karcher !! dangereux ou pas ??

salut à tous,
je sors mon so 40.3 vendredi pour carener et j'ai un doute !! le chantier utilise un gros karcher à buses rotatives pour oter toutes les concretions, pensez vous que ce dernier puisse endomager la coque ?? je serai là mais je ne pourrais certainement pas controler tous les vas et viens du gars avec sa lance et la distance à laquelle il se met pour faire ce boulot en permanence !!
y a t il des "normes" de distance et pression à respecter ??
sinon, je prefere perdre un peu de temps et en avant les spatules et raclettes en tous genre ??
merci de vos avis

L'équipage
21 avr. 2009
21 avr. 2009
0

je crois
que le nettoyage grossier dès la sortie de l'eau est recommandée pour enlever le plus gros avant que cela ne sèche.
Evidemment il faut faire confiance au chantier car un nettoyeur haute pression mal utilisé peut faire des dégats aussi.
Dans le batiment par exemple, si tu utilises une pression trop forte (ce qui peut etre la solution de facilité pour l'opérateur) , tu enlèves tout, y compris ce qui ne devait pas partir....
C'est une question de confiance vis à vis de ton chantier.

21 avr. 2009
0

à 30 cm
la buse à 30 cm de la coque et depuis des années et j'ai pas vu de problème

21 avr. 2009
0

et pourtant !
en parcourant le manuel de mon bateau il y est inscrit que l'emploi du karcher pour nettoyer les oeuvres vives est "formelement deconseillé" ... qu'en penser ???

21 avr. 2009
0

et pour moi
dans un autre livre," guide d'entretien de votre bateau" c'est écrit que personne ne peu plus s'en passer, et qu'il ne faut pas s'approcher de moins de 10cm et pas plus de 120 bars.
Comme quoi les conneries aussi sont écrites.
Dans ce livre par contre il le déconseille pour le pont car cela dégrade le teck et endommage les joints d'étanchéïté. ;-)

21 avr. 2009
0

les spatules et raclettes ont fait plus de rayures dans le gel coat
que tous les karcher réunis

la dangerosité de la haute pression pour le nettoyage des bateaux en polyester est un mythe

amicalement

21 avr. 2009
0

Haute pression.
Si tu vois un trou se former c'est que t'es trop près... :-(
Sinon c'est bien mieux que de frotter.
Un léger passage en biais est bien pratique.
Surtout qu'aujourd'hui tu peux trouver des machins à 30 € et tout petit.

21 avr. 2009
0

en biais
mais pas à la rotobuse ;-)
jet plat...amha, c'est mieux

22 avr. 2009
0

tout est une question de dosage et de buse JP.
L'hydro-laser cela existe.
Le jet d'un nettoyeur haute pression n'en est pas là.
Les spatules et raclettes font des rayures mais localement alors que la tendance avec l'eau haute pression est d'approcher très près, voire trop près et donc risquer d'endommager le polis. Une fois dépolis, la saleté s'accroche davantage.

21 avr. 2009
0

A l'eau froide !
j'ai entendu dire (mais c'est peut être un mythe) que l'eau chaude sous pression pouvait dégrader le gelcoat.

De toute façon, buse pas trop près (10 cm), et en évitant d'insister au même endroit, ça va.

21 avr. 2009
0

Pas de probleme
Je viens de faire la toilette de mon bateau avec un karcher pro pression au maximum, pas de probleme avec la rotabuse.

21 avr. 2009
0

Pour les problèmes...
...vous saurez plus tard ! J'utilise un petit karcher mais je le fais moi-même en douceur. Quand je vois des pros autour de moi qui font résonner les coques comme des tambours pour aller plus vite, je suis inquiet. Le jet fait cintrer la coque par endroits et je me dis que le gelcoat n'est pas fait pour cintrer et qu'il sera sans doute ainsi plus accueillant pour l'osmose à venir...

21 avr. 2009
0

Légèrement hors sujet
Cette semaine j'ai décapé mon vieux tangon en alu peint avec de l'eau à 2500 bars (je dis bien deux mille cinq cents bars), c'est magique, en un quart d'heure il est revenu à son état de surface d'il y a 30 ans : plus de peinture ni de primaire et l'alu non abrasé avec ses rayures d'origine!

C'est la même machine qui a servi a décaper l'Abeille Flandre et les 11000 m3 du Charles-de-Gaulle. Cette semaine le gars décape son premier Boeing 747 : les avionneurs sont embêtés car les décapants qu'ils utilisent n'ont plus la côte ...

J'aurais bien décapé mon mât avec, mais ça ne fait qu'une heure de boulot, et la machine se loue 1000 euros HT la journée, plus 15 litres de gasoil à l'heure (il faut bien nourrir le moteur de 150 ch). Je n'ai trouvé personne qui aie quelques trucs à décaper. Ca tombe 8 à 10 m² à l'heure sur de l'alu, davantage sur de l'acier ...

Si ça tente quelqu'un ...

21 avr. 2009
0

pour décoller es coquillages j'utilise un marteau piqueur de chantier.
pour décoller les coquillages j'utilise un marteau piqueur de chantier.C'est un peu lourd mais très efficace. Juste un conseil d'un mélomane: faut pas démarrer le compresseur, c'est mieux pour les oreilles.

Dans le temps on décapait les avions juste ce qu'il faut, pour ne pas attaquer les primaires d'adhérence en particulier, chaque couche a une couleur différente et avec un "fusil" qui projette des billes légères et abrasives on enlève juste les couches qu'on veut enlever.

Car une couche enlevée est une couche à refaire, autant en enlever le moins possible.
Du travail en finesse!

21 avr. 2009
0

Gros cochons
Avec vos tartouilles d'antifooling plus un avion ne pourrait décoller

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (72)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021