Interrogations dériveur lesté, quille basculante

J’envisage d’acheter un Sunrise qui a tapé.
Extérieur, gréement, voile, ok.
Intérieur apocalyptique : fonds, varangue, aménagements, élec et moteur à reprendre totalement.
Mais tout ça à vil prix…et je ne déteste pas l’idée de faire quelque chose à ma main à partir d’une base à l’excellente réputation.
A l’occasion de la nécessaire dépose de la quille je me posai la question du tirant d’eau.
Pourquoi pas réduire le tirant d’eau ? Je sais, éternel débat performances/facilités d’accès.
Personnellement, même en méditerranée, je garde encore le souvenir cuisant de m’être fait virer comme un manant de Palma pendant les régates royales, mais néanmoins d’avoir pu me réfugier dans les barques avec mon brave petit Etap 22 à quille relevable d’alors. Mais c’est vrai que le système de relevage était un peu barnum.
La version dériveur lesté existe aussi pour les Sunrise. Cela semble un compromis intéressant simplicité/ performance pour celui qui ne cherche pas forcement à « beacher ».
J’ai pensé réaliser l’ensemble saumon/dérive à l’identique au plan.
Q1 : pourquoi pas un ensemble en enveloppe cuivre (ou matériau cuivreux) rempli intérieurement de plomb pour s’éviter tout les problèmes liés à l’encrassement ?
Effectivement un coût matériaux non négligeable mais de toute façon moins cher qu’un lest d’usine.
Q2 : pourquoi pas le système de quille basculante qui équipait les first 22, 25 etc…
J’ai revu ce principe sur un voilier alu d’une douzaine de mètres, cela semblait séduisant comme idée,
je suppose qu’il y a eu quelques déboires ?
Q3 : Il faut donc adapter le safran à une profondeur équivalente, en imaginant le rajout de 2 safrans latéraux (tri safran…) peut-on espérer approcher une efficacité équivalente ?
Voila, je vous soumets à la critique mon délire.

L'équipage
04 juin 2006
04 juin 2006
0

Vous avez dit "Délire" .... ?
La question dont dépendent toutes les autres est de savoir s'il faudra repasser devant la commission idoine et faire ré-homologuer le bateau en construction full amateur ... et s'il sera accepté ?

L'autre question est de savoir si l'objet qui résulterait de cette opération aurait une valeur marchande en rapport avec le coût total de l'achat plus investissement de modification ...

Un Sun Rise en bon état ne coûte pas très cher ... dans un état apocalyptique il devrait être presque gratuit, et le véritable gain à faire serait de le remettre en état standard en y ajoutant autant que possible que de la main d'oeuvre personnelle.

04 juin 2006
0

courage
bon courage
tout est possible

mais , car bien sur il y a un mais ( et un gros)

si tu t'engages dans ce chantier , il faut savoir ,ta réparation ne supporteras pas d'approximations
c'est un gros chantier très gros
et ........ si en plus tu rajoutes un changement de quille !!!!!!
fianacièrement meme si tu fais le travail toi meme , et bien , ce ne sera pas rentable ,
bien sur tu pourras étaler dans le temps

le meilleur plan c'est d'en trouver un d'occase

si tu te lances
1 déquiller , donc dans 1 premier temps fabriquer un ber pour la quille ( gros travail)

2 déquiller le bateau , donc grue

3 démonter l'intérieur pour avoir accès aux varangues

4 tout dépouiller , varangues , renforts etc...

5 réparer , ce qui veut dire , stratifier des omégas refaire les varangues , les tissus , la résine ( époxy de préférence) ponçage , finition

bref , au bas mot tu vas t'en sortir pour si tu es organisé et efficace avec 700 h de boulot , certainement plus

si tu n'es pas du métier , tu t'engages dans un gros challenge.

c'est jouable ,
bon courage

05 juin 2006
0

Merci pour l’atterrissage
Robert pose le bon problème que j’avais zappé dans mon enthousiasme, devoir repasser l’homologation.
Et en plus c’est à l’étranger. J’imagine.
Mais effectivement c’était cadeau 5k€, le brit sur place qui fait réparation polyester m’avais donné 10k€ de travaux sur la coque. Avec ma reprise perso des aménagements plus l’elec, moteur, etc. j’avais tablé modestement sur encore autant en soit 30-35 k€, ce qui est encore presque 2 fois inférieur à la cote.
Mais c’est certain beaucoup de boulot, et sans doute un prix total sans miracle si l’on veut un résultat correct.
Encore un rêve brisé…snif
Au fait que risquerait-on sur des modifications non déclarées sur les œuvres vives, même plus efficaces ex : augmentation du lest, profondeur safran etc ?

