne un lien autre que Youtube
perso , je lis ce que tu écris , connaissant bien toute la zone des Antilles ou si tvb on y sera en fin d année avec le nouveau bateau , Tiki nous attend , lol


13 fév. 202413 fév. 2024

J'en étais restée au mouillage derrière l'îlet Duquesnay...
Moi non plus je ne savais pas.
C'est là :


Re bonjour,
Merci pour vos encouragements. N’ayant pas de retour, j’avais (bêtement) imaginé que je n’intéressais plus personne. Ce qui aurait pu être vrai.
Pour ceux que ça intéresse, mon épouse a créé un blog:

Et une chaîne YouTube:
Le voyage d’ar-men.
Elle a passé beaucoup de temps là dessus car ce n’est pas une pro.
Des vidéos, photos, commentaires etc… émaillent ces supports.
Cela va vous permettre de passer quelques moments au chaud, alors que la température n’est pas terrible en métropole😂
Bonne soirée,
Patrice


13 fév. 2024

Ici c est comme au printemps ,plus de 20 degrés dans le sud France
Je vais faire un tour sur le blog ,oui c est un sacré boulot on le faisait sur le voyage atlantique et le pacifique puis on a arrêté,trop de temps et la flemme


13 fév. 202413 fév. 2024

Ah flute on s’est loupé au tobago,et a nouveau a anse à l’âne.
J’y suis toujours.
On s’est bien fait secouer dans la nuit de jeudi a vendredi dernier..la houle deferlait au milieux des bateaux au mouillage,chose exceptionnelle…
Mon cata s’est bien fait secouer et le vendredi matin il ne tenait que par une amarres ( 2 amarres et une pate d’oie de secours 😳)
J’ai bien flippé..


Ar-men (anciennement Tan’oz):Nous sommes toujours à l’anse à l’âne. Pendant quelques jours encore.C’est vrai que l’on s’est bien fait secouer dans la nuit de jeudi/vendredi.Pas dormi. Le pire vers 1 heure 30.Ma crainte était le risque de dérapage des autres bateaux. Mais le bol : tout le monde a tenu 👌Pas de problème pour passer me voir. Nous sommes entre le ponton et l’îlet. L’AIS toujours allumé…Bonne soirée,Patrice·le 14 fév. 02:42
Flora :):Hello, c'est pas si exceptionnel que ça à l'anse à l'Âne en hiver... Au tout début de mon embarquement sur l'Endurance 35, je me souviens de ma stupéfaction un soir en rentrant du boulot : le bateau n'était plus à sa place ! Il faisait des ronds dans la baie avec son cap'tain à bord. Pas d'annexe au ponton. C'était avant les portables... Une grosse houle s'était levée. J'ai attendu au bout du ponton et j'ai pu embarquer à la volée, on est partis aussitôt s'abriter au trou Etienne derrière la pointe du Bout. J'étais plus dégourdie qu'aujourd'hui !·le 14 fév. 08:23
13 fév. 2024

D après le titre du blog ,tu vas quand même en Polynésie ou retour en Bretagne ?
Perso je préfère un blog que YouTube


Ar-men (anciennement Tan’oz):Non, retour en Bretagne à partir de début mai…Patrice·le 14 fév. 02:49
tikipat:Ok ,tu peux dire pourquoi ce changement de direction ?·le 14 fév. 08:10
14 fév. 2024

Tu avais indiqué en mp pourquoi ce changement,ici tu le veux dire ?


Bonjour Tikipat,
Plusieurs raisons à cela:
-chaleur et humidité 4 mois l’été: insupportable pour nous.On dégoulinait de sueur jour et nuit…
-la crainte permanente des cyclones pendant 6 mois.
-la monotonie des îles: elles se ressemblent toutes.
-le peu d’intérêt de la navigation.
-le rejet plus ou moins sensible des populations vis à vis des navigateurs.
-la difficulté de trouver des pièces détachées.
-peu de contacts au mouillage, si on ne les provoquent pas.
-la nostalgie de notre chère Bretagne, la famille, les amis.
Voilà les raisons les plus importantes qui ont décidé notre retour.
Bonne journée à toi,
Patrice


Flora :):Sur la route du retour, les Açores vous plairont sans aucun doute, très semblable à la Bretagne et la population est plutôt agréable. ·le 14 fév. 13:21
FanchFirst:Je partage totalement les raisons invoquées par Patrice. Fañch·le 14 fév. 20:58
14 fév. 2024

Ok la chaleur c est pas facile ,on connaît ça dans le sud l été ,et oui on s aperçoit que les gens partent en bateaux mais communiquent peu ou pas ? Beaucoup de monde aux antilles du coup tout a augmenté côté chantiers et matériels ,mouillages saturés mais la nav est possible l hiver .perso on espère repartir dans le pacifique , l avenir nous le dira . Bon retour


14 fév. 2024

C est pas facile de trouver des voyagent pas trop abîmés par le tourisme , on a testé la Méditerranée c est trop chiant côté vent et l hiver il fait trop froid et beaucoup de coup de vent ,la Bretagne est plus au nord , l été,la météo est rarement top et l hiver c est pire .


moana29s:Je me suis fait les mêmes réflexions.... Alors transat retour en mai pour moi également. Mais l'été ce sera en Galice et l'hiver aux Canaries. Pas de retour prévu vers la métropole. C'est pour moi un bon compromis pour l'époque actuelle. ·le 14 fév. 13:51
FanchFirst:et les intersaisons à Porto Santo ;)·le 14 fév. 21:01
Jef-370:Chut mon ourson ! ;-) Il ne faut pas dévoiler tous les bons plans ! :-)))
Tiens, cette année nous avons décidé de faire un petit détour par Agadir, au départ de Portimao, sur la route des Canaries. On ne regrette pas le détour et on reviendra de sûr une prochaine année... ;-) ·le 15 fév. 18:59
14 fév. 202414 fév. 2024

Je pense que l'expérience d'Ar-men est très intéressante, car elle met en avant pas mal de point auxquels les aspirants au voyage devraient s'intéresser.
Concernant les raisons du retour consécutif à un désappointement general, on a tous les points qui induisent la réussite ou l'échec.
Être de quelque part (Breton, corse, savoyard ou basque) et aimer sa région/pays/ville rend l'adaptation ailleurs difficile. La nostalgie vient vite. Dans la même voie, le fait de ne pas parler une autre langue que le français et surtout l'anglais limite beaucoup tout contact avec les populations et aussi les autres bateaux. On ne se sent bien qu'en territoire francophone qui sont souvent plutôt les pires escales.
Ensuite, surequiper son bateau. Autant le suréquipement vacancier ou pour une année tda est possible, autant tout équipement tombe en panne à plus longue échéance. Les pièces et réparateurs toujours difficiles à trouver font que plus le bateau est sophistiqué, plus les problèmes arrivent et gâchent la croisière.
Bien sûr que les Antilles, surtout françaises sont surpeuplées, mais il suffit de quelques jours pour se retrouver à Cuba ou en République Dominicaine ou la surpopulation maritime n'existe pas.
Quant aux autres questions, chaleur, climat, cyclones, c'est bien sûr le ressenti de chacun, mais l'isolation du bateau, sa ventilation sont des points très importants et la zone cyclonique est connue les lieux de refuge nombreux
Merci Patrice de montrer aux postulants au départ que la réalité peut être bien différente du rêve.


14 fév. 2024

Tiens c'est marrant, mais je me retrouve, au moins en partie, par rapport à ce qu'à écrit Ar-men, si ce n'est qu'il m'a fallu plus longtemps (une dizaine d'années) pour éprouver des sentiments identiques. Pour moi c'était surtout une forme de monotonie qui commençait à me peser, d'avoir l'impression de tourner en rond, de fréquenter toujours le même milieu des gens de bateaux et de m'appauvrir culturellement, et surtout, et c'est là que je rejoins Ar-men, c'était la nostalgie de la Bretagne, de ses paysages, de ses courants, de ses cailloux, de sa brume, de son ciel gris, de ses sentiers côtiers, des saisons, et aussi de ses villes, Lorient, Brest, Quimper, de ses cinémas, de ses galettes, de ses bistrots...


