je ne comprends rien

a l'electricite. avez vous juste un shema(facile a lire et a metre en oeuvre) pour monter et avoir a bord du 220v que je pique a la borne du ponton.

avec toute la securite electrique.

bon , c'est surement sur un ancien fil.....mille excuses.ail!!!

daniele

L'équipage
04 déc. 2010
04 déc. 2010
0

en faisant une recherche avec 220
ici :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php
tu trouveras peut être ton bonheur,

05 déc. 2010
0

Pas de schéma pour l'instant mais la liste des achats a minima....
pas de panique.

Dans l'ordre, tu dois d'abord acheter :

1- 1 cable de type H07RNF de 3*2.5mm2
(prévois plus long que la distance borne de ponton, prise du bateau)

2 - 2 prises de quai, une male & une femelle. (prends des prises étanche de marque legrand, c'est nettement plus costaud que les saloperies made in taiwan)

3 - Une prise de pont comme celle ci dessous (elle sera reliée au coffret électrique précablé) par un cable HO7RNF 3*2.5MM2

www.discount-marine.com[...]nt-inox

4- Un coffret électrique précablé comme celui ci :

www.uship.fr[...]fr.html

5 - Un isolateur gavanique est conseillé si tu te branches longtemps à la borne.
www.tyboat.com[...]0V.html
Ps ....Pour les pros du site, je précise que c'est certes moins efficace qu'un transformateur d'isolement mais le prix n'a rien à voir. (rapport de 150 à plusieurs milliers d'euros)

Et aprés tu repars du coffret pour monter une ou plusieurs prises et/ou points d'éclairage en 230 dans ton navire.

Pour le schéma, impossible tant que tu ne dis pas combien de prises et/ou de points d'éclairage tu veux.

Sais tu a minima ce qu'est un neutre, une phase et une terre ?

@+

05 déc. 2010
0

sécurité - sécurité - sécurité
je trouve que de + en + on a ce genre de question "avez vous un plan tt fait pour faire..."
si c'est pour poser une étagère, OK, mais là NON.
qui pose la question ? un néophyte des dangers potentiel, alors il ne doit pas y avoir de réponse.
on ne doit pas jouer avec la vie des autres par forum interposé, il me semble
JL.C

05 déc. 2010
0

Merci pour cette précision tilikum,
peux tu donner la marque que tu évoques et une idée de prix en 3 et 4kw ?

@+

fred

05 déc. 2010
0

tu regardes le schéma page 8/9 de ce document
www.devill.net[...]RCC.pdf

et tu as la réponse à ta question du branchement de l'isolateur galvanique.

05 déc. 2010
0

que veux tu
faire avec ton 230V à bord ?
Dans quel but, combien de temps de branchement,et la liste des appareils, chauffage, machine à laver, micro onde, groupe froid 230V...... ?

05 déc. 2010
0

Hum...
[i]5 - Un isolateur gavanique est conseillé si tu te branches longtemps à la borne.

Ps ....Pour les pros du site, je précise que c'est certes moins efficace qu'un transformateur d'isolement mais le prix n'a rien à voir. (rapport de 150 à plusieurs milliers d'euros) [/i]

Pas "plusieurs milliers d'€" pour un petit bateau :

Chez un même fabricant, l'isolateur galvanique vaut 118 € HT, et un transformateur d'isolement de 2000 watts 470 € ! ;-)

_/)

05 déc. 2010
0

D'accord Fred
mais ou placer l'isolateur galvanique dans le circuit 220V ?
A l'entrée du 220v juste aprés la prise?
ou bien encore aprés le disjoncteur?
Tous les avis et expériences m'intéresse.

05 déc. 2010
0

en meme temps
une simple rallonge et une prise multi resoud 96% des pbs d'elec sur un bateau .( les bornes de ponton sont securisées sous nos latitudes '99% des besoins))

Pour ceux qui pensent qu'il faut bac +12 et 15 de chantier pour ca se gourrent .

ceux qui veulent faire peur au travers d'un forum devraient peut etre eviter d'intervenir ...

