Jeûne en mer

C'est l'heure de passer à table,
donc ne serait-il pas astucieux de jeuner vu que souvent l'estomac est patrac au moment des premiers heures ou jours de nav. Je vais tester.

L'équipage
21 fév. 2014
21 fév. 2014
5

Ou vieux à terre, a vous de choisir

21 fév. 2014
0

De l'importance de l'orthographe. ...

2

Mé non, less.
Yvon Tes pliquai que ces tines utiles.

21 fév. 2014
2

j'ai un ami qui avait un âne ,il a décidé de lui donner la moitié de sa ration tous les jours .
il n'a pas eu de chance ça aurait pu marcher le jour ou il ne devait plus rien lui donner l'âne est mort ....
à un jour près .....
tu devrais essayer plus de vivres à embarquer ,c'est pas mal
alain

21 fév. 2014
3

Je ne suis pas certain que la privation soit ici une bonne solution.

Manger léger serait peut être le meilleur compromis.

"Que savons-nous de notre ventre, cet organe bourré de neurones, que les chercheurs commencent à peine à explorer ?

Selon cette captivante enquête scientifique, il semblerait que notre cerveau ne soit pas le seul maître à bord. Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Notre ventre contient en effet deux cents millions de neurones qui veillent à notre digestion et échangent des informations avec notre "tête". Les chercheurs commencent à peine à décrypter cette conversation secrète. Ils se sont aperçus par exemple que notre cerveau entérique, celui du ventre, produisait 95 % de la sérotonine, un neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions. On savait que ce que l'on ressentait pouvait agir sur notre système digestif. On découvre que l'inverse est vrai aussi : notre deuxième cerveau joue avec nos émotions."

boutique.arte.tv[...]cerveau

25 fév. 2014
2

Lorenzo, je ne parle pas de manger léger ou de privation, c-a-d de forcer l’organisme.

21 fév. 2014
1

Cause de mal de mer :
Faim, Froid, Fatigue, Frousse ,Foiffe (soif)

Donc c'est pas une bonne idée de jeûner. Manges une pomme ca passe très bien dans les deux sens. Et évites : poivron, tomate, alcool et cigarette.

21 fév. 2014
4

La banane aussi passe très bien dans les 2 sens :pouce:

22 fév. 2014
0

tu parles de la banane ?

21 fév. 2014
0

C'est le "lubrifiant idéal"
surtout éviter les cacahuètes mal mâchées, elles grattent à l'aller et au retour, si retour il y a. :mdr:
C'est une très mauvaise chose de ne pas se nourrir correctement, mais surtout sans excès, et équilibré, autant que possible, en navigation.

21 fév. 2014
0

exact. Pour peu qu'elle ne reste pas trop longtemps dans l'estomac, elle a le même goût à l'aller et au retour.

21 fév. 2014
0

oui par le haut et par le bas
bon je sort :acheval:

28 fév. 2014
0

ouai mais comment tu fait quand t pirate impossible d occulter alcool et clope!!!

21 fév. 2014
15

Celui qui a eu le mal de mer et qui a essayé de vomir l'estomac vide, mange en mer ou n'embarque plus.

21 fév. 2014
2

Pilou, pas d'accord, le mal de mer vient principalement de l'oreille interne, toi tu parles de mauvaise condition de départ (ce qui est une erreur).
Pour la pomme ?? Choisir une banae et surtout pas d'orange.
D'autre part, le Dc Chauve (dans le fil sur le marin mexicain à la dérive pendant + d'1 an) indique une faible conso (1500 calo/j) en mer (sous réserve de peu de manoeuvre = cas du portant en haute mer), si peu de conso aps besion de bcp manger = cqfd ?
Dans notre société on mange trop, vrai ou faux ?

2

bien sur qu'on mange trop ! sinon j'ai un bon remede anti mal de mer:un sandwich oignon ,sardine ,piment arrosé d'un bon cote du rhone ,j'ai jamais eu le mal de mer avec ça :-)

26 fév. 2014
2

Pierre2, avec ton casse-croute on peu aussi réamorcer le circuit go et faire la vidange, pas de soucis, mais tu ne réponds pas à la question.

21 fév. 2014
1

Margotte, je ne parle pas de mal de mer, effectivement tu as raison, vomir de la bile est douloureux.

21 fév. 2014
0

Bonjour,

J'aime bien avoir le ventre plein avant de sortir en mer, et avoir toujours de quoi grignoter a porté de main chips etc...
ne serait ce que se sentir bien
"Faim, Froid, Fatigue, Frousse ,Foiffe (soif)" Pilou69 a très bien résumé.
Mais quand même une cigarette en plus et je suis heureux.

21 fév. 2014
2

Flo, bien d'accord avec toi (quoique grignoter ??), mais je parle de navigation hauturière(excuse moi du peu///lol).

21 fév. 2014
0

Bonjour,
surtout ne pas jeuner, à moins d'être maso et d'aimer souffrir le martyr...
Si l'envie devient pressante, en position, 2 doigts au fond de la gorge, et... Ensuite se rincer la bouche, boire de l'eau plate, manger une pomme/banane et s'activer.
Pas d'autre solution, hors médicaments anti mal-de-mer.
Normalement le mal de mer cesse au bout de 48 H, mais il y a des exceptions à la règle.

21 fév. 2014
2

Je rappelle que je ne parle pas de sortie à la journée, de mauvais départ, ni de mal de mer, ni de 2 doigts coupe-faim, je parle de l'okaze de jeuner en mer.

21 fév. 2014
0

Bien compris Jhon, je n'avais pas compris, mais je reviens quand même sur ma position, Nav hauturière je pratique et quand ça bouge je me vois mal préparer a manger, je n'ai que une petite unité. Quant au jeun, je ne sais pas, mais ce que je peux dire que si tu es a jeun tu n'auras pas l’énergie nécessaire surtout en nav hauturiere, tu seras fatigué, surtout tu auras froid et crois moi le froid c'est ce qu'il y a de pire

16 déc. 2014
0

attention aux pertes caloriques même sous les tropiques
c'est rare qu'il fasse 37° surtout la nuit en plus l'évaporation produit du froid ,
donc il faut s'alimenter ,
le mieux c'est de bien manger le matin léger le midi et peu le soir ,pour les quarts de nuit prévoir de boissons chaudes
dans des thermos et des sandwichs
s'alimenter évite l'endormissement causé par le refroidissement corporel ...
il m'est arrivé de maigrir en mer une seule fois
c'est à ma dernière transat une semaine de prés avec 25NDS pour faire les 700derniers miles j'ai perdu pas loin de 10KGS et je n'étais pas le seul
nous étions épuisés et pas de pôt nous sommes arrivés le 19février à st françois c'était la clôture du carnaval on n'a même pas pu en profiter trop crevés .....
alain

26 fév. 2014
1

(flo,,), je ne parle pas du froid, je serais ss les tropiques et au pire tu peux te couvrir. Je ne pense pas que 24 ,h de jeun diminue ton énergie ??

21 fév. 201421 fév. 2014
2

à Lorenzo, ce qu'affirment les scientifiques sur le ventre "deuxième cerveau' est interessant, et pourrait confirmer certaines visions de spiritualités d'asie entre autre; comme le taoisme, le bouddhisme, les arts martiaux, où on enseigne que le vrai "centre de l'être" n'est pas le cerveau (tete), mais l'abdomen (hara au japon, dantian en chine);
Pour les japonais, l'esprit ne se situe d'ailleurs dans la tete, mais dans le "coeur", pas le coeur physique, mais spirituel (au niveau du plexus solaire), qui correspond à "l'anahata chakra" du yoga; De même que l'énergie vitale et le siège des énergies et émotions, est d'apres cette sagesse antique, situé dans l'abdomen (correspondant géometriquement au centre de gravité et d'équilibre du corps);
D'où les expressions : avoir des tripes (courage), ou "la peur au ventre", etc
La respiration naturelle est d'ailleurs ventrale, et non thoracique (qui crée des tensions vers le haut du corps);
Or mal de mer peut être accentué à mon sens par deux facteurs principaux : déséquilibre de l'oreille interne avec la vision (le bateau bouge, l'horizon reste stable), et aussi les pensées dans la tete, ce qui accentue l'instabilité, en plus de l'équilibre, à terre comme en mer;
L'abdomen est donc important pour rester "stable" aussi bien physiquement que psychiquement; et peut aussi éviter de passer par dessus bord ;)

21 fév. 2014
1

Heu ! C koi, 'jeun'
C un truc de d'jeun's ?
:acheval:

21 fév. 2014
1

les 3 F :
Froid
Frousse
Fringale

Pas bon d'avoir faim pour le mal de mer.. bien au contraire.

22 fév. 2014
1

@TYZEF
tu oublies la Foif!

21 fév. 2014
0

Un truc que j'ai essayé, efficace me semble-t-il en cas de mal de mer, boire un demi verre d'eau de mer, le goût salé est assez agréable, et sans risque.... plutôt que jeûner en tous cas .

21 fév. 2014
4

Si tu navigues en solo, c'est pas une mauvaise idée.
Moi qui ai toujours navigué en couple ou en famille, je vois d'ici la tête de mon cap'tain ou de ma famille ! Ils auraient pas été d'accord du tout. Sans parler de mal de mer, la préparation et les repas sont des moments forts de la journée, au large.
Hum l'odeur du pain qui cuit dans le four...
Rien que pour ça j'ai envie de repartir !
;-)

21 fév. 2014
2

perle noire hivern(b)e moi!!!
tyzef ne mélange pas tout
flowrentz, je me pose la question, c pas sur ?? C'est pas un jeune de 24 h qui t'affaiblit , si ?

21 fév. 2014
0

Demande aux sportifs ce qu'ils en pensent.
Pourquoi organiser des ravitaillements pour les cyclistes, les coureurs à pied.....
"-Vous avez été distancé dans la côte.
- ben oui, j'ai eu un coup de fringale".
.

