Inserts cassés dans puits de sail drive (les écrous non inox chez Bénéteau !)

Bonjour,

Quelqu'un connait-il ce problème ? en changeant les joints de sail drive, je découvre un problème très inquiétant : les vis et écous (inserts) qui serrent le joint de sail drive à travers une collerette de serrage, ne sont pas en inox.
Résultat : la rouille s'est installée jusque dans le puits de sail drive, du coup le filetage de certains inserts (coulés dans la résine), sont bouffés par la rouille, et des vis ont même cassé net en voulant les retirer.

Mon bateau est actuellement au sec en attendant de trouver une solution.

Pour l'instant après discussions avec un pro 2 solutions :

  • soit changer les inserts (connaissez vous des sociétés capables de faire cela ?) et mettre des inox.
  • soit percer plus gros et insérer des hélicoils à la place, avec diamètre intérieur égal à celui des inserts rouillés. Quelqu'un a t'il déjà eu cette expérience, je crains que les helicoils ne soient pas suffisamment résistants à la poussée vers le haut exercée en navigation (donc risque de voie d'eau).

C'est sûr que c'est un défaut de conception chez Bénéteau, ce n'est pas normal à mon sens de ne pas avoir d'inox.

Ci-joint photo du puits.

Merci d'avance pour vos commentaires.

L'équipage
02 nov. 2018
02 nov. 2018
0

Es-tu certain que même les inserts sont en acier basique et que la rouille ne vienne pas que des vis ? Sinon la solution des Helicoil serait bonne, mais, si tu perces plus gros pour les installer, va-t'il rester du métal des anciens inserts ou bien sera-tu dans le polyester ? Dans ce dernier cas, noyer les Helicoils dans la résine époxy serait peut-être une solution.

02 nov. 2018
1

Salut. En tout cas, vu que des vis ont cassés, ça signifie que les inserts sont solidement ancrés dans la résine. Dans ce cas, il serait peut-être intéressant d'essayer de les garder plutôt que de poser des hélicoils qui risquent de fragiliser un peu le support par manque évident de matière. l'hélicoil serait à poser en dernier recours.
Essaie de tarauder pour nettoyer les filets si possible avec un taraud machine ou le taraud de finition si système à trois tarauds. Y aller doucement et sans forcer en rotation (risque de blocage ou surtout de casser le taraud), soufflette, lubrifier à l'huile de coupe régulièrement car la rouille décollée à tendance à tout bloquer.
travail long et fastidieux, mais je ne vois que comme ça pour essayer de récupérer les inserts d'origine.
Pour le défaut de conception, on est plus à ça près chez n'importe quel chantier, économies d'échelle... et on te rétorquera qu'il y a eu un défaut d'entretien...

02 nov. 2018
0

Merci Ellargo et Philippe pour vos réponses, voici les miennes :

@ Ellargo : oui je suis certain que les inserts sont en acier basique. Je ne sais pas ce qui est mieux pour les hélicoil, entre perçer gros ou pas. Mon humble avis serait plutôt de perçer gros afin qu'effectivement il ne reste plus du tout de rouille.

@Philippe : oui tous les inserts ont l'air d'être solidement ancrés dans la résine. Par contre ils sont rouillés, si je les garde est-ce que la rouille peut continuer à les détruire sachant que je mettrais des vis inox ?
Du coup risque de voie d'eau plus tard ?

Je serais bien tenté de garder la solution des inserts actuels, ou bien de les faire changer en les faisant couler dans la résine mais est-ce que c'est possible je ne sais pas.

Si je garde les inserts actuels, je pourrais nettoyer les filets aussi avec une vis chargée de wd40 par exemple ? sinon j'utilise un taraud de 8mm (c'est des vis de 8mm) ?

Ensuite air comprimé pas de problème, mais je n'ai pas d'huile de coupe, je peux utiliser du wd40 ou un dégrippant standard ?

