"interférence" entre panneaux solaires et ....compte tours ?!

Voila nos comptes tours avaient tendance de manière qui nous semblait aléatoire , à décrocher passant de (par exemple) 1200 t/mn à ...plus rien ,voir une seule fois de 1650 t/mn à 2600 t/mn .
Aprés avoir vérifier les circuits de bout en bout (contacts, serrages etc)
il s'avére que lorsque ce decrochage se produit si l'on bascule nos panneaux du coté obscur (de la force :oups:) le compte tours qui avait "décroché" retrouve immédiatement son bon nombre de tours.

Il semble que lorsque les batteries sont chargées "ras la geule" il se crée une interference entre la charge des panneaux et le compte tours , si quelqu'un a la solution (autre qu'aller "bacher" les panneaux ), il sera le bien venu.( j'espère que j'aurais plus de succés qu'avec les aléas, toujours inexpliqué des voltmètres des tableaux moteurs qui après un moment au moteur semblent se "charger" et affichent gaillardement 32 volts alors que les voltmètres des batteries annoncent toujours 28,2 volts, ainsi que le Métrix à tout les points du circuit, bon une tape "amicale sur le voltmètre du tableau de bord le fait rentrer ,temporairement , dans le droit chemin).
C'est un peu comme si à partir d'un certain niveau de charge le "jus" produit par les panneaux "forcait " son chemin au point de contrecarrer et d'annuler les infos fournies par l'alternateur au compte tour...

Alternateur Leece Neville 8LHA3071P 24 volts 75 amp Masse isolée( Prestolite)
Compte tours VDO
Regulateur Steca PR 1010 et 2020 :reflechi: :reflechi: :lavache: :lavache:

L'équipage
04 mar. 2014
04 mar. 2014
0

Si le voltmètre (defectueux?)du tableau forme un point commun aux circuits de charge des panneaux avec celui de l'alternateur, c'est peut-être là qu'il y a problème. J'essaierai de fonctionner un peu de temps avec le voltmètre du tableau débranché et isolé, puis observer.
Mais bon, avec un schéma, ce serait peut-être plus facile.

04 mar. 2014
0

Les branchements sont on ne peut plus simples .
Coté panneaux : panneaux/ Steca/fusibles/batteries
Coté moteur :
- compte tours reçois ses infos de l'alternateur,( via le câblage d'origine) l'alternateur est relié aux batteries via les câbles du démarreur (comme tout les Perkins que j'ai eu , montage d'origine).

Bien sur aucun retour via la coque (alu !!) tout les montages en deux conducteurs .
Seul "point commun" entre les deux (panneaux et compte tours ) forcément les batteries ...

Aucun problème tant que les batteries (neuves pour un des deux parc, 3 ans pour l'autre) ne sont pas chargées "ras la gueule" par les alternateurs.
Mais à partir de ce moment, si les panneaux sont en plein soleil...décrochage aléatoire du compte tours , on fait pivoter nos panneaux (axe horizontal ) pour qu'ils ne fassent plus face au soleil mais simplement au ciel bleu (oui oui ici nous avons un beau ciel bleu !)
Et immédiatement le compte tours reviens à la vie :reflechi: :reflechi:

Nota a ce moment la( lorsque le compte tours nous fait le coup de la panne) le voltmètre peux parfaitement lui fonctionner normalement !!

C'est un peu comme si lorsque les panneaux via les régulateurs voulaient mettre plus que les 28 volts de l'alternateur celui ci arrêtait de "produire" le moindre volts et du coup plus d'indication de t/mn (sur ce modèle d'alternateur c'est ce qui ce produit en cas de "panne" d'alternateur (d'après ceux qui savent et qui en ont fait des livres :langue2:))

04 mar. 2014
0

t'as mis des panneaux solaires là haut ? mais y marchent plein pot 6 mois puis arrêt 6 mois non ?
alors qd y se réveillent eh bin ils en mettent un coup c'est sûr :reflechi: :-p
bon je rigole, mais pas toi c'est sûr...
tu dois avoir ou un câblage merdique
ou des retours de masses merdiques
ou un câblage vieillissant si ça marchait avant
j'espère que les panneaux sont câblés directs aux régulateurs qui sont câblés directs aux batteries
itou pour les alternateurs
mais j'y crois pas, i ldoit y avoir un mic mac de répartiteur ou coupleur qque part
alors oui, un schéma pourrait aider à t'aider, mais déjà vérifie bien tes cosses, à mon avis, comme dit plus haut, ça sent le retour vaseux :-D
je parle des contacts bien sûr
JL.C

04 mar. 2014
0

Comme écrit plus haut toutes les connections vérifiées .
Et je ne vois pas comment une connections défectueuse pourrait ne plus l'être à partir du moment ou nous basculons nos panneaux dos au soleil ?

