Installation propulseur d'étrave

Bonjour à tous,

Je vais faire installer un propulseur d'étrave sur mon oceanis ... je me demande si :
- cela ne va pas diminuer ses performances ?
- quel type de propulseur ... tunnel ou encastrable ...?
et si quelqu'un aurait une bonne adresse côté marseille ?

Merci à tous.

L'équipage
23 jan. 2014
23 jan. 2014
0

Bonjour Gilles

Pour les infos, contactes chrysm sur le site, il l'a fait sur son O37...

23 jan. 2014
0

Grand merci Fredau13 ..... 13 tu es proche marseille ?

23 jan. 2014
0

mon bateau est à Port de Bouc ; moi, Salon
Je dois pouvoir t'avoir un installateur, si besoin (MP)
frederic

23 jan. 2014
0

pourquoi pas ...tiens on aurait pu se croiser jusqu'à la semaine dernière j'étais à port saint louis (port napoleon)

23 jan. 2014
0

pour te faire une petite idée, je te propose de lire le très bon article de Chrysm sur notre forum dédié aux Océanis :
oceanisvoiliers.forumactif.org[...]btq85dp
frederic

24 jan. 2014
0

merci

23 jan. 2014
0

gil_mars : quel Océanis ? (pas renseigné dans ton profil) ... Ils ne sont pas tous pareil (les Océanis) et la dimension du propulseur non plus.
.
Si j'avais eu les sous j'aurais pris un rétractable (je suppose que c'est ça que tu appelles encastrable), mais c'est quasi 2x plus cher. C'est clairement plus "net" pour la navigation et un second plus : le propulseur est plus profond sous l'eau donc moins de cavitation (ça dépend des Océanis cela dit).
.
Performances/océanis ... hum... ;-) Disons que si le tunnel est bien réalisé , la différence n'est pas sensible sur un bateau de ce type (je parle pour des bateaux de croisière de plus de 35 pieds). Après si tu mets ça sur un 31... peut être... encore que...

24 jan. 2014
0

Bonjour Chrysm, ca y est j'ai renseigné mon profil ( c'est un 473) effectivement je voulais dire retractable , ce qui me fait peur c'est la mecanique qui retracte les hélices et puis si c'est deux fois plus cher on va oublier. merci pour ton retour.

24 jan. 2014
0

Fais toi faire un devis par un pro avant de te fier uniquement à ceux que j'ai eu dans le passé sait on jamais !?
.
La mécanique du rétractable bien que dans l'eau n'est exposée que lorsque le prop est utilisé c'est a dire très peu souvent en fait. Bien sur comme tout sur un bateau c'est exposé à l'environnement ...
.
Sur un 473 il faudra envisager un prop plus puissant que sur mon petit 37. Je n'ai plus les abaques en tête mais au moins 125KgF. Si ce n'est plus. As tu du 24V à bord (ce serait plus simple vu les puissances en jeu) ?

24 jan. 2014
0

Je suis dans l'attente de 3 devis..... merci encore pour ton message.

13 mar. 2014
0

Il te faut au. Minimum 130 kg de poussee en 12 volts je ne pense pas que cela existe, il faut çoupler et installer un 24 volts

24 jan. 2014
0

Bonjour, selon ma petite experience, le tunnel ne genere pas vraiment de pertes en terme de performances, celles ci etant negligeables en croisiere... par contre, il arrive que les retractables se bloquent soit en position rentree, et probleme pour manoeuvrer, soit en position basse et la c'est beaucoup plus dangeureux car il reste en permanence expose (effort direct en navigation sur tout le systeme et sa fixation) et peut creer une voie d eau en cas de choc avec un corp etranger et Dieu sait qu'il y en a plein dans la Grande Bleue...
Sinon pour un 47 pied comme suggere plus haut, il te faudra plutot un 24V avec un parc independant de batteries dedie, car les consommations et donc les courants absorbes sont enormes. Le parc de batteries devra etre place a l'avant au plus pres du propulseur afin de diminuer les longueurs de cables et pertes en ligne.
Bonne journee, Fredo.

24 jan. 2014
0

Bonjour Fredo, merci pour ton message et oui je suis tout à fait d'accord avec ça sera tunnel et rien d'autre.
Bonne journée à toi également

09 fév. 2014
0

Je vais devoir faire un choix entre le ct100 max power et le se100 side power....... j entends tout et n importe quoi des professionnels les uns se veulent alarmistes et m affirment que le ct100 (100kg) n est pas suffisant sur le o473 les autres me disent que c est celui que Bénéteau installe sur les o473.... qu en pensez vous ?