05 déc. 2010
0

donc daniele
tu fais comme dit fred et tu oublies l'armoire electrique et l'isolateur galvanique .

05 déc. 2010
0

elec
Bonjour,pour tout ça vois plutot chez accessoiriste camping car memes choses et - cher.

05 déc. 2010
0

il y a
5 à 10000 accidents par an par choc électrique, et je ne sais plus combien de mort
alors installer sans connaissance ds un un bateau, je dis simplement qu'il ne suffit pas d'un plan, mais d'un installateur
bateau plastoc ? ferraille ? 15 m ou 6m ?
en effet je suis d'accord, dans beaucoup de cas la rallonge est suffisante et limite les dégats
mais si les donneurs de leçons veulent prendre la responsabilité, à leur aise, mais étant qque peu du métier, je préfère insister pour dire que quelques lignes ou plan ds un forum ne peut s'adresser à un novice.
JL.C

05 déc. 2010
0

moi je suis pas
très fort, mais je pense être un bricoleur moyen, restons humble.
Mais, quand j'ai vu les ravages de l'électrolyse sur ma pompe de brassage, et grâce discutions sur ce forum, j'ai acquis la certitude qu'il me fallait au moins un isolateur galvanique. :-)

05 déc. 2010
0

Parce que vous croyez

que je vais laisser toucher un prop lamda à ce qui touche à ma sécurité ? :non:

pfffzzzz

05 déc. 2010
0

a simbad pour sa maitrise de l'electricite
je sais ce que c'est une phase et un neutre,un fusible, et je pose simplement une question . si vous ne voulez pas y repondre , ce n'est pas la peine de prendre "la parole". il y a ici des bonnes ames qui expliquent calmement est tres bien sans monter sur leurs grands chevaux.

amicalement daniele

05 déc. 2010
0

isolateur galvanique???
Bonjour,

j ai suivi une formation d électricien quand j etais etudiant, mais je travaille dans l informatique depuis 35 ans.

un transfo d'isolation: je sais ce que c'est...
mais quelqu'un peut il m expliquer de quoi se compose un isolateur galvanique?

merci de réveiller mon neurone...

Pierre

05 déc. 2010
0

merci
merci AICA pour avoir éclairé mon neurone.

Pour moi ce sera transfo d'isolement.

Pierre

05 déc. 2010
0

Notre installation
Bonjour Daniele,
Voici ce qu'on vient de faire cette année dans un bateau coque polyester de 8m66 qui navigue l'hiver en méditerranée :
- cable du commerce 3 conducteurs (2,5 mm2) avec prise adhoc côté ponton
- arrivée côté bateau sur un disjoncteur différentiel bipolaire (le neutre fil bleu, la phase fil noir, la terre jaune et vert relié à un bornier.

Matériel acheté dans un discount de bricolage bien connu...

En sortie du disjoncteur différentiel, passage par un bornier duquel partent 3 lignes, au bout desquelles des prises murales fixées à l'intérieur dans la cabine qui alimentent :
un convecteur de 1000 W, un petit four tradi de 1000 W aussi, une bouilloire électrique de 1200 W, et les chargeurs de batterie, téléphone, appareil photo, l'antenne WIFI, l'ordi portable, sans oublier le sèche-cheveux, etc...

Bien évidemment, on fait pas tout marcher ensemble, en particulier, si on utilise le four, on met le chauffage sur la petite vitesse, de toute façon c'est vite les tropiques sur le Moustic !

Ici à Cannes par exemple, les bornes sont limitées à 10 ampères, soit x 220 V = 2200 W de conso

Voilà, qu'en pensent les pros ?

Daniele, je suis solidaire... mon cap'tain me dit : si toi tu comprends, elle comprendra aussi, je suis nullissime en électricité aussi !!!