04 mar. 201404 mar. 2014
0

Es tu sure du bon fonctionnement du régulateur des panneaux solaires, quel est sa tension de floating.....d'après ce que tu decris lorsque les batteries sont chargées cette tension des panneaux (sortie de régulateur) semble être au dessus de la tolérence de bon fonctionnement du compte tour.

04 mar. 2014
0

à priori il y a une interférence HF, les régulateurs fonctionnent en découpage, puissant générateur d'interférence, et la différence de fonctionnement entre soleil/pas soleil peut générer des perturbations différentes auxquelles les instruments réagiront ou pas
est-ce que ça a bien fonctionné avant ?
j'espère que ton câblage bifilaire est contigu, voire torsadé; le pb des câblages parasités, ce sont les boucles générées si les câbles "aller et retour" ne sont pas contigus; quelquefois il faut aussi les blinder
par exple, tout le câblage du cpte tour doit se faire depuis l'alternateur, et pas avec le fil W depuis l'alternateur et l'alimentation par un autre chemin
néanmoins les générateurs de parasites sont les régulateurs/coque, qu'on appelle mode commun avec propagation des interférences sur les 2 fils/coque, et capté/filtré par les appareils; tu peux avec des condensateurs (0,1µF par exple) réunir les connexions entrée et sortie des régulateurs (les 2 fils) vers la coque; à priori pas de risque de fuite si les condos de bonne qualité (céramique par exple); en + les panneaux sont ils isolés de la coque ? je le suppose, et là itou, les réunir devrait calmer le jeu
désolé d'être compliqué, mais déjà sur place c'est pas simple, alors à distance sur un coup tordu comme ça !!!
JL.C

04 mar. 2014
0

Je penche plutôt sur le fait que le compte tour fonctionne avec l'alternateur, que lorsque la tension des panneaux fait monter la tension des batteries celui ci se trouve freiné par sa régulation, d'ou la baisse de régime qu'affiche le compte tour.
Essaie un truc : fait tourner le moteur et débranche l'arrivée des panneaux au régulateur.
Le compte tour va revenir à sa normal, note la valeur de tension de charge de ce dernier.
remet le et observe si ça chute au compte tour et donc que la tension monte aux batteries.
Quels sont tes panneaux solaires (tension Vmp)?
Peux tu baisser même légerement la tension d'absorption et de floating des panneaux sur le régulateur?
Si oui, action!

05 mar. 2014
0

J'ai essayé hier et avant hier ,en simplement basculant les panneaux du coté opposé au moteur :instantanément le compte tours retrouve ses tours ?
Essai effectué sur les panneaux babords avec le moteur babor et aussi panneaux tribord et moteur tribord :réaction instantanée du compte tours qui retrouve la valeur normale .
Mais ce n'est pas une baiss e du compte tours : il hésite un moment oscille et marque zero tours .

05 mar. 2014
0

"du coté opposé au soleil !!" :alavotre: :alavotre:

04 mar. 2014
1

Ce ne sont pas les panneaux mais le régulateur de charge qui provoque des parasites. Ceux-ci se propagent via le cablage, il faut les detourner. Je te conseille de placer en sortie du régulateur un petit condensateur de 2,2 microfarad ( condensateur non polarisé) .directement sur les bornes qui vont vers la batterie. Si c'est inefficace essayer de shunter le positif arrivan t des panneaux avec le positif du régulateur allant vers les batteries avec ce même condo (circuit snobber). Enfin réunir le positif panneaux a un boulon de quille, toujours avec un condensateur.

