Isolateur de pataras

Bonjour,

Je souhaiterais utiliser mon pataras pour réaliser une antenne HF utilisable en émission. Je suis à la recherche d'une solution pour isoler le pataras (point haut et bas) pouvant supporter une charge de 5T.

Merci d'avance.

O. (F1NXH)

L'équipage
22 nov. 2005
22 nov. 2005
0

par exemple
les catalogues Norseman, Stalok, etc ont tous des isolateurs faits exprès pour cela

22 nov. 2005
0

Isolateurs, attention
Faire attention aux isolateurs. Il y a eu pas mal de démâtages pour cause d'isolateur rompu.
Si vous avez un pataras double, probablement un Norseman ou Sta-Lock fera l'affaire. Pour un pataras simple je vous recommande le produit Hi-Mod (www.petersen-stainless.co.uk[...]RY.html ) qui offre une sécurité en cas de rupture de l'isolant. C'est ce que je vais monter sur le mien.
Importés en France par Sparcraft à Aytré.

22 nov. 2005
0

idée
pourquoi pas un pataras mixte:
deux raccords en vectra de 1m aux deux extrémités?

avec les terminaisons, axes, goupilles etc ça va peut etre faire le prix de deux bons isolateurs..

je ne sais pas le diametre du vectra pour 4T..

22 nov. 2005
0

Mouillé et plein de sel ...
le textile sera peut-être un bon conducteur ?

22 nov. 2005
0

antenne filaire hf
J'ai plusieurs articles sur l'utilisation du pataras comme antenne hf ,en reception aucun soucis mais par rapport a une filaire simple avec balun et boite accord auto ou manuel quel sera le tos en emission ?
A+Stephan

22 nov. 2005
0

TOS
Avec une boite d’accord (auto ou manu) le TOS devrait être proche de 1. Cela dit, si la longueur du brin branché sur la boite s’écarte de la longueur d’onde de la fréquence (ou du sous multiple ¼ ou ½) d’émission, une partie de l’énergie sera transformée en chaleur par la boite d’accord et la puissance réellement rayonné par l’antenne sera moindre.

O.

22 nov. 2005
0

Erreur...
Bon, il semblerait que je me soit trompé pour la bonne longueur du brin en fonction de la fréquence d'émission. Voici ce que j'ai pu lire dans le manuel de la boite d'accord AH-4 de ICOM :

CALCULATION OF UNDESIRABLE ANTENNA LENGTHS :

Length of the halt wave (1/2 λ) = (300 / operating frequency (Mhz) ) * 1/2

Par exemple pour 29 Mhz :

300/29 * 1/2 * (1, 2, 3…) = 5.2, 10.3, 15.5 m -&gt longueurs indésirables pour du 29 Mhz.

22 nov. 2005
0

section du pataras
Est ce que dans le cas de l'utilisation du pataras comme antenne la section du cable inox 7 mm dans mon cas "j'ai un pataras double avec palan de reglage de tension entre les deux" n'intervient pas, seule la longueur est a prendre en compte 13m20 . une longueur de 10m est en principe la plus adaptée pour la HF bande de 150 a 10 metres?

22 nov. 2005
0

30 mhz
Bonsoir

Le 30mhz n'est pas trés utilisé en mer.
De mémoire dans la navale les fréquences "utilisées".
4 mhz,6 et 8, 11 et 16 .
Les fqs HAM c'est a peu près pareil.
Et les fqs meteo idem , ainsi que saimail si je ne m'abuse.J'ai un yaesu ft100d avec boite mfj971.
Le coax doit-il monter en haut du mat ou bien peut-on le connecter en partie basse?
Amicalement
A+Stephan

22 nov. 2005
0

Juste un point de détail ...
... j'ai navigué longtemps sur un bateau avec des isolateurs de pataras. OK comme antenne, mais la balancine s'accrochait souvent irrémédiablement dans les isolateurs. Donc, attention à leur position.

