Je suis une novice et vous avez l air de tout savoir ^^

Bonjour je m appelle Farenn. Mon compagnon et moi prévoyons d'effectuer un tour du monde d'ici 2 ans. On aimerait partir entre 2-3 ans. Honnêtement nous n'y connaissons rien du tout. Et si vous le permettez chez forumeurs marins j'aimerais avoir la chance de pouvoir vous poser pleins de questions ^^

Nous ne savons pas dans quel sens faire le tour. Ce qui nous prendrait le moins de temps. Le moins de demi tour etc... Sachant que nous sommes débutants dans tout ce qui concerne un bateau et sa navigation. On aimerait également éviter de trop longues traversées sans voir la terre ^^. On va devoir s'y faire. On a un peu peur j'avoue.

Ma première vraie question serait par rapport à toutes ces histoires de permis. Je farfouille dans le forum depuis 2 jours mais j ai un peu de mal à me dépatouiller je dois dire : ) . Je pense avoir compris que pour un voilier il ne faut pas de permis "en général " . Mais si on veut mettre un moteur de plus de 6cv ça ne va plus? C'est bien ça ? Peut on vraiment envisager un tour du monde avec seulement 6cv? Quelle taille de voilier je ne dois pas dépasser ? Nous aurions bien voulu 10 ou 12m...

Si on souhaite mettre un moteur plus puissant, quel permis doit on avoir?
Dernière chose. Je n ai pas encore bien saisis la différence entre "permis côtier " et "permis hauturier" .

J espère n énerver personne par ce manque d information. Mais nous sommes campagnard. On voyage comme on peut. Mais personne autour de nous ne navigue. On habite assez loin de la mer. Enfin pas simple.

J'espère avoir le plus de réponse possible. Merci d'avance

Je ne sais pas si mon sujet est au bon endroit non plus

L'équipage
01 juin 2016
01 juin 2016
2

comme conseil si le projet est sérieux : esaayez de vous installer près de la mer et de faire du bateau avec des gens qui connaissent. écoles de voile, bourses aux équipiers, clubs de régates, compagnons hisse et oh ou autre forums sympas..
un tour du monde à la voile c'est une sacré aventure qui comporte des risques.

si pas possible de déménager, au moins passez le plus clair de vos vacances à faire tout ça
il faut aller sur l'eau, surtout au début, la théorie et les forums ça ne suffit pas du tout :non:

pour les questions précises :
pour le sens du tour, rapide et par le Sud, c'est en allant vers l'Ouest : cap de bonne espérance, indien puis pacifique, cap horn et remontée de l'atlantique.

le sens tranquille, dans les alizés donc en zone tropicale, vers l'est : transat pour se faire la main, canal de panama (ou horn, ou canaux de patagonie, ça rallonge), puis le pacifique et ses îles, retour par l'indien et bonne espérance puis l'atlantique, ou alors mer rouge, le canal de suez et la méditerranée.

pour les permis, inutile de s'inquiéter, en France il ne faut aucun permis pour faire du voilier, quelque soit la puissance du moteur, tant qu'il n'est pas surdimensionné (ce qui est rare).
la limite à 6 chevaux pour le permis ne concerne que les bateaux à moteur qui ne sont pas des voiliers

le programme théorique du permis bateau cotier (qui permet en bateau à moteur d'aller jusqu'à 10km des côtes MAX) est une bonne base à apprendre pour découvrir le balisage maritime et la réglementation.
le programme du hauturier (il est requis en bateau moteur à + de 10 km des côtes) est un peu plus costaud mais intéressant aussi, surtout des techniques pour la navigation est les marées.
on trouve plein de tests sur internet, rien n'empêche de les faire.

officiellement, pour utiliser certains équipement radios en dehors des eaux territoriales françaises, il faut un certificat radio, le CRR. pas dur à apprendre, pas cher à passer, je ne suis pas sûr que tout le monde le fasse cependant.

beau projet en tout cas
tenez au jus des évolutions ;)
:pouce:

01 juin 2016
6

Eh Babouch, tu as mis ton compas à l'envers!!! "Vers l'ouest" pour aller à Bonne Espérance, puis l'indien et le Pacifique et Horn.
Par les alizés "vers l'est"...
Notre amie risque d'être déboussolée avec de telles informations!!!

01 juin 2016
1

ouh la, oui, la honte... :oups:
toutes mes confuses
apparemment, j'étais un peu mou du ciboulot hier soir :mdr:

merci d'avoir corrigé !

01 juin 201601 juin 2016
1

www.hisse-et-oh.com[...]ereluna
Bien lire le fil complet pour ne pas faire les mêmes erreurs et se mettre et mettre les autres en danger.

01 juin 201601 juin 2016
0

Salut fa123 , le moteur de 6 cv max c'est pour l'annexe , pour le voilier il n'y pas de permis car les voiles restent le moteur principal , même s'il y a un moteur diésel ; il ni à pas non plus de permis pour barrer un voilier ,mais on ne part pas faire un tour du monde les doigts dans le nez , voyez avant avec des écoles de voiles ou des associassions , pour apprendre tous se que vous devez savoir , et en premier si cela vous plaira toujours ,il y des déférences entre le rêve et la réalité , bon courage quand même , pardon doublon avec babouch

01 juin 2016
0

Bienvenue Faren.

Alors moi je ne sais rien du tout, ou pas grand chose. Je n'ai toujours pas chevauché mon bateau, qui est toujours en chantier loin de chez moi. Vivement cet été.

Mais je sais qu'en fouinant sur le site, avec des recherches ciblées ("comment traverser l'atlantique", "quel est le bateau le plus marin", "que vérifier avant d'acheter un bateau", "les affaires du mois", "transat", etc.), tu trouvera plein d'info.

Lire "La longue route" de Moitessier est aussi un bon outil de compréhension du monde marin (il y en a d'autres mais je ne les ai pas lus)

Et il y a les revues spécialisées, Voiles et voiliers, et Voiles Magazines.

Et puis, il faut s'inscrire au club de voile de son quartier, ou alors faire des stages...ça permet vraiment de faire de grands pas.

C'est le début d'une grande aventure...

Bonne route !

Funky Junky.

2

:lavache:

01 juin 2016
1

Cela leurs laisse 2/3 ans pour apprendre.......
un tour du monde ne s'organise pas comme ça, désolé....
Cela fait 6 ans que nous mettons les choses au point, pour un projet identique.
Et je dois dire que la seule chose qui nous a fait evoluer se sont les conneries.
La plus grosse et d'avoir acheter un bateau, depenser une fortune pour l'equiper "grande croisiére" et par la suite se rendre à l'evidence que le voilier etait inaproprié pour un tour du monde confortable, mais beaucoup de plaisir avec et de belles navigations.
Deja essayer de faire connaissance avec des proprios de voilier, sortez avec eux en mer, de tous temps et toutes saisons, car c'est deja utile de savoir si vous aimez naviguer.
En tous cas Bienvenue sur H&o

01 juin 2016
0

Bonjour Farenn, je n'ai pas l'air de tout savoir et je considère que ton sujet, ton projet n'est pas au bon endroit.
Ce site est dédié aux marins et devra le rester....
Navigues donc, et tu comprendras l'utilité de ce site.

01 juin 2016
5

euh !! qu'est ce que c'est "un marin" dans la plaisance ? que je vois si je peux rester :reflechi:

01 juin 2016
15

Bonjour ,
petitbouffon , ça c'est de la réponse a la con !!!! Tu vas bientôt mettre des testes en place pour prétendre faire parti de ce site genre 45nd au portant ou 35nd au près bien serré et un nœud de chaise avec les dents .
Fa123 , tu aura des réponses constructive , soit patiente .

01 juin 2016
1

petitbufflon
Et un éclair un!

PS: avec un tel avatar tu n'est pas sur le bon site... :goodbye:

01 juin 2016
13
  • Ouvrez grand la fenêtre de la sdb et prenez une douche froide tout habillé en déchirant methodiquement quelques billets de 200 €.

    • Débouchez le siphon avec une fourchette et un cintre en fil de fer tout en faisant le poirier.

Si à ce moment-là vous avez encore le sourire, surtout aprés avoir entendu les nombreux propos très négatifs de votre entourage, vous pouvez songer à faire de la voile.

01 juin 2016
1

le meilleur conseil :
écouter phillipe laville ........
alain

01 juin 2016
0

payez vous des stages aux glénands pendant 1 an et seulement après achetez votre bateau ! et la vous pourrez partir

01 juin 2016
2

et puis ça sert à quoi ,c'est comme courrir autour d'un stade,on revient toujours au point de départ .....
maintenant il faut faire son parcours entre les pays déconseillés ,les pirates ,el ninio, le typhons ,les cyclones ,les containers ,les continents en plastique ...la chicoungougna ,le zita , exct....
finalement voyager dans sa tête couché sous un pommier on pense à newton...
et à la télé on voit tout en dolby stéréo et haute définition
alain :jelaferme: :lavache:

01 juin 2016
1

Je reprends l'ecrit de "Babouch" ;
"faire du bateau avec des gens qui connaissent. écoles de voile, bourses aux équipiers, clubs de régates, compagnons hisse et oh ou autre forums sympas.. "
BdA = Bateau des Autres, un bon départ pour apprendre à connaitre la mer, la voile et à naviguer.
C'est je dirais le point de départ pour savoir si au final cela vous conviendra et permettra d'avoir une appréciation personnel sur ce qu'il vous faudra faire...

