je pense que j'ai echappé au pire

en effet y'a 2 jours je monte sur le bateau et m'aperçois que les batteries ne sont pas très en forme (a moitié, ce qui n'arrive jamais). je me dit c'est pas grave y'a pas eu de soleil pour le panneau pendant deux jours. et donc je branche le chargeur de quai hier, cette après midi j'y vais, rentre dans le bateau, le voltmètre était au niveau haut comme d'habitude et la une odeur bizarre de chaud m'interpelle. je cherche un peu, met la main sur le coffre des batterie et la je sens le chaud. la j'accède aux caissons des batterie, met la main sur la première (moteur) pas de problème, sauf que la deuxième était très chaude. je l'ouvre et la batterie était bouillante!!!
direct je l'ai enlever et mis à la déchèterie.
ai-je bien fait?? de toute façon c'est trop tard, mais j'imagine les dégât si une batterie explose!!!!
est ce que c'est courant? y'a t il eu des cas similaire?

L'équipage
05 mai 2011
06 mai 2011
0

Salut,

Oui, tu as bien fait. Il faut par contre maintenant déterminer d'ou vient le probleme. Si tu as un court circuit quelque part ou si la tension de charge qui arrive à ta batterie n'est pas trop élevée.

06 mai 2011
0

Bonjour,
Batterie bouillue, batterie foutue. Donc tu as bien fait de t'en débarrasser.
La question est de savoir pourquoi. Régulateur de charge naze ou chargeur foutu ou problème de batterie uniquement. Il faudrait savoir comment est monté ton bazar je pense.

STéphane.

PS :J'avais eu un truc sympa une fois. Naviguation musclé, le bac batterie qui s'arrache et batterie qui se renverse. Je ne m'aperçois de rien bien évidement. J'arrive au port branche le chargeur et hop. Je reviens le lendemain et là sale odeur d'acide dans le bateau. Je découvre les dégats. Je me suis bien amusé comme tu t'en doutes.

06 mai 2011
0

Oui, j'ai eu cela aussi lors d'une escale à Antibes en 2002.Odeur d'oeuf pourri en revenant des courses. Batterie bouillante à dégager vite fait et changement du chargeur de quai (un truc allemand dont je ne me souviens plus de la marque). Il avait pris un sérieux coup de chaud!

06 mai 201106 mai 2011
0

Pas aussi évident que celà si ce sont des batteries gel. Mais j'imagine que si c'était le cas, vous y auriez réfléchi à 2 fois avant de les jeter... J'ai pour ma part un détecteur de H2S au dessus du parc batteries.

06 mai 2011
0

Ca m'est arrivé avec des batteries gel. La raison de la chose : une cosse mal serrée sur une batterie montée en parallèle et le chargeur débitait en continu, ne "voyant" pas le voltage de floating à sa vraie valeur sur ce parc de batteries.
Résultat des courses : une batterie bouillante et déformée et tout le parc à changer. J'ai moi aussi eu de la chance de m'apercevoir à temps du phénomène j'ai saisi un outil rangé dans un vide-poche installé au-dessus du bac à batteries et cet outil était brûlant.

06 mai 2011
0

D’où l’intérêt d'avoir des bacs a batteries étanches !

Imagine que la batterie se soit fendu, c'est de l'acide qui se repend partout en particulier sur le joins du sail drive ou sur le presse étoupe : c'est le naufrage (heureusement dans le port !)

06 mai 2011
0

bonjour,
quel age avait cette batterie ,je pense que c'etait la plus sollicitée ,peutétre qu'elle avait fait son nombre de cycles .
on en revient à ce que je disais ne jamais laisser un chargeur de batteries en route sans surveillance ,on finit par mettre le feu un jour
si il y a de l'acide renverse prendre du bicarbonate de soude dilué et versér dessus la base neutralise l'acide .
alain

06 mai 201106 mai 2011
0

"on en revient à ce que je disais ne jamais laisser un chargeur de batteries en route sans surveillance ,on finit par mettre le feu un jour"