Le condo ne laisse pas passer le courant continu mais laisse passer les interférences. La fonction du condo est donc de détourner les interférences (CEM) vers la masse , en principe le négatif doit être réuni a la masse en un point unique.. Si ce n,est pas le cas il y aura des courants vagabonds qui provoqueront corrosions et parasites. Seuls des tests doivent permettre de trouver la meilleure configuration.

05 mar. 2014
0

Le condensateur ne risque t-il pas de voir les impulsions de la borne W comme des parasites ?

05 mar. 2014
0

pas tt à fait d'accord, la mise à la masse doit être la plus courte possible, sinon l'inductance du fil de plusieurs mètres annulle l'effet du condensateur, le réunir au support métallique des panneaux, qui doit lui aussi être réuni à la coque alu je suppose
JL.C

04 mar. 2014
0

Petite question
Les comptes tours sont-ils digitaux ? Ou ce sont des galvanomètres a aiguille ?

05 mar. 2014
0

Je reviens vers vous ce matin jouer des multimètres un peu partout ,
Ils sont avec une jolie aiguille , les compte tours
Je develloperais plus tard mes explorations de ce matin car ma femme me crie : " a table !!" j'ai pas interet à la mettre de mauvaise humeur :oups:

05 mar. 2014
0

j'avais un problème similaire avec mon répétiteur GPS quand le régulateur du panneau passait en mode floating.

J'ai mis une ferrite sur le + entre mon régulateur et mes batteries. OK depuis plusieurs mois.

Le fil + fait un tour dans la ferrite qui est un TOR d'environ 8cm de diamètre.

Franck.

05 mar. 2014
0

Pour ce qui est des "fuites" ou "retours" évoqués au début
Vérifier avec multimètre(s) ( d'abord avec le Yusta DMM135 puis avec un Metrix MX1) tout les circuits moteurs et servitudes lecture sur les deux : infini aussi bien entre coque et + (des deux groupes de batteries) ou coque et - .
Au testeur (basique) Tescup au baculement du contacteur toutes les leds s'allument env 1 ou 2 dixième de seconde puis s'étéignent. Mais contrairement à ce que nous avions remarqué auparavent si l'on refait plusieurs controles à suivre à chaque fois c'est presque pareil , alors qu'auparavant aprés un ou deux test les leds ne s'allumaient plus du tout (même plus les quelques dixième de seconde) un peu comme si une "charge " s'etait diffusée .
Actuellement plien soleil le petit regulateur Steca PR1010 affiche 29,2volts ( avec peut etre un leger bourdonnement) et le PR2020 28,4 volts.
Actuellement avec tout les circuits off (sauf les panneaux) si je branche le voltmètre entre le + ou le - et ma coque (comme preconisé page 146 de la "marine electrical and electronique bilble" je lis suivant le multimètre sur le Yusta (affichage numérique) 10 v !! puis 9, 8,7,6 , 4,5...pas eu la patience d'attendre plus !!c'est tres lent.Sur le Métrix MX1 ( affichage analogique) peut etre en instantanée 2 volts puis quasi immediatement stabilisation à env. 0,3 volts . Mais d'ou viennent ils ?

Pas de megohmmètre sous la main pour verifier , l'isolation avec les multimètre cela affiche infini mais sous les 29 volts des panneaux (qui doivent bien passés par quelques part, semble t il, que devient cet infini .... :reflechi: :reflechi:

05 mar. 2014
0

toubib or not toubib... un médecin peut être pourrait t'aider :jelaferme:
ce sont à des potentiels électrostatiques, une capacité entre la coque et les éléments électriques, c'est naturel et le condo est déchargé dans les mégohms du voltmètre, et la tension chute
les 29V des panneaux sont au bout des fils qui vont au régulateur et n'influent pas sur l'isolation panneau/coque
ça n'est pas la cause de tes pb de cpte tours, mais plutôt une perturbation HF
tu peux faire un essai en mettant les régulateurs à l'extérieur, car à l'intérieur c'est une cage de faraday où tout ce qui est rayonné se propage très bien et si ça marche, il faut traiter les régulateurs pour les remettre à l'abri, avec des condensateurs comme indiqué par phoque59
on n'a pas idée de la topologie d'installation, alors il est difficile d'aller droit au but
JL.C