Ensuite pour tenter de réduire la rouille, et surtout de la neutraliser, que dirais tu de verser de l'acide oxalique pendant 30min puis rinçage, puis frameto (j'ai une vielle loctite 7500 qui semble être équivalente, elle date de 5 ou 7 ans mais un copain m'a dit qu'il n'y a pas de durée de conservation).

Pourquoi dis tu que les hélicoils risquent de fragiliser un peu le support ? (par manque de quelle matière ? l'idée des hilécoils est de les intégrer dans un trou plus gros, sachant qu'en vissant à l'intérieur ils s'aggrandissent comme une cheville molly).

Merci encore pour vos précieux conseils !

02 nov. 2018
0

Le Frameto est contre indiqué pour un montage immergé, encore que dans le cas présent, cela ne semble pas être le cas (voir notice du produit).
Pour la passivation de la rouille, c'est l'acide phosphorique qui est préconisé à ma connaissance. L'acide oxalique est un acide faible adapté pour blanchir les coques ou "dégriser" meubles de jardin en teck.

02 nov. 2018
0

J'insiste... mais sur la photo, un insert, en bas de celle-ci ne paraît pas rouillé..., en regardant les autres de plus près, j'ai l'impression qu'il ne s'agit que d'un dépôt de rouille ? Je pense quand même que cela serait inconcevable de la part d'un chantier comme Bénéteau... enfin, quoique que... Peut-être tester avec un aimant... As-tu une photo plus nette et éventuellement des photos de vis ? Pour celles qui sont cassées, un tourne à gauche ou queue de cochon...

02 nov. 2018
0

Oui ellargo, j'avais bien testé avec un aimant, mes inserts c'est bien de la ferraille.
Pour les vis cassées, oui j'ai pensé au tourne à gauche mais la difficulté est de ne pas percer droit ...
Sinon j'ai aussi pensé à percer perpendiculairement dans la vis afin d'insérer une tige très solide (par ex clef alenne facom + tube pour effet de levier).
Pour l'instant ce qui m'inquiète le plus c'est surtout de savoir comment me débarrasser de la rouille dans les inserts si j'opte pour la solution de PhilippeG.
Mais ensuite quand je mettrais des vis inox dans les inserts en ferraille, est ce que je risque un problème d'électrolyse car les matériaux seront différents ?
Sinon une autre solution c'est peut être percer un trou plus grand dans l'insert, et retarauder.

02 nov. 2018
0

Hello
Si tu pouvais souder au tig sans toucher l'insert le restant du gougeon ça viendrait facilement, j'ai fait ça dans ma voiture sur une tête de vis fusillée qui fixe la ceinture de sécurité, une fois soudé mon outil (l'embout torx que j'ai sacrifié) ça s'est dévissé tout seul, aidé par la dilatation du métal sûrement
Avec la rouille je sais pas si ça marcherait.
Si tu arrives à sortir ces restes des boulons (enfin des vis pour parler correctement) en bourrant de graisse à gogo ça ne devrait plus rouiller mais va falloir mettre des rondelles anti rotation, non ?
Sinon les freins filets sont étanches normalement, en mettre une tartine ?ou du tefgel qu'on utilise pour isoler l'inox sur les mâts ?
Électrolyse acier inox, ils sont proches ces deux métaux dans l'échelle galvanique, mais je n'ai pas d'expérience dessus
Bon courage !

02 nov. 2018
0

Pour lutter contre l'électrolyse, Tefgel ou équivalent.