Ou alors, réaliser une installation correcte avec les protections nécessaires.
Mais là, je doute que 1% des installations soit sécurisé...

pfffzzzz

06 mai 2011
0

j'ai acheté le bateau y'a 3 ans la batterie je pense quelle à environ entre 5 et 8 ans, après c'est vrai que depuis j'ai vécu environ plus d'un an et demi dessus, en étant plus ou moins branché au quai, sauf en croisière (5 mois), le chargeur de quai est un dolphin 2 sorties qui a environ 4 an (je l'avais acheté pour mon ancien bateau).
concernant l'installation electrique je n'y comprend pas grand chose, l'ancien proprio avait tout revu.
ah oui petite précision quand c'est arrivé les deux batteries était couplé et celle du moteur n'a pas branché.
merci de votre aide, mais n'étant pas expert dans ce domaine je suis bon pour aller m'acheter é batterizes neuves si je veux aller naviguer la semaine prochaine
amicalement a tous

06 mai 2011
0

Attention 60nora ! si on mais du bicarbonate de soude sur de l'acide, cela fait du gaz moutarde dont les émanations sont mortelles pour celui qui le respire !!

06 mai 2011
0

si on met

06 mai 2011
0

Exact, il est aussi nommé ypérite, le gaz. C'est ce qui a servi pendant la seconde guerre mondiale. En plus, il y a risque d'explosion...
Perso je ne le ferais pas...

06 mai 2011
0

la première...

07 mai 201107 mai 2011
0

J'ai de la peine à vous suivre. C'est de la chimie moderne ?
Obtenir du 1-chloro-2-[(2-chloroéthyl)sulfanyl]éthane à partir de carbonate acide de sodium et de l'acide sulfurique est novateur...
2NaHCO3 + H2SO4 = 2CO2 + 2 H2O+ Na2SO4 : ça dégage du gaz carbonique (c'est ça qui fait lever la pâte en patisserie...).
L'usage de bicarbonate est d'ailleurs la solution officiellement conseillée :
www.cchst.ca[...]es.html
Faudrait pas dire n'importe quoi...

08 mai 2011
0

Je pense que FE a fait une confusion entre le gaz moutarde (Ypérite) et le gaz carbonique, qui fait lever la pâte en pâtisserie et fait également les boissons gazeuses !

Le bicarbonate de soude sert également à neutraliser les acidités stomacales et là c'est de l'acide chlorhydrique.

Mais en grosse quantité, lorsqu'on prend une bonne bouffée de gaz carbonique au dessus d'un fermenteur de 200 m², on est quand même un peu sonné pendant quelques secondes.

07 mai 2011
0

j'étais en train de me faire la même réflexion :reflechi: où trouve t'on le composé Cl dedans heureusement car quand je travaillais dans les accus le bicarbonate de soude dilué c'était notre secours en cas d'aspersion par l'acide :heu:

06 mai 2011
0

Chaque fois que je vois un bateau sans personne à bord et branché, je me fais la même réflexion. même pour 5 minutes je débranche

06 mai 2011
0

ça doit être amusant chez vous, si chaque fois que vous quittez votre résidence, vous coupez tous les circuits d'eau, de gaz, d'électricité, etc. :D

Pour ma part, à mon domicile ou sur mes engins mobiles, les installations sont toutes totalement sécurisées, et restent raccordées en permanence. Lorsque cela est possible bien sûr.
Cela ne signifie pas qu'un accident ne peut survenir, mais pour cela, je suis également bien assuré...

pfffzzzz

06 mai 201106 mai 2011
0

Nuance, comme toujours. Les bateaux qui disposent des équipements adéquats peuvent laisser le(s) chargeur(s) de batterie(s) en fonctionnement permanent. C'est même recommandé par certains équipementiers spécialisés dont la caractéristique principale n'est pas l'amateurisme en matière de sécurité. Je ne parle évidemment pas des chargeurs et batteries de voitures achetés au super-marché du coin...