05 déc. 2010
0

L'electricité
c'est quand même dangereux, il faut en avoir conscience.

En 12 volts : risque d'incendie et d'explosion des batteries par exemple avec une clé métallique qui touche les 2 bornes (déjà entendu parler du cas d'une personne bricolant sa batterie avec de l'acide projeté dans les yeux suite à une explosion) .

En 220 volts : risque mortel d'electrocution, surtout sur un bateau dans l'eau.

Donc je crois qu'on improvise pas un circuit 220V. Il faut des compétences en electricité.

Et pour un disjoncteur pas plus de 30mA amha, comme en salle de bain.

05 déc. 2010
0

électricité
bonjour,
Pour plus d'info voir le fil de bicoton question de disjoncteur www.hisse-et-oh.com[...]dex.php
attention au mal de tête :lavache: :lavache:

05 déc. 2010
0

Différentiel et disjoncteur
En 230 V…

Le DISJONCTEUR détecte les surcharges, les court-circuits. C'est un pareil qu'un fusible. 10 ampères par exemple, ou 30 A ou 100 A.
10 euros.

L'interrupteur DIFFÉRENTIEL détecte les fuites de courant.
Un fil dénudé avec un peu de courant perdu via la coque par exemple.
Seuil standard 30 milli-ampères.
50 euros.

Le DISJONCTEUR DIFFÉRENTIEL fait les deux.
100 euros.

05 déc. 201016 juin 2020
0

dijoncteur / differentiel
vous savez ce que c'est cette multi prises? vu sur le bateau d'un ami(8.5m , clasique pour allimenter une prise multiple de 4 (une tv le soir et ses chageurs de tel et autres)
merci

05 déc. 2010
0

Oui c'est un disjoncteur de 30mA
qu'on a installé, le plus courant...

05 déc. 2010
0

attention
Mes compétences en elec sont proches de 0, mais je crois que concernant la sécurité, on utilise un disjoncteur DIFFERENTIEL et non un simple disjoncteur.
Les pros pourront expliciter ça mieux que moi.

05 déc. 2010
0

le différentiel est un bon début
pour être au carat, tu devrais avoir une protection sur chaque ligne : disjoncteur simple 10 ou 16 A par ligne. Mais ton installation est assez petite.
Si ton montage est correct, tu dois voir une séparation du circuit 220V et 12V qui ne peuvent circuler dans les mêmes goulottes, des passages de cloisons au dessus de la flottaison. Mais une installation fixe récente, c'est déjà infiniment mieux que des baladeuses à prises fatiguées. Autre détail : on ne met pas du mono-brin rigide comme à la maison.

05 déc. 2010
0

mon grain de sel ??
danièle,

je mettrais bien mon grain de sel dans la discussion mais tu n'as pas répondu à la question posée et qui me semble simple.

Que veux-tu faire avec ton branchement ?

Je suis sûr qu'après tu auras des réponses judicieusement choisies.

François

05 déc. 2010
0

Pour le câble
Bonjour,
Comme l'écrit Fred555, du câble de catégorie HO7RNF
est le minimum (facile, c'est écrit sur le câble), pour sa section, si la puissance au ponton est limitée à 10A, du 3x1,5mm2 est suffisant, bien que j'opterais plutôt pour du 3x2,5mm2 sans me préoccuper de la longueur, ni de la perte en ligne, mais plus pour une question de solidité, le câble étant plus gros, plus épais et donc plus solide globalement.

Maintenant, si on suit la norme et que l'on considère qu'il s'agit d'alimenter un tableau divisionnaire, il faudrait du 2,5mm2 pour une longueur maximum de 25m pour 10A (petit raccourci, les pro me comprendront).

