Installation radar Furuno M1623 sur voilier de 7.50

Bonjour à vous,

J'aimerais installer un radar sur mon First-25. A priori, le Furuno M1623 me semble pas mal, mais je suis inquiet concernant la taille du radôme qui fait tout de même 38 cm, et qui doit aussi peser pas mal aussi (je ne sais pas combien).

Comment installeriez-vous le radôme sur un petit voilier?

Merci pour vos contributions.

Raphael

www.furuno.fr[...]23.html

L'équipage
05 juil. 2009
05 juil. 2009
0

heu
:tesur: pense aussi à la conso de la béte!
te faut au moins 200 Ah de batterie , voir 300 si tu as d autres consommateurs comme le frigo et un pilote ! :heu:
et bien sur les moyens de recharge journaliéres:reflechi:

bon, j ai les mémes soucis pour un 30 pieds

:alavotre:

05 juil. 2009
0

En mode veille
La fiche technique de l'appareil dit qu'il consomme 8 watts en mode veille, donc seulement 0.7 Ampères. Comme j'aurai un régulateur d'allure pour remplacer le pilote qui consommait en moyenne 1A 24h/24 durant la transat, niveau électrique çà passera sans problème avec mes petits panneaux solaires.

05 juil. 2009
0

Conso
D'après ce que je crois avoir compris, le problème de la conso, principal argument anti-radar, est semble t'il réglé par les nouveaux radars qui ont un mode veille. Reste le problème de l'encombrement et peut-être du poids du radôme, et la possibilité de bien l'installer sur un petit voilier. C'est surtout la dessus que je m'interroge et la raison de ce post.

L'AIS pour les cargos c'est top en effet, mais le radar apporte des choses supplémentaires qui m'intéressent comme la possibilité d'avoir une alarme en cas d'approche non prévue des terres ou des ilots par exemple.

a+ / raphael

05 juil. 2009
0

septique... :)
quid de l'efficacité du radar sur une petite unité comme la tienne?
hauteur, mouvements, conso, encombrement?...
dans le genre de navigation au long cours que tu pratique (bravo d'ailleurs pour le parcours!) tes principaux ennemis sont à priori les cargos et là je pense plutôt à l'efficacité reconnu d'un bon AIS , à écran dans ton cas...mais bien sûr, tu as déjà tes arguments à ce sujet! :-D

05 juil. 2009
0

le radar 1623
peut etre installe au niveau des barres de fleches ou legerement au dessus ,tu verras qu'il n'est pas gros du tout .
cet équipement me parait un gros avantage pour la sécurite ,le mode veille permet de ne presque rien consommer
perso je le mettrais en second derriere le pilote et avant le gps dans l'ordre d'utilité
une batterie de 100AH doit suffire pour l'autonomie dans la mesure ou l'on utilise le radar d'une façon intelligente .
par contre l'addition d'un buzzer est quasiment indispensable pour l'alarme .
en mode watchman il est parfait
cordialement
alain :-)

05 juil. 2009
0

Poids
Merci Alain. As-tu idée du poids du radôme? Ne crois-tu pas que çà ferait trop lourd sur les barres de flèche d'un 7.50?

a+

Raphael :-)

05 juil. 2009
0

Serge
Tu as un 1623?

05 juil. 2009
0

Conso
Tu l'as déjà installé? Niveau consommation électrique en mode veille, çà consomme plus que les 0.7 Ampères annoncés?

05 juil. 2009
0

grosso merdo
:tesur: je viens de soupeser le mien:

4 kgs

05 juil. 2009
0

vi
:tesur: acheté 999 roros en hollande !

:alavotre:

05 juil. 2009
0

pas encore
je me tate sur l emplacement !
en dessous des panneaux solaires sur le portique pour un démontage rapide en cas d arrét long pour le job

ou sur le mat a hauteur des barres de fléche, qui optimise la distance des relevées de présence!

05 juil. 2009
0

sur la notice
il est indiqué 3.8 kgs
si tu veux plus petit ça existe mais à part la perte en qualite ils n'ont pas du tout les memes avantages .je viens de remplacer un 1720 par un 1623
au fait si quelqu'un à besoin du radome de 1720
le mien est dispo
alain

05 juil. 2009
0

notice
Tiens, la notice...
Bonne lecture.
www.discount-marine.com[...]623.pdf

05 juil. 2009
0

Mâtereau ou mât
Quant à le mettre sur un mâtereau à 2,50m pourquoi pas le mettre sur le mât à la même hauteur? A part la perte de portée par rapport à 8m de hauteur il y a-t-il un inconvénient ?

MichelR

05 juil. 2009
0

Merci
Merci pour la doc Christian.

05 juil. 2009
0

Mâtereau
Pour avoir installé le mien sur le mât(à environ 8m au dessus du pont), et pour en avoir pas mal vus installés sur un mâtereau de 2m, 2.5m fixé sur le balcon arrière, c'est ce que je ferai maintenant.