01 juin 201601 juin 2016
29

J'ai remarqué que, depuis quelques temps, une fois par quinzaine, environ, une demoiselle demande ici, des renseignements pour faire le tour du monde.
Le scénario est toujours le même : "je suis gentille, je n'y connais rien ou pas grand chose, alors aidez moi! "
ce sont toujours des premiers messages.

Le fait que ce soit une "demoiselle" qui écrit, c'est juste une incitation pour que les "mâles" de H&O répondent.
Et, une fois la "bataille" engagée, les noms d'oiseaux échangés, le fil meurt car la "demoiselle" a eu ce qu' "elle" voulait : foutre le bordel.
Puis, après un temps, un fil équivalent réapparait. Et ça recommence.

Il est quasi évident que toutes ces demandes émanent du même nuisible qui s'amuse derrière son PC, derrière, sans doute, la même adresse IP.

Alors, camarades, et bien que je navigue à son bord, et sauf si vous aussi ça vous amuse, ce qui n'est pas mon cas, "don't feel the Troll" !

Thierry, sur Troll

01 juin 2016
0

:bravo:

01 juin 2016
0

d'autant qu'il n'est pas prouvé que la terre est ronde....autrement dit si elle(il?)veut en faire le tour il y a risque évident de "tomber dans le vide"une fois arrivéé au "bord du disque"
ce serait ballot

01 juin 2016
0

Elle ne l'est pas

Elle est plus large que haute
Et en plus selon les heures les mesures changent à cause de la lune

01 juin 2016
1

don't Feed the troll ;-)

01 juin 2016
0

Bonjour,
Honnêtement, à part la question sur la taille idéale de bateau qui peut effectivement trouver des réponses dans les conseils donnés par les contributeurs, les autres questions trouvent leurs réponses directement dans les textes de loi auxquels on accède très facilement par google et, de mon point de vue, n'ont pas grand chose à faire sur un forum.
Par exemple, recherche "permis côtier ou permis hauturier" ---> première réponse google:
permis-bateau.ooreka.fr[...]uturier

01 juin 2016
0

Non je ne suis pas un troll. Ce projet je le prépare depuis des années et j aimerai vraiment qu'on y arrive. Toute façon avec ou sans bateau on fera notre tour du monde. Mais le voilier a beaucoup d avantage comparé à un voyage en sac a dos. Ca reste un avis perso.

En tout cas merci a ceux qui veulent bien me suivre et me renseigner. Et aux 2 autres personnes à qui ça ne semble pas plaire et bien tant pis. Si je n'ai aucun conseil de personne et personne vers qui me tourner. Comment des jeunes sans expérience pourraient faire le grand saut.

01 juin 201601 juin 2016
2

ça reste à prouver. " Ce projet je le prépare depuis des années et j aimerai vraiment qu'on y arrive."
et vous n'avez même pas taper "école de voile" ou "apprendre la voile" dans google?

Allons !

01 juin 2016
1

Un vrai Troll n'aurait pas dit "je suis novice et j'ai un compagnon". Non, il aurait dit : "Je suis novice, je vis seule et je suis gaulée comme une déesse. Qui veut m'aider ?"
:mdr:

01 juin 2016
0

Je n'ai pas parlé de troll. Je ne me serais pas permis mais je dis juste que les fonctions de recherche de google permettent d'accéder facilement aux textes réglementaires. En revanche, pour les conseils techniques ou de navigation par exemple, bref tout ce qui concerne le partage d'expérience, ce forum est idéal et je ne manquerai pas de répondre à tes questions dans la mesure de mes connaissances même si d'autres sont largement plus compétents que moi.
Désolé d'avoir laissé planer le doute dans mes propos.

01 juin 2016
0

Il existe même loin des mers et océan des moyens pour pratiquer la voile (voir ex FFV) au travers des clubs .Accès au matériel, formations, partage de connaissance et navigation plus aisé et moins dispendieuse que certaines institutions. Libérer de beaucoup de contrainte matériel et formé, il sera plus aisé d’aborder vos premières navigations encadrés par votre club.

Bon courage pour votre projet

01 juin 2016
2

Bonjour,
c'est un beau projet mais il faut s'en donner les moyens...il ne faut pas brûler les étapes. Il y a de bons bouquins qui peuvent aider, je pense à celui d'Antoine "mettre les voiles". Il faut aussi être un bon touche à tout, mécanique, électricité, etc ...les métiers ne manquent pas ! Il faut aussi savoir bousculer tout les problèmes, et il y en aura, c'est sûr. Il faut pratiquer ! Pour commencer va avec des gens qui te feront découvrir ce milieu qui nous est cher d'émerveillements. Ensuite, soit tu loues un petit bateau pour tes vacances, soit t'en trouves un pas cher. A ce point, ça sera toi le responsable sur ce bateau. Il te faudra gérer la météo, les entrées dans les ports, les mouillages, les problèmes mécanique ou autres, mais tu apprendras tranquillement, à ton rythme. Sur la côte méd. il y a plein de ports, tu pourras faire le chat et la souris pour la météo et donc réduire les risques et t'adapter aux conditions.
La gestion des risques se maîtrise avec la confiance de son bateau et son aptitude à régler chaque problème. Enfin, faire un tour du monde c'est énorme. Beaucoup l'on rêvé...la encore, je pense qu'il faut agir par étape sans but et c'est là que tout est le plaisir. Ne pas se prendre la tête avec des objectifs à la "c.." Agrandir ses ronds dans l'eau et voir si l'on est prêt dans sa tête pour partir pour de bon, et dans le bon sens, c'est à dire pas contre vents et marées.
Bonne chance
PS: penses à remplir ton profil. Ca serait bien de savoir à qui on à faire, âge, etc

01 juin 2016
2

oui enfin en même temps dans les années 70 beaucoup sont partis sans rien y connaitre et on appris au fur et a mesure et encore avec des bateau en ferrociment ! donc tout est possible ! traverser l'atlantique a la période des alysés reste un jeu d'enfant du cap vert a cayenne !!

01 juin 201601 juin 2016
1

Une idée aussi, pour Fa123, si tu n'es pas réfractaire à la lecture, prendre une carte à la bibliothèque municipale, (gratuit souvent) et consulter les ouvrages classiques sur le sujet ex "Mettre les voiles avec Antoine"..
Beaucoup de références dans les discussions sur HEO, souvent les meilleurs bouquins de navigations, manœuvre à voiles sont évoqués dans beaucoup de fils..
Perso, je trouve que cela vaut également le coup d'en acheter d'occasions, car j'aime bien griffonner dessus au crayon de papier ou coller des post-it..
Il y a énormément de bouquin édités en anglais et peu chers d'occasion, et un bon nombre de très bonne qualité sur le contenu ex " www.landlpardey.com[...]/ "

On trouve sur le web, pas mal de contenu gratuits et de qualité sur les sites web ex :
www.astrolabe-expeditions.org[...]ier.pdf
loick.blogs.voilesetvoiliers.com[...]/
jurancon-skol.typepad.fr[...]/
cirrus-en-voyage.com[...]/

Voilou, c'est pour la partie disponible immédiatement qui permet de "rentrer" dans le sujet... A la suite on rajoute le contact direct avec le support et les "marins" ou plus modestement les "sea lovers" par les clubs de voiles, bourse aux équipiers...
Une localisation près de la mer est un réel avantage (j'en sais quelque chose moi qui suis en exil depuis 30 ans)
Attention à ne pas tirer des conclusions trop vite dans un sens comme dans l'autre, ce n'est pas parce qu’une sortie était superbe ou horrible que ça le sera toujours, ce n'est pas parce qu’un stage était ok que le suivant le sera, attention aux idées préconçues et aux "réputations", il faut se faire sa propre expérience..

01 juin 2016
0

Dans ce cas il y a aussi la solution du bateau-stop : Il y a quelques jeunes qui voyagent ainsi sur des bateaux de voyage ce qui leur permet d'une part d'aider à bord selon leurs diverses compétences (culinaires, enseignement scolaire,...) et d'autre part apprendre beaucoup sur la navigation sur différents types de voiliers. Des amis ont ainsi embarqué au Cap Vert un jeune qui voulait traverser vers les Antilles et cela s'est très très bien passé.
Cela forge une très bonne expérience et ensuite pourquoi pas continuer sur son propre bateau ?

01 juin 2016
0

Bonjour à tous,
C'est clair ça sent le troll à plein nez !
Amusez-vous bien :goodbye:

01 juin 201601 juin 2016
0

Ah, c'est le moment de la citation :
"Ce n'est pas parce que vous êtes parano, que personne ne vous veut du mal".
:heu:

01 juin 201616 juin 2020
0

Tout est là.....

02 juin 2016
0

Ah non... Pas d'accord....
Autant certains livres de cette série sont, amha, excellents : par exemple: "La Philo pour les nuls"( faut dire que je suis une crasse en philo...)
Autant je trouve "la voile pour les nuls" vraiment pas terrible (et je dis pas ça parce que c'est mon beauf qui me l'a offert un de ces derniers Noël, pour se f....e ma gu.....)
Quitte à investir dans un ouvrage de référence, autant acheter le cours des Glénans !