09 fév. 201409 fév. 2014
0

Pour un 47', VETUS préconise une propulseur de 95 à 105 KGf , (diamètre de tunnel 185 mm), ce qui me semble très suffisant.

La force nécessaire d'un propulseur dépend certes de la longueur du bateau, mais aussi du fardage de toutes les superstructures puisqu'il s'agit le plus souvent d'agir contre un vent traversier.

sur le plan consommation, prévoir 6 à 8 KW (610 A. en 12V., ou 320 A. en 24 V.) , donc les batteries en conséquence (environ 1200 Ah) ; emplacement selon possibilités.

10 fév. 2014
0

Ca sera le ct100 .....merci Daniel

10 fév. 2014
0

J'ai un 47 pieds et 140 kgs de poussée en 24 volts, il
faut ça pour etre tranquille, j'ai un peu plus de fardage que l'océanis (mat de 24 m ) .
Ce n'est pas parce que Bénéteau installe un 100 kg que c'est une référence. La différence de prix et le poids entre un 100 et un 140 ne doit pas etre énorme, quant aux perturbations dues au tunnel, le stratifieur peut faire une sorte de bulle à l'avant du tunnel afin de devier les filets d'eau, par contre il te faut 2 batteries dédiées .
Bénéteau installe un 100 kg car le propulseur est un 12 v et si ils installent plus gros ils doivent passer en 24 volts avec coupleur et l'acheteur ne faisant souvent pas la différence prend ce qu'on lui vend

10 fév. 2014
0

Déjà avec environ 100 Kgf , ça réclame 1200 Ah de batteries ; est-ce que tu a bien raisonné pour le poids d'un parc de 1600 Ah pour un propulseur de 140 Kgf ? sans compter le prix et les chargeurs moteur et quai à atteler ...

10 fév. 2014
0

Merci pour les conseils pioupiou et merci Daniel mais ça y est j ai passe commande pour le ct100 ce matin.....
Je vous raconterai...

11 fév. 2014
3

@daniellouis il me semble que tu as mal calculé.
Si le bazar consomme 600A on ne manoeuvre pas pendant une heure avec la bête en permanence. On donne des petites impulsions de 10" max c'est une aide pas un organe de propulsion. En considérant que tu vas donner en principe 5 ou 6 impulsions de 10" ce qui fait 1mn donc une batterie de 120Ah est suffisante. Par contre il faut une batterie de démarrage qui peut donner beaucoup de courant instantanément sans se dégrader.

@+

11 fév. 2014
0

Autrement dit, tu affirmes que l'on peut tirer 600 A. d'une batterie de 120 Ah.

Je vais paraphraser les comiques : Y en a qui ont essayé... ils ont eu des problèmes....

13 fév. 2014
0

Mai oui mon cher Daniel regarde ton démarreur de voiture il pompe environ 350A en normal si la tension batterie est faible ça monte tout de suite et encore c'est pour une petite voiture.
C'est d'ailleurs pour cela qu'il faut faire attention au courant qu'une batterie peut donner en instantané 750A et non sa réserve en Ah.
Certains confondent et croient que parce qu'ils vont mettre une batterie de 120Ah leur bourrin va mieux démarrer alors que la plupart des moteurs n'ont besoin que d'une 65Ah mais fort courant.

11 fév. 2014
0

Egalement merci pour ces précisions okilebo.

11 fév. 2014
0

bonjour,
Pour ce qui est des batteries, Beneteau monte systematiquement des batteries au gel qui acceptent des decharges profondes et repetees, en tout cas beaucoup plus que les traditionnelles.
Pour ce qui est de la conso, n'oublies pas non plus que lorsque tu manoeuvre ton propulseur, tu as toujours le moteur en marche, donc un apport direct de courant en provenance de l'alternateur, soit au moins une cinquantaine d'amperes...

Je suis certain que tu as fait le bon choix et que tu n'auras aucun probleme avec ton prop, juste a penser de bien diminuer au maximum les cables entre celui-ci et ses batteries dediees pour eviter les pertes en ligne.
Bien cordialement, fredo.

12 fév. 2014
0

Heu Beneteau monte systématiquement des batteries au gel ? Plus depuis 10 ans...

