Isolation Hallberg Rassy/Najad

Bonjour à tous,
Heureux propriétaire d'un Etap dont j'apprécie le côté logique et fonctionnel, la qualité de fabrication ainsi que la bonne isolation liée à la double coque.
J'ai pour projet de vivre à l'année sur l'eau, et mon regard se tourne vers les productions scandinaves telles que Hallberg Rassy ou Najad.
Je connais le très haut niveau de qualité et de solidité de ces deux productions, mais me demande ce qu'il en est de l'isolation. Etant habitué à celle de l'Etap...
Certains d'entre vous en auraient une expérience à partager?
Merci et bonnes fêtes...
Thomas

L'équipage
31 déc. 2015
31 déc. 2015
0

c'est la même boite ,HR c'est la série et najad c'est l'aménagement à façon ,les coques sont faites dans la même usine et les deux chantiers sont dans la même famille à eilos (je ne suis pas sûr de lautograf)
à part les oeuvres vives tout les reste est en sandwich ,la suéde c'est le nooord
alain

31 déc. 201531 déc. 2015
0

Parler d'isolation à propos de "double coque" est un peu un contre sens: les chantiers n'ont pas conçu les contres moulages pour isoler mais pour accélérer très nettement les temps de montage.

Perso, je n'aime pas du tout ce mode de fabrication : en cas d'emmerdes, rien n'est accessible, cela devient tout de suite compliqué, galère.

Les Hallberg Rassy, Najad, sont plutôt de construction traditionnelle. S'il y a des contre-moulages, ils doivent être très peu nombreux. Et c'est tant mieux !

La qualité des aménagements, très éloigné du mode plastique "Hotel Formule 1" est en grande parti la cause du prix élevé des ces unités.

La plupart des ponts sont en sandwich. L'isolation de ce coté là est déjà en parti faite.

09 avr. 2019
0

Non seulement le pont est en sandwich mais surtout en mousse Divinycel et pas en balsa. Avantage : La mousse Divinycel est une mousse à "cellules fermées", ce qui évite la propagation de l'eau dans la mousse si par hasard l'eau venait à atteindre le sandwich. Tandis qu'avec le balsa je vous laisse deviner les dégâts si l'eau arrive au sandwich.

31 déc. 201531 déc. 2015
0

À répondre trop vite, on peut dire des conneries.
Bien sur les doubles coques des Etap sont là pour créer l'insubmersibilité. ceci dit le résultat est le même pour ce qui est de l'accessibilité, et un certain type d'intérieur.
Choisir un H.R ou un Najad, c'ets faire le choix d'un voilier robuste, très bien construit, doté d'un intérieur où le bois est très présent.

31 déc. 2015
0

@bricouleur
Chez Etap, entre la double coque, se trouve une épaisse couche de mousse polyuréthane. Celle-ci assure au bateau d'être insubmersible, et donne par la même occasion une très bonne isolation. Pour ma part, j'ai toujours eu accès à tous les organes du bateau. Je doute très fort que ce mode de construction était moins cher.

31 déc. 2015
0

L'isolation du bas de la coque via la mousse polyuréthane destinée à l'insubmersibilité n'isole en rien contre l'air froid extérieur.
Il faut voir ce qu'il y a derrière les vaigrages et autres plaquages.
De même un pont en sandwich isole très modérément de l'air froid.

31 déc. 2015
0

HR & najad sont très peu contremoulés les coques et pont sont en sandwich airex pour les oeuvres mortes et en monolytique pour les oeuvres vives .bavaria aussi.
alain

31 déc. 201531 déc. 2015
0

Il y a forcément une grande surface de la partie intérieure de la coque qui n'est pas accessible, sinon le terme de double coque n'aurait pas lieu d'être.
Bon, je n'ai pas envie de chercher la petite bête sur ce domaine. l'insubmersibilité, c'est vraiment un point très positif.

