Joshua 40 : votre avis m'intéresse !

bonjour,

Tjrs à la recherche de mon bateau pour un TDM, départ prévu pour Mai-Juin, voilà sur quoi je tombe : un joshua 40 nickel chrome (recaréner par Meta, équipement impec...).
Bien qu'un peu cher, je me laisserai bien tenter par ce bateau.

A savoir que c une réplique du fameux et célèbre Joshua et que cela me pose un problème : est ce bien raisonnable de naviguer sur une réplique du plus fameux des bateaux barré par le plus fameux des marins.
N'est ce pas un sacrilège voire un peu ridicule ?

Je sais ma question l'est peut être aussi (ridicule) mais j'aimerais avoir votre avis.

Salut et fraternité ;-)

Pascal

L'équipage
10 déc. 2001
11 déc. 2001
0

Sacrilège ?
Ben non, le sacrilège ne tue plus depuis longtemps ! D'ailleurs, n'a-t-il jamais tué ailleurs que dans Tintin ?

Mais plus sérieusement, il faudrait vérifier que c'est bien le bateau qu'il te faut (mis à part l'aspect sentimental), on fait (probablement) depuis qques années mieux que le Joshua en terme de confort, de coût , de facilité de navigation, pour un programme de TdM.

08 mar. 2002
0

histoire de choix....
Salut,
Nous avons faillit acheter un Joshua à rénover, pour une somme dérisoire, et depuis que nous avons changé d'avis concernant cet achat nous y revenons sans cesse car vraiment c'est le bateau idéal pour un tdm. Le confort tu te le crée, tandis que la surface appréciable et son côté 4x4 ça tu ne les retrouve pas sur n'importe quel bateau.... alors n'hésite plus ! nous on regrette de ne pas l'avoir acheté et maintenant on a bien du mal à en trouver un à ce prix !!!(et même je dirais à en trouver un tout court )
bonne route :o)

09 mar. 2002
0

joshua
bonjour

Joshua et BernardMoitessier sont des personnalités tellement fortes qu'il est difficile de critiquer et sans doute présomptieux.

Malgré tout il faut se rappeler les condition dans lesquelles Moitessier s'est lancé et à quelle époque : des moyens financiers résuits et une culture marine qui ne connaissait pas encore les bateaux plus légers.

Quand on lit Moitessier, on se rend compte qu'il est parfois en danger parce qu'il a un baeau trop lourd, et trop lent.

Il serait dommage de se passer des évolutions dans l'architecture en se basant uniquement sur la nostalgie.

Mais le choix final reste personnel et j'imagine bien que l'on soit parfaitement heureux avec un Joshua, mais personnellement je ne ferais pas ce choix, trop lourd, trop lent, trop handicapé au près.

Hubert, de Cherbourg

10 mar. 2002
0

joshua
Non seulement ça n’a rien de ridicule de naviguer sur un Joshua mais c’est souvent l’occasion de rencontrer des « adeptes » du gourou,(ou de simples lecteurs sympathisants…..),souvent sympas justement .
C’est aussi un bateau qui a de la gueule ,ce qui procure certains plaisirs aux quels on peut être sensible, et surtout ce n’est pas tant le veau que beaucoup imaginent.
Le notre a bientôt vingt ans, se porte comme un charme et nous donne toujours autant de plaisir, y compris celui d’en étonner plus d’un qui s’attendait à laisser sur place le gros lourdeau bien connu !
En réalité c’est un « Tamata », qui est une extrapolation du Joshua de 10,75m re-agrandi à 12,40m, construit par ALIOTH, donc qui a bénéficié de quelques améliorations par rapport à l’original construit par META, sans que celles-ci ne modifient sa silhouette .
Bien sur ce n’est pas une bête de prés, mais question stabilité de route même sans pilote, capacité de chargement ,sécurité de par sa construction , qui sont quand même des qualités essentielles pour un bateau de voyage, il a de sacrés atouts…
Mais le choix d’un bateau est avant tout une affaire de feeling, si le modèle idéal existait, ça se saurait et tout le monde aurait le même…..
Par contre un conseil avant d’acheter un bateau en acier un peu « âgé », soyez hyper vigilants sur l’état des fonds, des réservoirs et des recoins difficiles d’accès, méfiez vous de la peinture qui elle est toujours neuve quand on vient de la passer :les soucis à venir sont là, pas dans le ridicule !
Bon vent, Thierry.