11 fév. 2014
0

sur un land fall 39 quille longue il y a un propulseur de 150kf en 12v alimenté par toutes les batteries du bord
qui se couplent avec un gros relais au moment de l'utilisation , il est branché en positif au travers d'un disjoncteur 200a sur la batterie moteur et le négatif est commun avec celui du guindeau .
ça doit faire 10ans que c'est monté comme ça et ça fonctionne parfaitement .
la première fois que j'ai vu ça ,ça m'a surpris
mais bon ...
alain

11 fév. 2014
0

VETUS dit dans sa doc qu'un propulseur de 150 Kgf nécessite plus de 600 A. en 12V.
J'ai un sérieux doute quant à ton disjoncteur de 200 A. ; ou alors il y a une erreur sur la force déployée ; j'avais pour ma part un propulseur de 50 Kgf sur un 34' acier , je trouvais ça bien suffisant (sauf un jour de vent de 30 nds dans un port où il a été mis en échec). Ce qui me laisse à penser que 150 Kgf pour un 39' est très surdimensionné.

11 fév. 2014
0

De toute façon notre ami a fait son choix.... alors....
Il n'a plus qu'à nous expliquer l'installation
Frédéric

11 fév. 2014
0

1 kw c'est 736w soit 75k/m 150kg/M c'est deux kw
200a en 12v ,c'est 2.4kw soir un peu plus du double
si le propulseur pousse au maximum ,ce qui est rarement le cas
la plupart des batteries délivrent en instantané six a 8 fois leur puissance nominale une 100ah peut délivrer au moins 600a évidement il ne faut pas le faire pendant 1/4 d'heure
évidament je ne prends pas en compte les courants de démarrage ni le rendement du moteur ,il ne faut pas oublier que l'alternateur du moteur fournit pendant les manoeuvres .
alain

11 fév. 2014
0

TOUT FAUX :
On parle ici de Kilogrammes-forces : il est question d'un propulseur donnant une poussée de 100 Kgf

En sus, consulte un spécialiste des batteries : 600 Ampères qui passent au travers d'une batterie de 100 Ah, les plaques vont en prendre un fameux coup, même en dix secondes ; en fait, tu n'auras pas l'occasion de le faire deux fois.

11 fév. 201411 fév. 2014
0

Mon système, c'est le manuel VETUS !! Et il dit que pour alimenter un propulseur de 100 Kgf en 12 V. , il faut 600 Ampères ; je vois mal comment tu peux mettre en ligne un disjoncteur de 200 A. (??)

11 fév. 2014
0

j'ai 150 kg de poussee et 2 batteries de 12 v en 75 amperes ca fonctionne parfaitement depuis 6 ans. Quant a le faire tourner 10 secondes, c'est enorme, on ne s'en sert pas pour pivoter sur place, on donne quelques impulsions tres brèves de l'ordre de 2 ou 3 secondes histoire d'affiner, sachant que le propulseur donne de l'inertie en latéral et souvent on insiste pour rien surtout au début

11 fév. 2014
0

j'ai 150 kg de poussee et 2 batteries de 12 v en 75 amperes ca fonctionne parfaitement depuis 6 ans. Quant a le faire tourner 10 secondes, c'est enorme, on ne s'en sert pas pour pivoter sur place, on donne quelques impulsions tres brèves de l'ordre de 2 ou 3 secondes histoire d'affiner, sachant que le propulseur donne de l'inertie en latéral et souvent on insiste pour rien surtout au début

11 fév. 2014
0

ton sytème c'est mks mkps ou mts ?
alain

11 fév. 2014
0

600a ou 600ah ,ça pas être la même confiture !
une batterie de 80ah te les délivrera sans problème
sur ta voiture ton démarreur doit faire dans les 2kw en 12v
soit 167a
combien fait ta batterie 60ah ?
on monte souvent des batteries tubulaires pour le propulseurs pour leurs qualités aptes a délivrer une forte puissance en instantané
souvent on met les batteries près du propulseur pour éviter les longueurs de câble de très forte section .
mais s'il y a moins de 5m c'est jouable d'utiliser celles du bord
avec du 70mm2 et surtout on s'emm. moins avec les systèmes de charge .
j'ai posé du max power et du vétus aussi bien en étrave qu'en poupe , j'ai mis au point un systéme de relais croisés permettant de passer deux batteries de parralléle à série quand on demande du jus a l'appareil en 24v .
maintenant ça existe tout prêt ,mais c'est pas cadeau
alain

