KELT 850 DI - Chauffage et autres infos

Bien le bon jour!
Récent acquéreur d'un Kelt 850DI de 1984 (la version originale donc) je remarque dans l'énorme equipet tribord la présence d'un surprenant dispositif de chauffage...

Des expériences?

Je recherche aussi assidûment des plans du bateau, et tout autre document de référence.. avec peu de succès..

Merci de votre aide, et, promis, je vais publier un maximum d'informations à l'avenir. En effet, je compte bien faire la connaissance approfondie de ce navire!

L'équipage
02 mai 2013
02 mai 2013
0

une photo de la bééééte nous aiderait
alain

03 mai 2013
0

Salut!
Je n'ai malheureusement pas encore de photos..
je vais remédier à cela ce weel-end!

Le dispositif ressemble à une grosse bombone cylindrique munie d'un dispositif d'échappement...

Les images vont être surréalistes!

03 mai 2013
0

c'est quand même pas une station spaciale??????
ALAIN

03 mai 2013
0

ouah eh bien ça y ressemble quand même!!!
il y a aussi tout un câblage électrique savant et d'autres tuyaux, probablement pour pulser l'air chaud en cabines!

0

Bonjour,
c'est vraisemblablement un chauffage type webasto ou eberspecher.
A part ça, super canote le Kelt 8,50. J'en ai eu un pendant quelques années et j'en ai de très bons souvenirs.

06 mai 2013
0

En effet, merci pour la piste!
Je n'ai pas encore eu le temps de plonger dans le coffre arrière pour relever les données d'un plaquette que j'ai aperçue, mais, c'est sûr, c'est un système de chauffage central à air pulsé. Des tubes de 5cm de diamètre déservent différents points en cabine!
Je me demande s'il n'y pas un risque d'incendie ou encore de gazer l'équipage en utilisant ce système.. ??

Oui... Un super bateau!! Je suis nouveau, et heureux proprio officiellement depuis samedi!

03 mai 2013
0

si tu vois des petits hommes verts ,des rat bleus et des éléphants roses en sortir tu as du soucis à te faire .
alain

03 mai 2013
0

Le réservoir à gas oil ??

06 mai 2013
0

En effet ce doit être un dispositif de chauffage à air!

J'investigue, mais j'ai peur..

06 mai 201306 mai 2013
0

Si c'est bien ce qu'on pense que c'est, ce chauffage à air pulsé ressemble à ceux équipant plus de deux bateaux sur trois dans les eaux froides où je navigue.
Niveau risque : si c'est correctement installé et inspecté de temps en temps, il n'y a aucun risque.
Le diamètre des conduits est au minimum de 60 mm, puis tu as des 75, 80, 90 et 100 mm.

Vu la description (gros paquet de fils électrique), je penche pour un ancien modèle EBERSPACHER genre D1L ou D3L.

15 mai 201316 juin 2020
0

Bonjour!
Me voici enfin avec des images de "la bête"!!
Nous prévoyons de démonter le dispositif et tenter de le faire fonctionner à terre dans un premier temps, avant d'éventuellement le remonter à bord, au propre.

Un projet illusoire?

La quête de schémas électriques et autre modes d'emploi a commencé!

15 mai 2013
0

c'est bien un ancien wabasto mais c'est le modèle pour aller au groenland .
en leur demandant tu devrais pouvoir avoir les notices .
sur ce modèle si la chaudière est percée on ne peut pas la remplacer car elle est isolée par de l'amiante ,évidement interdit à la vente ,comme si on allait respirer dedans ..
alain

15 mai 2013
0

C'est effectivement un modèle très ancien, voire ante diluvien...
Je croirais même qu'il est bien plus ancien que le bateau dans lequel il est monté.
Ceci étant, si tu veux un chauffage et que tu n'arrives pas à faire fonctionner cette antiquité, tu peux conserver la tuyauterie et remplacer la chaudière pour entre 1000 et 1500 EUR selon le fournisseur et la puissance.

Une nouvelle chaudière sera certainement plus économe en électricité, plus compacte et probablement plus silencieuse.

03 juin 201316 juin 2020
0

Eh bien voici.
Après être passé par tous les autres recoins de notre kelt 850 DI (si si partout!! ouah, ou presque, c'est vrai que j'ai pas regardé encore derrière tous les vaigrages..) ... et bien TOUT DEMONTE l'OVNI!!

Voi-ci! Non mais!

Ca intéresse quelqu'un?