Plus facile à installer, plus facile à dépanner, moins de fardage,certes moins longue portée, (le 1623 pousse à 16m, mais est ce bien nécessaire...) :-p

05 juil. 2009
0

la hauteur
admettons que tu aies une houle de 3m que ton radar soit a 2.5m que ce passe t'il dans les creux?
Si la gv est mouillée ainsi que le genoa
cela crée une zone aveugle .
je pense que si on installe un radar c'est pour qu'il soit le plus performant possible
les voiliers de course les montent sur matereau
pour gagner du fardage et du poids dans les hauts
et ils ont un équipage sur le pont en permanence
et c'est surtout pour surveiller les autres concurents .
le but du radar en croisiere est de pouvoir alleger la veille et de la faciliter par mauvaise visi de jour comme de nuit .
je pense qu'un montage sur ton voilier au barres de fleches serait optimisé .
cordialement
alain

05 juil. 2009
0

Alourdir le mat
d’un First 25 en installant un radar ne me paraît vraiment pas une bonne idée.

A l’extrême rigueur sur un arceau au-dessus du balcon, et encore…

Franchement je ne crois pas qu'un radar ait sa place sur un bateau comme le tien qui, il me semble, devrait rester simple et léger. Enfin c’est un avis qui n’engage que moi, tu en auras peut-être un différent.

05 juil. 2009
0

a mon avis
pas de radar non plus sur ce type de bateau
je pense qu'un radar a plus sa place sur un 10 m ou plus,et suivant naviguation

05 juil. 2009
0

ben oui
:tesur: pas facile de décider , mais bon , je pense ,perso!
aprés avoir torturer mes méninges et le témoignage d un certain pote qui a vu défiler un cargo, sous ses yeux, avé sa brosse a dent dans la bouche dans des circonstances dégradées de veille en solo :jelaferme:
que le mieux ?

05 juil. 2009
0

attention aux atolls
Le récif sur lequel tu risque de t'emplafonnner peut être à fleur d'eau avec aucune signature radar, alors que tu verras un bel écho de l'autre rive de l'atoll, elle couverte de cocotiers plantés sur le point "haut" (+/- 3 m d'altitude quand même) et qui se trouve à 15 milles de là.
J'en ai "manqué" un d'assez peu en le repérant à l'oreille (le bruit des brisants) par une nuit bien sombre avant même que le moindre écho n'apparaisse ... Donc MEFIANCE et garder en mémoire l'autre nom des Tuamotus : l'archipel dangereux !!!

06 juil. 2009
0

je reviens...!
car la réponse de Nrs est trés sensée, et je suis pleinement d'accord avec lui!
Quand à tes priorités, elles m'interrogent! traverser le pacifique avec un 25' ne me choque pas particulièrement connaissant un grand nombre de petits canots voyageant loin et longtemps, par contre éliminer un pilote électrique et un GPS pour laisser la place à un radar me semble inadéquate, et le sextant c'est beau, bien sûr, mais le GPS est vraiment plus fiable aux milieu des cailloux du pacifique surtout quand tu dois faire une droite sur un petit bateau ballotté par de la mer & de surcroît avec le prix d'un sextant tu te paye 10 GPS, et si le régulateur est une merveille, dans certaines conditions de nav, tu risques de regretter parfois le PA en solo!
pour ce qui est de l'approche des barrières, c'est toujours vertical, tu n'as jamais de remontées douces de fonds pour te prévenir, et naviguer trop prés d'elles c'est toujours trop tard! à se rappeler aussi que la barrière de corail est toujours 2 fois plus prés que ton estimation visuelle...et là, le sextant ne t'aidera en rien!

05 juil. 2009
0

Par rapport au programme
C'est plus par rapport à mon programme de navigation hauturier (traversée du Pacifique via Panama et les Tuamotu en nav astro exclusivement) que je réfléchis à l'installation d'un radar, qui m'apporterait un bon niveau de sécurité s'il pouvait fonctionner correctement à bord, chose à confirmer. Si je pouvais m'en passer, tant mieux, car je n'aime pas avoir de matériel inutile à bord. C'est vrai qu'on a pas l'habitude de voir des radars sur ce genre de bateau, mais en même temps il n'y en a pas beaucoup qui font des traversées hauturières avec, et aussi le mode veille qui limite la consommation d'électricité est quelque chose d'assez nouveau il me semble.

Du coup je pense que c'est une bonne idée de reconsidérer l'opportunité d'installer un radar sur ces petites unités.

3.8 kg pour le radôme franchement çà ne me parait pas dément, car il me semble qu'il y en a qui pèse genre 10 kg, et 0.7 Ampères de consommation électrique non plus. C'est en tous cas moins que mon pilote automatique, que je vais en plus remplacer par un régulateur d'allure.

a+ / Raphael

06 juil. 2009
0

Atolls
Dans ce cas, le sondeur / alarme ne peut-il pas aider, ou bien les fonds remontent ils toujours très vite?

a+

Raphael

06 juil. 2009
0

De plus,
les positions portées sur les cartes sont, particulièrement dans ce coin du monde, fortement sujettes à caution (relevés datant d'avant Mathusalem, faits avec les moyens de l'époque...)et des erreurs de plusieurs centaines de mètres sont tout à fait possibles ... se méfier même des GPS !!!

05 juil. 2009
0

Alourdir le mat
3.8 kilos çà te parait si lourd que çà? Pour moi çà représente 2 bouteilles 1/2 d'eau d'évian... :-)

05 juil. 2009
0

Qualités marine
Reste à voir si c'est plus risqué d'altérer les qualités marines ou de ne pas augmenter la qualité de l'assistance à la veille. Pour moi c'est plus une question de risques que de performances du bateau (cap / vitesse), puisque je ne serai pas en course et si je ne vais pas vite ce n'est pas grave.