06 mar. 2014
0

Aprés avoir tout déconnecté testé et reconnecter ....je suis au même point !
Les 0,3 volts sur le Metrix et plus mais diminuant sur le Yusta.
Sinon effectué des tests comme preconisé sur The 12 volts bible for boats (avec toutes ces "bible" pour un agnostique je vais finir par faire une allergie :doc: :doc: page 146 (je vous scannerais la page plus tard...
Disons que lorsqu'il ecrit possible lecture 12 volts je les lis bien (enfin en 24 volts) , puis il preconnise de basculer en Amp. pour voir à quelle "fuite" correspondent ses 12 volts, la même en µ amp :0 , puis il preconnise de basculer en Ohms pour voir la resistance de ce circuit precisant que au dessus de 1000 ohms cela serat peut etre dur a identifier et que pour 10000 ohms il vaut mieux oublier cela correspondant à la vie dans un environnement humide et salée ...
Dans la pratique nous avons trouvés ...0 ohms ou guére plus .
0 ohms, 25 volts et 0 µ amp
:-( :reflechi: :reflechi:
Il s'avère qu'en retirant le fusible du convertisseur nous retrouvions immediatement nos "infini ohms " .
Une explication, car moi sorti de +, - , marche/arrèt (peut étre sandby ? mais la je suis à mon maximum.
Bon ce convert fonctionne parfaitement depuis 12 ans et jamais le testeur Tecsup n'a indiqué la moindre fuite.

Je crois qu'après une journée à brancher , tester, debrancher je n'ai plus qu'une solution : m'arracher mes derniers (courageux) cheveux :langue2: :lavache:

06 mar. 2014
0

0 zoms entre quoi et quoi ?
0 µA entre quoi et quoi
quel conver ?
le fusible connecte quoi ?
ne t'arrache pas les derniers cheveux, mais réponds précisément aux questions, ça pourra guider à donner des réponses circonstanciées.
désolé si les réponses sont pluss haut, mais là, j'ai du mal à suivre :reflechi:
JL.C

06 mar. 2014
0

Attends, explique moi comment est branché le régulateur?
Il est branché sur un parc de batterie, non?
Dès lors tu peux isoler ce parc de l'autre (celui qui te sert au démarrage) et voir si tu as toujours ce probleme.
Comme dit simbad, on ne peut pas deviner comment tout ça est branché et il serait chouette que tu nous donnes un schéma.

11 mar. 2014
0

Je réitère ce sont des perturbations HF conduite par le positif batterie. La suggestion de placer une ferrite est complementaire a ma proposition de condo
Condensateur WIMA film polyester type MKT en vente chez "SELECTRONICS"

1,70 € pièce
C,est pas avec un voltmètre que tu mettras en évidence le phénomène mais avec un oscillo et encore avec un bonne bande-passante

11 mar. 2014
0

Le voltmétre c'etait juste pour verifier le bien fondé ou non de certaines propositions et si il y avait des "fuites"
Après avoir à nouveau tout reverifier, avec les instruments dont je dispose pas de fuites , isolation des differents circuits et la coque infini, courant pas vu l'ombre d'un milli amp
Le seul moment ou l'isolation est prise en default : lorsque le Tecsup et "sous tension".
Si cela est bien des perturbations j'ai encore deux questions :
- pourquoi maintenant alors que les panneaux sont en place depuis 5 ans ? Un "problème" avec leurs regulateurs ?
- pourquoi seulement lorsque les batteries sont quasiment à pliene charge ? Régulateur ?

Comme ecris au debut nous avons à bord deux multimètre et qui n'ont pas la même "reaction"
Le Yusta DMM 135(numérique) par exemple en volts nous indique un voltage , puis diminue lentement mais continue de nous indiqué un voltage, alors que le Metrix MX1 (analogique ) par exemple je le mets à 50 volts l'aiguille part à (par exemple ) 15 volt puis reviens vers 1 ou 2 volts , je change d'echelle jusqu'a arriver sur celle de 0,5 volt même réaction puis l'aiguille se stabilise à 0,005 volts et si j'avais une echelle inferieure je pense que la reaction serait la même..