Il me semble qu'il n'y a que les coques/ponts métalliques pour lesquelles l'isolation est vraiment un plus quasi indispensable.

Si les oeuvres mortes sont en sandwich, l'isolation de ces unités est au dessus de la moyenne ! ;-)

Il y auraient beaucoup plus de plaisanciers qui s'achèteraient un H.R s'ils n'étaient pas aussi chers, que ce soit en neuf ou en occasion.

31 déc. 201531 déc. 2015
0

Le sandwich est quand même un bon isolant.
je le vérifie en ce moment tous les jours sur mon voilier qui est très facile à maintenir à une température confortable avec peu de chauffage. Mon voisin, propriétaire d'un Zoufri coque pont alu assez peu isolé, ne connait pas le même bonheur, ou du moins il y accède avec une consommation électrique bien plus importante. Et quand il fait vraiment très froid, le chauffage ne réussit pas à faire atteindre le climat tropical que je peux connaitre dans mon voilier, avec les mêmes conditions… ;-)
L'amélioration de l'isolation phonique des coques/pont sandwich est également assez nette.

31 déc. 201531 déc. 2015
0

Isolation phonique : je l'ai vraiment ressenti de manière étonnante sur mon 10m, lors de bords de grand largue sur une mer pas mal formée par F 6/7. À l'intérieur, il m'arrive alors d'avoir l'impression d'être dans un planeur silencieux.
Sensation que je n'avais jamais connu auparavant sur des unités en monolithique polyester.

31 déc. 2015
1

Pour bibi le contremoulage n'a que du bon ; entretien un coup d'éponge magique et ça brille ,un peu d'alcool ménager et tout est assaini pour quelques mois. Esthétique ça brille c'est super beau ,et isolant car la lame d'air entre le pont et le contre moulage isole et supprime pont thermique et la condensation. Evidemment les quelques fils enfermés dedans peuvent parfois poser probléme,mais comparé aux vaigrages en skai ou lambris ya pas photo. avis très personnel.

31 déc. 2015
0

pour que l'air soit un éxellent isolant il ne faut pas qu'il circule ,autrement c'est le contraire qui se produit .
les étap ne sont pas en double coque mais ils sont remplis de mousse entre le moulage d'aménagement et la coque .
le contre moule c'est autre chose que je n'aime pas du tout d'ailleurs surtout
s'il sert de varangues en même temps .
alain

31 déc. 2015
0

mon nonsuch voilier canadien conçu pour les grands lacs possède une isolation fantastique il n'y a que le pont qui est contremoulé pour des facilités d'entretient .
il est équipé en série d'un chauffage espestrèscher sur la position 1 en 5 mn on dépasse les 20° et le thermostat joue son rôle
la coque fait 40mm dans le oeuvres mortes :10mm de strat vinylester
25mm de balsa et 5mm intérieur le pont presque pareil la peau extérieure est plus fine .
le vaigrage est en petites lattes de teck ,c'est mieux que le pvc avec mousse qui se délite ,évidement c'est plus cher mais pas du consommable .
la mousse d'insubmersibilité des étap si elle n'est pas pleine d'eau participe fortement à l'isolation phonique et thermique ..
évidement ce sont des batos prévus pour naviguer en toutes saison
pas pour faire de la marina en juillet aout ou alors il faut tout revoir
et si on fait le calcul du bato fini autant acheter du bon dès le départ
alain

31 déc. 2015
0

La solidité et la finition des HR et Najad sont magnifiques.
L'isolation du pont est précieuse en été et l'hiver un petit coup de Webasto permet de passer de douces nuits. La coque n'est pas isolée mais épaisse, elle ne se tord dans le gros temps, aucune porte ne se bloque, pas de grincements.
Bateaux très marins avec un accastillage au top.
Seul bémol, à mon avis, un équipement électrique très compliqué sur les derniers modéles, un peu comme nos voitures modernes.
Prix élevé à la revente, comme tout ce qui est rare et de bonne qualité.
Le plaisir d'avoir un sacré bateau, ça compte aussi.