:-)

03 juin 2013
0

Eh ben, misère !!!
ça peut intéresser quelqu'un aux puces nautiques, rayon 'antiquités de marine'... :topla:

Ceci étant, je me demande ce que ce bazar qui doit avoir deux fois l'âge du bateau faisant à ton bord. En plus, c'est en 24V et je doute fort qu'il y ait eu un circuit 24V sur un Kelt 8,5 DI. :reflechi:
Si vraiment tu as froid à bord, l'achat d'une chaudière neuve, moins gourmande et plus silencieuse ne sera pas un luxe.

03 juin 2013
0

Eh bien, sans rire, il y avait un circuit 24 volts...
installé, comme ce chauffage, par le propriétaire initial.
D'après la personne qui m'a vendu le bateau, le mec imaginait faire le tour du monde avec ce bateau..

C'est fou de voir le boulot qui a été accompli par le bonhomme pour mettre en place son truc.. au détriment d'autres choses qui me parraissent bien plus essentielles, comme l'optimisation de l'accastillage par exemple!

Mais alors, faut dire quant même, que ça apporte aussi du plaisir et de la satisfaction d'envoyer toutes ces veilleries superflues sur le ponton!!

;-)

03 juin 2013
0

Ce système de chauffage n'est pas d'origine. Enfin!!! le mien Kelt 850 Q, 1984) n'avait aucun système de chauffage à bord.

J'ai passé un hiver complet dans mon congélateur à rénover l'intérieur de mon bateau... Je chauffais avec une lampe hallogène et un petit chauffage électrique sur 110 volts, le tout beaucoup moins performant que le système "heavy duty" que vous avec dans votre bateau.

Le mercure a descendu un peu en-dessous de -30C. J'avoue que les journées les plus froides le bateau était un peu inconfortable pour y travailler mais jusqu'à environ -10C la température était assez confortable pour y travaill;er en t-shirt à manches courtes.

À moins de naviguer dans les régions froides (chez moi on ne navigue pas en hiver), je ne vois pas trop ce que je ferais de votre système de chauffage. À vous de juger selon vos besoins mais personnellement je récupérerais cet espace pour autre chose de plus utile.

Par ailleurs je suis certain que vous aurez de très beaux moments à bord de votre bateau. Je continue de découvrir les qualités du mien depuis que je l'ai acheter il y a 3 ans.

03 juin 2013
0

Ayant lu les allers et retour je viens contribuer au dialogue.
j'avais envisagé un chauffage type webastos.
j'ai depuis renoncé pour les raisons suivantes
coût d'acquisition et de possession, cout du combustible, danger potentiel, contrainte d'installation (j'ai pourtant un feeling de 10 m) pour passer les conduits d'air chaud...
Et puis j'ai trouvé un article suggérant un chauffage par liquide de refroidissement du moteur qui nécessite d'avoir un moteur avec échangeur.

Je suis d'autant plus convaincu de cette solution qu'actuellement j'ai un ballon d'eau chaude "alimenté en calories" de cette façon. De plus il s'agit d'une solution utilisée sur les camping-car.

Le coût passe de plus de 2000 euros à 200/300 euros, de plus pas de consommation de combustible (lourdement taxé) et un entretien sans doute très simple puisque il s'agit d'un petit ventilateur (en 12 volts) soufflant sur un petit radiateur.

Maintenant il faut considérer la zone de navigation.
Pour ma part en bretagne nord et , l'hiver, je n'écoute pas la météo au bistrot mais je navigue !!!
Un bateau en "polyester" est vite chauffé.
Je considère qu'avec une bonne heure (matin et soir) d'utilisation du moteur on doit pouvoir entretenir une température suffisante pour chasser l'humidité hivernale.
A titre d'information mes 60 litres du ballon d'eau chaude sont bouillants en 10 minutes; précisons que mon moteur est un yanmar 27cv.

Voilà qq idées à méditer.
kenavo

03 juin 2013
0

"...Un bateau en "polyester" est vite chauffé.
Je considère qu'avec une bonne heure (matin et soir) d'utilisation du moteur on doit pouvoir entretenir une température suffisante pour chasser l'humidité hivernale..."

Ça va dans le sens de mon expérience lors de mes rénovations en hiver.