A ton avis, ajouter un tel poids à, par exemple, 3 m de hauteur sur le mat, ok çà altérerait les qualités marines du bateau, mais çà ajouterait quels types de risques?

(Je n'arrive pas à me représenter la chose)

a+

06 juil. 2009
0

nb:
ils ont pas dû en détecter beaucoup d'écueils chez FURUNO ! en tout cas, ils n'auront pas détecté la faute d'orthographe dans leur pub!! ..."ecceuil" !!

:-D :-D :-D :-D mdr

06 juil. 2009
0

pour finir...
plus sérieusement...tu vas aussi perdre beaucoup de possibilités sur ton radar si tu ne l'interface pas avec un GPS..
fin.. :-D

06 juil. 2009
0

Poids
J'aurai un déssalinisateur pour limiter le poids de l'eau embarquée.

05 juil. 2009
0

Oui c'est lourd,
parce que c’est du poids mal placé, et on pourrait même dire que plus il sera placé haut, plus il sera lourd.

En fait cela revient à diminuer le pois du lest, ce qui sur un « petit « bateau comme le tien ne peut que contribuer à altérer ses qualités marines.

Et je ne parle pas du fardage…

:-)

06 juil. 2009
0

ton...
...boat à intérêt à avoir le maximum de ses qualités marines pour affronter un pacifique pas toujours si pacifique que ça!... quand tu devras tenir ton 25' par plus de 45 nds de vent dans la grande houle pacifique, moins tu auras de poids, de fardage dans les hauts plus tu augmenteras la sécurité de ton bateau ainsi que la tienne! l'équilibre d'un bateau est son essentiel!!

06 juil. 2009
0

sans...
Parler de casser du sucre sur le dos des "emmeteurs/recepteurs".AIS. apparement ce sont plutôt des "emmerdeurs"/recepteurs AIS sur le plan commercial pour eux! bref! bonjour l'orthograf!

06 juil. 2009
0

les poids dans les hauts
combien pese un enrouleur ?plus de 3.8kgs ET IL Y EN A PARTOUT .
quand YACARE va traverser je pense que son voilier va etre serieusement lesté dans les fonds
ne serais-ce qu'avec sa reserve d'eau douce et ses vivres ,
evidement il vaut mieux garder son gps et avoir un sextant ,le pilote electrique peut etre utilisé au moteur ou alors avec une production d'énergie par panneaux ou hélice de trainée ,mais le regulateur d'allure est beaucoup plus fiable
un portique pese beaucoup plus lourd qu'un radome et à une plus forte prise au vent .
le first 25 est un gros 25pieds avec un fort maitre bau et beaucoup de volume .

pour en revenir aux atolls a lagon , le phenoméne le plus dangereux c'est l'aspiration de la couche de surface à la marée montante qui rentre dans le lagon au travers de la barriere et qui ramene les bateaux vers elle ,avec son gps il peut creer une route qui le dégage bien de celle-ci .mais comme je pense il atterrira sur les marquises il les verra de loin .
en tout les cas bon trip
alain :-)

06 juil. 2009
0

Je pensais
surtout à la suite : Marquises Papeete. La route directe est très, très belle (magie des atolls ... nostalgie ...) mais très, très dangereuse! Le phénomène de "succion" vers le récif est un vrai piège et on ne compte plus les bateaux qui s'y sont fait prendre. Il FAUT faire ATTENTION de ce coin !!!

06 juil. 2009
0

Se faire sucer par un récif
Ouille ouille ouille çà doit faire mal çà...

06 juil. 2009
0

Enrouleur
Avant j'en avais un et le bateau marchait bien. Avant le départ de Havre je l'avais supprimé pour simplifier le bateau, donc plus d'enrouleur maintenant. Donc ton argument me convainc. Et en effet, surtout au moment du départ, le bateau sera bien lesté. :-)

06 juil. 2009
0

Pour les récifs
Je suis entrain d'étudier une alternative. Je pense me fabriquer un petit appareil qui ressemblerait à un merveille, avec alarme et led pour indiquer le gisement d'un danger détecté à un certain nombre de milles. Il détecterait les navires AIS et les récifs, même immergés... Magique? Techniquement, pour les récifs ou zones de dangers en général, leurs positions (ou forme) seraient préprogrammées dans l'appareil, qui aura un module GPS. C'est ainsi qu'il pourra déclencher des alarmes, sans jamais que je n'ai à connaitre ma position.

Voilà le nouveau délire du réveil...

06 juil. 2009
0

je me répéte,
il y a des erreurs de plusieurs centaines de mètres entre la position de certains dangers sur les cartes et la position réelle !!! Prévois un LARGE pouce autour des récifs sur tes points GPS !!!

06 juil. 2009
0

Tentation
Si j'ai un GPS du marché, le problème c'est que je serais tenté de connaitre ma position. C'est ce qui était arrivé durant ma transat. J'en ai discuté avec d'autre personnes qui font de l'astro: Le fait de ne pas avoir la possibilité d'obtenir une position GPS à bord, çà change toute notre perception de l'astro, et je veux bien le croire.

Du coup, je ne veux pas pouvoir connaitre ma position GPS à bord pour en faire l'expérience. Reste la question sécurité: Sans possibilité d'utiliser un GPS, surtout dans les parages des tuamotu, il y a un sérieux problème de sécurité. Pour le résoudre, je pense que ce petit boitier serait une bonne solution.