02 oct. 200416 juin 2020
0

Joshua 40 à vendre
Justement je vends un joshua ( longueur de coque 10.60), ht 12m) à La Réunion.

Je souscrit a ce qui est dit en terme de sécurité en mer, de douceur dans la vague ( lignes d'eau parfaites ne faisant pas floc floc !) mais c'est un bateau un peu exigeant physiquement et je le revends pour raisons de santé .

J'ai mis une annonce récemment sur le site hisse et ho et j'ai fait une page web : voir site site.voila.fr[...]-joshua .

je dois m'absente de l'île qq temps mais vous pouvez joindre un ami au 06 92 21 76 69

27 mar. 2002
0

Joshua, Tamatha et les autres...
Je vis au Carénage où hiverne Tamatha, le bateau de Bernard. Nous avons fait la connaissance de Véronique l'an dernier...de sa propre bouche, Tamatha et joshua sont loin d'être des bateaux idéaux...je rejoins donc l'avis de Hubert plus haut. Avec tout le respect dû à Bernard M pour ses aventures et ses prouesses, de nos jours on trouve des bateaux qui ne transforment pas un voyage en exploit!!!
Je crois savoir de quel bateau tu parles, si c'est le même c'est un Joshua vers Tarare dans le Rhône. Apparement il a été plus que soigné niveau construction, malheureusement il n'a jamais navigué et ça c'est pas un point fort!!!
En mer on ne s'encombre pas de la peur du ridicule, il faut que tu aies foi en ton choix c'est tout! Si il te plait c'est l'essentiel, mais je te conseille un petit essai en mer pour voir ses réactions...quille longue oblige...
Bon TDM et à plus

28 mar. 2002
0

Ben voilà...
Ben voilà, je viens enfin de trouver MON bateau... Finalement mon choix (enfin, si l'on peut réellement parler de choix avec les ovnis d'occasion...)s'est donc porter sur un ovni 39, ce qui était d'ailleur ma quête initiale...

Un Joshua m'aurait bien tenté, il était beau et puis je venais de m'avaler la trilogie de Bernard M., il y avait de quoi se laisser influencer après la lecture de ces bouquins cultes (que je relirais, c sur...), car parfois je me demande d'ailleur si un voyage n'est pas plus beau à rêver qu'a faire ?

Voilà, je suis maintenant en phase de préparatifs et je ne pas par quel bout commencer...

A propos de ridicule, ben oui, je suis p'tete un peu parano (?), mais ma danseuse s'appelle 'Jaguar', ce que je trouve un peu prétentieux voire 'con'...

On m'a dit que rebaptiser un bateau ne portait pas malheur (ben oui, en +, je suis très superstitieux...), à condition de couper le sillage...

Quelqu'un à des précision à propos de cette belle légende de marin ?

Et merci pour vos réponses à propos du Joshua.

Bon vent !

29 mar. 2002
0

malheur!
On est bien obligé de changer le nom quand l'objet est affublé d'un "josette" ou "poupoune 2"

ça ne peut pas faire de mal de couper le sillage mais attention! par babord impérativement!

bon, pour moi une bonne bouteille doit suffire a conjurer le sort (et à confirmer ses copains de revenir!)