03 juin 2013
0

Dans le Nord du Nord (aux Pays-Bas), au-delà de 30 pieds environ, la plupart des bateaux (du moins les + ou - récents) sont équipés de chauffage. Principalement en air pulsé EBERSPACHER ou WEBASTO.
Quand c'est monté d'origine chantier c'est une option à 3-4000 EUR. Si on le fait soi-même, c'est moitié prix (mais un gros travail)

03 juin 2013
0

skipper22 écrit "pas de consommation de combustible (lourdement taxé)". Pour la même quantité de chaleur destinée à chauffer l'habitacle la consommation de carburant par le moteur va être plus importante que sur un dispositif type webastos. Si on a pas besoin de faire marche au moteur, la solution n'est pas forcément économique, les révisions seront plus rapprochées, le moteur va vieillir plus vite...
C'est un calcul à faire.
Ces systèmes de chauffage sont installés en camping car mais aussi sur des poids lourds

04 juin 2013
0

Cher Milo,

De toute façon en croisière je fais tourner le moteur en moyenne deux heures par jour
soit pour avoir un peu de "vent de cale" pour la sécurité (ne serait-ce pour maintenir un cap serré dans passage délicat ou pour assurer une vitesse moyenne et arriver à l'heure pour la marée)
soit pour recharger mes batteries, nous naviguons avec un pilote auto et un frigo bien rempli !!

L'investissement dans un éolien ou panneaux solaires (avec les entretiens respectifs et les risques de pannes)
serait loin d'être amorti par l'économie potentielle de G.O.
--une heure de moteur c'est 1.5 litres
--une heure de chauffage (air pulsé) c'est presque le double plus la consommation d'électricité et là il faut encore utiliser le moteur pour recharger les batteries.
Je ne parle pas de l'amortissement des qq milliers d'euros du chauffage à air pulsé ; ni des pannes que j'observe chez mes voisins de pontons qui en ont fait le choix.

Quant à l'usure et les révisions du moteur ce n'est pas la vidange supplémentaire au bout de 150 hres qui va modifier l'économie de mon choix.
De plus :!
j'estime qu'il vaut mieux sur-utiliser un investissement que le contraire. Pour ma part j'ai choisi de naviguer la plus grande partie de l'année car un bateau qui ne navigue pas s'use encore plus vite >>> cela vaut pour le moteur.
Je pourrais évoquer
--Les contraintes d'installation & utilisation d'une éolienne
--l’impossibilité (à l'heure actuelle de se débarrasser d'un panneau photovoltaïque que les écolos se gardent bien d'évoquer.

Voilà une opinion que je partage...
libre à vous d'y souscrire ou non.
Cordialement & Kenavo

04 juin 2013
0

Skipper22,
Je respecte ton opinion mais elle se base sur au moins une donnée fausse.

La consommation d'un chauffage air pulsé n'est pas du tout de cet ordre.
Par exemple, un chauffage EBERSPACHER D4 consomme au maximum (à fond) 0,4 l/h.

Mon bateau (35 pieds) a été occupé par des frileux qui chauffaient à 23-24° au mois de mars (il gelait dehors, même l'eau du port a fini par prendre) pendant 16 jours consécutifs. Bilan du séjour : 90 litres de fuel ; soit moins d'un quart de litre à l'heure en plein hiver.

La consommation de courant est de l'ordre de 1 à 2 Ah ; autant que l'autoradio et bien moins que le frigo.

Le seul problème du chauffage quand il fait très froid dans un bateau "ordinaire", c'est la condensation. Après deux semaines, ce sont des litres et des litres qu'il faut éponger.

Pour ce qui est des pannes, mon premier chauffage à tenu 15 ans sans le moindre entretien. J'ai remplacé la chaudière (qui aurait pu être réparée) pour 1000 EUR et c'est reparti.

Objectivement, il faudrait lui faire un gros entretien toutes les 4-5000 h.
ça reste assez correct en terme d'amortissement.

04 juin 2013
0

Dont acte !
Il faut quand même amortir 4000 euros.
Pour ce qui est de la condensation les bacs à sel sont très efficaces et peu couteux.
Suis surpris par la faible consommation indiquée.
Je me base sur ce que m'ont dit des propriétaires ayant un chauffage webastos qui ont connu de nombreux problèmes.

Le pb du chauffage à quai ou au mouillage me paraît simple à gérer avec une gamme de solutions peu onéreuse.

En revanche je n'oserais jamais naviguer avec une chaudière allumée alors le mode de mon choix me paraît soulever aucun pb dans le gros temps.

Merci à Milo d'indiquer que ce syst est également en usage sur les poids lourds, je vais chercher a m'approvisionner de ce coté-là.
A chacun ses choix c'est la beauté de ces échanges.
A +

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (107)

mars 2021