Installation pilote EV100 sur First260

Bonjour
Ça y est, je viens de commander mon nouveau pilote,
Ev100 (in board) avec vérin sur barre franche
Par contre comme le first 260 est pas grand, je veux bien votre retour pour le montage sur un petit yacht :
- pupitre de commande : dans le coffre tribord (celui du réservoir a diesel),en haut de la partie verticale ( un peu au dessus des pieds en appuis), un peu en arrière du rail d’écoute de grand voile
- Capteur EV1 : au fond du coffre tribord, sur la partie verticale. par contre il sera a moins d'un mètre du pupitre et du vérin.
- unité de commande : ACU100, sous la table a carte ?
Quelqu'un a t il fait mieux ?
Par exemple , le montage du capteur au fond du coffre bâbord ?
Merci

L'équipage
22 avr. 2019
22 avr. 2019
1

Hello BEN49,

Metre le pupitre DANS un coffre n'est vraiment pas une bonne idée.
Il faut qu'il soit constamment et facilement accessible.

Amicalement;
FX

22 avr. 2019
0

Merci FX
Merci pour e retour, j aurais du etre plus clair : pupitre posé sur la partie verticale qui seppare le coffre du cockpit : les cables dans le cofre, les boutons coté cockpit.
Je corige le message de depart

23 avr. 2019
-1

Ev 100 : inboard ?? Le vérin n'est pas débrayable :reflechi:

23 avr. 2019
0

Non, c'est un vérin de cockpit type st4000.

23 avr. 2019
0

Merci à tous pour vos retour
j'ai déjà des début de réponses sur la FAQ Raymarine.
je gère la suite.
A+

03 juil. 2020
0

Bonsoir Ben 49,
J'envisage exactement la même opération.
Veux tu bien partager ton retour d'expérience tant sur l'installation que sur les navigations?

04 juil. 202004 juil. 2020
0

Bonjour
petit retour d 'expérience sur le montage de mon EV100 sur mon vieux first 260.
- pour le capteur EV1 : dans la cabine avant
- Pupitre : montage initial :
Pupitre de commande sous le coffre de cockpit. C'est central, accessible de partout dans le cockpit, mais par contre on appui souvent sur un bouton avec le pied: C'est pas bon du tout
- Pupitre : montage final : j'ai monté le pupitre de commande de façon classique; avec l afficheur du tridata, dans la cloison entre la cabine et le cockpit, a tribord. aucun soucis si on est sur le banc tribord.
si on est sur la banc bâbord,; après avoir connecté le vérin, on est un peu loin de l afficheur pour le déclencher. c'est pas on gros problème. par contre si on doit régler la sortie du vérin depuis le mauvais banc avant connexion à la barre, c'est pas très confort.
Bref, parfois un petit problème. mais sur un petit bateau il y a forcement;

En utilisation, on sens un très gros progrès par rapport au st2000. On peut laisser le bateau barrer avec plus de mer.
Toutefois, quelques mauvais points a noter :
- débrayage avec alarme de perte de cap : semble se déclencher plus vite que le ST2000. Cela me pose régulièrement des problèmes au prés, ou dans le golfe du Morbihan
- gros clapot venant de l arrière : il y a un gros progrès par rapport au ST2000, mais on est loin d'un barreur humain. (je vais essayer le mode régate lors du prochain cas)
- remontée au près : je pense que le cap était meilleur sur le ST2000 (moins de débrayage), mais j'ai acheté une girouette pour passer en mode vent. je vous dirais après installation.
- conso électrique : j'ai eu un cas de batterie a moitié vide rapidement; J'ai donc acheté un chargeur de quai. (par contre il se peut que cela ne vienne pas du pilote, mais de moi qui aurais regardé plus souvent la charge)
A noter aussi que je n'ai pas speedometre sur mon seatalk.
Bref en résumé, un super pilote, une grosse avancée pour le bateau, et pour moi qui ne n'aime pas trop barrer; Mais aussi des besoins de matériel supplémentaire qui se font sentir.

04 juil. 2020
0

Merci pour ces retours.

Le calculateur ne dispose pas d'information de vitesse ou vous avez interfacé le GPS?
Avez-vous mis un capteur d'angle de barre?

J'ai remarqué que l'installation du ST2000 faite sur mon bateau ne respectait pas les préconisation constructeur quand à la distance longitudinale entre l'axe de rotation des safrans et le point de fixation du pilote sur le banc. La distance est plus grande sur mon bateau, ce qui réduit l'angle de barre max à 20° en ordre de grandeur; angle rapidement limite lorsque le vent monte ou est irrégulier d'ou des alarmes du pilote qui arrive en buté. Quelle distance avez-vous mise? Je me demande s'il n'est pas possible de réduire cette distance en dessous des préconisations car nous sommes loin des 6t de déplacement max et que la barre n'est pas si lourde que cela...

Ou avez-vous installé le capteur EV-1 dans la cabine avant? j'aurais bien envie de le mettre juste en avant du grand coffre sous la couchette avant: il y a un espace non utilisé mais assez peu accessible.

Pour l'ergonomie du pupitre de commande, j'envisage de le monter sur la poutre arrière justement pour le rendre relativement accessible depuis les deux cotés du poste de barre. Avez-vous un avis?

05 juil. 2020
0

Bonjour Skip
sur mon installation, il n'y a pas d information de vitesse sur mon réseau seatalk.
Pour ce qui est du positionnent du perçage dans le banc de cockpit, j'ai repris celui existant. mais ce n'est pas bon. impossible d'avoir un grand angle de barre d'un coté.
le capteur est placé dans la cloison de la cabine avant. pas très esthétique, mais je fais avec
Pour ce qui est du pupitre, je préfère la cloison entre cabine et cockpit, cela permet de faire les réglages depuis la table a carte en tendant le bras.

05 juil. 2020
1

Bonjour
J'ai installé recemment un ev 100 tiller sur mon First 285.
j'ai installé le pupritre de commande à côté de la descente, et j'arrive à régler le verin et à l'installer sur la barre assez facilement. Avoir le pupitre de commande devant et proche de la descente me semble idéal. quant à la position de l'axe du verin, je me suis aussi posé la question car l'angle de barre ne peut pas être trop important, mais je ne suis pas certain que de deplacer de 1 ou 2 cm le verin vers l'axe du safran changerait aurait beaucoup d'effet. Je pense qu,il faut vraiment équilibrer les voiles pour que le bateau avance dans la direction voulue sans qu'il soit nécessaire de forcer sur la barre, celle ci restant à peu près dans l'axe du bateau, le reglage etant plus exigeant que lorsque l'on barre vraiment. Il faut aussi choisir le bon mode pour que le pilote réagisse assez tôt avant qu'il soit nécessaire de donner un grand angle de barre pour reprendre la bonne direction. J'en suis encore à expérimenter le fonctionnement de ce pilote, mais pour l'instant il me semble beaucoup plus efficace que le ST 2000 que j'ai gardé en pilote de secours.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer