inversalu ou époxi ?

Bonjour,
je dois repeindre la partie immergée de ma coque (bateau en alu). Une fois le sablage réalisé, j'aurai alors le choix entre 2 types de produit : L'INVERSALU commercialisé par le chantier META qui garantit une bonne protection contre l'électrolyse (mais est-ce vraiment efficace avec l'antifooling ? peut-on passer un antifooling après ?).
Et la méthode la plus répandue (enfin je crois) qui consiste en plusieurs couches de primers, d'enduits et d'époxy.
Je ne sais pas quelle méthode choisir.
Avez-vous des tuyaux la-dessus ?
merci

L'équipage
04 mar. 2005
04 mar. 2005
0

Mon experience...
...se limite a: une couche de primer, suivie de trois couches de bi composant-epoxi. Pour info deux produits de chez international.
Par contre, j'ai travailler par laize, car un ami bien plus compétent que tous les autres, m'a laissé trente minute entre le sablage et l'aplication du primer, pour eviter le dérochage.
Donc premier sablage intégral, puis re-sablage par laize (bien plus rapide car alu a nu).
Amicalement
Benjamin

04 mar. 2005
0

inversalu
J'ai utilisé le zinc de chez META sur mon bateau alu. Dans la foulée du sablage on étale le zinc au pinceau, c'est facile et certainement moins coûteux que l'epoxy. Par contre il ne faut pas d'humidité sur le zinc pendant 24 ou 48 h (je ne me rappelle plus bien, c'était il y a longtemps), et dans la nuit il y a eu des coulures de flotte liées à la condensation et à ces endroits là le zinc n'a pas vraiment accroché.

Fricaud ne s'étend pas sur ce genre de contraintes dans sa doc, et comment éviter la condensation sur l'alu en Bretagne ?

Ensuite j'ai gardé le bateau plusieurs années, pas de pb d'électrolyse (mais il y en aurait-il eu sans ça ? en tout cas avec le zinc si pb à ce niveau on le voit tout de suite), et je remettais une couche tous les ans (enfin quand le bateau était au sec au chantier).

Au niveau de l'antifouling, le bateau ne passait pas trop de temps en eau de mer (sinon eau douce ou chantier au sec), donc difficile à juger. De toute façon les antifoulings sur l'alu ...

A mon avis le zinc est plus facile à utiliser pour un bateau en Méditerranée : il faut qu'il fasse sec et il faut sortir le bateau pour remettre une couche. Alors qu'en Bretagne on profite des marées pour le carénage donc carénage et antifouling classique.

Si ça peut aider je dois avoir des photos de l'opération (intérêt ?).

Ben

04 mar. 2005
0

Faire comme la majorité ...
n'est pas forcément signe d'intelligence ...

Mais tout de même, 99% des carènes alu sont traités par primaire d'accrochage puis séquences époxides (international, Awlgrip, Sicomin, ...), puis antifouling, et ça tient 15 à 20 ans si bien fait.

Donc il est tout de même peu probable que cette majorité soit tous des nuls ;-)

Et comme il faudre de toute façon faire ce traitement peinture époxide sur les oeuvres mortes qui représentent 75% de la surface à traiter et 90% du travail ... autant faire les oeuvres vives pareil, ce sera plus simple.

Enfin, c'est juste mon avis ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Décembre à Manly beach.  été australien

Souvenir d'été

  • 4.5 (64)

Décembre à Manly beach. été australien

novembre 2021