02 juin 2016
0

Sans doute Phil.... en fait je ne l'ai jamais lu et j’avoue que c'était un peu.... beaucoup, ironique!Ok, j'ai oublié les "binettes"! ;-)

01 juin 201601 juin 2016
11

Farenn, tu dis : "Toute façon avec ou sans bateau on fera notre tour du monde. Mais le voilier a beaucoup d avantage comparé à un voyage en sac a dos."
Si c'est juste pour faire un "tour du monde", il faut le savoir, comparé à un voyage en sac à dos, le voilier a énormément d'inconvénients :
Il faut se former pendant des années. Il faut acheter un bateau. Il faut l'équiper... etc. Tout ça, tu n'as pas à le faire avec ton sac à dos !
C'est pas fini :
Une fois parti en bateau, tu seras à la merci de la météo. Tu seras souvent esclave du bateau. C'est à dire que tu ne pourras pas le laisser tout seul n'importe où... il faudra le surveiller, voire même sans quitter le bord (ou presque). Tu seras tenue de rester collée à un programme de navigation lié au bateau. Tout ça, en sac à dos, tu t'en tapes, tu vas où tu veux, quand tu veux. Par exemple rentrer en France du jour au lendemain, ou changer totalement de programme parce que, tout simplement, tu le décides.
Tu ajoutes à cela l'inconfort, l'humidité, le mal de mer, la fatigue et les dangers...
Sans oublier tous les problèmes et les difficultés : Pannes, entretien, mécanique, réparations... trouver des pièces... Du carburant...
En conclusion, un tour du monde en voilier est fait pour ceux qui aiment avant tout être sur l'eau, en bateau, le long des côtes. Ceux là sont bien sur leur bateau, mieux que nulle part ailleurs. Parce que ce qu'ils aiment, c'est le bateau, leur bateau !!!
C'est pour cette raison que les amis qui ont déjà répondu à tes questions te disent : "Vas au bord de la mer et navigue". Avant de s'engager sur un tel projet, il faut surtout se poser la question "sommes nous vraiment faits pour ça, en sommes nous capables ?"
Quand je dis "capables", c'est pas seulement techniquement, c'est surtout capables d'assumer la vie que ça représente en réalité.
Voyager en bateau fait rêver... on voit ça dans presque toutes les pubs... c'est romantique... Bon, il y a des grands moments merveilleux, bien sûr. Mais le "prix à payer", quand on n'est pas "marin", peut être très lourd...
Un sac à dos, même rempli à ras bord, n'est pas si "lourd"...
:mdr:
Bon, il y a aussi des solutions : Faire amener le bateau par un skipper, et toi tu y vas en avion. Après tu le laisses dans des ports, et tu vas visiter le pays en sac à dos... etc. Mais bon...

01 juin 2016
0

effectivement l'investissement en temps, en compétences et en financement est beaucoup plus important avec un bateau; avec un sac à dos ben tu le remplis et tu pars!

01 juin 2016
0

2 ou 3 ans pour un tour du monde ? .......!!!!

01 juin 2016
1

Je ne sais pas tout, mais pour avoir un projet similaire (à très long terme) :
Navigue, navigue, navigue ! Navigue beaucoup avant d'avoir ton propre bateau. Découvre vite la réalité de la mer !
Navigue, parce que ce que l'on découvre en naviguant, je ne l'ai jamais lu, ou alors, lorsque je l'ai lu, je ne l'ai pas compris.
Navigue sur des bateaux trop petits, navigue dans des conditions trop difficiles, navigue avec des compagnons insupportables, navigue quand il y a tout qui casse et qui part de travers !
Ne t'engage pas avant d'avoir eu l'occasion de faire la pire navigation imaginable sur le bord d'un marin habitué, et demande toi ensuite si tu es prêt à remettre le couvert, et si tu es prêt à prendre la place de ce marin qui t'a emmené, à prendre la place de celui qui a eu la responsabilité de ta vie, et qui lui est parti fiare le zouave sur la plage avant quand toi tu aurais préféré te jeter directement à la flotte.
Si oui, c'est bon, tu peux partir, tu auras le plaisir de savoir qu'il ne pourra pas t'arriver pire, et qu'à l'évidence, tu aimes ca :D
Sinon, tu partiras aussi, mais un peu plus tard, après avoir adapté un ou deux truc au bateau (genre, un où il n'y a pas besoin d'aller sur la plage avant en pleine tempête), au programme (finalement, les tropiques, c'est bien aussi), ou au planning (disons qu'on va changer le ratio nav/visiste de 80/20 à 20/80)
-> alors, là, je donne des exemples au hasard hein, mais justement, il faut naviguer pour se forger ses propres réflexions.
Après, il y a l'autre possibilité, c'est de s'enfuir en courant en se disant que ce sont de grands malades. Je crois que ce serait la réaction saine d'esprit, et qu'il n'y a que des fous (jusqu'à présent, il semble que j'en fasse parti) et des inconscients (dont l'histoire se termine souvent mal) qui naviguent.
 
J'aime bien lire le récit des voyageurs... Mais je remarque qu'il y a toujours un moment où les voyageurs se disent "bon, c'est bon, on arrête les conneries 2 minutes là", mais qu'ils conservent toujours un voile pudique sur l'enfer vécu sur le moment présent... Du coup, ca n'aide pas à se faire une idée.

02 juin 2016
1

T'as bien raison.
Je me suis souvent demandé comment ces marins au long cours font pour n'avoir aucun ennui alors que moi, il suffit que je sorte du port pour que ça foire...

01 juin 2016
0

d après vous quel est le budget mensuel (environ)pour un projet TDM .
possédant déjà le bateau ( oceanis 430).

01 juin 201601 juin 2016
3

Après un an de stage intensif en école de voile, nous avons acheté un 13 mètres, 9 mois pour le refiter et partir.

A ceux qui hésitent sur les coûteuses formations, j'ai envie de répondre qu'une formation coûte tellement moins cher qu'un accident une avarie ou un problème. au prix des places de port, du moindre truc a changer c'est une étape à ne aps sauter ,s utout sur du hauturier. après trop en bouffer au début ( c'est un conseil que beaucoup donne et celui que j'ia suivit ) m'aura aussi dégouter voire créer des stress inutile. aujourd'hui perso, c'est le meilleur de la mer et pas besoin d'en bouffer pour se faire du bien. il est clair qu'au café du port cela fait classe, ceci étant ceux qui naviguent n'ont guère le temps d'y etre et pas les moyens non plus car au mouillage a l'étranger rarement internet. Trois ans que je vis sur un voilier, je ne regrette pas de très belles rencontres, d'autres moins sympa mais globalement plus qu'a terre.

Après sur l'idée d'un" tour du monde" stricto sensu c'est relativement compliqué désormais ( plus le passage à Aden) et Bonne espérance reste casse guele

N'écoutez ni les mauvais coucheurs qui vous diront toi surement pas ou ne le fait pas...soyez réaliste, methodique, un projet comme celui-ci se prépare sur plusieurs années, formations, achat, préparation départ...un conseil n'oubliez pas le plaisir

01 juin 2016
0

pour le budget je dirais 800€ a 2 par mois mais prévoir une réserve pour les réparations moteur et bateau etc etc

01 juin 2016
1

ne surtout pas écouter les moralistes en tous genre de ce site en fait la plupart n'ont pas de bateau !!!! hahahah fait ce que tu as envie tu peux apprendre dans les livres faire un ou deux stage et hop c'est parti ! moi c'est ce que j'ai fais naviguer avec 1 ou 2 potes quelques fois ! j'avais déjà des bateaux a moteur et après un fifty 37 tres habitable et sur en mer pas tres rapide mais bon

01 juin 201601 juin 2016
2

Si c'est pas de la morale ça !!!!
:mdr:
Farenn pose des questions et attend des réponses.
Lui dire : "ne te pose pas de questions, n'écoute pas les conseils et fonce" !" n'est peut être pas ce qu'elle attend...

01 juin 2016
0

Mon filleul a fait le tdm sac à dos en 1 an avec un budget de 10000€ avionS inclus

Et sans se priver

01 juin 2016
0

Voilà, tu résumes ce que je dis plus haut. Ça coûte rien , et tu pars demain.

01 juin 2016
0

Je vais essayer de répondre à tout le monde. D abord aux réticents ^^
Bien sure je suis au courant qu il y a des écoles de voiles, des clubs etc. Je l ai appris ici justement. Mais il y a tellement d informations à retenir que je ne m y retrouve pas toujours. En ce qui concerne la traversée pacifique. J'avoue que c'est le plus effrayant. Combie de temps sans voir la terre d après vos infos?

J'avais lu pas mal d'informations sur les permis. Mais pareil difficil de s'y retrouver. Je suis bien contente de savoir que la limite moteur sur le voilier n'est pas de 6cv^^. Que c'est seulement pour l annexe. Justement. En ce qui concerne l annexe. N'y connaissant rien. Un grand mystère reste : une fois le bateau en mouillage et en route vers la côte avec l annexe. Il faut le laisser où ? Au port? Peut on espérer visiter tout de même un peu les continents ou doit on se limiter aux côtes et alentours?

Ce projet ça fait déjà plus d'un an que je suis dessus tous les jours. Dès que je peux. Mais au départ on était pas parti sur un voilier. On espérait faire le tour du monde en van/camionnette aménagée. Mais les traversées sont très chères. Le temps de traversée jamais sûre. Les formalités vraiment pesantes apparemment. L espace vraiment restreint. Pas de douche. Ou alors faut d office un camping car. Mais plus gros donc plus chère pour les traversées. C'est pour ça qu'on part sur l idée d'un voilier pour l instant.