31 mar. 2002
0

deplacement lourd!?!?!
pour ce qui est de la question du ridicule,je crois que toutes les reponses te sont donnees un peu plus haut.
En ce qui concerne un bateau type joshua,je dirais deux choses

  • j'ai personnellement naviguer sur un deplacement lourd,un endurance 35 en acier en forme realiser sur plans P. IBOLD par le chantier acgb, pendant deux ans,et tous ce que je peux dire c'est que c'etais une experience qui me restera a jamais. en effet lorsque l'on part pour un voyage en voilier avec tres peu d'experience,ce qui etait mon cas,ce type de bateaux est extremement rassurant par sa tenue a la mer.
  • les deplacements lourds ont une charge utile beaucoup plus importante ce qui est plus qu'appreciable lorsque l'on vit a bord.

en fait leurs seul defaut notable est leurs manque de vitesse dans le petit temps.
ce petit probleme est vite oublie en atlantique.
Pour finir , puisqu'il faut raccourcir, je crois que le top, c'est un bateau marin, sûr,confortable,qui permette d'enmener tous le confort necessaire a une croisiere auturiere
peu de bateau l'on prouver comme le joshua.

amitiees et bon vent

18 avr. 2002
0

JOSHUA
J'ai traverse l'atlantique sur joshua. C'est super bateau, il
n'a pas peur du gros temps et on se sent tres bien a son bord.
Toute fois s'il possede de grandes qualite au portant, au pres
c'est autre chose. C'est aussi un bateau qui demande pas
mal de travail au niveau des manoeuvres.
Cela dit ca reste un super bateau.

15 mai 2002
0

Il m'intéresse !
Bonjour,

Pouvez-vous me donner les références du bateau dont il est question ? Il pourrait m'intéresser !

Merci d'avance,

Thierry

04 oct. 2002
0

coque acier?
quelqu'un pourrait il me dire que penser aujourd'hui d'un bateau de type HIERRO, peut on en trouver et à quel prix?je viens de lire le récit d'annie van de wiele et çà me semble etre le bateau idéal ,est ce toujours le cas en 2002? merci des avis de spécialiste

08 oct. 2002
0

JOSHUA 40 des rats de marées Normands
Une association vient d'être créée pour la restauration d'un Joshua40, à l'abandon depuis 10 ans sur la côte normande...
Vous trouverez plus d'informations sur le site de l'association :

06 déc. 2002
0

rectification joshua 40
bonjour,

l adresse de l association qui restaure un joshua n est pas bonne voici la bonne
www.granvillweb.com[...]dre.htm

bon vent

alain

07 déc. 2002
0

Autre bateau de voyage
Dans un autre style que le Joshua, mais avec d'autres avantages :
le tirant d'eau variable, l'échouage sans béquilles, le volume habitable, le gréement de côtre, et plein d'autres ....
il y a le trisbal 36.
Pour en apprécier les qualités, il faut lire TRISMUS, du grand navigateur Patrick Van God, trop tôt disparu. Il y parle des qualités de son trismus avec enthousiasme, mais aussi de ses voyages, dans un style littéraire très agréable, qui nous change des banals récits du tout-venant.
J'oserais dire que j'ai autant apprécié la lecture de Van God que celle de Moitessier.
Pour conclure, l'évolution du Trismus a donné le Trisbal ; et il se trouve que je vends le mien, pour des raisons familiales. Il est en parfait état ; après l'avoir apprécié pendant 14 ans, j'aimerais maintenant que quelqu'un lui fasse découvrir d'autres horizons.
Si le coeur vous en dit, je vous envoie une doc par mail.

03 jan. 2003
0

moyen-age ?
On lui a dit que changer le nom d'un bateau porte malheur !
sauf s'il coupe le sillage ...par babord !
Il y a aussi les lapins et un tas de trucs du même genre ...
je me demande parfois si on a quitté le moyen-age ?
je note toutefois qu'il s'excuse d'être "superstitieux"! il est sauvable...

09 juin 2003
0

recherche d'info
Justement, je recherche témoignage (pour documentaire )d'un marin
sur le thème des superstitions.
Quelqu'un qui serait très "accro" aux superstitions liées à la navigation.

Gil

11 juin 2003
0

Trisbal à Tahiti
Après 20 de route, je me sépare de Gandalf, un Trisbal 36 en super état, il est visible à Tahiti et en règle avec les législations douanières, pour en savoir plus :
membres.lycos.fr[...]gandalf

13 juin 2003
0

Joshua
Il y en à un dans un champ prés de chez moi à Ollioule(var).La coque est une fab pro.Il est presque fini et le proprio (amer) v'as devoir s'en séparer.C'a interresse quelqu'un?