Je pré-programmerais les zones correspondant à chaque atoll, avec une marge de sécurité bien sur, et autour de la ligne de sonde de 10m par exemple. L'appareil sonnerait à un certain nombre de milles de ces zones et indiquerait le gisement. Un potentiomètre permettrait de régler la sensibilité (1 à 10 milles par exemple).

Ce ressemblerait à un merveille.

C'est juste l'idée du moment.

Mais peut-être que je me dégonflerai à rebrancherai le GPS aux marquises!!!

(Vous m'avez flanqué la frousse tout même!!!)

Amitiés / Raphael

07 juil. 2009
0

Je ne connais pas
Ca marche bien les sondeurs d'avant?

a+ / Raphael

06 juil. 2009
0

Sécurité
Cet appareil contribuerait à ma sécurité, mieux qu'un radar puisqu'il "verrait" les récifs immergés, tout en me permettant d'aller au bout de mon délire de naviguer avec les astres, cela ne m'empêchant pas non plus d'installer un radar.

06 juil. 2009
0

Ai-je bien compris?
Si j’ai bien compris tu veux fabriquer un appareil comprenant un module gps dans lequel tu rentreras la position d’un danger et qui déclencherait une alarme si tu t’en approche ;

Ben…ça existe déjà. Dans tous les gps tu peux rentrer des wpts avec une fonction alarme.

En toute amitié permet moi de ne pas comprendre, tu ne veux pas de gps et tu veux naviguer exclusivement au sextant, pas contre tu veux installer un radar sur un bateau de 7.50m ?…

Soit dit en passant, rien ne t’empêche de te faire plaisir avec ton sextant tout en étant équipé d’un gps.

Attention ne te méprend pas, je ne critique pas, après tout chacun fait comme il veut, mais je ne partage pas ta hiérarchie des priorités.

Par contre je te rejoins sur l’utilité d’un régulateur d’allure (en plus d’un pilote), surtout pour un bateau ou l’énergie est comptée, mais à condition de choisir un modèle léger, genre Navik par exemple.

En attendant pour avoir déjà effectué le périple que tu compte faire dans le Pacifique (avec un bateau de la taille du tien 8m), je peux te dire que tu vas te régaler, et que tu vas te fabriquer des souvenirs qui te poursuivront jusqu’à la fin de tes jours.

Bon vent à toi, avec ou sans radar, avec ou sans gps !

07 juil. 2009
0

ben , ton réve existe déja!
:tesur: c est le sondeur d avant

sondeur visoin avant interphase_probe

le lien que j avais ne fonctionne plus

:alavotre:

07 juil. 2009
0

peut de gars
:tesur: doivent l avoir installé , vu le prix !
il y a eu un fil la dessus ,il y a environ 2 ans

07 juil. 2009
0

daniel 13/73
:tesur: semnle en avoir un :whaou:

bon, il est en sardaigne jusqu a la rentrée

:alavotre:

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

07 juil. 2009
0

aprés
4 ans d'utilisation d'un interphase ...c'est peu fiable et assez décevant...ne t'attend pas à un sonar !! trop cher aussi....rien ne vaux un bon sondeur et de bons yeux!

06 juil. 2009
0

Frissons
Ca donne des frissons...

06 juil. 2009
0

Des "fonds" sur un F25 ?
Le F25 a un fond plutôt plat et tu marches directement sur le plat de la coque (enfin de sa doublure).

Les chargements s'effectuent sous les banquettes, ce qui est neutre en terme de lest puisqu'au niveau de la flottaison, à l'avant, mais ça déséquilibre le bateau en le faisant enfourner, ou dans les coffres arrières.

Je crains que, chargé, l'effet de "lest" stabilisateur du chargement soit modéré.

07 juil. 2009
0

Merci
Merci à vous pour toutes vos infos. A choisir entre AIS et radar, pour améliorer mon système d'assistance à la veille, je prendrais un radar. Ce Furuno me semble adapté. En tous cas, le Merveille n'est pas suffisant. Je prendrais un radar et ferais modifier mon merveille par Ciel & Marine pour qu'il ne le détecte pas.

Le passage des Tuamotu en astro c'est un autre problème finalement. Fabriquer le petit module en question je pense que je le ferai pour m'amuser.

Merci encore / A bientôt / Raphael

06 juil. 2009
0

Safran de secours
Sur le fond du carré je compte installer le safran de secours, un peu plus court que l'original pour qu'il puisse tenir.