Pourquoi pas le sac à dos?
- devoir dormir en auberges ou à l'hôtel peu revenir très cher
-dormir chez l'habitant quand il n y a pas d'autre choix (quelques nuits ok mais j'en reste là en plus à 2 c'est un peu chaud)
-payer un loyer, si on veut, sans rien avoir en retour: si on achète un van ou voilier il nous appartient. On paye pour quelque chose pour nous. On peut même le revendre ou le louer. On peut y dormir.
-ne pas se retrouver sans rien à la fin du voyage
- l indépendance ( c'est vrai que dépendre des autres c'est pas notre truc )

Pour moi. Les inconvénients au projet voilier
-tout à apprendre mais quand on veut on peut
-le temps perdu à ne rien voir lors de longues traversées
-le danger des longues traversées
-le manque d internet car nous prévoyons d'être nomades digitaux
-L humidité (même le lit etc.... sont mouillés ? )
-le manque de connaissance en mécanique

Y en a d autre je sais mais pour moi c est les pires ^^

Merci à tous ceux qui veulent bien m aider et qui me conseillent déjà sur ce poste

Les livres en plus de la pratique serait le mieux alors?

01 juin 2016
0

Notre budget tournera autour de 50000 euros. Et on prévoit de travailler également quand on le peut. Mon compagnon compte passer le dive Master de plongée pour pouvoir travailler comme instructeur. Pour ma part. Je comprends super bien l anglais mais je ne le parle pas assez je parle un peu espagnol et le français bien sur. Je compte me perfectionner. Avec le voilier on a quelques projet comme essayer de le louer quand on est occupé trop longtemps. Mais compliqué je pense ça aussi. Et je me disais que je pourrai éventuellement organiser des excursions aussi.

Je complèterai mon profil aussi

04 juin 2016
0

Bonjour, fat123 Je te conseil de commencer par la bourse des équipiers site gratuit d'annonces et de choisir un bateau le plus proche de celui que vous voulez acheter pour pouvoir naviguer dans des conditions réels. le skipper vous expliquera ce que vous devez savoir pendant les navigations. Les forums non jamais permis a qui que ce soit de ce faire une idée de ce qu'est la mer et la navigation à la voile. :goodbye:

01 juin 2016
0

Question $$$ le bateau va te coûter par an entre 7% (si tu fais tout toi même) et 10% de sa valeur à neuf.
Assurances, frais de marina, entretien courant, casse à bord et surtout penser à provisionner des sous pour le moteur, les voiles et autres accidents.
On peut faire avec moins mais le risque est de se retrouver clodo et prisonnier dans une île "paradisiaque".
.

01 juin 2016
0

Si tu parles argent, ou budget... et que tu compares le voilier et le sac à dos...
Calcule combien te coûtera l'achat et la préparation d'un voilier capable de faire un tour du monde. À cela, tu rajoutes les frais qu'occasionne un voilier pendant les 2 ans qui précèdent le départ (place au port, assurance, entretien, carénage... etc).
N'oublie pas les frais qu'occasionne le voilier pendant le tour du monde (ports, entretien, carénage, assurance, carburant, pièces et matériel de rechange... etc)
Voilà, tu mets cet argent dans une tirelire, et tu regardes combien tu as.
Un tour du monde en sac à dos, te coûtera sûrement beaucoup moins cher, et de loin !!!

01 juin 2016
0

Je ne l'ai pas vécu personnellement, mais je vais citer quelqu'un qui a fait un long voyage en voilier, dans le but de voyager justement :
- il a vu plein de choses, mais regrette justement de n'avoir vu que la cote, que les ports, et de ne pas avoir pu rentrer autant dans le pays qu'il l'aurait voulu...
Après, personnellement, je ne connais pas les contraintes (financières certainement, sécurité, peut-être aussi) qui empêchent de laisser le voilier au port et visiter le pays.
- pour le lit mouillé, cela dépends du climat, de l'organisation à bord, de la place ... Et des éventuels oublis de fermeture de hublot en nav. (qui ont tendance à plomber l'ambiance :D)
- pour Internet : si le but, c'est de jouer en ligne en permanence, ca coince. Si le but, c'est d'alimenter un blog, il y a le wifi dans les ports (souvent dans les restos/les pubs ... Donc c'est juste un peu galère de s'y connecter, et les posts sont rédigés à l'avance et hors ligne).
Si le but, c'est d'avoir la météo en permanence, je ne suis pas spécialiste, mais il semble y avoir des solutions pour choper les fichiers régulièrement.

Par contre, si ne rien voir pendant les traversées est un problème ... Ca peut être un soucis, qu'il faut évaluer par l'experience ! :)
(mais je crois que des bouquins, la pêche, la cuisine, la navigation et les nécessaires repos occupent déjà bien les journées... Après, je ne suis pas spécialiste, je n'ai jamais fait de longues traversées)

01 juin 2016
0

Peuwi merci pour ce récit. C est malheureusement ma plus grande crainte pour le voilier. Rater les continents. Je commence à me dire que je devrai peut être louer un voilier en australie pour quelques temps et essayer de faire les phillipines Indonésie etc. Un truc du genre et essayer de faire le reste en van et autre. Mais j ai pas envie de me décourage non plus. Je suis un peu perdue ^^

Et oui je sais que c est moins cher en sac à dos. Mais le bateau je compte le revendre après...

02 juin 2016
1

Tu revendras plus facilement le sac à dos que le bateau...
Blague à part, lis beaucoup de récits, ça ne coûte pas cher et c'est très instructif.
ans pour un TDM, c'est un peu court!

01 juin 2016
1

je maintiens qu'à mon sens il est impossible de savoir si tu peux accepter les contraintes et l'investissement en temps, énergie, argent que représente un projet de tour du monde à la voile, sans pratiquer auparavant.
c'est vraiment un milieu à part, parfois hostile, avec des moments de grands doutes, de grande détresse, d'isolement inévitables. des joies immenses, la liberté, une beauté qui n'existe nulle part ailleurs aussi..

une de tes phrases me fait réagir :
" -le temps perdu à ne rien voir lors de longues traversées "

si tu fais l'expérience déjà d'une transat canaries - antilles (projet assez facile à mener à bien à la bonne saison sur le bateau de quelqu'un d'autre, il y a d'autres traversées accessibles, bien sûr), je pense que rigoleras de cette phrase

le bateau permet de se déplacer d'un point à un autre, bien sûr, mais ça paraît difficile d'avoir un projet de voyage en voilier sans profiter des temps de traversée pour ce qu'ils sont : du bonheur en mer.

on dit couramment que la voile est le moyen de transport le plus cher, le plus lent et le plus inconfortable. je pense que la la plupart des propriétaires de bateaux et marins s'accordent là-dessus :heu:

01 juin 2016
3

vivre sur un voilier en hauturier ,c'est une phylosophie ...
on n'est fait pour ça ou pas ,il y a plus d'échec que de réussites .
souvent ce sont des plaisanciers qui ont fait du côtier pendant des années et qui ont une envie de grand large .
souvent pendant la préparation du bato les couples se séparent
il faut s'investir à 100% ,c'est minimum de frais à tous points de vue ,
tout pour le bato et le surplus s'il y en a c'est la future caisse de bord .
surtout quand on démarre de rien ...
ceux qui essaient de te décourager ont raison, s'ils n'y arrivent pas c'est que toi tu y arriveras.
navigue ,navigue ,navigue sur tes tas de voiliers différents et sur différentes mers , été comme hiver ,déjà inscrit toi sur la bourse des équipiers des différents forums ,si tu n'as pas le temps tu ne l'auras pas plus tard .
et prévoir c'est déjà partir .
après c'est toi qui donnera des conseils sur les forums
alain

01 juin 2016
0

Je pense que partie pour un tour du monde dés ton premier contact avec un voilier, c'est aller au carton à coup sur ! Faites vous la main sur un dériveur, sur un plan d'eau style lac ou étang. Petit ou grand voilier c'est le me principe. Apprendre à naviguer, à tracer sa route, utiliser un sextan, une carte, une régle CRAS apprendre à maitriser les outils VHF, RADAR etc... Bien connaitre son voilier, le moteur, la partie électrique. Puis pousser un peu plus loin, naviguer la nuit, naviguer quand le temps se gate....Ce genre de projet ne s'improvise pas, tout le monde n'est pas taillé pour ce genre de périple, il faut tout préparer dans les moindres détails, les surprises seront de toute façon au rendez vous.

01 juin 2016
0

Salut , le tout c'est de savoir se que vous allez pouvoir endurer , sans vous engueuler , car ce seras le début de la fin , style le mal de mer tous les deux , les quarts , le mauvais temps , l'humidité , la fatigue , les problèmes mécanique ou autres , être secoué en permanence , pas faim ( nausées ) ext ,et comme dis fritz , séparation en cours de route , savoir navigué est une chose , en faire un mode de vie c'est toute autre chose , bon vent quand même

01 juin 2016
0

Par contre, je ne suis pas fan de l'idée de commencer par un petit dériveur...
Autant, je comprends et je soutiendrais volontiers que c'est une étape essentielle pour faire un bon skipper de regate, autant pour le grand voyage, je ne vois pas très bien ce que cela apprends...
 
Par contre, le bateau des autres, ca c'est parfait :)
(y'aurait pas quelqu'un pour m'embarquer d'ailleurs ? :D)

01 juin 2016
3

je suis admiratif de voir votre patience a réponde , de prendre du temps a un troll ,ou alors ils ont des soucis a se faire les FA123 , on dirait des questions d élèves en école maternelle

01 juin 2016
2

Catana 40. Si tu n es pas content quitte le post.... qu'est ce que ça change à ta vie que certains veulent bien m'aider. Toi tu ne veux pas c'est pas ça qui m arrêtera.
J aimerai bien t'y voir.