Pour la super...stition des amis m'ont donné la procédure:

  • placer une pièce (or ou argent?)sous le mât(ou épontille).
  • sortir du port et croiser huit fois le sillage en tirant un coup de fusil (en l'air biensûr,s'agit de pas faire couler son bateau) -prier pour que ça marche -ne pas oublier un cannot de sauvetage et des gilets... -les 2 derniers c'est pour rire...bonne chance.
13 juin 2003
0

A Gil
En Manche, au siècle avant-dernier, les barges de la Tamise embarquaient un cochon. On disait qu'un bon cochon bien nouri pouvait fire gagner 1 noeud au bateau. Et la mort du cochon à bord était le pire des signes d'avarie prochaine.

si c'est important, j'ai un très beau texte là dessus. Ca change un peu des longues oreilles.

Dis-moi...

vctar@yahoo.fr

02 oct. 2004
0

Joshua 40 ferro a La rochelle
Bonjour

Il y a un tres beau Joshua en ferro a vendre dans le vieux port de La Rochelle ; je ne parle pas du rouge de BM qui lui est au musee mais d'un bleu fonce .

J'ai ete leur voisin de ponton pendant quelques annees et il etait tres bien entretenu .

02 oct. 2004
0

le ferro :(
faut faire attention avec les bateaux en ferro cimemnt c'est tres fragile!
En cas de choc ça fissure rapidement :-(

03 oct. 2004
0

Si il faut faire attention avec le ferro c'est autant avec la qualité de construction
que les contre vérités que l'on peut entendre. Le bateau dont il est question semble effectivement nickel. ET si j'e n'avait pas acheté mon cannot l'année dernière je me serai penché sur le cas de celui là.
Quand à ce qui peut se dire, il vaut mieux interroger ceux qui connaissent le matériaux plutôt que ceux qui colporte tout et n'importe quoi

03 oct. 2004
0

comme je le disais sur un autre fil..
les Néo-Zélandais,(que l'on ne peut pas considérer comme des manchots sur l'eau),continuent à construire de magnifiques et bons navires avec ce matériau,tout ça car ils le maîtrisent parfaitement,ce qui n'a pas toujour été le cas chez nous,et qui a engendré cette mauvaise réputation,bien relayée,souvent par des gens incompétants dans ce domaine.
jacquot

0

tous
les materiaux sont bons quand ils sont bien mis en oeuvre

03 oct. 2004
0

ouais....
c'est solide mais pas contre un voilier en acier de taille egale.
C'est comme ça que le mien a coulé .....

04 oct. 2004
0

joshua 40

Souvenirs,...,souvenirs
Bernard avait choisi cette coque parce qu'elle était trés solide et pas chére(chantier du rove )Au dessin inspiré des pilotes à voiles du début du siecle qui attendaient à la cape active par n'importe quels temps les cap horniers chargés de phosphate devant les ports dans la Manche principalement. Contrairement à la tradition ces blokaus sont de prietres coursiers
ce qui grandit(s'il en était besoin !) encore les talents extrordinaires de navigation a l'instinct de Bernard .
Partant de Sormiou vers Ajaccio par mistral le seul guide était de sentir la houle s'elever sur sa hanche droite!
Ses bateaux sont émouvants , mais lourds, lents et rouleurs !

0

le
boat de bernard n'a pas eté construit au rove mais a chauffailles dans le lyonnais pour les bateaux pilote du havre il n'a rien a voir avec eux puisqu'il a un arriere norvegien!!!

04 oct. 2004
0

pilote!!