12 fév. 2014
0

j'ai voulu dire 1cv c'est 736w

25 fév. 2018
0

Bonjour

1 cheval vapeur = 736w soit 0.736kw
1kw c'est 1000w
1000w avec 12v c'est 83.33 ampères ( p=ui)
1000w avec 24v c'est 41.66 ampères

11 fév. 2014
0

Daniel, si je me permets, il me semble que tu confonds A et A.h.
Le courant que peut débiter une batterie de démarrage classique, type automobile de 70 à 90 Ah de capacité, est de 600-800 A. Cette caractéristique est donnée sous l'acronyme CCA, en anglais "Cold Cranking Amperage" ou courant de démarrage à froid. C'est le courant que peut débiter la batterie pendant 30 secondes, à une température froide (-18°C / 0°F), sans que sa tension ne descende en dessous de 7,2V. La température extrême donne à ce paramètre une grande marge de sécurité.
C'est un paramètre plus important que la capacité (qui se mesure an A.h.), pour des batteries dimensionnées en fonction de la puissance qu'elles peuvent fournir plutôt que de l'énergie.
Par exemple une PowerBull (Banner) de 100Ah a un CCA de 800A.
Elle conviendra donc pour fournir 600A (x2 si c'est du 24V).

11 fév. 201411 fév. 2014
0

J'ai utilisé un propulseur durant des années ; alors moi, je ne suis pas dans la théorie, mais dans l'expérience ; je vous souhaite bonne chance dans vos montages

Je sais en particulier que par grand vent j'ai mis plusieurs fois à genoux un parc de 400Ah avec un propulseur de 50 Kgf

11 fév. 2014
0

sur le landfall il a plus de dix ans et ça fonctionne très bien
alain

11 fév. 2014
0

uuuh je crois que j'ai posé une question à laquelle vous répondez précisemment et je vous en remercie tous mais je suis largué electriquement parlant... dans tous les cas merci je ne croyais pas en m'inscrivant dans cette petite communauté voir une telle entraide et ça fait vraiment plaisir à lire...et comme le dit fredau les dés en sont jétés ...je vous promets de vous réserver mes premières impressions...

Un tres grand MERCI à tous !

11 fév. 2014
0

Bonjour,

L'ampère-heure ou ampèreheure1 (symbole : Ah) est une unité de charge électrique. C'est la quantité d'électricité traversant une section d'un conducteur parcouru par un courant d'intensité de 1 ampère pendant 1 heure.

L'unité du système international (SI) est le coulomb, mais l'ampère-heure est tolérée pour indiquer la capacité des piles et batteries.

Une batterie de capacité 50 Ah peut délivrer 50 ampères pendant une heure ou 25 ampères pendant deux heures, etc.

P(puissance en Watt)= U(tension en Volt)xI (intensité en Ampères)

sidePower SE100=6300W

6300W= 12Vx525A = 24Vx263A

Une batterie de 100AH sera vidée en environ 9mn (80A/H disponibles/ 525A) en 12V et 18mn en 24V
prendre en compte les pertes également.
et le fait qu'une batterie déchargée à 80% se détruit très vite.

Pour ce qui est de l'intensité délivrée au démarrage

Communément dite « intensité nominale au démarrage » ou « puissance au démarrage »
exprimée en Ampères (A)
Cette caractéristique est utile principalement pour les batteries à usage de démarrage ou plus généralement pour les applications demandant très brièvement une forte charge
On donne l’intensité nominale en Ampères qu’est capable de délivrer la batterie pendant un
court laps de temps (environ 5s), cette forte intensité est nécessaire par exemple pour alimenter les démarreurs de nos moteurs thermiques, elle varie généralement entre 250A et 1000A suivant les modèles.

Une batterie de démarrage de 100 A/H peut délivrer environ 800 Ampères mais pendant quelques secondes uniquement.

le propulseur fonctionnera donc avec 1 seule batterie en 12V mais l'autonomie sera courte et le risque d'endommager la batterie important en cas de longues sollicitations du propulseur.