Je reviens sur ma question de tout à l'heure. La traversée du pacifique se fait en combien de temps ? J ai lu 3 mois... j ai eu du mal à trouver d'autres informations. Ils parlent des itinéraires mais pas du temps que ça prend vraiment.

01 juin 2016
0

Bonsoir Farenn,
commences déjà à te balader en bateau et tu auras quelques réponses à tes questions, Le temps en voilier est éphémère, 3 semaines 3 mois c'est selon, vent gasoil ..... Tu sais l’essentiel est surtout de connaitre le meilleurs itinéraires et tu les as, ne pars pas si tu n'as pas le temps, penses juste que sur un rafiot faut pas avoir de rendez-vous, sinon c'est mort 9 fois sur 10....
Google est un dictionnaire extraordinaire, profites en bien, car comme le signale Catan40, ça t'évitera de passer pour une gamine de 6 ans ..... :-p :heu: :tesur:
Bonne soirée, pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

01 juin 2016
0

Je vois pas pourquoi vous prenez un malin plasiir à me sousestimer ainsi. J'ai 25ans. J'écris jeune et c'est tout. Et oui je pose pleins de bêtes questions. Inversement sur un sujet que moi je maîtrise et pas vous. Vous poseriez aussi un tas de question qui pour moi coulerait de source. Je vois pas où est votre problème... pour écrire ce genre de truc pourquoi ne pas simplement quitter le post...

03 juin 2016
0

Ne râle pas trop avec Catana40, on a tous nos moments râleurs, fatigués, "levé du pied gauche", etc... :jelaferme:
Et quand ils ne râlent pas les "vieux" :-p sont souvent de bons conseils... ;-)
Mais les conseils des uns et des autres ne s'adaptent pas forcement à tous...
.......
La durée d'une traversée en voilier peut être très extensible......
En général un tour du monde se prolonge de plus avec des escales ou l'on traine plus que prévu.
Donc si tu as un agenda serré ce n'est pas le choix le plus pertinent.

Beaucoup on rallongé en cours de route...
De 2 à 5 ans de plus que prévu initialement...
J'en connais même quelques uns qui n'arrêtent plus de tourner et retourner au gré des saisons...
Les veinards.... :-( :-p :-p :-p :-p :-p :-p

01 juin 2016
1

:-D :-D :-D Troll

01 juin 2016
0

Je n avais pas vu vos réponses. Je vous rassure nous ne sommes pas fous. On ne va pas acheter un bateau et partir ainsi. Notre but serait d apprendre avec quelqu'un qui voudrait nous apprendre. Me renseigner pour les écoles de voile. Pour l instant nous en sommes au stade : est ce que le voyage en voilier correspond vraiment à nos attentes pour un tour du monde. Et bien sure nous ne savons pas encore si on va supporter ce style de vie. Mais vous qui êtes marins. A vous lire on dirait que c'est super pénible. Ça vaut la peine quand même ?

Par contre je ne m attendais pas à lire que voyager en voilier est le moyen de voyager le plus cher. A comparer. Ce que j ai lu sur van et camping car ça revient encore plus cher...

03 juin 2016
0

Sur le long terme et en sachant faire tout ou presque soit même, le voilier si raisonnable reste le moins dispendieux par rapport au camping-car ou les traversées et les importations provisoires font mal au budget....
Le van est une version intermédiaire du sac à dos en motorisé...
Il y en a aussi qui tourne de cette manière, question de choix et pas les mêmes possibilités de rencontres, c'est diffèrent et complémentaire, mais pas concurrent.
On ne fera pas le désert de Gobi ou d'Atacama en voilier, il faut un camping-car 4x4...
Et inversement se faire la Polynésie ou le pacifique sud en détail ne peut se faire qu'en bateau...

01 juin 2016
0

Moitessier l'a bien écrit dans "La longue route" page 237 , 128 MN de moyenne dans le pacifique la 2ème traversée et 115 MN la 1ère..
Bon le bonhomme était un sacré marin et en mode course, en tablant sur 5 nds de moyenne, cela donne les mêmes grandeurs,..
www.tour-du-monde-autostop.fr[...]ils.php

02 juin 2016
0

Je pense que s'ils le font par la route "classique" (les Canaries - Antilles - Panama) ils ne le feront pas dans le même sens que Moitessier et pas sur les mêmes latitudes.

01 juin 2016
0

Merci pour ce site : ) . Ça va m aider je le sens.

01 juin 2016
0

Comme je l'ai dit plus haut, ce fil me fait penser au même genre de projet que ceux qui sont partis du havre pour aller étudier les oiseaux et que leur projet s'est arrêté à st Valéry en caux suite au naufrage...

01 juin 2016
1

"Nous ne savons pas dans quel sens faire le tour."

Partez vers l'Ouest, cela vous permettra de réduire d'une journée cette vie de chien. ;-)

01 juin 2016
0

Au risque de me répéter. Nous ne souhaitons pas partir sans maitriser un minimum le bateau les outillages etc... contrairement à ce que certains pensent. Nous sommes fort débrouillards on apprend vite. Nous ne voulons pas prendre de risque. On veut faire les choses bien.

01 juin 2016
0

Mais faire une traverser du pacifique à deux, au bout de quatre jours, vous allez être cuits par la fatigue, car la nuit aussi on navigue et il faut bien une veille...il y a des stages de voiles qui vous permettront de jauger votre capacité à "survivre" avec des traversées plus raisonnables.
C'est un peu, comme si tu disais, voila, je ne sais pas nager, mais je veux traverser la manche à la nage sans assistance, c'est dangereux ?

01 juin 2016
3

ha qu'elle est triste et dure la vie de matelot
on y couche sur la dure ,on n'y boit que de l'eau
la bas sur mes terres ,j'ai un petit frère qui dort dans son berceau
je t'en supplie ma mère ,tranche lui plutôt les mains,
mais n'en fait pas un marin .
c'est pas gai mais c'est une chanson du siècle dernier ...
alain

02 juin 2016
0

Ah qu'elle est dure est triste la vie du matelot,
On dort sur la dure on n'y boit que de l'eau
On dort sur la dure, sur des vieux lits de camps
On a triste figure quand on a pas d'argent

j'avais oublié ce chant merci fritz du rappel !

A_guy

01 juin 2016
0

Alors qu est ce qui vous a tous poussé à choisir cette vie ? Si certains ont envie de répondre bien sure.

Personne ne s'y est pris sans être marin confirmé pour ce genre de tour ?

01 juin 2016
7

Mon père ,
Qui comme un fou furieux a acheté en 1968 une petit voilier 6,50 m , 4 couchettes pour les connaisseurs c'était un super dorade . Homme de la terre , il ne connaissait pas la mer , il a en premier lieu passé tout les permis , puis nous sommes parti à la découverte des côtes de Bretagne sud , plus tard changement de bateau pour un 8,50 qui nous fit découvrir de Brest à la rochelle , puis un autre 12,50 m ou le terrain de jeu s'étendait de l'Angleterre au Portugal .

Il a appris sur le tas, seul à l'époque , pas de net, pas de forum , rien qu'en regardant les choses , le temps , la mer etc et j'ai appris avec lui au fil des ans , sur 50 ans en faite.

Aujourd'hui , pourquoi je prends toujours la mer, pas facile de répondre , c'est un endroit merveilleux , mais galère, chiant , à la fois voir dangereux .....mais j'y suis bien surtout au large , loin de tout.

merci papa ,

01 juin 201601 juin 2016
0

a 25 ans j avais deja construit un voilier de 9 m en CP, parcourut et au sextant le trajet France Tahiti , mais avant ce départ je me posai pas des questions aussi niais ...

02 juin 2016
0

C est bien catana 40 tant mieux pour toi ^^.

Pour les réponses constructives je suis preneuse. Ce genre de réponse ne l'étant absolument pas. Je ne suis ici pour me comparer à toi catana. Je suis ici pour apprendre. Donc si tu pouvais arrêter de t atarder sur ce poste et le polluer. Merci

02 juin 2016
5

classique : au bout d'une centaine de post, le Troll, invective et harangue.
Objectif : faire monter la pression, ce qui fonctionne bien quelques posts ci dessous

02 juin 201602 juin 2016
5

Tu vois Fa 123, ici c'est comme partout.
Il y a des gens sympas bienveillants, et d'autres qui interviennent pour faire briller leur égo à coup de vantardises...
Ne sommes nous pas des irréductibles gaulois ?

Ne te formalise pas, prends ce qu'il y a de bon.
Quel que soit le moyen, faire un tour du monde pour ne pas revenir "meilleur", ne sert à rien...