Pour le disjoncteur, un interrupteur différentiel de 40A (c'est le plus courant) et de sensibilité de 30mA type A (pour la composante continue) avec en aval un ou plusieurs disjoncteur type DPN (disjoncteur phase neutre) de 2A, 5A ou 10A selon le nombre de circuits et leurs affectation.

De toute façon, l'hypothèse de départ limite la consommation à 10A sur la prise de ponton, donc inutile de prévoir des disjoncteurs de plus de 10A en aval.

Le tout placé, bien entendu dans un boitier au minimum IP65 (protégé totalement contre les poussières(1er chiffre) ET protégé contre les jets d'eau de toutes directions (2ème chiffre)).
Là encore, c'est marqué dessus.
Mais pour l'ambiance marine, normalement il faudrait monter à l'IP66 (projections d'eau assimilables aux paquets de mer).

Enfin, le transformateur d'isolement, comme l'indique Fred, est un très bon investissement, surtout pour les bateaux métallique (indispensable même).

Pour conclure et AMHA:

  • un seul disjoncteur différentiel de 10A / 30mA type A est suffisant pour assurer la sécurité d'une distribution sur un seul circuit dans le bateau,
  • soigner impérativement toutes les jonctions par du matériel de qualité (certifié) et adapté au milieu (Schneider Electric gamme Kaedra, Legrand gamme Hypra, il y en a d'autres, mais moins accessibles aux non professionnels),
  • soigner leur mise en oeuvre comme plus particulièrement des passes câbles au bon diamètre et serrés (si, si, il y en a qui enlèvent le joint caoutchouc), l'étamage des fils souples une fois dénudés, etc..
  • proscrire absolument les "raboutages" de câble, source inévitable de problème d'isolation et de danger potentiel,
  • maintenir absolument le câble HO7RNF servant de "rallonge" dans un état "mécanique" parfait, aux sorties de prises ET tout le long de son parcours.

Je termine par une mise en garde, le 220V à terre est déjà très dangereux, mais en milieu marin, il ne pardonne pas !!

05 déc. 2010
0

Merci grosb pour tes propos...
Je précise toutefois pour le cable que la division 240 qui réglemente la plaisance prévoit
dans son article 240.2.38 :

Alimentation par le quai

I . Les prises de courant des circuits d’alimentation par le quai sont conformes à lanorme NF/EN 60309-2. Le câble est du type HO7 RN-F, sa section atteint au moins 2,5 mm².

II. La longueur totale de la ligne de quai n’excède pas 25 m. Elle est munie d’un dispositif de protection à courant différentiel résiduel, d’une sensibilité de 30 mA maximum, installé à moins de 0,5 m de l’arrivée de la source d’alimentation du quai.

Il faut également la lire toute la quatrième section pour se faire une idée précise de ce qui constitue la norme en matiere de navire de plaisance...on est loin de la simple rallonge électrique mentionnée par certains intervenants mais chacun fait comme bon lui semble et prend les risques qu'il assurmera peut etre si un accident corporel se produit....il m'arrive fréquemment de débrancher des rallonges de jardin made in china raccordée à un adapteur absolument pas étanche.

Je précise aussi pour les autres contributeurs de ce fil partisans comme nous d'une installaction sécurisée et clean que le lien vers le coffret électrique que j'ai indiqué à daniele comprend les éléments suivants :

Coffret étanche IP65 complet entièrement connecté prêt à brancher. 1 entrée : interrupteur différentiel 30 mA, intensité nominale 25 A, bipolaire. 2 sorties : 2 disjoncteurs DPN 16 A. Dim. L. 115 x H. 230 x P. 105 mm.

Navicalement à tous

Fred

05 déc. 2010
0

Lors de mon installation à bord,
j'ai essayé de respecter ces contraintes.

Pour le câble :
Je n'utilise le 230V que pour le chargeur de l'unique batterie de servitude ou celui du téléphone et encore... Donc pas de puissance.