06 juil. 2009
0

C'est relatif
Le poids au niveau des barres de flèche.
Cela équivaut à env 20 kg sur le pont et 25 kg dans le cokpit.
Le fardage là c'est autre chose mais c'est évéluable grossièrement pour une surface donnée 3 à 4 dm²et une pression à 1,50 m et 6 mètres tu fait la différence des rapports.Faut voir.
J'ai en effet pu percevoir la différence au fardage par 30 nds de vent entre une survie sur le roof et dans le cokpit. mais il est vrai que le poids et l'encombrement était bien supérieur.
JJ

07 juil. 2009
0

le sondeur
n'est utile que pour naviguer dans les atols
à l'exterieur il ne sert à rien puisque que l'on passe de 1000m à 50 cm et desfois moins d'un seul coup la seule chose qu'il pourra te dire c'est que tu est échoué , quand tu vas de arue a papeete par le lagon par exemple il y a des piquets si tu en sors tu est sur le platier mais entre il y a 30 m de fond .
si tu utilises un gps dans les touamotous tu prends un mille comme pied de pilote et tu attends le jour pour rentrer dans les passes par etale de haute mer pour passer en fin de jusant aucun probleme par exemple dans la passe de hao il peut y avoir 12 nds de courant dans un sens ou dans l'autre par contre dans les gambiers les passes sont larges et le courant est négligeable
certaines iles comme rapa ou il y a un climat breton n'ont rien à voir .
le mieux pour ton premier trip est de te renseigner auprès des boatpipeuls locaux qui t'expliquerons ,peu etre pas tous , les habitudes locales ou bien de sympatiser avec les capitaines de goelettes à coprah
ia orana
alain :-)

07 juil. 2009
0

Tiens
quelques éléments supplémentaires de réflexion.

www.voilelec.com[...]dar.php

:-p

07 juil. 2009
0

N'importe quoi
L'ami Couderc a plein de beaux articles sur son site, j'avais d'ailleurs suivi tous ses conseils pour refaire mon système électrique du bord, mais pour l'AIS c'est plus qu'un avis: Une affirmation comme quoi çà ne sert à rien, ce qui est faux, puisque çà permet de détecter un bon nombre de cargos.

07 juil. 2009
0

!!!!!!!!
Lu sur:

www.voilelec.com[...]dar.php

AIS/ ""Attention un tel récepteur ne sert strictement à rien à bord, il n’a d’intérêt à terre que pour les stations de pilotage et les armateurs qui veulent connaitre avec précision la position des navires attendus"".....(!!!!)

voilà un avis bien tranché mais qui demande quelque réflexion supplémentaire....
surprenant..!
:reflechi:

07 juil. 2009
0

je confirme,
l'extérieur des récifs est vertical ! ça donne des superbes tombants pour la plongée mais il ne faut rien laisser tomber ... sinon c'est un bathyscaphe pour le récupérer ... Entre Tahiti et Moorea il y a 3 500 m de fonds ...
Quand au sextant, j'avais préparé une merveille de nav aux étoiles et le ciel est resté couvert pendant une semaine ... résultat : on attend, à la cape, le retour du jour et on avance qui si on est sûr de VOIR quelque chose, mais comme on est pas pressé ... Les Tuamotu c'est merveilleux mais ça ce mérite

07 juil. 2009
0

A propos de courant ...
ma première Panama-Marquises s'est passée pendant un fort "El Ninõ" (ça je l'ai appris après l'arrivée): vents faibles, courant contraire 1 à 2 nd = 41 jours, à savoir pour préparer l'avitaillement...

07 juil. 2009
0

par le nord
mais d'assez prés (1°N à la latitude des Galapagos).

07 juil. 2009
0

Guide nautique
Auriez-vous un guide nautique de la zone à me conseiller, avec passes et astuces diverses, et toutes les indications pour faciliter la navigation à l'estime?

Je ne serai pas pressé, si je dois passer des nuits à la cape çà ne me dérange pas, tant que je sais que je ne suis dans une veine de courant à 12 noeuds...

a+ / raphael

07 juil. 2009
0

Sud ou Nord?
Tu étais passé par le Nord ou par le Sud des Galapagos?

07 juil. 2009
0

ouppssss !
comme quoi, faudrait se relire avant d'appuyer sur la petite touche : c'est longitude qu'il fallait lire, Sorry ...

07 juil. 2009
0

Pour les guides nautiques
j’utilisais le « Charlie’s charts » édition française pour la Polynésie et le « Croisière en Nouvelle-Calédonie » pour la NC.
Les IN du Shom sont également intéressantes pour les chapitres concernant l’océanographie, la météo,les routes etc.

Pour en revenir au gps or not gps je me souviens qu’entre les Tonga et les Fidji, je n’ai pas eu une seule heure de soleil ou de ciel étoilé pendant la totalité du trajet soit un peu plus de trois jours. Alors…
Et ce n’était guère mieux entre Aitutaki et les Tonga ou sur une distance de 850 milles le ciel a toujours été très nuageux à couvert avec souvent un petit crachin bien de chez nous.

A propos du radar ou de l’AIS, je suis moi aussi très surpris de l’avis (que je ne partage pas) de Christian Couderc, parce que même si ce n’est pas la panacée je pense que c’est quand même le système le mieux adapté à un petit bateau, l’idéal étant à mon avis de l’associer à un détecteur de radar/réflecteur actif type activ-écho, comme ça tu est sur que tu est vu, et tu vois via l’ais.

Pour le reste Nrs et Tropiques64 ont pratiquement tout dit concernant la nav au Tuamotu ou il convient d’être attentif, mais quel pied !

07 juil. 2009
0

Pour l'AIS
Peut-être que Christian Couderc avait rédigé cette partie de son article quand l'AIS n'était pas encore obligatoire sur les grosses unités, et qu'il a oublié de le mettre à jour depuis.

07 juil. 2009
0

Précision concernant les guides nautiques
La sté Moorings remet toujours à ses clients un guide nautique du coin ou ils sont installés?

Il y a des bases aux Tonga, Fidji, Raiatéa. A voir avec eux.