11 mar. 201416 juin 2020
0

Comme demandé plus haut les procédures de vérifications menées ci dessous. extraites de "the marine electrical and electronics Bible" et de " the 12 volts bibles for boats"

11 mar. 2014
0

Je ne connais pas cette "bible électrique" qui enjoint d'utiliser un voltmètre pour voir les fuites à la coque :tesur:

On se sert plutôt d'un milliampèremètre, en série avec une ampoule pour protéger en cas de liaison franche à la coque.

Avec un voltmètre, l'impédance d'entrée étant très élevée on obtient des résultats qui varient avec l'appareil (ce que tu constates) et qui sont dépourvus de signification.

11 mar. 2014
0

il y a deux "bibles" (et comme écris précédemment pour un agnostique cela fait beaucoup !)
Sur la "petite" il préconise de faire par étapes : 1er Voltmétre, puis ampèremètre et si aucune infos d'ampères basculer sur Ohmètre.

11 mar. 2014
0

Concernant les problèmes de compte-tours, comme dit plus haut c'est le "hachage" du Steca qui met la zone.

On peut essayer de filtrer comme indiqué par Phoque, ou aussi abaisser l'impédance d'entrée du compte-tour en mettant en parallèle une résistance de 1 kohm, ou une petite ampoule de voyant.

11 mar. 201416 juin 2020
0

@matelot 19001 Bon ma réponse tardant à apparaitre je ne peux lui joindre le fichier l'illustrant je le joins donc ici.

11 mar. 2014
0

J'ai lu : c'est effectivement une manière de faire, mais la seule mesure valable ce sont les mA. Les volts c'est du tout ou rien comme ils disent, et entre les deux c'est du n'importe quoi (ton expérience).
Ton expérience avec le testeur de fuites à led (s'allume fugitivement) fait penser que c'est une liaison capacitive entre la batterie et la coque. J'ai souvent vu ça, ce n'est pas grave amha, ça provient souvent de la vhf (essaie de débrancher les antennes pour voir) mais peut-être aussi d'un convertisseur ... ou d'autre chose !
Egalement, les alternateurs et la poussière des charbons à l'intérieur sont souvent à l'origine de fuites bizarres et variables.

12 mar. 2014
0

Notre vhf est sur une batteries dédiée ,normalement , totalement indépendante , la piste des poussière de charbon je vais explorer et descendre à "la mine" :-(
Merci pour votre temps et vos infos .
Hier et ce matin pas pu nous connecter ...trop d'arbres autour du bateau :reflechi: :lavache:

12 mar. 201412 mar. 2014
0
  • Le regulateur doit fonctionner en hacheur genre PWM.
  • En consequence les tensions et courants ont une composante continue + une composante hachéé +une composante HF.
  • Un multimetre ne connait que le continu et/ou le sinusoidal, les valeurs mesurées avec du haché sont donc + ou - erronnées. Les composantes HF peuvent etre en resonnance avec le bobinage du multimetre, ainsi faire dévier celui-ci bizarement avec un seul de ses cordons de raccordé.( classique)
  • la solution vient du cablage : Tous les appareils doivent etre raccordés à l'impedance la plus proche de "O" à toutes les frequences (c'est à dire la batterie). Sans aucun point commun. Chaque appareil actionneur ou mesureur doit avoir ses 2 fils propres. Les capas de 100nF Ne sont efficaces que pour les hf > 1Mhz Les ferrites > 100Mhz l = Hors jeu -Sachant que le domaine du conduit va seulement à 150KHz. Z= 1/C*Omega ....100nF ne feront jamais conccurence à l'impedance de la batterie. Conclusion : Revoir simplement le cablage. Tout en 2fils à la batterie ( via fus) :litjournal: cordialement
13 mar. 2014
0

Pour ce qui est des deux fils propre c'est le cas puisque bateau alu et tout monté en deux fils depuis l'origine .
Hier re re verifier l'isolation avec le Metrix : sur l'une ou l'autre batterie env3/3,5 µ ampère (peut on faire mieux ? !)
Pour la "deviation " du multimètre c'est lorsque le deuxième fil entre en contact avec ce que l'on veut mesuer , si un seul fil aucune réaction.