J'avais du 3 x 2,5 carré, je l'ai remplacé par du 1,5 en raison des problèmes de poids et d'encombrement. En fait le 3x2,5 est lourd et le voir pendre au risque de baigner dans l'eau ne me plaisait pas. Et quelquefois, je ne pouvais pas le glisser dans les rainures du ponton.

Je suis resté sur le HO7 pour des raisons de qualité de gaine.

J'ai choisi de faire rentrer le câble par l'avant. Compte tenu de l'habitude que l'on constate en manche et atlantique : amarrage avec l'avant vers le ponton.

Pour le différentiel, le fait de respecter la pénétration inférieure à 50 cm m'imposait de l'installer dans la soute à voile ou du coté du cabinet de toilette! Or je ne voulais pas de 230 accessible dans des zones humides.

J'ai donc admis d'avoir un câble de 3,5m environ qui passe dans une goulotte ou il est seul jusqu'au tableau électrique ou je l'ai installé.
La seule prise 230 est sur ce tableau.

J'ai choisi la solution de l'isolateur galvanique réalisé à partir de pont de diodes tout en sachant que je ne tient pas à l'exigence du courant de court circuit tel que défini par les normes. Peut être qu'un jour j'irais vers le transfo d'isolement en 200VA environ. Mais il me faudra une excellente isolation pour le mettre à l'avant.

En fait, ces normes sont mal adaptées au petit bateau alimenté en faible puissance ou 1A est largement suffisant.

06 déc. 2010
0

bravo à vous deux
grosb et fred pour la qualité de vos réponses.

05 déc. 2010
0

Je plussoie...
Tout à fait d'accord avec Fred555 (je ne connais pas la 240... désolé, j'ai honte :-()
Toutefois, cela confirme ce que j'ai écrit, je mettrais du 2,5mm2 pour 25m.

Pour le coffret pré câblé, les gammes citées en proposent et là encore au minimum "IP65 prêt à brancher" et de marques certifiées (déjà citées, j'ai oublié Hager..).

Petite précaution supplémentaire et à la lecture d'une intervention récente sur les disjoncteurs (reconnaissance des phases et neutre?, Ph à droite ou à gauche?, etc), je remplacerai les disjoncteurs phase neutre par des bipolaires, ainsi on ne se poserai plus la question "où se trouve la phase?", surtout que la convention de la phase à droite sur les prises, n'est souvent pas respectée et une erreur de câblage est toujours possible....

05 déc. 2010
0

ok ok ok
j'ai bien lu tous les fils , meme celui de SIMBAD.pour moi , le 220 v a bord me servirai uniquement pour une plaque electrique, les chargeurs de tele, un petit chaufffage , et tout ça pas en meme temps sur un petit bateau de 8.5

donc , si pas de plan , moi faire appel a un pro
electricien qui va me faire ça "dans les regles"

encore merci a tous pour vos fils instructifs

daniele

06 déc. 2010
0

C'est la bonne solution,

maintenant, si vous voulez faire fonctionner Une machine à laver le linge, le dessalinisateur, les robots ménagers, un poste à souder, le compresseur, et quelques babioles qui trainent...
Tout ça tranquille au mouillage, il faudra revoir la copie... :alavotre:

pfffzzzz

06 déc. 2010
0

le plus simple à bord
c'est une rallonge standard avec le connecteur supplémentaire pour relier au ponton plus une multiprise pour les équipements dans le bateau.

les équipements sont reliés à aucun autre circuit électrique.

le disjoncteur 30 mA est sur la borne du quai.

ça fonctionne, c'est simple et pour une utilisation ponctuelle, je trouve ça suffisant.

J'ai ça sur mon 8.28 m et en suis satisfait.

François

je sais pas si c'est dans les règles de l'art et honnêtement, je vois pas où serait le problème d'une telle installation.
C'est mon expérience et pas du tout un conseil d'expérience à reproduire.