Au chapitre positif, heureusement qu’il y en a eu:
-capacité de naviguer longtemps à deux ou trois dans des conditions de mer difficiles.
-rencontrer d’autres navigateurs (provoqué par mes soins)
-approfondir mes capacités à réparer le bateau.
Nous serons partis 2 ans en tout. Belle balade quand même mais contents que cela ne se prolonge pas plus.
Les prochaines balades s’orienteront vers l’Irlande, l’Angleterre et l’Ecosse. Avec des températures plus raccords avec nos habitudes…
Nous avions bien aimé aussi l’Espagne. Nous y retournerons quand les orques auront compris que nos safrans ne sont pas des jouets.
Patrice


ED850:Oui, c'est l'avantage du bateau. Quand on en a marre des cocotiers, on monte en Alaska, quand on en aura marre de se les peler, on redescendra aux Marquises. La mer est une route qui mène partout. Nous, on a l'avantage de ne pas avoir la nostalgie de la Bretagne, (ni de la corse, ni de la Savoie, pas plus que du Kremlin Bicêtre, d'ailleurs), ca aide.·le 14 fév. 16:16
14 fév. 2024

Perso j ai tj aimé voir comment vivent nos voisins ,arriver au mouillage choisit ,dans une île perdu ou très habitée,sur un continent ,améliorer le cata et faire de belle moyenne dans un grand confort ,la chance aussi ,d une épouse qui aime cette vie


Flora :):"la chance aussi ,d une épouse qui aime cette vie"Faudrait faire un peu de ménage dans les éternels clichés.(plein de femmes aiment cette vie, et il y a des hommes qui aiment pas du tout).·le 14 fév. 19:31
tikipat:C est plus souvent l envie du mari au départ ·le 14 fév. 20:03
ED850:Suis d'accord avec Flora. Concernant les arrêts de nav ou les retours à la base ou à la vie terrienne, la femme et son "in adaptabilité" est un motif souvent invoqué. Mais c'est très souvent faux et la raison réelle, souvent liée à l'angoisse du mari, est difficile à assumer et il est plus facile de faire passer cet arrêt sur la femme à qui manque ses petits enfants, sa machine à laver, ou ses amies (rayez la mention inutile), que sur la raison réelle masculine.·le 14 fév. 20:00
Flora :):hihihi, comme dirait Quizas !·le 14 fév. 21:11
14 fév. 202414 fév. 2024

Il faut effectivement avoir un bateau bien aérer et pouvoir quand il pleut avoir de l air ,j ai fait sur mon cata l hiloire y rouf avant droite avec deux capots ouvrants et le rouf qui déborde bien ,sur l avant ,du coup c est à l ombre et avec un pluie normal on peut laisser ouvert


14 fév. 2024

Je pense que le voilier de Patrice qui est spacieux, aérer , moderne doit bien convenir pour un voyage un peu partout


14 fév. 2024

Je pense que pour bien voir les Antilles en prenant son temps, 2 années sont nécessaires, il faut peut-être rentrer l'été en métropole et laisser son bateau en lieu plus ou moins sûr, selon le degré d'acceptation du risque de chacun, pour ne pas subir la mauvaise saison. J'y retournerai bien une nouvelle fois ...
Je n'ai globalement pas trouvé les Antilles françaises si surpeuplées, les Glénans l'été ce n'est pas mieux, pourtant j'aime bien.
Les Antilles anglaises sont plus dépaysantes, c'est sûr, mais toutes les îles ne se valent pas.
On fait de belles rencontres, souvent des navigateurs comme nous. C'est plus difficile de lier avec les locaux, ils savent qu'on est de passage.
C'est marrant, les seuls vrais copains qu'on s'est fait, nous les avons rencontrés au début du voyage (la Graciosa), et ils habitent à 15 km de chez nous :o)


14 fév. 202414 fév. 2024

Bien d'accord avec Tizef
Bien qu'ayant fréquenté les Antilles dans les années 80/90 j'aimerais bien y revenir...
Il faut savoir chercher les coins oû il y a peu de monde,la côte au vent par exemple de la Martinique,ne pas aller oû tout le monde s'entasse...
Bien sûr c'est un peu dangereux,il y a la barrière de corail à passer,les flotteurs des casiers à éviter,etc...
Pareil pour le sud des Antilles ,éviter les coins oû la foule va,par exemple sur Margarita c'était le boxon il y a déjà longtemps,ambiance très malsaine,alors que la Blanquilla était casi déserte,les pêcheurs et les gars de l'armée hyper sympas..bon maintenant aucune idée de la situation dans les îles excentrées ?
Pareil sur Tobago,toute la foule était sur Trinidad,dans les mouillages de cette petite île on était 4/5 bateaux...
Faut chercher,éviter déjà les coins oû on capte internet ,ça élimine pas mal de bateaux,hi hi hi !
A la montagne c'est pareil...là ce sont les vacances et la majorité des touristes se précipitent là oû tout le monde va...avec mes élèves on va totalement à contre courant,et on skie sur des pistes oû on ne voit presque personne.
Après aux Antilles je n'ai jamais passé plus qu'un an à bord,même si étant ado j'y ai vécu 4 ans,mais je parle un peu créole,et avec des connaissance j'avais trouvé un endroit oû je laissais le bateau l'hiver pour un prix que je n'ose pas dire...
Après c'est vrai qu'il faut bouger plus,j'aimerais bien visiter Cuba,l'Amérique centrale...il y a encore des coins très intéressants...
J'avais adoré aussi la Colombie,Carthagène qui n'a apparemment pas beaucoup changé notamment.
Carthagène est très riche aussi au niveau culturel et la ville un régal à parcourir .
Il y a les carnavals aussi,c'est quelque chose de fort au niveau musique,danse,costumes,etc...
Renseignez vous,mes infos sont trop anciennes évidemment,et vous découvrirez encore quelques coins de paradis...mais n'en parlez pas ici surtout pour que ça reste un peu confidentiel...
Bonne continuation de voyage !


ED850:Je ne suis pas sûr que ce soit une question de lieu. Tout comme les citadins qui fantasment leur retour à la terre en ouvrant une chambre d'hôte dans le Vercors, le départ en bateau sans limite de durée est dans la réalité différent du rêve. Il n'est pas si facile pour beaucoup de se retrouver en couple permanent, de changer ses habitudes culinaires, de parler d'autres langues et de s'assumer hors les lois et règlement qui régissent la vie à terre On parle souvent du bagage technique nécessaire à la navigation, et je suis persuadé que celui-ci est bien le plus facile à acquérir. Le plus dur est bien de changer ses habitudes, prendre son temps, se libérer des assurances, des besoins matériels terriens, des obligations et des angoisses et peurs. Ce n'est pas aisé quand on a passé une vie de travail et qu'on part pour une retraite qu'on a rêvée depuis des lustres. ·le 14 fév. 21:08
tikipat:Oui totalement vrai ·le 14 fév. 22:56
James :C'est vrai aussi !Et ça se mélange avec le reste,c'est un tout...·le 15 fév. 07:37
14 fév. 2024

ça fait plaisir de lire tous ces avis, riches de leurs différences et à la fois si proches les uns des autres. envie de mettre des plus partout +++++


14 fév. 2024

Glander au mouillage est un privilège et lorsque l on sait que ça va se terminer , on apprécie encore mieux cette parenthèse tropicale.
Dans deux mois et demi je prendrai le chemin du retour comme c était prévu.

Pour ceux qui sont dans le coin, je suis à Saint Pierre jusqu’à vendredi ensuite je remonte tranquille en côtière pour débarquement de mon équipière à Pointe à Pitre dans 3 semaines, puis nav en solo dans les îles du nord.


14 fév. 202414 fév. 2024

Hello,
Billets d'avion pris pour nous également...à croire que la region parisienne nous manque!🙄
Son ciel gris, ses embouteillages, son climat...heureusement il y a la joie de vivre de.ses habitants, qu'on apprécie tout particulièrement le matin et le soir dans les transports en commun !
Vous aurez compris que je rentre par obligations...une vieille Maman à m'occuper, et une caisse de bord à remplir, histoire de repartir dans de bonnes conditions.
Je ne pense pas un jour ramener mon bateau sur les côtes Européennes, j'ai trop d'exemples sous les yeux de copains pour qui le retour du bateau n'a été qu'une première étape vers une retraite sédentaire, au milieu des petits enfants, agrémentée durant quelques années par l'achat d'un CC, une fois le bateau vendu...
La Polynésie m'attend, à moi de patienter...
J'ai adoré mes 10 années de voyage, que ce soit en bateau, en van ou en mode sac à dos...
Le tout est de bien se rendre compte de ce qu'on laisse en partant, ça permet de relativiser les quelques désagréments de la vie sous les Tropiques!😎🤗🙂


14 fév. 2024

Du tout premier TDM, (1976/1982) on voit encore quelques copains navigants, en Nouvelle Calédonie, ou dans le Pacifique. Plusieurs sont sédentaires dans des îles (Carriacou, Martinique, Tahiti) ou un peu partout (San Francisco, Auckland...) Paradoxalement, du deuxième, il y en a moins. Un à Nouméa, quelques dans les Antilles.
On voit quelquefois des gens dont on ne souvient pas qui reconnaissent le bateau.
On a maintenant Facebook et WhatsApp qui permet de rester en contact plus facilement avec des bateaux rencontrés au fil des années depuis notre dernier départ en 2019.
Je pense qu'au delà des Antilles ou la durée du séjour est relativement faible, 1 ou 2 saisons, les résidents nautiques sont plus durables que ça.


Pat45:Bien sûr, beaucoup plus d'equipages en voyage de longue durée une fois les Antilles passées...·le 15 fév. 00:20
15 fév. 2024

Bonjour à toutes et tous.
Ar-men, toi qui pensais ne plus intéresser personne … au contraire tu « excites » toutes les envies, les peurs, les raisons des uns ou des unes pour disserter presque philosophiquement sur le voyage en bateau, qui? quand ? comment ? pourquoi ? pourquoi pas ? Pourquoi encore ? pourquoi stop ? Etc … etc …
Merci beaucoup Ar-men !!! Continue, s’il te plaît … c’est trop bon !!!
Bonne balade vers l’Est, l’ouest, le sud, ou le nord !!! Raconte …
Denis et Democrite


15 fév. 2024

Ar-men quand tu seras revenu ça sera intéressant de savoir si tu as retrouvé ce que tu veux ,moins chaud ,la famille ,et la vie en France


15 fév. 2024

Intéressante cette discussion dans laquelle on trouve quelques échantillons de la faune navigante voyageuse.