Bon d'accord, il n'y a pas beaucoup de côtes sur la mer. :heu: :oups:

21 fév. 2014
2

si il y en a tout autour
alain

21 fév. 2014
1

Margotte, tu confond, en mer c'est plutot de la veille que de l'effort physique constant (cas de tes exemples), donc l'alim peut-être différente.
Pour Flora, tu peux aussi le faire collectivement.
Je m'aperçois que la nourriture est culturel, alors que nous sommes à l'origine cueilleur/chasseur, donc habitué au jeune.
Le jeune a du bon sur l'éveil (en mer c pas mal), contre les maladies (a vous de voir), et puis le mauvais gras (vous en pensez quoi de l'obésité ?).

0

Moi j'aime bien les nouilles instant "genre A.k.i Noodles". Cela a le même goût et consistance à l'aller qu'au retour.. ;+)

Sérieux, rien de tel qu'une bonne "plattée" de pâtes. Pour le mal de mer, un comprimé de "Stugeron" et tout va bien... Et régate ou pas... jamais sans mon cubi !

Au fait quelqu'un a déjà essayé ces fameuses lunettes "tue l'amour" anti mal de mer...

21 fév. 201421 fév. 2014
8

Bonjour,
Pour avoir moi-même une pratique du jeûne thérapeutique depuis quelques mois, je signale plusieurs observations récurrentes :
- le jeûne doit être préparé avec une alimentation très particulière les jours précédant l'arrêt de nourriture
- les deux premiers jours de jeûne sont éprouvants , le temps que l'organisme change de méthode métabolique
- après deux jours, on n'a plus faim, après 4 à 6 jours on se sent vraiment bien dans sa peau
- le temps du jeûne est propice à la méditation, à la marche, mais pas à l'effort important , depuis le début de la préparation jusqu'à la fin de la réalimentation (faiblesse musculaire)
- le mécanisme de nettoyage de l'organisme peut provoquer des douleurs locales et momentannées et des yoyos émotionnels soudains
- la réalimentation doit être contrôlée minutieusement sous peine de douleurs terribles lors de la remise en route du processus digestif et doit durer au moins la moitié de la durée du jeûne.

Donc pour l'usage évoqué ici, à mon avis, c'est pas du tout adéquat. On se retrouverait à la fois en amarinage ET en adaptation au nouveau métabolisme et en état de faiblesse alors qu'on n'est pas loin des côtes. Pas bon du tout pour prendre des décisions et agir efficacement. En revanche, une fois loin en mer avec une météo vraiment peinarde pour vraiment longtemps (genre les grands calmes du pacifique), ça peut s'envisager.

Isabelle, de Skol

21 fév. 2014
1

Je parle de jeune et on me reponds bouffe ou mal de mer!!

21 fév. 2014
0

Matelot, c'est toi qui parle d'"estomac patrac les premiers jours de mer", donc les gens répondent avec d'autres propositions que le jeûne, qui leur semble une mauvaise idée.
... Pas forcément en toute connaissance de cause, d'ailleurs ... je serais intéressée de savoir qui dans les intervenants a déjà pratiqué le jeûne ou été aux cotés de quelqu'un qui le pratiquait.

21 fév. 2014
0

contrairement à ce que l'on pense en mer le corps est toujours en mouvement même couché et brûle pas mal de calories ,ne serais-ce que par l'évaporation sur la peau produite par le vent .même en été en mediterranée la nuit j'enfile une combinaison de voile et ma veste de quart n'est pas loin .ce qui est pas mal les premiers jours pour 'amariner c'est les barres de céréales énergétiques et dès que possible reprendre une alimentation normale .
sur un transat la plupart des équipages perdent du poids
pourtant on passe son temps à manger .
sur mon bord j'aime cuisiner ça passe le temps .
et pourtant on maigrit .
je ne pense pas que ce soit une bonne idée de commencer une croisière par du jeûne
alain
:alavotre:

21 fév. 201421 fév. 2014
0

Moi non, hélas... je ne maigris pas.
:heu:
Mais bien d'accord avec toi qu'on fait de la gym sans s'en rendre compte en permanence.

21 fév. 2014
0

Bonsoir 60 Nora,

Le coup des barres de céréales je connais, ça fait bientôt 1 an qu'elles attendent d’être mangées, a contrario la charcuterie et compagnie, ça ne reste jamais longtemps a bord

21 fév. 2014
0

Mangez une banane ça a le même goût dans les deux sens !!

21 fév. 2014
1

Skol, tu as raison, je me suis mal exprime, le cote patrac etait un moteur au jeune. Pour le jeune il m.arrive bien malgre moi de le faire. Sixtynora, le dc chauve dit pas ca.

21 fév. 2014
3

Perso, une fois les amarres larguées, je commence a avoir faim... alors jeûner, ce serait un calvaire et me rendrait vite sensible au mal de mer.
Bien manger pour moi fait partie intégrante d'une croisière, même plus importante que la météo que l'on va y rencontrer (tant que c'est inf a 40 nds!)

21 fév. 2014
0

Oliv, ce n'est pas la question et puis 40 kts c bien trop fort pour moi.

21 fév. 2014
0

Franchement je ne vois pas l'intérêt de jeûner .si on ne mange pas on n'a pas de carburant on a froid ..il faut adapter son alimentation au condition de mer .Meme si j'ai un équipier extra terrestre qui te fait un écrasé de pomme de terre avec 30 kits et une houle de 3 m ...on peut prévoir et préparer une salade de riz ..des pâtes .En plus je ne suis pas sur que l'on est mieux avec le ventre vide .et puis ça occupe .vraiment je ne vois pas l'intérêt

21 fév. 2014
0

Tycoz, tu te trompes, sinon il faudrait manger en continu!! Le froid n'a rien a voir (tu peux te couvrir a la demande) et puis il y a des pays chauds!! Et ce n'est pas une occupation en soi. L'interet c un truc en moins a gerer et aussi une approche differente (non compter l'usine a gaz pour avoir du froid conservateur, mais c une autre histoire).

21 fév. 2014
0

Matelot, je ne te suis plus, là : un truc en moins à gérer ? l'usine à gaz du froid conservateur ? Tu me semble en train de mélanger sérieusement les registres. Et présenter dans un forum public le jeûne de cette manière ça peut devenir carrément dangereux.

21 fév. 2014
0

Skol oublis ma reflexion et restons sur le sujet.

21 fév. 2014
0

Dans l'absolu, associer la mer et le jeûne n'a pas d'intérêt, en effet.

Mais en soi le jeûne bien conduit est très bénéfique pour la santé et j'ai donc décidé d'adopter une habitude de jeûner régulièrement.

Comme nous nous apprêtons à partir en itinérance à la voile pour plusieurs années, la question se pose pour moi: ferais-je mes jeûnes à l'escale ou en mer ?

21 fév. 2014
0

Skol donne moi un argument pour ne pas jeuner en mer, je parle d'un truc soft style 24 h, ce qui n'est pas la mer a boire!!

21 fév. 2014
1

Vous pouvez avoir une approche ascétique de votre corps mais moi j'ai une approche conviviale avec casse croûte verre de blanc à 10 heures .si je propose un jeune à mon équipage ils se barrent .Et mimi c'est son truc la gestion du ventre de l'équipage .

21 fév. 2014
0

Tu fais ce que tu veux mais à mon avis c'est pas ça qui soulagera ton "estomac patrac", et fait attention tout de même, si tu ne contrôles pas bien l'alimentation de la veille et du lendemain, voire des deux jours avant et après, tu pourrais dérégler ton système digestif.
Bon mais ça dépend aussi à quelle fréquence tu ferais ça, bien sûr.
Tente l'expérience et viens donc raconter ça ici ensuite.
(Je n'ai encore jamais fait de jeûne très court, je ne sais pas ce que ça donne, et je n'ai jamais jeûné en mer).

21 fév. 2014
0

Tycoz, ton apero a 10h, c quoi la navigation?
Skol, je n'ai pas besoin d'avoir l'estomac patrac pour tester, Il m'est arrive de faire une nav avec eau et fruit (800 m) ou la rochelle les canaries qu'avec boisson gazeuse et barre chocolate.

21 fév. 2014
1

@ matelot :
Les mono-diètes sont bien aussi pour l'organisme. Elle simplifient pendant quelques jours la tâche digestive, sans priver le corps totalement de calories externes, et sans modifier le métabolisme. (sauf si totalement sans sucre ni lent ni rapide)

Donc tu sembles avoir déjà pas mal d'expérience dans les méthodes d'alimentation. Alors je me demandes ce que tu cherches vraiment avec ce fil dont la question est mal posée. Tu trouveras très peu de gens sur Heo capables d'ajouter aux connaissances que tu as déjà. Donc va plutot voir sur les sites dédiés au jeûne thérapeutique.

@ tycoz : l'ascétisme n'est que pour un temps limité, et n'empêche pas la convivialité le reste du temps. Il s'agit de donner un temps de repos au corps, pour qu'il procède aux nettoyages qu'il n'a pas le temps de faire quand il est alimenté tous les jours (l'abondance alimentaire toute l'année de l'espèce humaine n'a que quelques dizaines d'années, en fait. Notre organisme ne sera habitué à ce régime que dans quelques centaines de générations.)

21 fév. 2014
0

skol, j'attends des retours d'expériences et pas me prendre la tête sur le net (ici cela me suffit!!!lol), même si la question est mal posée, au fil des contributions cela s'affinent (comme le fromage ?).
Surtout que pour tycoz la convivialité en soi n'a rien a voir avec la bouffe.
Comme je me répare a traversée le Pacifque d'O en E, j'aimerai bien diversifier ma nourriture et donc m'en abstenir parfois.
quand à m'aigrir en mer, faire de l'exercice constament, ça change du clavier, a noter que la masse musculaire migre des doigts vers le reste (mdr).

23 fév. 2014
4

Quelle idée de jeuner ! C'est completement farfelue cette idée de repos des organes pour soit disant detoxer.
Moi je voudrais reposer mon coeur tiens, j'aimerais l'arreter 2 ou 3 jours ? Je voudrais arreter mon cerveau aussi........
i
Un organe qui ne sert pas ou trop peu degenere (sein, prostate, chaine muscu etc).
Un moteur s'use plus vite à l'hivernage qu'en route.
Les coureurs du tour sont obligés de pedaler meme le jours de repos.
i
A par la radinerie d'acheter de la bouffe je ne vois rien de positif à jeuner. ( A part une occlusion des boyaux ) :alavotre:
i
Redonne moi du saucisson pour finir mon pain........ :langue2:

24 fév. 2014
0

papy-jame t'as rien compris a ma démarche, me confondre, péquin lambda a un IB diesel ?? ou a un cycliste archi 'chargé' (quand ils s’entraînent sur vélo d'intérieur, vu qu'ils s'ennuient/excitation, tu c ce qu'il font aussi avec leurs mimines!!!).
Pour une navigation hauturière, il n'y pas de radinerie de cambuse, je suis pas suicidaire...
pour ton saucisson, c très mauvais pour la santé, c donc a consommer avec modération (comme toute charcuterie), fais un bilan sécu (gratos à partir de 50 balais) et tu verras qu'il y a un tas de truc qu'il vaut mieux 'jeuner'
Et je parle pas du coté médical de la chose.

24 fév. 2014
0

Comme quoi si on part en croisière ,mieux vaut connaître l'équipage et ses intentions .Tu pars avec un ermite contemplatif alors que toi tu es un épicurien compulsif ....et ben la ballade elle peut tourner vinaigre .Chacun est libre de ses choix . Pour ma part je serai plutôt du côté des épicuriens mais je suis un admirateur de Gandhi ....J'avais un ami médecin naturopathe qui me bassinait avec mon surpoids ...tu bouffes trop de pain ..il pratiquait régulièrement le jêune .et bien je ne dis surtout pas que c'est lié mais le crabe l'a emmené à 53 ans .Comme quoi les à priori ,idée préconçue.....vivons comme on l'entend en respectant les autres

24 fév. 2014
0

Et moi j'avais un copain imaginaire qui a été sauvé parcequ'il ne portait sa ceinture de sécurité!!!

24 fév. 2014
3

j'en ai connu un qui en mer ne mangeait que des graines et fruits secs genre amandes ,caouetes figues exct.....
il me disait que c'était facile a conserver et très énergétique
un matin je l'ai retrouvé perché sur une barre de flêche entrain de sifler ......
alain

24 fév. 2014
0

Il appelait le vent, tu connais pas !!!!

24 fév. 2014
0
  • Tout est bon : Faut juste éviter les abus.
  • Je fais un bilan tls ans ça me permet de verifier mes reglages.
  • Faut bouger son corps et son esprit : Le repos c'est une forme de mort. C'est vrai pour les muscles, le cerveau mais aussi pour le systeme digestif, et le reste.
  • Sauter les repas c'est ce qu'il y a de pire , la machine chimique demarre à son heure habituelle et si y a rien à distiller elle s'abime d'acides. Ca deregle les cyles du pancreas qui gere la glycemie etc... Les toxines elles sont à éliminer par l'activité physique aerobie, pas par le jeune. . La dessus chacun fait ce qu'il veut pour essayer d'etre malade. . Pour l'apéro : Prefere les noisettes aux caouettes. Et le pastis aux jus de fruits. :alavotre:
24 fév. 2014
0

100% d'accord avec toi Papy_jame, tout est une question de bon sens.
Si le jeune est un peu abusif, le commentaire ci-dessous me laisse pantois:
" Il m'est arrive de faire une nav avec eau et fruit (800 m) ou la rochelle les canaries qu'avec boisson gazeuse et barre chocolate" :lavache:

25 fév. 2014
0

Imarra, 'pantois' pourquoi ? C'est de l'énergie 'pure' et d'un facile a préparer-consommer et je te dis pas la simplicté des courses (lol).
De la à dire que c'est a conseiller ?? C'est juste un retour de vécut (comme d'autre contribution sur ce fil, mais dans un autre registre = comment vomir, ou comment commencer l'apéro à 10 h!!).

24 fév. 2014
0

Pa-py-jama, et si tu ne manges jamais à la même heure, la machine elle fait comment??

A chosir j'essaye d'être en bonne santé.

Pour l'apéro, j'espère que tu jeunes le matin!!!

24 fév. 2014
0

Regle : Pas d'alcoool en journée, seulement le soir.
Jamais manger à la même heure ? Bizarre ? Tu es Amerloc ou hotesse de l'air ? : C Pas bien sain ça !
Pour le sommeil, la bouffe, le caca, l'apéro etc.... respecter son horloge interne c'est respecter son corps ...quand on peut.

19 H Pastis !!! :alavotre:

24 fév. 201416 juin 2020
2

j'évite d"emmener en mer des herbivores, pardon des vegetaristes et autres coincés de l'estomac, qu'ils jeunes ou bouffent des graines comme un poulet de batterie, peu me chaut, mais en plus ils essayent (sans succès) de me convertir et ça c'est trop me demander. Redonne moi donc un peu de jambon d'Aoste et de fomage

24 fév. 2014
1

L'a une drôle de couleur ton jambon... :jelaferme:

24 fév. 2014
0

Pascal tu manges jamais de verdure et fruits, t'as tort c très bon pour la santé.
Mais je vois que le sujet est sensible.

25 fév. 2014
0

@matelot 9457637098656
qu'est ce qui te fais penser qu e je ne mange pas de verdure? Salade avec le foie gras, tomates, soupe de légumes,ratatouille etc etc. Ferais tu partie de ces tristes ui ne mangent pas de viande?

25 fév. 2014
1

@matelot 695849
je vois que tu ne fais pas la différence entre un foie gras maison et un tranche de jambon, pôvre de toi!

25 fév. 2014
0

Ben quand je vois la tronche (tranche) de ton jambon d'Aloste, g peur pour toi...

24 fév. 2014
0

70 ans sans manger.... Imagines les économies et la liberté... Moi, j'aime trop le chocolat...

www.lefigaro.fr[...]ans.php

24 fév. 2014
2

M arrive souvent en mer de sauter le repas de midi.....evitant ainsi la forte somnolence...c est souvent mal percue...mais je fais mettre ma part de cote pour le retour au port....apres cette explication cela passe bien mais je refuse de me goinfrez de saloperie sucrees sous pretexte qu en mer il faut manger...la graisse et l exces de sucre favorisent aussi le mal de mer....chaque organisme est unique il suffit juste de connaitre ses besoins et se ficher de la bien pensance

24 fév. 2014
1

Dans la liste des F qui donnent le mal de mer il y a le Faz Oil, le Fuel quoi...ça pue terrible. (je mets l'essence dans la même catégorie).

Sinon l'arme fatale anti mal de mer c'est les pâtes chinoises en carré déshydraté, ça a le même goût à l'aller qu'au retour...
D'ailleurs vous avez déjà vu un chinois avec le mal de mer?

En mer (ça fait rire tous mes amis) je suis The King du lyophilisé, je peux faire tenir 1 an de bouffe dans moins d'un mètre cube :acheval: :acheval: :acheval:
et je maîtrise 2 à trois modes de préparation par article (sauté, bouillu, en soupe...).
Certaines sont tellement épicées que tu faits des quarts de 12 heures :doc:

24 fév. 2014
0

OK, la bouffe c sympa, mais on est pas obligé d'être malade en mer (par ex: moi j'aime bien l'odeur de go, mais il faut dire qu'a 2 ans je naviguais déjà).
En mer je ne suis pas non plus un cycliste attaquant le T de Fr, en solitaire on se repose bcp, because veille 24/24 h, donc l'alim n'est plus a heure fixe non plus.
Le jeûne, c le sujet du post est une approche aussi. C'est comme si on me disait mais Mr, vous ne pouvez pas assurer une veille en solitaire, et bien si je tiens 10 js a veiller 24/24 avec un tour d'horizon tt les 10 a 15 mn.

25 fév. 2014
0

Ha oui là matelot je dis plus rien ! Tu es d'une autre planète, ou un mutant de Tchernobyl ?
.
Aimer l'odeur de go : GLUPS ! ou plutot BEURKKKKK. je ne connais vraiment rien de plus ecoeurant.
.
Assurer une veille 24/24 ? : J'ai trouvé ! : Tu es siamois avec 2 cerveaux ?
.
Ca te dirais un petit job d'exib à la foire du trone ?

25 fév. 201425 fév. 2014
0

A chacun ses odeur/parfum,
24/24, facile, en dormant très souvent mais réveil tt les 10/15 mn.
Pour la foire du trone, si tu me l'installes sur un atoll ?

25 fév. 2014
0

Il y a 6 mois encore, si on m'avait dit que je pouvait rester 10 jours sans manger j'aurai traité la personne tenant ce propos de doux digne également.
Sauf qu'après avoir lu des centaines de pages de documentation scientifique sur le sujet, j'ai la conviction que ça serait bon pour moi et que ça serait bon comme pratique régulière pour les décennies à venir.
A condition de faire ça sérieusement, bien sûr.
Et je ne suis pas sûre d'échapper au crabe, parce que j'ai déjà presque 50 ans, mais ça fait partie de mes motivations.

On peut lire sur ce sujet Thierry de Lestrade "le jeune thérapeutique", c'est une bonne introduction au sujet, sérieuse et accessible.

Mais bon, on est d'accord, chacun fait ce qu'il veut avec son corps.

25 fév. 2014
0

Skol, 10 js ? Tu crois que je vais tenter après des tranches de 24 h puis 3 js?? Mais bon la traversée devrait durer 60 js, puis 30 js, c jouable ??

25 fév. 2014
0

Matelot,
j'ai deja écrit sur l'inadéquation du jeune en mer, sauf grands calmes garantis (faiblesse musculaire) et tout ce qu'il faut a bord pour la phase de réglementation (sinon danger)
Je ne vois pas trop l'intérêt d'un jeûne de 24h, ce n'est vraiment un jeune que pour un corps tres entrainé .
Un jeûne de 3 jours , ce n'est qu'une étape d'entrainement , a faire eventuellement quand on le fait la première fois mais bon, on n'a pas le temps de voir l'ensemble du processus.
Ça devient a mon avis bénéfique seulement a partir de 5/7 jours.
J'ai ete pour le moment jusqu'à 10 jours.
J'ai le projet de ménager une plage de temps dans les mois qui viennent pour aller plus loin.
Ne pas aller au delà de 3 semaines sans suivi Medical.
En ce qui te concerne, je dirais NE TENTE AUCUN JEUNE LONG EN MER TANT QUE TU N'AS PAS EXPÉRIMENTÉ LA MEME DURÉE A TERRE.
On ne PEUT PAS reprendre des forces rapidement, on reste faible pendant plusieurs jours de réalimentation, donc on ne peut pas s'adapter a une météo qui changerait en quelques jours.
Fais gaffe quand meme avec tes expériences....

25 fév. 2014
0

@ Mais que peut il donc y avoir de bénéfique à jeuner !?

25 fév. 2014
0

Si tu les fais plusieurs fois il parrait que c'est le repas le plus important de la journée ^^)

25 fév. 2014
0

skol, ne t'inquiètes pas et merci de la mise en garde, je ne pense pas dépasser les 24/36 hs?

25 fév. 2014
2

@ Papy-jame : j'ai apporté des éléments de réponse à ta question plus haut dans le fil et ta façon de la re-poser ici transpire tellement le doute que j'ai le sentiment que c'est peine perdue d'y répondre une seconde fois.

25 fév. 2014
1

Le système nerveux est un énorme consommateur d'énergie (50%). Les cellules nerveuses sont hyperfragiles
et très sensibles entre autre d'abord au manque d'O2 (lésions à 1,30mn), aux déséquilibres ioniques puis au manque de glucose circulant (déclenche le réflexe de faim (pleures du BB, calmés d'abord par un volume digestif, puis par la remontée du glucose).
Toute baisse de la glycémie a un effet immédiat sur le cerveau avec déclenchement de mécanismes de sauvegarde. En veille le stock de glucose puis de glycogène (=2 glucoses) stocké par le foie est converti en glucose, est pour 3h. L'utilisation des graisses viendrait ensuite. L'ambiance marine expose au froid avec gros phénomènes de lutte très consommatrice de sucre, car nous sommes des homéothermes et non poïkilothermes
L'activité musculaire notable sur un voilier consomme beaucoup, le stress adrénalinique aussi. DONC on ne peut pas faire n'importe quoi si ont veut bien gérer son bateau.
De nuit en plus les illusions optiques sont faciles et un cerveau en manque pourra rajouter des hallucinations.

Pour les fanatiques du n'importe quoi alimentaire j'ai connu une type soi disant végétarien qui manipulait honteusement son épouse vulnérable. Il a réussi à l'envoyer à l'hopital totalement dénutrie alors qu'il gardait un habitus dans la moyenne.

En moyenne on peut mourir en quelques jours par manque d'eau mais un mois au moins de faim.
Depuis toujours les hommes meurent de faim ou font mourrir de faim leurs ennemis. Tous ces problèmes de privation alimentaires sont hélàs fortement documentés.
Durant la guerre froide, à l'est, on a mème scientifiquement maintenu en survie affamée juste en limite de lésions irréversibles des sujets qu'on voulait faire parler (cas très documenté).

25 fév. 2014
0

@ outremer : ton propos pourrait presque être qualifié de "n'importe quoi pseudo scientifique". Tu mélanges des notions qui ont peu de rapport avec le sujet, apporte une anecdote "horrifiante" qui n'a rien à voir avec ce fil, et tu occultes des pans entiers de l'information scientifique existante.
Pas sérieux, ça.
:non:

25 fév. 2014
1

Skol j'ai relu tout tes posts : Je ne vois rien qui justifie de torturer son corps avec le jeune. Ni aucun avantge.
Dans les medecines huberluesques, ya le jeune, boire son urine, des soupes comme ci ou comme ça, des regimes je respire pas, je pisse toutes les 30mnvégétaliens etc.....
Que du danger !

25 fév. 2014
0

@ papy jame
tu oublies les .... lavements! :jelaferme: :acheval:

25 fév. 2014
1

Que vous répondre. Chacun peut penser ce qu'il veut.
Comme un bon nombre d'intervenants, souvent des vrais pros dans leur sujet, sur ce Forum, souvent très riche en infos pertinentes, j'essaye de fournir commentaires utiles, parfois accompagnés d'histoires vécues.
Ce que je raconte plus haut est donc issu de mes 50ans de vie en milieu médical publique ou privé dans des domaines touchant en permanence à la physiologie humaine, souvent dans des cadres d'urgences extrèmes hospitalières.
Ma modestie naturelle m'empèche de détailler içi l'étendue des domaines médicaux spécialisés auquels j'ai participé et des connaissances acquises dans d'autres domaines.
Les anecdotes citées sont réelles.

L'homme est ainsi fait et marche ainsi, que vous le vouliez ou non, la nature l'ayant décidé.
Chaque microscopique partie de notre corps est en survie constante et un véritable miracle.

25 fév. 2014
0

De toute façon je ne parle pas de 'torturer' mon corps.
Le Pacifique sous les tropiques, n'est pas une région trop froide, j'y vis un poil à p...
Le jeune est une pratique que je n'invente ni n'expérimente.
Outremer tu fous les jetons comme si tu venais d'outretombe.
Papy-jame dit moi quel intérêt de trop manger, et pourtant à lire les contributions, les mangeurs de graines, de salade et les géneurs (oups!!je voulais dire jeuneurs) passent aux mieux pour des originaux, voir des emmerdeurs au pire pour des fous.

25 fév. 2014
0

Pourquoi parler de trop manger !?
Faut manger et boire modérement de tout , de l'activité physique, ,sexuelle, intellectuelle et relationnelle, se faire plaisir en bonne santé comme c'est simple.
Mais si tu veux faire ramadan, carème ou vétalien moi ça me derange pas. Je dis juste que c'est pas bon pour la santé. Que ce soit en mer ou partout ailleurs.
Gaffe à la definition de la santé : C'est etre bien physiquement ET intellectuellement ET socialement.
.
Ca t'aiderai à mediter en sous alimentant le cerveau (mettre son cerveau en roue libre c'est seulement bon pour les gens hyper stressés, sinon c'est de l'entrainement à halzeimer)
Tu as lancé ce fil pour des conseils et avis? Alors fait une re-évalution de tes concepts.
Bon dé-jeuné

1

Je lis ce post avec amusement... voilà bien un débat que l'on tient sans avoir envie d'entendre l'autre ou en fait répondre à une question...

Matelot@17724 veut jeûner... la cinquantaine approchant, le "crabe" bien présentà l'esprit, il veut tenter l'expérience... et demande un avis qu'il est bien décidé à ne pas suivre... A part "faire des phrases", je ne saisi pas bien l'intérêt de toute cette pseudo discussion ou plutôt de ces monologues multiples...

Perso, j'aime beaucoup le jeûne.... entre deux bon repas... ;+) et la mer, cela me donne faim (et aussi soif..).. je vis les repas comme une fête et j'accepte que la vie sois plus courte pourvu qu'elle soit festive.. rendre sa vie m......e pour la rendre plus longue, je vois pas l'intérêt...

Allez ! santé!

25 fév. 2014
0

First class, ayant partage un bon repas avec toi (avec femme et enfant)cela n'empeche pas de ne pas forcement suivre ce rthyme tt le tps.
Et a priori je n'ai plus la cinquantaine approchante mais plutot fuyante et le crabe, de la famille des crustaces m'a plutot pourri la carene de mon bateau, les anatifes etant de cette famille, j'ai ainsi passe un certain temps en mer, histoire de vaire une circumnavigation imaginaire.

0

Okeeee ! (comme dirait l'autre..)

Là je me tais ;+) (P....n de pseudos ;+) ) ... et pour le coup me porte garant de ton entière santé morale ;+) que j'ai pu apprécier mais surtout d'une force mentale qui en abattrait pourtant plus d'un...

J'espère que toute la petite (et plus grande) famille se porte à merveille... Pour nous, le trajet retour fut magnifique... Merci à vous trois ! et si on se revoit, ce ne sera pas pour jeûner ensemble... ;+)

B.

25 fév. 2014
0

des Rillettes sarthoises avant chaque embarquement sinon tu Jeûnes OK !

26 fév. 2014
2

En effet c'est un sujet très important en mer.
Il faut savoir gérer ses période de jeûne tout comme ses périodes de sommeil.
Ce n'est pas très compliqué : un jeûne de 3 ou 4 heures, un repas, une petite sieste, un jeûne de 3 ou 4 heures, un repas, une petite sieste... et ainsi de suite... :alavotre:

26 fév. 2014
0

Comme dit plus haut, il y a un an j'aurai traité de doux dingue celui qui m'aurait suggéré de ne pas manger pendant dix jours.
Ceci dit, ce fil est en technique, pas en taverne.
C'est dommage de ne pas respecter cette règle Heo : en taverne on se lâche et en technique on tente de rester dans le sujet.

26 fév. 2014
0

Et tu veilles quand avec ton systeme de terrien

26 fév. 2014
0

Pourquoi jêuner si vous n'en avez pas besoin, et surtout sans réflexion ni informations fiables? Imaginer, que vous soyez sans le savoir, cas assez fréquent dans la population, porteur de troubles de la régulation glycémiques.
Anecdote consternante sur le jeûne mal conduit: L'inoubliabe chanteur Mario Lanza est mort de problèmes cardiaques dans une cure d'amaigrissement conduite de façon stupide par un parfait crétin diplômé.

26 fév. 2014
0

Outremer, je ne sais pas à qui vous vous adressez, mais ça ne peut pas être à moi (Skol). Je souscris parfaitement à votre "recommandation" de réfléchir et de chercher des informations fiables, pourvu qu'elle soit bien formulée comme une recommandation et pas comme un jugement à priori d'absence de réflexion et d'absence de recherche d'infos fiables.
Encore une fois vous apportez une anecdote qui n'a rien à voir avec le sujet (cure d'amaigrissement????) et qui en plus est redoutablement tronquée des informations essentielles pour la comprendre.

26 fév. 2014
2

D'après ce que vous avez écrit plus haut vous viser, pour des raisons que j'ignore, des périodes de jêunes prolongés.
En dépassant ce cas particulier, et de façon très générale quand on veut jouer avec sa propre physiologie il vaut mieux en savoir les conséquences éventuelles. A un certain stade pour ètre complètement informé, dans certains cas, il faudrait fréquenter les unités de réanimation (et pour les cas qui ont mal tourné la salle, hyperintéressante, d'autopsie). Malheureusement l'accès en est hélà très limité.(un étât américain intelligent oblige le responsable d'accident grave de voiture à un stage à la morgue du Comté).
De toute façon il est bien connu que ce qu'on pourrait y voir ne peut arriver qu'aux autres.

26 fév. 2014
0

Bien que cela touche plus particulièrement les enfants , être malade le ventre vide risque de déclencher une crise d'acétone qui va vite se transformer en vomissement cyclique et là pour la stopper bonsoir !
Personnellement je ne tenterai pas le coup .

26 fév. 2014
0

il y a eu des tests sur le jeun en mer, traversée de la med avec arrivée à lampedrusa, ça a pas été très concluant...... :jelaferme: :jelaferme: :jelaferme:

26 fév. 2014
0

Adav29 tu vas te faire flouter, c'est d'un gout au minimum douteux.
Pour Outremer, la nouvelle mode pour les soins des maladies 'graves' c'est une approche le jeûn (cela m'étonnes que tu ne sois pas au jus), les Russes étant les plus avancés dans cette recherche.

27 fév. 2014
0

Quelles maladies graves??? Il y en a une très grandes diversité, sans rapport les unes avec les autres.
Pour ce qui est DES cancers (car il y a d'importantes différences selon les tissus): Souvent, surtout pour les digestifs, cela va se traduire par une inapétence marquée, un dégout des viandes, qui vont aggraver la dénutrition par le catabolisme majoré de l'organisme, dû au cancer. Cela crée un cercle vicieux avec amaigrissement progressif et faiblesse générale (il y a souvent un habitus caractéristique avec mème odeur et coloration typiques). Les chimiothérapies et la radiothérapies, vont aussi participer à la dénutrition avec majoration des troubles digestifs. Les opiacés agissent aussi sur le système digestif.
On aboutit à un cercle vicieux où le comportement involontaire du malade majore sa dégradation. Si on réussit à contrer ces problèmes et en particulier l'alimentation, on améliore nettement la vie du patient, et ses chances de lutte contre sa maladie.
(On peut parfaitement alimenter correctement par voie parentérale un patient qui ne peut absolument pas utiliser son tube digestif. On avait fait vivre 4mois un patient pour plaies digestives multiples par arme à feu et il avait mème grossi, et c'était il y a 30ans. La Réa et très efficace depuis plus de 40ans).
Quant aux modes qui hélàs existent en médecine comme ailleurs, parfois elles apportent une réelle avancée mais le plus souvent plutôt des déceptions, surtout justement en cancérologie où il faut plusieures années pour connaitre les résultàts (que de protocoles miracles ai-je vu appliqué).

27 fév. 201427 fév. 2014
0

oui, j'avoues qu'elle est limite mais j’espère que tout le monde aura su la lire au 30e degré.....

27 fév. 2014
0

Maladies graves comme l' occlusion intestinale ?

.
Curistes : Jeune et activité physique en Sibérie pour les Russes, c'etait à l'époque le régime pour soigner la maladie grave de ceux qui ne supportaient pas le regime. Il me semble que cette recherche medicale a été abandonnée depuis plusieurs années.
.
Ahurissant !! ! Dangeureux !!! Au mieux Inutile

27 fév. 201427 fév. 2014
1

Pour ma part, je trouve les "pro jeûn" excessifs comme les "pro ripaillages et boulimies d'excès" dans les deux extremes alimentaires chez l'humain;
Même les "sagesses d'asie" (ou d'ailleurs) prônaient la voie médiane, hors des ascétismes et des excès;
Mon avis et choix est surtout une alimentation journalière saine et en quantité modérée;
Et les "fanatiques" existent de tous bords !
Cette société "moderne" a la surconsommation maladive est très loin d'être exemplaire et saine; au contraire
Et proner le "alcool, fumer, consurémisme et gavages, moteurs polluants, la vie est trop courte, alimentations sur-caloriques, aux composés chimiques, parfois toxiques et néfastes", est tout aussi dangereux, stupide et irresponsable;
Un exemple : la société occidentale ou "de consommation" en general, propose ou "vend" ses produits au mépris d'une éthique et hygiène de vie des "consommateurs " (rien que le terme montre comment ils traitent l'humain et la nature), quitte à mentir sciemment sur leur "marchandise" : en vérité la viande, le poisson entre autre, sont tout sauf "indispensables" ni nécessaires à la consommation humaine (mais bien sur, les lobbys des eleveurs-abbatoirs-pecheurs, sont là pour fausser les messages neutres, même si leurs poissons sont "iradiés" ou nourris aux farines animales ); Les animaux sont les derniers maillons de la chaine alimentaires, et l'humain arrivant "en dernier" de nos jours, ils reçoivent eux aussi, tous les pesticides, toxines et autres dans leur consommation carnivore (pour ceux qui le sont);
La réalité c'est que l'humain (un primate a la base, branche des singes) est comme ses cousins éloignés (ou pas) essentiellement cueilleurs, frugivores, végétariens; et qu'il n'est ou ne devrait aussi être "consommateur d'animaux morts" que s'il y a pénurie sur les sources végétales naturelles, donc seulement de manière occasionnelle par necessité vitale;

De plus, même le lait animal et les œufs, tout comme la viande ou poisson, contiennent des protéines et calcium qui ne sont Pas assimilables par l'organisme humain (qui s'en protège d'ailleurs et doit consommer beaucoup d'énergie pour "bruler " ces protides et en recuperer les acides aminés pour former ses propres proteines), idem pour le calcium des "produits laitiers" (je rappelle que l'humain est le seul animal sur terre qui "boit" du lait issu d'autres animaux, alors qu'il n'est pas fait ni adapté à lui (le lait de vache est fait pour le veau, et non pour l'humain, qui ne consomme en theorie que le "lait maternel" et encore pas trop longtemps, en tous cas j'espère pour vous); bref, l'humain, par bétise, et en ne sachant plus vivre naturellement, détruit non seulement la nature, les animaux, les plantes, mais aussi sa propre santé;
En réalité, les seuls acides aminés utiles pour avoir les protides, calcium, necessaires à son organisme (et ses muscles, ses os entre autres), on les trouve dans les fruits, crus ou secs, les légumes, légumineuses, les graines (germées ou noix ), et autres végétaux; Ces éléments sont très facilement et naturellement assimilables par le corps humain; et limite beaucoup le risque de cancers, de toxiques, etc; (de plus les fruits à graine sont naturellement les plus riches aliments de la nature, car ils contiennent presque tous les elements nutritifs de la vie essentiels, en plus de les avoir filtré, et l'eau très pure contenue dans le fruit qui va avec)
Au lieu de ça, l'humain fait n'importe quoi, et il pollue / tue non seulement des animaux, la terre, la nature inutilement, mais il fait ca a lui-même aussi de cette façon;
Je rappelle pour ceux qui ne savent pas ! que 70 pour cents des terres cultivées dans le monde, sont destinées a nourrir "des animaux d'élevages" pour aller remplir les abbatoirs et donner les cadavres et autres dérivés, aux humains assez "riches" pour s'en acheter, ; alors que toutes ces terres pourraient facilement être utilisées pour une culture biologique plus naturelle, d'arbres fruitiers, de permaculture durable et non-intensive qui en plus de resoudre la faim dans le monde, libererait les animaux exploités, regenererait les sols sans les rendre infertiles, contrairement a ce que font les "agro industriels actuels" qui se soucient plus de leurs finances, que de la santé de la terre, et des humains donc;

27 fév. 2014
0

jeuner 10 jours, ok, mais les 10 jours sont ils passés au lit à ne rien faire, car sans force pour aller au boulot???c'est un truc de riche;o))
merci de nous rappeller que 70 pour cent des terres cultivables sont utilisées à nourrir nos bestiaux qui nous ont rien demandés;o))

27 fév. 2014
0

Nos ancètres lointains étaient peut-ètre de purs végétariens mais nous sommes devenus des omnivores. Et de toute façon les singes ne se privent pas si l'occasion se présente de faire la peau d'un congénère ou d'une espèce voisine pour les bouffer tout cru.
Cette chasse est sans aucune pitié et assez dérangeante à voir. L'apport de protéines alimentaires a été une étape capitale dans notre évolution. Notre génétique a été reprogrammée sans doute par voie épigénétique, et fixée (Sans renier Darwin on reprend heureusement en compte actuellement Lamarck).
Cet avantage énorme pour nous est voulu par la nature malgré l'incroyable gachis énergétique (Il y a un rapport dix à chaque étape: Soleil, végétaux, herbivores, carnivores), mais la nature recycle et ce très mauvais rendement de 10% suffit .
Donc actuellement, mème si on peut le regretter, il nous faut impérativement 1g/kg/24h de protéines pour maintenir notre corps en étàt. Beaucoup d'autres choses sont indispensables.
La liste a été très longuement établie et validée surtout dans les périodes de guerres, l'homme étant un animal pariculièrement belliqueux (sans doute en partie lié au besoin en protéine).
Le manque d'un élément indispensable provoque de façon certaine une maladie par carence, qui peut à terme parfois ètre fatale. Les enfants, organismes en croissance sont les premières victimes de ces privations (à noter qu'en phase terminale de privation on consomme nos protéines sanguines nécessaires pour retenir l'eau vasculaire, (cf gros ventre ascitique de ces malheureux).
Pour le besoin en calcium/vitamineD, le rachitisme commun n'existe plus en Europe (sauf cas pathologiques et élevage sectaire (j'ai vu un cas à l'Hopital)).

27 fév. 2014
3

Je ne résume pas un point de vue personnel mais ce qui est admis
et vérifié depuis 100ans. Quel est pour vous la définition exacte du végétarien? car personne ne vous empèche de vous appliquer vos préceptes. Peut-ètre ètes vous doté d'une génétique et d'une flore intestinale adaptées. Si c'est la cas il faudrait participer à des études physiologiques sérieuses qui seraient publiées dans le monde entier et assureraient votre gloire et vos vieux jours.
Pour les premiers chrétiens plusieurs disciples entourant Jésus étaient pécheurs. Que faisaient-ils de leurs poissons?
Par l'évolution l'Homme ne peut-ètre que belliqueux. Cela lui a permis d'ètre au sommet actuel de l'évolution et d'avoir éliminé tous ses prédateurs. Il n'a donc plus de concurrent alorsqu'il est toujours le mème animal et non un pur esprit.
Dans l'Univers qui l'entoure et le nourrit avant de le perdre, avec ses deux cerveaux et son anthropocentrisme délirant, l'homme moderne ne peut qu'ètre son propre prédateur . Une évolution possible développée par les futuristes est à terme la disparition de l'homme animal remplacé par des machines pensantes créées par lui et l'éliminant car devenu inutile. Alors le monde animal restant sera peut-ètre un peu moins malheureux, mais toujours occupé à s'entredévorer.

27 fév. 201427 fév. 2014
0

Quand je parlais des premiers chrétiens, je remontais en fait même avant les apotres (le pain, le vin... avec modération !), jusqu'aux Esseniens qui était selon "les dires", une spiritualité proches de Jesus et qui dont les adeptes étaient végétariens et vivaient dans la nature et les lieux désertiques; ils se nourrissaient presque exclusivement de "pain essenien" (pain complet a base de graines germées broyées et d'eau) dont ils faisaient des galettes séchées au soleil; et ils pratiquaient le jeûne, etaient vegetariens; de même que plus tard les Cathares (des "puristes de l'évangile" selon saint jean et "pierre paul jack !) qui étaient vegetariens, jeunaient aussi souvent, avant d'êtres jugés hérétiques par "l'église romaine majoritaire'(mais pas forcément juste) qui les ont massacrés (amen ton pain !)
Au passage le pain essenien doit être bien plus facile à faire sur un bateau, avec des graines germées et autres céréales stockées + eau, même salée en partie (c'est pas ce qui manque), et séchés au soleil sur le pont

27 fév. 2014
0

pas terrible ton exemple de carl lewis, il mangeait peut etre pas de viande mais il se dopait.....c'est mieux?

06 sept. 2014
0

Je découvre cette intéressante discussion et me permet 2 petites remarques :
- le Dalaï Lama n'est pas végétarien même si il ne mange que très peu de viande suivant en cela le conseil de ses médecins,
- certains spécialistes pensent que le Bouddha historique est mort après avoir mangé du porc ...
www.ananda-travel.com[...]th1.htm

:acheval:

27 fév. 201427 fév. 2014
1

Désolé de te contredire mais ce que tu dis est faux;
La viande et poisson et autres d'origine animales,sont tout sauf indispensables ( c'est la société occidentale et commerciale" qui fait croire ça)
Les hindous, les bouddhistes, les premiers chrétiens, et beaucoup de peuples dans le monde, sont vegetariens depuis des millénaires, sans problèmes (et ils sont souvent nombreux...);
Comme tu dis, la perte énergétique des nutriments dénaturés jusqu'aux carnivores, est énormes; et tout ce qui est essentiel se trouvent dans les graines, et les fruits;
Consommer de la viande aujourd'hui c'est s'exposer à toutes sortes de maladies, cancers etc;
Même des gens très celèbres et doués dans leur domaine sont ou ont été vegetariens : Einstein, Carl lewis ( champion du monde, recormands et titres olympiques plusieurs fois), et beaucoup d'autres
L'humain est un animal "belliqueux et surpeuplé" c'est vrai, mais son avidité le pousse à faire des stupidités et atrocités sans nom (y compris envers la terre, les autres animaux, et envers lui-même)

27 fév. 2014
1

"Pour les premiers chrétiens plusieurs disciples entourant Jésus étaient pécheurs. Que faisaient-ils de leurs poissons? "

Très juste. J'ajouterai, de plus, qu'il me semble que les 1ers Chrétiens, en tout cas ceux de Rome, mangeaient du lion. C'est bien la preuve.
Heu, à moins que ça ne soit l'inverse?????

ps : C'était juste pour détendre un peu l'ambience. Je sors.

27 fév. 201427 fév. 2014
2

@creek Houla la quel baratin.
- Regarde dans le Larousse medical il y a une maladie reservée aux végétaliens qui rend les os tous mous. Il faut manger de tout et l'homme mange de la viande et du poisson depuis toujours. Les autres especes ne te feraient pas plus de cadeau si elles étaient les plus fortes. Si les cochons était les maitres, il nous eleveraient en batterie pour nous bouffer.
.
- On a jamais mangé si mal !? Mais quel mensonge ! L'esperance de vie explose.
.

Certes il y a du travail d'amelioration à faire, c'est au legislateur de cadrer. Mais ne pas oublier que le poulet aux hormones a permis à l'époque de donner de la viande à ceux qui ne pouvaient y acceder.

Quand va tu faire des cures "no ondes electromagnetiques" ? Assis derriere ton pc en wifi ?
Vive le progrès! car sans lui il y a longtemps que nombre d'entre nous seraient morts de disette !!
Cordialement

27 fév. 2014
3

Si j'ai donné l'impression que j'étais une fanatique, je m'en excuse sincèrement, il n'y a aucun prosélytisme de ma part. Je répondais initialement aux questions de matelot puis je tentais de corriger quelques grossières anomalies d'intervention. Et j'ai envie de continuer un coup ici, après avoir lu les dernières interventions.

Par exemple: ce n'est pas parce que l'homme a un système digestif qui lui PERMET de manger de tout que pour autant il DOIT manger de tout tous les jours et à tous les repas. Les peuples végétariens sont un exemple, et les praticiens du jeûne régulier ou des monodiètes comme habitude de "nettoyage de l'organisme" aussi, et ils sont nombreux, ça n'est pas difficile de se renseigner un peu avant d'assener des prédictions cataclysmiques pour s'opposer à l'idée même du jêune.

Autre exemple: la recherche sur le jeûne a été abandonnée en russie après que le lobby médical/pharmaceutique occidental a pu imposer son point de vue.

L'espérance de vie explose ? : NON, plus vraiment, elle n'explose plus que dans les pays qui ont encore une forte mortalité infantile. En réalité l'espérance de vie a déjà commencé à diminuer aux états unis, pays de la malbouffe et de l'abondance (all-you-can-eat- treat). Pensez à mettre à jour vos bases de donnée.

Bien entendu, chacun fait comme il veut avec son corps. Chacun devrait pouvoir décider seul et souverainement de ce qu'il met dedans. Et chacun est libre de choisir d'autres méthodes de santé préventive que le jeûne, il y en a. (la modération, la nourriture saine, les monodiètes ciblées, etc....)

Et cela dit, nous nous sommes totalement éloignés du sujet qui était jeûner EN MER.

Isabelle, de Skol

@ outremer : le jeûne "prolongé", c'est combien de jours ?
@ creek : dans les célèbres il y a aussi ghandi. Il avait toujours un bon bouquin sur le jêune avec lui lorsqu'il faisait des grèves de la faim, et il n'a jamais eu d'accident de ré-alimentation.

27 fév. 201427 fév. 2014
0

Je ne pratique pas le jeûne (jusque là) mais je suis végétarien et je rejoins l'avis d'Isabelle; De plus beaucoup d'animaux, même carnivores (les chats) ont gardé des instincts comme la purge (avec des herbes etc), et les animaux sauvage doivent parfois jeûner des jours ou plus, par necessité et vivre sur leurs réserves (lions, ours en hibernation, marmottes etc) qui leur permet d'équilibrer leur organisme entre trop pleins et carences;
De même qu'un moteur qu'on remplit regulièrement d'essence et huile, et qu'on doit vidanger a certaines periodes, pour éviter l'ecrassement ou l'usure rapide ou pire, de même la diéte et le jeûne peuvent avoir le même effet sur l'organisme, qui a lui aussi un cycle à équilibrer;
Comme le disait le vieux sage : tout corps gavé sans s'arreter, finit par exploser !