02 nov. 2018
0

Demande a beneteau la parade , photo a l'appui !! ( copie a leur service QAQC , )

Kenavo
Bertho

02 nov. 2018
0

De toute façon, si insert rouillé, le seul moyen de neutraliser la rouille est soit d'enlever l'insert, soit (si rouille superficielle, pas en profondeur) d'utiliser de l'acide phosphorique.
Après, c'est toi qui vois, tu as le nez dessus et tu dois pouvoir évaluer l'ampleur des dégâts. Si rouillé à cœur, l'acide phosphorique ne fera que stopper la rouille mais comme les insert sont fragilisés par l'oxydation, ils lâcheront à +/- long terme, tu es sur place, analyse et regarde de près à la lampe.
Si tu as de la matière à côté et en dessous (en général, une embase de SD est assez chargée en matière) et que c'est mort pour les inserts, percer progressivement pour arriver au diamètre final de l'insert à enlever afin de TOUT enlever (insert et la rouille qui va avec) pour combler les trous à la résine chargée, re-percer puis re-poser des inserts inox ou pas suivant l'approvisionnement local.
Ne pas percer la coque, bien sûr, et avant toute chose, connaître les dimensions des futurs inserts à poser pour percer au bon diamètre. De toute façon, pour moi, l'effort étant réparti sur 14 vis, c'est bon question solidité.
Tu pourras alors finir les perçages de façon à avoir assez de résine chargée comme matière d'apport tant en profondeur qu'en diamètre sachant qu'il vaut mieux ne plus avoir un poil de ferraille ou de rouille dans les puits nouvellement crées afin d'éviter que ça gonfle.
BIEN dégraisser si tu utilises de l'huile, au MEK si possible (l'acétone est souvent recyclé et on ne sait pas s'il ne contient pas des traces d'huile ou de gras) avec une poire pour bien faire gicler la matière restante et dégraisser, puis en soufflant à l'air sec ou à la soufflette et puis recommencer tant qu'on estime pas que c'est sec, non gras et sain.
Attention, le MEK est très volatile et gare aux vapeurs, il est très inflammable...

Si tu choisis de percer pour remplacer les inserts (solution radicale, mais au moins tu sais ou tu vas), tu peux t'aider de WD40 pour lubrifier, ce n'est pas trop gras, de toute façon, parfois, il vaut mieux tout enlever que de bricoler, surtout dans ce genre d'endroit critique pour le bateau et la sécurité.
L'électrolyse entre un bout d'inox et un bout de ferraille est identique ou presque, il faudra de toute façon mettre de la graisse verte pour éviter la corrosion.

02 nov. 2018
2

pour ma part je coupe le bati , refait les insert et restratifie le bati

02 nov. 2018
0

Insert inox, resistance 800 kg dans du composite !
mpi-inox.com[...]6l.html

Je n'ai pas d'action chez eux :-D

02 nov. 2018
0

c est top

02 nov. 2018
0

Par curiosité es que ton joint était fendiller?
Qu' elle âge avait ce joint?

03 nov. 2018
1

Bjr
Beneteau n a rien a voir la dedans.
Il monte ce qu' on lui fournit.
Malheureusement a sec.
J ai réalisé cette opération plusieurs fois.
J ai reperce a cote et installe des rivets filetes en inox
Stratifies par en dessous après la pose
La couronne rouille aussi il faut la faire galvaniser a chaud
Tout monter au mastinox
Alain

06 nov. 2018
0

si si m'sieur fritz. Y'a des berceau moteur stratifiés au chantier. On en faisait aussi chez wauquiez et jeanneau :)

03 nov. 2018
1

Desole fritz, mais beneteau a voir la dedans..
Difficile a accepter que des pieces critiques, difficile a controler a flot, immerger, soit en metal corrodable , si meme si c'est un sous traitant qui a utilise ces inserts acier, ils doivent revoir leur cahier des charges... les controles qualitees sont fait pour eviter cela, la difference de prix entre ces inserts inox ou metal doivent representer un chiffre loin apres la virgule dans le cout de production du bateau ! , les avertir si non conformite est toujours utile a ce point de vu.
Mais ils restent le constructeur et donc le responsable. Un bateau qui coule avec ses consequences possible, pour des inserts de pietre qualite leur couterait infiniment plus cher !
Kenavo
Bertho