Il y a ceux pour qui le voyage en bateau est un mode de vie quasi permanent et définitif. Ce sont pour la plupart des oiseaux des tropiques qui s’épanouissent dans une vie tranquille, les doigts de pied en éventail au pied des cocotiers, loin des soucis de la société laborieuse occidentale. On va dire que ce sont les hédonistes, les héritiers de James Wharram et consorts.

Il y’a ensuite les sabbatiques comme les nomment parfois avec une légère pointe de condescendance les hédonistes. Pour eux le voyage en bateau est une parenthèse de une ou deux années, et leurs bateaux sont la plupart du temps superbement équipés, allez je vais les appeler les réalistes. Ils reviendront la tète pleine de souvenirs, bons ou mauvais, c’est selon, des couples se seront désunis, d’autres se seront renforcés. Certains n’auront qu’un envie, c’est de repartir, d’autres continueront de naviguer différemment, et d’autres encore revendront leur destrier et rentreront dans le rang. Ainsi va la vie.

Y’a aussi ceux qui partent en bateau pour « faire du bateau », le voyage n’étant pour eux que la cerise sur le gâteau, le truc en plus. Ils sont généralement sans illusions et lucides sur ce qu’ils vont trouver, ils seront donc rarement déçus, et c’est pour eux plus le chemin que la destination qui prime, on va dire que ce sont les cyniques (au sens vulgaire du terme).

On trouve aussi encore aujourd’hui, mais plus rarement qu’avant, les rêveurs d’un monde supposé meilleur ailleurs, là où l’herbe serait parait-il plus verte, l’humanité plus vertueuse, ce qui bien sûr est totalement illusoire, et la déception n’est pas loin. Pour beaucoup d’entre eux le bateau ne sera qu’un moyen de transporter leur mal-être ailleurs.


Bonjour à tous,
Je suis effectivement surpris des réactions de tous bords.
Mais qui pensais réellement n’intéresser plus personne…
En quelques mots, BWV998 a résumé l’état d’esprit de la majorité des navigateurs.
ED aussi, avec sa grande expérience.
Pour moi, breton dans l’âme, chaleur et humidité m’ont réellement anéanti, au point que j’en devenais parfois agressif. Le risque de cyclone m’empêchait de vivre serein aussi.
Le bateau étant pour moi un mode de vie et un état d’esprit essentiel, je vivrai très mal sa destruction.
À Tikipat: ne t’inquiète pas, je sais ce que je vais retrouver. La famille, les amis nous attendent avec impatience. Et le bonheur de mettre un pull sera bien agréable!
Bonne journée à tous,
Patrice


tikipat:Tu seras ultra ravi de les voir et puis souvent le soufflet retombe la vie des uns et des autres sont là . Le tout est d être en phase de ses envies et tu as raison de rentrer si celle actuelle n est pas au plus top ,tu la fait et la tu sais ·le 15 fév. 16:55
tikipat:Pour avoir fait des années et des années de voyage en bateau quand on rentrait on te posait qq questions et puis rapidement la conversation allait dans leurs vie ,la voiture en panne ou à changer ,les soucis du boulot ,la politique ,tout ce que l on voulait mettre un peu de côté alors on était bien content de repartir ·le 15 fév. 17:00
Pat45:Oui, même en coupant la télé, difficile de ne pas à nouveau se laisser embarquer dans la morosité ambiante...là, du coup, on peut facilement se laisser aller vers une sorte d'agressivité !😁·le 15 fév. 17:59
Alpaga:Tu as pensé à un simple ventilo dans le bato?·le 16 fév. 15:09
15 fév. 2024

Avant meme de rentrer, il y a huit ans, nous n'avions qu'une hate : retaper caisse de bord et bateau pour repartir aussi vite que possible. Nous adorons notre bretagne natale, mais nous n'avons jamais oublié le bonheur d'etre au chaud soleil des tropiques... nous nous inscrivons dans les "realistes".


Flora :):ça me plaît bien... "réalistes", je peux m'inscrire, même si pas bretonne ?·le 15 fév. 17:51
15 fév. 202415 fév. 2024

Il n'est pas si facile de repartir, en fait.
Quand nous sommes rentrés, dans notre idée, nous allions passer une année en France. Ca faisait 8 ans qu'on avait quitté, nos enfants nées dans les iles ne connaissaient pas l'Europe, ni le froid, ni la neige, ni tous les "plaisirs" de l'hiver.
Et puis elles sont rentrées à l'école, la plus grande au collège. Il a fallu reprendre des études pour trouver du boulot et de fil en aiguille, assumer les études, doctorats, grandes écoles, payer des studios, des stages etc...
Bref, on a mis 25 ans à pouvoir repartir.
Je crois que dans la vie, il y a 2 ou 3 périodes adéquates pour le voyage. 1) Avant les enfants, 2) quand ceux ci sont petits (jusqu'à 10 ans), 3) Quand ils sont casés (et qu'on n'est pas encore grabataires).


carpe diem:5) quand on n'a pas à veiller sur des parents en mauvaise santé·le 17 avr. 15:54
15 fév. 2024

4) Quand on a pas de gosses :p


15 fév. 2024

J'ai attendu la retraite pour mon premier grand voyage, un tour de l'Atlantique en 2019/2020 à deux avec mon fils qui venait de terminer ses études, un tour interrompu prématurément à cause du Covid...
Nous étions dans la deuxième catégorie décrite par BWV988 ci-dessus. Sauf que note voilier était atypique par comparaison aux autres ( on navigue sur un BONGO 960) D'ailleurs, c'est lui qui nous a permis de faire de nombreux contacts tout au long de notre périple.
Nous sommes repartis en 2023 mais sur un autre rythme et sans but précis et surtout en prenant notre temps sans contrainte d'un calendrier et en alternant des séjours sur le bateau et à la maison en Bretagne. Le bateau est actuellement aux Canaries bien au chaud pour l'hiver et nous allons le retrouver dans un peu plus d'un mois avec grand plaisir pour poursuivre nos navigations.


16 fév. 202416 fév. 2024

Un point qui me semble vraiment fondamental et qu'on a un peu abordé est le fait de parler au moins anglais. Ou même globish. Je pense qu'avant de partir, plutôt que de se focaliser sur l'entretien du diesel ou comment accoucher en pleine mer, pour ceux qui ne le parlent pas, apprendre l'anglais est impératif. C'est une langue facile et les méthodes gratuites sur internet sont performantes. Sans ça, on ne cause à personne, on ne rencontre que des français coincés et on ne se sent bien que dans les marinas francophones. L'anglais permet de parler avec toutes les populations, avec tous les bateaux, non seulement américains, mais aussi nordiques, ou d'Europe centrale.
Je pense que le plaisir de passer des soirées avec tous ces américains affables (et démocrates), adeptes de barbe cul, vaut bien la peine donnée.


Parasol:Ed850 : c'est une fixation la langue anglaise chez toi ...ya aussi le creole , le portugais et l'espagnol ..... oups , je n'avais pas vu que ta cible de contact etait les americains ·le 16 fév. 04:25
ED850:Non, pas une fixation, mais on finit une soirée avec des copains finlandais, comme on était il y a 3 jours avec tout un groupe de lituaniens/slovaques/américains. On a passé Noël avec des autrichiens... Notre seule langue commune etait l'anglais. Bon, ça fait des mois qu'on n'a pas vu un bateau français, mais ne pas parler anglais en navigation autour du monde est un sacré handicap.Mais t'en fais pas, on se débrouille très bien en espagnol, mais avec les locaux.·le 16 fév. 04:36
Parasol:C'est une position défendable ...tout depend ou tu te trouves et de l'eco,systeme dans lequel tu baignes , visiblement le csp+++ est abonné à l'anglais ·le 16 fév. 05:27
courtox56:Bonjour, plus on descend dans le sud de l'Amérique moins l'Anglais est utile, l'Espagnol est plus conseillé. Ok au Brésil on parle le Portugais "du sud" mélangé avec un peu d'espagnol, d'allemand. L'Anglais est la langue du Business et des échanges, pas du tout la langue du peuple. Au Brésil il est plus important de danser la Samba que de parler Portugais, c'est la meilleure façon de faire des rencontres avec les locaux.·le 16 fév. 08:17
16 fév. 2024

L anglais est probablement une des langues les plus faciles à apprendre, seulement on ne nous l'a jamais dit !
En voyage à bécane, on se retrouve souvent à des tablées mélangées côté nationalité, c quasi toujours pareil, si des francais sont présents, ils sont complètement inhibés et restent dans leur coin. A la fin, si bacchus a été un peu de la partie ca va beaucoup mieux, ils se lachent et se font comprendre. Ce n'est pas le vocabulaire ou la grammaire qui bloquent, ils l'ont. Ils n'osent simplement pas.
L'anglais c'est vraiment la base, même pour les recherches sur internet, si on se limite aux pages francophones c'est pas gagné.