31 déc. 201531 déc. 2015
0

A l'origine Najad a été créé par des ex cadres HR.
Le chantier a eu de grave difficultés financières et repris par un grand groupe.(nord west yacht) Le chantier vient d'être repris par un chantier spécialisé bateaux moteurs.
www.actunautique.com[...]85.html

DT...

31 déc. 2015
0

Dans mon Contest contre moulage plafond , roof ,cabine avant ,cercueil arrière .et basta . Le reste en mahoganny ou carrément à la strat dans wc et èquipets . Le tout straté à la coque aux extrémités + épaisseur Contest donne une tb isolation hiver comme été. Pour les fonds évidemment c'est pas bon mais c'est pas structurel ça recouvre seulement les varangues avec tout les inconvenients bien connus.

31 déc. 2015
0

la dernière fois que j'ai été au chantier HR c'est en 1992 chercher un 42
depuis je n'ai pas suivi l'évolution commerciale ..
alain

31 déc. 2015
0

J'ai navigué entre Stavanger et Oban par le nord Hébrides sur un Najad 360.
L'isolation était très bonne, température moyenne 11° en juillet avec beaucoup de précipitations, le nord...Le bateau est équipé d'un circuit d'eau chaude moteur avec ailettes sous les couchettes comme radiateur, la nuit une petite pompe de circulation, résultat super confortable. Complétement silencieux et très peu de conso électrique.
:alavotre:

01 jan. 2016
0

Quelques détails de fabrication ci dessous (isolation en divinycell). Ce sont des bateaux qui naviguent dans le chaud et le froid ;-)

www.hallberg-rassy.com[...]-built/

Bonne année à tous !

01 jan. 201601 jan. 2016
0

C'est une construction en sandwich tout à fait normale. Le divinycell joue le rôle d'âme du sandwich. Le divinycell ne sert qu'accessoirement à l'isolation.

01 jan. 2016
0

Merci, très intéressant...

01 jan. 2016
0

depuis ils ont dû moderniser la fabrication ils doivent travailler sous vide
gain de résine, et meilleure homogénéité
alain

06 jan. 2016
0

Pour ce que ça peut apporter au débat...

Retour de mon expérience de néophyte de ma 1e année avec un Najad 373 de 2000 utilisé de fin mars à fin octobre sur la Mer du Nord: très peu de condensation, essentiellement les hublots (of course) et sur les parties de plafond de cabine AV/AR en contre-moulé (petites surfaces), le reste étant en vaigrage tissu/skai ou en lambris, tout le reste en bois massif. Le taux d'humidité fort bas permet un réchauffement rapide du carré et/ou des cabines grâce à l'Eberpsrächer qui doit rapidement être arrêté (raison pour laquelle je m'inquiète de la calamine, je le ferai marcher à fond en début de saison)

Pour ce qui est du phonique, isolation supérieure grâce à la qualité de construction et aucun grincement, y compris à F7 par mer hachée - mon frère (Dehler 36) était épaté, tant sur mer que la nuit

Pour ce qui est de la construction, je confirme le soin et le souci de pouvoir tout remplacer/réparer si nécessaire: circuits hydro et électrique accessibles et clairs, connexions sur-dimensionnées etc. Ca ne m'empêche pas de tout vérifier régulièrement ;-)

Après, tout est question de préférence et de programme... pour moi, ce bateau (qui était comme neuf malgré ses 15 saisons au nord de la Hollande) représente un bon compromis fiabilité/sécurité et confort/agrément.

Bonne chasse! :-) :litjournal:

07 jan. 2016
0

Sur mon ESSLINGER (voilier teuton très proche du HR) l'isolation totale de la coque et roof par des plaques polystyrène (je crois) derrière les vaigrages bois.
sur les cotés : lattes de bois vissées
au plafond(?) plaques de bois vissées

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (88)

Bien fini ?

mars 2021