Jauge gasoil

Ma jauge WEMA ne fonctionne plus depuis pas mal de temps. J'en suis réduit à faire le plein, noter mes heures moteur, le régime et en déduire la consommation pour connaître ce qui reste en cuve. Je m'en sors pas trop mal (c'est juste à 10% près). Aujourd'hui je me résous à démonter la sonde (située à un endroit quasi inaccessible). Il s'agit d'une jauge ELECTRIQUE tubulaire (voir modèle de droite photo catalogue ci-jointe. Je dispose de 3 réservoirs de 200 l chacun,interconnectés. Le réservoir au-dessus duquel la jauge est installée est profond de 40 cm. La jauge mesure 27,5 cm. Elle ne descend donc pas jusqu'au fond du réservoir. Mais il s'agit d'une jauge électrique et non d'un "transmetteur de niveau de carburant" (modèle de gauche sur photo), lequel doit impérativement descendre jusqu'au fond avec un flotteur coulissant sur la tige pour indiquer le niveau de carburant. Ma question: comment fonctionne une jauge électrique ? C'est un système à dépression ? A ultrasons ? Après l'avoir sorti de son logement, j'ai essayé de le nettoyer. Il y a 2 petits trous dans le rond qui bouche le bas du tube et un autre sur le haut du tube. Il sortait un peu de rouille mélangée au gasoil des trous inférieurs. Jusqu'ici, je n'ai pas démonté le tube (le rond du bas est fixé par deux petites pattes métalliques). Après ce mini-nettoyage, je l'ai réinstallé mais la jauge ne fonctionne toujours pas. Je précise que les connexions électriques soient OK, tant au niveau de la sonde que du récepteur au tableau électrique. Est-il utile que je démonte la sonde pour voir "ce qu'elle a dans le ventre" et comment on pourrait éventuellement la réparer ou faut-il tout simplement la remplacer ? Est-il normal que le socle métallique de la sonde soit monté directement sur le réservoir métallique sans interposition d'une pièce non métallique l'isolant de la masse ? En d'autres termes, est-ce que ça peut jouer au niveau du signal électrique transmis ? Merci de tous vos conseils. Bonne journée.

L'équipage
18 oct. 2011
18 oct. 2011
0

Pour faire un diagnostic fiable ne pas faire d'impasse. Chaque élément doit ètre vérifié complètement soit directement soit par substitution (tout dépent des possibilités techniques et/ou du prix).Les principes de fonctionnement restent simples mais variés.
La différence entre jauge et transmetteur de niveau parait bien subtile.
Il est banal qu'une sonde ne descende pas jusqu'au fond du réservoir.
Les indications sont souvent faussées par la forme du réservoir.
Les jauges pneumatiques sont censées ne pas avoir les inconvéniants
des jauges électriques. Il reste toujours la tige plongeante.

18 oct. 201118 oct. 2011
0

Bonjour

ressemble à une mesure de capacitance variable (le niveau du liquide implique une variation de C ce qui explique une liaison directe avec le réservoir métallique qui est l'une des armature de la capacité).

Mais ce n'est qu'une possibilité..

(PS une explictation du principe )
catice.ac-besancon.fr[...]ite.htm

18 oct. 2011
0

Bien que cela semble un peu sophistiqué, on dirait une jauge à capacitance. La jauge contient un matériau diélectrique dont la capacitance varie en fonction du niveau de carburant (quantité de matériau humide) voire en utilisant le diélectrique du carburant lui-même.
Un peu fragile tout de même, pour être monté sur un bateau. En tous cas, c'est sans doute monté serti et irréparable.
Pour une lecture indirecte, le bon vieux flotteur et son transmetteur analogique sont toujours de bon aloi et pas chers. En lecture directe, il y a ces astucieuses jauges dont le flotteur est monté sur une languette de forme hélicoïdale. Le flotteur étant immobilisé en rotation, c'est la plaquette qui tourne quand le flotteur monte ou descend. Au bout de la plaquette, une aiguille et le tour est joué. Précision pas toujours terrible, mais fiabilité incomparable.

18 oct. 2011
0

Coiffé sur le poteau par Yantho :pouce:

18 oct. 2011
0

donc ...
j'y connais rien mais, avec un contrôleur électrique, on peut mesurer le bon fonctionnement ou pas de la jauge ?

18 oct. 2011
0

si c'est bien une sonde à capacité variable il faut un capacimètre (certains multimètres ont cette fonction)

18 oct. 2011
0

Merci 1000 fois de vos "lumières" qui répondent parfaitement à mes Q. Puis je remplacer la sonde par capacitance par une sonde transmettrice de niveau de même marque (WEMA)?
Bien cdlt.

18 oct. 2011
0

J'en doute

il y a probablement un capacimètre adapté à la sonde dans l'afficheur

mais je ne connais pas ce matos et donc je ne peux émettre que des généralités.

