Inventaire du coffre de cokpit.

Bon, cette année, c’est décidé, j’essaie de faire du tri dans ce grand coffre où s’accumule depuis des années un bordel hétéroclite. Matériel de pèche, jeux de plage, sac de sandows, seau et bassine, tuyau d’arrosage, bidon de gasoil, gonfleur de l’annexe, palmes et tubas…

Ça, c’est pour le matériel utile, mais j’ai la fâcheuse tendance à garder tout un tas de trucs qui pourraient peut-être éventuellement servir… un jour.
Une chute de tuyau diamètre 38, un sac de vieux chiffons, un vieux taud que j’avais récupéré pour l’adapter à notre cockpit et qui moisit là depuis des années, 1 vieux cagnard (son jumeau déchiré a été jeté mais lui on le garde)…
etc, etc…

De plus, de coffre n’est pas ce qui est de plus sec, il y a toujours de la flotte qui arrive à s’introduire dedans et stagner dans le fond. J’avais bien prévu une sorte de drain pour évacuer l’eau de ce coffre vers les fonds du bateau, mais le système est à revoir.

Tout ça pour dire, vos coffres de cockpit, ils sont comment ?

Du genre bordélique comme le mien, ou alors bien rangé et bien organisé ? Vous avez fait quoi comme aménagement dedans ?

Est-ce qu’ils sont toujours secs, ou s’ils sont humides, y a-t-il quelque chose de prévu pour évacuer l’eau ?

Philippe de Sépia

L'équipage
05 juil. 2013
05 juil. 2013
0

Une fois j'ai fait de l'ordre par le vide dans le romanée. J'ai remplis un container! Dont 4 pompes a pied pour l'annexe! Je sais toujours pas comment elles sont arrivées là.

05 juil. 2013
0

Deux trappes d'accès bâbord & tribord à un coffre AR unique immense (je peux m'y glisser en entier pour bricoler et je fais 1,88m) qui protège le système de barre.

Tapis de mousse de salle de gym sur le fond qui se prête aux reliefs des renforts, en guise d'anti glisse-amortissant-insonorisant.

_ 4 Jerrycans de 10L identiques à bec verseur:
Deux vides
Deux réservés aux liquides pour WC chimique.

_ Nourrice calée de 12,5 L avec poires d'amorçage; le tuyau traverse un passe-coque pour alimenter le HB 5CV sur chaise.

_ Ancre flottante Dia 60cm

_ 4 pares battage bleus 60 x 18

_ 1 pare battage blanc 80 x 25

_ 4 amarres de 11m en polyamide 3 torons de 14mm
Deux à boucle épissurée de 60cm
Deux simples bouts

_ L'ancre FORTRESS FX 11 et la 1ère partie du premier mouillage dia 10mm de 85m dans un seau et transférée depuis le dessous de la descente quand le mouillage est imminent (je cherche à centrer au mieux les poids à la verticale du bulbe de lest et le plus bas possible)

Il reste une bonne réserve de place que je devrais combler au fil des aventures à venir.
:heu:

05 juil. 201305 juil. 2013
0

Tout dans des caisses PVC type "gerbables", de taille appropriée, calées avec des tasseaux au plancher et sanglées comme il se doit. Du plus accessible pour le plus utile, au moins accessible pour le moins utile en navigation en dessous.
Même les nourrices sont posées dans ces caisses, comme cuve de rétention, (pour se débarrasser d'une odeur de gas oil répandu, il faut un demi siècle).
Les amarres de réserve sont pendues à des crochets laiton fixés dans la cloison séparative. Les accessoires (brinquebale de pompe par exemple, dans des colliers PVC de diamètre ad-hoc (ceux d'électricité pour les gaines IRL ou ceux de plomberie PVC vont très bien), pour ne pas faire des trous n'importe comment dans la structure du bateau, on peut mettre une grande plaque support en contre plaqué.
Un demi étage confectionné avec du bois d’œuvre pour abris de jardin, ou pergola (bois tropical) est utile aussi, le prévoir amovible est un +.
Gaffes, perches, balai etc, sont logés dans les tubes PVC de plomberie de diamètre approprié, qui débordent dans des compartiments non accessibles (chez moi, compartiment de barre, au dessus du logement tableau arrière du BIB.)
Seuls les pare battages de réserve sont dessus en vrac (utiles à jeter par dessus bord, en cas d'homme à la mer pour baliser un retour vers lui, voir le conte du Petit Poucet. Que les dieux soient remerciés, j'ai pas encore eu à expérimenter).
D'ailleurs un inventaire des coffres et équipets est affiché sous le rhodoïd de la table à carte, avec plan de rangement, à l'attention des mémoires défaillantes ou des équipiers (des tests en neurologie ont démontré qu'on ne mémorise que 7 trucs maximum dans sa mémoire tampon à accès direct, au delà on a un accès séquentiel selon l'implantation du souvenir).
Bref un scan du plan du bateau, avec références des rangements en lettres ou chiffres et une table d'équivalence de localisation dans un tableau MS-Excel mis à jour périodiquement fait l'affaire.
Ah oui, l'ancre arrière et son mouillage sont dans un panier à linge en plastique (0,50 € chez Emmaüs). Ce panier garni au fond de vieux gilets, sert aussi de fourrure d'extrémité de mat sur le canal, le deuxième est dans le garage prêt à servir.
Mais chacun fait comme il l'entend, cela va de soi. :-)

05 juil. 2013
0

Merci pour toutes ces précisions, ça me donne quelques idées !

05 juil. 2013
0

"le deuxième est dans le garage prêt à servir. " :pouce:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (117)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021