05 juin 2006
0

Plus efficace ?
s'il suffisait d'augmenter le lest ou la profondeur du safran pour que ce soit plus efficace, le métier d'architecte naval serait un jeu d'enfant ;-)

Non, réparer à l'identique et de bonne qualité est déjà un challenge bien suffisant. A 5 k€ en étant sur place ça pourrait être intéressant si on a le temps et les compétences. S'il faut faire appel à des entreprises, c'est pas la peine d'y songer pour économiser de l'argent.

05 juin 2006
0

reve
le but n'est pas de briser un reve
c'et juste que tu appréhendes ce qui t'attends

pour une homologation après réparation , c'est pas évident , car c'et pas de lavoiture , il est rare qu'un bateau déclaré épave doive repasser une homologation
si tous les bateaux qui talonnaient devaient y repasser yaurait du monde sur la liste

quand à modifier lebateau , tout est possible , mais c'est compliqué ,
pour le faire dans les regles
tu devrais avoir l'accord de l'architecte
du chantier en l'occurence et c'est pas gagné
ensuite soit le bateau existe dans cette version et retrouver une quille correspondant à ce que tu souhaites c'est pas gagné non plus

enfin comme dit plus haut , si tu maitrises , toutes les dimensions du probleme au plus juste c'est faisable a un cout acceptable
mais il est rare que ce soit une bonne affaire

comme dans le domaine des voitures
si le bateau est déclaré économiquement irréparable , c'et que ça coute plus que la valeur vénale du bateau
donc pas intéressant dans l'absolu
sauf avoir un hangar , u chantier , et des facilités pour avoir des prix plus qu'interessant tu n'y gagnera rien ,
c'est jouable sur de petites unités
mais là !!!!!!!!
gros chantier , temps argent compétences

tu as plus intéret à chercher d'occasion

05 juin 2006
0

difficile de juger
sans voir le tout...
le bateau a cogné ? beaucoup longtemps un peu ? a coulé ? macéré dans l'eau?

le mat, les voiles, le moteur? mort ou correct?

l'accastillage cannibalisé ou en état ?

si un chantier t'as dit 10KE de réparations coque, ce n'est donc pas une épave, c'est peut être jouable en partageant le boulot: le delicat de structure par un pro et toutes les peinture enduits , reparations de cloisons soi-m^me

mais surtout pas de modif autre que quelques changements d'aménagements

le lest est encore là? un lest en principe n'est qu'un peu deformé ou ecorné par un talonnage , donc récupérable avec un bon nettoyage decapage peinture. Sauf s'il est cassé (fonte) ou tordu (plomb)

en tout cas a ne démarrer que aprés liste exhaustive des dégats et remplacements, temps disponible , tolérance de la famille a un tel chantier...

et un sunrise en bon état c'est dans les 40-50KE!

05 juin 2006
0

Les devis ...
Pour le moment, les devis d'entreprise que j'ai eu en main étaient souvent dits "estimatifs" , c'est à dire sans engagement , et en réalité facturés "en régie", c'est à dire à l'heure passée réelle ... ce qui en fin de compte représentait quelquefois le double des prévisions :-(

05 juin 2006
0

la quille au fond
Non, mais on peut imaginer replacer de la fonte par du plomb pour un lest par ex.
Perso je pense avoir le temps bientôt et je pense être un assez bon bricoleur.
Le problème loin de ses bases et de son petit atelier ça rend les choses moins simples.
Et l’idée d’une dérive et d’un puits doublés cuivre c’est sot et grenu ?
Pour du polyester/fonte il va sans dire