06 mai 2011
0

j'ai acheté le bateau y'a 3 ans la batterie je pense quelle à environ entre 5 et 8 ans, après c'est vrai que depuis j'ai vécu environ plus d'un an et demi dessus, en étant plus ou moins branché au quai, sauf en croisière (5 mois), le chargeur de quai est un dolphin 2 sorties qui a environ 4 an (je l'avais acheté pour mon ancien bateau).
concernant l'installation electrique je n'y comprend pas grand chose, l'ancien proprio avait tout revu.
ah oui petite précision quand c'est arrivé les deux batteries était couplé et celle du moteur n'a pas branché.
merci de votre aide, mais n'étant pas expert dans ce domaine je suis bon pour aller m'acheter é batterizes neuves si je veux aller naviguer la semaine prochaine
amicalement a tous

06 mai 201106 mai 2011
0

La façon la plus simple d'éviter toute surchauffe des batteries est d'utiliser des sondes de température couplées aux différentes alimentations (ou/et à leur(s) régulateur(s))

pfffzzzz

06 mai 2011
0

Nuance, encore et toujours... Lorsqu'il y a plusieurs batteries c'est généralement celle de tête qui est reliée à la sonde. Et ce n'est pas nécessairement celle qui va chauffer...

06 mai 2011
0

Puisqu'on parle de nuance, « en tête », de quoi ? En série ou en // ou combiné, en 2, 6, 12, 24, 48V et n’oublions pas non plus les sondes sur les producteurs d'énergie...

pfffzzzz

07 mai 2011
0

Oui, les sondes thermiques dont une bonne solution, on en trouve à pas cher dans beaucoup de magasinsn de bricolage ou même dans des super-marchés.
Si ta batterie était en tête, je veux dire si c'est elle qui recevait la charge la première, c'est tout simplement la batterie qui était bonne à changer, elle était vieille et arrivée au bout des cycles de recharge. j'en ai perdu une comme ça cet hiver, c'est normal. En général ça prévient quand on peut vérifier le niveau d'eau, le niveau diminue trop vite, alors ALARME ! J'en surveille trois en ce moment pour la même raison.
C'est plus délicat pour les batteries Gel évidemment.

08 mai 2011
0

Agur,
Suite à mon accident décrit plus haut dans ce fil, j'avais pensé à une solution de sécurité relativement simple et peu coûteuse. Elle consiste à plaquer sur chaque batterie un "klixon" fermant un même circuit pour une température de, disons, 60°C (chez Konrad, ces klixons sont vendus pour moins de 2 Euros pièce). Ce circuit, lorsqu'il est fermé (c'est à dire lorsque la température d'une batterie dépasse 60° dans mon exemple) actionne un télérupteur réarmable qui coupe l'alimentation 220V du chargeur (un voyant lumineux ou un buzzer commandés par le même télérupteur peuvent rendre compte de cette coupure).
Ca ne règle pas, bien sûr, le problème de surcharge éventuelle par l'alternateur ou autre fournisseur 12V mais d'autres klixons reliés cette fois en 12V à un simple buzzer peuvent prévenir de la surchauffe.

07 mai 2011
0

bonjour,vous pourrez mettre toutes le protections que vous voulez ,quand une batterie se met en cours jus le seul moyen c'est de ne plus l'alimenter et au contraire comme la tension baisse le chargeur augmente la charge .et ça finit mal ,j'en ai retrouvé une sans couvercle avec de l'acide partout la caisse en cp toute noire completement carbonisée
le propriétaire avait laissé le chargeur cristec en route en partant et je suis passé a bord 2jours après .
alain

09 mai 2011
0

achat cet aprem de deux batteries et voila pas plus, je pense comme 60nora, la batterie t morte est voila pas plus. bien sur je vais verifier si j'ai une fuite dans la coque. mais moins il y a de gadget mieux c'est (me concernant)
merci a tous de votre retour d'experience

09 mai 201109 mai 2011
0

Bonsoir,
Est-ce que vous pensez qu'il y a un intérêt quelconque à prendre des batteries marine par rappor à des batteries standard de voiture?
Merci