;-)

02 juin 2016
1

Bonjour à tous bonjour " Baboujoli"
Ah bon, c'est pourtant du vécu, tout bêtement du vécu " Baboujoli", au fait, moi c'est Pascal :-)
Donc tu fais parti des "bienveillants" certainement pas comme les autres, ceux "qui interviennent pour faire briller leur égo à coup de vantardises..." :reflechi: :reflechi:
C'est vrai qu'expliquer que des fois "un exemple vaut tous les discoursdu monde" ne colle pas, que raconter simplement une histoire vécu est automatiquement une injure à une question posé !
Mais c'est quoi ta réponse ? Ta p'tite morale à 2 balles sur le devenir après un tour du monde ou comme tes réponses judicieuse sur le comportement Corse ! !
Ce serait sympa aussi de respecter l'opinion des autres quelques fois :heu: :heu: :heu: :langue2:
.
Pascal :alavotre:

02 juin 201602 juin 2016
0

Mais mon cher Pascal, partager son expérience, c'est formidable et ça peut même être bienveillant.
Mais ça l'est moins quand on traite l'autre de niais ou de gamine de 6 ans... voire de Troll... Est-ce respecter l'autre, ça ?
Ne respecterais tu pas non plus mon opinion sur les Corses ?

:mdr:
Par ailleurs, si tu vas compulser l'historique des interventions, tâche de trouver mieux...
:heu:

02 juin 2016
0

Oui mais... tu bondis pour défendre Catana40... qui est, lui, fort déplacé... Pourquoi cela ?
Cautionnerais tu son discours ?

:mdr:

02 juin 2016
1

ca y est, le troll a pondu son fiel

02 juin 201602 juin 2016
1

Tu auras lu trop vite je pense ....
.
"je me posai pas des questions aussi niais ... "

.
Réponse à la première personne, alors que toi ? ? ? ? ? :reflechi:
.
Et me concernant, je confirme, c'est juste des questions d'une "gamine de 6 ans " (maternelle pour Catana40, Pascal ) qu'elle nous pose, enfin, c'est mon ressenti, mais, si je peux me permettre, c'était juste un conseil pour ne pas finir idiot, peut être n'as tu pas bien lu une fois de plus la phrase, ça m'arrive régulièrement à moi aussi ... :langue2: :langue2: :langue2:

.
"Google est un dictionnaire extraordinaire, profites en bien, car comme le signale Catan40, ça t'évitera de passer pour une gamine de 6 ans ....."
.
Sinon, je vois que tu reconnais peut être à demi mot que ta réponse n'était pas très adaptée ... ;-) :-D :-D :-D
.
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

02 juin 201602 juin 2016
0

Tu te trompes, je ne défend personne, c'est juste ta façon de penser que je ne cautionne pas, ça aurait pu être la même chose pour n'importe qui d'autre, même pour toi d'ailleurs... :heu: :heu:
Si je cautionne le discours de Pascal ?
Oui et non vu qu'il donne juste un avis plutôt "light" je serait plutôt en phase avec Troll alias Thierry qui a plutôt bien résumé le sentiment qui ressort le plus en lisant ce sujet comme d'autres d'ailleurs, mais ce n'est que mon avis...
Tu m'en donnes le droit ? sinon, n'hésites pas, tu es tellement de bon conseils :cheri: :cheri: :cheri:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

02 juin 2016
0

C'est vrai et faux à la fois Eric, chaque sujet dérape sur ses cotés et c'est bien normal, c'est ça aussi un forum, il suffit de regarder en face, tout est scotché, c'est pas gaie, au moins ici il a y de la vie :heu: :whaou: :aurevoirdame:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

02 juin 2016
2

@fat123

Au défaut d'avoir pu glaner des conseils ici, tu auras pu te faire une idée de l'ambiance du monde de la voile aujourd'hui, empreinte de bienveillance et de solidarité...

Pour ma part je t'encourage à persévérer car le bateau ne se résume pas, heureusement, aux sentiments mitigés qu'on peut éprouver en écoutant "radio ponton".

02 juin 2016
0

A propos de tours du monde à la voile fait par des gens qui n'ont pas trop d'expérience, ce qui me frappe, c'est plutôt à quel point la mer peut pardonner et pas l'inverse. Je viens de lire le livre écrit par Ann Guash, "a star to steer her by". Une "grand-mère" qui de ses propres aveux n'y connait pas grand chose et qui dans les années 70 part fait le tour du monde à bord d'un folkboat en bois à partir de l'Australie. Elle y arrive par une succession de "coups de pot" et d'interventions de "bonnes volontés" pour lui réparer son bateau aux escales. Autre bouquin lu il y a bien des années, celui d'Alain Gerbault. Le gas est avant toutes choses un joueur de tennis, ne s'étant mis à la voile que sur le tard. Son choix de bateau trahi son manque d'expérience (un vieux bateau de course anglais avec une énorme grand-voile, mauvaise stabilité directionnelle à une époque ou les pilotes automatique n'existaient pas). Il l'achète parcequ'il est beau ! Il n'y a qu'à la toute fin de sa croisière qu'il trouve enfin un système pour que son bateau se barre tout seul. Le type y arrive !! comme Ann Guash ! A côté de ça il y en a d'autre hyper compétents, comme Moitessier, qui connait très bien la mer et son bateau, sait tout réparer. Un océan sépare ces deux types de profils, c'est le cas de le dire :-).

02 juin 2016
0

rappelons-nous les premières croisières de Moitessier avec Deshumeurs sur un rafiot mal calfaté, manquant de couler sur la fin..
le naufrage de la marie-thérèse 1 car il est part seul, sans savoir utiliser un sextant convenablement, et sans avoir l'heure => navigation à la latitude uniquement, passé trop près de la terre, il y fait naufrage.
moitessier n'est pas né compétent, il l'est devenu à force de persévérance et de débrouillardise, d'erreurs également : deux nafurages qui auraient pu être évités, un troisième qui n'a été évité que de justesse..

02 juin 2016
0

@fa123
je vais être bon prince , je peux te préter "mettre les voiles avec Antoine" qui pourra t éclairer sur la vie en bateau.
également "route de grand croisière" et "escales de gde croisière" de j cornel qui fait référence dans le monde des tourdumondiste.
cela te donnera une idée du chemin qu il te faudra parcourir avant de partir ....
donnes moi tes coordonnées en mp

02 juin 201602 juin 2016
6

.
.
Soit ce fil est initié par un Troll et donc je ne comprends pas que ceux que ça agacent y répondent...
Soit ce fil est sincère et je laisse les plus courageux et les plus bienveillants y répondre... :scie:
En effet, pour prétendre à un "tour du monde", il faut un minimum de curiosité et de débrouillardise.
Cela signifie qu'au préalable de toute chose, on fait l'effort de lire et de chercher par soi-même, on utilise de façon judicieuse les moyens actuels de se former et de s'informer, bref, on n'attend pas que les réponses tombent d'elles-même, toutes seules...:non:
Après seulement, on vient sur un forum pour préciser certains points...
Mais pour cela il faut un minimum de connaissances au début et donc de faire l'effort de...
Accessoirement, je suis plutôt surpris - pour ne pas dire choqué - par la façon qu'a la personne à l'origine des questions d'envoyer balader (je n'ose écrire ch*er) les gens qui ne sont pas d'accord avec elle...
Cela lui promet de belles rencontres dans ses futures balades....
:doc:
:acheval:

02 juin 2016
1

non c('est normal pour un troll

02 juin 2016
1

Désolé Schnaps, elle n'envoie pas sur les roses "ceux qui ne sont pas d'accord avec elle", mais plutôt ceux qui ne la prennent pas au sérieux. C'est pas pareil !
Par ailleurs, venir ici poser des questions est Sa façon de chercher. Rien ne l'empêchera, comme tu le conseilles, d'aller maintenant chercher ailleurs.
Elle ne sera pas déçue d'être venue poser une question, pour s'entendre dire : "on fait l'effort de lire et de chercher par soi-même".
Sympa le forum !

:mdr:

02 juin 201602 juin 2016
0

@fa123 :
personnellement, je ne dirais pas que les questions sont naïves, mais seulement qu'elles ne sont pas dans le bon ordre.
Tu demandes par exemple combien de temps cela prends de traverser le pacifique... Par rapport à votre projet, vous répondre objectivement "2mois" serait probablement aussi malhonnête que donner le temps que mettent les coureurs du Vendée Globe ...
Si votre problème est de trouver le meilleur moyen de découvrir le monde pendant 1 ou 2 années sabbatiques, alors la voile n'est probablement pas le meilleur moyen par rapport au sac à dos : à conditions de vie équivalentes, vous découvrirez considérablement moins de choses, et les comptes à la fin seront plus bas.
 
Donc, oui, on dit que pour une majorité de personnes, objectivement, la voile n'est pas la meilleure façon de voyager.
Par contre, c'est une façon de voyager différente. C'est comme les fous qui grimpent l'Everest, ou les fous qui font des marathons : il doit bien y avoir un truc qui leur plait, mais ca ne s'explique pas, ca se vie. (et perso, pour en avoir vécu 1/10ieme de leurs trucs, je peux dire que ca ne me plait pas)
Donc pour savoir si cela nous plait, il n'y a qu'un seul moyen de le savoir : essayer. Non pas essayer sur 2 ans en solitaire, mais sur 2 semaines sur le bord d'un marin confirmé.
Les bourses aux équipiers recrutent maintenant, c'est la période. Sinon, les écoles de voiles proposent des bons trucs sur quelques jours.
 
Sinon, pour vous donner une idée de ce que peuvent être les grands voyages en voilier, lisez des blogs, il y en a des tas, souvent bien décrits, du début à la fin. (ils disent combien de temps ils passent de le pacifique ;) ) Vous verrez que parmi ceux qui réussissent leur départ, l'histoire est souvent toujours un peu la même : c'est un bon exemple de ce qu'il est possible de faire.
 