16 fév. 2024

Hello,
Au Guatemala, il vaut mieux se débrouiller en Espagnol, en tout cas avec les locaux.
La communauté "bateau"est sinon pour l'essentiel anglophone, avec ceci dit pas mal de francophones (beaucoup de Québécois sur place)
On a été assez surpris, à Providencia (île Colombienne ), de voir que les locaux étaient pour la plupart bilingues Anglais-Espagnol!🙂
A Panama, on parle également beaucoup Anglais, sauf à la Panamarina, la "marina des Français "😁


16 fév. 2024

Bonjour,
le projet de Patrice étant d'aller en Irlande Angleterre Ecosse, le mieux est se mettre à l'Anglais. De plus,Patrice, si tu aimes le soleil sous des température raisonnable il y a le Danemark, La Suède la Norvège, la Finlande . Dans tous ces pays on ne parle que l'Anglais. J'ai essayé de me mettre au Danois.. les mots cela peut aller, mais faire des phrases whahou!


tikipat:En Bretagne il parle le français ?·le 16 fév. 15:40
16 fév. 2024

La langue française est assez complexe à comprendre et à parler. On peut regretter que l'anglais soit universel mais c'est une langue simple et assez facile à apprendre comme l'espagnol. Voyager sans en apprendre la base est illusoire et amène à l'entre soit ou l'isolement. Je crains qu'ARMEN ne soit confronté à la même problématique dans le Nord... Mais en France y a déjà de quoi faire si on accepte de faire le grand tour pour aller en méditerranée!


16 fév. 2024

Il a le temps de me mettre à l'anglais, pendant la transat retour !
Il est vrai que la barrière de la langue est un sacré problème sur le long terme, le langage des mains ou le baragouinage sont amusants au départ mais frustrants avec le temps. Je regrette que le francais ne soit pas universel, sacrés anglais !
Bon vent à tous les deux


16 fév. 2024

La dernière fois qu'on a parlé français autrement qu'entre nous, c'était à une soirée avec des profs de français Costa Ricains à San José, il y a plus d'un mois. Avant c'était Aruba en Novembre.
Il ne faut pas se leurrer, les contacts avec les populations locales sont généralement limitées. Discuter au marché, avec le chauffeur du bus ou les gens assis à côté de toi dans le taxico.
Les relations suivies sont les autres bateaux et hors Antilles françaises, la seule langue commune est l'anglais.
Donc, bien d'accord, l'espagnol niveau basique, ça le fait bien. Pour l'anglais, pouvoir passer des soirées sympas plutôt que d'être le seul bateau dans la baie à rester tout seul, c'est pas mal.


16 fév. 2024

Patrice n’est pas coupable il est victime de la nullité du système français d apprentissage des langues Vivantes, pas seulement l’anglais

Conséquence d’une morgue/passéisme/mépris des autorités qui croient encore que le français est une langue universelle

En Suède ils apprennent l’anglais à la maternelle
Aux acores en 2000 mes deux copains américains ont été ravis de pouvoir communiquer en anglais avec tous les jeunes acoreens

Notre faiblesse en anglais, ça s améliore nous à beaucoup coûté en rayonnement industriel et scientifique et en commerce extérieur
entre autres

Juste une question de réalisme, on aime ou pas mais l’anglais est la langue universelle


carpe diem:Si on est motivé on peut apprendre mieux qu'à l'école : j'achetais des livres pour apprendre le vocabulaire de la vie courante en anglais quand j'étais au lycée, j'ai appris l'allemand en empruntant les cours de mon frère, et la méthode Assimil m'a permis de me débrouiller en espagnol, italien et grec pour voyager. Quand j'ai passé des tests à l'institut Goethe on m'a inscrite en 4° année mais j'ai abandonné de suite parce qu'on parlait de littérature et pas de la vie quotidienne; ça a peut-être changé depuis.J'ai connu l'époque où il fallait lire des revues scientifiques en anglais pour se tenir à jour mais il y a eu des progrès apparemment.·le 17 avr. 16:12
16 fév. 2024

l anglais a l école est une horreur , a peine commencer que l on te parle de la grammaire , aucun cour ludique , amusant , que du casse cou.lle


tikipat:je n ai jamais aimé les profs et leurs suffisance ,classique , chiant , je regardais la pendule pour vite me tirer de la , je me suis trainé jusqu a devenir opticien . puis ouf , devenu skipper et de construire mes bateaux la vie m a éclatée a 90 % de bonheur ·le 16 fév. 17:41
16 fév. 2024

En Amérique du Sud, s'adresser aux gens en anglais c'est la certitude d'être catalogué gringo ou pire yankee 🤭
Perso c'est en espagnol ou en portuñol (mon portugais étant limité). Mais bon, je fréquente peu les yachties 😏


18 fév. 2024

Demat d'an holl ha d'an holl ha dreist-holl donemat da zistreiñ da Vreizh da ARMEN a zegas un tamm heol a vank deomp.

Bonjour à tous et à toutes et surtout bon retour en Bretagne à AR MEN ramène un peu de soleil on en manque


matelot@19001:C'est vrai : il va falloir que je retourne un peu en Bretagne un de ces 4, pour y pratiquer un peu mon anglais 😅·le 18 fév. 13:08
yantho:Non non l'anglois c'est plutôt du normand (enfin +ou-)·le 18 fév. 14:41

Bonjour,
Eh bien, mon retour en Bretagne suscite bien des réactions...
Nous sommes donc à l'anse à l'âne dans la baie de FdF depuis le 04 février.
Cette escale ne devait pas être aussi longue mais nous avons eu le plaisir de retrouver des bateaux copains.
J'ai aussi remplacé un mitigeur d'évier. Je maudis régulièrement les concepteurs de bateaux qui n'ont que faire de la maintenance ultérieure...
Sinon, l'anse à l'âne est un mouillage calme avec 2/3 vagues toutes la heures au passage de la navette: rien de méchant.
A propos de la navette, elle relie le ponton de l'anse jusqu'à Fort de France (7€ A/R). Très pratique pour se rendre dans la capitale de l'ile.
En sortant de l'embarcadère, sur la gauche, à 500m, un magasin d'accessoires bateau (sea services) et en face un supermarché (Caraïbes Price)
Les rues sont très animées avec beaucoup de commerçants. Un quartier a été choisi par les artistes peintre pour décorer les murs de la ville. De belles réalisations.
L'église est majestueuse.
A savoir: Il est déconseillé de se promener la nuit. C'est malheureusement une des villes les moins sûre de France.
A l'anse à l'âne, le ponton n'est pas du tout prévu pour les annexes. En cas de houle, c'est un gros problème. Régulièrement des annexes explosent en passant sous la structure. Je ne comprends pas pourquoi la municipalité ne règle pas le problème.
A droite en sortant du ponton, un petit Carrefour Market pallie aux manques de la cambuse. Pas le moins cher. Un peu plus loin, après le pont, une boulangerie fait la meilleure baguette de tradition que j'ai eu l'occasion de manger dans tout l'arc antillais.
Voilà ce que je peux dire de cette escale.
Bonne journée,
Patrice


yantho:Ar-men : (sans vouloir entrer dans votre vie privée) n'a-t-il pas été envisagé de tourner à droite après Panama pour faire un autre voyage, que prévu au départ, vers l'état de Washington, le Canada et le sud de l'Alaska, réputé pour sa nature et pas "chaude-humide"? NB : des amis proches peu intéressés par "la zone chaude" skoiern.com[...]ages-7/ ·le 18 fév. 15:00
minapouet:Oui mais ça s'appelle l'aventure et la découverte....·le 18 fév. 15:00
Meaban:Je me suis permis un +1 pour ré-équilibrer. Je ne comprends pas les -1 pour un poste informatif assez neutre. Quant à l "Aventure" sur les cotes Américaines, c'est comme l"Aventure" sur la cote Bretonne : très beau, enthousiasmant même...Mais le terme n'est pas le bon.·le 23 fév. 09:11
mitch58:Je valide les dires de patrice sur anse à l’âne,puisque j’y habite.La tradition a 1.60€ est effectivement une des meilleures baguettes que l’on puisse trouver.Pour les annexes aux pontons,le probleme est que si on ne met pas d’ancre arrire sur l’annexe elle pourrait selon les conditions ( houle,renverse de vent( rare))passer sous le ponton et se faire detruire.Habitant cet enddroit depuis 5 ans,j’ai vu le mouillage passer de 10 bateaux ( coté sud) a une trentaine regulierement aujourd’hui (l’iterdiction de mouillage officielle d’anse d’arlet en est certainement la cause) .A plus de 10 annexes au ponton,c’est le bordel.Un panneau rappelle de ne pas s'amarrer ni mettre un cadenas ( il sera coupé) a l’echelle,celle ci doit etre laissee libre pour que chacun puisse l’utiliser pour embarquer/ debarquer.·le 04 mars 16:01
tikipat:la grande anse d arlet est interdite de mouillage ? et la petite anse aussi ? ·le 04 mars 16:37
mitch58:Anse du bourg ( l’eglise) et grande anse ·le 15 mars 19:10

À Yantho,
C’est certainement très bien, mais on ne peut pas tout faire dans une vie de retraité…
Encore eu mes petits-enfants hier: ils nous manquent de plus en plus.
À minapouet,
Tes insinuations me laissent de marbre.
Bonne journée,
Patrice


18 fév. 202418 fév. 2024

Plus 1000 à Minapouet pour son humour !
Faut sortir des sentiers battus,pas besoin d'aller bien loin...
As-tu au moins essayé de vadrouiller sur la côte au vent de la Martinique ?
Il y a des coins fantastiques,vers le Vauclin,la Caravelle ou très peu de gens vont.
Il y a même un abri anticyclonique à l'écart de tout...
Si tu ne l'as pas fait,essaye au moins tu changeras d'avis je crois...


Bonjour,
Lors de notre descente, nous avions repéré une toute petite école primaire bien modeste à Portsmouth en Dominique.
Du coup, mon épouse, ancienne enseignante, a eu l'idée de monter un appel à dons (famille, amis) qui nous a permis d'acheter du matériel scolaire basique toujours utile et bienvenu.
Samedi 24 février, nous avons quitté l'anse à l'âne le coeur un peu gros car nous y laissions plusieurs amis.
Pour une fois le canal vers la Dominique était sage. Peu de vent, donc voiles appuyées d'un peu de moteur.
Nous nous sommes fait accueillir dans la baie de Portsmouth par nos amis venus à notre rencontre en annexe. Ce n'est pas grand chose, mais ça fait très plaisir.
Nous avons revu aussi Albert de l'association Pays qui peut aider dans les démarches administratives, faire visiter avec sa barque la rivière indienne (l'association a le monopole). Interdit en annexe, etc...
Le lendemain, nous avons été porter nos emplettes à l'école. Nous avons été grandement remercié par les sourires des gamins, heureux de découvrir les trésors dans les différents sacs...
Nous avons passé 4 jours avec nos amis dans cette baie.
De là, nous sommes montés aux Saintes. Mouillage devant l'ile aux cabris. C'est joli, mais les bateaux tournent sur leur ancre dans toutes les directions. Prévoir un évitage sur dimensionné pour éviter les touchettes toujours désagréables. Un cata s'était mis trop près de nous. A 20 heures, il était à moins de 5 m. IL a été obligé de se déplacer.
Ces iles sont jolies, mais c'est un peu la Riviera de la Guadeloupe.
Balades à terre avec nos amis.
Hier, dimanche 3 mars, nos chemins se séparent: eux sur Pointe à Pitre, et nous à Bouillante sur la cote ouest de la Guadeloupe.
Le canal entre les iles était viril. Nous nous sommes bien fait secoué. Belle houle et creux de 2 bons mètres nous ont accompagné jusqu'à la pointe sud de l'ile.
La particularité de cet endroit est la rivière d'eau souffrée très chaude qui se jette dans la mer. Endroit prisé des locaux qui viennent prendre des bains à la limite du supportable. En effet, la température de l'eau peut augmenter de 10° en avançant de 2 mètres! c'est surprenant et agréable.
Ce matin le vent est fâché sur le mouillage: 20 n avec des rafales à plus de 30. Accompagné de quelques grains. La saison sèche est bizarre cette année. l'année dernière, à la même époque, la météo était beaucoup plus clémente.
Bonne journée,
Patrice


04 mars 2024

La rivière en Dominique n’est pas interdit aux annexes elle est interdit aux moteurs si je me trompe pas. Si tu veux te le faire dans ton annexe a la rame, tu peux


Ar-men (anciennement Tan’oz):Je ne suis pas sûr. Albert nous avait dit que c’était leur chasse gardée. Et c’est compréhensible dans la mesure où c’est une partie de leur gagne pain.De fait , je n’ai pas vu d’annexe emprunter cette rivière.Bonne journée,Patrice·le 04 mars 16:59
tikipat:oui il vive de ça , alors , il faut respecter ... ·le 04 mars 17:03
04 mars 2024

A barbuda, ou nous sommes le vent a bien soufflé egalement,les previs donnent une grosse accalmie a venir.
Jeudi ,Direction st kitts et nevis que nous apprecions,ainsi qu’eustasia ( 1 ere viste)


Bonjour,
Notre remontée continue...
Après Bouillante, nous voilà arrivés à la réserve Cousteau, quelques nautiques plus au nord. Le vent ne nous lâche pas. Encore de belles rafales. Attention à mouiller dans la zone réservée. Les autorités veillent... Du fait du vent et des courants conjugués, les bateaux tournent pas mal: gaffe à l'évitage. Nous avons vu plusieurs bateaux remouiller pour éviter l'accrochage.
Le lendemain matin, le temps était calme. Nous en avons profité pour nous rendre sur les 2 spots de snorkeling en annexe. Bien nous en a pris car nous avons croisé sur la route du retour pas mal de bateaux professionnels qui emmènent les touristes sur la zone. Sans compter ceux qui viennent en canoë. Donc mon conseil est de s'y rendre vers 8 heures, ensuite ce doit être beaucoup moins glamour.
Nous sommes montés ensuite à Deshaies. La baie était pas mal encombrée. Nous avons mouillé pratiquement à l'extérieur dans une vingtaine de mètres d'eau. La houle était sensible mais pas catastrophique. Le village est vivant avec ses boutiques multicolores.
C'est dans un de ces bars que se tourne la série "Meurtre au Paradis".
C'est sous une petite pluie persistante que nous avons visité le jardin botanique de notre ami Coluche. L'entrée n'est pas donnée (17,50 €) mais ça vaut le coup: de belles essences d'arbres, des animaux. Le tout parfaitement entretenu.
Nous avons quitté définitivement la Guadeloupe pour l'ile de Montserrat plus au nord.
Comme d'habitude, le canal entre les deux iles était agité d'une longue houle. Pas mal de sargasses aussi. Nous sommes passés au vent de l'ile pour venir sur le mouillage du nord. Les deux plus au sud semblent interdit à cause du volcan. Nous avons pu voir des fumerolles assez importantes en longeant la côte.
En contournant la pointe nord, attention aux récifs à fleur d'eau: mortels pour nos fragiles coques mais un beau spectacle avec la houle qui éclatait dessus.
Nous avons mouillé dans la baie de Carrs Bay, au sud du ponton. Bien laisser la place aux bateaux pro qui manoeuvrent pour s'amarrer (vedettes à passagers et bateaux de charge). Sans le savoir, nous sommes arrivé pendant la semaine de la St Patrick. "musique" toute la nuit jusqu'à 7 h 30 du matin.
Nous avons sollicité les services d'un guide qui nous a fait visité la partie de l'ile qui n'a pas été détruite par le volcan. nous avons visionné un film à l'observatoire des volcans. Les images sont impressionnantes: la capitale a été totalement englouties sous des milliers de tonnes de scories. L'ile en a profité pour augmenter sa superficie. Nous avons marché a un endroit où quelques années auparavant régnait en maître l'océan. Impression bizarre!
A cause de la musique boum boum de la nuit précédente, nous avons mouillé l'après-midi dans la crique juste au nord. Malheureusement encore plus rouleuse que l'autre. Bilan: 2 nuits sans sommeil. Par contre, les fonds sont d'excellentes tenues.
Hier jeudi, nous sommes monté à Névis Ste Kitts. 35 nautiques de mer croisée avec des creux de 2 mètres. Un moment, le ciel d'orage était noir d'encre et les vents ont monté à plus de 30 noeuds. J'avais anticipé et réduit en conséquence. Malgré cela, nous filions autour de 8 noeuds. Heureusement, la pluie nous a presque épargnée.
Le ponton des annexes ici est assez acrobatique. La clearance nous a pris 2 heures. Le personnel est très gentil mais la procédure est vraiment fastidieuse. Il faut remplir un formulaire additionnel comme à Ste Lucie et Antigua. On a payé 30 EC pour la clearance et 135 EC pour avoir le droit de mouiller dans la baie (!).
A suivre,
Patrice


15 mars 2024

Bonjour à toutes et tous.
Encore Un grand merci Ar-men de nous raconter ta belle balade et les coins à voir ou à évier deci delà !!! Bonne continuation !!! cordialement Denis et Democrite


15 mars 2024

Bonjour,

Oui moi aussi, merci pour ces histoires :-)
Qui stimulent l'envie de repartir version 3:0 selon Ed850.
I.elles sont "bientôt" casé.es he he ...


15 mars 2024

Toujours super de suivre vos aventures.
Merci pour le partage.


