j'ai besoins de vos conseils...quille avec de la rouille

Je viens de sortir mon bateau pour son carénnage annuel.
La coque est propre. Par contre la quille présentait des bulles d'eau de rouille.

Le chantier naval me dit qu'il faut sabler la quille la laiuser sécher puis renouveler le sablage passer du mastic et enfin quatre couches d 'époxy.

...addition 2400€

Qu'en pensez vous ?

L'équipage
13 déc. 2005
13 déc. 2005
0

à chacun suivant ses moyens...

Pour ma part je metterais ses bulles à nues (meule ou brosse metallique), 3 ou 4 couches d'une bonne peinture antirouille puis peinture de finition .Soit epoxy à conditions de pouvoir respecter les conditions d'une bonne application (t° , hydrometrie) sinon momo composant.

josé

13 déc. 2005
0

pas grand chose
Une quille en fonte ne seche jamais c'est pire qu'une eponge, à moins d'etre traitee avant la premiere mise à l'eau et encore.Pour le carenage tu commences par la quille, tu traites à la ponceuse à bande ou à la disqueuse les endroits qui semble les plus esquintes, tu passes 1 anti rouille qqconque eventuellement le produit (j'ai pas le nom) de la pub sous l'eau et anti fooling

13 déc. 2005
0

rouille
ton bateau est il sorti pour l'hiver ?
sera t'il a l'abri ? ou restera t'il dehors ?

si tu es sorti pour l'hiver ,
tu crèves les bulles ,
tu rinces bien à l'eau douce, et tu attends la fin de l'hiver
en rinçant de temps en temps à l'eau douce
ta quille va restituer le sel et l'humidité

quand tu es pret à traiter
tu rinces à l'eau douce
ensuite tout dépend de l'atteinte , si ta quille est vraiment bouffée par la rouille ( ce qui me surprendrai !!!)
tu sables , sinon ,

tu enlèves la rouille , brossage , meuleuse , comme tu le veux ,
puis tu traites antirouille époxy bicomposant , tu peux en mettre 3 ou 4 couches ,
puis primer epoxy 1 couche
tu enduis en fonction et ponces en fonction du fini que tu veux avoir ,
puis 2 couches de primer epoxy , avant antifouling

plus tu laisseras ton lest dégorger meilleur ce sera !!!

bon courage
le plus dur c'est le ponçage de l'enduit !

yves

13 déc. 2005
0

Dans l'absolu...
Le chantier a raison, mais cela n'empêchera pas les cloques de rouille de réapparaître quelques années plus tard.
La fonte de la quille est poreuse et il restera toujours plus ou moins d'eau salée à l'intérieur.
Peut être après sablage faudrait-il tremper le bateau dans l'eau douce pour éliminer le sel.
Ma quille a été sablée et refaite à l'époxy lors d'un traitement anti-osmose. Les cloques de rouille ont réapparu quelque 3 ans plus tard.
A l'occasion d'une longue immobilisation à terre, j'en ai profité pour meuler avec précaution les cloques de rouille, mastiquer à l'époxy puis 8 couches de VC Tar.
Quelques cloques apparaissent de temps en temps. Je viens d'essayer de les traiter au Dinitrol (éviter le Frameto qui ne doit pas étre utilisé sur des surfaces allant sous l'eau. Je pourrai donner un compte rendu dans un an!

13 déc. 2005
0

D'accord avec les deux messages ci-dessus
En ajoutant qu'il y a toujours une partie relativement innaccessible de la quille : sa semelle. Et par là viendra souvent une agression incontrôlable. Il faut donc répéter le traitement périodiquement.

14 déc. 2005
0

Sauf sur mon Brise de mer !
où elle est biseautée vers le haut. :-)

0

cela dit...
ce sont des solutions quasi pro. Le chantier colle un prix là dessus, mais comme dit plus haut, ce sont des travaux parfaitement réalisables par toi même.
cela demande du temps, et de l'huile de coude.

attention à la brosse métallique sur disqueuse: ça polit la rouille sans l'enlever. Il faut d'abord la piquer au marteau (pneumatique ou électrique, mais à la main, ça va très bien.)