Mais, pour répéter encore une fois : il y a des choses très difficiles à expliquer, donc, embarquez et voyez ce que cela donne !
En plus, peut-être serez vous atteints de cet étrange paradoxe typique des jeunes générations (dont je ne suis pourtant pas très éloigné) : le contraste entre le fait qu'ils trouvent toujours cela génial, extraordinaire, super, et qu'ils ne veulent surtout ne jamais le refaire... Je ne sais pas comment il faut le comprendre. Peut-être que ca aussi, c'est inexplicable par écrit :D

02 juin 2016
1

Aussi, peut-être une simple question à se poser avant de mettre un tel projet à exécution, est-ce qu'on aime être sur l'eau ? Est-ce qu'on aime être sur la mer ? Ca parrait con mais je pense que ce plaisir qui est évident pour certains n'est partagé que par une relativement faible proportion de l'humanité. Et l'avantage est qu'il faut ni beaucoup de connaissance ni beaucoup de temps, ni beaucoup de moyens pour répondre à cette question. Un long tour en barque peut déjà donner un élément de réponse. Il faut avoir des prédispositions de contemplatif et aimer la mer pour rester si longtemps sur un bateau.

02 juin 2016
0

Voilà FA123, maintenant tu en sait beaucoup plus que depuis hier où tu as posé tes questions.
Normal d'avancer quand comme tu dis "Ce projet ça fait déjà plus d'un an que je suis dessus tous les jours".
Tiens nous au courant :pouce:

02 juin 2016
4

Les questions sont étonnantes pour un projet d'un an.

02 juin 2016
0

erreur ,faut lire , il marque 2 /3 ans :doc:

02 juin 2016
0

Je parlais d'un projet qui mûrit depuis un an.

02 juin 2016
0

Ah non non non. 2 cerveaux qui réflechissent pendant 1 an ça fait 2 années/cerveau.

Mais oui, certaines questions laissent planer le doute quant à la réalité de l'ensemble...(1 an de projets et de questionnement, et pas un seul jour de voile ni de stage ? :-D :-D)

Mais ça reste plaisant de discuter ensemble...quand ya le temps.

02 juin 2016
0

@bendix
erreur, faut lire, ELLE marque...

02 juin 2016
0

il semble qu'ils sont deux et là tu chipote :langue2:

02 juin 2016
0

Non c'est elle qui écrit pas lui...
Oui, je sais, je suis pointilleux !

02 juin 2016
0

Aristote disait : "Il y a trois sortes d'hommes: les vivants, les morts, et ceux qui vont sur la mer".
c'est pas récent
cela reste à méditer
Benoît

02 juin 201602 juin 2016
0

A méditer ???? :bravo: :bravo: :bravo: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :goodbye:
.
Hiccccc... :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre: :alavotre:

02 juin 2016
1

à leur décharge
les cas de gens qui rêvent, lisent, parcourent les forums et ne naviguent jamais ne sont pas si rares !
tout comme les cas de constructions ou restaurations qui s'étirent, traînent, le marin vieillissant, ni lui ni le bateau ne (re)voient l'eau..
.
je ne dis pas ça de manière condescendante, je comprends tout à fait que quelqu'un prenne plus son pied à restaurer ou construire un bateau qu'à naviguer ou voyager avec

03 juin 2016
0

D'après un sondage... 5 % des gens qui entreprennent la construction d'u bateau finissent par partir voyager.
(projet qui s'épuise, manque d'argent (sous estimation du coût...), divorce, décès, âge, mal de mer, bateau qui pourrit ou rouille... etc).
C'est pourquoi, la majorité des intervenants, ici, conseillent l'achat d'un bateau d'occasion...

03 juin 2016
0

Mais peut être que seulement 5% des gens qui construisent un bateau veulent vraiment partir en voyage.
A ce moment c'est 100 pour 100% de réussite. :-)

03 juin 2016
0

8 à 15 jours d'entrainement intensif, l'hiver de jour comme de nuit avec un moniteur aguerri et pédagogue. De la manoeuvre, de la manoeuvre, de la manoeuvre dans des zones à courant fort, à rochers. Volontairement, se mettre en situation surtoilée et reprendre la situation en main, bref de l'entrainement. Plus 2 noeuds: Chaise, 2 tours mort 2 1/2clés et l'on est prêt pour les premières traversées.

03 juin 2016
0

Oui, mais tu le trouves ou ton moniteur aguerri et pédagogue ?

03 juin 2016
0

J'en suis convaincu Perroc'h pour "quelques uns", mais par contre pas évident de tomber dessus... C'est la loterie...
Et par le biais des organismes et écoles de voiles dites "de réputation" ben tu peux être beaucooooooooouuup déçu..
Voilou, c'etait le sens de ma question..

03 juin 2016
0

On en trouve qd même quelques uns ( des bons ) que ce soit sur la façade ouest ou la méditerranée, qui l'hiver seraient bien preneurs...

03 juin 2016
0

Rannig, t'as oublié le perçage du lobe de l'oreille gauche pour l'anneau qui confirme le tout :langue2: :whaou: :heu:
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

03 juin 2016
3

Je comprends le raisonnement de Fa123 (mais je ne l'approuve pas… mais je comprends sa logique).

Lorsqu'on ne connaît pas (peut on les blâmer de ne pas connaître ?) , vu de loin on voit : un bateau avec un mât et des voiles et qui avance gratuitement qu'avec le vent sans utiliser le moteur, libre comme l'air, sans aucune contrainte, sans route ni radar ni péage , "il faudra juste apprendre un peu, ce qu'est un winch et un noeud de chaise mais on a la volonté d'apprendre donc on y arrivera";
On a la (fausse) impression de pouvoir aller où on veut comme on veut. Ça a du charme, c'est poétique … rêveur.

La réalité est malheureusement tout autre …
Déjà, celui qui ne connaît pas (on ne peut pas lui en vouloir) sera surpris de découvrir que 95% des voiliers qui naviguent utilisent souvent le moteur : le doux rêve de "un voilier qui avance qu'avec les voiles tout le temps" en prend une claque. Aujourd'hui la majorité des voiliers (pas tous) ne sont en fait que des bateaux moteurs sur lequel on a planté un mât pour de temps en temps mettre une voile ou deux pour aider le moteur.
La raison : les voiliers aujourd'hui sont lourds. Et donc le petit vent n'est pas suffisant pour avancer et le gros vent est trop costaud pour les gréements ou même la construction en générale.

Pour un bateau léger , il faut faire l'impasse sur beaucoup beaucoup de confort à bord… et pour qu'il "navigue" il faut avoir correctement dimensionné tout l'accastillage (et ça ça coûte).


Je propose à Fa123 un petit test :
Lorsque tu regardes des voiliers (à la télévision , sur internet, ou en vrai, qu'ils soient en mer ou à quai) , quel temps fait-il ? Quelle est la météo ? (Je ne parle pas de ces super vidéo où on voit une tempête et un marin qui "gère la situation")
Réponse : il fait beau.
Lorsque les gens vont se promener sur les ports , balader en couple ou en famille avec les enfants, quel temps fait-il ? Il fait beau.
Lorsqu'il pleut des trombes , ou lorsqu'il y a 90km/h de vent dans le port, t'es tu déjà baladé sur les quais pour regarder ces "joie voiliers" gigoter dans tous les sens ?
(Mes propos n'ont rien de méchant n'ai rabaissant , au contraire).

Je te propose une suggestion GRATUITE (car j'ai compris votre raisonnement qui est ce qu'il est) : durant l'été essaye de prendre contact avec un propriétaire d'un voilier , de préférence un entre 8 et 10m, et tu lui demandes s'il accepterait que toi et ton compagnon passiez une nuit ou deux (ou plus si possible) vers mi novembre sur son bateau uniquement au port… par mauvais temps (choisissez un week-end pourri très venteux et pluvieux). Pour convaincre le propriétaire , expose lui ton projet et ta situation .

Cette expérience là (que tu méconnais probablement) c'est moins de 0.1% de ce qui t'attend au cours de votre projet.

L'étape d'après serait de "vivre au port pendant 1 hiver sur le bateau de quelqu'un (en étant seuls à bord), et de naviguer pas loin la journée avec quelqu'un d'autre sur son bateau.

L'étape d'après serait 2 ou 3 stages aux glenans.
Avant ou après les glenans, ça serait bien de faire quelques régates (pas pour gagner, mais pour apprendre à faire les manœuvres rapidement et bien).

L'étape d'après sera de faire des navigations avec quelqu'un d'autre (sur son bateau) en semi hauturier sur quelques jours.

L'étape d'après (et seulement à ce moment là) sera de se renseigner pour un hypothétique projet de "navigation seuls sur votre bateau, loin".
Parallèlement à cette étape ça serait bien que vous deux vous naviguiez seuls sur un bateau qu'on vous a confié ou que vous avez loué.

L'étape suivante : projet sérieusement et en détail le programme envisagé, et réfléchir sérieusement à quel voilier faut il pour répondre au mieux à votre programme.

Puis voir si votre budget d'achat, et budget de "réparation", et budget de "voyage", peut coller votre budget qu'il y a sur votre compte en banque.


Vous pouvez ne pas respecter cet ordre des étapes comme certains l'ont fait; c'est une loterie et nombreux en ont payé de leur vie; c'est un (réel) risque prendre (ou pas) , à vous de voir ce que vous êtes prêt à risquer ; personnellement (et pour être débutant) je vous déconseillerai de brûler des étapes.