07 juil. 2009
0

je confirme
le pied total !

Au sujet de AIS, active-écho, mer-veille et autres engins qui dépendent du bon vouloir des autres bateaux Méfiance !!! Il y a dans ces coins du monde où les "autorités" sont loin des bateaux qui coupent TOUT (y compris les feux de route), nuit ET jour ... et je ne parierais pas mon premier maillot de bain qu'il y a quelqu'un sur la passerelle (toujours ça d'économiser sur les révisions obligatoires du matos)...(se méfier spécialement des pécheurs pélagiques asiatiques : ils travaillent comme des brutes dans des conditions épouvantables et s'écroulent dans les banettes dés que possible).
C'est pour ça (essentiellement) que je suis POUR un radar en mode veille, dés que l'on séjourne longtemps dans la cabine et donc quand tu dors.
Que cela ne te décourages pas, ça vaut largement l'effort ou plutôt l'attention portée à la prudence. En fait je serais plutôt envieux de pouvoir remettre ça, hélas ...

07 juil. 2009
0

il semble important , plus la barque est petite
d avoir un systéme a cardan efficace, fred me l a d ailleurs fortement conseillé il y a un mois
et le site cité par gwenwilli le confirme, le montage sur les pataras semble aussi séduisant

ce sera matereau de 3m50 ou a 4 m ou sur les pataras, pour moi .

07 juil. 2009
0

Les grains
Et le radar voit aussi les grains, ce qui peut éviter les réveils difficiles...

07 juil. 2009
0

Gwennili, je pense que tu as totalement raison
Je pense que tu as totalement raison. IL est vrai qu’un radar est certainement le système le plus sûr pour toutes les raisons que tu as évoquée. Mais je persiste à penser qu’il n’est pas le système le plus adapté à un petit bateau pour des raisons de poids d’une part,et surtout pour des raisons de poids mal placé,et aussi peut-être de conso.
Alors l’AIS c’est toujours « moins pire que rien ».

En effet les petits bateaux qui voyagent sont la plupart du temps surchargés, ce qui n’est pas anodin, alors autant éviter d’en rajouter.

07 juil. 200916 juin 2020
0

si non, l'idéal c'est :
ce modèle (du moins son équivalent) :-)
faible consommation mais nécessite beaucoup d'entretien (ce qui est TRES agréable...).

07 juil. 2009
0

Bilan de poids
J'ai pesé les éléments d'un 1623 que j'ai en attente d'installation:
aérien 4,6 kg (conforme au dessin de la notice)
câble 3,9 kg (tout le poids ne sera pas suspendu, 0,26 kg au mètre)
support Scanstrut 0,768 kg (y compris càble de sécurité et rivets)
Pierre

07 juil. 2009
0

stop!
ne pas confondre MerVeille (ondes radar) & AIS (vhf)...rien à voir, sauf la version qui couple les deux chez merveille (trés récente)

07 juil. 2009
0

Volonté et moyens
Il faut qu'il ait les moyens d'avoir un AIS en émission et/ou un radar, et qu'il ait décidé de les allumer.

07 juil. 2009
0

Assistance à la veille
Jean (Nrs), je suis tout à fait d'accord avec toi, et c'est l'une des raisons pour lesquelles je préfère le radar à l'AIS. A l'approche des côtes brésiliennes, j'ai croisé un nombre important de navires non détectables au merveille, même de nuit, contrairement à la zone Canaries ou tous étaient détectés. Aussi, mon prochain programme est côtier, le long du Nordeste brésilien jusqu'au delta de l'Amazone (avant de pointer sur les Antilles), sous un climat équatorial avec ses grains violent, avec sur la route pas mal d'embarcations de pêche pas forcément éclairées et certainement pas équipées radar ou AIS (les pêcheurs du coin ne roulent pas sur l'or). Le radar le fera mieux que l'AIS.

a+ / Raphael

07 juil. 2009
0

AIS / Radar
Je pars du principe, qu'un détecteur qui ne détecte pas tout, qui est sélectif (les cargos seulement, les gros navire à passagers)et qui ne détecte pas certains autres, (vedettes, voiliers de plaisance ou autres....bouées, cardinales...) n'est pas sûr à 100%.
Le radar en plus permet en cas de brouillard, mauvaise visi, grains... de se situer par rapport à la cote...
Le radar voit, l'AIS transmet quelques info...
:-p

07 juil. 2009
0

Euh...
je préfèrerais le modèle moins poilu!

07 juil. 2009
0

Pas de confusion, mais...
Pas de confusion chez moi entre les deux technologies, d'un côté le Merveille qui détecte les hautes fréquences des radars (et de l'Iridum!) et de l'autre l'AIS qui démodule un signal audio sur le canal VHF 87/88, mais dans les deux cas la détection se fait selon le bon vouloir du captain du navire cible, et aussi selon ses moyens financiers, la simple présence du navire ne suffisant pas.