Ensuite, les solutions époxy sont très bien, mais demandent une très bonne préparation de surface. Une autre méthode est le traitement au rustol (2 couches généreuses) puis peinture style primocon (également 2 couches) puis ton anti fouling.

J'ai utilisé cette methode pour la quille de mon vieux Primaat. dix ans plus tard, il ne présente toujours aucune trace de rouille.

16 déc. 2005
0

ok avec le primocon
mais surtout pas d'époxy derrière le rustol classique. A la limite derrière le rustol RLS + 72 heures.

13 déc. 2005
0

Merci pour toutes vos infos
Ces bulles de rouille lorque que l'on les essuies, la quille ne présente pas de traces importante d'attaque.

D'ou viennent alors ces bulles d'eau et de rouille?
Est -il necessaire alors de poncer ?

0

simple
le volume de la rouille représente dix à vingt fois le volume de métal dont elle provient. C'est pour cela qu'il y a des bules: ça gonfle.

Ta quille, tu pourrais la laisser à nu qu'elle serait encore intacte dans 20 ans. Elle ne rouille vraiment qu'hors de l'eau... sauf si il y a attaques galvaniques. c'est surtout pour cela qu'on les peint.

13 déc. 2005
0

si je peu me permettre
La question que je me poserai serai de savoir si ces zones de rouille sont dues à des "accidents" (des ratés à la protection) ou si elles sont dues à une insuffisance de protection.

Dans le premier cas on répare, dans les deuxième on refait le tout!

;-)

13 déc. 2005
0

primacon
il faut débarasser la quille de sa rouille et la traiter au primacon ( 2 produits a passer l'un derrière l'autre )

et ca marche, en vente chez les ships

13 déc. 2005
0

dans tous les cas de figure
2400 €, ça sent le pigeon. A moins qu'il ne faille sortir le bateau de l'eau, caler, parquer, ... si le bateau est dehors, change de chantier .

13 déc. 2005
0

A ce prix là
tu as regardé pour t'acheter un dériveur ?

13 déc. 2005
0

et puis, avec la grippe aviaire,
évite tout ce qui pourrait te faire assimiler à un volatile . ;-)

0

Primocon
c'est une peinture monocomposant qu'on peut appliquer pratiquement sur tout comme primer.
Elle a l'avantage d'être étanche (relativement).
Sur le vieux Loplop (victorian 28 en polyester) comme mon bateau n'avait pas d'osmose ni trop d'humidité. J'avais appliqué deux couches de primocon pour donner une protection accrue contre ma pososité du gel coat. Ca m'a évité de faire tout le boulot bi-composants (prep etc...)

C'est aussi utilisable pour les oeuvres mortes, mais c'est un peu excessif.

C'est relativement cher pour du monocomposant mais mons cher que du bi, et plus facile à appliquer

0

Primocon
c'est une peinture monocomposant qu'on peut appliquer pratiquement sur tout comme primer.
Elle a l'avantage d'être étanche (relativement).
Sur le vieux Loplop (victorian 28 en polyester) comme mon bateau n'avait pas d'osmose ni trop d'humidité. J'avais appliqué deux couches de primocon pour donner une protection accrue contre ma pososité du gel coat. Ca m'a évité de faire tout le boulot bi-composants (prep etc...)

C'est aussi utilisable pour les oeuvres mortes, mais c'est un peu excessif.

C'est relativement cher pour du monocomposant mais mons cher que du bi, et plus facile à appliquer

13 déc. 2005
0

au fait, le primocon
on peut l'utiliser sur l'ensemble d'un bateau acier ? C'est cher ?