Vivre sur un voilier (à quai ou en longue navigation) est une toute autre philosophie de vie qui n'est pas comparable à la vie dans un fourgon : dans la vie terre il y a une certaine sûreté (même pour ceux qui vivent qu'en bivouac sous tente en itinérance). En mer la nervosité est soumise à rude épreuve : lorsque quelque chose casse (une poulie ou autre), et ça va casser forcément (!), les conséquences sont importantes et il faut faire face sous peine que ça s'aggrave sérieusement et vite et jusqu'à en mettre sa vie en danger.



Commencez par vivre en hiver sur un voilier. Il y a dès propriétaires de voilier qui seraient bien contents d'avoir quelqu'un qui soit sur place en hiver pour veiller ce qu'il n'y ait pas de vandalisme où gens bourrés qui squattent la sortie des boîtes de nuit. Avec de la chance ça pourrait être gratuit , au pire ça sera un loyer bien moins cher qu'un petit studio. Rien que cette expérience là vous fera voir les choses bien autrement; votre vision de "nomades digitaux" sera revue ainsi que tant d'autres choses ……


Personne ne devrait vous blâmer de ne pas savoir, par contre ils auront raison de vous blâmer si vous vous entêtez à ne pas apprendre (dans l'ordre des choses) ;-)

03 juin 2016
0

Il y a 40 ans en voulant partir autour du monde , il y avait que les livres et les rares rencontres pour se faire une idée sur ce genre de voyage , on allait voir les constructeurs amateurs avant de se lancer dans sa propre construction , aujourd hui c est tellement facile d avoir les renseignements par tout les blogs de navigateurs et après on trouve tj qq inconnus et la on pose les questions ....
Je passe beaucoup de temps a préparer grace a internet a lire les voyages qui me permet de faire la suite de mon voyage , sur les blogs , et je trouve tout ...

04 juin 201604 juin 2016
0

finalement, je me demande si les jeunes ne sont pas à plaindre. On dirait qu’on vous a mis dans le crâne que vous pouvez tout apprendre, de façon très intellectuelle, dans les livres ou à l’école, à distance, sans être physiquement en contact avec le sujet. Je ne vais pas rentrer dans le graveleux, mais ça pourrait là aussi.

Autrefois, il ne venait pas à l’idée des jeunes d’avoir ce genre d’idée, apprendre à naviguer. Ceux en bord de mer montaient tout simplement sur un bateau dans le but unique de travailler, de même que ceux dans les terres, apprenaient sans le savoir à être agriculteur. Rien pour les angoisser, les détourner de leur destin, de leur vie simple : pas de télé pour les tenter avec de beaux voilier à x millions qui filent en douceur, pas d’Internet.

Et c’est lors de vacances que le citadin de l’intérieur découvre la mer, les bateaux, les écoles de voiles. Et tout se fait lentement, été après été, dans le plaisir des vacances, et non dans un but fixé à échéance fixée, atteindre l’orgasme (pardon, faire le tour du monde)

même si pour beaucoup, entre temps, le rêve de tour du monde s'est estompé, avec l'arrivé des enfants, la retraite à financer, et les papy boom qui arrivent en retraite qui font tous pareil (voyager, et avec de gros moyens), ce qui fait que c'est devenu une manne à exploiter, les paradis du temps de Moitessier ne sont plus ce qu'ils étaient.

Déjà que c'est devenu difficile d'utiliser une barque pour passer d'un quai à l'autre gratuitement.
:mdr:

03 juin 2016
0

Pascal, n'oublies pas que toi tu as déjà un bon niveau confirmé et surtout une autonomie de marin, donc les infos disponibles sur le web sont suffisantes pour que tu les exploites. Maintenant pour ceux qui veulent "rentrer" dans cet univers sans acquis, c'est un peu plus compliqué et les mêmes sources d'infos que tu cites, ne sont plus suffisantes .. D’où l'exposé de step753 ...

Enfin, c'est pas simple de répondre comme ça, en réalité il faudrait presque connaître un peu mieux FA123 pour avoir une idée de réponse car il y a des personnes rationnelles, sensées, douées, intelligentes qui même en étant novices peuvent tout réussir.. et aussi des gens moins doués (comme ?) qui galèrent pour maîtriser leur sujet, et qui cherchent le moyen de devenir autonome et libre..

On doit toucher une limite du principe du forum d'échange..

Ps : le "comme ?" je pensais à "comme moi" car même les sail lovers peuvent naviguer comme des enclumes...

04 juin 2016
0

A Capucin
Les contextes changent, c'est normal et les technologies aussi .. C’était mieux avant, possible et aussi moins bien sur d'autres points... Mais l'apprentissage que tu qualifies "d'intellectuel avec livres et école" est bien un progrès , je m'explique :alavotre::
- d'abord les livres, cours et écoles doivent être de qualité, il y a des bouquins qui ne valent rien du tout et des profs nuls en connaissance comme en pédagogie
- le grand progrès est que la réalisation des bons cours et supports pédagogique est un bon moyen de clarifier les bonnes, pratiques, de sélectionner les meilleures et de les communiquer à tous et pas à quelques chanceux..
- c'est un moyen supplémentaires de comprendre et de fixer dans sa mémoire, pas exemple un vieux voileux règlent ses voiles instinctivement et naturellement, souvent à la sensation de la marche de son bateau. Le néophyte va aborder la chose en se référant à une logique et des notions acquises, la compréhension des composantes de la force vélique, mène naturellement au principe du "limite faseillement" puis de revenir en arrière sur son réglage.. Après l'approfondissement théorique, pousse à optimiser les réglages, réfléchir sur la même force vélique et la décomposer sur l'axe du vent et non plus su celui du bateau, à tiens ,.. la théorie donne d'autres indications..:reflechi:
- est-ce que le citadin de l'intérieur suivra ce chemin de lui-même année après année ?
- évidement, cela ne viendra jamais se substituer à la mise en oeuvre et la pratique, ce qui manque cruellement
- pour le citadin de l'intérieur (l'expression me plaît bien et je m'y retrouve) , étudier la théorie et rêver de tour du monde, c'est aussi un rare moyen à sa disposition pour s'évader de son quotidien terrestre et éloigné de la côte..

- Hélas, certains ont flairés qu'il y avait un business dans ce marché du loisir, et les prestations de formation de qualité ne sont finalement pas si courantes, y compris dans les clubs et associations.
Perso , je l'ai compris récemment, même certaines structures ayant édités des ouvrages et cours faisant référence, se révèlent incapables d'avoir tous les formateurs au niveau qu'ils devraient avoir, et si je reprend mon exemple de force aéro, j'ai vraiment vu des cours de mxxxxes !..

- bon sur ce je retourne à mon cours "online" car je commence les formations anglaises RYA qui se splittent en 2 : la théorie d'abord puis la pratique .. Et la théorie, ben elle est accessibles aux citadins intérieurs grâce à internet.. :coucou:

03 juin 2016
0

quand je vous lis tous je rigole quand meme pas mal a vous entendre vous savez tous naviguer comme des dieux ! il se trouve que je vis au bord du canal a séte au quartier de la pointe courte et tous les jours je vois passer des voiliers avec des équipages on ne peut plus improbable quand je les vois essayé d'accoster pour attendre l'ouverture des ponts je suis mort de rire alors je ne sais pas combien parmi vous navigue vraiment mais certainement pas beaucoup car suivant mes statistique 8 bateaux sur 10 sont vraiment des gros nazes ! et cela j'en vois tous les jours c'est pas une fois par hazard c'est vraiment tous les jours !!!!

03 juin 2016
0

Ca n'a rien d'étonnant (malheureusement).
Moi aussi, j'en vois tous les jours des «ah, il y a Force 7, on va enfin pouvoir faire une sortie avec notre joli voilier » ....
8 minutes après (montre en main!) retour au port dare dare.

Ces personnes-là, tout comme ceux que tu vois tous les jours à Sète, n'ont pas l'ambition (du moins j'espère !) de partir faire un tour du monde.

...
Quant à moi, je ne me considère pas du tout comme un super marin. J'apprends, à chaque sortie... et bon sang ce que l'apprentissage est long et lent !

(au passage j'en profite : je râle souvent à propos de toutes ces réglementations dont je découvre sans cesse et qui paraissent bien chiantes (et que j'étais sensé ne pas ignorer ;) ) ... j'en viens parfois à me demander si ces foutues réglementations ne sont pas arrivées là cause des inconscients-rêveurs-irresponsables ...)

04 juin 2016
0

Bonjour à tous
Fabien, tu as raison, il aurait fallut le connaitre le "FA123", mais un profil si fourni, difficile de savoir !!! :heu: :tesur:
Pascal, avant quand t'étais jeune, t'avais pas envie d'apprendre à naviguer, ça t'es venu que lorsque t'étais vieux :mdr: :mdr: :mdr:
Matelot@, j'en étais sûr, c'est vrai que nous dans ch'nord on est quand même plus balaise que par chez vous :langue2: :whaou: :heu:
Dis moi, toi aussi t'en vois des truc au bord de l'eau Steph, parce que moi, à part nécessité, je vois pas beaucoup de monde sortir par mauvais temps.... :reflechi: Tu serais pas du Sud toi aussi ? :mdr: :mdr: :mdr:
Belle et bonne rigolade à tous... :topla:
.
Pascal :alavotre: :alavotre: :alavotre:

04 juin 2016
1

En lisant tous vos posts, entre ceux qui savent tout, ceux qui ont tout fait, el les donneurs de leçons, FARENN a de quoi être écœurée :-(

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (30)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021