Bonjour,
De St Christopher, nous continuons notre progression vers le nord, direction l'ile Fourchue. C'est un petit caillou en forme de fer à cheval qui se situe au NO de St Barth. Dans ce coin, toujours de beaux et grands voiliers qui tirent des bords. Nous avons croisé un magnifique ketch de 97 mètres de long. Nous sommes là dans une autre dimension, mais c'est très agréable à regarder.
La petite baie est très jolie, avec sa plage dans le fond. Une dizaine de bouées permettent l'amarrage. Comme je préfère la sécurité de mon ancre, nous avons mouillé au milieu. Cette baie étant ouverte à l'ouest, le mouillage n'était pas le plus confortable. Dommage! Ce caillou ne possède aucune infrastructure, n'espérez pas la moindre commodité. Mais c'est parfois bien agréable de jouer les Robinsons.
Le snorkeling est par ailleurs assez riche: requin, tortue, poissons diverses et plantes aquatiques ravissent les pupilles. Mieux que la réserve Cousteau, assez envahie...
Une tortue bien curieuse est venue plusieurs fois nager autour du bateau: je me suis fais une nouvelle copine!
Le mouillage devenant de moins en moins confortable, nous l'avons quitté avec regret au bout de 2 jours. Direction St Martin coté français dans la baie du Marigot. Nous avons longé la côte au vent que nous ne connaissions pas.
Après la pointe, il existe un port privé dans l'anse Marcel qui permet de laisser en toute sécurité son bateau là, permettant d'aller visiter certains pays de l'Amérique latine (ou autres)l'esprit tranquille.
La baie suivante, Grand Case est très jolie, le mouillage sympa. Belle plage.
Pendant une bonne semaine, nous avons eu une météo bien compliquée: vent fort changeant et pluies soutenues n'aident pas à une vie sereine à bord. Nous avons été obligé de changer plusieurs fois de mouillage dans cette grande baie de Marigot pour être le plus confortable possibleL. La vie de marin n'est pas toujours un long fleuve tranquille.
Globalement, la météo de ce printemps est beaucoup moins clémente que l'année dernière à la même époque.
Nous préparons le bateau pour la transat retour. Vérifications diverses et variées qui m'occupe pas mal.Etant assez méticuleux, je met toute la chance de mon côté pour avoir le moins de "surprises" possibles pendant cette transat qui peut se montrer plus musclée que l'aller.
La baie commence à se remplir par les candidats au retour, St Martin étant un point de départ habituel. Facilité de s'approvisionner au SuperU local, entreprises de maintenance bateau et magasins d'accastillage aident bien.
Les soirées entre copains permettent de refaire le monde.
Notre ami/équipier arrive le 02 mai par avion. Notre départ devrait d'effectuer 2 ou 3 jours plus tard suivant analyse météo.
Notre balade dans les Caraïbes s'achèvent ici. Je donnerai des nouvelles de notre transat retour ultérieurement. Aux Açores, si je trouve de l'internet.
Bonne journée,
Patrice


BWV988:Je profite de l'occasion pour te suggérer de viser Flores. Je ne sais pas comment c'est maintenant mais pour moi ce fut la plus belle escale que j'ai faite lors de mon aller/retour Antilles/Bretagne, mais bon c'était au siècle dernier, ça a peut-être changé.·le 17 avr. 16:52
Fripouilles:le port de Flores, d'apres ce que je sais, n'a pas été reconstruit aprés une tempete, et meme les navette en bateau n'accostent plsu (en tout cas c'etait comme ca l'année dernière)...·le 17 avr. 17:05
Peace And Love:En 2001 le port avait déjà été détruit par une tempête, il me semble qu'on avait mouillé mais l'équipage apres 12 jours de mer voulait un ponton du bruit etc et on est allé à Horta. Dommage car Flores est tres belle·le 17 avr. 18:28
tikipat:12 J ?? de ou ·le 17 avr. 18:36
Peace And Love:tout est dans mon profil et déjà bien voire trop connu de HEO ! Je ne souhaite pas pourrir le fil d'ARMEN auquel je souhaite un bon retour·le 17 avr. 18:43
tikipat:ok , je pensais 12 j depuis les Antilles Française , la ok ... ·le 17 avr. 18:57
joss 05:Le port de Flores a été à moitié reconstruit la grande digue est encore en travaux mais une digue a été construite pour faire accoster des cargos de moyenne taille .Il y a qq places pour relâcher 2 trois jours un marinero super sympa t’aide pour accoster .C’est gratuit et ça vaut le coup de s’arrêter ..Je dirais une quinzaine de bateaux peut séjourner…Juin 2023.Je suis passé en 2014 ,le port a été détruit par l’ourangan Lorenzo en 2019 .J’adore cet endroit comme Santa Maria …·le 17 avr. 19:30
17 avr. 2024

Bonne suite pour le voyage retour qui va bien se passer.
Donnes des nouvelles si tu peux


17 avr. 2024

Bonne transat les Acores valent le coup ..
De mon canapé je me remémore les 17 jours de pointe à pitre à Flores ,météo paisible un peu trop sans doute…
Assez humide et fraîche en approche .
Merci pour ce récit perso je m’etais lassé assez vite des Antilles ,mais je pense y retourner plus tard dans d’autre condition .


17 avr. 2024

Bon retour, profitez bien. La transat retour est un excellent souvenir de notre virée de l'année dernière. Vu tout ce que tu as raconté, vous apprécierez les Açores, j'en suis certain.


17 avr. 2024

ayant fait 3 fois le retour , j ai tj aimé les Açores , au point de m intéresser a acheter une maison il y a longtemps , bon prépare toi a faire du près et un coup de vent , ton bateau est grand est bien équipé , a 3 c est plus cool .bon retour ...


Peace And Love:Cela dit quand on a le temps passer par New York La Côte du Maine qui est magnifique puis celle du Canada jusqu’à Halifax puis être assuré d’etre propulsé par un bon vent d’ouest pendant une semaine je réfléchirai ·le 17 avr. 20:31
17 avr. 2024
17 avr. 2024

Toujours Flores, mais bien avant. Mon bateau est le plus petit, celui tout près de la sortie, un super souvenir!


17 avr. 2024

Allez j’arrête…


Peace And Love:Merci pour ces photos qui m émeuvent beaucoup ·le 17 avr. 21:11
Meaban:Moi aussi, une île merveilleuse, les meilleurs souvenirs de mon tour de l’Atlantique·le 24 avr. 22:18
popma:Tu as rencontré les Français sur Picaflores?Leur bateau y est presque à l'année sa femme se fait appeler Princesse!Il faut visiter l'île et sortir de son bateau·le 13 mai 17:49
17 avr. 2024

Moi j'aurais plaisir à faire escale à nouveau à Horta, même sachant qu'il y aura beaucoup de monde. A l'arrivée le site est beau, la ville aussi et c'est un endroit spécial, quoiqu'on en dise.


BWV988:C'est vrai que Horta c'est sympa aussi, mais de toute façon en revenant des Antilles il serait dommage de se limiter à une seule escale, les Açores méritent d'avantage, après ça dépend aussi du ressenti de chacun, certains, après la traversée rêvent d'un ponton et d'animation, d'autres préfèrent qu'il y ait une progression dans le retour à la "civilisation"; à ce sujet je me souviens d'un équipage de trois ou quatre mecs arrivant à Flores, qui parlaient fort en racontant leur traversée et qui se répandaient sur les 40 nœuds qu'ils avaient affrontés, selon leurs dires, et qui en voyant le mouillage disaient "on va s'emmerder la vie ici" (texto)...le lendemain matin ils étaient repartis pour Horta, je suppose qu'ils devaient rêver de s'arsouiller chez Peter. ·le 17 avr. 21:32
Flora :):Oui, à refaire j'y passerais bien tout l'été, j'en profiterais pour aller voir des copains de bateaux installés à terre au dessus de Horta. A l'époque après Faial, où on avait participé à une fête champêtre (hum les sardines grillées) on était allé à Pico puis Sao Miguel, une semaine en louant une voiture pour visiter l'intérieur. On s'était gavés de fraises à la crème ! En fait les Açores, c'est très dépaysant quand on vient de passer plusieurs années sous les tropiques ; les Portugais sont particulièrement accueillants et agréables à vivre.·le 17 avr. 23:18

Bonsoir,
Merci pour tous vos témoignages sur les Açores.
J’avais participé à la course des Hortensias en 99. J’en ai gardé un excellent souvenir. Je suis content d’y retourner et d’en profiter dans un autre contexte.
Merci à Joss pour les photos. J’hésitais à m’arrêter là à cause de la destruction du port. Content qu’il soit en reconstruction.
Bonne soirée,
Patrice


20 avr. 2024

De ce beau voyage, je retiendrai en priorité les belles rencontres, Bernadette et Patrice sur Ar Men en font désormais partie …


27 avr. 2024

Ils sont partis pour le retour ?


Tizef29:Il y a un Armen au mouillage à St-Martin sur Vessel Finder.·le 27 avr. 18:21
tiki83120:Oui c’est bien lui qui est à Saint Martin. ·le 27 avr. 18:41
tikipat:pas facile d avoir le bon créneau pour le retour , et ça change vite . ·le 27 avr. 20:05
Flora :):C'est encore un peu tôt !·le 27 avr. 20:09
tikipat:selon tes impératifs , tu peux deja rentrer ·le 27 avr. 20:27
Voyageur29000:Les retours ont bien commences ....·le 27 avr. 20:33
27 avr. 202427 avr. 2024

Bonsoir,
je ne pensais pas qu'il pouvait y avoir autant de bateau au mouillage à Saint Martin.
Les retours ont commencés, beaucoup passent par les Açores. Mais l'Arc Antillais est encore plein de bateaux de plaisances.