14 déc. 2005
0

si tu as 2400 € à dépenser, tu peux;
faire comme te dit le marchand

faire autre chose de + utile

remplacer la quille rouillée par une quille en inox

amicalement

14 déc. 2005
0

mon humble expérience
salut,
j'ai un folie douce de 1971... et j'en suis propriétaire depuis le début. une quille en fonte ça fait toujours de la rouille. et tu peux brosser, poncer, badigeonner autant de produits que tu le voudras ça ne changera rien. plus tu chercheras à rendre la quille étanche plus tu accélèreras le processus car il y aura toujours une fissure notamment au niveau de la semelle pour que l'eau rentre et reste emprisonnée derrière la barrière étanche que tu auras mise..
comme le disait un autre internaute pour faire sécher ta quille ça prendra des années même à l'air. contente toi de virer les cloques parceque c'est bon pour ton karma mets de l'antirouille si t'as ça au fond de ton garage et dis toi que ton beau travail sera à refaire l'année prochaine. sinon tu fais comme moi, tu laisse parceque t'en a marre de faire quelque chose et, ma foi, depuis 35 ans elle est toujours là et franchement les trous même sur le voile de quille ne font pas plus de 2 mm.
bon courage
consacre toi à autre chose.

15 déc. 2005
0

Merci pour toutes vos infos, je vais faire une économie de 2400€
En effet, je crois que le chantier naval qui est en période creuse essaie de se faire du beurre sur mon dos.

je ne sais pas si cette pratique commerciale sera payante à la longue.

0

kiwi
j'ai pas bien compris ce que tu as utilisé sur ton vieux primaat ,le primocon ou le rustol ?

0

les deux
d'abord du rustol pour traiter les reste de rouille volante...
mais attention, la quille était déja bien brossée.
j'ai laissé s'oxyder deux nuits, puis abondemment couvert de rustol, deux couches.
ensuite le primocon

18 déc. 2005
0

Pour te rassurer définitivement...
lorsque j'ai acheté mon djinn28, le patron de B2 Marine a fait sabler la quille et passer à l'epoxy en mars 2004 par un chantier réputé. A la fin de la saison, en novembre, je l'ai sorti de l'eau pour hivernage. Ben tu vas rire... la quille était marquée par quelques points de rouille de taille respectable. Alors j'ai bien peur qu'à part garder tes sous, tu ne puisses rien faire de mieux.

18 déc. 2005
0

Euh, pardon
Je voulais pas faire de pub...

19 déc. 2005
0

quelques photos pour faire peur...
Sur www.webplanet.be[...]e_6.htm

;-) ;-) ;-)

Mon conseil.. en effet mettre à nu (cela m'a pris 8h à la disqueuse), nettoyage à l'acide phosphorique à grande dose... laisser agir une semaine, rincer, rincer, reacide...

A la brosse, éponge métallique, décaper, sableuse, brosse rotative...

Essayer de tout ravoir en sachant qu'on aura que la partie visible...

Un primaire de fond (peinture époxy) dans mon cas, on laisse 15 jours comme cela..

Ou des pointes de rouilles reviennent.. c'est qu'on a pas bien travaillé, on redécape et on recommence...

Et puis des couches d'epoxy, dans mon cas j'en étais bien à 4 ou 5 kg au final...

Résultat après 2 ans, quelques retouches mineures à faire, mais quelle différence...

0

pour faire peur?
je ne sais pas.
Finalement, elle est très bien cette quille, presque comme neuve.
Je ne dis pas pour régatter avec les IMS en admiral's cup, mais pour de la croisière, moi je pourrais naviguer sans stresser avec une quille dans cet état non peinte pendant des années.

Si on arrive à la faire à l'époxy, tant mieux, mais je me demande parfois, sachant les restrictions au niveau de l'application, si cela vaut la peine d'immobiliser un bateau, un hangar ou des chaufferettes, si il n'y a pas d'autres travaux qui peuvent en profiter.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de la madeleine - été 2013

Souvenir d'été

  • 4.5 (163)

Baie de la madeleine - été 2013

novembre 2021