03 nov. 2018
2

Si tu demandes a beneteau ils vont te renvoyer cher le fournisseur du moteur.
C est lui qui assure la garantie .
Yanmar ou volvo te diront que c est un défaut d entretient..
Cqfd
Alain

03 nov. 2018
1

Je comprends pas trop. Le contrat que l'on signe lors de l'achat d'un bateau, c'est avec le constructeur du bateau, pas avec chacun de ses fournisseurs que l'on ne connait pas juridiquement. Si l'alternateur de ma Dacia a un problème Dacia ne me renvoit pas chez Valeo ou similaire, du moins je crois. Que ca ne fasse pas avancer le problème, par contre, je veux bien le croire.

03 nov. 2018
0

@François, oui dans le monde "normal", mais dans le monde nautique, c'est souvent ce qui se passe... je l'ai remarqué.

03 nov. 2018
0

Alain, tu as sans aucun doute raison, mais cette fixation est l'integration , mecaniquement par boulonnage, du bloc propulsif sur le bateau ? Pas le moteur ni la transmission, c'est comme la stratification d'un tube d'etambot, c'est la responsabilite du chantier, meme si pour faire plus vite , ils achetent les modules prefabrique chez volvo ou yanmar, qui lui meme les fait sous traiter on ne sait ou, ce n'est que de la dilution de responsabilite... si personnene ne les informes , ils ne corrigerons jamais ce defaut !
Sans espere aucune aide de leur part, je suis d'accord...
Kenavo
Bertho

03 nov. 2018
2

Le bati en polyester est fourni avec le moteur.
Ce n est pas une fabrication beneteau
Alain

03 nov. 2018
0

J ai ete concessionaire jeanneau dans les annes 90
Les notes que j ai envoyees au chantier concernant des bateaux neufs
Ont souvent ete classees verticalement.
Ca n a pas du changer depuis
Alain

03 nov. 2018
0

De toute façon, le mal est fait. Donc il faut faire avec, et quelque part, heureusement que c'est toi-même qui a découvert ça, pas un chantier à qui tu auras confié le travail, car là la facture aurait été différente et la qualité de la réparation aussi...
Comme le souligne Alain, un bateau est un assemblage de pièces différentes sans vraiment une coordination et un suivi correct, donc retrouver de qui vient la faute, ça va faire "ping-pong" pendant des années...
Au fait, Alain, est-ce qu'il existe un substitut au Mastinox ? Il n'est plus fabriqué, sauf peut-être pour les pros...

03 nov. 2018
0

Tefgel
Alain

03 nov. 2018
0

Hello
Tef gel...

03 nov. 2018
0

Arci boucou à vous deux !

03 nov. 2018
0

L'insert en inox est bien, mais pour le visser dans le bois ou le stratifié, on y place une vis au bon diamètre.
Et pour retirer la vis c'est parfois galère. Sans doute que mettre un contre-écrou est la solution; cela permet d'éviter que la vis ne se bloque au fond du trou.

03 nov. 2018
0

quelle est ton moteur ? a tu fait un trou sur le bâti afin d y mettre un endoscope dedans pour voir ce qu il en est . je doutes que ce soit des inserts individuelle , je penche plus pour une collerette . Beneteau ne construit pas ces bâti qui sont fourni par le motoriste et le choix d un acier a un inox est pour moi la meilleurs chose qu il soit en terme de résistance mécanique . si tes inserts sont bouffé rouillé ces que ton joint a largement dépasser ça duré de vie qui est entre 5 et 7 ans donc quelle age a t il ? si jamais ton moteur est un volvo je connais le fabricants de ces bâti , pour moi le rapide et le plus fiable est une dépose du bâti et de le changer ou le réparer car en terme d assurance attention en cas de pépin . cdt