27 avr. 2024

Avant, du temps où le monde n'était pas si anxieux, on naviguait tout l'été dans la Caraïbe. Vu qu'on n'avait pas de météo, on se planquait s'il fallait. L'été est très agréable aussi. Peu de monde, vent moins fort, un peu plus de pluie, beaucoup plus vert.


27 avr. 2024

Histoire de rigoler avec les probabilités, avec des horizons temporels de prévision de l'ordre de 7-10 jours ça dépend de l'aversion individuelle au risque, perso étant tendance conservative je ne partirais pas.
Sûr à 100% (allez place au doute, 99 % 🙂 ) pendant la première semaine de mai il y aura des dépressions sur les Açores, plus ou moins profondes bien sûr on ne peut pas dire maintenant (la zone d'erreur/spread est assez significative) mais il y a un risque assez sensible de vents très forts.
Après, s'il faut faire la saison estivale en Méditerranée on fera des considérations différentes :)


Voyageur29000:Roberto : ca part depuis debut avril et des depressions sur les acores c'est toutes les semaines ....et donc pour la semaine prochaine , les partants sont deja parti et essaient donc de trouver le meilleur chemin (le noaa en annonce clairement deux ...) et des depressions il y en aura aussi en juin et en juillet ·le 27 avr. 22:47
06 mai 202413 mai 2024

Bonjour,
ils sont partis pour le voyage retour à la maison port de Ste Catherine à Locmiquélic (Lorient)
Le 5 Mai à 09:30

Bon vent belle mer.


06 mai 2024

Souhaitons leur un bon retour chez eux , et bon vent !


melody5:Bon retour·le 13 mai 18:32
06 mai 2024
07 mai 2024

Bonjour à toutes et tous. Merci encore Ar-men pour cette balade avec vous dans les Caraïbes.
Bon retour dans la «vieille Europe »!
Tu nous raconteras ce têtu, s’il te plaît pour … boucler la boucle !!! Salut bien. Denis et Democrite


13 mai 202413 mai 2024

Message de Fabrice du 13 mai:
Nuit compliquée :
26 n de vent de travers
Mer très formée
Pluie, orages
Vagues dans le cockpit
N’en jetez plus, la cour est pleine !
Tout va bien à bord

1 200 nautiques des Açores


tikipat:le retour est souvent mouvementé ·le 13 mai 16:56
13 mai 202413 mai 2024

Bonsoir,
on peut voir avec marinetraffic.com les routes suivies par les "Yachts" en ce moment pour faire ce trajet des Antilles aux Açores.
Les plus courageux montent à: 37° 09' 46.1" N, 047° 25' 26.5" W
Patrice utilise Weather4D pour le routage.
C'est un bon exercice pour beaucoup d'entre nous pour essayer de trouver le bon routage d'Armen.

Je ne me rappelle plus le modèle du bateau 40 pieds ou plus . Je sais que c'est un modèle Américain de Sun Odyssey . Qui a la réponse?


tikipat:Oceanis 473 ·le 13 mai 18:07
courtox56:Merci. Je n'ai pas les polaires du SO 473 modifié par Patrick·le 13 mai 18:19
tikipat:bah les polaires ? souvent on fait ce que l on peut , une fois j ai fait en 16 j tout au près , pénible ·le 13 mai 18:25
courtox56:Il suffit de chercher sur H&O pour avoir la réponse: jieter.github.io[...]a/site/ ·le 13 mai 18:26
tikipat:très optimiste les valeurs , carène propre , rien a bord , superbes voiles ·le 13 mai 18:32
courtox56:Pour ceux qui veulent réfléchir à la meilleure route en ce moment: voici sa position actuelle: Lat 28° 33’ 58.97 NLon 53° 25’36.05 W·le 13 mai 22:00
popma:Pourquoi les plus courageux au 37°? Il faut monter haut·le 13 mai 22:44
roberto:En supposant être dans l'état d'âme pour envoyer le message plus haut, je me mettrais cap 80-90° pendant deux jours.·le 13 mai 23:04
courtox56:Pour l'instant il est cap au 49° à 6nds depuis le 10 mai.·le 13 mai 23:41
13 mai 2024

Bonsoir, avec les derniers Grib GFS , qtVlm donne cette route de style très classique.
Je n'ai pas d'expérience sur ce trajet que j'ai fait plusieurs fois par avion mais pas en croisière.

Roberto tu penses qu'un décalage de 2 jours vers l'Est permettrait de mieux se positionner avant de remonter vers le NNE?,


popma:Je ferais route au 40° sur 350nm idéalement positionné au 33°27 - 50° pour rattraper les vents d'ouest ou SW en tout cas passer la molle qui va s'étendre et monter assez haut pour pouvoir faire route terre en profitant du vent et du courant en direction des Açores. Il faut monter au 42ème parallèle...·le 14 mai 01:30
15 mai 202415 mai 2024

Marrant ces commentaires a l'emporte piece ........alors que le trajet direct est tres alimente en vent


15 mai 202415 mai 2024

S'il fait route au 49 il est par là


15 mai 2024

Il y a une grosse différence entre être derrière son clavier en disant je ferais ceci et d être sur le bateau ou on doit composer avec les infos reçu , l équipages , l état de la mer , du vent réel reçu , de la fatigue etc ....


roberto:Oui, son message indiqué avant semble indiquer clairement qu'ils préfèreraient avoir des conditions différentes, à eux de voir.·le 15 mai 08:29
courtox56:Il fait son routage lui même avec Weather 4D, il ajoute ses propre contraintes de vent et de mer je suppose? Ce qu'on peut faire c'est comparer les routes proposées par les différents modèles météo, pour discuter avec lui et aider à prendre la bonne décision.·le 15 mai 09:19
roberto:Fais attention Courtox, demande conseil à ton avocat avant d'écrire quoi que ce soit :D ·le 15 mai 09:52
popma:Ce sont les limites d'un forum, une place de marché, un tribunal où se traitent les affaires·le 15 mai 10:29
15 mai 202415 mai 2024

Bonsoir,
Patrice n'est pas en régate, il change sa maison de place.
Il n'est pas interdit d'utiliser le moteur pour traverser les zones de vent faible. Ensuite une dépression favorable enverra du NW pour faire de la route sans utiliser la mécanique. Pour cela il faut essayer de rester au nord de la dorsale

Je m'amuse à paramétrer mes outils de routage avec l'usage du moteur, cela donne une route simple, courte, presque toute droite cap vers Horta. Je garde ces études de routes pour moi, pas besoin de stresser les bons marins sur l'eau.

Pour l'instant, 9ème jour, il est ici:
Lat 30° 18' 46.05 N
Lon 49° 17' 48.58° W
Cap au 65°
vitesse de sénateur.


popma:Je m'amuserais aussi, comme ça au 65 ou en abattant même plus selon la vmg et le jeu de voile, l'état de la mer...le spi, blablabla, le tout sur 200nm pour passer par exemple au 31.14 - 45.19. Il sera obligé de monter à un moment donné ce serait l'option choisi avec des vents d'est qui vont arriver fin de semaine prochaine mais la route directe pourquoi pas plus longtemps selon sa position chaque jour mais en surveillant une petite formation anticyclonique pour pouvoir l'enrouler. D'ici là?·le 15 mai 23:40
Peace And Love:@popma chaque fois que tu cliques le message part, si tu as une connexion lente un message part, une petite dizaine cette fois ·le 15 mai 23:08
popma:(de mon coté ça le fait pas mais c'est un serveur tiers. Si à chaque édition de message ça poste un nouveau message c'est possible alors je change de connexion mais le message est terminé). Merci ·le 15 mai 23:26
courtox56:Bonjour, l'équipage est là pour supprimer les doublons de messages.·le 16 mai 08:22
James :Un grand merci au passage pour ces travailleurs/bénévoles de l'ombre !·le 16 mai 08:25
Peace And Love:Bravo à l équipage bien sûr mais après qu une dizaine de mels arrive et Popma étant un nouveau il ne m a apparu inconvenant de lui expliquer quand on a une mauvaise connexion ·le 16 mai 08:56
16 mai 202418 mai 2024

Bonjour
11 ème jour de navigation: ARMEN est en train de sortir de la zone sans vent. Devant lui les vents de Sud Est vont prendre le relais. Il est au milieu du parcours, reste 1000 milles pour Horta
Cap au 63° vitesse 4,3 nds (vitesse économique au moteur)

Voici de la lecture:


tuperware:Sympa de relire Banik en 1992. Nous avions pris Nord car impossible de faire de l'Est. Avec des gribs j'aurais pris à un moment plein Est pendant deux jours au moteur et je passais comme lui easy. Au final 32 jours de traversée dont 5 enfermé dans le bateau et plein la gueule. :-)·le 21 mai 10:31
tikipat:32 j , oupssssss2 fois 18 j une fois 16 j , aujourd hui ceux qui on un système réception météo Irrridium ou mieux Starlink tu peux mieux te positionner ·le 21 mai 11:36
tuperware:C'est certain. :-) D'entrée c'était compliqué et nous étions partis de république dominicaine ce qui n'a pas arrangé la situation. Cette année ils y en a qui étaient choqués en arrivant aux Açores. ·le 21 mai 11:53
18 mai 202418 mai 2024

Une petite dépression stationnaire s'est crée dans l'Ouest. L'anticyclone s'étale du N au S dans l'ATlantique, entre les 2, un petit vent de Sud Sud Ouest de 10 nds va tenir plusieurs jours tant que la dépression ne bougera pas.
Pour l'instant , 18 Mai, ARMEN se déplace tranquillement à moins der 2nds sur une mer plate.
Mardi la dépression va faire de l'Est et coupera l'anticyclone en 2 parties. Ce qui donnera à nos amis un vent de Sud Ouest un peu plus fort.
La suite sera moins réjouissante car l'anticyclone devrait monter vers le Golfe de Gascogne, un petite dépression va se créer sur les Açores générant des vents de Nord Est ...Pif dans le nez.
On y est pas encore

Avec ECMWF comme modèle de prévision météo.