Cordialement

Yannick

12 fév. 2014
1

Je vais peut être dire une bêtise mais...
.
Il me semble que pour la décharge rapide c'est plus une question de CCA que d'Ah...
J'ai donc une Optima blue top SLI 4.2 50Ah 815 CCA (HCA aux alentours de 1000) pour mon propre propulseur qui consomme 350A en fonctionnement (4,3kW, 85 KgF) donc 4300/12 (et pas 12,4 car quand on tire dessus...) =~ 350A .
.
Concernant la consommation électrique pure : si on arrondit (gros gros arrondi) à 500A (norme de mon fusible) une impulsion de 4 secondes (déjà assez longue) va consommer ~0,55Ah . Comme le moteur tourne qu'il fournit déjà ~10% de l'appel de courant... restent ~0,45Ah . Il faudra sur une batterie 50Ah grosso modo 6 minutes de moteur pour "compenser". En réalité on est plutôt sur la moitié de tout cela, mais quand on calcule on prévoit large pour éviter de mettre le feu...
.
Concernant la décharge rapide et la capacité de la batterie à "supporter" le "choc" d'un tel appel de courant. Il faudrait connaître surtout le HCA non pas à 27°C mais à la température réelle et dans l'état de la batterie. Pas facile. Cela dit la batterie que j'ai est censée fournir 3 fois le courant max demandé. Même si la batterie se dégrade de 50%, on sera encore au dessus du courant max...
.
A priori si tout va bien, ce qui va mettre le système hors service ce n'est pas la batterie mais la température du moteur du propulseur. La plupart (lorsque le constructeur est honnête) annoncent des temps de service de l'ordre de 2 minutes (en fonctionnement continu). Au delà, fusible thermique. Prenons 2 minutes ... de fonctionnement continu (donc sans aucun arrêt) : Ca va manger 16Ah sur la batterie de 50Ah soit 30% de sa capacité. En reste dans une zone acceptable sans détruire ses capacités de recharge. Sans oublier que pendant tout ce temps , le moteur thermique est en route et fourni du courant... Bien sûr une telle conso, prévoir quelques temps pour recharger la batterie...
.
La plupart du temps, même quand il y a du vent fort on est sur des impulsions de 3 à 4 secondes , une dizaine de fois... Plus ou moins espacées dans le temps... Après on peut aussi avoir des impulsions plus longues mais c'est assez peu utile....
.
Pour gil_mars... un 100 KgF pour un 47 pieds ... ça me parait très sous-dimensionné. Tout dépend du fardage de la bête... Cela dit j'aurai plutôt visé dans les 150 KgF... Ca fonctionnera dans le petit temps, mais si le vent se lève... Après c'est un avis de néophyte.

28 mar. 2014
0

47 pieds avec le fardage qui va avec, j ai un 150 kg en 24 volts (12+12 avec coupleur) en tunnel. Vu la puissance du bateau, ca ne doit pas freiner grand chose et je n'ai pas trop confiance dans les rétractables, il y a beaucoup plus de soucis que sur les tunnels et c'est 3 fois moins cher. J'ai 2 batteries Optima il me semble à spirales, ce doit etre des 75 A, c'est amplement suffisant, et si pour une manœuvre cul à quai on l'utilise 10 secondes c'est le maximum.
J'en suis à me demander si je n'aurais pas interet à virer ces batteries et me brancher sur le service, quitte à tirer 12 mètres de fil de grosse section, on gagnera quelques dizaines de kilos. Quelqu'un a til déjà essayé ce montage ?
Chaque année, antfouling et en saison, un coup de brosse.

29 mar. 2014
0

Merci Chrism, ca semble complique , je vais oublier

29 mar. 2014
0

@pioupiou : ça confirme ce que j'ai écrit plus haut.
.
Concernant ta question , il faudrait en savoir un peu plus sur les caractéristiques exactes de ton propulseur. Cela dit , pour faire cela , c'est possible, il te faut calculer la section de câbles en cuivre à amener à l'arrière. Tu peux utiliser la calculette de PTP par exemple en faisant attention de bien rester en dessous de 60° d'échauffement maxi.
.
Si je prends le sidepower se150 en 24v comme base de calcul : 8800w en 24V. Soit 24 m de câbles aller retour. A ce régime il te faut du 150mm2 strict minimum (ou 2x75 de la même longueur exactement). Si tu optes pour du 150mm2 , il te faudra (si tu le fais toi même ) la pince à sertir adéquate , idem pour couper le cuivre, des manchons adaptes et espérer que les supports batterie , fusible et prop aient le diamètre des cosses à sertir (14 en général ). C'est lourd, cher et pas souple donc peu aisé à passer. Il existe du câble dit Hiflex mais je ne suis pas sur qu'il existe en 150... Et le prix... En outre tu as déjà un câble de 35 ou de 50mm2 qui fait le même trajet pour la charge moteur des batteries... Qui doit sûrement servir aussi au guindeau électrique ... Et tout cela a condition que ta batterie de démarrage soit en 12v (les batteries servitude ne sont pas adaptées au propulseur, pas assez de CCA mini 600cca )