06 déc. 2010
0

bon plan cables ....
voir ici:
www.destockable.fr[...]dex.php

07 déc. 2010
0

Les rallonges standards..
Justement, les rallonges standards sont rarement en HO7RNF et de piètre qualité, résistants mal au piétinements répétés, beaucoup moins souples et fragiles...
Mais dans une boutique spécialisée en électricité comme celles que l'on trouve dans les zones industrielles, on trouve aisément des rallonges résistantes et de qualité (avec du HO7) pour un prix certes plus élevé que les "rallonges domestiques de jardin", mais pas tant que cela au regard de la sécurité et longévité qu'elles offrent et dans toutes les sections et longueur de câble.
Elles sont souvent appelées rallonges de chantier.
Dans la même catégorie de produits, il y a aussi des coffrets pré câblés qui peuvent faire l'affaire.

07 déc. 2010
0

rallonge de chantier
moi j'ai acheté un touret de rallonge chez bricotruc car le prix du cable était moins cher. Une prise à chaque bout.

Peut-être que s'il y a de la place pour stocker le touret c'est une solution très pratique. En plus on a directement plusieurs prises pour les différents appareils du bord.

07 déc. 2010
0

c'est pas la mer à boire
Beaucoup d’entorses à la cervelle pour un malheureux circuit 220v. Ce n’est pas le Queen Mary le bateau de Daniele (enfin je suppose).

Coté quai, on sait comment cela se présente, prise mâle 16A normalisée. Du câble HO7 si on en trouve, 3x2.5mm². Coté bateau, une prise femelle coté câble (impératif). Raccordement via une prise mâle de cloison accessible dans un coffre ou si riche, via une Husbell en plaqué or.

Après, direction le tableau étanche (20 euros) et connexion au différenciel (sécurité des personnes)et pas ailleurs. Ensuite le diff va vers les circuits (protégés) concernés (prises, éclairage).

Ce n’est le circuit 220v qui est dangereux à bord, c’est l’autre...

09 déc. 2010
0

juste un verre d eau
et bien voila, , une reponse simple , facile a a comprendre , a faire moi meme , pas trop de roros,

merci ELIOT

daniele

09 déc. 2010
0

eh bien Daniele
j'espère tu as bien compris l'enjeu
juste un autre commentaire, vire la plaque électrique, c'est pas fiable ces conneries (en + àça reste très chaud longtemps), et un gamin qui se prends 10 mA en prenant la casserole, il va être secoué sans que le disjoncteur ne pète. en plus sur un 8,5 m, il y a bien un réchaud à gaz, c'est vrai aussi avec danger mais moins radical
à+
JL.C

10 déc. 2010
0

Juste pour le fun...
... encore qu'en électricité, utiliser le vocabulaire correct peut s'avérer être un plus pour la sécurité en évitant les malentendus :

  • Une [b]prise[/b], comme son nom l'indique est [b]toujours femelle[/b].

  • Une [b]fiche[/b], comme son nom l'indique aussi est [b]toujours mâle[/b].

Ainsi, une [i]"prise mâle"[/i] ça n'existe pas !

En pratique, on parle de fiches ou de prises mobiles... ou fixes (de cloison ou murale). ;-)

_/)

10 déc. 2010
0

Ben...
[i]comment tu sais qu'UNE fiche est MALE, t'as fais une analyse ADN ? [/i]

Ben non : juste l'observation de la forme de la chose... :langue2:

_/)

10 déc. 2010
0

Pardon.....
:cheri:

10 déc. 2010
0

alors là Fred ....
t'exagères !

comment tu sais qu'UNE fiche est MALE,
t'as fais une analyse ADN ?

:acheval:

11 déc. 2010
0

et bien!!!
HO HO OH HO LALA

10 déc. 2010
0

Pétun,
si les femelles prisent ça la fiche mal ! ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

Souvenir d'été

  • 4.5 (180)

la Bisquine La Cancalaise, en 2008

novembre 2021