28 fév. 2014
0

La majoration récente de l'espérance de vie est exclusivement dûe à la Médecine relativement moderne (Jenner, Semmelweiss, Pasteur,etc..) et en premier aux vaccinations de masse. Car la pemière cause de mortalité mondiale était les infections, car nous sommes en lutte ou équilibre constant avec le milieu. Les microbes ont autant le droit que nous de vivre, Ces infections on tué beaucoup plus de monde que les guerres mondiales. L'autre grande raison de mourir des espèces est la famine, constante durant l'lisoire de l'humanité. Famines et infections et guerres se combinent. Les famines d'extermination, volontairement provoquées sont spécifiques à la perversité humaine, et ce depuis toujours . Ont peut aussi voir tout cela comme un cruel système de régulation global des ressources terresstres, dont nous sommes les jouets.
L'apport protéique dans les pays riches donne une augmentation systématique de la taille moyenne (USA, Japon,etc..)
L'excès alimentaire glucidique ou lipidique (les protéines sont à usage immédiat) conduit obligatoirement à des maladies graves
(dont des diabètes, véritable fléau). Cela est comportemental.
Les animaux se goinfrent et stockent à l'été pour survivre à l'hiver où ils risquent de mourir de faim. L'homme par son intelligence n'a plus ce problème d'approvisionnement mais garde son instinct animal d'autant plus que cela alimente son circuit de la récompense (drogué par bouffe).

Le jêune prolongé très loin mène à la mort.
Ma Tante de 95ans, avec une vie physiologique exemplaire et en bonne santé, mais pensant avoir fait son temps, s'est laissée volontairement mourir de faim. Il a fallu 1mois.
Pour un homme de 75kgs, il est probable qu'à 35kg on rentre dans les em...

Ghandi marchait aussi aux infusions très fréquentes de Rovolfia Serpentina (Réserpine, neuroleptique)
Hélàs, le plus célèbre végétarien totalement hypochondriaque,
totalement drogué (vraiment ahurissant) par ses médecins (de vrais salopards) était Hitler

Un de mes vieux patients sympa mais vieux c.. m'avait vanté les mérites de vivre au moins jusqu'à 150ans pour toujours consommer de la jeune femme. Mon épouse lui a donc demandé s'il pensait que les jeunes femmes seraient vraiment attirées par un homme aussi vieux. Et qui paierait cette vieillesse infinie?

28 fév. 2014
0

Chaque individu est unique. Vous ne pourrez jamais totalement connaitre la façon dont votre corps va vraiment réagir à un instant donné car il évolue en permanence. Et" tout bien portant est hélàs souvent un malade qui s'ignore" (Knock de Jules Romains)

On peut repousser certaines limites par entrainement, mais au delà on rentre dans des zônes d'incertitudes et de danger. Le plus fragile de tout est le système nerveux dont le cerveau (réaction à 15s au moindre deséquilibre pour une cellule nerveuse).

Tout est très détaillé dans les livres de Physiologie (depuis Claude Bernard, les recherches sont menées systématiquement), de Réa, de Nutrition, de Survie, d'Histoire de Médecine, de comportements humains (Guerres famines), etc.....

Mais quel but poursuivez vous en voulant deséquilibrer votre corps?.

Revoyez le remarquable film d'Alain Kalita, grand navigateur.
Lors de son obsessionnel tour du monde " non stop" où il a vu la mort de très très près des navigateurs "normaux" lui ont demandé pourquoi "non stop". Il ne savait pas répondre.
Ayant vieilli et appris le sens de la vie il fait de grands tours du monde avec sa femme il prend le temps de s'attarder à visiter le monde.

J'espère que votre recherche personnelle vous apporte quelque chose à moindre frais physiologique.

28 fév. 2014
0

Le jeûne poussé trop loin. D'accord. Mais tu t'abstiens de donner un chiffre, encore une fois. Je me suis donnée 3 semaines comme maxi a ne pas dépasser, parce que ça suffit dans la plupart des cas et que ce n'est pas dangereux pour une personne de corpulence ordinaire et en bonne santé generale comme moi. Et a condition d'aller progressivement dans l'apprentissage de la réalimentation. Une session de ce genre par an devrait suffire. ou bien une semaine par trimestre. Ce genre de cadence. C'est un projet, pas encore une habitude.

Par ailleurs, l'homme par son intelligence a effectivement résolu son problème d'approvisionnement en nourriture (en tout cas dans les pays prospères) mais son programme génétique, je l'ai deja évoqué plus haut, n'est pas (encore) adapté a cette abondance constante. nous sommes un animal capable de jeuner, et qui a besoin de repos digestif de temps en temps.

27 fév. 2014
0

@ pay jame

Le poulet aux hormones n'a jamais existé que dans la chanson de Jean Ferrat, par contre le poulet aux antibios si! et c'est bien plus grave

27 fév. 2014
0

Et alors!? Le poulet avec un bout de Roquefort c'est du poulet aux antibiotiques, non ?
De plus, je prefere bouffer un poulet aux antibios qu'un poulet malade.
.
Question d'histoire à creek : En cette saison avancé de l'hiver, que mangeait Cromagnon comme fruits et graines ? : Du poulet, des vers de terre, des lapins, des rats, du poisson. A l'occasion quelques racines et de vielles chataignes pourries dans le sol en conccurence avec les sangliers et les chevreuils.
-Ensuite quand la culture est arrivé , pour éviter que les hommes ne devorent la semence en fin disette de fin d'hiver les religieux ont declaré Careme, ou pretendus que le jeune c'etait bon pour la santé.
.
Arreter de manger de la viande ! C'est mauvais ( ça fera baisser le cout pour ceux qui aiment ça. hé hé )

28 fév. 2014
0

Merci skoll, mais effectivement on s'éloigne du sujet et à part s’étriper, je ne vois rien de constructif, que les anti-jeunes ouvrent un fil en taverne sur comment 'bien manger gras/salé en mer, arrosé du bon petit vin qui va avec et sans modération vu que la mer c la liberté' (www.hisse-et-oh.com[...]liberte ). je l'ai fait pour vous, allez y les adorateurs de la cochonaille, des produits salé/sucré prêt à consommer (sauf l'emballage!!).

28 fév. 2014
5

ben oui, t'as raison matelot; créé les fils. Tu peux m'en créer un qui serait "de tout mais avec modération? "
Comme ça on bouclerait la boucle de l'alimentation et en même temps on déraperait sur la modération du Forum.
Vas-y, créé, créé, mon Matelot, et n'oublie pas de faire les réponses et les questions :-p

28 fév. 2014
0

matelot va réussir à nous faire une forum à lui tout seul :heu:

28 fév. 201428 fév. 2014
2

C'est amusant cette appétence pour le clivage.
Qui n'épargne pas les adeptes du jeûne.
Mais c'est l'hiver. Le ciel et les flots bleus manquent...
Pour subsister, l'héonaute se nourrit de polémiques, très crues ou recuites, glanées ici et là, en bordure de threads.
On vit une époque formidable ! :pouce:
:acheval:

04 mar. 2014
0

Allez, je vais me mettre en jeûn d'hisséo, c un bon début.
A un de c 4.

31 août 2014
2

Et voila les gars, de retour apres 43 jours de mer. Un peu de jeun, un peu de nourriture, bilan je m'apercois qu'on s'habitue tres bien a manger peu.

31 août 2014
0

moi je ne mange pas beaucoup à terre mais qu'est ce que je mange en mer!
j'y peux rien, ça me donne faim de naviguer.
Pas de grands préceptes mais juste le fait de manger quand j'ai faim.
Je viens de me faire un aller retour à sark et j'ai passé 3 jours à manger.
Rien de particulièrement recommandable parce qu'il y avait du vent et que dans ces cas la on est bien content d'avoir de la pizza à mettre au four.
J'aime aussi boire de la bière et du vin et je fume plus en mer qu'à terre.
Quand je suis à terre je passe mon temps à bricoler sur mon bateau et il m'arrive la plupart du temps de ne pas manger le midi. Comme je ne mange pas non plus au petit dej (sauf en mer), je me fait un bon repas le soir.
J'imagine que ce n'est pas ce que les nutritionnistes vont recommander mais c'est comme ça.
En fait je réponds aux envies de mon corps lorsqu'elles se présentent.
Quoi que je fasse, mon poids reste tout le temps entre 55 et 60 kgs, je suis donc plutôt maigre mais comme ça ne me gène pas dans la vie de tous les jours et que j'en ai absolument rien à foutre d'être le musclé bronzé de la plage, c'est très bien comme ça. Je pense que c'est dans ma nature de rester dans cette fourchette.
Je ne mange pas mal mais je ne peux pas dire que je fasse très attention à ce que je mange. Ma nourriture est donc plutôt variée et je pense que c'est la l'essentiel. Je peux donc manger des patés, pizzas et autres tartiflettes à un repas et au repas suivant se sera peut être du riz ratatouille ou une poêlée de légumes.
Il m'est arrivé de jeuner dans mon adolescence mais sans connaissance ni préparation spéciale. Et bien je dois dire que j'ai sentit que ça me faisait du bien.
ça a duré une semaine et je ne buvais que de l'eau.
Je pense donc que de s'astreindre à tel ou tel régime alimentaire ne sert pas à grand chose et que faire comme on aime reste encore ce qu'il y a de mieux à faire.
Et puis il n'y a pas une vérité mais chaque personne réagit différemment à la bouffe.
Je peux manger ce que je veux je ne grossit pas. Même quand je ne mange pas grand chose mon corps reste toujours dans sa fourchette de poids.
Bref tout va bien (enfin je crois, à moins que ça ne soit très grave).
Donc jeuner en mer, très peu pour moi.

31 août 2014
1

Johann, pour info le sujet c'est le jeun, pas raconter sa vie dont tt le monde se f....

31 août 2014
10

ben si tu t'en fout, je suis désolé de t'avoir fait perdre ton temps à me lire.
Je voulais simplement dire en prenant mon cas perso pour exemple que nos besoins sont différents suivant notre physionomie.
Si une personne est très sensible à son alimentation (son poids fait le yoyo par exemple) alors le jeun n'est peut être pas bon pour elle.
Je signifiais aussi que l'alimentation en mer est importante du fait d'un plus grand besoin (pas de gros appétit à terre alors que j'en ai en mer). Donc le jeun en mer peut être rapidement une source de problème de faiblesse musculaire, d'éveil et de concentration.
Bref, oublions mon intervention et restons sur la tienne qui est la dernière, soit :
"Et voila les gars, de retour apres 43 jours de mer. Un peu de jeun, un peu de nourriture, bilan je m'apercois qu'on s'habitue tres bien a manger peu."
Intervention qui elle, au contraire, est vraiment passionnante.