18 oct. 201118 oct. 2011
0

Pour Bil: peut-être selon le montage, mais en principe, non. Il faut de l'outillage un peu spécialisé, ne serait-ce que pour mesurer le signal de sortie en fonction de la longueur humide. Si le récepteur est un simple truc analogique à aiguille, on peut mesurer une tension, mais il vaut mieux voir le manuel constructeur s'il y a un pont de diodes en sortie.
Ca devrait aussi répondre à Nossidra: si le signal qui est censé sortir de la jauge est un simple voltage analogique, alors oui. Sinon, non, par exemple si c'est un signal alternatif entre la sonde et l'indicateur. Mais comme le système ne marche pas, tu ne sais pas dire si la jauge ne sort rien ou si c'est le reste du système. Malheureusement, je ne peux pas t'en dire plus sans voir la doc technique du produit.

De toutes façons, un très bon ensemble analogique cohérent neuf coute moins de 100 roros tandis qu'une jauge capacitive seule va décrocher le pompon de 200 euros facile.

18 oct. 2011
0

Mystere des jauges et temoins ! un exemple
Nous avons deux reservoirs journaliers avec chacun une jauge VDO ,nous avons acheter un cadran BEP et les adaptateurs necessaire pour mettre entre VDO et BEP pendant un ou deux mois les données sont restées logiques puis un jour l'un des reservoir a eu des infos un peu aleatoire ,bon probleme de sonde ?
Mais le cadran BEP non content de m'indiquer le niveau dans ces deux reservoirs nous informe consciencieusement duniveau variable dans le ....troisieme reservoir !!!
Bep interrogé par mail il y a de nombreuses années n'a jamais repondu...si quelqu'un connait le pourquoi du comment il est le bien venu :bravo:

19 oct. 2011
0

Je recherche une sonde comparable à la mienne (voir photo du post, partie droite "jauge électrique")qui est a priori sans nom mais "made in Germany". J'aimerais être sûr qu'il s'agit bien d'une jauge capacitante. J'ai consulté toute la matinée divers sites Web et ne trouve que la VDO "tubulaire métal" qui y ressemble. Le site ne renseigne pas sur ses caractéristiques. A priori une jauge capacitante avoisine les 200 € alors que celle-ci coûte 60 € environ. Je ne pense donc pas qu'il s'agisse d'une jauge capacitante. Comment le savoir exactement ? Merci encore une fois pour vos avis.

19 oct. 2011
0

Bonjour,

sans une doc technique (et pas une brochure commerciale) cela me semble difficile.

Si tu veux remplacer l'ensemble par sécurité voila une source possible

www.force4.co.uk[...]ma.html

mais c'est aussi 200 Euros pour l'ensemble...

19 oct. 2011
0

Kent marine a à son catalogue quelque chose qui ressemble à ton modéle sous le nom : "jauge tubulaire à carburant"
longueur de 150 à 800 mm
valeur de mesure : 90-10 ohms
12/24 volt
non isolé de la masse
entraxe fixation 54 mm

19 oct. 2011
20 oct. 2011
0

Grand merci à tous. Je considère le pb comme résolu ! Bonne journée et bon w-e.

20 oct. 2011
0

pour les reservoirs ,amel à trouvé la solution depuis longtemps ,la jauge pour jauger
la monture de niveau c'est pas mal non plus et ça ne tombe jamais en panne à part si on casse le tube ..
les sytemes mécaniques sur les reservoirs de hb sont adaptable sur les reservoirs fixes
ça va bien aussi
alain

20 oct. 2011
0

la jauge manuelle de 2CV, y'a rien de tel .... :heu:

20 oct. 2011
0

Surtout en roulant ! :acheval:

05 août 201216 juin 2020
0

J'ai finalement trouvé chez VM la même jauge que celle montée sur mon bateau. En fait il ne s'agissait pas de WEMA mais de VDO.: sonde de carburant tubulaire. Auparavant, j'avais pu extraire l'ancienne (le niveau de carburant ayant baissé dans mes réservoirs). Je me suis "amusé" à la démonter. Dans le tube creux alu de 40 mm il y a un flotteur qui coulisse le long d'un axe métallique. Le tout était très encrassé. Sans doute mes réservoirs auraient besoin d'être vidés et nettoyés. En outre, le flotteur est comme guidé latéralement par deux fils, que j'ai d'abord pris pour des fils de pèche, jusqu'à ce que je m'aperçoive qu'ils étaient fixés par un point de soudure à la partie électrique du tube; quelqu'un pourrait-il m'expliquer de quoi sont faits ces fils (très très fins) et comment ils transmettent le signal électrique au récepteur (cadran gradué) ? Merci bcp.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

La relève (Jumeaux).

Souvenir d'été

  • 4.5 (67)

La relève (Jumeaux).

novembre 2021