08 juil. 200916 juin 2020
0

témoignage
Bonjour,
D'accord avec le choix du radar comme électronique principale car il transcrit une réalité (= ce qu'il voit et qui existe vraiment)et non le résultat d'un savant calcul mathématique issu de la réception satellite.
Un fabuleux outil de relèvement et de positionnement !
Pour l'emplacement, j'ai opté pour le matereau de 2,560m ar tribord (because priorité)
A angle de roulis égal, l'image est plus stable car le radôme décrit un arc de cercle 2 fois moins long que s'il était placé à 5m
Quant aux creux de 3,50m (pas oublier la hauteur du pont, SVP) comme il y a une tempo et vu le vitesses de rotation de l'antenne, l'image reste parfaitement exploitable
J'ajoute que je n'ai pas coupé le câble blindé par "Monsieur Furuno", que tout est démontable sans trop de travail (hivernage ?), que l'entretien est facilité (merci les mouettes sur le radôme)
la fixation sur le mât (avec connecteur coupé et dominos sous le pont dans 90% des cas) se fait en général à un endroit ou les trous fragilisent le profil... imaginez ce qu'endure l'antenne et son axe quand les voiles claquent ou que le mât vibre après être "tombé dans un trou" ?
Pour les effets de masques la position décentrée n'est pas pire, à mon sens, que dans l'axe de l'enrouleur de génois (mouillé ?) avec les haubans et bas haubans sur le travers
Bon, tout cela se discute et le montage sur pataras mes semble aussi très bien (av cardan ?)
bonne journée

08 juil. 2009
0

Pour avoir eu une très mauvaise expérience avec cargo
J'encourage de nouveau, après l'avoir déjà fait, Yacare à prendre un radar.

Comme il a déjà été dit, il y a des zones ou des bateaux qui n'émettent aucun signal AIS.

Quand on est un petit comme nous IL NE FAUT PAS FAIRE CONFIANCE AUX GROS ... (toute allusion à la masse corporelle mise à part ;-) ) il faut un système actif de détection et non un système passif qui dépend des autres.

Ensuite, si je peux me permettre ...
le système d'alarme sur WP pour eviter les récifs est une mauvaise idée puisque la position des récifs sur les cartes est approximative.
Il faut evidemment garder un GPS. même si l'on ne s'en sert que près des côtes ou deux fois par jour. C'est pas ça qui va vider les batteries.

Même chose concernant le pilote électrique.
Il peut très ne devoir servir qu'au moteur et dans ce cas pas de souci de batterie ...
Rien ne t'oblige à l'utiliser sous voile si tu as un régul.

08 juil. 2009
0

Alarmes sur récifs
Avec une marge de sécurité de plusieurs milles autour des récifs je ne vois en quoi ce serait une mauvaise idée.

Ce ne sera pas des alarmes sur l'approche de points, mais des alarmes sur l'approche de zones englobant les dangers avec une marge de plusieurs milles. J'utiliserai un logiciel de cartographie pour tracer ces zones en 2D que j'exporterai ensuite vers mon appareil.

a+

08 juil. 2009
0

Ce débat est intéressant
car il traduit des philosophies différentes concernant l’approche de la navigation hauturière.
Donc, à chacun sa vérité.

Mais au-delà de sa propre sensibilité, il y a certaines contraintes liées au bateau lui-même.

Les choix qu’ont fait des intervenants comme Atlante, Breizhou, ou d’autres sont pleins de bon sens, mais à mon avis pas adapté au bateau de notre ami Raphael. J’en rappelle les caractéristiques : 7.50m, 1800kg, 1.30m de tirant d’eau, 38% de rapport de lest.

La croisière hauturière sur un petit bateau implique FORCEMENT une philosophie minimaliste (au moins si on veut garder un minimum de qualités marines à son bateau),et donc forcément un niveau de sécurité moindre qu’avec un bateau plus grand, que ce soit la sécurité active ou passive.
C’est un fait qu’il faut accepter si on a choisi de partir loin avec un petit bateau.

Un First25 dans sa configuration d’origine qui retombe dans un creux subira une contrainte X. Le même bateau abominablement surchargé subira une contrainte XXX.
Le mat, le gréement subiront eux aussi des efforts pour lesquels il n’ont pas été prévus.
La courbe de stabilité du bateau sera aussi modifiée, et mon avis pas dans le bon sens.
Le bateau sera aussi moins agréable, moins vivant, et je ne parle pas des performances.

Je me permet cet avis car je vens de prendre connaissance de ton blog, Raphael au demeurant très sympa, mais je dois dire que j'ai été surpris de l'importance des poids embarqués!

Celà dit je t'envie, je remettrai bien ça, mais bon, chacun son tour.

Amicalement.

08 juil. 2009
0

Bilan de masse
On va dire que le poids de mon radar remplacera celui de mon enrouleur que j'ai viré avant mon départ du Havre, sachant que la plupart des F-25 sont équipés d'enrouleurs et n'ont pas de radar... Dans ma zone de navigation, le radar sera plus utile qu'un enrouleur, et m'évitera de finir broyé sous l'étrave d'un navire. C'est comme çà que je vois les choses.

Dans la zone côtière du Brésil, mon Merveille n'a presque jamais sonné malgré l'importance du trafic, et je suis quasi persuadé qu'il en aurait été de même avec un AIS.

Pour le reste du poids, j'ai en effet des optimisations à faire, mais j'ai commencé: Groupe électrogène viré, installation d'un dessal prévue avant le prochain départ pour limiter le poids de l'eau embarquée, un seul safran de secours mais 5L de résine et de la fibre pour solidifier une cloison si c'était nécessaire...