23 nov. 2005
0

remarques
les frequences 27 à 29 peuvent etres utiles (hams et cb)

il y aura toujours des frequences "inaccordables " par une boite d'accord donnée, en général celles ou le brin fait exactement une demi longueur d'onde (impedance quasi infinie), il faut esayer de les placer hors des bandes utiles

le tos avec une boite d'accord "asymetrique" et pataras ou fouet sera aussi bon qu'avec un dipole et balun, a condition imperative que la masse soit bonne (courte et reliée a la mer par la quille)

bien sur, le rendement sera toujours meilleur aux frequences proches de l'accord naturel de l'antenne (quart de longueur d'onde)ainsi un fouet de 7m, excellent a 12MHz aura un rendement lamentable a 2MHz même si la boite d'accord fait de son mieux et declare un tos de 1/1 (rendement probable de 10% au mieux)dommage, c'est la frequence detresse!(:&gt)

conseil: avant de tailler le pataras definitif avec sertissage , etc, faire un essai avec un bout de cuivre allongé de brins nylon pour vérifier les frequences "inaccordables"

pour les inquiets des isolateurs: ajouter deux drisses solides tenant 2t de part et d'autre de votre pataras /antenne: en cas de rupture d'isolateur par exemple sur un choc , pas de dematage a craindre

23 nov. 2005
0

resumé
sur le pb longueur ideale: le mieux est toujours le plus long (hé hé, c'est comme..),pour avoir un rendement acceptable aux frequences basses (4M et en dessous) en laisant 1 m aux deux bouts: vérifier simplement que la ou les frequences inaccordables ne sont pas dans les bandes d'émission prévues, sinon, allonger ou raccourcir un peu.

autre question posée , je crois: le raccordement a la boite doit se faire en bas evidemment et par un fil costaud, a bon isolement, bien serré sur le cable inox (ame de coax RG8 sans gaine par exemple), et au plus court vers la borne de la boite, loin de toute ferraille (balcon, etc), et jamais par un coax avec gaine (la capa parasite du coax modifie le reglage de la boite,ce qui peut amener a d'autres fequences innaccordables)

on parle bien sur du montage type "boite d'accord" standard et fouet ou pataras "toutes bandes" (ou presque), il existe d'autres antennes possibles qui se connectent directement a un coax (dipole ou fouet accordé, antenne "bazooka")sans boite d'accord.

on peut réaliser soi-même un isolateur 4T:

-prendre deux manilles longues de 10
-les mettres l'une dans l'autre en quadrature, avec les manillons aux deux bouts
-noyer le tout dans la choucroute bien chargée
-cette derniére opération se fait avec un moule cylindrique( tube pvc avec un fond a deux trous pour une des manilles, on bourre par en haut), qui maintient exactement les manilles pour que l'espace entre elles soit de 1cm partout, et qui empeche la resine de baver (c'est la partie delicate du boulot)
-essayer en traction a 5T aprés séchage total.

autre version , encore plus economique:

-faire deux cosses epissées sur les bouts de cables, positionnés l'un dans l'autre comme ci-dessus, avec une piece intermediaire en materiau isolant et resistant a la compression.
-On appelle ça un isolateur "oeuf" , on en trouve en céramique pour pas cher, mais pour un pataras , hum.. donc un cylindre en plastique chargés robuste genre céloron, muni de deux trous en quadrature, avec une fente ronde bien propre et bien ronde, qui garde au cable sa belle courbure.
-possibilité egalement de mouler comme ci dessus, sur une longueur assez longue pour couvrir toute l'epissure.

ces deux types d'isolateurs ne lachent pas en cas d'ecrasement ou rupture d'isolant, ils s'allongent simplement de 1 ou 2cm

23 nov. 2005
0

Isolateurs "oeuf"
C'est ce qui est monté d'origine sur l'un des pataras de Tilikum... :-)

Ils sont en céramique, ça n'a pas bougé. En cas de casse, c'est en effet rassurant !

_/)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (179)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021