29 mar. 2014
0

Pioupiou ce n'est pas très compliqué mais c'est cher et lourd (à peu près autant que les batteries que tu as à l'avant). Si tu n'as pas du 24V à l'arrière... laisses tomber tu ne ferais que t'ajouter des problèmes.
.
Ta fiche n'étant pas renseignée difficile de t'aider plus.

12 mar. 2014
0

Les travaux commencent j'ai mis quelque photos dans un album pour ceux que ça intéressent.... je vais en mettre d'autres ce soir.

12 mar. 2014
0

J'ai un propulseur d'étrave en tunnel c'est un vrai nid à moule.
J'ai acheté le bateau avec , si je l'avais eu sans je n'en aurais pas installé c'est trop fragile et la dépense ne vaut pas le service rendu.
cdlt

12 mar. 201412 mar. 2014
0

@ Alioth

Ah bon ! tu hivernes vers Marenne- Oléron ?

Si ton propulseur est envahi, c'est que tu ne t'en sert pas assez : aucune moule ne peut résister au flux ; en sus, tu peux mettre de l'anti-fouling dans le tunnel.

J'ai vu sur un propulseur des minuscules berniques collées sur l'hélice en plastique , mais des moules, pas encore.

12 mar. 2014
0

Non je suis en med et c'est vrai ce n'est pas des moules mais des chapeaux chinois et ils ne sont pas petits + tous les bestioles informes qui s'accrochent sur la coque mais qui semblent particulièrement apprécier le tunnel qui est pourtant bien enduit d'antifouling ainsi que les hélices. Le fonctionnement des hélices ( il y en a 2) ne les gênent pas.
C'est que je m'en sers peu , mais à vrai dire pourquoi s'en servir si ce n'est pas utile !

28 mar. 2014
0

J'ai mon propulseur depuis 2 saisons maintenant. 1 chapeau chinois (3 mm) a réussi à s'installer dans le tube, par contre mes 2 hélices étaient gavées. Mon prop me sert tous les 15j (sauf à Noel) environ. La cause : je n'avais pas mis d'antifouling sur les hélices (en plastique). Cette année j'ai nettoyé et mis de l'antifouling (j'ai choisi d'utiliser le Velox on verra). Le tube a autant d'AF que le reste de la coque. J'utilise de l'AF erodable (Nautix A4).
.
gil_mars : j'attends les photos !!!!!!!!!!!!!

28 mar. 2014
0

Hello chrysm,
Regarde dans mon album.... il ne reste plus que l installation du moteur et des batteries je pense que semaine prochaine tout sera termine....

11 mar. 2015
0

Sur mon Océanis 440, 100Kgf. La batterie AC Delco 150, 1000CCA a rendu l'âme.
Deux problèmes: Elle n'a peut-être pas supporté les démarrages, un élément défectueux (malgré que le voyant vert indique qu'elle est chargée). Je la remplace donc par une similaire mais 1100CCA. Toutefois ce n'est peut être pas a batterie qui est en cause mais la décharge complète lorsque j'étais abscent. Le spécialiste (qui est loi d'en être un) a raccordé le fil de charge en parallèle avec la batterie de service au lieu de passer par un bloc de diodes ou coupleur. Ce qui fait que j'ai deux batteries foutues. Je vais donc remettre tout cela en ordre. Je pense que le vrai problème sur un bateau, c'est de corriger les erreurs des autres, même des pseudo spécialistes qui installent des équipements trop sophistiqués pour leur niveau de connaissance.

11 mar. 2015
0

remets tout dans l'ordre et achète un petit panneau solaire (et un régulateur) pour maintenir la batterie en charge quand tu es absent : les batteries meurent par décharge complète.