10 mai 201116 juin 2020
0

bonjour,

concernant la batterie qui a chauffé, si il s'agit d'une batterie électrolytique, tu aurais du quand même la laisser refroidir, refaire les niveaux, la charger correctement et la tester au pèse acide avant de la jeter histoire d'être sur qu'elle soit vraiment morte.

si elle a chauffé, c'est que quelque chose n'a pas bien fonctionné en amont dans quasiment tous les cas. cela risque donc de se reproduire à un moment ou à un autre, même avec une batterie neuve, ce qui la détériorera aussi.
la plupart du temps, cela vient d'un appareil de charge qui ne se régule pas correctement, soit parce qu'il est défectueux, soit parce que le montage présente un problème.
si le montage est bien fait, il n'y a aucune raison de devoir débrancher à chaque fois que l'on est pas présent.
une batterie défectueuse ou en fin de cycles donne très rapidement une tension qui bloque les appareils de régulation. que ce soit un système de charge par plaque solaire ou éolienne ou même un chargeur sur secteur, ils sont tous doté d'un circuit de régulation et de protection.
il faut bien sur disposer d'une installation adaptée afin de les recevoir.
cela implique de faire des montages avec les bonnes sections de fil, des connecteurs isolé et des protections correctement calibrées, circuit par circuit et posées là où il faut.

on voit bien souvent des installations, souvent "vieilles", dont chaque propriétaire a "tiré" des lignes pour alimenter des prises, des luminaires, etc....
malheureusement, ces lignes sont souvent raccordées un peu n'importe où, "là ou il y a du courant".

il arrive régulièrement qu'après une panne et un contrôle de l'installation, on y découvre tout un tas de "raccordements pirate" ou de remplacement de fusibles par "ce que l'on a sous la main sur le moment", et qui rendent obsolète les systèmes de protection ou de régulation.
idem en ce qui concerne les cosses qui ont pris du jeu ou qui ont "sulfaté" comme les conducteurs d'ailleurs.

en cherchant de fond en comble, on trouve dans beaucoup de cas, des problèmes autres que ceux induits par l'appareillage, et qui pourraient éventuellement amener à des risques d'incendies.

pour la question sur les types de batteries à employer.
bien entendu, toutes les batteries peuvent faire "l'affaire", il n'y a qu'à essayer pour s'en convaincre.
mais, les batteries stationnaires, ou plus communément appelées: "à décharge lente", sont quand même largement plus adaptées (en batterie de service et non pour le démarreur).

celles ci, même si elles gardent le même type de fonctionnement (l'eau + acide (électrolyte) en contact avec le plomb produit du courant, et quand, à l'inverse, on y "injecte" du courant, ça "reforme" l'acide (pour faire simple)), les batteries stationnaires disposent de montages quelques peu différents en vue de permettre de donner du courant avec une intensité plus faible mais pendant plus longtemps et en rechargeant plus tard qu'avec une batterie de démarrage.
une des choses que l'on peut observer directement et facilement concernant ces différences, est par exemple la taille et la disposition des éléments de l'une par rapport à l'autre.
les batteries gel (gel de silice) existent en stationnaire ou démarrage, et permettent de ne pas craindre la gite du bateau car l'électrolyte n'est pas liquide mais, comme son nom l'indique en texture gel. ce qui fait que les éléments restent en contact avec l'électrolyte même en cas de gite prononcée, ce qui en fait des batteries plus adaptées pour un voilier.

pour câbler un parc de batterie correctement et afin éviter cette histoire dénommée ci-avant par: "batterie en tête", il faudra câbler comme sur le petit schémas que je vous ai fait via la photo. (c'est du vite fait avec wordpad, mais c'est explicite)

allé, au boulot ! :scie:

10 mai 2011
0

C'est pas bête ! je n'y avais pas pensé! J'ai continué à faire comme c'était quand on a eu le bateau sans me poser de questions. je vais faire comme ça dès que ma femme aura levé son c.. du coffre à batteries. Merci l'ami.

10 mai 2011
0

La batterie set en danger??? (et le jour de gloire est tarifé?)

Pardon, je sors

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (116)

mars 2021