19 mai 2024

Tu es sur de ton commentaires sur les vents de NE?


popma:Aller à Flores ça dépend de sa moyenne jour. Enrouler l'anticyclone et mardi prochain ça souffle. Les vagues peuvent monter très vite près de la côte sans voir venir·le 19 mai 01:01
courtox56:Tu as raison, le NE n'est pas venu ....l'anticyclone a été plus robuste que prévu . En echange ils ont du vent de sud à Sud Est.·le 19 mai 14:53
19 mai 202419 mai 2024

Bonjour,
toujours cap au 67° à 3,78 Nds, dans le silence. 80 milles en 24h
Vent de NE 8 à 10 nds

Le vent de Sud à Sud Est assez fort viendra en fin de nuit.

Localisation:
Date: 2024-05-19 04:00:24 UTC
Latitude: 32 ° 41 ' 23.82 '' N
Longitude: 43 ° 24 ' 32.55 '' W
Direction: 67°
Vitesse: 3.78 NM

Reste 800 milles


20 mai 202420 mai 2024

Ce Lundi 20 mai, il reste 580 milles
Vitesse 3,78 Nds cap, 58°
Environ 100 milles/24h (point de 16:00UTC)
Toujours en route directe


Hello à vous deux!
Heureux de bientôt vous retrouver parmi nous!
Bonne nav!
Philou


Bonjour à tous !
Aujourd'hui mardi 21-05, la position d'Ar Men à 16h00 UTC est :
- 34°42'19.47"N
- 038°23'10.90"W
à 520 mN d'Horta, en route directe au cap 66° vrais.
Ci-dessous, la route déjà effectuée par Ar Men depuis son départ le 05-05.


Bonjour, Mercredi 22 mai.
Au bon moment et au bon endroit. Du vent de Sud Ouest, puis Ouest jusqu'à Vendredi, ensuite cela va baisser avec le Nord Ouest.
Il reste 480 milles pour arriver à Horta.

Hissez tout! Toutes voiles dehors!! Tout dessus!!! A pleines voiles !!! Hatoup !!!!


Voyageur29000:Hummm et si vous le laissiez vivre !·le 22 mai 17:02
Shari:voyageur29000, de quelle manière penses tu que le développement de ce post soit capable de l empêcher de vivre? Il est tranquille sur son bateau et fait sa route, laisse donc a ceux que ca amuse le plaisir de lui faire un routage théorique. ·le 23 mai 10:24
mocitoo:Voilà pourquoi je n'aurais jamais d'ais émetteur sur mon rafiot...·le 23 mai 13:19
courtox56:L'AIS n'a rien à voir dans ce cas précis.·le 23 mai 14:28

up.Salut bien Denis et Democrite


Bonjour,
l'AIS d'ARMEN est très faible, il n'est pas capté par SAT-AIS.

La position d'Armen nous est fournie par Patrice avec son téléphone satellites et le serveur "Kinetics" 1 point toutes les 12h.
C'est très gentil de sa part. Cela nous permet d'être rassuré et confiant dans son arrivée prochaine.
D'autres bateaux qui ont fait une route très nord, en ayant écouté les fichiers GRIB sont en souffrance avec ces grandes instabilités.

Cela nous démontre que pour un bateau lourd et lent la route directe est souvent la plus sage.

Avec l'AIS on a une bonne idée des statistiques des routes utilisées pour rentrer des Antilles. A condition d'avoir une émission AIS assez forte à bord de ces bateaux.


Fripouilles:Sais-tu s'il existe des portails gratuis pour voir les bateaux en SAT AIS ?·le 23 mai 15:26
courtox56:Non, le SAT-AIS coute cher à exploiter. Donc pas de site gratuit. Avec l'application Martinetraffic (de Kpler) sur smartphone et tablettes tu peux suivre 1 bateau pendant 24 h pour environ 1 euros. Il faut bien sur avoir le MMSI...·le 23 mai 15:56
courtox56:Avec mon abonnement premium je peux suivre 10 bateaux en SAT-AIS que je dois mettre dans une flotte. Il faut que leur émetteur soit de qualité avec une bonne chaine d'émission câble court sans perte et très bonne antenne. Un classe B+ (5 Watts SOTDMA) ou bien sur classe A. (12,5Watts SOTDMA) Pour les classe B (TDMA).) en 2 watts il faut un câble sans perte de moins de 5m de bonnes connexion et une bonne antenne.·le 23 mai 16:01
tikipat:Oui perso j ai mis un AIS 5 w , une cable faible perte et une antenne Metz Manta ·le 23 mai 17:11
4j4j

Il y a des bateaux qui ont fait route nord et qui ne sont pas en souffrance. Pour s'amuser à faire un routage içi il faut connaître le point d'arrivée et des horaires liés à la position du bateau (pas de moteur). ArMen avance plutôt bien. L'AIS les deux où j'ai traversé au retour à chaque fois le bateau avançait de quelques miles avec une fausse position avec deux bateaux deux transpondeurs sauf le tracking de l'iridium qui lui était juste. Au point où on a reçu un appel téléphonique pour s'assurer que tout était ok car on n'avait plus de tracking avec l'iridium. J'ai l'impression qu'il faut bien choisir son fournisseur de carte SIM? Le proviseur à éviter était advanced-tracking.com


En ce qui me concerne, je suis arrivé à Horta hier après midi en 20 jours depuis Saint Martin ( deux bidons de gasoil )
Le port est complet et j ai mouillé au milieu juste à temps pour m abriter de la baston de la nuit dernière.
J ai fait une route assez ouest avec 14 jours de près , 5 jours de portant et 1 jour moteur.
Ça n aura pas été évident tous les jours mais j en garderai un excellent souvenir.
J avais une correspondance quotidienne avec Ar-men


Jef-370:Respect! C'était un honneur de découvrir ce petit voilier blanc et jaune en septembre dernier à Porto Santo. Et un plaisir de savoir que cette boucle atlantique s'est bien déroulée. ·le 23 mai 18:09
lilas blanc:Merci jef, mais attention ce n est pas fini , reste un encore 1200 milles…·le 23 mai 19:54
BWV988:👍 C'est toujours sympa de voir des petits bateaux faire comme les grands!·le 23 mai 20:06
Flora :):"J ai fait une route assez ouest avec 14 jours de près"... ???En partant de St Martin, si tu fais une route assez ouest, tu n'arrives jamais aux Açores !·le 23 mai 20:32
tikipat:16 j de près mais avec un voilier pour , un X yacht 470 ·le 23 mai 22:39
lilas blanc:Flora, c était une théorie qui tenait la route au siècle dernier. Actuellement, on a les moyens de prévisions météo et routage qui nous permettent de savoir à peu près ce que l on aura dans les 10 jours et avec une quasi certitude pour 3 ou 4 jours. Alors si on nous dit qu il y a du vent plus à l ouest , et ben on va le chercher et qu ensuite il y aura 5 jours de portant qui nous ramènera vers les açores, pourquoi s en priver? Cela permet aussi de mieux gérer la conso de gazoil sachant que sur un petit bateau on a pas la possibilité de mettre 500 litres supplémentaires J ai utilisé un bidon de gazoil les derniers jours pour garder une moyenne alors que j étais au portant sous génnack afin d arriver avant le coup de vent.Ça gratte un peu moteur plus gennack mais pas de regret , au vu de ce que l on a pris, j étais bien content d être arrivé.·le 24 mai 00:59
damienz:Ce que Flora veut dire c’est que si tu fais de l’Ouest en partant des Antilles tu arrives à Panama. Pour aller aux Acores il faut faire de l’Est… Les moyens de météo moderne n’ont pas changé la position des 4 points cardinaux.·le 26 mai 17:43

Ar-Men est à Horta, Açores...



Jeff76 (VCC):Ils ont fini à petite vitesse, au moteur, pris dans les calmes de l'anticyclone qui s'est repositionné ... à sa place 😁 D'après le mail de Patrice d'hier soir .·le 26 mai 12:09

Bonjour à toutes et tous.
Super Ar-Men !!! Belle balade vu de notre petit écran !!! tu as du savourer tous les moments de cette traversée vers l'est !!! Merci de nous donner la suite de tes commentaires ...
salut bien. De nis et Democrite


Ibiza, un phare englouti...par l'urbanisation !

Phare du monde

  • 4.5 (100)

Ibiza, un phare englouti...par l'urbanisation !

2022