11 mar. 2015
0

En lisant ce fil, je me demande pourquoi toujours des propulseurs à hélice et personne n'a installé juste une pompe à eau réversible ou normale mais avec une vanne d'inversion de flux. La pompe projetterait de l'eau par un tuyau et une sortie de chaque bord. L'avantage serait une mécanique plus simple. Mais bon, c'est pas non plus impossible que je dise une bêtise...

11 mar. 2015
0

des dispositifs de ce genre ont été testés :

  • le rendement global est très nettement affecté par les pertes de la turbine et surtout les pertes de charge des tuyauteries, car le débit recherché est très important.

  • le volume de moteur + pompe + tuyauterie + électro-vanne est beaucoup plus important qu'un propulseur simple en tunnel, sans compter la multiplicité de pannes possibles.

  • un propulseur est simplement un moteur électrique et une hélice ; pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

12 mar. 2015
0

Pour ceux que ça intéresse et qui maîtrisent la langue de Shakespeare, le sujet des Jet thrusters a été longuement débattu ici : www.myhanse.com[...]11.html

25 fév. 2018
0

vu en Angleterre, sur les cales sèches, une petite plaque en haut du tunnel, de chaque côté, à mon avis, pour empêcher l'air d'être aspiré et de faire caviter.

11 mar. 2015
0

Pourtant le JET THRUSTERS a l'air d'être efficace.
Des passe-coque au lieu d'un gros tunnel à l'avant lequel constitue toujours un point faible et une source d'emmerde possible.
Quand à l'efficacité les voiliers modernes ayant moins de volume immergé à l'avant le tunnel se retrouve toujours trop près de la surface et cela nuit au débit. C'est le cas du mien.

www.jetthrusters.com[...]/

12 mar. 2015
0

tellement efficace que je n'en ai encore pas vu un seul installé

12 mar. 2015
0

Il y a aussi que les passe-coque sont énormes : 3,5 pouces pour l'entrée et 1,25 pouces pour les sorties. Sachant que les conduits sont par essence très renforcés, les rayons de courbure doivent être très encombrants.
En plus imaginer un passe-coque de 3,5 pouces (soit presuqe 10 cm de diamètre) + la vanne qui va avec et la tétine... ça doit faire un assemblage énorme... et méchamment lourd
Sur un yacht à moteur, je peux comprendre, sur un voilier "normal" je ne vois pas où il y aurait de la place pour ce genre de chose.

12 mar. 2015
0

Je n'ai jamais vu de mannequin en Topless sur mon bateau, et pourtant je pense que ça existe.

Sur les vedettes et bateaux pompes, le flux engendré par les canons demandent un bonne concentration pour rester bien positionné.
J'imagine qu'un flux bien inférieur et optimisé doit être bien supérieur en efficacité.

12 mar. 2015
0

C'est peut-être tout simplement parce qu'il n'a pas dans notre pays de circuit de distribution chez nos ships.

12 mar. 2015
0

Mon expérience.
J'ai monté plusieurs propulseurs sur des trawlers
1/ Trop puissant n'existe pas. l'inverse ???
Sur mon Elling Trawler Monomoteur de 14M
Propulseur Avant 12KW en 24V soit environ 400KF
Propulseur Arrière 15 KW environ 500 KF
les tunnels ont un diamètre de 320mm
2 fusibles cartouche de 500amp retardés montés en parallèle pour chaque propulseur
2 batteries tampons Optima 50AMP 815CCA placées a coté de chaque propulseur. Ces 4 batteries sont reliées par des câbles et servent aussi au démarrage moteur (Cummins 8,5L de 450CV)
Montage d'usine d'origine. Aucun problème de fonctionnement
(bien que 15KW en 24V nous donne 650 AMP) avec 2 batteries de 50AMP/H mais 815amp en démarrage.
Les relais sont des ALLBRIGHT doubles de 600AMP
Impossible de vider les batteries car les propulseurs ont des sécurités qui coupent l'alimentation après 60 secondes d'utilisation continue (pour faire face à la panne d'un relais qui reste collé) + une coupure en cas de surchauffe qui intervient aussi a environ 60 secondes d'utilisation continue.

Le gros risque avec les propulseurs sous puissant c'est la surchauffe et l'incendie, ou les relais qui lâchent et reste collés.

12 mar. 2015
0

Passé certaines puissances, les constructeurs devraient se pencher sur des installations hydrauliques.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

Souvenir d'été

  • 4.5 (109)

punaise..!! c’est pas bien grand.. ilot de punaise au sud de Union island 🏝

novembre 2021