05 juin 2006
0

Ce qui a de la valeur n'est pas neuf
Il semble effectivement que cela soit ce que l’on m’en a dit : panne moteur et caresses sur les rochers
Coté pont il ne s’est rien passé ou presque…
2 chandeliers, un bout de liston, balcon ar tordu, accastillage et gréement nickel
Par contre les œuvres c’est un peu moins bien :
Fond soulevé, varangues cassées, jeu dans la fixation de quille, safran cassé.
Un pet latéral sous la flottaison bouché rapidement par le chantier pour rapatrier le bateau.
Cloisons rapidement démontées au niveau des repartions provisoire wc, table a carte, etc., le tout en vrac dans un container. Je considère le moteur le moteur et l’électricité « out » car ça a trempé même si probablement pas longtemps.
L’avantage de soumettre à la critique ses enthousiasmes c’est que cela permet de se refroidir les neurones.
Plus j’avance dans les questions je me dis effectivement si le chantier pouvait le réparer pour la valeur vénale il le ferait Un safran neuf est déjà sur place...
merci

05 juin 2006
0

aie aie...
pas trés encourageant tout ça...
amha, laisser tomber

0

ben denis
moi je pense qu'avec de la volonté et des bons conseils tu peux le faire ,en tout cas d'autres l'on fait dans le passé,perso j'ai enlevé l'artimon de mon ketch et les flics ne m'ont pas encore arreté!est ce que la voile deviendrait comme le politiquement correct :on fait rien si on a pas tous les parapluies?????

0

par contre
on arrete les delires genre puit de derive en cuivre ou autre ,et tu fais une quille en acier ou en inox identique au sun rise dl puisque ca existe, la derive tient dans le saumon il suffit d'ajouter un tube qui vat de la quille au pont pour remonter le bout de la derive !!! ;-)

06 juin 2006
0

Dans ton cas, moi j'envisagerais
de remplacer la quille traditionnelle par une quille tandem. J'ai discuté y'a pas longtemps par email avec Defline, des archis qui ont fait une quille tandem pour un First 345. A mon avis, pour quelque chose comme 1 kroro ils te font les plans d'une quille tandem pour ton sunrise.
Tu ajoutes 1 à 2 kroros pour faire le moule. Pour la fonte, évidemment tu fais découper et fondre ta vieille quille ou tu la renvends à la ferraille pour acheter la fonte en lingots.

www.defline.com[...]-QT.htm

Avec ça, tu vas gagner quelques décimètres de t.e. pour des perfs à peu près équivalentes. En plus, vois leur site, la torpille est une forme moderne, avec arrière en "beavertail" (queue de castor), comme sur les class america. Cela veut dire meilleure stabilité de route, car tu recules le centre de résistance anti-dérive à la gîte...

A vue de pif, ~5 kroros de plus que pour faire remettre ta vieille quille. Et t'as une solution calculée par un archi qui peut rendre très sympa un tel boat.

06 juin 2006
0

Calcul de structure ?
et la tenue de la structure des fonds pour une quille pas comme d'origine ?

06 juin 2006
0

Elle est ...
involontaire :reflechi:

06 juin 2006
0

euh...
(Robert, y'a une contrepèterie,là..?):heu:

06 juin 2006
0

Dans l'exemple du F345,
Defline augmente le t.e. de 10 centimètres avec la quille tandem.
En tout cas c'est ce qui est marqué sur le site.

Celà aurait été plus interressant un comparatif à t.e. constant.

Je crois que le besoin est plutôt de le réduire ce t.e.

06 juin 2006
0

une quille tandem ...
est peut-être plus longue (si moins profonde) , non ? Donc portera pas de la même façon sur les fonds ? Et peut-être plus lourde pour avoir le centre de gravité et autres paramètres au même endroit ?

J'ai des collègues qui font du calcul de structure , et ce qu'ils trouvent rend souvent dubitatif après coup sur ce qu'on peut "pifométrer" au départ :reflechi:

Ou alors il faut sur-échantillonner nettement, et on risque de perdre en sur-poids ce qu'on gagne en améliorant les formes.

Enfin, chacun confie sa vie au bateau de son choix ;-)

0

c'est logique
il n'y a pas de calcul de structure a faire puisque une quille plus courte fait forcement moins travailler les fonds du fait du racourcissement du bras de levier!en tout cas sur le sun rise les fonds sont echantillonnés pareil !il y a meme une couche de kevlar mais dans le cas du boat susnommé ca lui a pas servi a grand chose

07 juin 2006
0

TE augmenté par rapport à un F345 PTE !
Donc encore bien plus court que celui d'un F345 GTE.
D'ailleurs leurs comparaisons de perfs ont été faites par rapport à un PTE. Aurait été intéressant de voir comment on se situait par rappport au GTE...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (45)

novembre 2021