03 nov. 2018
0

héronia,
tu mélange deux joints, celui qui relie l'embase à la collerette de fixation (officiellement 7à 8 ans de vie et pourtant le mien est en parfait état du haut de ses plus de 20 ans et comme c'est un yanmar, il y a une alarme de détection d'eau entres les trois couches ce joint) et celui qui assure l'étanchéité entre cette collerette et le bâti fixé à la coque.
dans ce cas c'est éventuellement celui entre le bâti et la collerette qui est en cause vu que la rouille est sur et dans le bâti.
par contre tu idée de collerette noyée dans le bâti est bien possible, cette solution simplifiant grandement le positionnement des trous de vissage à la fabrication.
reste à savoir si les filetages sont des écrous soudés dessus ou un taraudage dans la masse.
ceci dit, si c'était mon bateau et que je devais partir loin, je crois que j'aurais tendance à remplacer le bâti complet.
jpierre

03 nov. 2018
0

Merci à tous pour vos commentaires très avisés, donc si je résume le consensus irait plutôt vers un remplacement des inserts.

En fait vu l'importance du sujet car relatif à la sécurité, je ne souhaite pas faire cela moi-même.
J'ai déjà contacté un pro qui pencherait plutôt pour mettre des hélicoils à la place des inserts, qu'en pensez vous ?
Sinon connaissez-vous une société spécialisée dans le changement des inserts sur la région de La Grande Motte ou Montpellier ?
Un copain me propose aussi de percer à 10mm dans les inserts existants de diamètre intérieur 8 mm.
Du coup, on se débarrasse de la rouille en même temps et on agrandi le trou dans la couronne (vis de 10 au lieu de 8), le problème c'est peut être de savoir s'il resterait assez de matière au niveau de l'insert pour assurer la solidité, qu'en pensez vous ?

Au final , 3 solutions possibles donc. Ou plutôt 4 si j'inclue celle d'Alain mais je n'ai pas bien compris ce qu'est des rivets filetés en inox et comment on les installe ?

Et oui, je vais signaler cela à Beneteau , pour action éventuelle corrective sur leur production à venir, mais j'imagine que c'est un problème déjà connu car mon bateau à 9 ans.

03 nov. 201803 nov. 2018
0

Merci Hérionateam pour ton message que je n'avais pas vu avant d'envoyer ma réponse précédente.
Oui mon moteur c'est volvo (D2-55), 9 ans, et je précise que mon joint est impeccable, mais vu que je devais tout démonter j'ai décidé de le changer. Pourrais tu m'indiquer quel est le fabricant de ce bati si tu le connait ? font ils les réparations ou changement ?

04 nov. 201816 juin 2020
0

Un conseil si tu décides de tarauder ne serait-ce que pour investigations utilise plutôt de graisse ou de la vaseline pour capter les particules dans les rainures du taraud. Ca t'évitera d'en prendre plein la tronche quand tu vas soufler dans les trous.
On dirait que ces inserts sont sertis c'est ce qu'on appelait au début des années 70 tubtara. Il est possible que ces inserts soient en inox mais aient été pollués au montage soit par un taraudage pour les déboucher ou le montage d'un gabarit de pose avec des boulons merdiques.
Pour extraire les vis cassées le perçage à 5mm et utilisation d'un extracteur mais là il faudra y mettre du dégrippant et tapoter au marteau pour décoller les vis par les vibrations.
Je te mets le principe de montage pour Volvo .


04 nov. 2018
2

peut être une solution.
Un berceau neuf pour 100 euros.
www.chantier-naval-du-crapaud.com[...]e-volvo

04 nov. 2018
0

merci Guillemot mais pas de bol pour moi ce bati n'est pas la référence dont j'ai besoin, mais c'était pas loin du tout. Il m'aurait fallu la référence Berceau moteur 3842285, et là c'est un 3842284.

Phare de Sant Joan de Labritja - ES - 27 juin 2021

Phare du monde

  • 4.5 (52)

Phare de Sant Joan de Labritja - ES - 27 juin 2021

2022