A noter en voltmètre (avec le Metrix) lors de la première étape décrite dans le fichier , lorsque je descend en Volts pour finalement arriver sur l'echelle 0,5 volts l'aiguille presente un leger "tremblement".

Cet nuit ( et oui même la nuit :reflechi:) j'ai pensé à (peut etre) une autre source de perturbation ,je vais vérifier en navigation aujourd'hui.
Nous avons pour ce qui est "electronique "(et surtout VHF ) une alimentation 12 volts via :
-soit une batteries dediée en 12 volts ( si tout va mal batterie au niveau du pont ...)
- soit via un abaisseur de tension 24/12 quand tout va bien (ou à peu près :heu:)
Alphatronic PV6i qui nous donne du 13,2 stabilisé, peut etre est ce lui qui nous crée ces "perturbation lorsque les batteries sont bien chargées (censé accepté en entré de 17 0 32 volts)?
Donc pour verifier aujourd'hui navigation sur la batteries 12 volts et ce soir si pas trop d'obstacles pour la parabole vous aurez la suites de nos "aventures" :litjournal:

Bon d'un autre coté si il n'y a pas risques d'interférences nefastes la solution est assez simple : basculement des panneaux concernés à l'opposé du soleil :-( :-D

13 mar. 2014
0

Bon pas de différence notable si abaisseur en fonctionnement ou sur la batterie 12 volts.

13 mar. 2014
0

Mes plattes excuses je n' avais pas bien lu le debut. ai je bien compris...
- Ton compte tour serait branché sur l'alternateur, et l'information vitesse serait donc la composante alternative de la tension redressée sortant de l'alternateur, à laquelle se superpose la tension batterie et aussi la tension des panneaux solaires.
.
Conclusion : Si j'ai bien compris , et bien : C'est normal ! :
les panneaux solaires plein soleil avec batteries chargées à toc fournissent une tension suffisament élévée pour masquer la composante dynamique qui fait office de signal vitesse.
.
Y a aucun problème.
.
Mis à part baisser la valeur de tension de regulation des panneaux il n'y a rien à faire.

14 mar. 2014
0

ou connaitre les tolérances de tension de fonctionnement du compte tour....

14 mar. 2014
0

Merci de vos réponses (surtout les dernières qui me rassurrent et confirme ce que je soupconnais dans ma question ) mais etant nul en "electronique " je pensais qu'il y avait une "securité" qui empéchait cela .
Bon nous allons devenir expert en "basculement" de panneaux :lavache: :mdr:
Point positif : cela nous a permis de vérifier tout nos circuits...pour rien, heureusement.
De "rage " j'ai même retirer tout le circuit que j'avais soigneusement mis en place (mais pas connecté) pour le répartiteur de charge, le fournisseur des alternateurs n'ayant pas répondu et le fournisseur du repartiteur n'ayant repondu que deux fois avant de jeté l'éponge en precisant : "nous n'avons pas testé la possibilité de fonctionnement de nos repartiteurs avec tout les alternateurs du marché " sic
J'avais pensais faire un petit montage mais par peur de faire une K ... rien fait du tout,

Merci à tous pour vos réponses, pour la plage d'utilisation des comptes tours , nous avons envoyés une demande de renseignement à VDO France la semaine dernière,sans réponse à ce jour ...

:heu: :tesur:

Mais c'est malheureusement très souvent le cas quelque soit le matériel les deux seuls fournisseurs trés reactifs que nous ayons eu PLM (déposé le bilan depuis vendeur entre autre des moteurs Perkins dans la région de Toulon) et Aqua Signal (auquel nous avions signalé un problème et qui ont été réactifs au dela de notre demande )comme c'est rare autant le signaler.

Pour les fautes qui vous créverons les yeux et que je ne vois même pas désolé je suis en mode eco sur mon ordi et dans ce cas curieusement la seule langue que le correcteur me propose est ...l'Anglais etas unis.

Pour ceux que cela interresse aujourd'hui brume à couper au couteau ... on va restés au coin du poele :alavotre: :scie:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

Souvenir d'été

  • 4.5 (60)

Recouvrance, Portsmouth, commémoration Trafalgar, 2005, durant le feu d'artifices

novembre 2021