J'avais conservé mon ancien radeau au départ des Canaries. Naviguant en solo, je m'étais dit qu'il pesait moins qu'un équipier... Mais comme lors de mon prochain départ on sera deux pour caboter le long des côtes brésiliennes, peut-être que l'ancien classe V fera une personne heureuse à Jacaré.

a+

08 juil. 2009
0

Dis moi tropiques,
Est-ce que l’AIS que tu monte sur les bateaux que tu convoi est un récepteur que tu connecte à un pc ou un récepteur autonome avec son écran.

Je pose cette question parce que j’envisage d’équiper mon bateau d’un récepteur AIS NASA qui n’est pas trop cher, petit, léger et que je monterai sur un pivot de façon à ce qu’il soit visible de l’intérieur comme de l’extérieur.

Que pense-tu de cet appareil ?

09 juil. 2009
0

Merci
Je me doutais bien que tout çà allait dévier à un moment ou à un autre par une leçon de morale. Mais bon, merci pour vos interventions à tous. a+ / Raphael

08 juil. 2009
0

Enrouleur / Pas enrouleur
Eternel débat. Ca dépend aussi des bateaux. Le bateau en métal de Jacques Riguidel m'a l'air bien plus solide et bien plus récent que mon First-25, et plus à même d'encaisser les contraintes ajoutée par un enrouleur dans le gros temps. J'ai subis quelques bonnes bastons, et à chaque fois je me suis dit: "Heureusement que tu n'as pas d'enrouleur"...

Quand tu dis que l'AIS a bien fonctionné le long des côtes brésiliennes, détectait-ils les bateaux de pêche? Etais-tu en solo?

a+

08 juil. 2009
0

une reflexion interessante
Jacques riguidel, auteur d'un récent tour du monde en solitaire sur un petit bateau
écrit sur son site:
www.globe-puissance9.com[...]les.php

[J’avais décidé de ne pas monter d’enrouleur. Pour deux raisons:
- A cause du poids dans les hauts (tube enrouleur+voile)
- A cause de la prise à la mer de la voile enroulée, en cas de chavirage.
Après ma chute à l’eau, sur la plage avant, j’ai changé d’avis!... Le solent sera monté sur un enrouleur.]

quand à l'AIS...le mien...à parfaitement fonctionné le long des côtes brésiliennes, de rio a salvador , et aussi sur toutes mes longues navs,depuis que je le monte systematiquement sur les bateaux que je convois!

08 juil. 2009
0

nasa
boite noire que je connecte à mon PC. C'est la formule la plus adéquate pour moi...et j'en pense que du bien!
raphael, les pêchous ne font pas partis du jeu,ne sont concernés que les cargos par l'AIS.
mais quoi qu'il en soit , si tes yeux ne sont pas sur le pont au bon moment, tu te prendras le container qui flotte entre deux eaux.
pour J. Riguidel, ce que j'ai relevé d'intéressant pour l'enrouleur, c'est le fait que jacques a faillit passer à l'eau du fait de son absence!...Et non pas que son bateau soit comme ci ou comme ca! et la sécurité en nav commence par soit même...

08 juil. 2009
0

l'enrouleur
je suis sur que non seulement le radome et le bout de cable dans le mat seront moins lourds et il y aura moins de fardage qu'un genoa enroule
avec un etai larguable et un tourmentin dessus ,
avec le radome aux barres de fleches .par contre sur un voilier comme le first 25 l'ajout d'un mat de 3m sur l'arriere augmente le fardage et c'est du poids mal placé.
pour le reste je suis completement d'accord avec raphael concernant les options de navigation
en approche des attols.
le cardan est valable pour une nav au près ,je ne pense pas que ce soit le cas dans ce sens la
ou alors la terre a changé sa rotation .
alain
:-)

08 juil. 200916 juin 2020
0

60nora : tu m'explique svp ?
le cardan est valable pour une nav au près ,je ne pense pas que ce soit le cas dans ce sens la
ou alors la terre a changé sa rotation

Peux-tu décrypter ?
@+

08 juil. 2009
0

je decripte
le regime general des vents est occasionné par les force de coriolis .
dans le sens ou il va il y a de fortes chances pour qu'il fasse du portant ,si le sens de rotation de la terre change le regime general des vents le fera probablement.
j'utilie le radar depuis très longtemps .
avant je ne le mettais que par necessité par mauvaise visibilité ou pour trouver les grains et les orages et quand la veille n'etait pas assurée pour diverses raisons .
je n'ai jamais eu de cardan mais cela ne m'a jamais géné .
l'angle de balayage et le lissage de l'image
me paraissent suffisants de toutes façons je ne navigue jamais avec plus de 15° de gite maxi et le moins longtemps possible .
cordial
alain :-)

09 juil. 200916 juin 2020
0

concernant la fiabilité de l'ais
elle ne dépend que du bon vouloir des bateaux censés émettre. Si l'on en croit la carte visible à cette adresse www.marinetraffic.com[...]lt.aspx il n'y a actuellement aucun bateau dans le golfe de Gascogne entre Bordeaux et Lisbone !

09 juil. 2009
0

Manière de relayer l'info
Le fait que peu de navire apparaissent dans le Golfe de Gascogne sur ce site Internet, çà doit être lié à la manière dont l'information est relayée, et non à la présence effective de navires équipés AIS. On voit bien qu'après la sortie des rails de la Manche, ou le trafic était intense, il n'y a soudainement plus rien, mais il y a forcément du monde.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (65)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021