La légende de Bernard dans les calanques de Marseille comme bases de départ gratuit de son école ou "charter" vers la Corse pour remplir la caisse du bord, nous avait fait attribuer la construction de sa coque à ce chantier du Rove aujourd’hui disparu ou déplacer.Et qui de mémoire construisait ce type de voilier.
Rendons à césar.....plutot à Monsieur Brun!
D'autre part autant que je me souvienne je n'ai pas évoqué les pilotes du Havre , mais simplement les pilotes qui travaillaient dans la manche .
IL me semble que l'on à vue des pilotes qui faisait aussi fonction de bateaux de sauvetage type "COLIN ARCHER" travailler dans le coin et pas nécessairement basé en France .De l'autre côté, il y à un trés grand pays maritime .

0

oui dans la manche
il y avait les bristol channel cutters et les hyrondelles du havre les deux ont des arrieres a voutes carrée et inversees
maintenant si tu en a vu avec l'arriere norvegien je veux pas polemiquer!
la norvege c'est quand meme loin de la manche et je crois pas que les pilotes locaux auraient laissé leur place a des etrangers

05 oct. 2004
0

pilotes de la manche

Merci pierre 2 de cette précision , je retourne voir les documents laissés par mon papa!
Officier de la marine marchande à la Transat
et grands passionné des caps Horniers ,loupe à la main je vais regarder de plus prés le c.. de ces pilotes sur les photos !
Cordialement. christian!

10 mai 2008
0

old josua ...
J'ai navigué sur un josua en 1973 ...

l'impression que cela m'a laissé : une sorte de péniche qui se couche à la moindre risée, qui avance en crabe, qui ne remonte pas au vent, bref pas un bon trip !

L'architecture navale a fait quelques progrès depuis ce temps là (presque 40 ans !) c'est un peu comme les voitures de collection ... on les regarde d'un oeil attendrie, mais on les laisse au garage.

Bon courage pour votre quète. Le vent fera le reste. J.Yves

11 mai 2008
0

ne pas oublier
que Joshua de Moitessier avait le centre de gravité de son lest très haut (gueuses de fonte démontables)...avec le même lest en plomb au fond de la quille il aurait bien moins gîté...
De plus il a construit son bateau avec des tôles d'1mm plus épaisses que nécessaire ce qui ne l'a pas allégé...
Sans compter que lorsqu'il était en France,son bateau lui servait aussi de domicile et emportait plusieurs tonnes de bazard...Lors de la longue route la bateau était peu chargé ce qui modifiait aussi son comportement...
Les Colin Archer sont d'excellents bateaux, très marins et traînant peu malgré leur déplacement,mais leur stabilité plus orientée poids que forme les rend nettement plus gîtards que les voiliers modernes, et le retour de galbord important n'est pas très favorable à un bonne efficacité anti dérive

12 mai 2008
0

Voyage et croisière rapide
Pour avoir régaté bord à bord avec Josuah lors d'un rassemblement de vieux grééments dans les pertuis charentais, j'affirme avoir été surpris par sa vélocité. Il est loin d'être ridicule par petit temps. Faut dire que c'est un bateau très toilé.
Quant à la capacité d'un bateau de voyage à tirer des bords contre le vent dans un chenal étroit, faut pas rêver. Ils ne sont pas conçus pour ça. Mais quel confort à la mer! Et quelle stabilité de route!
Il faut choisir entre deux conceptions de la voile: prendre son temps et attendre les conditions favorables ou bien la croisière rapide pour exploiter au mieux le temps libre que nous laisse notre vie de salarié.

Régis

12 mai 2008
0

il est de bon ton ....
de dénigrer ce genre de voilier mais les critiqueurs ne sont que des navigateurs du dimanche . Certains ont effectués des voyages extraordinaires ; sans etre dans la survie tant le confort est important meme dans des conditions difficiles . Je pense à "northern light" qui s'est baladé en Antartique et retour jusqu'en Suede sans moteur ( hs). Jacques peignon sur un norvégien en ferro n'avait jamais installé de moteur et pourtant il a navigué en Antartique . Il faut dire que c'est un sacré navigateur qui a gagné par la suite la mini transat .
Les moyennes de Moitessier ( au large)sont tres honorables et certainement meilleures que bien des croiseurs plastoques et ce avec un poteau télégraphique .
Une chose qui m'a surpris c'est le volume intérieur vraiment important .
Le coté négatif , c'est le boute hors dans les marinas et le clapot court qui le freine au pres .

12 mai 2008
0

ci joint
voici une photo que j'aime bien de joshua.

12 mai 200816 juin 2020
0

raté
2 eme essai

12 mai 2008
0

je pense
sur l atoll d ahé ou il avait son faré

13 mai 2008
0

comparaison
Par gros temps, ce genre de bateau gigotte beaucoup moins (mais avec un peu plus d'amplitude) qu'une unité moderne ce qui le rend en fait bien plus marin: par force 8 on peut encore faire la cuisine sans problème (vécu)...et je doute que si un moderne était aussi lourdement chargé que l'a été Joshua (plus de 3 tonnes de charge), il serait plus rapide à conditions égales...Joshua n'est pas spécialement difficile à manier, très divisées, les surfaces unitaires des voiles restent raisonnables, seules les voiles d'avant, pas montées sur enrouleur, exposent à des risques par mauvais temps...
Par contre le pont est abondamment lessivé du fait du faible franc bord et de la gîte, d'où l'avantage du cockpit bien protégé sur ce type de bateau
Quand à l'entretient, Moitessier, du fait d'un manque chronique d'argent, n'utilisait que des peintures de finition de très bas de gamme qui ne tenaient que peu de temps, son accastillage, mis à part les winches, était intégralement en acier galva...de plus il a eu un gros passage de flemme durant son séjour à Ahé avec un entretient nul,ce qui a nécessité un gros travail de remise en état après ça...Mais comme d'hab' il est tombé sur de braves couillons qui se sont mis en 4 pour l'aider...ceci à l'époque ou il avait virtuellement des sous, puisqu'il avait fait "don au Pape" (drôle d'idée...) de ses droits d'auteur alors qu'il était lui-même dans la m...mais bon, ça fait partie de la face mystique du personnage...

12 mai 2008
0

c'est vraiment le genre
de bateau que je ne voudrais pour rien au monde.
Outre la symbolique attachante envers un personnage haut en couleur qu'un tel bateau represente je n'y vois que des inconvenients.

Un bateau même une unité moderne demande deja tellement d'entretient et de soins au quotidien (et de monnaie sonnante et trebuchante) on doit vite devenir l'esclave d'un engin pareil, si mes souvenirs de lecture sont bon même le grand Bernard himself s'en plaignait.

B. Moitessier, devait être un sacré athléte mine de rien parceque ce n'est vraiment pas le genre de bateau que l'on peut manié aisément seul.
mon canot ideal à moi de grande croisiere ou pas devrait pouvoir se manier tout seul ou à deux tout au plus.

Je veux bien croire que Joshua est un bateau qui marche bien neamoins restons un peu sérieux, c'est un bateau acier qui marche bien des années 60, n'importe quel canot des années 80 ou plus recent doit être infiniement plus marin.
On doit quand même pas mal subir la mer là dessus.

Sylvain.

13 mai 2008
0

ca fait sourire
de lire et relire et relire encore ce débat
messieurs un voilier n'est pas un moteur et on ne regarde pas un vieux bateau comme une vieille bagnole
la pénétration de l'air est diff de celle de la mer
idem pour l'entretien c'est une question de qualité des produits
reste le gout de chacun..........
;-) ;-) ;-)

14 mai 200816 juin 2020
0

une autre qui me plait ,
ci joint la photo sous voile d'un joshua qui hiverné en Antartique .
Pour la petite histoire , j'ai eu la chance d'etre équipier sur ce genre de voilier aux iles vierges . En tirant des bords on s'est mangé tous les bareboat style beneteau 38; comme quoi !!
En 80 on avait pas encore inventé la panacée.
Les voiliers typés ont un programme comme se balancer sur un hamac installé entre les 2 mats et partir faire une virée en patagonie....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le dieu des nuages souffle ses petits !

Après la pluie...

  • 4.5 (46)

Le dieu des nuages souffle ses petits !

mars 2021