Installation d'un étai largable sur un challenger scout ??

Bonjour,

Je souhaite installer un étai largable sur mon challenger scout.

Ceci car mon génois est sur enrouleur, cette option n'étant pas des plus agréable lorsque le vent forcit un étai largable me permettrait de conserver le contrôle du bateau avec des voiles de tailles inférieures.

La question qui se pose est donc comment faire cette opération, actuellement je vois 2 solutions :

Solution 1 :

A- Conserver l'étai principal (enrouleur) à sa position c'est-à-dire que l'étai est fixé, à la double ferrure servant de cadène, dans la baille à mouillage (fixation d'origine pour l'ensemble des challenger scout, il me semble).

B- Installer une cadène sur le pont à la arrière de la baille à mouillage, pour installer une reprise de cadène dans la baille de mouillage.

Avec cette option la question est : comment ancrer de manière sûr la reprise de la cadène dans la baille à mouillage?

Solution 2 :

A- Adapter la pièce d'étrave où se situe le davier afin d'y installer l'étai principal (enrouleur).

B - Utiliser la double ferrure de la baille à mouillage pour l'étai largable.

Avec cette option la question : Comment est-il possible de reprendre la tension qui se trouvera sur la pièce d'étrave?
Comment installer une reprise de cadène?

D'avance merci pour votre aide.

N'hésitez pas je suis ouvert à toute proposition qui me permettrait de conjuguer l'enrouleur et l'étai largable.

Amicalement

Alex

L'équipage
26 jan. 2018
26 jan. 201826 jan. 2018
0

dans ta solution 1, pour reprendre les efforts de la cadène, tu peux fixer une latte inox boulonnée sur la cloison de la baille à mouillage par exemple. ou un tirant en câble tendu par un ridoir qui s'ancre sur la coque ou sur l'étrave en fonction de où tu tombes en tirant dans la direction de l'étai largable.

dans ta solution 2 il faut voir ta pièce d'étrave, si ça se trouve il n'y a pas besoin de renforcer, beaucoup de bateaux ont l'étai sur la pièce d'étrave... mais c'est pas automatique.

solution 3 : tu installes une cadène dédiée juste derrière l'étai principal, reprise en dessous sur l'étrave par un petit tirant ou renforcée par un barrot.

27 jan. 201816 juin 2020
0

Quand j'ai acheté le bateau il y avait la solution 2 .
Le gros inconvénient, c'est que, dans la mer formée, les mousquetons sur l'étai largable touchaient le génois roulé et auraient fini par en faire de la charpie.

27 jan. 201816 juin 2020
0

J'ai choisi la solution 3 avec le shéma déjà montré ici by the cat.

0

Merci pour vos retours, je vous tiens au courant quand à ma décision.

11 fév. 2018
0

Il faut aussi penser à comment c'est foutu en haut du mât... où sera le point d'ancrage de l'étai par rapport aux haubans et surtout au pataras... et la sortie de drisse de trinquette.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (78)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021