05 sept. 2014
1

Je ne demande pas si c'est bon ou mauvais(a priori bien meilieur que l'on n'y pense dans notre societe). Je ne demande pas non plus ce que vous mangez en mer ou la difference d'alimentation terre/mer. Je ne demande pas le meilleur apero du matin.
Johann ne te sens pas visee.

05 sept. 2014
0

branleur (j'aime bien racourcir les pseudos trop longs à mon goût), si tu parviens à maintenir un fil de 80 interventions pile-poil dans le sujet, je te déclare roi du forum!
Et en l'occurence, le dérapage était déjà largement consommé bien avant l'intervention de Johann

06 sept. 2014
0

oui "branleur" ça lui va bien . et même ...

07 sept. 2014
0

et même très bien

06 sept. 201406 sept. 2014
1

Je ne vous force pas a consommer de cette conversation, si? Pour les insultes cela ne vous grandit pas, mais bon c open space...et d'ou mon nouveau pseudo.

07 sept. 2014
0

Je dois faire amende honorable. Je ne voulais pas écrire branleur mais branler, pour une contraction plus proche de ton pseudo. Quand a cette conversation, non, en effet, tu ne m obliges pas a la suivre, sauf qu elle m'intéresse, à l'exclusion de certaines de tes interventions

07 sept. 2014
0

Je suis exactement comme mon copain Johann : le jeûne en mer serait le meilleurs moyen de tourner le l’œil et de passer par dessus bord accidentellement.
.
je suis assez grand, maigre et très sensible au froid. Dès la première journée de mer, surtout en solitaire, ma ration énergétique quotidienne fait plus que doubler.
.
Exemple sur une nuit de veille en traversée de Manche ou de mer d'Irlande :
250 g de biscuits secs (2 paquets) + 1 tablette de 100 g de chocolat noir + 200 g au moins de fruits secs + 5 cafés.
Et si je ne fais pas des repas copieux dans la journée, je maigris et m'affaiblit.
.
Donc le plaisir du jeûne, je le laisse aux autres !

07 sept. 2014
0

moi je jeune entre les repas

07 sept. 2014
1

Six jeûnes m'abusent, jeûner fait partie des "F" de la chaîne qui apporte le mal de mer.
Et comme Guillemot, dont j'ai les mêmes symptômes de corpulence et de frilosité, je n'ai jeûné qu'une fois et me suis senti à deux pas de la tombe. Donc, jeûnez, mes frères, je bâfre !
:alavotre:

07 sept. 2014
1

Je ne parle pas de manger en mer, j'avais ouvert un fil pour cela. J'ai testé la diminution de nourriture, effectivement sous les tropiques, a terre en travaillant sur le bateau (1 mois), puis pendant ma traversée(1.5 mois). Il faut savoir que le jeune commence à 16 h, ce qui est peu, il suffit de sauter un repas.
On se passe facilement des repas copieux et répétés, et on fini avec 1 boite de sardine/noix de coco. J'en ai profité pour sécher banane et noix de coco.A noter que l'obésité est un problème mondial et qu'a ce jour aucun pays n'a réussi à l'endiguer et d'un point de vue médical, il y a des avantages (pas économique pour le système médical) non négligeable.

08 sept. 201408 sept. 2014
3

EH ben... je viens de me farcir ce fil.
Du grand n'importe quoi et des réponses limite insultantes. Où sont les modos?
Ne s'agissant même pas d'une question à la base mais d'une hypothèse (je cite: "ne serait-il pas astucieux de jeuner vu que souvent l'estomac est patrac au moment des premiers heures ou jours de nav. Je vais tester."), laissons les adeptes du jeûne tester et revenir avec leur expérience.
La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
A bon entendeur,

09 sept. 2014
1

Merci Seemann

15 oct. 2014
0

Peu de retour concret alors que le jeun commence à 16 h, soit sauter un repas, ce qui n'est pas grave pour l'organisme, à peu de chance de t'affaiblir et avec le mal de mer peu être salvateur, plutôt que de focaliser sur 'manger'.

0

10 millions de personne dans le monde consomme leur urine au quotidien, à la tienne!!

17 nov. 2014
0

Pour les sceptique (et pas les fosses septique) sur l'affirmation (vraie) de travailleur-des-mers, voir ici:

17 nov. 2014
0

(bis repetita du post sur Thalassa...)
Il y a de l'acide dans l'urine... comme dans une batterie.

www.e3cleantechnologies.com[...]eenbox/

17 nov. 2014
0

@oliv
J'ai déjà vu ce reportage sur la collégienne nigérienne... et vu des commentaires dénonçant ce fake.
Mais si tu as une preuve du contraire, je la prendrai en considération.
Cdlt
Guillaume

17 nov. 2014
0

C'est bien le genre de pseudo reportage où l'on essaye de nous faire prendre des vessies pour des lanternes...
Je parle de la partie "énergie" du sujet : il suffit de connaître les enthalpies des molécules en présences pour comprendre qu'il n'y a pas d'énergie à récupérer dans l'urine (sauf peut être chez les diabétiques)...

Pour extraire l'hydrogène, il faut apporter de l'énergie...

17 nov. 2014
0

@Jehenne:
Détrompe toi ! outre la green box que présente seemann qui fonctionne aux US, une collégienne Africaine (avec l'aide de sa classe et de son prof) à fait tourner un groupe électrogène uniquement à l'urine ... et au vent.
Tu as raison pour la source d'énérgie externe, mais l'avantage de l'urine sur l'eau distillée c'est qu'elle produit l'HHO plus vite (avec juste 6A/h en 12v sur environ 5 minutes). Ainsi, sur la vidéo, une simple batterie 12v lance le processus d'HHO sur l'urine, puis une fois suffisamment d'HHO, tu lance le groupe qui produit du 220v et dont une part, transformé en 12v prends le relais pour continuer la transformation de l'urine.
Sur la video, il y a une batterie à l'origine du processus.
Depuis l'école à installé ce procédé pour ses propres besoins et l'origine de la dégradation de l'urine est apporté par une simple héolienne.
Si cela t'interrésse, j'ai plein de choses sur le sujet, car il me passionne. (sur la dégradation de l'urine en HHO, sur l'adaptation des groupes éléctro à l'HHO, sur les electrolyser, etc...)

17 nov. 2014
1

Il y avait 'pisser dans un violon' a quand le "pisser dans le réservoir d'un groupe électrogène" t'auras du jus.

16 déc. 2014
0

Le jeune est une bonne chose, comme ne pas consommer de l'alcool ou des produits gras.

16 déc. 2014
0

Le jeune est une bonne chose...

Oui, effectivement, les pédophiles apprécient les jeunes...
Moins les jeûnes, peut-être ?
;-)

16 déc. 201416 déc. 2014
0

Le corps humain est capable de prouesses inimaginables... Cependant en mer où les efforts sont fréquents cela ne me semble pas conseillé! L'alimentation, qui plus est, n'est que très faiblement responsable dans le mal de mer! La principale raison étant l'acuité visuelle...

Le jeûne est en soit une bonne chose, il est d'ailleurs conseillé de le pratiquer mais en adaptant son style de vie!!!

Si vous voulez minimiser le risque de tomber malade soignez votre vue!!!!

16 déc. 2014
0

PhiloG, t'es un malin toi.
@funny, sous les tropiques et au portant, c'est plus facile certes.
A noter que le mal de mer vient d'une sous-alimentation ou d'une mauvaise alimentation.
Et pourrais être conseiller, vu que'il commence à 16 h (soit sauter un repas) et serait donc un bon conseil, plutôt que de se goinfrer.

16 déc. 2014
0

Pour ma part c'est systématiquement tripes et vin rouge accompagné d'un bon Camembert bien fait avant de prendre la mer ! Et comme dit le vieil adage: naviguez bien, naviguez plein!

17 déc. 2014
0

Mais oui continu et puis : www.hisse-et-oh.com[...]e-brise

28 jan. 2015
0

Je pars en nav, à jeûner très modérement, je perds 8 kgs et je reviens vous dire comment on vit bien et mieux...

28 jan. 2015
0

je viens de decouvrir ce fil rigolo:
le matin en nav je suis un peu moyen, si je bouffe pas ca va mieux que le contraire...faut dire que je suis entrainé au jeun souvent pour cause de plus de fric ( tout depensé sur le boat les deplacement de loisirs etx.....
mais si pas d'entrainement ca donne la gerbe a cause de la fatigue.
bref le jeun bein geré c'est ecolo economique et c'est plus simple

13 juil. 2015
0

Alors petit retour d'experience, je suis ex matelot17truc-et je pik le pseudo de ma femme- je viens de faire une petite nav de 55 jours en solitaire, et la 1ere semaine pas faim, j'ai donc mange l'equivalent d'un BN par jour et 3/4 litre d'eau au pif, j'ai bien maigri le gras pris a terre, sinon aucun soucis.
Voili voila, mon experience sur Cristobal-Panama/Horta ile de Faial_Acores.

13 juil. 2015
0

Sans café ?

13 juil. 2015
0

ramadan surprise!

05 oct. 2015
0

Sans kfé, juste l'équivalent d'un BN et un peu d'eau mais pas tant que cela, pendant environ 7 jours, soit la traversée de cette put... de mer des Caraibes..
Non bordille, si tu relis, j'ai aussi testé 1 mois durant une boite de sardine/1 noix de coco(sur l'atoll d'Apataki), par jour, eau a volonté. Ou une semaine, que barre chocolatée et boisson sucré, ou une autre fois, une semaine que des fruits.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (85)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021